Les élémenloups
Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] 31068710
    Bonjour/Bonsoir.
    Pour l'instant, nous n’acceptons pas les nouvelles inscriptions. Le forum est en stand by : nous réfléchissons à le relancer en le transformant peut-être en serveur Discord RP. Ainsi, le forum deviendrait uniquement un support au jeu.
    Si vous êtes un ancien membre passant par là : merci d'être un jour, venu jouer avec nous !
Les élémenloups
Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] 31068710
    Bonjour/Bonsoir.
    Pour l'instant, nous n’acceptons pas les nouvelles inscriptions. Le forum est en stand by : nous réfléchissons à le relancer en le transformant peut-être en serveur Discord RP. Ainsi, le forum deviendrait uniquement un support au jeu.
    Si vous êtes un ancien membre passant par là : merci d'être un jour, venu jouer avec nous !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  
Le Deal du moment : -50%
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + ...
Voir le deal
19.99 €

Partagez
 

 Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque - Admin
Licorneor

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 5
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 4501
Age : 28
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 2410

Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty
MessageSujet: Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss]   Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty14/6/2021, 12:45

- RP effectué au camp du Désert, en montagne, à la tanière d'Idryss. -

Idryss - Noble juge
- Démonia -
Début août 272.
L'état d'Idryss est resté relativement mauvais depuis mars. Passé ce mois où elle pensa y rester, son état sembla se stabiliser un petit temps. Mais sa maladie repartie de plus belle avec la hausse des températures. Elle eut tout de même quelques phases où ça allait mieux, mais sa maladie empira globalement et s'installa plus en elle. Son corps est maintenant remplis de métastases s'étant installée partout. Un cancer des poumons, elle le sait depuis cinq mois. Elle sait aussi que rien ne peut la sauver de cette maladie, sauf La Mort.

Idryss était faible et n'était plus que l'ombre d'elle-même. Elle ne bougeait plus du tout de sa tanière, réussissant à peine à en sortir. Une nourrice venait l'aider à subvenir à ses besoins et lui rendre visite pour être sûr que ça "allait". Le moindre effort la fatiguait. Elle avait maigri, son pelage flamboyant s'était foncé avec l'âge, des poils gris voire blancs parsemés sa face, ses pattes et son corps. Elle était méconnaissable. La fière noble juge et guerrière était à présent aussi faible qu'un louveteau ! Sa respiration était faible et sifflante. Haleter demandait un effort supplémentaire qui lui prenait toute son énergie. Heureusement, elle habite les montagnes qui savent rester fraiches en été, grâce à la roche, mais ça ne suffit pas.
Alors qu'elle et le médecin ayant diagnostiqué son mal pensaient qu'elle ne passerait pas le printemps, elle est toujours vivante. Néanmoins, il faut que cela cesse et elle sait que son heure est pour bientôt.

Plutôt que de se laisser mourir dans la souffrance jusqu'au dernier souffle, elle avait demandé au médecin de l'euthanasier. En somme, il avait pour consigne de l'empoisonner. Le jour de son euthanasie fut programmé. Du jour où Idryss avait vu le médecin pour le lui demander jusqu'à maintenant, deux semaines se sont écoulées, car il fallut le temps au docteur de cueillir les ingrédients et de préparer le doux poison.
Entre-temps, il fit également le tour de la famille, des juges et des amis proches pour leur annoncer le souhait d'Idryss et pour leur donner le jour et l'heure de l'acte. La vieille juge avait donc eu pas mal de visite dans cette phase d'attente.

Idryss aurait pu demander cette intervention bien avant, avant de finir comme ça et pour partir de façon plus digne, mais son instinct de survie l'en avait empêché. Elle s'était finalement résignée, mais il fallait encore qu'elle arrive à avaler ce qui fut préparé. Elle reculera peut-être au moment de passer à l'acte, sachant qu'il s'agit d'un poison mortel.

Le jour J est arrivé, la famille et les amis souhaitant dire leurs adieux et l'accompagner ne tarderont pas à arriver. La nourrice qui s'était occupée d'elle avait pris soin de nettoyer la tanière et d'aider Idryss à se faire belle pour être présentable. Ainsi, la juge était parée de ses bijoux d'os, de plumes et de perles.
Le médecin n'était pas encore là. Fralëth, comme depuis le début de la très mauvaise santé de sa mère, veillait sur la tanière. Elle aussi, elle sait que c'est le dernier jour de la louve rouge.
Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes - Staff aide
liquid poulpi

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2868
Age : 30
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 3715

Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty
MessageSujet: Re: Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss]   Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty14/6/2021, 13:41

THILDRILL


Le jeune mâle était heureux ces derniers temps; il travaillait à un projet d'envergure, et Djama et lui s'étaient officiellement mis en couple. Il s'était installé avec elle, lui donnant enfin l'accès à sa tanière aux trésors. Il savait qu'elle respecterait ses oeuvres et ne chercherai pas à les voir s'il ne les lui présentait pas de lui-même. Il avait néanmoins dû approfondir un peu la tanière pour lui faire de la place et créer un espace de stockage pour ses créations et sa matière première. Quand Okazeh avait été tuée, elle avait pu compter sur son soutien.

Aujourd'hui, c'était sa mère qui devait partir, il avait donc laissé la cloche en plan. Ses relations n'avaient pas toujours au beau fixe avec la vieille dragonne, mais il l'aimait. Il savait depuis longtemps qu'elle ne vivrait plus très longtemps, elle ne leur avait pas caché, à lui et à ses soeurs, qu'elle avait un cancer. Il passait la voir de temps en temps avant de rentrer chez lui. La belle rouge avait perdu peu à peu du poids, et l'éclat de son pelage s'était ternis. Elle n'avait plus la langue aussi aiguisée, et il y avait toujours une nourrice ou un médecin avec elle. Il lui avait conçu, pour son dernier voyage, un linceul composé de centaines de petits disques d'or fixés les uns aux autres, il ne lui avait pas dit, ni montré, mais il était fini depuis plusieurs semaines maintenant. Il voulait qu'elle ait la surprise de ce dernier présent au dernier moment, pour qu'elle parte avec cette petite joie. Il ne lui avait jamais offert l'une de ses oeuvres avant cela.

Elle avait décidé d'être la maîtresse de sa propre mort, sans surprise pour le mâle. La vieille dragonne était plus tétue qu'une mule et il ne l'imaginait pas se laisser souffrir indéfiniment. Il avait un peu travaillé le matin, il était passé s'assurer que la recherche de métaux allait à un bon rythme, mais Djama supervisait tout ça, alors tout irait bien. Il était donc repassé dans leur tanière pour prendre le linceul avant de se rendre à la tanière de sa mère dans les montagnes.

Quand il arriva, il n'y avait encore personne, mais il avait repéré la fourrure flamboyante de sa soeur en contrebas, elle ne tarderait pas à arriver. Il voulait profiter de son absence pour offrir son présent à sa mère. Il pénétra dans la tanière sans prévenir, portant le lourd drap d'or sur son dos. Fralëth avait vaguement grogné sur son passage mais ne l'avait pas empêché de passer. Sa mère était parée de ses plus beaux bijoux d'os, et Thildrill pu se rendre compte d'autant plus d'a quel point elle était diminuée, des poils blancs parsemaient sa fourrure ternie, et respirer semblait difficile.

Mère... J'ai un présent pour ton dernier voyage.

C'était un peu brut de décoffrage, mais il voulait le lui offrir avant qu'Eris et Ignis n'arrivent. Il tira le linceul de son dos et l'étala devant sa mère, au centre, il avait choisi d'utiliser un peu de bronze dans son or pour le tinter d'une note plus chaleureuse. Les petits disques liés formaient l'ombre d'un dragon dans le ciel. Il s'était inspiré de Fraleth pour le motif, pour qu'elle l'ait toujours avec elle, même dans l'eau delà.

C'est pour que tu gardes un peu de moi et de Fraleth avec toi quand tu iras rejoindre Rhéa...

Revenir en haut Aller en bas
Tyshell Froufrou
« Dieu peluche
Tyshell Froufrou

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 15
Personnages:
PROFILLocalisation : Belgique
Emploi/loisirs : étudiante

Messages : 2847
Age : 24
Date d'inscription : 09/11/2017

Points : 1461

Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty
MessageSujet: Re: Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss]   Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty14/6/2021, 13:48





Eris était une mère comblée, ses petits devenaient fort et intelligents, elle était immensément fiers d'eux. Le malheur avait frappé sa famille par deux fois quand ses beaux parents étaient décédés l'un à la suite de l'autre, et la louve avait fait de son mieux pour soutenir son compagnon dans cette dure épreuve.

Force lui avait été d'admettre qu'un jour, le tour de sa propre mère viendrait et Eris ignorait totalement comment elle allait y réagir. Cela l'angoissait, mais elle tentait au mieux de s'y préparer. Ho on pouvait dire que son père était déjà parti. En effet, Exemon était mort longtemps auparavant, mais il n'avait pas été un père, alors qu'Idryss elle, avait assumé le rôle de parent seule.

Si Eris avait beaucoup pris exemple sur sa mère dans l'éducation de ses petits, elle pouvait s'estimer chanceuse d'avoir eu Aymeric avec elle. Il avait été présent et attentif, réagissant avec les petits comme s'ils étaient de lui.

Mais tout ne pouvait pas être rose, Aymeric supportait mal la mort de ses parents, et Eris faisait de son mieux pour l'épauler, seulement la jeune famille n'avait pas eu le temps de se redresser, qu'n médecin était venu prévenir Eris du choix de sa mère.

Elle avait été démolie sur le coup, mais en y réfléchissant, sa mère était comme ça, décidant elle même du chemin de sa vie, et Eris se consolait en disant que jusqu'au bout, Idryss serait restée elle même malgré la maladie qui la terrassait.


Le jour était arrivé, Eris se rendait chez sa mère, avec ceux de ces petits qui avaient voulu venir. Elle marchait sans les attendre, elle savait qu'ils la suivraient.

Après avoir reçu l'autorisation du médecin d'entrer, Eris salua la dragonne blanche et pénetra la tanière dans les montagnes. Son frère était déjà là et avait apporté un présent à leur mère. Maman était belle, magnifique, avec ses parures et ses bijoux, et un sourire vint cacher la tristesse de la démonia.

Tu es ravissante, Maman.

Beaucoup de loups n'avaient pas cette chance de pouvoir dire adieu à leur parents. Aymeric ne l'avait pas eu. Son regard glissa sur l'offrande de son frère et Eris eut un pincement au coeur, ce qu'avait fait son frère était beau, et splendide. Thildrill avait toujours de l'or dans les mains. Elle leva vers lui un sourire plein de reconaissance sans dire mot, tandis qu'elle s'asseyait face à son frère et sa mère, dans un silence absolu et respectueux.
Revenir en haut Aller en bas
https://tyshellfroufrou.deviantart.com/
echapp
« Animatrice
echapp

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 12
Personnages:
PROFILMessages : 2760
Date d'inscription : 16/08/2018

Points : 4491

Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty
MessageSujet: Re: Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss]   Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty14/6/2021, 19:04

-Savdar-


Le petit demonia avait bien grandi depuis qu'il avait commencé les entraînements avec la famille démonia. Son corps était toujours celui d'un enfant, et sa taille ne rattrapait toujours pas celle de ses deux sœurs, mais il s'étoffait à vue d’œil. Il était dans la période un peu étrange ou, juste avant l'adolescence, le corps commence à grandir de manière irrégulière. Pour lui, cela se traduisait par de longues pattes avant, qui lui donnaient un air un peu déséquilibré. Mais Savdar n'en s'en faisait pas plus que cela : il restait un enfant, avec ses préoccupations d'enfant.

Cependant, son tableau s'était peu à peu assombri, avec la mort de ses deux grands parents paternels. Il avait eu du mal à comprendre ça, la mort. Ils étaient partis, pour toujours on lui avait dit, mais ils étaient auprès de Rhéa à la fois ? Le jeune demonia y avait réfléchi, avait vu la tristesse de son papa, de sa maman. Et il avait fini par comprendre. Alors lorsqu'on lui avait dit qu'Idryss, sa mamie préférée, allait elle aussi mourir, il se sentit un peu bizarre. Pourquoi maintenant ? Il n'avait pas fini de lui poser ses questions, il fallait qu'elle reste. Mais son choix était fait, et tout ce qu'il pouvait faire, c'était d'assister à sa mort. Peut-être qu'il comprendrait mieux alors, pourquoi elle avait du partir.

Il avait rejoint la tanière d'Idryss après sa maman, entrant dans l'antre silencieusement. La dragonne montait la garde dehors, mais à force, elle avait appris à le reconnaître. C'est qu'il avait passé un peu de temps dans cette tanière, avec sa soeur Thakriss. A l'intérieur, Eris et tonton Thildrill étaient déjà là, ainsi qu'évidemment Idryss, couverte d'or. La lumière extérieure se reflétait sur ses bijoux, faisant danser sur les parois une myriades de boutons d'or qui fascinèrent Savdar. Idryss, elle, avait l'air vieille. Mais pas plus vieille que d'habitude. Le loup aux sept queue vint s'asseoir contre sa maman, le regard curieux et fasciné.

Bonjour mamie

Il ne remarqua pas la respiration sifflante de sa grand mère, trop habitué à présent à ses difficultés. Il continuait de regarder la parure dorée, fine, qui ressemblaient à un dragon. Elle était magnifique, comme si sur l'or se racontait une histoire sans âge, celle de sa grand mère. Comment tonton avait-il pu la fabriquer ? Savdar en était immensément curieux, et à vrai dire légèrement jaloux. Mais rien n'était trop beau pour sa mamie.
Revenir en haut Aller en bas
Crystaless
« . Membre d'or
Crystaless

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILLocalisation : Suisse
Emploi/loisirs : Chauffeur poids-lourds

Messages : 1647
Age : 32
Date d'inscription : 10/12/2017

Points : 766

Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty
MessageSujet: Re: Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss]   Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty16/6/2021, 14:19



Nesseth

Désert
Louveteau
Début aoùt 272
Camp

Avec le dragon et l'or, elle s'envole

L'alpha était morte. Nesseth avait compris ce qu'était la mort désormais, depuis sa discussion avec Papou après la mort de Papy. Mais celle de Mamy était survenue encore plus vite que celle de Papy. Car Mamy était plus jeune, et elle n'était pas malade, en dehors de la tristesse, encore pire que Papou. Une nouvelle fois, Papou avait été très triste, mais il l'était resté moins longtemps qu'après la mort de Papy. Papou aimait-il Mamy moins que Papy ? Elle n'en savait rien, et ne voulait pas poser la question. Sa mère lui avait dit un jour qu'il ne fallait pas poser des questions auxquelles on n'était pas sûre de vouloir connaître la réponse...

Maman était également devenue un peu triste dernièrement, mais cette fois, Nessie avait demandé. Sa maman a elle, Mamie Idryss allait très mal, sa santé n'était vraiment pas bonne et son grand âge n'aidait pas. Puis un jour, elle leur annonça qu'elle aussi allait rejoindre Rhéa et que s'ils voulaient, ils pouvaient lui dire au revoir et lui souhaiter bon voyage auprès de Rhéa, contrairement à ce qui était arrivé à Papy Aslan et Mamy Okazeh. Nesseth ne comprenait pas pourquoi ils pouvaient dire au revoir à Mamie Idryss alors qu'ils n'avaient pas pu le faire pour Papy Aslan et Mamy Okazeh...

Néanmoins, la petite préféra garder ses questions pour plus tard et décida d'accompagner sa mère pour revoir son dernier grand-parent une dernière fois. Ensuite, ils seraient tous partis... Puisqu'Idryss n'avait pas de compagnon, les petits de ses enfants n'avaient pas de grand-père de son côté... Nessie suivait donc sa maman en direction de la tanière de sa propre mère. La dragonne blanche était là, montant la garde devant l'entrée. Nessie savait que la dragonne était la fille de Mamie Idryss, même si elle ne comprenait pas vraiment comment cela était possible. Mamie était couverte d'une couverture en or, magnifique, et elle possédait de magnifique de magnifiques bijoux. Mais sa fourrure était terne, malgré qu'on voyait bien qu'elle avait fait de son mieux pour paraître le mieux possible.

—"Bonjour Mamie... Tu... Tu es magnifique !"


Mentir n'était pas des les habitudes de la jeune femelle Démonia, mais elle ne voulait pas froisser sa Mamie, et ne voulait pas non plus se faire mal voir par elle, surtout si c'était la dernière fois qu'elle la voyait. Elle ne savait pas exactement ce qu'il se passait, mais n'osait pas demander... Elle s'assit à coté de sa mère, le regard planté sur les bijoux de sa grand-mère, mais en y prêtant attention, on pouvait aisément voir la lueur de perdition dans le regard de la petite louvette qui se posait tant de questions qu'elle n'osait pourtant formuler...

Revenir en haut Aller en bas
https://www.deviantart.com/crystaless
fracture46
« Paladin divin - Modo fiches + RP
fracture46

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILLocalisation : Gironde
Emploi/loisirs : Développeur Web

Messages : 2597
Age : 26
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 4095

Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty
MessageSujet: Re: Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss]   Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty20/6/2021, 16:35


Thakriss

Avec le dragon et l'or, elle s'envole
La vie tranquille de la petite famille de Thakriss avait été pas mal chamboulée ces derniers temps. Les deux parents de Aymeric étaient morts avec peu d’écart. La jeune louvette avait été peiné comme la plupart, mais sans doute pas autant que l’adulte ailé. Elle avait été présente auprès du groupe familiale sans trop oser dire quoi que ce soit. Elle n’avait pas vraiment fréquenté Aslan et Okazeh, les connaissant avant tout de nom et pour les rôles qu’ils tenaient dans le clan. Le plus atteint était logiquement leur fils, mais la jeune Démonia n’avait pas ressenti tant de force que ça dans sa peine. C’était triste car c’était des pertes brutales. Cela lui permet d’apprendre le concept de mort qui n’était que théorique jusqu’à présent. Quand on mourait, on rejoignait Rhéa, la Déesse de la Vie. Ça paraissait plutôt bien au final, malgré qu’on soit triste de son départ.
Quelques temps plus tard, une nouvelle parvint qui atteignit bien plus Thakriss : Idryss, sa grand-mère, voulait mourir. Elle n’ignorait pas sa santé, sa mère l’évoquant parfois à portée d’oreille ou si on lui posait des questions. Apparemment, Grand-mère voulait choisir sa mort plutôt que de l’attendre. C’était ce qu’elle avait compris. On pouvait choisir quand on allait mourir ? La louvette pensait que ce n’était que quelque chose qui arrivait subitement sans qu’on puisse le voir approcher.
Aujourd’hui, la famille se rendait dans la tanière de la vieille Démonia. C’était dans les Montagnes et il fallut un moment pour y aller, mais Thakriss était habituée. Savdar et elle allaient souvent la voir pour lui poser des questions. Il y avait encore tellement à apprendre grâce à Idryss. C’était dommage de ne pas pouvoir profiter de ses leçons plus longtemps. Si elle était triste, vraiment cette fois, la jeune Démonia ne comptait pas défier la décision de la vieille dragonne. Parlant de dragon, Fralëth guettait à l’entrée comme à chacune de leurs visites. Elle les remarquait comme toujours, mais n’émettait plus de grondements comme parfois par le passé. Un instant, elle se demanda ce qu’il adviendrait de la grande bête ailée une fois Idryss morte.
Quand elle entra, apparemment arrivée la dernière parmi sa fratrie, elle découvrit qu’une assemblé s’était déjà formée. En plus de Svadar, Nesseth et leur mère Eris, Thildrill était présent. Il faisait plein de belles choses leur oncle, mais il n’aimait pas les montrer et encore moins qu’on fouina chez lui. C’est sans doute une de ses créations qui se trouvait devant Idryss. C’était un grand ensemble de petites pièces d’or et de bronze. Ce dernier dessinait une figure de dragon sur l’ensemble. C’était vraiment super beau ! Grand-mère présentait vraiment mieux que d’habitude. Elle avait mis tous ses apparats d’os que Thakriss avait déjà aperçu rangés. Sa fourrure était la plus soignée qu’elle avait vu de souvenir. Le rouge était clairsemé de blanc, indicatif de son grand âge. Si d’autres pourraient être perturbés par sa respiration sifflante, la jeune Démonia y était si habituée qu’elle ne le releva pas.

« Wow ! T’es trop belle grand-mère ! Et cet objet, c’est de toi Thildrill ? Il est cool ! »

Après avoir lâché ses réactions spontanées, elle alla se placer juste devant les pattes de sa mère, Savdar et Nesseth étant déjà de par et d’autre de l’adulte. Qu’est-ce qui allait se passer maintenant ? Ils étaient tous arrivés ?
code réalisé par fracture46



Kelekt

Avec le dragon et l'or, elle s'envole
La vie de Kelekt avait connu de grands bouleversements. Elle s’était trouvée à mettre bas d’une portée qu’elle n’avait pas ressenti avant ce jour. Les trois rejetons n’étaient pas ordinaires et elle avait dû y faire attention. Quelques médecins étaient venus les examiner. Son cas était rare, mais les petits pouvaient avoir été affectés par cette gestation discrète. C’est après quelques semaines qu’elle appris qu’un de sa seule petite avait une ossature très fragile. Un autre de ses petits avait tendance à tomber de sommeil d’un coup, les médecins évoquant de la narcolepsie. Le troisième ne paraissait pas grandir comme les autres, restant plus petit. Il serait sans doute nain d’après les observations des médecins. Qu’avait-elle fait pour mériter cela ? Elle n’avait pas souhaité de portée, malgré ça la vie le lui avait imposé et les louveteaux avaient tous des problèmes de santé. Ne pouvaient-ils pas être juste heureux, Deenos et elle ?
Une autre nouvelle était venue le mois suivant par l’intermédiaire d’Eris : Idryss avait décidé de mourir. Elle était lasse d’attendre son heure et préférait en décider elle-même. C’était bien son genre ça de pas laisser les choses se faire toutes seules. Heureusement, la date fut assez lointaine pour que Kelekt puisse confier ses petits à une nourrice et puisse assister aux derniers instants de sa meilleure amie. Elle réalisa en chemin à quel point ne pas beaucoup bouger pendant presque deux mois l’avait diminué. Elle arriva enfin sur le plateau où se trouvait la tanière de la vieille juge rouge. Fralëth était là, fidèle gardienne de sa mère lupine. Elle la regarda avec un air amical. Il fallait dire que la blanche avait souvent été auprès d’Idryss alors qu’elle avait ses petits et était souvent en sa compagnie au Palais Lumineux.
Kelekt s’engagea dans l’antre, un peu essoufflée et y découvrit pas mal de monde. Thildrill, l’un des petits d’Idryss et qui avait une grande habilité pour manipuler les métaux était là. Eris et ses petits étaient présents aussi. La blanche ne put que remarquer le sublime drap d’or et de bronze qui était posé devant la juge rouge. C’était sans doute un cadeau de son fils, il n’avait pas son pareil pour ce genre de créations d’après son amie. Cette dernière était parée de ses bijoux d’os comme quand elle était bien plus jeune. Elle lui adressa un sourire franc.

« Si on oublie les poils blancs, tu es aussi belle que le jour où on s’est connue, Idryss. »

Elle alla s’asseoir dans un espace inoccupé.

« Je me devais d’être là. Quelle genre d’amie je serai sinon ? Sache que tu m’as beaucoup apporté. Ma vie aurait été bien différente sans toi. »

À présent, son amie était vieille et sa respiration était très sifflante. Cela faisait de la peine à Kelekt. La si puissante et grande gueule Idryss en était réduite à respirer laborieusement. Comme il était loin, le temps où elles étaient jeunes. Le temps où la rouge était pleine d’énergie et de répondant et où la blanche peinait à aligner quelques mots devant elle. Alors qu’elle regardait sa meilleure amie, elle ressassa en esprit leur première rencontre. Cette fois serait la dernière qu’elles se verraient avant de se rejoindre dans la mort. Mais l’heure de Kelekt n’était pas encore venue. Elle avait à présent des petits à protéger et à faire grandir. Elle ne pouvait s’accorder de mourir avant qu’ils soient adultes.
code réalisé par fracture46
Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque - Admin
Licorneor

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 5
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 4501
Age : 28
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 2410

Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty
MessageSujet: Re: Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss]   Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty21/6/2021, 21:02


Idryss - Noble juge
- Démonia -
Début d'août 272
Ils ne tarderont pas à arriver. On lui avait confirmé que sa famille viendra. Concernant Kelekt, sa plus vieille et fidèle meilleure amie, elle ne savait pas si elle pourra la revoir. Celle-ci venait d'enfanter, il y a un peu plus d'un mois. En tant que mère, elle devait rester dans sa tanière auprès d'eux pour éviter tous soucis. Idryss n'avait pas pu voir à quoi ressemblait les enfants de Kelekt, mais elle sait qu'ils sont trois (ou quatre), deux mâles et une femelle, et qu'ils sont noir et blanc majoritairement. On lui avait également communiqué leurs noms, mais la vieille Démonia ne s'en souvenait plus...

Elle entendit Fralëth émettre un bruit, ce qui lui fit ouvrir ses yeux fatigués. Le premier membre de la famille à arriver fut Thildrill. Il portait quelque chose sur son dos, qui le recouvrait du garrot à la queue et de part et d'autre de son corps. Le tintement des pièces s'entrechoquant à ses pas intrigua Idryss qui releva la tête. Elle se demanda ce que ça pouvait bien être. Est-ce que son fils avait revêtu un quelconque accessoire pour l'occasion ?

Mère... J'ai un présent pour ton dernier voyage.

À ces mots, il enleva ce qu'il avait sur le dos, produisant ainsi un bruit en cascade via les cercles métalliques. Ses oreilles se secouèrent un instant à ce doux sons des pièces qui tombent. Il tira les quatre coins pour que la "couverture" soit parfaitement posée. Étalé devant elle, elle put distinctement observer tous les cercles métalliques reliés entre eux. Ceux-ci était dorés, bien que plusieurs étaient bronzés par endroit, voire complètement. Elle observa l'ouvrage.

C'est pour que tu gardes un peu de moi et de Fraleth avec toi quand tu iras rejoindre Rhéa...

Elle eut un temps de réflexion, puis sourit, venant de remarquer que les pièces tintées formées un dragon. Ses queues balayèrent le sol en deux aller-retour, c'est tout ce qu'elle pouvait démontrer en terme de joie, trop épuisées pour faire autre chose.

C'est très joli... Je suis contente d'avoir... Une de tes créations avant de par-tir. Sa respiration sifflante l'empêchait de faire des phrases entières d'un coup. La fin de sa phrase se cassa à cause d'un peu de toux.

C'était le seul et unique cadeau qu'il lui avait confectionné. Malheureusement, c'était pour son décès et elle ne pourra pas en profiter en déambulant dans le camp avec pour montrer ce que son fils sait faire. Néanmoins, elle sait qu'elle l'emportera avec elle et qu'ainsi, elle le gardera jusqu'à l'éternité. C'était donc, mine de rien, le plus beau des cadeaux et le plus précieux.
Elle demanda qu'il lui mette sur le dos, ce qu'il fit. En vue de la situation, elle se doutait que cette "couverture" en métal était un linceul, mais elle voulait le sentir sur elle et appréciait l’œuvre de son fils tant qu'elle était encore en vie.

-----
Le médecin arriva une dizaine de minutes après Thildrill, mais resta dehors, un peu en retrait de l'entrée pour ne pas déranger la famille.
-----

Après son fils, ce fut sa fille Eris, qui arriva, accompagnée de près par ses petits-enfants.
Savdar, Thakriss et Nesseth ont d'elle une image d'une louve forte, un peu sage comme un vieux dragon et renfermant des connaissances incroyables. Surtout pour Savdar qui semblait la mettre sur un piédestal et qui était venu lui poser tout un tas de questions à plusieurs reprises depuis qu'il est capable de venir tout seul chez elle. Maintenant qu'ils sont là, elle devait chasser le plus possible ses faiblesses pour ne pas ternir l'image qu'ils ont d'elle.

Tu es ravissante, Maman.

Idryss reporta son regard sur sa fille. Elle ne savait pas si le mot "ravissante" était la bonne qualification. La nourrice avait fait en sorte de l'apprêter le mieux possible pour ne pas qu'ils aient un souvenir trop choquant d'elle, mais sa fatigue intense et sa maigreur contrastées. Quoique, maintenant que le présent de Thildrill lui recouvrait le corps, il ne restait que la fatigue de visible et des pattes avant fines et décorées. Alors oui, tout bien réfléchit, le mot "ravissante" était approprié. La vieille louve redressa un peu plus la tête, tentant d'arborer son air fier qu'elle avait souvent démontré durant toute sa vie.

- Bonjour mamie. Comme à son habitude, Savdar était enjoué de la voir.
- Bonjour Mamie... Tu... Tu es magnifique ! Le compliment de Nesseth fit de nouveau sourire Idryss, qui ne songea pas que ça puisse être un mensonge.
- Wow ! T’es trop belle grand-mère ! Et cet objet, c’est de toi Thildrill ? Il est cool ! Thakriss était la plus enthousiaste des trois à la vue du look de sa grand-mère.

Les trois petits étaient assis à côté de leur mère. Idryss avait Thildrill à sa gauche, Eris et les petits à sa droite. Il manquait Ignis et la famille sera complète.

-----

À sa grande surprise, Kelekt pointa le bout de son museau. La veille Démonia ne s'attendait pas du tout à la voir. Ça lui fit immensément plaisir de pouvoir revoir Kelekt avant de fermer définitivement les yeux. Ses petits avaient pu être gardés par une nourrice, sinon elle n'aurait pas pu être là.

Si on oublie les poils blancs, tu es aussi belle que le jour où on s’est connue, Idryss.

Elle rigola, mais ce fut bref à cause d'une quinte de toux la prenant. Rire était devenue quelque chose qui provoquait ses bronches et il fallait l'éviter.

Je me devais d’être là. Quelle genre d’amie je serai sinon ? Sache que tu m’as beaucoup apporté. Ma vie aurait été bien différente sans toi.

Leur amitié fut longue et sans failles. De mémoire, elles se sont tout de suite bien entendu et sont souvent restées ensemble. Bien qu'ils y eut quelques petites disputes, elles ne rompirent jamais leur amitié plus d'une journée maximum.

Comparée à moi... Toi, la vieillesse... Ne se voit pas.

La juge blanche n'allait pas être atteinte par la vieillesse au niveau de son pelage : il est déjà blanc. Ça avait un petit avantage.

Je suis contente... Que tu sois... Enfin heureuse avec quel-qu'un. Il a fallu son temps.

L'aversion de Kelekt envers les mâles fut un grand obstacle. Pourtant, pour une raison inconnue, Deenos avait su se frayer un chemin dans sa carapace dès leur première rencontre. Comme s'ils étaient destinés à être ensemble à un moment ou à un autre. La portée avec Deenos-Triss fut un grand bouleversement pour son amie blanche, mais finalement, ils se sont mis ensemble il n'y a pas longtemps.

-----
Ignis arriva finalement, se posant à quelques pas de la tanière. Elle passa la tête, puis une partie du corps, mais resta là. Ça commençait à devenir étroit là-dedans. Heureusement qu'il s'agissait d'une tanière de montagne, plus grande qu'une tanière classique.
Comme tous ceux avant elle, elle fit un commentaire élogieux sur la vieille Démonia. Elle regarda un instant Thildrill et complimenta brièvement son travail, se doutant que la rivière de disques d'or bronzés et brillants posée sur leur mère était son œuvre.

Quelques instants plus tard, le médecin passa à son tour la tête. Il les avait déjà salué au fur et à mesure des arrivées, ainsi, il passa au motif de son entrée :
Je vous invite à énoncer vos dernières paroles, puis à sortir pour ceux qui ne souhaitent pas assister à l'acte. Je vous laisse le temps nécessaire, appelez moi lorsque ce sera le moment.

Sur ces mots, il ressortit et attendit à sa place initiale.
-----

Idryss les regarda tous, tour à tour, s'attardant quelques secondes sur eux à chaque fois. Elle va bientôt les quitter, mais elle sait qu'un jour, ils feront leur chemin jusqu'à Rhéa, puis qu'ils seront jugés par Éléonore et qu'ils la rejoindront là-haut.

Je suis une juge, une amie et une mère comblée... Je n'ai pas de regrets... Ne soyez pas trop triste : on se reverra... Et auprès d'Eléonore, je pourrai garder un œil sur vous.


Dernière édition par Licorneor le 24/7/2021, 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes - Staff aide
liquid poulpi

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2868
Age : 30
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 3715

Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty
MessageSujet: Re: Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss]   Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty11/7/2021, 14:36

THILDRILL


Tous les autres arrivèrent les uns après les autres, et chacun complimenta l'apparence de leur mère ainsi que son travail. Il avait aidé sa mère à se couvrir de son linceul d'or. C'était sans conteste sa deuxième plus belle pièce après le collier de Djama, et la plus grande qu'il ait jamais conçue. Idryss paraissait couverte d'or liquide.

Il garda le silence alors que chacun allait de son petit mot, et ne bougea pas d'un pouce après que le médecin leur ait demandé de sortir peu à peu. Ignis était arrivée en dernier, la favorite était maintenant la dernière à se soucier de sa mère. Thildrill dévoila légèrement ses crocs, il n'avait jamais été très proche d'elle, sa jalousie envers elle et l'attention qu'elle avait de leur mère ne s'étant jamais vraiment estompée. Il ne voulait pas de ses compliments...

Je suis une juge, une amie et une mère comblée... Je n'ai pas de regrets... Ne soyez pas trop triste : on se reverra... Et auprès d'Eléonore, je pourrai garder un œil sur vous.

Le grand mâle ne savait pas trop ce qu'il ressentait. Sa mère allait mourir, mais ça faisait un moment qu'elle était malade, il avait donc eu le temps de se faire à l'idée. Il se demandait ce que ferait Fraleth après, peut-être partirait-elle retrouver les siens? Si il y avait une forme de rivalité entre lui et la dragonne pour les objets brillants, elle lui manquerait probablement. Il aurait voulu échanger plus de mots en privé avec sa mère, mais ça ne lui serait pas permis. Discrètement, en regardant ailleurs, il posa sa patte sur la sienne, c'était ce qu'elle aurait de plus proche d'un signe d'affection de sa part. Le linceul à lui seul suffisait à exprimer ce qu'il ressentait pour la vieille juge.
Revenir en haut Aller en bas
echapp
« Animatrice
echapp

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 12
Personnages:
PROFILMessages : 2760
Date d'inscription : 16/08/2018

Points : 4491

Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty
MessageSujet: Re: Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss]   Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty22/7/2021, 18:11

-Savdar-


Bientôt, toute la famille était là. Et petit à petit, Savdar commençait à comprendre la mesure l'importance de ce moment. Il restait silencieux, focalisé sur sa grand mère. Comprenant que c'était la dernière fois qu'il voyait son âme avec lui, ici, sur terre. Ensuite, elle rejoindrait Rhéa ... Et c'était tout ? C'était tout ce qu'une grande démonia faisait en quittant la terre ? Il sentit son coeur se serrer, mais pas de tristesse, plutôt d'un sentiment étrange mêlant la colère et la déception.

Puis, le médecin arriva, et ce fut l'heure. Savdar resta silencieux un moment, se demandant quoi dire. Que pouvait-il bien dire à sa grand mère qu'il admirait tant ? Qu'il voulait qu'elle reste ? C'était évident, mais elle ne pouvait pas. La mort frappait déjà à sa porte, et ses yeux portaient déjà la marque de la résolution. Alors, il la toucha du museau, délicatement, avant de dire tout simplement :

Au revoir mamie.

Peut-être que de l'extérieur, l'absence d'émotion du mâle pourrait passer pour de l'insensibilité. Mais intérieurement, il ne savait tout simplement pas comment accepter la perte d'Idryss, de celle qu'il admirait tant. Peut-être qu'il ne réalisait pas encore tout à fait ce que "pour toujours" signifiait, qu'il n'était qu'un enfant tout simplement. Ou bien qu'il ne savait pas mettre la patte sur les émotions qui le secouait, alors qu'autour de lui il voyait enfin toute sa famille réunie. Mais imperceptiblement, il se rapprocha un peu de sa propre maman, se serrant un peu contre sa patte. Il ne voulait pas qu'elle parte, elle non plus. Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque - Admin
Licorneor

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 5
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 4501
Age : 28
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 2410

Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty
MessageSujet: Re: Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss]   Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty24/7/2021, 22:19


Idryss - Noble juge
- Démonia -
Début août 272.
Comme l'avait indiqué le médecin, après leurs derniers mots prononcés, chacun aura la possibilité de choisir s'il veut quitter la tanière et revenir une fois qu'elle sera morte ou de rester durant l'acte d'euthanasie.

Quelques mots furent échangés. Idryss ne pouvait plus entretenir une conversation, alors elle se contenta de répondre brièvement s'il le fallait ou de réagir simplement avec des sourire et/ou des hochements de tête. Cela dit, ce ne furent globalement que des mots d'adieu.

Thildrill n'ajouta rien. La vieille juge vit bien qu'il se retenait d'exprimer ses sentiments à travers des mots. Ou alors, qu'il ne savait pas comment faire. Son fils a toujours était réticent à démontrer ses sentiments en publique, le faisant que très rarement. Même seulement entouré de sa famille, ce n'était pas possible. De tous, il fut celui étant assis le plus proche d'elle. Alors discrètement, il posa l'une de ses pattes avant sur l'une des siennes. À ce simple contact qui voulait pourtant tout dire, en plus du linceul, elle sourit.

Eris était dévastée. Elle n'avait pas su se retenir et avait commencé à pleurer. Idryss avait essayé de la rassurer avec de courts morts, mais le chagrin était inévitable. Elles furent proches l'une de l'autre, Eris n’hésitant pas à lui raconter plein de choses comme si sa mère fut sa confidente. Idryss avait toujours apprécié que sa fille vienne à elle pour parler de tout et de rien, de ce qui l'a tracassé ou pour lui demander un avis extérieur. C'était tout l'inverse d'avec Thildrill qui lui, était resté muet sur plein d'aspects et qui fut même en froid avec sa mère durant plusieurs années.

Sa fille ordonna à ses enfants de sortir, pour qu'ils n'assistent pas à la mort de leur grand-mère. Néanmoins, ils n'obéirent pas et restèrent à leur place, ils se rapprochèrent même un peu de leur mère comme pour la soutenir. Eris était trop triste pour les sortir elle-même de là. Idryss était d'accord avec sa fille et ne souhaitait pas non plus qu'ils soient en leur compagnie pour ce moment, mais elle était trop faible pour enchérir et tentait de les faire partir. Personne d'autre n'initia un mouvement pour les sortir de force, alors ils restaient là. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'ils ne soient pas choqués par ce qu'il pourrait se passer. Peut-être qu'ils n'ont même pas pleinement conscience de ce que signifie la mort.

Savdar paraissait insensible, mais sa grand-mère savait que c'était un masque pour ne pas dévoiler ses véritables émotions. Il le faisait souvent quand quelque chose le dérangeait ou qu'il ne savait pas comment réagir. Elle l'avait vu à plusieurs reprises arborer cet air envers Thakriss, notamment.

Kelekt resta également. Sa meilleure amie sera là jusqu'à la fin. Elles seront ensemble jusqu'à la fin, s'épaulant comme elles l'ont fait à maintes reprises dans le passé. Idryss était convaincue que lorsqu'il sera l'heure pour Kelekt de monter au royaume des Dieux, elles se retrouveront toutes les deux aux côtés d’Éléonore pour juger les âmes parmi les autres juges ayant vécu avant elles.

Ainsi, tous restèrent, même Ignis qui n'était pas faite pour les réunions de famille. Mais il s'agissait là d'un moment très important, alors elle ne s'y soustrayait pas.

-----

Le médecin revint dans la tanière dès qu'on l'avertie qu'il pouvait enchaîner avec la suite. Il observa tout le monde, s'attarda sur les trois jeunes presque adolescents, mais ne dit rien quant au fait qu'ils soient toujours là. Si les adultes ont jugés qu'ils peuvent assister au moment fatidique, alors soit. Il les avertit que ça prendrait du temps, mais qu'elle n'allait pas avoir de douleurs.

Il s'approcha d'Idryss et il sortit de son sac une coupelle ainsi qu'un petit pot. Il déversa le liquide du pot dans la coupelle. Celui-ci avait une couleur rouge, laissant supposer qu'il devait y avoir de l'eau du fleuve Hibiscus dont l'odeur et le goût sucrés cacheraient ceux du poison. Bien que cette couleur pouvait venir d'autres choses, comme des fleurs de cœur d'ours qui se trouvaient bel et bien dans le breuvage.
Idryss était au courant de ce qu'il se présentait à elle. Elle savait ce que contenait la coupelle. Elle avait demandé à ce que le médecin le lui dise. Ainsi, personne d'autre ne savait, mis à part Eris si elle pouvait être assez attentive, ce qu'allait boire la vieille Démonia.
Après un dernier regard pour chacun, elle fit un signe de tête au médecin qui lui présenta la coupelle, la gardant entre ses pattes avant pour éviter qu'elle ne tombe ou ne glisse et permettant de la lui lever au et à mesure qu'elle ingurgitait le poison. Le médecin lui avait assuré que le breuvage serait doux à la langue et plaisant à boire. Il lui avait aussi assuré qu'elle ne ferait pas de réactions déplaisantes comme des convulsions, des sensations de brûlure ou des troubles digestifs fulgurant. Non, cette plante allait simplement lui provoquer une sensation de fatigue, peut-être une douleur à la poitrine (ça dépendait des individus.) puis un arrêt cardio-respiratoire.
Le médecin n'avait pas menti. Le goût était plaisant. Arrivé à la fin du breuvage, elle se sentit déjà partir. Elle posa sa tête et ferma les yeux. Elle ne dormait pas encore, cela mit bien dix bonnes minutes le temps que les parois de l'estomac diffuse totalement les propriétés du liquide dans le système sanguin. Durant ces dix minutes, la respiration de la vieille Démonia se calma, redevenant presque normale, puis fut silencieuse. Quand le médecin ne sentit plus d'air expiré sur sa patte (qu'il avait posé devant la gueule d'Idryss), il posa la tête sur la cage thoracique d'Idryss durant quelques secondes et constata que son cœur ne battait plus. Il se redressa et annonça à tous :

Elle est partie.

Quelques instants plus tard, le corps d'Idryss, totalement recouvert du linceul d'or, fut sorti de la tanière. En voyant cela, Fralëth sauta de son perchoir et se plaça férocement au-dessus de sa mère, en poussant un cri, ailes déployées et plumes dressées. Elle la renifla, constata qu'elle ne vivait plus et empoigna d'une de ses pattes avant ce corps recouvert. D'un battement d'ailes, elle décolla, passant au-dessus du campement et bifurqua sur le désert, emportant au loin Idryss qui s'envola avec le dragon et l'or. Depuis ce jour, Fralëth ne se posa plus au campement du Désert.


Note : Fralëth semble avoir emporté le corps d'Idryss loin dans le désert (en réalité, il est quelque part à l'oasis Doushite, dans une cavité ou un sous-sol). Le corps d'Idryss sera toujours recouvert du linceul fabriqué par Thildrill et caché. Fralëth veillera à ce qu'il ne soit pas dérobé.
Fralëth ne reviendra plus aux alentours du campement, ni au palais lumineux. Néanmoins, les membres du clan du Désert pourront de temps en temps l’apercevoir dans le ciel ou marchant quelque part dans une forêt, dans les montagnes ou dans le désert.
Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
echapp
« Animatrice
echapp

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 12
Personnages:
PROFILMessages : 2760
Date d'inscription : 16/08/2018

Points : 4491

Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty
MessageSujet: Re: Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss]   Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty25/7/2021, 12:54

-Savdar-


Toute la famille se succéda, mais l'atmosphère devenait de plus en plus lourde. Savdar, lui, observait le ballet qui s'était fait, surtout lorsque le médecin arriva avec son remède. Alors, c'était ça qui allait faire partir sa mamie ? Il fronça légèrement les sourcils : remettre sa vie dans les pattes d'un médecin, c'était faire preuve de beaucoup de confiance. Mais Savdar commençait à comprendre sa grand-mère. Choisir ou, quand, comment elle voulait partir, c'était s'assurer de pouvoir le faire proprement. Et pour cela, il la respectait.

C'est pourquoi lorsque maman demanda à lui et ses sœurs de sortir, il refusa. Tout simplement, d'un signe de tête : non, il voulait être là. Jusqu'au bout. Il se serra un peu plus contre sa maman, qui pleurait, un bourdonnement léger dans les oreilles. Le jeune mâle n'avait jamais vécu quelque chose comme ça, c'était complètement irréel. Il resta immobile, fixant les gestes du médecin, puis sa grand mère buvant le breuvage. Sa respiration devenir de plus en plus calme, et elle s'endormir, paisible. Puis, plus rien d'autre que le silence, que la voix du médecin était venu briser.

Savdar ne bougea pas, regardant sa grand mère. Les yeux fermés, on aurait pu la croire endormi, prête à se réveiller de nouveau pour poser son regard serpentin sur eux, à entendre sa voix rauque murmurer leurs prénoms. Mais les sanglots de maman, la tristesse dans les yeux de tonton, tout cela rendait la réalité de la perte bien réelle : elle ne reviendrait pas. Savdar baissa le museau, sentant ses yeux s'humecter avec surprise. La mort lui faisait-il aussi peur que ça ? Ou bien, c'était seulement de voir le corps de sa grand mère complètement vide, de réaliser qu'il ne pourrait plus jamais lui parler ? Il écrasa la larme de sa patte, se serrant contre sa maman.Peut-être qu'il n'aurait pas du rester, mais il était fier, d'avoir fait comme les grands. Même si cela faisait tout bizarre.

Lorsqu'il sortit, la vision de la dragonne de mamie le frappe d'autant plus. Le corps de mamie suivi, sortant de la tanière recouvert de son drap d'or, et tout de suite, Fralëth vint se placer au dessus d'elle, rugissante. Savdar ouvrit de grand yeux, comme si le cri de la dragonne résonnait en lui, en sa propre douleur. Il la regarda avec inquiétude prendre le corps, et l'emmener. La regarda disparaître à l'horizon, emportant sa mamie, probablement à tout jamais. Il se sentit, soudain, bien plus seul, et se serra contre sa mère et ses soeurs, l'enfant prenant la place de l'adolescent. Et alors, il baissa le museau et se laissa pleurer, en silence, sa grand-mère partie.
Revenir en haut Aller en bas
fracture46
« Paladin divin - Modo fiches + RP
fracture46

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILLocalisation : Gironde
Emploi/loisirs : Développeur Web

Messages : 2597
Age : 26
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 4095

Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty
MessageSujet: Re: Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss]   Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty25/7/2021, 13:34


Thakriss

Avec le dragon et l'or, elle s'envole
Une louve blanche les rejoignit. Thakriss se souvint de son nom : Kelekt. Sa mère et Idryss avaient parfois mentionné cette autre juge qui était une grande amie de la vieille Démonia. Le duo échangea quelques paroles mais ça passait un peu au-dessus de la tête de la jeune louvette. Elle ne connaissait pas assez bien leur lien pour comprendre ce qui les liait. Ignis se pointa entre-temps et ne fut pas très bien accueillit par Thildrill.
Le médecin qui s’occupait de Grand-Mère revint et invita chacun à faire ses adieux à la vieille louve. Chacun dit quelque chose et Thakriss trouva son occasion.

« Au revoir grand-mère, tes histoires me manqueront. »

C’était peut-être pas la chose idéale à dire. Mais dans la tête encore un peu juvénile de la louvette, les histoires d’Idryss étaient ce qui manquerait le plus. Bien sûr elle aimait ses histoires mais aussi tout ce que Grand-Mère pouvait lui apprendre à travers elles. Savdar était souvent présent pour écouter lui aussi. D’ailleurs, celui-ci s’approcha de la vieille Démonia pour la toucher du museau avant de lui dire au revoir.
(84/100 en mental [émotion]) Thakriss se sentit soudain mal, triste. Ses oreilles se mirent en arrière et des larmes se formèrent sous ses yeux. C’était comme si elle avait soudain pris conscience de ce qui allait suivre. Elle avait dit qu’elle veillerait sur eux aux côtés d’Éléonore. Au moins, la louvette pourrait se consoler un peu avec cette pensée. Idryss ne serait pas totalement partie.
Eris leur demanda de sortir, mais Thakriss secoua la tête sans répondre. Non, elle ne partirait pas ! Elle voulait être là jusqu’à ce que sa grand-mère ne soit plus là. Savdar et Nesseth eurent le même comportement, ne voulant pas sortir. Leur mère pleurait déjà et ne semblait pas vouloir insister. Comme son frère et sa sœur, la louvette se blottit contre sa mère, autant pour la réconforter que pour se réconforter elle-même.
Thakriss était là, mais elle n’avait pas vraiment la force mentale de regarder. Elle plongea la tête dans la fourrure d’Eris. Elle entendit un liquide couler dans un bol. Puis le bruit indiquant qu’Idryss buvait la substance. Elle allait bientôt mourir et la tension que la jeune sentait dans l’air devenait difficile à supporter. Elle rassembla finalement son courage pour tourner la tête et regarder d’un œil ce qui se passait.
Grand-Mère avait l’air sereine et calme. Sa respiration ne sifflait plus. Elle semblait endormie. Mais Thakriss avait le pressentiment que ce sommeil deviendrait bientôt définitif. Quelques minutes passèrent, puis la louvette ne perçut plus de mouvement de respiration sur la vieille Démonia. Le médecin se pencha sur elle avant d’annoncer sa mort.
(81/100 en mental [réaction]) Thakriss ne put retenir des sanglots. Idryss était morte. Elle ne pourrait plus lui parler, ni rien apprendre d’elle, percevoir sa présence rassurante et sage. Elle réalisait l’ampleur de la perte. Qu’il n’était pas que question d’histoires que la vieille louve lui racontait. C’était tellement plus qui avait pris fin. Elle suivit le groupe en pleurant alors que le corps de Grand-Mère enveloppé dans son linceul était amené dehors. Fräleth s’envola et emporta avec elle le corps et son enveloppe doré. La louvette déglutit difficilement avant de dire d’une voix éteinte et basse.

« Adieu grand-mère… »

Thakriss serait sans doute triste pendant un moment suite aux événements d’aujourd’hui. Cette mort, la première qu’elle vivait, l’avait à jamais marqué.
code réalisé par fracture46



Kelekt

Avec le dragon et l'or, elle s'envole
Idryss porta son regard sur Kelekt quand elle s’adressa à elle, puis répondit.

« Comparée à moi... Toi, la vieillesse... Ne se voit pas. »

Il était vrai que sur sa fourrure blanche, les marques de l’âge étaient bien moins visibles que sur la toison rougeâtre de son amie. Cette dernière devait respirer presque à chaque mot, sa respiration toujours difficile. Comme il était pénible de la voir ainsi. La blanche aurait souhaité pouvoir lui faire part de ses craintes concernant ses petits. Elle avait peur d’échouer et aurait voulu en parler avec elle. Mais sa santé était trop dégradée et la juge avait décidé de ne pas la déranger pour ça.

« Je suis contente... Que tu sois... Enfin heureuse avec quel-qu'un. Il a fallu son temps.= »

Kelekt opina pour toute réponse. Oui, elle était heureuse avec Deenos, bien que cette portée n’avait pas été dans ses projets. Il y avait encore tant de choses qu’elle pourrait évoquer avec Idryss. Mais cela ne sera plus possible. Prendre les bonnes décisions reposait sur elle désormais. Elle ne devait pas faire trop d’erreurs avec ses petits. La blanche n’avait déjà pas su être vraiment présente pour les louveteaux de son amie qui sont devenus bien grands maintenant. Saurait-elle être une bonne mère pour ses propres rejetons ?
Ignis se montra, seul descendant d’Idryss manquant à l’appel. Il complimenta l’allure de sa mère et le travail de Thildrill. Ce dernier lui répondit en montrant brièvement les crocs. Il ne devait pas apprécier son comportement. Les Démonias avaient tous des caractères plus ou moins explosifs. Kelekt avait souvent des difficultés à bien les cerner. Le médecin revint peu après dans la tanière et invita chacun à faire ses adieux avant de ressortir.
Idryss les regarda les uns après les autres.

« Je suis une juge, une amie et une mère comblée... Je n'ai pas de regrets... Ne soyez pas trop triste : on se reverra... Et auprès d'Eléonore, je pourrai garder un œil sur vous. »

(9/100 en mental [réaction]) La blanche parvint à résister et à ne pas se mettre à pleurer aux paroles d’adieux de son amie. Chacun y alla de sa petite formulation d’adieu. Le tour de la juge vint.

« Au revoir Idryss… Nous nous retrouverons auprès d’Éléonore… »

Elle avait des difficultés à retenir sa peine, mais y arrivait pour le moment. Kelekt avait pu formuler son au revoir à Idryss. Ce n’était pas vraiment des adieux. Elles se retrouveraient dans la mort d’ici un ou deux ans tout au plus. Mais la blanche ne souhaitait pas hâter ces retrouvailles. Elle devait accomplir son dernier devoir avant : mener ses louveteaux sur la bonne voie.
Les plus jeunes furent sommés de sortir, mais les trois refusèrent de quitter la proximité d’Eris qui avait déjà fondu en larmes. La pauvre petite était la plus proche d’Idryss et celle qui vivrait son départ avec le plus d’intensité. La blanche aurait voulu l’aider, mais elle ne saurait sans doute pas trouver les mots justes. Elle-même était en proie à sa propre peine de voir la juge rouge s’éteindre.
Le médecin revint et prépara ce qui causerait le départ de la vieille Démonia. Il lui fit boire une mixture rougeâtre que Kelekt n’avait pas les capacités d’identifier. Idryss parut ensuite plus sereine et détendue, sa respiration presque redevenue normale. Quelques minutes plus tard, un silence se prolongea. Le médecin se pencha sur la louve rouge marquée par l’âge avant de signifier à l’assistance qu’elle était morte.
(80/100 en mental [émotion]) C’était trop difficile pour la blanche de tenir plus longtemps. Elle céda et se mit à pleurer silencieusement. Elle reverrait Idryss, mais son départ dans la mort restait douloureux. Le groupe sortit après avoir enveloppé totalement la Démonia dans son linceul. Fräleth s’envola et s’arrêta au-dessus d’eux pour prendre le corps de la juge rouge dans une de ses pattes avant de s’en aller vers le Désert. Les larmes de Kelekt creusaient des sillons dans sa fourrure alors qu’elle attendit de ne plus voir la dragonne si familière. Elle ne la verrait sans doute plus. Une page de l’histoire de la famille Démonia se tournait. La nouvelle génération marquée par les descendants d’Eris devait à présent grandir à son tour.
code réalisé par fracture46
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty
MessageSujet: Re: Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss]   Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Avec le dragon et l'or, elle s'envole [RP libre famille/amis Idryss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'histoire de la famille [PV Idryss, Thakriss]
» Et elle s'approcha de la Chute [Lester | Libre]
» Ou est-elle, cette lumière blanche ? [Okazeh - LIBRE]
» Des RP avec la famille [Ouvert]
» Rencontre avec la belle-famille. PV Seth - Atamagahen- Zal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: .Zone Hors-Jeu. :: • Recueil :: • Archive Rps :: Clan du Désert :: Et l'histoire se termina-