Les élémenloups
Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] 3106871325_1_3_ZPZWZ0Q9
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup ayant un pouvoir et vivant sur des terres séparées entre deux clans.Le mal y rode de part la présence du dieu Akui, mais les clans sont résistants. Arriveront-ils néanmoins à battre le dieu et ses adeptes ?<br>Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez
 

 Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Izaya

Izaya

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILLocalisation : En Ardèche '^'
Emploi/loisirs : Travailler / Se reposer XD

Messages : 162
Age : 22
Date d'inscription : 24/05/2019

Points : 179

Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] Empty
MessageSujet: Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin]   Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] EmptyDim 26 Mai 2019 - 22:57

Ah jeunesse, passé lointain et trouble dans cette mémoire là. Ulfeym secoua la tête en observant l’étendu sauvage devant lui. La plage et sa houle qui ne se lasse jamais de revenir… Elle revenait même si elle s’éloignait. Alors que le temps qui file ne revient pas, et les jours heureux s’en vont comme la houle, mais celle-ci a emmené loin dans les profondeurs de la mer. Ils se sont noyés, perdu dans cet océan insondable qu’Ulfeym ne comprend pas. Des fois il aimerait plonger la tête la première, comme s’il avait son pouvoir et ne pourrait pas se noyer. Mais il avait perdu ses dons, et risquait juste de finir mort…

Il rebattit sa queue sur ses pattes et poussa un profond soupir. Cela faisait longtemps qu’il s’était éloigné de Fuurin aussi. Etrangement il avait préféré s’en séparer pour qu’elle souffre moins de son décès si la guerre l’emportait. Mais il était encore vivant, et ne savait pu quoi faire…Comment pouvait-il retourné vers Fuurin maintenant après tant de mois d’éloignement ? Elle était devenue si belle, elle s’entendait bien avec un autre, il ne voulait pas la déranger. Pourtant la grise lui manquait profondément.

Un soupir lui échappa alors qu’il fermait les yeux. Il ne savait pas s’il pouvait revenir vers elle. Après tout il avait sciemment décidé de mettre leur relation en pause. Il ne pouvait pas prétendre être le même qu’avant la guerre, il était traumatisé, avait des pertes de mémoire, et parfois se mettait en colère ou pleurait à cause d’un souvenir sauvage. En plus il n’avait pas forcément d’explication pour Fuurin, il s’était acharné et noyé dans les entraînements, en avait perdu sa notion d’altérité et du temps, puis il y avait eut la guerre, tout c’était emballé, et maintenant que les choses étaient redevenus calme, il ne savait pas, et il n’était pas sur de vouloir savoir.

La mer avait quelque chose d’apaisant, elle lui permettait de réfléchir. Il ne s’en approchait cependant pas. Il détestait profondément ces effets. Il éternua quand une bourrasque de sable lui chatouilla le museau. Cette petite brise lui apporta aussi une odeur bien connu qui fit battre son cœur à toute vitesse. Il rabattit sa queue contre ses pattes, mit les oreilles en arrière et tourna la tête par-dessus son épaule. Il chercha un moment avant d’apercevoir la femelle de l’autre côté de la plage. Il hésita une fraction de secondes, se leva et rejoignit la louve, un sourire un peu gêné aux babines.

« Bonjour Fuurin… ça fait longtemps qu’on ne s’est pas parlé, comment vas-tu ? »

Il était mal à l’aise, et n’arrivait pas à soutenir son regard. Mais sa queue s’agitait joyeusement dans son dos tant il était heureux de la revoir. Il sentait son cœur qui pompait à toute vitesse, il avait envie de lui sauter dessus, de lui faire pleins de léchouilles sur le visage et de lui demander milles fois pardon. Mais avait peur qu’elle le rejette violemment.


Dernière édition par Izaya le Mar 28 Mai 2019 - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
echapp

echapp

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 7
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante en ingénierie, rugbywoman et grande dormeuse

Messages : 820
Date d'inscription : 16/08/2018

Points : 1313

Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] Empty
MessageSujet: Re: Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin]   Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] EmptyMar 28 Mai 2019 - 22:57

-Fuurin-


La guerre était terminée, enfin. Elle avait laissé derrière elle son lot d'inconsolables, de larmes, de traumatismes. Le clan était blessé, et chaque interaction de la vie quotidienne le montrait. Fuurin en était sortie indemne, en tout cas physiquement. Son état mental s'améliorait peu à peu grâce à ses parents et à Trinity, qui l'aidait chaque jour à surmonter ses peurs incontrôlables. Elle pouvait de nouveau passer une journée entière sans faire de sieste à cause de sa fatigua émotionnelle, et se sentait de nouveau utile au clan.

Cependant, son amie Lagherta avait perdu son frère il y a peu. Fuurin n'était pas encore passé la voir, mais ça ne saurait tarder. La messagère voulait être en forme pour aider la guerrière dans son deuil, pour au moins être là. Elle ne pouvait pas le faire si elle-même n'était pas stable émotionnellement. C'est pourquoi elle passait beaucoup de temps seule, à méditer. Son endroit favoris était la cascade à l'envers, ainsi que la plage. Le son doux de l'eau calmait ses pensées et l'aidait à se concentrer uniquement sur ses sensations, à ne plus penser à la guerre, aux tortures, aux morts.

Elle était donc à la plage, assise, les yeux fermés, concentrée sur le bruit des vagues et sur sa respiration. Elle ne pensait à rien, rien d'autre qu'à la mer, à la nature qui lui offrait ce moment. Soudain, une brise emprunte d'effluve marins lui amena une odeur qu'elle connaissait bien, qu'elle n'avait pas senti depuis bien longtemps. Ulfeym ? Elle ouvrit les yeux, et il était là. Le vent soulevait ses cheveux bruns, et la lumière sur son poil rouge fit rater un battement au cœur de Fuurin. Sa queue trahissait sa joie, mais son regard un peu coupable montrait bien que les deux loups s'étaient distancés.

« Bonjour Fuurin… ça fait longtemps qu’on ne s’est pas parlé, comment vas-tu ? »

Fuurin plissa légèrement les yeux. Il voulait reprendre comme ça, comme s'il ne s'était quittés que quelques jours ? Cela faisait plusieurs longs mois que Fuurin n'avait pas eu de nouvelles, ne sachant qu'il était vivant uniquement car elle le voyait parfois, de loin, ou parce qu'elle avait parlé à d'autre. Elle s'était inquiétée de cette soudaine distance, s'était rongée les sangs en le savant sur le champ de bataille ! Une colère sombre montait peu à peu en elle alors qu'elle restait silencieuse. Elle aurait aimé se contrôler, car le mâle avait sûrement ses raisons. Mais avait-elle seulement envie de les entendre ? Finalement après quelques secondes de silence, elle sentit le poil de ses échine se gonfler, et elle explosa :

"Tu reviens comme ça, comme une fleur après autant de temps ?! Tu ..."


Elle se leva, ne pouvant contenir la rage qui la traversait. Elle ne savait pas pourquoi elle était si en colère, peut-être que l'absence d'Ulfeym l'avait plus touché que ce qu'elle ne pensait. Il l'avait mise à l'écart alors qu'il était en danger de mort, alors que le clan était sensé se serre les coudes ! Elle s'était sentie délaissée, elle avait très vite imaginé les pires des scénarios. Et maintenant, il revenait ? Pourquoi, pour lui annoncer qu'il allait avoir des louveteaux avec une autre, pour seulement la faire souffrir un peu plus ? Elle gronda, la voix rocailleuse.

"Tu aurais pu mourir, tu aurais pu être gravement blessé que je n'en savais rien, tu m'as évitée comme la peste pendant toute la guerre"


Ses pattes tremblaient alors que l'émotion brulait sa poitrine. Elle n'était pas sensée ressentir ça, elle n'était pas sensée se frotter si tôt à une telle émotion. Elle sentait peu à peu sa colère se transformer en cette fatigue qu'elle connaissait bien à présent, et les larmes lui montèrent au yeux. Ele détourna la tête, essayant de maintenir une attitude agressive sans vraiment y parvenir. Elle dit d'une voit faible qui se cassait sur la fin de sa phrase :

"Tu m'as ... tu m'as manqué"
Revenir en haut Aller en bas
Izaya

Izaya

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILLocalisation : En Ardèche '^'
Emploi/loisirs : Travailler / Se reposer XD

Messages : 162
Age : 22
Date d'inscription : 24/05/2019

Points : 179

Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] Empty
MessageSujet: Re: Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin]   Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] EmptyMar 28 Mai 2019 - 23:37

Les yeux clairs d’Ulfeym observaient la femelle grise. Elle avait été inerte, comme déboussolée par sa présence. Il savait qu’il n’en avait pas le droit, de revenir comme ça après autant de mois passé loin d’elle. Mais il ne pouvait rien faire contre l’attirance qu’il avait toujours eue pour elle. Il avait même plusieurs fois songé que s’il avait survécu c’est parce qu’il voulait la revoir, et uniquement pour cela. Il la laissa accuser le coup, et réceptionna sans broncher les mots qui échappèrent à la femelle.

Il revenait oui, mieux valait tard que jamais après tout. Il savait qu’il était en retard pour elle. Qu’il avait tout raté. Que la meute aurait dû se serrer les coudes, mais qu’Ulfeym aurait préféré mourir seul et détesté que de faire de la peine à un survivant. Il s’assit calmement et rabattit sa queue sur ses pattes, mais ne fut pas capable de contrôler le léger mouvement joyeux de sa pointe. Même s’il se faisait engueulé il se sentait heureux de la savoir en colère contre lui, parce que cela lui prouvait qu’elle s’était inquiétée, et qu’elle avait donc encore un peu d’affection à son égard.

Etrangement se faire gronder lui faisait plaisir, il sentait son buste plein de chaleur, et il avait envie de sourire comme un imbécile. Ce que les émotions pouvaient être bizarres, incontrôlables et sans queue ni tête. Surtout pas de tête… Il attendit qu’elle continue, et baissa le museau en entendant ces mots. Oui il aurait pu mourir, oui il aurait pu être gravement blessé. Blessé il l’avait été, mais légèrement, juste quelques côtes cassés et des égratignures, il s’en sortait franchement bien. Elle avait raison de lui en vouloir et la laissa décharger sa frustration comme elle voulait. Quand elle eut terminé, qu’elle s’arrêta en essayant de garder une attitude agressive mais que sa voix mourait douloureusement dans ses larmes qui brûlaient ses yeux, Ulfeym se permit de se lever et de lui relever doucement le menton.

« Je sais que je n’ai pas le droit de revenir comme ça Fuurin… C’est très prétentieux de ma part, et très mal venu aussi… Mais je devais le faire. »

Il recula son museau et se rassit en l’observant avec attention, il voulait lui expliquer sans la blesser. Il voulait lui dire les choses en face, les yeux dans les yeux, pour qu’elle le sache, qu’elle l’entende, et qu’elle voit qu’il était sincère. Ulfeym avait toujours été sincère, le mensonge ne lui allait pas, il le haissait comme la mort….

« Je me suis éloigné parce que je tiens énormément à toi. Je savais oui, que je pouvais mourir durant cette guerre. Et je préférais milles fois que tu me détestes ou m’oublies et puisses reconstruire ta vie, que de te savoir pleine de chagrin si je venais à mourir. C’est pour ça que je me suis éloigné… Pour te… protéger… En quelque sorte. Je ne te demande pas de me pardonner, juste de bien vouloir le comprendre »

Là, elle savait tout, il avait été honnête avec elle. Il s'était préparé à mourir, il s'y était résigné à contre coeur. Mais il était encore vivant, alors il pouvait désormais le lui dire, lui expliquer son comportement fortement froid avec elle, ainsi que cette distance qu'il avait mit entre eux. Il ne lui avait juste pas dis qu’il perdait la mémoire, était victime de cauchemar et accessoirement très souvent prit de vertiges. Mais bon il aurait bien finir par le lui dire de toute façon, et ça finira par arriver, il le savait très bien. A ses derniers mots il avait sourit. Il se permit cette fois de glisser son museau dans le pelage de la louve grise en remuant vivement la queue.

« Toi aussi tu m’as manqué. Tellement manqué… Mais je ne savais pas du tout comment revenir vers toi…Mais je suis là maintenant Fuurin… »

Et il ne la lâchera pu. Il sera toujours là dès qu’elle a besoin de lui il accourra pour elle. Ulfeym ne connait rien à l’amour. Il ne sait même pas si c’est ce sentiment mystique qu’il ressent pour elle. Mais il savait que maintenant il pouvait revenir à ses côtés sans craindre une mort imminente. Elle était sa précieuse Fuurin. Et il avait envie de renouer des liens avec elle, cette amitié si douce et profonde qu’ils avaient eut en partageant de bien drôles de moments, comme des moments très agréables. Il remuait vivement la queue, se recula et observa la femelle, attendant son verdict. Si elle avait encore de la colère elle pouvait la lui cracher au visage, il l’acceptait. Après tout il l’avait bien mérité.
Revenir en haut Aller en bas
echapp

echapp

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 7
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante en ingénierie, rugbywoman et grande dormeuse

Messages : 820
Date d'inscription : 16/08/2018

Points : 1313

Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] Empty
MessageSujet: Re: Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin]   Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] EmptyVen 31 Mai 2019 - 22:15

-Fuurin-


Le mâle la laissa finir alors que les sentiments douloureux lui étreignait la poitrine. Elle lui en voulait, mais pourtant sa colère s'envolait en le regardant. Il la laissa finir, dans une position coupable, puis finalement s'approcha lentement lorsqu'elle eut finit. Il lui releva le menton, et elle se laissa faire, ravalant ses larmes de fierté. Il la regarda d'un air doux et lui répondit :

"Je sais que je n’ai pas le droit de revenir comme ça Fuurin… C’est très prétentieux de ma part, et très mal venu aussi… Mais je devais le faire. Je me suis éloigné parce que je tiens énormément à toi. Je savais oui, que je pouvais mourir durant cette guerre. Et je préférais milles fois que tu me détestes ou m’oublies et puisses reconstruire ta vie, que de te savoir pleine de chagrin si je venais à mourir. C’est pour ça que je me suis éloigné… Pour te… protéger… En quelque sorte. Je ne te demande pas de me pardonner, juste de bien vouloir le comprendre"

Le loup à la crinière noire avait ses raisons, et elles étaient valables ... Fuurin se sentait partagée. Sa colère restait, grondante au fond de ses entrailles, mais plein d'interrogations naissaient également : Pouvaient-ils à présent revenir à leur ancienne relation ? Le loup s'approcha, fourrant son museau dans son pelage. Elle se tendit mais le laissa faire. Elle sentait sa colère s'étioler petit à petit alors que la chaleur du mâle contre elle l'étourdissait.

« Toi aussi tu m’as manqué. Tellement manqué… Mais je ne savais pas du tout comment revenir vers toi…Mais je suis là maintenant Fuurin… »

Fuurin savoura le contact encore quelques secondes avant de le briser. Elle ne se sentait pas prête, pas encore, sa tête fourmillait de questions et de doutes sur son ancien ami. Elle recula de quelques pas, le regard plongé dans celui d'Ulfeym, les sourcils légèrement froncés. Ses pensées n'étaient pas claires, et elle détestait ça. Elle était soulagée qu'il soit finalement revenu, ils avaient beaucoup de choses à se raconter ... et elle savait Ulfeym sincère, il ne lui avait jamais menti. Mais elle devait savoir, elle devait décider si elle le pardonnait ou non. Il lui fallait du temps, et des réponses. Elle dit d'une voix lente, ayant un peu de mal à parler :

"Pourquoi ... Pourquoi tu ne me l'as pas dit ? Pourquoi est-ce que tu n'es pas venu m'en parler ? Je crois que ... Je crois que si tu étais mort, j'aurai préféré ...."

Sa gorge se serra et sa voix s'étouffa à la pensée de la mort du guerrier. Elle avait vu la mort de si près ces derniers temps, mais heureusement en était sortie indemne, ce qui n'était pas le cas de tout le monde. Lagherta en avait fait les frais il y a peu ... Elle n'avait aucune idée de ce qu'elle serait devenue si un de ses proches l'avait quittée. Ce qui était sûr c'est que si Ulfeym était mort, elle s'en aurait voulu à jamais de ne pas avoir renoué de lien avec lui.

"J'aurai préféré savoir tout ce que tu m'as dit là."


Elle se tut et le regarda. Elle mourrait d'envie de venir loger son museau dans ses poils, de rattraper le temps qu'ils avaient perdus.
Revenir en haut Aller en bas
Izaya

Izaya

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILLocalisation : En Ardèche '^'
Emploi/loisirs : Travailler / Se reposer XD

Messages : 162
Age : 22
Date d'inscription : 24/05/2019

Points : 179

Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] Empty
MessageSujet: Re: Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin]   Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] EmptyVen 31 Mai 2019 - 22:38

La femelle le regardais, elle sembla se tendre un peu quand il se permis une étreinte. Ulfeym la comprenait il n’avait pas vraiment le droit de faire ça. C’était très mal venu de sa part et surtout très prétentieux. Mais il en avait eut envie, ça avait été nécessaire pour lui. Comme s’il voulait se rassurer, qu’elle l’avait bien écouté, et que lui était bien en vie. Elle recula, un peu perturbée, sans doute perplexe. Elle devait s’en poser des questions, sans doute autant qu’il lui en traversé. Il attendait qu’elle les poses et elle commença. Comme la première fois il ne lui coupa pas la parole. Ulfeym détestait qu’on le coupe parce qu’il perdait le fil de sa pensée et n’arrivait plus à le rattraper… Donc il faisait de manière à ce que ses interlocuteurs puissent dire ce qu’ils avaient à dire avant qu’il ne réponde.

Il devait bien choisir sa réponse, elle se devait d’être claire, franche et honnête et de ne surtout pas être blessante. Ulfeym n’avait pas envie de faire de mal à la louve qu’il trouvait si belle. Il agita lentement les oreilles, ferma les yeux et prit une profonde inspiration.

« Parce que je voulais que tu puisses vivre sans être piégé par notre relation si je venais à mourir… Pour cela je me devais de mettre de la distance… Tu m’aurais donc plus facilement oublié et tu aurais pu vivre une vie tranquille avec un autre loup sans moi… »

Il rouvrit les yeux, son regard émeraude se plongeant dans le regard de la louve. Il rabattit sa queue sur ses pattes. Et son regard honnête devint excessivement doux et bienveillant à la fois.

« C’est ce que j’aurais voulu pour toi si j’étais décédé dans la guerre… J’aurais souhaité que tu puisses te relever, et vivre une vie heureuse pleine de l’amour d’un loup qui aurait prit soin de toi… »

Il voulait le meilleur pour elle, peut importe qu’elle soit heureuse avec lui ou un autre, tant qu’elle était bien, tant qu’elle ne souffrait pas. Il mit les oreilles à l’horizontal à cette pensée. Peut être que c’était bien de l’amour qu’il avait pour elle. Mais pas question de lui dire maintenant alors qu’il avait tout fait pour s’éloigner d’elle. Il laissa sa queue se mettre à faire un mouvement pendulaire dans son dos lors qu’il observait la louve grise.

« Mais n’y pense pu, de toute façon je suis vivant… »

Oui après tout pourquoi discuté de choses qui ne sont pas arrivés. Maintenant il était là, bien vivant. Il inclina la tête avec un mouvement de pattes dans une révérence assez élégante.

« Mais maintenant que je sais ce que tu aurais voulu, je te promets de ne jamais recommencer à m’éloigner de toi… »

Il tenait de toute façon bien trop à elle pour accepter de s’éloigner à nouveau. Après tout c’est parce qu’elle était là, parce qu’il avait pensé à elle, et parce qu’il avait pu la revoir qu’il s’était accroché à cette vie qui avait déjà voulu le quitter. Il ne prétendait pas pouvoir reprendre leur relation là où elle avait été arrêté, mais voulait renouer des liens avec elle, car elle était sa précieuse Fuurin.
Revenir en haut Aller en bas
echapp

echapp

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 7
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante en ingénierie, rugbywoman et grande dormeuse

Messages : 820
Date d'inscription : 16/08/2018

Points : 1313

Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] Empty
MessageSujet: Re: Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin]   Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] EmptyMer 5 Juin 2019 - 21:15

-Fuurin-


Ulfeym ferma les yeux, prenant son temps. Fuurin le fixait alors que le bruissement doux de la mer résonnait dans ses oreilles. Le son régulier des vagues sur le sable, qui emportaient les coquillages et les algues, encore et encore, l'apaisait. La sérénité qui l'habitait habituellement, lorsque son pouvoir était activé, l'envahit doucement de nouveau, comme une sensation de chaleur dans sa poitrine, son ventre.

Parce que je voulais que tu puisses vivre sans être piégé par notre relation si je venais à mourir… Pour cela je me devais de mettre de la distance… Tu m’aurais donc plus facilement oublié et tu aurais pu vivre une vie tranquille avec un autre loup sans moi…

Le mâle ouvrit les yeux, les plantant dans celui de la louve, et son cœur se serra. Il avait autant souffert de leur séparation qu'elle, et elle n'avait aucune idée de ce qu'il avait du endurer pendant la bataille. Son coeur se serra néanmoins une nouvelle fois. Elle ne pouvait pas imaginer sa vie sans lui, refaire sa vie alors qu'il avait donné la sienne pour que le clan puisse vivre en paix lui semblait tout simplement impossible. Mais il avait raison. Si cela était arrivé .... Elle ne préférait pas y penser.

C’est ce que j’aurais voulu pour toi si j’étais décédé dans la guerre… J’aurais souhaité que tu puisses te relever, et vivre une vie heureuse pleine de l’amour d’un loup qui aurait prit soin de toi…

Fuurin resta silencieuse. Elle serra les dents alors qu'une vague d'émotion la prit aux tripes. Elle sentit des larmes perler aux coins de ses paupières, mais secoua la tête pour les chasser. Elle était tellement reconnaissante envers ses amis, envers Trinity, Lagherta, Ulfeym, de veiller sur elle, encore et encore, alors qu'elle n'en valait pas la peine. L'angoisse étendit ses tentacules au plus profond de ses entrailles, une nouvelle fois, mais elle resta debout.

Mais n’y pense pu, de toute façon je suis vivant…Mais maintenant que je sais ce que tu aurais voulu, je te promets de ne jamais recommencer à m’éloigner de toi…

La louve grise acquiesça. Elle voulait la vérité désormais. Mais elle espérait de tout coeur que plus jamais, plus jamais Ulfeym n'aurait à avoir à faire ce genre de choix. Elle chassa les émotions qui l'étreignait toujours afin de reprendre un peu contenance.

"Je préfère que tu me dises la vérité, toujours."


Finalement, un petit silence s'installa. Elle le laissa durer un moment, regardant la mer. Les vagues éternelles avaient le pouvoir d'apaiser son âme comme le faisaient avant ses grelots. Son pouvoir lui manquait. Lagherta lui manquait, elle ne l'avait pas vu depuis trop longtemps. Elle soupira, puis se tourna vers le guerrier et lui fit un sourire timide :

"Finalement, comment s'est passé la bataille des éléments ? Tu n'as pas été trop blessé ?"
Revenir en haut Aller en bas
Izaya

Izaya

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILLocalisation : En Ardèche '^'
Emploi/loisirs : Travailler / Se reposer XD

Messages : 162
Age : 22
Date d'inscription : 24/05/2019

Points : 179

Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] Empty
MessageSujet: Re: Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin]   Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] EmptyVen 7 Juin 2019 - 22:45

Ulfeym était enfin détendu, heureux d’avoir réussi à mettre aux clairs tout cela avec Fuurin. Il se disait qu’il allait enfin pouvoir la retrouver, recommencer à passer un peu de temps avec elle. Il en avait perdu, du temps. Mais il avait été là où il devait être, il le savait et ne regrettait absolument rien. Il avait écouté les demandes de la femelle avec une grande attention, et quand elle affirma qu’elle préférait qu’il lui dise la vérité il inclina la tête.

« Alors je serais toujours honnête et vous direz ce genre de chose ma dame. »

Il se redressa et remua la queue en souriant toujours, ses longs cheveux noirs cascadant autour de son visage. Il eut une pensée soudaine et détourna le museau légèrement mal à l’aise. Il gratta nerveusement le sable en observant la femelle du coin de l’œil.

« Dis Fuurin, tu accepterais que je t’appelle Milady ? »

Le silence s’installa, et il se sentit encore plus gêner. Il ferma une seconde les yeux, attendant, la laissant faire ce qu’elle désirait, avant d’entendre sa question. C’était comme se prendre une douche glacée, ou être pousser d’une falaise… Il se sentit défaillir une seconde. Pourquoi avait-elle demandé ça ? Personne ne lui avait raconté ? C’était une horreur, une boucherie par laquelle il était encore souvent hanté.

Il recula d’un pas, et s’assit, sans doute pour ne pas que les tremblements de son corps soient trop perceptibles. Ses oreilles s’étaient mises en arrière, et il avait reposé son regard sur la louve grise. Il ferma les yeux, pris une longue et profonde inspiration, essayant de se détendre, de se calmer.

« Je m’en suis bien sorti contrairement à d’autres… Mais cette bataille était une boucherie… C’était un cauchemar… Et il me hante encore… »

Il n’avait pas envie d’en parler plus, il n’avait pas envie d’en parler du tout. Il déglutit en regardant la femelle grise avant de pousser un soupir pour chasser les images qui lui revenaient et les odeurs qui couraient sous son museau.

« J’aimerais… Je… Je n’arrive pas encore à en parler, excuse moi s’il te plais. »

Il fallait bien qu’il lui dise, qu’elle comprenne, que s’était difficile pour lui. Il n’avait pas perdu un être très cher, mais il avait perdu des connaissances, des amis, des camarades. Et même sans cela, Ulfeym était de nature doux, compatissant et gentil, alors voir tout cela lui avait laissé des traces indélébile dans l’âme.
Revenir en haut Aller en bas
echapp

echapp

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 7
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante en ingénierie, rugbywoman et grande dormeuse

Messages : 820
Date d'inscription : 16/08/2018

Points : 1313

Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] Empty
MessageSujet: Re: Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin]   Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] EmptyMar 11 Juin 2019 - 18:19

-Fuurin-


« Alors je serais toujours honnête et vous direz ce genre de chose ma dame. »

Fuurin inclina la tête, mimant une attitude de noble, un éclat amusé dans le regard. Le loups semblait apaisé à présent, plus détendu, et sa queue battait l'air derrière lui. Fuurin également se sentait mieux, un poids avait lâché sa poitrine, un poids qu'elle avait depuis de longs mois sans même s'en rendre compte. Son sourire était devenu plus facile, et naturel.

« Dis Fuurin, tu accepterais que je t’appelle Milady ? »

Fuurin le regarda, l'air musé. Milady ? Ca sonnait plutôt bien ! Elle hocha la tête en souriant :

"Oui, si tu veux"


Le silence s'installa. Finalement, après avoir posé la question, le mâle se tendit. Il recula d'un pas, et Fuurin put remarquer un léger tremblement de ses pattes. Immédiatement, elle regretta sa question. La bataille avait été, de ce qu'on lui avait dit, une vraie boucherie. Elle l'avait même vu de ses yeux, les dizaines de corps sanguinolents étalés au sol, les cous arrachés, les os explosés. Mais le mâle, lui, s'y était battu, il avait vu ses amis tomber autours de lui. Il était évident qu'il ne s'en était pas encore remis.

« Je m’en suis bien sorti contrairement à d’autres… Mais cette bataille était une boucherie… C’était un cauchemar… Et il me hante encore… J’aimerais… Je… Je n’arrive pas encore à en parler, excuse moi s’il te plais."

Fuurin se leva, s'approcha de lui et plaça son museau dans sa poitrine avant de s'éloigner de nouveau, dans un geste qui se voulait rassurant. Elle n'en reparlerai plus. peut-être le guerrier viendrait-il de lui-même la raconter, si cela le soulageait ... Peut-être pas. Tout comme elle commençait à peine à pouvoir reparler de ce que Lothair avait fait, il fallait du temps au mental avant de guérir.

"Désolée, je n'en reparlerai plus." Elle laissa un petit silence avant de planter son regard doux dans le sien, d’où elle percevait encore une certaine angoisse : "Si jamais tu as besoin de te confier à quelqu'un, ma tanière t'es ouverte."

Finalement elle s'éloigna de quelques pas, consciente de la gêne qui persistait dans l'air. Pour détendre la conversation, elle s mit en position de jeux, les fesses en l'air, le regard joueur :t :

"On fait la course jusqu'au camp ?"

La messagère espérait bien battre le guerrier, c'était son job après tout ! Elle s'élança alors d'un petit galop, vérifiant que le loup rouge la suivait. Elle couru ainsi jusqu'au camp, comme pour retoruver sa joie de louveteau qu'elle avait perdu depuis de longues semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Izaya

Izaya

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILLocalisation : En Ardèche '^'
Emploi/loisirs : Travailler / Se reposer XD

Messages : 162
Age : 22
Date d'inscription : 24/05/2019

Points : 179

Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] Empty
MessageSujet: Re: Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin]   Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] EmptyMar 9 Juil 2019 - 18:04

Un peu embêté d’avoir dû lui refuser de parler des combats et de la guerre en général. Ulfeym remuait nerveusement la queue, les oreilles légèrement en arrière, espérant que la belle ne lui en voudrait pas trop.

Elle avait cependant accepté qu’il l’appelle Milady ce qui lui avait fait infiniment plaisir. Mais il ne voulait pas briser à nouveau l’amitié qui se réinstaller timidement entre eux. Mais la louve ne semblait pas lui en vouloir de ne pas se confier à elle. Au contraire elle eut une attitude aussi douce que rassurante et amicale ce qui fit d’avantage fondre le loup indien qui aurait rougi si son pelage n’était pas déjà brun ocre.

Elle accepta sans méchanceté sa demande et se montra même ouverte à une discussion prochaine s’il se sentait de lui en dire plus. Ulfeym remua vivement la queue, touché par l’attitude de la femelle. Elle était si gentille et compréhensive avec lui. Il avait même du mal à croire qu’elle ne s’était pas trouvé quelqu’un pendant son absence. Mais il n’eut pas le temps de poser la question, la demoiselle se mit en position de jeu et lui proposa de faire la course. Ulfeym se plaça alors à ses côtés et se mit à faire la course avec elle comme un gamin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] Empty
MessageSujet: Re: Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin]   Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Après la guerre viennent les sentiments [PV Fuurin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Legolas?
» [Aisne(02)] Château de Coucy
» Les Grandes Citations
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» La Guerre des Clan - Thelegend - Partenariat ? # Besoin de Membres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « .Zone RP. » :: ▽ Clan de la Source ▽ :: • La plage Naïgma-