Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mon cher Gaor [PV Gaor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reymsaadryl
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 1551
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 1906

MessageSujet: Mon cher Gaor [PV Gaor]   4/8/2017, 18:47

- RP effectué à la Steppe aux Lucioles -


Mon cher Gaor

Hadanalith da Luna

Je n’avais pas oublier Gaor, son odeur terreuse, sa voix graveleuse, et sa gentillesse avec moi. Il me manquait autant que Lester, si ce n’est plus. J’avais envie de sentir sa présence rassurante à mes côtés. La Harde était en mouvement en ce moment, je pouvais les laisser un peu, même si je finirais par revenir. Je finis toujours par rentrer chez moi, c’est important, de revoir sa famille. Même s’ils ne sont pas vraiment ma famille. Ils m’ont recueillit et se sont occupés de moi. Je les aime comme ma famille. Mais le chef sait… Il sait que j’ai besoin de voir d’autres loups, et que mon désir et de fonder une vraie famille. Et Gaor… Gaor me manque, et m’a plus. Il était tellement doux avec moi, et il ne s’est pas moqué, ne m’a pas prit pour une folle comme tout les autres.

J’étais d’ailleurs partie dans l’optique de le voir. J’en avais très envie. J’espérais qu’il allait bien, qu’il était heureux. Et aussi, peut être un peu, qu’il n’est pas trouvé l’amour. Même si j’en doutais. Un loup aussi fort et sans doute très beau, à forcément une belle louve à ses côtés. Et ce ne sera sans doute jamais moi. Mais si cette louve rend Gaor heureux, alors je ne pourrais qu’en être heureuse. Je ne crois pas être complètement amoureuse de Gaor. Mais il m’attire, et si je continue de penser à lui et que je le revois, je risque bien d’être complètement sous son charme.

En pensant à son charme je me demandais un instant s’il avait déjà pensé que j’étais belle ? Est-ce qu’il me trouve attirante ? Est-ce que je suis son genre de louve ? Non surement pas, je suis trop gentille, un peu naïve, et peut être même un peu cruche. Je rechigne à l’idée de me battre, et je ne sais même pas chasser. Je ne serais pas à grand-chose. Je sais juste m’occuper des enfants, des enfants que j’aimerais. Mais papa m’a dis que je ne pourrais pas en avoir plus de deux. J’ai un corps fragile, comme ma mère. Je pourrais mourir si j’avais plus de deux enfants, ou c’est eux qui ne survivraient pas. Mais deux, c’est largement suffisant, surtout si je les ai eut avec celui que je chéri.

En arrivant sur les terres des Eaux je songeais que je me rapprochais un peu plus de Gaor. J’espérais qu’il serait content de me voir. Après tout on ne s’est pas vu beaucoup, et on ne se connait pas bien. Oui mais bon, j’ai pas réussi à l’oublier… En arrivant sur la steppe je sentis des petits insectes voleter autour de moi. Quand les herbes m’apprirent qu’il s’agissait de lucioles un sourire éclaira mes babines. Je donnais un petit coup de crocs dans le vide. Je sentais les lucioles dans mes cheveux noirs, ça devaient faire plein de paillètes dorées. J’aurais bien aimé les voir, mais j’en étais incapable. M’asseyant dans l’herbe haute, j’appréciais de sentir le vent dans mon poils et les lucioles se poser sur moi quelques instants et repartir pour laisser place à d’autres. Soudain, je me demandais si j’étais belle comme ça, parsemé de petites lucioles ? Gaor, tu en aurais pensé quoi si tu m’avais vu ? J’ai envie d’avancer jusqu’à ton camp, mais je n’ose pas aller plus loin de peur de ne pas te trouver et d’être chasser.

DEV NERD GIRL




Dernière édition par Yamishin le 28/9/2017, 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1627
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 1864

MessageSujet: Re: Mon cher Gaor [PV Gaor]   5/8/2017, 11:54

GAOR


La fourrure sur le dos de Gaor avait commencé à reprendre son apparence normale, mais si les cloques avaient disparues, sa peau était encore sensible. Nansaa lui avait accordé un peu de temps pour se remettre et il en avait profité pour chercher Chancelier. Son fils avait disparu après que le géant ne lui ait hurlé dessus. Il avait demandé à Snowflake mais elle ne l'avait pas revu. Il avait vraiment dû lui faire une peur terrible.

Il avait cherché partout sur le territoire du clan mais ne l'avait pas trouvé. Il avait bien senti son odeur à certains points de la forêt, mais il s'était sûrement terré dans un terrier de blaireau. Il avait décidé de tenter sa chance à la steppe au Lucioles sans grande conviction. Il l'avait traversée à un bon rythme, la truffe dans le vent pour essayer de capter les effluves de son fils. Mais ce fut une autre odeur qui lui vint. Une odeur de forêt, de douceur et de cervidés. Hadanalith était ici?!

Son coeur manqua un battement quand il aperçu la louve blanche, des myriades de lucioles s'étaient posées dans son épaisse chevelure noire. On aurait dit qu'elle portait un ciel étoilé entre ses magnifiques bois de cerfs. Il avança doucement vers la louve, nul besoin de faire du bruit, les herbes l'avaient probablement déjà avertie de sa présence. Il remuait vivement la queue. Enfin une bonne chose lui arrivait! Et pour une fois, Lester n'était pas là pour tout gâcher. Il prit une voix douce.

Hada? Comment es-tu arrivé jusqu'ici?

__________________________
Gaor color=#0033ff Fiche
Quoltzec color=#cc6633 Fiche
Platalya color=#33cc33Fiche
Ziege color=#ff0000 Fiche
Ystrelle color=#660000 Fiche
Mya color=#ff99ccFiche
Revenir en haut Aller en bas
Reymsaadryl
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 1551
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 1906

MessageSujet: Re: Mon cher Gaor [PV Gaor]   14/8/2017, 19:24

Mon cher Gaor

Hadanalith da Luna

J’appréciais de sentir les insectes lumineux dans ma chevelure. Me sentir proche de la nature et des êtres vivants était une chose qui me faisait beaucoup de bien et qui me procurer une sensation de vivre assez importante. J’aimais me sentir vivante. Parfois je me sentais proche de la mort, mais là j’étais pleinement dans ce monde, et j’appréciais chaque instant de vie qui s’offrait à moi. La tranquillité parcourant la totalité de mon être, je fermais les paupières et humais l’air avant de rouvrir lentement les paupières en sentant l’odeur fugace du loup des cavernes. Etait-il dans les parages ? Peut être m’avait-il sentit ? Mon cœur se mit à battre sous l’impatience de le sentir à nouveau prêt de moi. Juste profiter de quelques instants en sa présence, s’était tout ce que je souhaitais. Il avait volé mes pensées, et bientôt il volerait mon cœur, j’en étais persuadée. S’il me demandait d’intégrer sa meute je ne saurais le lui refuser.

Alors que les brins d’herbes attestaient de sa présence en face de moi. J’entendis son pas assez lourd venir en ma direction. Il s’approchait… Allait-il me chasser ? Je ne l’espérais pas. Je m’étais calmement relever avant d’entendre sa voix. Un timbre grave et légèrement suave qui me fit agiter les oreilles tandis que mon pouls s’accélérer. Ce loup était en train de faire exploser mon rythme cardiaque et de me voler toutes les pensées logiques que je pouvais avoir.

« Je suis arrivée ici en suivant l’odeur d’un loup viril qui m’obsède »

J’avais avoué cela sur un ton doux et charmeur. Je m’approchais alors de lui et frottais mon museau à sa joue pour le saluer comme un bon ami. Puis me reculais d’un pas et me rassis. Il sentait une odeur un peu… Comme du brûlé qui aurait été là pendant quelques jours. Mes oreilles s’agitèrent alors, j’étais soudain inquiète qu’il lui soit arrivé quelque chose.

« Comment vas-tu ? »

J’espérais qu’il se porte bien. Je ne voulais pas qu’il lui arrive malheur. J’en serais très touchée si ce n’est anéanti, et ni la médecine ni l’affection d’un autre mâle ne pourrait réparer la plaie qu’il ouvrirait en m’abandonnant. Je ne m’étais jamais sentis aussi dépendante d’un autre individu. Mais j’avais besoin de Gaor comme un malade a besoin de son traitement.

DEV NERD GIRL




Dernière édition par Yamishin le 28/9/2017, 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1627
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 1864

MessageSujet: Re: Mon cher Gaor [PV Gaor]   18/8/2017, 11:17

Gaor


Hadanalith, qui était couchée dans les herbes, souriant sous les chatouilles des minuscules insectes dans ses magnifiques cheveux noirs, s'était redressée alors qu'il arrivait. Dieux, qu'elle était belle, si seulement il pouvait faire officiellement sa demande qu'elle soit sienne. Mais cela ne serait possible que si elle faisait partie du clan, et le loup des cavernes avait bien trop peur de la voir refuser pour rester auprès de sa harde. Quand il lui parla, il vit son souffle s'accélérer et ses oreilles s'agiter. Serait-il possible qu'elle ressente des sentiments similaires aux siens? L'espoir fit battre son coeur de plus belle.

Je suis arrivée ici en suivant l’odeur d’un loup viril qui m’obsède

Son ton doux, charmeur et surtout la phrase en elle-même le laissa totalement interloqué. Inconsciemment il avait bombé de torse de fierté sous le compliment, alors qu'elle s'approchait de lui et touchait sa joue de son élégant museau. Soudain, elle prit un air inquiète. Le gros loup pencha la tête, intrigué par ce changement de comportement.

Comment vas-tu ?

Il huma l'air, elle avait sentit la légère odeur de brûlé qui restait encore sur son dos. Il grimaça, il refusait de l'inquiéter pour ça, et il allait encore moins lui dire qui en était responsable. Hada aimait Lester, il ne pouvait se permettre de le déprécier dans son coeur. Aussi décida-t-il d'éluder la question en répondant légèrement à coté.

Je suis inquiet, mon fils a disparu depuis quelques jour, j'ai perdu sa trace.

__________________________
Gaor color=#0033ff Fiche
Quoltzec color=#cc6633 Fiche
Platalya color=#33cc33Fiche
Ziege color=#ff0000 Fiche
Ystrelle color=#660000 Fiche
Mya color=#ff99ccFiche
Revenir en haut Aller en bas
Reymsaadryl
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 1551
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 1906

MessageSujet: Re: Mon cher Gaor [PV Gaor]   22/8/2017, 21:56

Mon cher Gaor

Hadanalith da Luna

Hadanalith avait entendu les herbes lui avouer que le beau mal avait bombé le torse. Elle avait alors doucement sourit, adorant qu’il la drague. Elle était touchée de se fait, et elle en battit joyeusement ses longues queues. Heureuse de savoir qu’elle avait un certain effet sur lui. Même si la belle blanche n’oserait guère lui avoué toute l’affection folle qu’elle lui voue. Elle était venu pour lui, parce qu’il lui manquait. Alors lorsqu’il éluda la question elle baissa tristement les oreilles, malheureuse qu’elle ne lui répond pas vraiment. Ces queues cessèrent tout mouvement alors qu’elle baissa le museau. Mais en entendant qu’il avait perdu son fils elle releva vivement le museau, d’abord inquiète pour lui et l’enfant.

« Oh mon dieu ! Pauvre enfant, j’espère qu’il ne lui ai rien arrivé ! Tu veux que je t’aide à le chercher ? »

Elle était inquiète pour l’enfant malgré qu’elle soit aussi un peu déçue et triste. Le mâle avait une femelle. Et il avait des enfants. Qu’elle peine pour elle… Son loup, l’amour qu’elle avait trouvé ne lui appartiendra jamais. Tant pis pour elle, elle n’aura jamais la chance de fonder une famille avec le splendide loup des cavernes qui se tenait devant elle. Quel dommage. Mais elle se souvint alors qu’il avait éludé sa question et secoua doucement la tête.

« A part ceci, comment vas-tu physiquement ? »


Elle s’inquiétait sincèrement pour lui. Elle était amoureuse elle ne pouvait pas y faire autrement. Elle savait que le beau mal n’était guère contraint de lui répondre. Mais elle tenait à s’assurer de sa bonne santé, c’était l’essentiel pour elle. Elle ne voyait pas de chose plus important que cela. Enfin si, le bonheur de ces petits, car elle les appréciait déjà sans les connaître. Elle voulait des enfants, elle n’en aura sans doute jamais. Encore moins avec le beau mâle puisque sa place est déjà prise. Mais elle l’aime, lui, lui et personne d’autre. Jamais ! Alors, elle apprécie ses enfants, même s’ils sont d’une autre. Et elle apprécie cette autre si elle rend le beau heureux. Elle l’est, tant que lui aussi.

DEV NERD GIRL




Dernière édition par Yamishin le 28/9/2017, 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1627
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 1864

MessageSujet: Re: Mon cher Gaor [PV Gaor]   24/8/2017, 11:15

GAOR


La belle louve blanche sembla un peu abattue, le mâle ne savait pas si c'était parce qu'il avait évité de répondre à sa question ou, parce qu'il avait mentionné Chance, elle pensait qu'il était en couple avec une louve.

Oh mon dieu ! Pauvre enfant, j’espère qu’il ne lui ai rien arrivé ! Tu veux que je t’aide à le chercher ?

Le géant sourit tendrement, malgré sa déception la louve était si prévenante. Il sauta sur cette occasion de passer un peu plus de temps avec elle tout en pouvant continuer à chercher le jeune loup. Sa queue s'agita sans qu'il ne puisse la contrôler.

Ahah je crois qu'enfant n'est pas le mot approprié, il était déjà adolescent quand Lester l'a ramené au clan et que je l'ai adopté, comme ses petites soeurs. Elles, ce sont d'adorables petites boules de fourrure! Ah ma Snowflake est tellement adorable! Petite renarde... Euh bref, oui j'aimerai beaucoup que tu m'aides, les plantes pourraient certainement te dire où il se cache. Il est probablement en train de trembler dans un trou de souris, il est un peu peureux

Il lui indiqua les zones qu'il n'avait pas encore fouillé, qui restait considérable. Aucune sentinelle ni aucun garde ne l'avaient vu. C'était quand même incroyable qu'un loup à la fourrure blanche puisse passer aussi inaperçu. Il regarda la louve à ses cotés, comment était-elle passée sans être vue par les sentinelles? Il y avait encore du relâchement! Certes l'attaque qui avait eu lieu contre le clan de la Terre remontait presque à un an maintenant, mais ce n'était pas une raison pour penser que le clan ne risquait plus rien. Il faudrait qu'il remonte cette information à Nansaa... Et pour cela, il faudrait qu'il lui parle de la belle louve blanche. Son estomac se serra un peu à cette idée, mais son frère d'arme avait été honnête avec lui à propos de Mya, il le lui devait bien.

A part ceci, comment vas-tu physiquement ?

Le géant ne put réprimer un léger rire. Elle avait décidé de ne pas laisser passer son évitement. Il ne voulait pas qu'elle le juge faible à cause de son lien avec Lester, il ne voulait pas non plus ternir son opinion du médecin. Et il ne voulait pas non plus lui mentir en disant que ça venait d'une quelconque escarmouche. Il décida de tenter de la rassurer sans pour autant trop en dévoiler.

Hada, je sais que tu sens le brûlé sur mon dos, mais je vais bien. Ne veux-tu pas me laisser faire mon mâle obtus qui refuse d'admettre quand il a été blessé? Je te rassure, c'est juste le résultat d'une réaction allergique à un médicament de Lester, je m'en remettrai.


__________________________
Gaor color=#0033ff Fiche
Quoltzec color=#cc6633 Fiche
Platalya color=#33cc33Fiche
Ziege color=#ff0000 Fiche
Ystrelle color=#660000 Fiche
Mya color=#ff99ccFiche
Revenir en haut Aller en bas
Reymsaadryl
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 1551
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 1906

MessageSujet: Re: Mon cher Gaor [PV Gaor]   5/9/2017, 21:42

Mon cher Gaor

Hadanalith da Luna

Hadanalith écouta le grand mâle qu’elle entendait battre joyeusement de la queue. Ainsi il avait adopté ? Il n’avait donc pas de conjointe… étrangement elle se sentit incroyablement heureuse d’entendre cela. Pour elle c’était une bonheur inespéré, Gaor était encore célibataire. Bon elle n’était pas très belle, en plus elle était une mauvaise chasseuse et de condition fragile. Un véritable poids pour un grand guerrier comme lui. Mais elle était douce, soucieuse du bonheur des autres, elle aimait s’occuper des enfants et prendre soin des autres, alors elle pouvait faire une bonne partenaire de vie. Enfin, si elle entrait dans les gouts de Gaor, surtout dans ses gouts physique en réalité. Mais elle ne s’était jamais vu dans le reflet de l’eau, alors elle ignorait si elle était une louve attirante ou non. Malgré toutes les pensées qui la traversait elle n’en laissa passer aucune sur son corps ou son visage et se contenta de hocher la tête

« Très bien je vais t’aider, mais en échange passe la journée avec moi s’il te plais ? »


Ça lui ferais tellement plaisir qu’il accepte. Ce serait un bonheur immense que de partager une journée entière avec lui. Sous la demande qu’elle venait de faire son cœur c’était mit à battre la chamade. Elle était pleine d’espoir. Ce loup était le partenaire parfait pour elle. Il était assez fort pour la protéger, et assez doux pour ne pas la blesser. Alors oui elle était complètement sous son charme. D’ailleurs c’était la raison pour laquelle elle avait plusieurs fois fait le déplacement jusqu’au territoire de l’eau, bien sur en évitant que Gaor ne l’apprenne, histoire de ne pas le vexer.

Puis il parla de l’odeur qu’elle sentait. Aussitôt elle mit les oreilles en arrière et un grondement sourd et violent lui échappa. Elle s’approcha d’elle et le renifla au niveau du dos, ça sentait le cramé et également l’alcool, ça avait dû s’infecter un jour et là il se remettait. La femelle battit de ses queues alors que ses oreilles étaient en arrière.

« Tu ne me rassures pas du tout Gaor. Pourquoi Lester t’a-t-il fait cela ? Il est médecin il devrait savoir a quel produit sont allergiques ses patients ! C’est un scandale ce qu’il t’a fait ! »

Elle l’avait grondé avec amertume. Si elle croisait Lester elle lui en toucherais deux mots. Elle pouvait être très douce, c’était un fait. Mais il ne fallait pas oublié que Hadanalith était originaire de la terre, et qu’elle avait hérité d’une part du caractère de sa mère. Ainsi sous l’eau qui dort se trouve une femelle qui peut être très protectrice et avoir des colères qui en ferait tremblé un Alpha.

« Laisse moi renifler ça de plus prêt, je pense que certaines plantes pourraient t’arranger l’odeur, et peut être l’éventuelle douleur quand des feuilles te touche le dos ou que tu te frottes au toit d’une tanière quand tu y entres. Tu ne souffres plus de cela au moins ? »

Elle était toujours en colère, mais sa voix était douce, et emprunte d’inquiétude. Hadanalith n’était pas médecin, c’était un fait. Mais elle avait passé sa vie seule, elle avait donc apprit a connaître la nature. A savoir ce qui était bon, et ce qui ne l’était pas. Et les plantes l’aidaient beaucoup, lui donnant leur vertus affin qu’elle puisse s’en servir.

DEV NERD GIRL




Dernière édition par Yamishin le 28/9/2017, 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1627
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 1864

MessageSujet: Re: Mon cher Gaor [PV Gaor]   10/9/2017, 11:37

GAOR


Quand il lui avait dit qu'il avait adopté ses trois enfants, les trois queues de la louve avaient commencé à s'agiter doucement. Cette nouvelle lui faisait-elle plaisir? Pour quelle raison? Se pourrait-il qu'elle ait eu peur qu'il ait déjà une compagne? Cette pensée lui laissait un sentiment mitigé; le pensait-elle capable de montrer une attirance ouverte envers elle alors qu'il aurait eu une compagne? Elle hocha la tête.

Très bien je vais t’aider, mais en échange passe la journée avec moi s’il te plais ?

Sa requête lui fit ouvrir des yeux ronds. Il émit un petit rire, mi choqué mi amusé. Mais au fond il était blessé, était-il si mauvais que cela pour faire la cour à une louve? Venait-elle juste de lui avouer des sentiments profonds où se faisait-il encore des films? Il baissa la tête.

Suis-je un suis mauvais prétendant pour que tu ressentes le besoin de marchander du temps en ma compagnie? Je n'espère rien de plus que de passer le plus de temps possible à marcher
à tes cotés.


Quand il parla de son dos, elle émit un grondement sourd de colère. Les oreilles du mâle se plaquèrent sur son crâne. Il n'avait pas oublié combien une louve de la terre en colère pouvait être dangereuse. Il fit un pas en arrière, par sécurité, même s'il avait la sensation que l'émotion de la louve n'était pas dirigée contre lui.

Tu ne me rassures pas du tout Gaor. Pourquoi Lester t’a-t-il fait cela ? Il est médecin il devrait savoir a quel produit sont allergiques ses patients ! C’est un scandale ce qu’il t’a fait !

Evidemment, elle n'était pas au courant des tests qu'effectuait le médecin et pour quelle raison... Il avait été stupide de dire que c'était une réaction à un traitement de Lester. Il se mordit la babine pour se réprimander. Elle le contourna pour le renifler avec plus d'attention.

Laisse moi renifler ça de plus prêt, je pense que certaines plantes pourraient t’arranger l’odeur, et peut être l’éventuelle douleur quand des feuilles te touche le dos ou que tu te frottes au toit d’une tanière quand tu y entres. Tu ne souffres plus de cela au moins ?

Le géant était particulièrement gêné par cette attention. Il ne voulait pas qu'elle le voit comme un louveteau dont elle devrait prendre soin. C'était un loup des cavernes adulte, au sommet de sa forme et à même de prendre soin de lui. De plus, il avait accès à plusieurs médecins au camp. Et, si la sollicitude de la louve le touchait, il refusait que cette petite brûlure gâche le moment qu'il souhaitait passer en sa compagnie. Il s'écarta encore et la maintint loin de son dos grâce à l'une de ses pattes.

Hada arrête! Je vais bien, je veux juste retrouver mon fils et passer quelques heures en ta compagnie.

__________________________
Gaor color=#0033ff Fiche
Quoltzec color=#cc6633 Fiche
Platalya color=#33cc33Fiche
Ziege color=#ff0000 Fiche
Ystrelle color=#660000 Fiche
Mya color=#ff99ccFiche
Revenir en haut Aller en bas
Reymsaadryl
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 1551
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 1906

MessageSujet: Re: Mon cher Gaor [PV Gaor]   28/9/2017, 20:52

Mon cher Gaor

Hadanalith da Luna

Gaor devait sans doute s’être sentit outragé par les propos de la belle blanche. Mais elle l’aimait et ne pouvait pas contenir son désir d’être à ses côtés, ni son besoin pressant de le protéger. Calmée, la femelle écoutait la nature lui parler de l’attitude du loup et comprit rapidement qu’elle l’avait sans nul doute vexé. Elle baissa alors les oreilles et ses queues descendirent. Elle écouta néanmoins ses paroles avec une attention presque divine. Comme si c’était les paroles d’Atlas qui sortait de la bouche de Gaor. Elle dressa alors les oreilles et lui fit un fin sourire doux.

« Non, c’était là l’expression de mon besoin pressant d’être avec toi. Je cherche donc toutes les possibilité pour passer du temps en ta compagnie »

Comme il s’agissait d’un loup de l’Eau et qu’elle n’était qu’une humble solitaire, pas sur que le temps qu’ils passerait ensembles soit des mieux vu. Elle ne voulait donc pas l’embarrasser, et lui donner une raison pour expliquer les moments qu’ils passent seuls à seuls. Là il pourrait dire qu’il la remerciait simplement de l’aide qu’elle lui aurait apporté. Elle s’approcha alors de lui en grattant un peu la terre par nervosité.

« Mais sache que tu es un très bon prétendant. Peut être même le meilleur »

Et aussi le seul et l’unique, mais disons que Hadanalith n’a pas le caractère d’une meneuse qui te dirait cela au troisième rendez vous. Néanmoins la femelle était bien follement amoureuse de lui et son cœur battait la chamade quand elle l’entendait parler de prétendant. Ainsi il cherchait à la conquérir ? Ce n’est guère nécessaire, elle lui appartient déjà toute entière.

Quand elle se fit repousser après avoir reniflé son dos, elle laissa son train arrière tomber dans les hautes herbes et baissa les oreilles. Ses queues éparpillées dans son dos, elle baissa également le museau. Elle détourna rapidement la tête, honteuse, elle était donc si inutile que Gaor ne souhaitait même pas son aide ?

« Pardon Gaor… Je suis vraiment encombrante quand je m’inquiète pour quelqu’un… Je ne sais même pas comment tu fais pour vouloir passer du temps avec une femelle aussi couard »

Elle n’était bonne a rien, ni à la chasse, ni au combat. Elle ne savait que s’occuper des enfants, et seulement de plus jeunes parce que les adultes la renvoyé sur les roses. Ils se considéraient assez grands pour se gérer, et elle trop cruche pour leurs venir en aide. Elle n’avait aucun talent, et si un jour quelqu’un lui en avait reconnu un c’était le solitaire vampire qui se nourrissait comme elle. Il avait souligné sa capacité à survivre seule malgré sa cécité. Ça l’avait touché, mais depuis lui, plus personne ne la considéré comme une louve débrouillarde et adulte. Mais plutôt comme une cruche juste jolie et bonne à pondre…

DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1627
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 1864

MessageSujet: Re: Mon cher Gaor [PV Gaor]   30/9/2017, 16:34

GAOR


Il lui devenait maintenant parfaitement clair que la louve éprouvait quelque chose pour lui. Probablement les mêmes que ceux que lui-même avait pour elle. Elle avait autant que lui envie de passer son temps en sa présence, d'être ensembles. La seule chose qui les séparaient, c'était les kilomètres entre les terres solitaires et le camp du clan. Le fait qu'elle sous-entende qu'il était le parfait prétendant pour elle, son coeur s'emballa, à la limite de l'explosion de bonheur. Il ne put retenir les agitations de sa queue.

Peut-être voudrait-elle rejoindre le clan? Kaporal serait sûrement d'accord, après tout Hada était une louve très appréciable, douce, prévenante, elle trouverait très vite sa place dans le camp. Il n'en doutait pas une seconde. Les louveteaux adoreraient jouer entre ses queues et mordiller ses bois. Il allait lui en faire la proposition quand elle se fit plus pressante avec son dos et qu'elle voulut absolument le renifler.

Quand elle se laissa tomber sur l'arrière train après qu'il l'ait légèrement repoussé, il s'en voulut. Il avait eu peur d'avoir mis trop de force dans sa patte et il s'empressa de s'approcher d'elle pour s'excuser.

Pardon Gaor… Je suis vraiment encombrante quand je m’inquiète pour quelqu’un… Je ne sais même pas comment tu fais pour vouloir passer du temps avec une femelle aussi couard.

Le géant coucha les oreilles et pris l'air penaud, il n'avait jamais voulu qu'elle ressente cela en sa présence. Au contraire, son attention le touchait, mais il voulait aussi comme un mâle fort et qui n'était pas arrêté par une petite blessure. Qui plus est, il ne voulait pas qu'elle le soigne au risque qu'elle voit, à travers les plantes, les crispations de son visage sous la souffrance que lui causait parfois la plaie en voie de guérison. En ce moment, le pire était les démangeaisons causées par la cicatrisation. Surtout qu'on lui avait formellement interdit de se gratter au risque d'abîmer la peau neuve.

Hada... tu n'es pas encombrante, seulement je veux passer pour un vrai mâle à tes yeux, pas pour un louveteau qui a besoin de soins de sa mère. Pour ça j'ai déjà un médecin et un chef d'armée sur le dos.

Il rit en imaginant Nansaa en mère louve prenant soin d'un petit louveteau Gaor.

Hada, je veux passer tous les jours qui me restent en ta compagnie. Je veux pouvoir me lever le matin, le museau dans ta longue chevelure d'ébène et ta fourrure blanche contre la mienne. Je sais que ta harde compte sur toi mais... Ne voudrais-tu pas me rejoindre dans mon clan?

__________________________
Gaor color=#0033ff Fiche
Quoltzec color=#cc6633 Fiche
Platalya color=#33cc33Fiche
Ziege color=#ff0000 Fiche
Ystrelle color=#660000 Fiche
Mya color=#ff99ccFiche
Revenir en haut Aller en bas
Reymsaadryl
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 1551
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 1906

MessageSujet: Re: Mon cher Gaor [PV Gaor]   30/9/2017, 16:59

Mon cher Gaor

Hadanalith da Luna

Assit sur son élégant fessier la femelle était a nouveau en train de se morfondre et de jurer silencieusement contre sa propre personne. Elle ne s’appréciait pas, elle se détestait même. Elle avait tué sa mère en venant au monde. Elle était délicate et chochote. Elle ne savait pas chasser. Elle détestait se battre. Elle était soumise. Quand elle était en colère elle faisait peur aux autres. Elle était pleurnicharde. Elle était juste bonne a s’occuper des enfants, et encore tant qu’ils sont petits parce qu’après ils lui marchent dessus au sens moral du terme. Restant le museau vers le bas. Elle entendit Gaor et releva la tête, ses oreilles se redressant avec lenteur.

« Mais Gaor, je sais bien que tu n’es pas un louveteau. Et que tu n’as pas besoin des soins d’une mère. Mais tout le monde a besoin de douceur et de bienveillance quand on a été blessé… »

Elle le pensait vraiment. Vivre seul était trop horrible selon elle. La preuve elle n’avait jamais vraiment été seul. Elle avait toujours était accompagnée par un être vivant qui ne lui voulait que du bien. Ou pas, puisqu’elle n’arrivait pas à déterminer les intentions de Aldaric qui risquait de la maudire si elle devenait une clanique. Mais bon elle s’y ferait. Il a un sale caractère, elle n’est pas sans le savoir. Alors qu’elle pensait au loup sombre indépendant et égoiste, un sourire effleura ses babines.

Mais aux paroles nouvelles de Gaor son cœur fit un bon dans sa poitrine. Elle l’écouta, ses oreilles s’agitant à la façon de celle d’une biche. Elle était très attentive, et rougissait presque bien que cela ne se voit pas sous son épaisse pelisse blanche. Son cœur avait littéralement implosé dans sa poitrine et ses queues faisaient des mouvements vifs et incontrôlés dans son dos. Mais attendait stop, le monde ne peux pas être si parfait. Gaor l’aime ? Mais il la connait à peine … Et puis… Elle ne sert à rien, elle pouvait même pas aider un loup de la terre, alors une meute entière…. Les claniques vont la hair, les petits la malmener, et les dirigeants… Elle recula en baissant la tête et en mettant les oreilles en arrière. Elle était au bord des larmes. Déchirée entre le désir d’accepter et la raison…

« Je… J’en serais ravie… honorée… profondément heureuse Gaor… Mais… Mais je suis une solitaire qui ne chasse pas, et qui part dessus le marché est complètement aveugle sans nature autour d’elle… Je ne suis pas sur que les loups de ton clan accepterait une louve aussi inutile que moi… »


Elle s’approcha de lui et glissa son museau dans le poil dans son encolure en frottant sa tête contre la sienne. Faisant bien attention à ne pas lui faire mal avec ses bois. La femelle avait très envie de pleurer, mais elle ne pouvait s’accorder le bonheur de vivre en meute. Elle ne supportait pas d’être un poids pour les autres. Après cette étreinte elle recula et s’inclina légèrement, un peu nerveuse d’avoir osé.

« Je… Je t’aime Gaor… Mais tu mérites mieux qu’une pauvre solitaire… »


Il méritait une Noble, une Bêta, ou encore une Alpha. Quelqu’un de haut gradé, de noble dans l’âme et de reconnu. D’utile aussi, autant pour lui que pour la meute. Après tout il refusait son aide ici, alors comment pourrait-elle le satisfaire plus tard ? Non elle était infiniment heureuse, mais elle n’était pas faite pour Gaor. Il n’avait pas besoin d’elle. Elle en était convaincue.

DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1627
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 1864

MessageSujet: Re: Mon cher Gaor [PV Gaor]   4/10/2017, 22:11

GAOR


Mais Gaor, je sais bien que tu n’es pas un louveteau. Et que tu n’as pas besoin des soins d’une mère. Mais tout le monde a besoin de douceur et de bienveillance quand on a été blessé…

Le géant soupira, elle ne comprenait pas ce qu'il essayait de dire. Il rêvait chaque moment à la douceur de ses caresses, mais il ne voulait pas que ces douces attentions soient en premier lieu celles d'une infirmière. Il avait de nombreuses pensées pour la louve blanche à la chevelure d'ébène, certaines qu'il n'oserait jamais avouer, pas même à Nansaa. Mais l'idée qu'elle lui applique l'onguent puant que lui avaient prescris les médecins refroidissait toutes ses ardeurs.

Hada, je ne rêve que de ta douceur, mais pas comme ça. Fais confiance à mon clan pour me soigner, je t'en prie.

Quand il lui parla de rejoindre le clan, ses oreilles s'agitèrent comme celles d'une biche. Sans s'en rendre compte, alors qu'elle ne pouvait les voir sans l'intervention des végétaux alentours, elle avait pris les attitudes des élégants cerfs qui vivaient sur les territoires du clan de la Terre. C'était une des choses qui la rendait si magnétique pour lui. Elle éveillait des désirs de chasse et de sensualité mêlée. Il contint un gémissement alors que de nouvelles pensées l'assaillaient.

Soudain, son attitude changea totalement, son expression se fit un mélange de peur, d'angoisse et de peine. Comment sa proposition pouvait-elle la mettre dans cette état? Il coucha ses oreilles et baissa la tête à l'idée d'avoir pu déclencher ce genre d'émotions chez elle.

Je… J’en serais ravie… honorée… profondément heureuse Gaor… Mais… Mais je suis une solitaire qui ne chasse pas, et qui part dessus le marché est complètement aveugle sans nature autour d’elle… Je ne suis pas sur que les loups de ton clan accepterait une louve aussi inutile que moi…

Elle s'approcha de lui et frotta sa tête dans la fourrure de son cou. Le mâle se raidit, non pas à cause de ce contact, mais de ce qu'elle avait dit. Il avait horreur que les loups se déprécient eux mêmes, encore plus quand il s'agissait de la louve qu'il aimait. Plus encore, ses paroles sonnaient comme un au revoir à ses oreilles. Cette sensation se confirma à sa prochaine réplique.

Je… Je t’aime Gaor… Mais tu mérites mieux qu’une pauvre solitaire…

Cette phrase ramena à la surface de sa mémoire un souvenir de son père. Le jour où Gaor était parti pour son pèlerinage, Yogrenn l'avait regardé avec un air de mépris, et lui cracha qu'il aurait mérité d'être un noble, et qu'il déshonorait sa famille en se tournant vers les dieux. Son poil se hérissa d’énervement. Il gronda.

Même Yogrenn n'a jamais pu de faire faire ce que je "méritais" mieux, ne pense pas que tu peux choisir pour moi... C'est à moi de savoir ce qui est bon pour moi, j'ai choisi l'eau, et je m'en porte pour le mieux. Aujourd'hui je te choisis pour être mienne si tu veux de moi, ne m'insulte pas en me disant que je mérite mieux!


__________________________
Gaor color=#0033ff Fiche
Quoltzec color=#cc6633 Fiche
Platalya color=#33cc33Fiche
Ziege color=#ff0000 Fiche
Ystrelle color=#660000 Fiche
Mya color=#ff99ccFiche
Revenir en haut Aller en bas
Reymsaadryl
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 1551
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 1906

MessageSujet: Re: Mon cher Gaor [PV Gaor]   5/10/2017, 22:01

Mon cher Gaor

Hadanalith da Luna

Hadanalith avait honte d’elle-même, elle ne voulait pas décevoir le mâle dans l’avenir. Elle préférait refuser sa demande que de subir son rejet prochain. Agita les oreilles, elle l’entendit gronder et recula vivement. Baissant la tête, elle mit ses queues entre ses pattes et se mit en position de soumission. Gaor était le maître et elle l’esclave. Elle était esclave de ses désirs envers le magnifique mâle qui se tenait devant elle et que la nature se plaisait à lui décrire quand elle le demandait. Elle adorait s’imaginait le beau mal. Mais le problème de la louve était qu’elle n’avait jamais vu les couleurs, alors elle ne pouvait pas savoir à quel point le loup pouvait être beau et coloré. Ni même à quoi ressemblé les grands arbres qu’elle aimait tant. La femelle se plaqua au sol lachant un couinement, elle agita les oreilles.

« Pardon Gaor »

Elle attendit qu’il se calme un peu pour se relever. S’approcha alors du mâle elle détourna le museau et agita ses longues queues blanchies et noircies en soufflant. Elle gratta le sol avec nervosité, et baissa le regard.

« Je… Je t’aime sincèrement Gaor, ne l’oublie pas d’accord … Je vais réfléchir à ta demander… Je reviendrais te voir ici même si je veux faire parti du clan de l’Eau, mais si je ne suis pas revenue à la Steppe aux Lucioles dans une semaine, considère que je ne veux pas en faire parti, et que mon non retour est la preuve de ma crainte de te voir blessé par ma faute »


Elle lui donna un coup de langue sur le museau et glissa son visage dans son cou pour apprécier encore sa présence. Son amour, elle ne savait comment répondre à ses sentiments et ne se sentait pas prête. Mais elle aimait Gaor, et savait qu’elle ne pourrait peut être pas lutter contre son désir d’être prêt de lui. Après cette étreinte la femelle recula, puis elle se retourna, et disparu dans la Steppe en direction des terres solitaires !


DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Mon cher Gaor [PV Gaor]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mon cher Gaor [PV Gaor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami
» Petit décor rapide pour pas cher.
» Passage rapide cher le forgeron
» 2épée cataclysme pas cher
» [Arcani] Une passion qui coûte cher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres de l'Eau :: Et l'histoire se termina-