Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 9
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2031
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2331

MessageSujet: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Mer 22 Aoû 2018 - 23:20

-Rp d'event effectué au campement de la terre-

Membres ayant participés:
-Fracture46 avec Médée
-Puccazaza avec Keiss et Pyrrha
-Tyshell Froufrou avec Trinity
-Liquid poulpi avec Gaor
-Echapp avec Fuurin
-Wiosna avec Hybisse
-Crystaless avec Lagherta
- Atamagahen avec Hywel




Médée

Personne ne peut stopper la Guerre
Il était temps à présent. Le temps de l’inaction et de l’attente était révolu. La Guerre allait frapper une première fois. Elle frapperait le Clan de l’Eau de plein fouet. Mais surtout, la Guerre avait une cible bien précise dans le chaos qu’elle allait causer.
Guerre, ou Médée pour ceux qui connaissaient son nom, s’approchait de la frontière des loups de l’Eau avec une assurance certaine, son regard fou exprimant que personne ne devrait oser se mettre en travers de sa route, entre elle et son objectif. Pourtant, dès qu’elle franchit la frontière, trois loups firent leur apparition. Un premier fit un hurlement d’alerte alors que deux autres se ruaient vers elle. C’est alors que la sphère sombre qui suivait le sillage de Guerre se mit en action. Les deux gardes furent ébranlés dans un unique mouvement, l’un gravement brûlé au visage, l’autre au flanc. Le premier n’avait plus que de la peau à vif où des cloques se formaient alors qu’il hurlait de douleur. Le second vit la fourrure de son flanc virer au noir sur une fourrure beige, puis les poils tombèrent, laissant place à un visuel similaire à celui du visage du premier. Il grognait de douleur, mais semblait en avoir encore. Guerre pencha la tête de côté et afficha un sourire sadique alors que la sphère s’abattit verticalement sur le second garde, endommageant sévèrement sa colonne vertébrale. Il s’écroula au sol, incapable de se relever. Le troisième semblait avoir prit la fuite.
Ainsi, Guerre reprit sa progression vers le camp du Clan de l’Eau, suivant les diverses pistes qui convergeaient vers un lac immense. Elle demanda l’assistance de son démon qui entra dans sa forme active, formant une créature de flamme faite d’un vortex de feu, pourvue de ce qui semblait être des bras et une tête. Elle vint se placer sur le Cavalier et ce dernier s’avança dans l’eau alors que celle-ci s’évaporait au contact du géant de flammes qui mesuré près de trois mètres de haut. Il ne fut pas bien compliqué de trouver le conduit sous-marin qui menait au camp de l’Eau. Pourquoi entrer par la porte quand on pouvait débarquer au milieu du camp ?
Une partie du liquide contenu dans un petit lac au sein du camp du Clan de l’Eau entra brutalement en ébullition alors que le géant de flammes en sortit, sa maîtresse au centre de son corps de flammes. Rapidement, la créature traça un cercle de feu à l’aide de ses traits. Cette enceinte infranchissable engloba quelques vieux loups, deux nourrices avec des louveteaux ainsi qu’un médecin. Tout ce petit monde semblait partir quelque part, mais ils n’en avaient pas eu le temps. Si le Clan de l’Eau n’était pas pris par surprise, sa réaction avait été trop lente pour gêner les desseins de la Guerre. Cette dernière prit la parole d’une voix impérieuse, certaine que tout le monde l’écoutait attentivement.

« Je suis la Guerre et je vous frappe en ce jour. Craignez mon courroux qui vous réduira en cendres. Personne ne m’arrête car personne n’arrête la Guerre. »

Le Cavalier jeta un regard mauvais à ses quelques otages avant de poursuivre.

« Je consentirai à relâcher ces otages si vous me livrer Pyrrha. Une vie en l’échange de plusieurs. Profitez de cette offre tant qu’elle est disponible, je n’ai pas toute la journée. »

Comme pour accentuer l’idée d’ultimatum, le cercle de flammes commença à se resserrer sur les otages. Ils commenceraient à être menacés sérieusement dans une dizaine de minutes.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware 006600
Hybris d2d739
Médée 660000
Faubaru 104e12
Bélial 8b0000
Rakah eea03b
Revenir en haut Aller en bas
Enyrite
« Princesse crystalline
« Princesse crystalline
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Alternante dans la sécurité industrielle wesh

Messages : 3534
Age : 22
Date d'inscription : 20/03/2013

Points : 3972

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Mer 22 Aoû 2018 - 23:55

Pyrrha était en train de parler avec les nourrices. La voix chaleureuse, l'air calme. Si Pyrrha était la plus discrète de tout les gradés, elle était parmi les plus attentives et les plus protectrices envers les plus jeunes. Elle aurait voulu être mère... Mais la vie lui avait privé ses enfants. Aujourd'hui, sa bienveillance se tournait vers les enfants de la meute.

Pyrrha n'était pas une guerrière, ni une assassin. Ce n'était pas une médecin non plus. Elle n'était pas des plus intelligentes... Mais son calme et le sentiment de protection qu'elle apportait faisait d'elle une bonne bêta. Et si Pyrrha se sentait atrocement seule, elle n'était pas aimé de personne. Par son rôle et son caractère, elle était appréciée.

Quand l'eau du lac de mit à bouillir et à s'évaporer, Pyrrha sentit immédiatement qu'il se passait quelque chose. Elle ordonna que l'on aille chercher Gaor, que l'on fasse partir les plus faibles dès maintenant...Et surtout elle se rendit jusqu'au danger.

Pyrrha n'était qu'une petite louve mais elle s'avança d'un pas rapide mais calme. Puis elle s'arrêta.

Il y avait des flammes et une ombre se dessinait.

Pyrrha n'eut plus aucune force et son cœur rata un battement. Elle fit un demis pas en arrière, comprenant bien ce qui allait arriver. Médée était là.

La louve blanche allait mourir. Et dans la souffrance.

Un tremblement la parcouru. Pyrrha était tétanisée. Elle n'aurait pas la force. Elle ne pouvait pas affronter cette chose. Ce n'était pas possible !

La démonia prit la parole, annonçant ce que Pyrrha savait déjà. La bêta transpirait. Elle avait dû mal à respirer tellement la peur oppressait son cœur. La tête tournée vers le sol, la louve blanche sentie des larmes de terreur lui rouler sous les yeux. Elle le savait pourtant... Elle s'était préparée... Mais elle ne pouvait pas.

Pyrrha n'était pas une héroïne. Elle releva très lentement la tête vers les autres loups de son clan. Sa vie contre tant d'autres. Cela en valait la peine. Mais elle ne pouvait pas. C'était bien au-dessus de toutes ses forces. La bêta vit Gaor et posa son regard dans le sien.

La tête basse, Pyrrha était anéantie. Elle savait que le choix était déjà fait. La meute avant le loup. Mais elle supplia presque silencieusement.

-Pitié.

Un sanglot lui coupa la parole. Elle tourna son regard vers le sol.

-Je ne veux pas... Je ne veux pas mourir...

__________________________
Keiss Amélia Verd Zachary Kyu
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.deviantart.com/enyrite
Tyshell Froufrou
« Dieu peluche
« Dieu peluche
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 12
Personnages:
PROFILLocalisation : Belgique
Emploi/loisirs : chômeuse à plein temps

Messages : 1486
Age : 18
Date d'inscription : 09/11/2017

Points : 2706

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Jeu 23 Aoû 2018 - 11:41

Personne ne peut stopper la guerre



Ce matin, Trinity entraînait son élève Lagherta. Sa toute première épreuve avec le rondin était loin déjà, quelques mois les séparaient, et deja Trinity pouvait voir comment Lagherta avait changé. Elle était plus vive dans ses gestes, plus efficace, et commençait à profiter de ce qui l'entourait. Il n'y avait pas à dire, Trinity était fière d'elle, mais ça, elle se gardait bien de le dire et le montrer.

Keiss les avait rejoind un peu plus tôt. Trinity avait hésité à lui faire faire l'épreuve du rondin à lui aussi. Mais il fallait d'abord le remplumer un peu. La première chose qu'il avait eu à faire c'était de manger un bon gigot. Quand il eut digéré, Trinity fit se battre ses deux élèves entre eux afin de voir leurs niveaux. Il ek était devenu évident qu'elle ne pourrait pas donné au loup le même programme qu'à la louve, mais elle ne s'inquiétait pas pour ça.


Ils étaient dans le camps à ce moment là, profitant d'un peu de repos près d'un bon repas, quand ils entendirent pour la première fois les cris d'alerte des sentinelles. Trinity signifia à ses deux élèves que l'entraînement de l' après midi était annulé, et avant même d'avoir vu les faux espoirs de repos dans les yeux de ses élèves, elle s'était levée et était partie en courant.

Ils n'allaient pas tarder à savoir ce qui semait le trouble. Une gigantesque trombe de feu traversait le lac, faisant s'évaporer l'eau qui y dormait.

merde merde merde merde merde !

Ne de gêna elle pas de dire. Bien vite, il était évident qu'un loup contrôlait ce feu. Et son identité fut bien vite révélée, il s'agissait de guerre, l'un des plus puissants adeptes d'akui. Elle proposait une vie contre une autre, pyrrha contre ces loups. Trinity grogna. Elle n'était pas la seule à apprécier la bêta, et bien qu'elle ne le montrait pas, ce n'était pas pour autant qu'elle allait rester sans rien faire. Il y avait peut-être la possibilité de libérer les otages. Il fallait essayer. Elle connaissait le cri de la meute, la meute avant le loup. Mais s'il y avait la possibilité de les sauver tous, Trinity devait essayer.


Elle héla un garde qui l'accompagna, ayant bien vite compris le plan de la louve. Elle était trop loin de la zone de danger pour pouvoir faire quoi que ce soit. Aussi alors que les plus vulnérables se dirigeaient vers les cachettes, Trinity et le garde du nom de Salvator se faufillaient, se rapprochant de Guerre et des otages.

Quand tous deux furent à moins de dix mètres, Trinity se figea et Salvator se posta à côté. Elle pénétra sans difficulté l'esprit de Guerre, qui ne s'attendait peut être pas à cet angle d'attaque. À partir de là Trinity devait faire vite. On se rendait facilement compte que son esprit était hacké. Elle tenta de faire s'agrandir le cercle de feu qui entourait les otages, afin de laisser le temps aux autres de trouver un plan. Mais ce fut un échec. C'était comme si le feu n'était pas contrôlé par Guerre mais par autre chose.... Trinity n'eut pas le temps de trouver un accès, elle fut violemment rejetée de l'esprit de l'intru. Ce fut douloureux, mais elle ne fit aucun bruit afin de ne pas révéler sa position malgré sa proximité.

Elle se concentra et lança une deuxième attaque, cette fois ci, au lieu de tenter de contrôler le feu à travers Guerre, elle essaya de faire reculer la louve. De la faire descendre de son piédestal de feu en espérant que ce dernier s'éteigne quand le contact serai perdu. Trinity n'avait certes pas eu le temps d'étoffer son plan, elle devait faire de son mieux, occuper Guerre pour que les autres aient le temps de sortir les otages de là.

Le point positif de tout ça était que Guerre ne pouvait pas bouger tant que Trinity ne lui avait pas dis de le faire. Son esprit Hacké, elle devenait rigide comme un rocher. Cependant Guerre était puissante, très puissante. Et Trinity s'épuisait. Elle ne pourrait pas rester longtemps, aussi elle glana le plus d'informations possible. Combien ils étaient, qui ils étaient, tout ce qui pourrait être utile au clan, avant de douloureusement rompre le contact. Elle vacilla mais Salvator l'aida à s'éloigner, se mettant le plus à l'abri possible. Faisant barrage de son corps pour ne pas qu'elle se fasse tuer. Elle pouvait encore se battre, mais si elle utilisait son pouvoir à nouveau, elle ne pourrait plus récupérer son propre corps.

__________________________

Dyslexique~
Revenir en haut Aller en bas
https://tyshellfroufrou.deviantart.com/
echapp

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILMessages : 152
Date d'inscription : 16/08/2018

Points : 218

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Jeu 23 Aoû 2018 - 12:47

-Fuurin-

Fuurin, après sa course matinale qui était devenir une habitude, était rentrée au camp des Eaux. Elle avait pris un déjeuner ramené par les chasseurs, puis avait proposé son aide aux nourrices. Elle était incapable de chasser, mais le son de ses grelots apaisait les loupiots, même les plus difficiles, et les aidaient à dormir. Le temps était beau et chaud, la journée commençait très bien. Fuurin en avait presque oublié ses soucis, et se promis que si le métier de messagère ne lui convenait plus, elle se reconvertir ait en nourrice.

Soudan, un ordre fusa et lui glaça le sang : Il fallait évacuer les plus faible. Fuurin se leva à toute vitesse, le regard inquiet. La nourrice avec laquelle elle etait quant à elle resta d'un calme olympien, et regroupa les louveteaux. Elle fut un signe de tête à Fuurin : elle savait que faire. Voyant que la situation était gérée, Fuurin bondit en direction du lac, où elle entendait du bruit. Son sang bouillonnait, ses tripes lui criaient de partir à l'opposé, de suivre les louveteaux, mais elle devait se battre aux côtés de la meute.

Soudain, elle aperçut la silhouette dune louve au milieu d'un désordre épouvantable. Fuurin examina la situation :un cercle de feu, une louve semblait le maîtriser. Fuurin s'approcha encore un peu, avec précautions, et elle put apercevoir la silhouette de loups au centre du cercle. Elle plissa les yeux, et senti son cœur palpiter. Au cœur des flammes, sa mère était prisonnière.

Sa respiration s'accélèra, mais elle n'eut le temps de rien faire que la louve terrifiante avait pris la parole.


« Je suis la Guerre et je vous frappe en ce jour. Craignez mon courroux qui vous réduira en cendres. Personne ne m’arrête car personne n’arrête la Guerre. »

Ainsi donc c'était la Guerre, un des fléaux lancé par Akui. Elle n'aurait pas deviné.

« Je consentirai à relâcher ces otages si vous me livrer Pyrrha. Une vie en l’échange de plusieurs. Profitez de cette offre tant qu’elle est disponible, je n’ai pas toute la journée. »

La poitrine se Fuurin était tellement serrée qu'elle ne pouvait plus respirer. Le monde tournait autour d'elle. Soudain, le cercle de feu se rétrécit encore un peu, créant un mouvement de panique chez les loups pris au piège. Fuurin manqua de bondir, mais elle ne pouvait rien faire. Elle gemit :

"Maman..."

La chose la plus logique à faire était probablement de s'enfuir avec les petiots. Elle serait plus utile là-bas. Mais elle ne pouvait pas quitter des yeux la scène, et ne connaissait pas non plus le protocole d'évacuation qui semblait avoir été mis en place avec les nourrices. Elle avait désespérément envie de sauver sa mère, mais se refusait absolument à sacrifier Pyrrha. Dans un mouvement de dernier espoir, elle chercha Gaor du regard. A ce moment la, Fuurin n'était plus qu'une enfant, croyant que son alpha avait le pouvoir de tout résoudre et de battre les méchants. Mais elle savait au fond d'elle que la catastrophe était inévitable. La meute ne sortirai pas indemne de la Guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Wiosna
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués:
Personnages:
PROFILLocalisation : Gironde \o/
Emploi/loisirs : Manger et dessiner

Messages : 1053
Age : 20
Date d'inscription : 29/12/2015

Points : 1068

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Jeu 23 Aoû 2018 - 13:52

Hybisse

La journée avait bien commencé pour Hybisse, qui s'était levée aux aurores pour chasser les gros gibiers, dans la brume matinale. Elle n'avait pas peur de chasser seule, au vu de sa taille étonnement imposante pour un loup. Le bilan de son travail d'aujourd'hui : un sanglier, quelques lièvres et du poisson; Mais ça elle l'avait gardé pour elle, et avait mangé ces délicieuses truites sur la route pour se récompenser.

Trainant son butin, elle cru entendre des hurlements au loin. Elle savait qu'ils n'étaient pas habituels : Hybisse reconnu le cri d'alerte, celui des sentinelles. Elle leva la tête au ciel, mais ne vit rien.
Il fallait réfléchir vite, et bien. La louve blanche décida de laisser derrière elle le gibier, partant à toute allure vers son clan. Sa fourrure se mit à briller d'une aura jaune, et sa vitesse augmentait crescendo, atteignant probablement les 110 kilomètres-heure. En à peine moins de deux minutes, elle se retrouva à l'entrée du clan.

"Gasp !"

Ses pupilles rétrécirent d'un coup, et l'effroi pouvait se lire sur son visage. Elle se retint de vomir tellement la scène était insoutenable. Elle rentra la queue entre les postérieurs, consciente de l'horreur qui s'était produit : Deux loups étaient au sol, le premier ayant le visage défiguré par une brûlure grave, le deuxième ayant le flan brulé et étant tordu anormalement. Elle le supposait mort ou presque. Hybisse ferma les yeux et passa dans le plus grand silence, restant sur ses gardes.

Elle se dirigea vers le centre du clan, près du lac; Plissant les yeux, elle discerna une louve qui avait pris en otage des loups dans un cercle de feu.

" Je suis la Guerre et je vous frappe en ce jour. Craignez mon courroux qui vous réduira en cendres. Personne ne m’arrête car personne n’arrête la Guerre. Je consentirai à relâcher ces otages si vous me livrer Pyrrha. Une vie en l’échange de plusieurs. Profitez de cette offre tant qu’elle est disponible, je n’ai pas toute la journée. "

Hybisse grimaça, et chercha du regard de l'aide, ou un soutien.

"Trinity !"


Elle se rapprocha d'elle et de Salvator en courant, mais remarqua très vite qu'elle n'allait pas bien, épuisée. Sûrement venait-elle d'utiliser son pouvoir, mais ça n'avait pas semblé marcher.

"fait attention à toi Trinity... Qu'est ce qu'on est censé faire ?"

Malgré son sang-froid, Hybisse n'en demeurait pas moins paniquée. Ce cas de figure était nouveau pour elle, et il fallait faire quelque chose. Au loin, elle aperçu Pyrrha : Celle-ci était figée, transpercée par la peur. Fallait-il choisir la meute et donner Pyrrha en pâture ? Elle ne voulait pas s'y résigner.

Hybisse pouvait certes courir vite, très vite, mais seule, elle ne pouvait rien faire contre l'arme de guerre -ou plutôt, la Guerre incarnée- qui se situait en face d'eux. Elle priait pour qu'une ouverture se dessine, et qu'ils puissent sauver tout le monde. Mais pour l'instant, elle était effrayée.





Revenir en haut Aller en bas
http://vanilleblanche.deviantart.com/
Crystaless

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 4
Personnages:
PROFILLocalisation : Suisse
Emploi/loisirs : Secrétaire médicale

Messages : 430
Age : 26
Date d'inscription : 10/12/2017

Points : 590

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Jeu 23 Aoû 2018 - 15:00


Lagherta

Personne ne peut stopper la Guerre

Comme cela était devenu mon quotidien, j'étais allée rejoindre Trinity et Keiss pour notre entraînement quotidien. D'ailleurs je devais bien avouer que c'était devenu plus sympa depuis qu'elle avait prit également Keiss pour nous faire un entraînement commun, même si ça ne faisait que quelques jours que Keiss s'était joint à nous. Elle nous avait même fait combattre l'un contre l'autre. C'était un beau combat, j'y avais appris beaucoup, mais néanmoins, je ne l'avais pas gagné. Keiss était plus âgé et avait bien plus de muscles que moi. Néanmoins, ma rapiditité, mon agilité et les entraînements de Trinity pour m'apprendre à me servir de ce qui m'entourait pour me battre, m'avaient permis d'échapper à plusieurs attaques qui auraient pu être critiques si elles avaient porter leurs fruits.

Trinity, Keiss et moi étions au camp, en train de faire un bon repas avant l'entraînement. Chose très rare avec Trinity, j'avais même été très étonnée qu'elle ne s'acharne pas sur nous, dès notre arrivée, comme elle en avait prit l'habitude... Soudain, un cri d'alerte de la meute retentit au loin. Tout se passa en une fraction de seconde. Trinity se leva, nous signifia que l'entraînement de cet après-midi était annulé puis fila au galop. Je n'eus pas vraiment le loisir de m'interroger sur ce qu'il se passait qu'une vague de terreur m'envahi. Près de moi, il n'y avait plus que Keiss, et il ne semblait pas être en proie à une terreur. Alors pour qu'une émotion si forte m'atteigne, je supposais qu'elle était très forte, puissante et peut-être était-elle même commune à plusieurs loups. Un véritable chaos de terreur déferlait dans ma tête, à tel point que j'en eu rapidement mal aux oreilles que je me frottais des pattes, comme pour étouffer le bruit, même si je savais que c'était inutile... Je repris mes esprits et appliquait les conseils de Frostbite concernant mon pouvoir. Je devais fermer mon esprit, rapidement, sinon, je serais totalement inutile, quoi qu'il se passe là-bas... Je fis rapidement le vide dans mon esprit et errigeait l'image famillière du grand mur de pierre tout autour.

Une fois cela fait, rapidement, grâce aux entraînement avec Frostbite et aux heures seules, passés à le faire, je me levais, et lançant un regard à Keiss, je lançais :

—"Il se passe quelque chose de grave là-bas... J'ai ressentit une telle terreur qu'il est impossible qu'elle ne vienne que d'un seul loup... On doit y aller, ils auront besoin de toute la meute !"


Sans attendre de réponse, j'enfilais rapidement mon armure et filais au galop dans la même direction que Trinity, espérant que Keiss me suivrait... Lorsque j'arrivais sur place, je n'en cru pas mes yeux. Un cercle de feu maintenant une partie de la meute prisonnière près du petit lac ou une énorme silhouette de feu se dressait. Mes entrailles se nouèrent, mais je me fit violence. Je ne devais pas céder à la panique, sinon celle des autres m'atteindrait à nouveau ! Des yeux je cherchais les visages de ceux qui m'étaient les plus proches. Gaor, Zelvect, Shaetan, Trinity, Frostbite. J'apperçu Trinity, accompagnée de deux guerriers, qui semblait très faible... Que lui était-il arrivé ?Allait-elle bien ? Mais au moins, on s'occupait d'elle. Mon regard se remit donc à parcourir les loups. Dans le cercle, il n'y avait que des vieux, des nourrices et des loupiots, ainsi que Pyrrha qui ne semblait pas en mener très large... Elle semblait terrifiée et presque résignée à la fois. Que c'était-il passé ? Malgré mes barrières mentales, je sentais la terreur profonde de Pyrrha, la peur de mourir... Enfin je vis P'pa et je dirigeai mes pas vers lui, faisant signe à Keiss de me suivre s'il le désirais, Trinity avait commencer à nous entraîner au combat en équipe de façon à faire en sorte que l'un compense les faiblesses de l'autre. Cela ne faisait que 2 ou 3 jours, mais néanmoins, il me semblait que nous commencions à former une équipe pas trop mauvaise. Et puis je devais avouer que malgré mon entraînement intensif depuis des mois en vue de combat de ce genre, je serais bien plus rassurée s'il voulait bien rester près de moi… :

—"P'pa, qu'est-ce qu'il se passe. Malgré mes barrières mentales, je sens la terreur de Pyrrha, une terreur sourde et incontrôlable, la peur de mourir..."


Je me collais contre mon père, mais ne dépassant pas son épaule, pour bien montrer que je me trouvais plus bas que lui dans la hiérarchie. Mais il ne faisait aucun doute que s'il fallait se battre, je refusais d'aller me cacher avec les loupiots ! Mon regard se posa dans celui de Keiss, j'espèrais qu'il me suivrait dans cette bataille...

Revenir en haut Aller en bas
Enyrite
« Princesse crystalline
« Princesse crystalline
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Alternante dans la sécurité industrielle wesh

Messages : 3534
Age : 22
Date d'inscription : 20/03/2013

Points : 3972

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Jeu 23 Aoû 2018 - 18:26

Keiss sentit rapidement que quelque chose n'allait pas. Trinity les laissa en plan et se mit à courir. Keiss voulu se diriger lui aussi vers le camps de l'eau, quand il vit que la petite Lagherta était elle aussi bien mal en point. C'était comme si... Quelque chose l'avait attaqué dans sa propre tête. Incapable d'agir sur l situation, le loup resta près de Légherta. ll ne savait pas quoi faire mais au moins, il pourrait l’empêcher de se blesser seule. Mais la petite reprit rapidement la situation en main.

Elle se mit parler et tout deux se mirent à courir vers le camps.

Le lac s'était en partie évaporée. Laissant le camp comme éventré. Il y avait un air de fin du monde. Non c'était l’apocalypse. Le clan de l'eau ne pourrait pas se remettre d'une telle blessure. Keiss aurait pu avoir peur... Mais une colère dévastatrice régnait en lui.

Une louve noire se tenait là. Un terrible aura de puissance se dégageait d'elle. La Guerre. Elle était terrifiante. C'était de la haine pure. Et pourtant Keiss trouvait la démone terriblement séduisante. C'était de la violence, de la haine et du sang.

Il s'avança vers les cercles de feu et pendant un instant se demanda s'il pouvait traverser. Mais les flammes étaient beaucoup trop grande pour passer. C'était la mort assurée. Téméraire mais pas suicidaire. Des individus du clan allaient mourir. C'était inévitable.

Il se recula et tourna la tête. Keiss vit Lagherta ainsi que bien d'autres loups. Ils avaient peur... Et pourtant, à cet instant précis le loup se sentie enfin vivant. C'était son élément. Mais la vue d'une Pyrrha si tremblante, si faible, le frappa.

Keiss n'avait pas suivi les déclarations de Médée et ne comprenait donc pas pourquoi il y avait un tel temps de latence. Il ne comprenait pas la situation.

__________________________
Keiss Amélia Verd Zachary Kyu
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.deviantart.com/enyrite
Atamagahen
« Skyzophrène en puissance
« Skyzophrène en puissance
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 7
Personnages:
PROFILLocalisation : Don't worry, I see u (ಠ⌣ಠ)
Emploi/loisirs : Procrastination (professionnelle)

Messages : 1813
Age : 20
Date d'inscription : 11/08/2014

Points : 1949

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Jeu 23 Aoû 2018 - 21:28



Personne ne peut stopper la guerre
Feat Eaux



Ils le savaient.
Ils savaient que tôt ou tard, Akui allait frapper, c'était évident. Les mesures de Gaor, la paranoïa constante du clan, tout cela n'était que mesure préventive.
On ne pouvait pas prévoir les dégâts potentiels de l'attaque d'un être qui avait le pouvoir de faire plier la plupart des continents sous sa patte.
Quoi qu'ils faisaient, les dommages étaient inévitable. seul se préparer, essayer de prévenir et de limiter était envisageable.
Hywel faisait partit de ce tout. La peur au ventre comme la plupart des loups, elle attendait avec appréhension la première offensive. Elle n'était pas guerrière, encore moins une héroïne. Pour autant, la détermination des ses pairs et de son alpha qui avait fait face au dieu avait su lui donner un élan de courage.
Pour la première fois de sa vie, malgré le dégoût qu'il inspirait, son pouvoir avait le potentiel de sauver des vies.
Parsemé de petits rats squelettiques, elle avait tapissé le clan de ses nombreux yeux. se réfugiant dans une grotte au sein du camp, elle se contentait de surveiller: De l'espionne, elle était devenu semblable à une dizaines de sentinelles miniatures.
Ce jour là, c'était en début d'après midi que commença le drame. une solitaire peu commode avait pénétré la frontière sans autorisation. Cependant, lorsque des gardes virent à sa rencontre, elle les carbonisa vif, par la seule force de sa volonté et sa folie.
Elle s'avança ensuite d'un pas monstrueux vers le camps.
Hywel fut dégoûté du spectacle, perdant de sa concentration lorsque la vision d'horreur du corps cloqué à la mort lui apparu à travers les yeux du rat.
Elle se leva en catastrophe, manquant de trébucher au passage. Elle devait prévenir Gaor et les autres. Elle s’élança vers l’extérieur, voyant un groupe de nourrisses discuter avec des vieillard au centre. Elle essaya d'hurler cependant, seul un petit couinement étouffé sortit de sa gorge.
Puis des flammes, un véritable mur du flammes.

« Je suis la Guerre et je vous frappe en ce jour. Craignez mon courroux qui vous réduira en cendres. Personne ne m’arrête car personne n’arrête la Guerre. »

Elle s’arrêta net, reculant d'un pas préventif. La louve qui se tenait devant eux, c'était la solitaire qui avait tué les gardes.
Elle repris de sa voix hystérique

« Je consentirai à relâcher ces otages si vous me livrer Pyrrha. Une vie en l’échange de plusieurs. Profitez de cette offre tant qu’elle est disponible, je n’ai pas toute la journée. »

A ce moment là Hywel ne su pas vraiment comment réagir. Elle se savait inutile. Tout comme elle savait que si cette louve était venu pour tuer Pyrrha. Elle le ferait.
Qu'on cherche à protéger ou non la beta, elle avait très clairement le pouvoir de venir la chercher d'elle même. Cependant... était-il vraiment facile d'accepter la mort quand elle venait d'elle même pointer à votre porte ?
Hywel chercha d'un regard inquiet que ce soit Gaor ou Pyrrha. Ils avaient une chance de sauver les otages. Pour autant la blanche commença à se sentir vraiment malaisé pour sa beta.
Elle ne voulait pas avoir à assister à un tel spectacle. Elle ne voulait pas voir la guerre dans toute son horreur et son injustice.


©️ codé par Michouille

__________________________



Deenos:
 
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2170
Age : 25
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 3013

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Jeu 23 Aoû 2018 - 22:20

GAOR


Gaor était en train de régler un incident dans les quartiers des anciens: une tanière s'était affaissée, quand il entendit les hurlements des sentinelles. C'était le hurlement d'alerte. Ça y est, Akui avait lancé les vrais hostilités... Il y avait déjà eu des escarmouches aux frontières, mais rien de grave, les sentinelles avaient seulement essuyé quelques blessures, les adeptes avaient juste tâté le terrain. Un messager courrait vers lui. Il venait du centre du clan, on pouvait voir une énorme colonne de vapeur en monter... Il n'attendit pas que le messager lui dise ce qui se passait. Il se mit à courir de sa nouvelle démarche légèrement chaloupée.

Quand il arriva sur les lieux, il se posa un instant pour évaluer la situation. Au centre, au bord du lac à moitié évaporé, se tenait une louve rouge et noire à neuf queues. Accompagnée d'une espèce d'énorme démon de feu, elle avait le regard fou. Non loin, une partie des nourrices, anciens et louveteaux qui devaient évacuer étaient coincés au milieu d'un cercle de feu. Un signe de tête d'un guerrier lui fit comprendre que les autres étaient en sécurité, du moins qu'ils avaient bien pris la direction des caches, conformément aux plans d'évacuation qu'ils avaient travaillé. Pourquoi ceux-ci étaient en retard? Il l'apprendrait plus tard.

Je suis la Guerre et je vous frappe en ce jour. Craignez mon courroux qui vous réduira en cendres. Personne ne m’arrête car personne n’arrête la Guerre. Je consentirai à relâcher ces otages si vous me livrer Pyrrha. Une vie en l’échange de plusieurs. Profitez de cette offre tant qu’elle est disponible, je n’ai pas toute la journée.

Au regard fou de la louve, Gaor sut immédiatement que quoi qu'il fasse elle, refermerait le cercle de feu autour des otages. Il devait gagner du temps. Un autre messager arriva en courant d'un autre passage menant au clan, il lui annonça que la forêt brûlait. L'alpha grogna, les vents avaient dû attiser les flammes du démon quand il est entré dans le camp... Avisant Sheatan non loin, il l'appela.

Sheatan, réunis les faiseurs de pluie. Nous ne pourrons pas éteindre ce feu, mais si nous arrivons à la déconcentrer assez, ce qui, vu ses yeux devrait être faisable, ils pourront suffisamment le réduire pour qu'ils puissent sauter par dessus...

Le religieux opina du chef avant de partir. Pyrrha était tétanisée, elle lui lança un regard désespéré.

Pitié.
Je ne veux pas... Je ne veux pas mourir...


Elle se mit à sangloter. Gaor grogna, comment voulait-elle que le clan garde son calme si elle se mettait à pleurer ainsi. Le clan avant le loup, ça ne voulait pas dire que les loups étaient sacrifiables. S'il pouvait la sauver, elle ainsi que le groupe il le ferait. Néanmoins, il ne se faisait pas d'illusion, il y aurait des morts. Aucun des pouvoirs du clan ne suffiraient à éteindre le démon, peut-être qu'en s'y mettant à plusieurs. Du coin de l'oeil, il avisa Trinity qui avançait vers l'adepte.

Mais qu'est-ce qu'elle foutait!? Si elle se rendait compte qu'on pénétrait dans sa tête, elle considèrerait que la réponse du clan était non et elle refermerait le cercle sur les petits! Pourquoi n'avait-elle pas attendu les ordres!! S'il s'en sortait, et qu'elle aussi, elle passerait le pire moment de sa vie. Lagherta choisit ce moment là pour venir en courant vers lui et se blottir contre son épaule.

P'pa, qu'est-ce qu'il se passe. Malgré mes barrières mentales, je sens la terreur de Pyrrha, une terreur sourde et incontrôlable, la peur de mourir..

Il la regarda froidement, il avait fait en sorte qu'elle soit entraînée par des loups compétents et quel était son réflexe dans une situation de crise? Venir voir son père au lieu de prendre ses ordres auprès de son chef de section! Sa fourrure se hérissa. Normalement il lui aurait crié dessus, mais il ne fallait pas prendre le moindre risque que la folle réagisse négativement.

Lagherta, va rejoindre ta section immédiatement, je suis ton alpha avant d'être ton père, et je n'ai pas à te donner tes directives. File avant de me faire plus honte!

Il avait parlé les crocs serrés. Il gardait une apparence calme et froide, mais à l'intérieur il bouillonnait. Puisque personne dans ce clan n'était foutu de se comporter correctement, il ferait ce qu'il faut. Et bon sang! Qu'est-ce qu'ils foutaient ces foutus faiseurs de tempête! Il vit Zelvect lui faire un signe, plusieurs loups approchaient en formation, Purple Rain à leur tête. Gaor espera que le noble combattrait sa nature frivole.

Il avança vers Pyrrha et se posta à coté d'elle face à la louve rouge. Il parla bas pour que seule sa bêta l'entende.

Je sais que tu as peur. Mais là, il va falloir la surpasser, on doit gagner du temps d'accord? Je restes avec toi, quoiqu'il se passe, tu ne l'affronteras pas seule.

Sur leur droite, les faiseurs de tempêtes activaient leurs pouvoirs, des nuages noirs commençaient à s'accumuler au dessus de leurs têtes.


__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
Enyrite
« Princesse crystalline
« Princesse crystalline
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Alternante dans la sécurité industrielle wesh

Messages : 3534
Age : 22
Date d'inscription : 20/03/2013

Points : 3972

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Jeu 23 Aoû 2018 - 23:23

Keiss posa son regard sur la démone puis sur l'alpha du clan de l'eau. Il le vit s'approcher de sa sœur et d'un seul coup, il comprit. Médée était un fantôme dans son esprit. Une menace qui avait existé mais qui n'était devenu qu'un nuage menaçant... Mais aujourd'hui, la démone était revenu.

Si Keiss était rentré dans le clan, c'était pour essayer d'aller mieux, d'aller vers l'avant. Mais sa plus grande promesse était de protégé ceux qu'il aime. Et Pyrrha, même après leur dispute, était dans cette catégorie. Elle avait été cette grande sœur protectrice et aimante. Elle avait été là pour lui. Et aujourd'hui, c'était à Keiss de la protéger.

De voir ainsi Gaor s'approcher d'elle pour la mener en sacrifice le rendit fou furieux. Keiss était un loup violent et instable. A cet instant précis, il ne vit qu'une menace pour Pyrrha. Il s'approcha d'eux et au moment où il allait se jeter sur l'alpha, Pyrrha fit un pas de protection, protégeant Gaor. Elle avait compris. Elle le connaissait.

Pyrrha n'avait pas pu faire d'autres gestes. Et la seule chose pour lequel elle avait réussi à surpasser sa peur, c'était d'avoir un geste de protection pour Gaor. Est-ce que c'était de la loyauté ? Autre chose ?

Mais tout ce que vit Keiss se fut un éclat lucidité effroyable dans le regard de sa soeur. Elle était tétanisé par la peur. A côté des deux géants, elle était minuscule. Pyrrha aurait voulu hurler mais seule une petite voix sortie de sa gorge :

-Keiss. Aide-moi.

L'ancien solitaire trouverai un moyen de tuer Médée. Le reste du clan n'avait pas d'importance. Mais la petite louve blanche reprit :

-Non. Il... faut faire cet échange.


Pyrrha prit une voix très dure.

-Je sais ce qui doit être fait.

Keiss recula d'un pas. Il regarda Pyrrha puis Gaor. L'ancien solitaire grogna et frappa violemment le sol. Pyrrha avait eut un dialogue silencieux et Keiss savait que c'était les intentions profondes de sa grande soeur. Elle lui demandait un service, un ultime service. Il lui avait promis d'être là. Alors il serait présent. Jusqu'au bout.

Pyrrha n'avait pas la force de marcher, alors il le ferait pour elle. Keiss attrapa la louve blanche par la peau du coup et la souleva. Il s'avança vers la démone, trainant sa sœur vers une mort certaine. Le loup n'avait pas peur, il avait la rage.

Pyrrha n'était pas bien lourde et son corps était d'une rigidité terrible, seulement secoué par des sanglots non contrôlés. Mais elle ne se débattait pas. Elle était résignée... Ou bien très courageuse.

Keiss sentait qu'il allait devenir fou. Mais il ne inquiétait pas plus que ça. Il méritait d'être puni pour ses crimes. Il méritait de mourir aujourd'hui. Et survivre serait un destin bien pire que la mort elle-même.

Il s'approcha de la démone, sachant pertinemment que Médée ne voulait pas tuer Pyrrha d'une façon rapide. Avant même de devenir un monstre d'Akui, c'était une sadique. Elle avait eut des pouvoir qui ne rendait que plus visible son cœur monstrueux. Et c'était sans doute ce qui la rendait belle.

Keiss déposa lentement Pyrrha au sol. Il regarda Médée avec témérité. L'ancien solitaire avait une case en moins dans son esprit.

-Libère les otages où je la tue sur le champs.

Pour montrer qu'il était sérieux, Keiss attrapa sa sœur par la nuque. Et il se mit à prier. Il espérait que la démone tue les otages sur le champ. Pyrrha méritait une mort digne et rapide. Et aujourd'hui c'était la seule chose qu'il pouvait faire pour elle.

résumé:
 

__________________________
Keiss Amélia Verd Zachary Kyu
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.deviantart.com/enyrite
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 9
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2031
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2331

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Dim 26 Aoû 2018 - 17:24


Médée

Personne ne peut stopper la Guerre
La peur s’emparait du Clan de l’Eau, Guerre pouvait le sentir. Ils avaient peur d’elle, de la Guerre en personne. Elle était la destruction, la dévastation, une première forme d’apocalypse. La plupart avaient pris la fuite, tous incapables de faire face. Quelqu’un uns étaient restés, elle les sentait à défaut de les voir et de les localiser avec précision. Le cercle de feu se resserrait doucement, comme une mesure du temps qu’il restait aux loups de l’Eau pour lui livrer Pyrrha, ceux qui se trouvaient dans le cercle étaient en proie à une peur viscérale : celle de la mort.
Alors qu’elle patientait, pour le moment, Guerre sentit qu’on essayait d’interférer avec sa volonté. Elle se mit à rire de façon histérique et adressa mentalement à son agresseur.

*Tu penses sérieusement avoir la moindre chance de m’influencer ?! Ma folie ne connaît aucune limite et avec ce passage ouvert, je pourrai te faire perdre la raison. Alors n’essaye pas de revenir ou je réduirai ta stabilité mentale à néant.*

Guerre expulsa l’intrus de son esprit qui n’avait fait que momentanément ralentir la progression du cercle. Elle remarqua finalement une louve au sol, protégée par un garde alors qu’une seconde louve s’approchait. Elle pourrait tuer celle qui avait tenté de violer son mental, mais elle n’allait pas le faire, pas maintenant car ce n’était pas le but de sa venue.
Guerre aperçut un loup qui s’avançait vers le cercle. Que pensait-il faire exactement ? Le traverser ? C’était pure folie car rien n’était en mesure de le franchir sans être brûlé à par elle-même. Mais il sembla s’en rendre compte, dommage ça aurait été amusant. Quand le loup se retourna pour regarder plus loin de la position du cercle de feu et de Guerre et son démon, elle remarqua deux choses. L’alpha du clan, Gaor, mais plus important : une Pyrrha complètement terrorisée. Ho oui, elle était emplie de terreur, la terreur de revoir celle qu’elle croyait morte ou loin d’ici, celle qu’elle croyait ne jamais revoir. Dommage, elle était là et bien vivante mais également bien décidée à la tuer, ce qu’elle aurait dû faire dès le jour de sa naissance.
Le regard rouge de Guerre se fixa sur Gaor, l’Alpha de l’Eau. C’était probablement lui qui allait décider si la vie de Pyrrha valait plus que celle de ces quatre adultes et louveteaux. Il donna des ordres, congédia une jeune louve qui s’était blottie contre lui. Il semblait s’être bien remis de la punition d’Akui, l’infirme ayant prit l’habitude de n’avoir que trois pattes et un œil visiblement. Guerre sentit que l’humidité de l’air ambiant augmentait bien vite pour une grotte. Elle leva le nez et remarqua des nuages qui commencèrent à faire tomber de la pluie. La louve noire et rouge pouffa avant d’éclater de rire et lança vers l’assistance.

« Vous pensez réellement pouvoir éteindre le feu de l’autre-monde ? Vous n’y arriverez certainement pas ainsi. »

L’Alpha de l’Eau et Pyrrha commencèrent à se rapprocher et le loup, qui était toujours près du cercle de flammes fit demi-tour et sembla manquer d’attaquer Gaor. Y avait-il un lien entre cet inconnu et Pyrrha ? Probablement, mais elle s’en fichait pas mal, Guerre voulait la vie de Pyrrha, rien d’autre. Soudainement, celui qui avait fait demi-tour prit Pyrrha par la peau du cou et l’amena jusqu’à la démone de feu et son acolyte de l’autre monde. Il la déposa au sol et regarda Guerre avec témérité. Celle-ci plissa les yeux, il ferait mieux de se casser si il voulait pas finir en carbone fumant. Qu’avait-il en tête ? Elle comprit quand il se mit à parler, le premier à véritablement s’adresser à la louve rouge et noire directement.

« Libère les otages où je la tue sur le champs. »

Les yeux de Guerre s’agrandirent en un regard fou. Si il tuait sa proie sous son museau, il n’aurait pas le temps d’aller bien loin. Elle se mit à gronder de façon sinistre et le cercle se dissipa autour des otages qui prirent la fuite aussitôt. Le regard rouge et fou de la démone de feu était fixé dans celui de ce loup qui menaçait de la priver de son plaisir. Elle lui grogna d’un ton impérieux, les crocs découverts.

« Tu ferais mieux de la lâcher maintenant, ou personne ne pourra reconnaître ton cadavre une fois que je me serai occupée de ton cas ! »

Guerre envoya un ordre à son démon qui envoya un trait de feu au niveau de l’épaule gauche de l’inconnu. La puissance du tir le projeta en arrière et lui fit lâcher prise alors que l’impact laissait place à une peau brûlée à vif, des cloques se formant dessus.
Guerre approcha de Pyrrha tel un prédateur qui avait piégé sa proie. Elle la saisi rudement par la peau du cou et la traîna au sol plus près de son démon, ainsi personne ne risquait de tenter de la tuer à présent. Elle retourna ensuite la tête vers l’inconnu qui essayait de se remettre de la grave brûlure infligée par le démon. Se tournant complètement vers lui, certaine que Pyrrha ne tenterait pas de fuir, elle lui adressa.

« Qui. Es. Tu ? »

Guerre avait parlé lentement, sa voix pleine de haine à l’égard de cet individu. Elle ne savait pas ce qui la retenait de le brûler sur place. Elle repensait à la manœuvre de son maître Akui. Laisser un individu blessé, brisé, était plus efficace que laisser un cadavre qu’on avait tôt fait d’oublier. C’était une stratégie qui lui plut sur l’instant, aussi elle n’allait pas tuer ce loup, peu importait qui il était. Mais elle voulait connaître le nom de celui qui avait manqué de ruiner ses efforts pour retrouver Pyrrha et être assez puissante pour pouvoir la capturer et en faire ce qu’elle voulait.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware 006600
Hybris d2d739
Médée 660000
Faubaru 104e12
Bélial 8b0000
Rakah eea03b
Revenir en haut Aller en bas
Enyrite
« Princesse crystalline
« Princesse crystalline
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Alternante dans la sécurité industrielle wesh

Messages : 3534
Age : 22
Date d'inscription : 20/03/2013

Points : 3972

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Dim 26 Aoû 2018 - 19:28

Keiss

Keiss aurait préféré que Guerre tue les otages. Il aurait pu offrir un fin digne à sa soeur. Mais ce ne fut pas le cas. La louve démoniaque la regardait avec des yeux fous, visiblement surprise de l'audace de loup. Quelqu'un de sensé n'aurait jamais fait ça, mais cela faisait depuis longtemps que l'équilibre mental de Keiss avait été bouleversé. Il ne pensait même pas à sa propre vie, aux aux conséquences de ses actes. Il agissait parce que Pyrrha lui avait demandé.

Keiss ne détourna pas le regard, droit sur ses pattes. Il n'avait pas peur, mais une tension immense qui le faisait sentir vivant.

« Tu ferais mieux de la lâcher maintenant, ou personne ne pourra reconnaître ton cadavre une fois que je me serai occupée de ton cas ! »

L'ancien solitaire dû mettre trop de temps avant de lâcher Pyrrha puisqu'il reçu un violent trait de feu. Keiss fut projeter et il grogna de douleur. Son épaule lui faisait horriblement mal. Mais il dû se relever. Il ne pouvait pas rester à terre après une "simple" attaque. Il dû prendre une grande respiration. Le poil avait brûlé et désormais c'était des cloques qui étaient en train de naître. Keiss avait littéralement l'impression qu'une partie de son corps avait fondu et se rependait sur sol.

La douleur le rendait fou. Mais il le méritait. Après tout, c'était de sa faute s'il avait tout perdu. C'était une punition. Sa colère était décuplée, l’excitation aussi. Il avait le meilleur adversaire qui soit. Dommage qu'elle soit obligée de combler ses lacunes physiques avec un être de feu.

Pyrrha était à côté de Guerre, sous la protection du démon des flammes. Médée était terrifiante. Elle avait le pouvoir absolu. Elle avait le droit de vie et de mort sur tout les loups présents. Ses yeux rouges étaient hurlant de haine. Elle était la mort, la destruction, le désespoir, la Guerre. C'était absolument fantastique. Elle se mit à parler lentement, pesant des mots de plomb.

Keiss la regarda, oubliant totalement sa propre vie. Il oublia la présence des autres loups, des membres du clan. Il était comme un insecte attiré par la lumière, allant à sa perte mais n'ayant même pas conscience des risques. La brulure était horriblement douloureuse, mais c'était presque une sensation réconfortante. Il avait fait tellement de mal qu'il le méritait clairement. Il était attiré par Médée, par sa brutalité, sa haine et le pouvoir absolu qu'elle représenté.

Le loup ne démonta pas et répondit d'une voix forte mais déchirée.

-Je suis le fils de Kario, loup mystique des Elemenloups Esprit Gardien de L'Oasis Doushite et autres terres. Le fils de Luna, ancienne alpha du clan de l'eau, fille du Dieu de la lune Moon.

Keiss était loin de Médée, mais il fit un pas. Il se mit à parler encore plus fort.

-Je suis Keiss, le dernier héritier des Immortels.


Pyrrha

Elle allait mourir. Pyrrha aurait voulu mourir en héro. Faire quelque chose qui aurait protégé les siens. Montrer qu'elle était forte, digne du clan de l'eau et faire honneur à ceux qui croyaient en elle. Mais il fallait se rendre à l'évidence, Pyrrha était paralysée par la peur. Son cœur battait à tout rompre. Elle transpirait et sanglotait. Sa vie était misérable jusqu'à sa propre mort.

Quand Keiss menaça de la tuer, Pyrrha ferma les yeux et pria qu'il le fasse. Elle voulait que tout se termine vite. Qu'il n'y ait plus rien. Sa vie n'avait été que parsemé de deuils, aujourd'hui elle voulait juste faire le sien. Et puis Pyrrha ne voulait pas souffrir.

Il eut comme une énorme de source de chaleur prés d'elle puis elle sentie Keiss lâcher prise. La louve blanche croisa le regard de sa mère. Elle n'y vit que de la haine. L'enfer était venu à elle. Brutalement, Pyrrha fut ramené entre le démon et sa mère. La louve était perdu. Elle ne pouvait plus s'enfuir.

La bêta ne comprenait pas ce que disait Médée, ni ce qui ce passé. Elle allait mourir ici. Elle ne pouvait pas fuir. Mais elle pouvait encore faire quelque chose. Son cour battait tellement fort qu'elle le sentait exploser dans sa poitrine. Elle ferma les yeux et reprit plusieurs fois sa respiration. Elle allait mourir. Mais elle pouvait encore se battre.

Elle se leva et voulu se jeter sur sa mère. Pyrrha n'avait aucune chance, au point que s'en était ridicule.
Son espoir était que Médée la tue directement en se défendant. Juste pour ne pas souffrir.

résumé:
 

__________________________
Keiss Amélia Verd Zachary Kyu
Spoiler:
 
Spoiler:
 


Dernière édition par puccazaza le Dim 26 Aoû 2018 - 20:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.deviantart.com/enyrite
Tyshell Froufrou
« Dieu peluche
« Dieu peluche
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 12
Personnages:
PROFILLocalisation : Belgique
Emploi/loisirs : chômeuse à plein temps

Messages : 1486
Age : 18
Date d'inscription : 09/11/2017

Points : 2706

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Dim 26 Aoû 2018 - 20:06

Personne ne peut stopper la guerre


L'attaque mentale de Guerre fut fulgurente, proportionnelle à la puissance de cette dernière. Trinity chancela et failli tomber, alors qu'un acouphène sourd lui vrillait les oreilles. Elle secoua la tête, un voile sombre se posait sur ses yeux. Elle avait vu la folie en elle, mais cette dite folie n'empêchait pas Guerre de savoir. Elle savait des choses et sa folie ne cachait pas ces informations. Cependant, Trinity n'eut pas le temps de bien les explorer, devant se frayer un chemin entre les données de la folie de Guerre. Clignant plusieurs fois des yeux, elle n'arrivait pas à faire partir ce voile. Elle ne voyait plus que des formes floues et sombres, heureusement que l'acouphène se dissipait lentement.

Heureusement, car sans cette ouïe qui revenait, elle n'aurait pu ni comprendre ni savoir que Hybisse approchait. Trinity releva une tête à moitié aveugle vers la démone.

Il faut assurer la survie des otages. J'ai ralentis un peu le feu, j'espère que ça sera suffisant.

Dans son état, elle ne savait pas si quelqu'un avait tenté quelque chose, ou si Guerre avait repris possession de son feu. De même, Trinity avait risqué gros, elle le savait. Guerre pouvait très bien choisir de laver cet affront en tuant l'un des otages. Cependant, elle entendit un autre loup approcher, et vit une forme en trainer une autre. elle sut bien vite que Keiss s'était avancé. Il allait se faire tuer. Le marché qu'il proposait à Guerre était perdu d'avance. Rien n'empêchait Guerre de le tuer, puis de tuer les otages, et de tuer Pyrrha ensuite. La folie qu'elle avait vu en elle suffisait à faire ça. Elle vit la forme qu'elle soupçonnait être Keiss être projeté au loin, puis se relever. Une odeur de chair brulée, âcre, piquante, se fit sentir. Trinity fronça la truffe, ne pas savoir précisément ce qui se passait était une torture. Elle plissa les yeux, tentant de faire ce qu'elle pouvait pour mieux voir quelque chose. En faisant un pas pour s'approcher, elle chancela, Salvator la releva en glissant sa truffe sous le cou de la louve bicolore.

-Je suis le fils de Kario, loup mystique des Elemenloups Esprit Gardien de L'Oasis Doushite et autres terres. Le fils de Luna,ancienne alpha du clan de l'eau, fille du Dieu de la lune Moon. Je suis Keiss, le dernier héritier des Immortels.

La voix du loup noir et bleu s'était amplifié. Il était mort, pour sûr. Et cette fois ci, il n'y aurai personne pour mettre sa vie en jeu sur un marché. La moitié du clan le détestait, ça en soulagerait beaucoup de le voir mort. Mais Trinity n'était pas de cet avis. Il y allait déjà avoir un mort aujourd'hui, c'était suffisant. Keiss faisait partie du clan maintenant. Elle n'allait pas sortir indemne de ce qu'elle allait tenter, mais cela permettrait sans doute de le sauver. Et s'il était sauvé, il allait la détester. Soit, ça pouvait lui permettre de rester en vie, c'était un paramètre acceptable pour la hackeuse.

Elle activa encore son pouvoir, puisant dans ses ressources les plus profondes. De là où elle était , Guerre ne pouvait pas la voir, mais elle était assez proche de Keiss qui s'était rapproché après sa chute. Elle entra dans son esprit sans trop d'accrocs, contrairement à ce à quoi elle s'attendait. Elle risquait le tout pour le tout, elle pouvait très bien rester coincée dans le corps de Keiss, et ils devraient vivre ensemble dans une seule et même enveloppe charnelle, ça pouvait conduire le loup à la folie et le pousser au suicide, mais entre la mort certaine, et la mort probable, le choix de trinity était vite fixé.

Le loup, ainsi possédé, était incapable de bouger. Rapidement après la prise de contact, Trinity le fit baisser la tête, la queue de Keiss se logea sous son ventre, et ses oreilles se baissèrent. Elle espérait avoir ordonné comme il faut la position de soumission. Elle perdit le contact une fraction de seconde, mais le repris bien vite, faisant reprendre la position à Keiss. Puis, lentement, elle le fit reculer. Les murmures dans la foule lui confirmèrent qu'elle s'en sortait pas trop mal. En effet, elle voyait la forme qui était certainement Keiss, reculer. Au bout d'un moment, il sembla à Trinity qu'il était assez loin pour avoir convaincu Guerre. Elle le regarda, ou du moins regarda ce qu'elle pouvait voir, c'est à dire pas grand chose. Elle lui parla mentalement.

Pardonne moi, ne meures pas.


Puis elle rompis le contact, trembla, et s'effondra avant de sombrer dans l'inconscience.

__________________________

Dyslexique~
Revenir en haut Aller en bas
https://tyshellfroufrou.deviantart.com/
echapp

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILMessages : 152
Date d'inscription : 16/08/2018

Points : 218

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Dim 26 Aoû 2018 - 22:33

-Fuurin-


Fuurin, toujours tétanisée par la peur, avait aperçut Gaor dans le cœur de la tempête. Le loup estropié, son alpha, ne s'était pas laissé impressionné. Il avait aboyé des ordres, et était la seule source d'organisation dans ce capharnaüm. Le voir ainsi avait insufflé du courage dans les combattants aux alentour, et même en Fuurin. Elle réfléchit rapidement. Elle ne pourrait pas se battre contre Médée, mais pouvait éviter de se faire blesser. Elle ferait mieux de fuir mais ... Sa mère était toujours là, tentant de protéger les loupiots des flammes qui se faisaient de plus en plus grandes. Fuurin se sentait comme enfermée telle l'impuissance était grande.

Soudain, le temps sembla s'arrêter alors que tous les yeux se fixaient sur le cercle. Deux loups s'approchaient, l'un tenant l'autre. Keiss et Pyrrha. Apparemment, la meute avait fait le choix le plus raisonnable, et Pyrrha avait du l’accepter. Fuurin sentit des larmes incontrôlables couler le long de ses joues, mais elle ne se sentait pas triste. Elle ne ressentait, à vrai dire rien ,d'autre que l'adrénaline pure qui courait dans ses veines, lui dictant de vivre.

-Libère les otages où je la tue sur le champs.

Un pari osé. La tension était à son comble. Médée pourrait très bien détruire le camp à elle seule, mais elle semblait vouloir s'amuser. Et Keiss interférait avec ses désirs. Elle le fixa avec des yeux fous, terrifiants. Soudain, elle grogna, et ce qu'attendait Fuurin avec impatience arrive : Le cercle de feu se dissipa.

Fuurin se mit en mouvement. Précautionneusement d'abord, puis se mit à courir avec plus de franchise vers le cercle. Elle intercepta le groupe qui fuyait Médée, les nourrices, quelques vieux loups, les loupiots qui, terrifiés, peinaient sur leur petites pattes. Sa mère. Elle attrapa le louveteau le plus lent dans sa gueule et fit un demi tour spectaculaire d'agilité. Non loin d'elle, Keiss était jeté au sol par la puissance du tir du démon. Un odeur de chair brulée à vif se répandit , mais Fuurin ne s'arrêta pas. Des larmes continuaient à couler de ses yeux grands ouverts, mais elle ne s'arrêta pas. Elle s'enfuyait loin de la scène d'horreur, laissant pour un temps les autres derrière elle.

Le petit groupe arriva péniblement aux cavernes. Fuurin lâcha le petit et laissa les nourrices s'occuper de l'évacuation. Elle retourna en galopant vers Médée. Arrivée devant le lac, elle évalua la situation d'un coup d'oeil pour savoir ou elle pourrait aider. Keiss , curieusement, avait adopté une posture de dominé devant Médée. Il reculait lentement du cercle. C'est à ce moment là que Fuurin vit Trinity s'écrouler. Fuurin se déplaça avec précaution vers la louve noire et grise, et aperçut un loup à ses côtés. Fuurin lui chuchota d'une voix urgente :

Il va falloir l'évacuer vers les cavernes, et vite.


Dernière édition par echapp le Lun 27 Aoû 2018 - 1:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wiosna
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués:
Personnages:
PROFILLocalisation : Gironde \o/
Emploi/loisirs : Manger et dessiner

Messages : 1053
Age : 20
Date d'inscription : 29/12/2015

Points : 1068

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Dim 26 Aoû 2018 - 23:58

Hybisse

La panique semblait s'emparer du camp, alors que le cercle de feu se refermait doucement et sûrement. A l'image d'un sablier, il leur indiquait le temps restant avant la mort des otages.

C'est à ce moment là qu'Hybisse reconnut au loin Gaor, du haut de ses trois pattes. Il avait l'air de très mauvaise humeur, et cela se comprenait parfaitement. Il s'agitait et donnait des ordres autour de lui; mais de là où elle était, elle n'entendait rien, à cause du vent, des cris, de l'agitation. Aux côtés de Pyrrha, il l'accompagnait vers la louve de feu. La façon dont ils avançaient laissait paraître une stratégie. Mais Keiss en décida autrement : il se jeta sur Pyrrha, et l'amena droit vers le danger.

Mais qu'est ce qu'il fout ? se demanda Hybisse.

Elle n'entendit pas non plus ce qu'il cria à la louve. Mais assurément, cela l'avait mise en colère, si bien qu'elle délaissa son cercle de feu, laissant les otages s'enfuir. C'était l'ouverture qu'attendait Hybisse. Sans prendre le temps de trop réfléchir, elle s'élança à une vitesse folle, droit sur les otages encore en difficulté. De la même façon que Fuurin, elle pris un louveteau sur son dos, et un autre par la peau du cou dans sa gueule. Il fallait privilégier les petits. Elle repartit en courant vers les zones d'évacuation, manquant au passage de se ramasser en trébuchant sur Trinity, encore au sol. Mais heureusement, elle ramena les louveteaux à bon port.

Elle voulu repartir chercher d'autres otages, mais elle avait peur que la louve folle reprenne le contrôle de la situation. Amère, elle se résigna à aller dans la zone de danger, espérant que quelqu'un d'autre se dévouerait. La situation empira lorsque Keiss fut projeté en arrière par un impact de feu. Il avait subi le même sort que les gardes de l'entrée. Hybisse secoua la tête, et ne savait toujours pas quoi faire dans cette situation plus que tendue. Le mieux était d'évacuer, et laisser les guerriers faire : moins de morts il y avait, mieux le clan se porterait.

Elle repris sa course, passant à côté de Gaor au passage. Elle ne lui dit rien, si ce n'est lui montrer un visage paniqué et, pour une fois, peu confiante. Elle était prête à partir désormais, fuyant avec les autres vers l'extérieur du camp.



Revenir en haut Aller en bas
http://vanilleblanche.deviantart.com/
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2170
Age : 25
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 3013

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Lun 27 Aoû 2018 - 22:58

GAOR


Comme il s'y attendait, la louve rouge repoussa l'attaque mentale de Trinity comme si de rien n'était, détournant à peine le regard vers elle. Il la vit être légèrement projetée en arrière sous le coup mental qu'elle lui avait donné. Gaor, contre Pyrrha, grogna. Le cercle de feu venait de s'étrécir un peu plus. Les louveteaux appelaient leurs mères. L'une d'entre elles, une guerrière, était retenue par deux gardes. Ses cris étaient déchirants. Les mâchoires du géant se serrèrent. Qu'est-ce qu'il foutait, il fallait qu'il fasse quelque chose. Il fit un pas en avant, entraînant la bêta avec lui. Hasuo était parti avec le premier groupe de nourrices. Il fallait au moins quelqu'un qui puisse diriger là bas aussi, et il avait besoin de Valkaa ici. Quand à Pyrrha, elle lui avait dit qu'un adepte viendrait probablement pour elle. Il s'était douté qu'il pourrait se retrouver dans ce genre de situation à devoir l'échanger contre des otages.

La pluie avait commencé à tomber, drue, alourdissant sa fourrure. Le feu crépitait mais ne semblait pas vouloir ne serait-ce que diminuer. Ses crocs grincèrent, si l'eau ne marchait pas contre le feu, comment pouvaient-ils espérer la ralentir? Et ne parlons même pas de la vaincre. Guerre explosa de rire.

Vous pensez réellement pouvoir éteindre le feu de l’autre-monde ? Vous n’y arriverez certainement pas ainsi.

Sentant sa fourrure se hérisser, l'alpha continua d'accompagner Pyrrha quand Keiss sembla vouloir l'attaquer. Instinctivement, la bêta s'inserra entre eux. L'ex solitaire s'arrêta face à eux, indécis. Gaor tentait de se reprendre. Qu'avait-il essayé de faire? qu'avait-il cru? Il jeta un oeil à la rouge qui les regardait, interessée de voir la suite. Pyrrha jeta un regard implorant au loup Reptilien.

Keiss. Aide-moi.
Non. Il... faut faire cet échange.
Je sais ce qui doit être fait.


Au fur et à mesure de ses mots, la voix de la louve avait été durcie par la détermination. Gaor en ressentit une certaine fierté. Il se tint prêt à l'accompagner. Mais Keiss frappa le sol avec colère avant de s'emparer d'elle par la peau du cou et de la trainer jusqu'à l'adepte. Le coeur du chef s'emballa. Les otages étaient toujours en danger. Il devait trouver une solution pour eux. La pluie n'avait pas permis de baisser suffisamment la barrière de flammes pour qu'ils puissent s'échapper. Peut être qu'on pourrait au moins sauver les louveteaux s'ils les lançaient par dessus? Non elle hausserait les flammes... Il devait en même temps surveiller ce que faisait Keiss. Il devait pouvoir intervenir. Et il la menaça de tuer Pyrrha si elle ne libérait pas les otages!

Gaor s'approcha, mais s'interrompit. Que faire. Il l'avait menacée ouvertement de la priver de ce dont elle voulait le plus. Elle pouvait très bien le tuer avant qu'il ait eu le temps de tuer la bêta, puis refermer le cercle pour les punir. La réaction de la démone ne se fit pas attendre. Les flammes semblèrent s'intensifier sur son démon et elle dévoila les crocs.

Tu ferais mieux de la lâcher maintenant, ou personne ne pourra reconnaître ton cadavre une fois que je me serai occupée de ton cas !

Lâche la Keiss. Ne réfléchis pas, lâche la!, pensa Gaor. Mais l'ancien solitaire devait prier pour le contraire. Pyrrha méritait une mort digne, certainement pas ce qui allait lui arriver. Mais l'issue était maintenant clair pour l'alpha. Sa bêta ne s'en sortirait pas. Le temps de reflexion du mâle ne plut pas à la démone. D'un projectile de feu, elle écarta Keiss de sa soeur qu'elle cacha sous son démon. Mais Gaor savait que de toute façon il ne pourrait pas la récupérer elle. Le cercle se dissipa autour des otages. Immédiatement Hibysse et Fuurin se précipitèrent pour récupérer les louveteaux et les emmener le plus loin possible de la démone. Parfait, il n'avait pas eu besoin de leur signaler, elles avaient agit correctement. Les autres otages disparurent bien vite derrière le mur de guerriers. Un médecin les pris en charge avant de les accompagner vers les caches. Gaor fit un signe pour que les faiseurs de tempêtes les accompagnent, avec l'incendie dans la forêt ils en auraient plus besoin qu'ici où ils étaient inéfficace. Pendant ce temps, Médée s'était approchée de Keiss. Il n'avait pas entendu ce qu'elle avait demandé. Mais la réponse du mâle le lui fit comprendre.

Je suis le fils de Kario, loup mystique des Elemenloups Esprit Gardien de L'Oasis Doushite et autres terres. Le fils de Luna,ancienne alpha du clan de l'eau, fille du Dieu de la lune Moon. Je suis Keiss, le dernier héritier des Immortels.

Nooon! Cette louve était folle, et se croyait indestructible, probablement à raison. Lui dévoiler qu'il descendait d'une lignée d'immortels et elle serait tentée d'en tester la véracité. De façon incompréhensible, Keiss se mit à reculer en position de soumission. Gaor tourna le regard vers Trinity. Mais c'est pas vrai! Elle avait décidé de faire n'importe quoi?! Après l'attaque mentale de Médée elle voulait faire reculer l'Ex-solitaire?! Mais que foutait Salvator à coté d'elle!! Il grogna de frustration devant les conneries de la louve noire et blanche. Il repéra Hywel près de lui.

Hywel! Fais moi un tapis mouvant!

Il s'élança vers Keiss. Il n'aurait pas Pyrrha, et elle le savait. Il aurait voulu pouvoir l'achever à distance mais il n'en avait pas le pouvoir. Il y avait bien cette louve au clan de l'air, qu'il avait rencontré à l'oasis longtemps avant... Il arrivait sur le mâle, mais avant de le soustraire à la démone il hurla le signal de la retraite. Les chef de sections savaient où étaient les caches, et devaient partir avec leurs escouades. Médée serait furieuse, autant qu'elle n'ait plus personne sur qui se défouler. Quelques guerriers restaient. Pour assurer la retraite de l'alpha et des blessés. Déjà Fuurin aidait Salvator à éloigner Trinity.

Il essaya d'attraper Keiss mais le loup le repoussa malgré sa brûlure. Il ne voulait probablement pas survivre à sa soeur, mais Kaporal ne l'avait pas ramené pour qu'il le laisse mourir stupidement. Il tenta de l'attraper par la nuque mais il leva la tête. Mais bon sang cet abruti allait-il se laisser sauver une fois pour toute! Il visa le dos, mais attrapa finalement la queue. Soit il la lui déboitterait peut-être mais il ne pourrait pas s'échapper cette fois! Il prit appuis sur ses postérieurs et le projeta au loin. Il comptait sur Hywel et ses petits amis pour le récupérer. Il se tourna pour faire face à Médée, il fallait qu'il leur donne un peu de temps. Juste un petit peu. Il survivrait à quelques brûlures, et il était le seul à connaitre toutes les caches et tous les souterrains. S'il y en avait un capable de les rejoindre seul, c'était lui.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
Crystaless

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 4
Personnages:
PROFILLocalisation : Suisse
Emploi/loisirs : Secrétaire médicale

Messages : 430
Age : 26
Date d'inscription : 10/12/2017

Points : 590

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Mar 28 Aoû 2018 - 13:52


Lagherta

Personne ne peut stopper la Guerre

Je me tenais près de P’pa, a attendre une réponse. Qu’est-ce qu’il se passait, je ne comprenais rien. Les émotions de Pyrrha m’atteignaient, malgré mes barrières mentales. Elle avait si peur de mourir. Mais P’pa n’allait pas l’abandonner à son sort ! Si ? Lorsque P’pa me regarda enfin, son regard était plus froid que la glace et même son poil se hérissa. Je pris peur… Il n’allait tout de même pas me faire du mal ? Je ne laissais néanmoins rien paraître de mon malaise et restait droite, attendant une réponse à mes questions, ou au moins des ordres pour pouvoir me rendre utile. Ce qui vint à la place fut tout autre :

—" Lagherta, va rejoindre ta section immédiatement, je suis ton alpha avant d'être ton père, et je n'ai pas à te donner tes directives. File avant de me faire plus honte!"


Mes oreilles se baissèrent encore d’avantage, ainsi que ma queue et ma tête. Je reculais doucement. J’aurais voulu avoir la force de répondre par l’affirmative, mais les mots ne vinrent pas. Alors je me tus et m’en allais simplement, la queue basse. Mais je refoulais ma tristesse et me repris en main. Redressant la tête, je cherchais vers qui je pourrais me rendre pour prendre mes ordres. J’aperçus Keiss venir dans ma direction, au grand galop, mais contrairement à ce que je pensais, il ne venait pas me rejoindre. Il passa tout droit et je me retournais. Il fonçait droit sur P’pa, et il ne semblait pas amical. P’pa, lui, dirigeait ses pas vers Pyrrha, il lui dit quelque chose, mais j’étais bien trop loin pour entendre. Pyrrha se déplaça en voyant arriver Keiss, pour se mettre devant Gaor, en position défensive. Mais son regard était suppliant… La voir ainsi me déchira le cœur, et pourtant je ne la connaissais pas tant que cela… Keiss arrêta sa course mais ne s’arrêta néanmoins pas. Il s’approcha de Pyrrha, son pas était vif et déterminé, et le regard de Pyrrha était soulagé… Je ne compris ce qu’il se passait que lorsque Keiss attrapa la bêta de la meute par la peau du coup et la traîna en direction de la louve rouge. Il allait livrer Pyrrha pour sauver les membres de la meute pris au piège dans le cercle de feu ! Non… Mais pourquoi P’pa n’intervenait-il pas pour l’en empêcher ?! Je sentis mon cœur se déchirer. Je n’aurais pas cru P’pa capable de sacrifier une vie de cette façon !

Je décidais de m’éloigner, je ne voulais pas voir ça, je ne pouvais pas voir ça ! Je parcouru la plaine du regard et cherchais un supérieur, n’importe lequel ! J’entendais les voix lointaine des principaux protagonistes du chaos qui régnait dans mon cœur, mais je refusais d’écouter. Je vis Trinity, mais elle ne semblait clairement pas en état de se battre ou de me dire quoi faire, alors je continuais de chercher. Frostbite pourrait certainement me donner quelque chose à faire ! Et enfin, je l’aperçus. Je dirigeai mes pas vers lui, mais au même moment, un mouvement attira mon regard, bien malgré moi. Keiss venait de se faire éjecter par un jet de feu qu’il avait prit en pleine épaule. Celle-ci était gravement brûlée, il n’y avait plus un seul poil et des cloques commençaient à se former… Mais il se releva et retourna se planter devant celle qui était venue attaquer la meute en clama haut et fort :


—" Je suis le fils de Kario, loup mystique des Elemenloups Esprit Gardien de L'Oasis Doushite et autres terres. Le fils de Luna, ancienne alpha du clan de l'eau, fille du Dieu de la lune Moon. Je suis Keiss, le dernier héritier des Immortels."


Puis, Keiss sembla se raidir quelques secondes et ensuite, ses oreilles se baissèrent, ainsi que sa tête et sa queue fut ramenée sous son ventre, entre ses pattes arrières. Je ne comprenais vraiment plus rien. Il venait clairement de défier la louve de feu et le voilà qui, droit après, se soumettait ?! Mais je n’eus pas le temps de chercher plus loin, P’pa se lança, il fut rapidement près de Keiss, il lança un appel de retraite qui concernait la meute entière, puis il tenta de l’attraper, mais malgré sa brulure Keiss parvint à le repousser plusieurs fois. Finalement, ce fut sa queue que Gaor attrapa et il balança Keiss le plus loin possible. Celui-ci se dirigeai droit sur moi, mais des souris vinrent se mettre à l'endroit de sa chute pour amortir, puis toutes ensembles, elles le portèrent pour le conduire hors de la plaine. Les souris étaient coordonnées et efficaces, mais tout de même lentes... Et même si son comportement envers Pyrrha était impardonnable, P’pa venait de risquer sa vie pour le sauver, alors je fis la seule chose qui me parut sensée et je m’approchais précautionneusement des souris pour ne pas leur marcher dessus et m'avançais vers Keiss. Une fois qu'il fut à ma portée, je l'attrapais par la peau du cou pour l’aider à se relever. Je pris soin de me placer de son coté intact et le forçais à s’appuyer sur moi pour marcher, le tenant fermement. Dès que Keiss fut stable, les souris se dispersèrent, certaines me chatouillant presque les pattes. Je me demandais de qui elles venaient, car il était clair que c'était un pouvoir qui était à l’œuvre, mais j'ignorais celui de qui, il faudrait que je creuse la question, mais plus tard... Les ordres de P’pa avait été clairs. C’était la retraite qu’il avait demandé, alors je me dirigeais, maintenant, de mon mieux, Keiss, vers la cache la plus proche. J’avais envie de lui hurler dessus, de lui demander pourquoi il avait livré Pyrrha, qu’est-ce qui lui était passé par la tête. Il faisait parti de la meute maintenant, ce n’était plus chacun pour soi, comme il l’avait connu. Mais je décidais que sa journée avait été assez riche en émotion comme cela et je déclarai simplement :

—"Ça va aller, appuies-toi sur moi. On va aller te trouver un médecin ! Tiens bon. "




résumé des actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Atamagahen
« Skyzophrène en puissance
« Skyzophrène en puissance
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 7
Personnages:
PROFILLocalisation : Don't worry, I see u (ಠ⌣ಠ)
Emploi/loisirs : Procrastination (professionnelle)

Messages : 1813
Age : 20
Date d'inscription : 11/08/2014

Points : 1949

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Lun 3 Sep 2018 - 9:25



Personne ne peut stopper la guerre
Feat Eaux



Complètement abasourdit par la situation. Hywel resta en arrière. Prudente car elle savait pertinemment qu'avec des loups dans le genre de cette "guerre" peu d'erreurs étaient permise.
La blanche ferma les yeux, essayant d'ignorer le chaos alentour, elle se concentra quelques secondes afin de rassembler le plus de ses invocation miniatures aux alentours du camp.
Regardant avec appréhension Gaor, attendant le moindre signe de sa part. Elle remarqua également que Pyyrha et l'étrange loup reptile derrière son alpha venait de disparaître.
Une voix la fit d'ailleurs tiquer:

" Je suis le fils de Kario, loup mystique des Elemenloups Esprit Gardien de L'Oasis Doushite et autres terres. Le fils de Luna, ancienne alpha du clan de l'eau, fille du Dieu de la lune Moon. Je suis Keiss, le dernier héritier des Immortels."

Son visage changeât quand elle vu avec terreur la beta derrière le monstre de feu. "Putain mais quel con" murmura t-elle entre ses crocs.
Est ce qui venait sérieusement de faire ce qu'elle pensait ?
Pas le temps de reflechir, voici maintenant qu'il reculait, la queue entre les pattes. Peut être avait il réalisé la connerie qu'il avait fait ? Le fait que provoquer quelqu'un à qui ont avait confié des pouvoirs quasi divin relevait du pur suicide.

Hywel! Fais moi un tapis mouvant!

La voix de Gaor la fit tiquer. Ne comprenant pas sur le coup. Elle réalisa lorsque son alpha commença à s’élancer en direction de l'inconscient. Elle se concentra. Rassemblant de justesse une véritable nué des souris squelettiques sur un même point. Priant intérieurement pour qu'il y en ai assez pour amortir sa chute.
Lors de atterrissage, un crac ressonna tandis qu'elle sentit qu'elle perdait le lien avec quelques une de ses invocations. Mais heureusement pour lui, elles avaient en grande partie absorbé le choc, commençant lentement à se déplacer d'un pas de souris.

Hywel reporta son attention sur Gaor. Il était maintenant seul face à cette guerre. Un pincement au coeur la prit. Partagé entre sa peur et le fait quelle ne pouvait pas le laisser seul.
Au loin, Keiss prenait la fuite avec lagertha.
Est ce qu'elle devait faire de même ?
Elle hésita quelques secondes...lâchant un long soupir mal assuré. Elle se concentra une nouvelle fois, rassemblait les invocation qui lui restait non loin de la louve rouge et noire.
La meute avant le loup...
Si cette dernière décidait d'en finir avec Gaor alors elle demanderait au invocations dans un acte suicidaire de se jeter sur la démone.. Esperant gagner assez de temps pour permettre à l'alpha de se retirer.
Elle resta légèrement en arrière, la peur au ventre. Mais il était son alpha, c'était son rôle de le protéger.


©️ codé par Michouille

__________________________



Deenos:
 
Revenir en haut Aller en bas
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 9
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2031
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2331

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Lun 3 Sep 2018 - 20:06

/!\ ATTENTION /!\
CE POST COMPREND DU CONTENU VIOLENT POUVANT HEURTER LES PLUS SENSIBLES
SI VOUS NE PENSEZ PAS POUVOIR EN SUPPORTER LA LECTURE, ABSTENEZ-VOUS


Une musique pour se mettre dans l'ambiance :



Médée

Personne ne peut stopper la Guerre
Dès que l’écran de flamme s’était dissipé, plusieurs loups de l’Eau étaient venus chercher les otages que Guerre avait retenu pour obtenir ce qu’elle voulait. Mais elle ne s’en préoccupait plus pour l’instant, l’attention de la démone de feu toute tournée vers cet inconnu qui avait menacé de tuer Pyrrha sous son museau. Il avait subi un trait de flamme de son démon, le brûlant gravement à l’épaule.
L’inconnu la regarda avec une sorte d’admiration étrange, mais cela ne saurait perturbé Guerre qui était folle de rage contre cet individu. Il s’était relevé et fini par lui répondre.

« Je suis le fils de Kario, loup mystique des Elemenloups Esprit Gardien de L'Oasis Doushite et autres terres. Le fils de Luna, ancienne alpha du clan de l'eau, fille du Dieu de la lune Moon. »

Il fit un pas en avant en ajoutant.

« Je suis Keiss, le dernier héritier des Immortels. »

Il devait être complètement cinglé pour s’adresser à elle en ces termes. En plus de ça, monsieur se vantait d’être un héritier des immortels ? Elle allait la tester, son immortalité. Elle allait le faire brûler pour voir si il allait se relever après ! Alors que son regard sembla s’agrandir encore un peu plus de folie, l’attitude de Keiss changea. Il prit lentement un air soumis avant de reculer doucement. Mais il était bipolaire ou quoi ?
Guerre pencha légèrement la tête, l’air incrédule un bref instant avant de reprendre son expression de folle ayant une envie poussive de tuer celui qui avait manqué de la priver de Pyrrha. Elle entendit un mouvement dans son dos. Pyrrha s’était levée et tenta de sauter sur elle. La louve était si faible que Guerre n’eut qu’à pivoter et la frapper d’une patte à la joue pour la renvoyer là où était sa place : au sol. Au moment où elle regarda de nouveau dans la direction de Keiss, l’Alpha de l’Eau s’avança. Qu’est-ce qui se passait encore ?!
Gaor tenta de choper Keiss par la peau du cou, mais celui-ci résista. Guerre observa, se demandant ce qu’il tentait de faire exactement. Elle réalisa trop tard que l’amputé cherchait à écarter Keiss d’elle. Il chopa le contrevenant par la queue et le projeta au loin. Celui-ci atterrit sur un curieux tapis d’os mouvant qui s’éloignait doucement. La louve noire et rouge supposa que la manipulatrice des ces ossements était la louve blanchâtre qui se trouvait proche et regardait ces petits créatures. Mais une jeune louve vint épauler le contrevenant, l’éloignant bien plus rapidement. Guerre aurait bien plus l’embraser d’ici, mais elle se laissait dire que la vie serait une plus grande souffrance pour cet ‘immortel’.
Guerre recentra son attention sur Gaor. Elle remarqua alors que des loups commençaient à s’en aller. Comme si ils allaient tous s’en tirer sans la moindre égratignure. Elle ordonna silencieusement à son démon de lancer quelques traits dans la masse de faiseurs de pluie qui était encore proche. Elle prit Pyrrha par la peau du cou et la leva pour l’obliger à regarder.

« Tu aimes ton clan Pyrrha ? Observe ce qui leur arrive par ta faute ! »

Le démon de feu envoya plusieurs traits, quatre faiseurs de pluie se firent toucher, laissant entendre des hurlements de douleur face aux brûlures. Guerre eut un rire fou que seuls Pyrrha et Gaor entendirent car elle tenait toujours sa fille par la peau du cou. Elle relâcha sa prise et tourna la tête vers Gaor, des flammes infranchissables lui barrant le retraite.

« Tu me déplais fortement Gaor. Même si mon maître m’a dit de ne pas tuer d’alpha pour le moment, je ne peux te laisser partir sans aucune blessure car tu m’as privé d’un petit jeu fort amusant avec ce Keiss. J’aurai bien aimé tester sa capacité à résister au feu. Mais bon, je me contenterai de toi. »

Guerre demanda à son démon d’embraser la queue de l’Alpha de l’Eau. Alors que le démon de feu s’apprêtait à agir, de petits êtres fait d’os tentèrent de se jeter sur la louve. La prévenance de la puissance créature de l’autre-monde permit à sa maîtresse de ne pas être touchée par ces êtres d’os, les réduisant en cendres avant qu’ils ne l’atteignant.
Guerre s’occuperait de cette invocatrice de squelettes plus tard. Un trait précis atteint la queue de Gaor qui s’embrasa aussitôt, sa fourrure brûlant rapidement. Il ne resterait plus grand-chose de sa queue une fois que le feu de l’autre-monde aurait tout consumé, jusqu’à la chair et l’os. Le mur de feu derrière l’alpha de l’Eau disparut aussitôt que sa queue fut en feu et la louve noire et rouge éclata d’un rire moqueur et fou.
Après avoir observé l’Alpha un moment, elle tourna son attention vers Pyrrha pour vérifier qu’elle ne tentait rien d’autre, puis tourna son attention vers la louve blanche qui avait tenté de l’attaquer. Elle la regarda avec dépit avant de lancer.

« Tu n’as pas le niveau contre moi, minable. Hors de ma vue ! »

Le démon de feu tira un trait fin qui toucha l’invocatrice à la joue droite, la brûlant gravement. Cela suffira à lui faire comprendre qu’elle n’avait pas la plus petite chance contre la puissance de son démon. La louve noire et rouge remarqua que la télépathe était là, inconsciente, avec un garde près d’elle qui tentait de l’aider à s’éloigner. Elle lança dans leur direction.

« Tu penses peut-être t’en tirer à si bon compte ? Non, ce ne sera pas le cas. »

Guerre ordonna à son démon de viser la cuisse gauche de la louve, le démon envoyant un autre trait qui fit brûler la moitié haute de la postérieur gauche de la télépathe, le garde près d’elle n’ayant pas eu le temps de réagir. Un second trait fut envoyé, touchant la louve au milieu du dos et endommageant sévèrement sa fourrure et sa peau. Elle aurait besoin de soins importants après ça. Après un ultime rire fou, la démone de feu recentra son attention sur Pyrrha.

« Bien. Bien. Maintenant que plus personne ne va venir nous déranger, je vais pouvoir te tuer, lentement. »

/!\ CONTENU EXTRÊMEMENT VIOLENT /!\ ÂMES SENSIBLES S'ABSTENIR:
 
Guerre tourna la tête vers Gaor qui était toujours là. Elle pivota légèrement la tête et lui adressa.

« Je n’aurai pas cru qui que ce soit capable de me regarder jusqu’à la fin. Tu dois avoir un peu de folie en toi aussi. C’est indiscutable. J’ai eu ce que je voulais. Si tu me revois, ce sera pour le plaisir de tuer les opposants à l’autorité de mon maître, Akui. »

Sur ces mots, Guerre s’en alla, son démon se replaçant au-dessus d’elle alors que la louve noire et rouge se dirigea vers l’entrée principale du camp. Il n’y avait plus personne de toute façon, tous avaient pris la fuite on ne sait où. Cela n’intéressait pas la démone de feu, sa folie avait eu son compte de sang et d’actes malsains pour aujourd’hui.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware 006600
Hybris d2d739
Médée 660000
Faubaru 104e12
Bélial 8b0000
Rakah eea03b
Revenir en haut Aller en bas
Enyrite
« Princesse crystalline
« Princesse crystalline
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Alternante dans la sécurité industrielle wesh

Messages : 3534
Age : 22
Date d'inscription : 20/03/2013

Points : 3972

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Lun 3 Sep 2018 - 20:59

Pyrrha

Quand la louve sauta sur sa mère, elle savait que ça ne servait à rien. Pourtant elle l'avait fait, non pas pour survivre, mais pour mourir dignement. Elle ne voulait pas souffrir. Mais Médée n'eut besoin que d'une seule patte pour l'arrêter.

Médée n'avait pas eut le temps de tuer Keiss. C'était sa seule certitude.

La démonia attrapa Pyrrha et l'obligea à voir les siens brûler. La bêta fut secouée de sanglot mais n'hurla pas, ne voulant pas donner cette satisfaction. Mais son coeur se serra au point d'être terriblement douloureux. Son sacrifice ne servait donc à rien ? Avait-elle échoué à ce point ? Médée ne s’arrêta pas là, elle s'attaqua à Gaor.

Tout était perdu. Le camps brûlait. Les loups de la meute brûlaient. Il n'y avait plus aucun espoir. Gaor allait mourir ici. Elle aussi. Médée avait gagné. C'était la fin de ce monde. La louve blanche essaya de se relever, de faire quelque chose. Mais au milieu de se brasier, elle ne pouvait rien faire. Elle ne pouvait qu'observer l’apocalypse.

Médée eut un rire fou, puis se retourna vers Pyrrha. Le coeur de la louve blanche battait à cent à l'heure. Elle ne pouvait pas finir comme ça ! Ce n'était pas possible ! Des larmes lui roulaient sous les yeux. Un tremblement violent la parcourait. Ses poumons s'étaient comprimés. Pyrrha se ratatina sur elle-même.

attention, c'est violent:
 


-Bonne nuit, fille de Démonia, dort bien et fait de beaucoup de cauchemars.

Le corps de Pyrrha fut saisi de convulsion. Les chairs se rétractaient sur elle-même. L'agonie de la louve était lente. Dans cette agonie terrible, elle appela à l'aide. Elle se mit à appeler Kario, Keiss... Elle supplia Zeke de venir. Dans des râles, elle supplia Gaor de l'achever. Mais ce ne fut pas le cas.

Dans un dernier geste, Pyrrha se recroquevilla sur elle-même. La chair brûlée. Les yeux blanc.

L'agonie avait pris fin.


__________________________
Keiss Amélia Verd Zachary Kyu
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.deviantart.com/enyrite
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2170
Age : 25
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 3013

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Lun 3 Sep 2018 - 22:50

GAOR


Hywel avait parfaitement compris son ordre et un tapis de rongeurs squelettiques amortirent la chute de Keiss. Gaor put voir Lagherta aller le réceptionner et l'aider à s'éloigner du camp avec les autres. Un instant son coeur se gonfla de fierté. Sa fille avait parfaitement adopté la philosophie du clan. On partageait tout avec les siens, l'amour, la peine, les jeux, les douleurs. Et quand l'un d'entre eux était dans le besoin, les autres venaient le soutenir. Aujourd'hui, Pyrrha allait payer pour que le clan survive, tous ceux qu'elle aimait. Et l'alpha serait là, sa présence ne serait rien pour elle, mais il devait le faire pour elle. Parce qu'elle sauvait le clan.

L'intervention de Gaor avait visiblement reporté l'attention de la folle sur la fuite du clan. Ils n'allaient pas assez vite! Merde mais bougez-vous! pensa-t-il. Il avait espéré que la louve se tournerait vers lui, laissant le champ libre pour que les siens fuient. Mais le démon tira en plein dans les faiseurs de pluie, déclenchant de douleur. Aucun ne semblait mortellement blessés, mais ils ne pourraient plus se battre pendant un moment. Plusieurs autres loups qui évacuaient furent blessés, mais d'autres vinrent les soutenirs. Il ne voyait plus Lagherta mais espérait qu'elle ne faisait pas partis des touchés. Il se retourna vers Guerre, furieux. Elle maintenait les yeux de Pyrrha ouvert sur cette désolation. La louve pleurait.

Tu me déplais fortement Gaor. Même si mon maître m’a dit de ne pas tuer d’alpha pour le moment, je ne peux te laisser partir sans aucune blessure car tu m’as privé d’un petit jeu fort amusant avec ce Keiss. J’aurai bien aimé tester sa capacité à résister au feu. Mais bon, je me contenterai de toi.

Comme il s'en doutait, elle avait été tentée de tester l'immortalité du loup reptilien, son intervention avait donc été justifiée. Et maintenant c'était lui qui allait brûler. Peu importait. Il ne laisserai pas Pyrrha seule, et au moins Lagherta ne le verrait pas. Il se préparait à encaisser mais une armée de petite créature d'os se jeta sur la louve. Le démon les défis aisément.

Hywel! Barre toi!!

Il s'était légèrement tourné vers elle, dévoilant son arrière train. Un trait de feu embrasa sa queue. La douleur fut si intense qu'il ne put retenir un hurlement et devint aveugle à toute autre chose pendant quelques secondes. Mais si Akui lui avait fait un don sans le vouloir, c'était une grande tolérance à la douleur. Gaor avait vécu des semaines dans la souffrance la plus totale, la douleur marchait chaque jour à ses coté, compagne de tous les instants. Une fois le choc passé, le géant se retourna vivement et d'un coup de croc, se trancha la queue qu'il jeta au loin, se brûlant légèrement les babines. Pendant ses quelques secondes d'égarement, Médée avait atteint Hywel à la tête et Trinity à la cuisse et au dos. Il grogna, parvenant à contrôler la douleur qu'il ressentait à travers les pulsations de ses plaies.

Hywel si tu peux marcher, toi et tes bestioles allez rejoindre Trinityet Salvator et évacuez. Ne vous retournez pas. Sous aucun prétexte, ne revenais pas me chercher.

Il avait parlé très froidement, il était incapable de faire plus. Toute sa concentration était portée sur le fait de ne pas hurler de douleur, et de rester ancré entre l'adepte et les siens, même si ça n'était que symbolique. Il pouvait paraître insensible à l'instant, alors que la blanche était défigurée, mais sa vie était plus importante pour lui que sa capacité à séduire un abruti qui ne saurait pas la reconnaître à sa juste valeur un jour. Mais maintenant qu'elle s'était suffisamment amusée à faire souffrir Pyrrha psychologiquement, en lui montrant la souffrance de son clan, elle ne s'intéressa plus qu'à elle.

Bien. Bien. Maintenant que plus personne ne va venir nous déranger, je vais pouvoir te tuer, lentement.

Du coin de son oeil valide, Gaor observa la lente progression des blessés qui s'éloignaient. Lui seul assisterai à la fin de Pyrrha. Pour le clan, pour elle.

Les propos qui vont suivre relatent une scène de torture, à vos risques et périls.:
 

L'adepte d'Akui s'approcha de lui. Sa petite séance de torture semblait l'avoir apaisée, comme si la souffrance des autres était pour elle aussi rafraîchissant qu'une baignade dans une rivière dans un été caniculaire.

Je n’aurai pas cru qui que ce soit capable de me regarder jusqu’à la fin. Tu dois avoir un peu de folie en toi aussi. C’est indiscutable. J’ai eu ce que je voulais. Si tu me revois, ce sera pour le plaisir de tuer les opposants à l’autorité de mon maître, Akui.

Cette louve le répugnait. Si une folie l'avait retenue ici, c'était uniquement celle de la loyauté. Il la regarda s'éloigner avant de se précipiter vers la forme recroquevillée qu'était Pyrrha. Il voulait abréger ses souffrances. Mais il était trop tard. Quand il arriva auprès du corps meurtri, le coeur de la louve avait déjà cessé de battre. Il lui ferma les yeux, laissés blancs après avoir été brûlés par le feu des tisons. Il était incapable de pleurer. Il ne pouvait pas non plus faire un deuil approprié. Néanmoins, il lui offrirait les funérailles des alphas de l'eau. Il la traîna jusqu'au lac, qui s'il avait diminué à cause de la démone, retrouverait bien vite son niveau avec les prochaines pluies. Il surmonta sa terreur, et la douleur que lui causa l'eau sur sa plaie à vif. Il l'attira jusqu'au centre. Il la baigna, lavant son corps de la suie noire qui le couvrait. Puis il la laissa s'enfoncer. Profondément, au plus proche du fond du lac, un canal menait à la mer. Le corps des alphas de l'eau étaient toujours rendu à leur élément. Mais Gaor ne bénéficierait pas de ces funérailles. Il avait failli. Mais le clan avait toujours besoin d'un chef.

Il sortit de l'eau, trainant son corps meurtri et gorgé d'eau sur les sentes d'évacuation. Il découvrit une des entrée qui n'avait pas été effondrée, les traces de sang lui indiquait que c'était probablement celle qu'avaient emprunté les derniers des siens, ils lui avaient laissé un passage pour les rejoindre. Il pénétra à l'intérieur, et fit s'écrouler l'entrée, avant de se diriger à l'odeur vers la grande salle des souterrains où l'attendait son clan.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
echapp

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILMessages : 152
Date d'inscription : 16/08/2018

Points : 218

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Mar 4 Sep 2018 - 17:41

-Fuurin-


Fuurin avait complètement déconnecté les dernière neurones qui fonctionnaient encore dans sa caboche. Elle n'écoutait plus Médée et fonctionnait purement à l'adrénaline. Elle attrapa Trinity, toujours inconsciente par la peau du coup, laissant le garde, Salvator, s'occuper de l'arrière train de la louve. Ses muscles répondaient au quart de tour sans même qu'elle ne s'en rende compte, et à sa grande surprise, le corps inconscient de la louve se traina plutôt facilement sur le sol. L'adrénaline de l'action lui prêtait une force dont Fuurin se pensait incapable jusqu'ici. Gaor lança alors le cri d'évacuation, et tous les loups se mirent en mouvement vers les cavernes.

Fuurin sentait qu'il se passait quelque chose à côté d'elle, près de Médée, mais se refusait à regarder. Elle savait que si par malheure elle croisait le regard de Pyrrha, elle s'effondrerai. Elle se concentrait sur l'immédiat : Evacuer, et si possible, en emportant Trinity.

Elle avait déjà trainé le corps de la louve sur plusieurs longs mètres quand Médée attaqua. Elle lança deux longs traits de feu sur Trinity, toujours inconsciente. Le premier à la cuisse, dévoilant la chair et créant une ligne de cloques brûlées, et le deuxième l'atteignit en plein milieux du dos. Le deuxième tir fut si fort qu'il ricocha sur l'échine de Fuurin. Elle ne sentait pas la douleur, mais la chaleur se répandit rapidement dans son dos, devenant vite insupportable. Le feu, comme toujours, détruisait et se répandait. Fuurin jura, lâcha Trinity et se roula par terre frénétiquement dans la poussière. Elle sentait son dos bruler, mais elle parvint à arrêter le feu. Se relevant, elle reprit avec encore plus d'ardeur son travail.

Médée étant occupée, et avec l'aide de Salvator, elle parvint à trainer Trinity jusqu'à croiser d'autres loups en fuite, qui l'aidèrent. Elle pu alors se délaisser du poids de la louve et s'échapper également avec les autres vers les cavernes. Au moment d'entrer, elle entendit un grand cri venant du lac. Elle se mit à trembler de tout ses membres, et sentit ses pattes lâcher sous son corps. Heureusement, un des gardes la poussa vers les cavernes. Elle n'avait plus qu'à suivre, sans réfléchir. Il fallait survivre, et continuer coute que coute.

(fin pour moi, désolée un peu en retard)
Revenir en haut Aller en bas
Enyrite
« Princesse crystalline
« Princesse crystalline
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Alternante dans la sécurité industrielle wesh

Messages : 3534
Age : 22
Date d'inscription : 20/03/2013

Points : 3972

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   Ven 7 Sep 2018 - 19:00

Keiss avait les yeux fous et la voix déchirée.

Il était inconscient de ses actes. Inconscient qu'il allait brûlé vif.

Une violente attaque mentale lui fit perdre pied. Sa tête était rempli se sentiments violent. Son cœur battait à tout rompre avec l'adrénaline. Mais Keiss sentie sa tête se baisser, mettre la queue entre ses jambes et reculer, comme un animal soumis. La colère du loup fut décuplée. Il n'était plus maître de son corps. Et cette idée le déstabilisa. Dans tout le flot de sentiment brute, violent et haineux, Keiss sentie le désespoir le poignarder. Pyrrha était désormais seule avec Médée. Et elle allait mourir.

Keiss ne pouvait pas la laisser. Alors que l'ex solitaire ne s'était pas encore rendu compte de sa présence, Gaor essaya de le saisir par le coup. Mais Keiss ne se laissa pas faire. Pendant un bref instant, il lui lança un regard terriblement mauvais. Le loup reptile ne pouvait pas laisser sa soeur ! Il fit un rapide pas en avant mais ne pu aller plus loin. Keiss sentie une grande douleur dans le bas du dos et fut projeter par Gaor.

Complétement désorienté, Keiss se sentie tomber sur un sole mouvant. Sous le choque, le loup sentie tout ses ors trembler. Le souffle coupé, il se releva de ce tapis formé par des petits êtres squelettiques. Le loup se releva péniblement et eut comme seul réflexe d'attraper une des petites choses et de la broyer dans sa gueule.

La folie était en train de s'estomper, laissant place à une peur terrible. Il ne restait que peu de temps au loup pour revenir auprès de Pyrrha. La louve blanche méritait d'être sauvée et si cela n'était pas possible, elle devait avoir une mort rapide et digne.

La douleur l'avait laissée tranquille pendant quelques secondes, mais l'adrénaline commençait à diminuer. Alors, comme une vague dévastatrice, elle s'écrasa sur Keiss. Le loup avait été horriblement brulé, son corps malmené par la chute et son esprit agressé. Il savait qu'il devait retourner auprès de Pyrrha, mais Keiss ne savait même plus où elle se trouvait.

Lagherta s'approcha de lui et le força à avancer. Elle l'épaulait, l’empêchant de retomber au sol. A cet instant Keiss vit ses pattes qui tremblaient sous le poids de sa carcasse. Les différents choques avaient été trop forts pour lui. Il dû s'appuyer sur la louve pour avancer rapidement. Mais pendant quelques instants, il lutta contre cette marche forcée. Il articula difficilement.

-Je ne peux pas....

Il eut un mouvement de tête de rage et réussi à faire demis tour sur quelques pas. Mais alors qu'il marchait seul, sa patte avant droite s'effondra sous son propre poids. La douleur le fit hurler. La brûlure était sans doute beaucoup plus profonde qu'il ne l'imaginait.

Keiss dû se rendre à l'évidence.

Il avait échoué.

Alors qu'il se sentait complétement vide, une énorme boule de désespoir était en train de naître dans sa gorge. Il n'avait plus aucune colère. Juste la certitude que Pyrrha était morte en ayant été torturé. Il ne pu bouger et ce fut de nouveau Lagherta qui dû le faire avancer.

Keiss n'était plus qu'un sac dos abimé et brûlé, l'esprit ravagé par la culpabilité. Abandonnant le peu de dignité qui lui restait, des larmes roulèrent sous ses yeux. Alors que la douleur était en train de lui arracher le cœur, Keiss réalisa une chose. Désormais, il savait pourquoi il était revenu sur les terres d'Elemenloups, dans le clan de l'eau. Il fallait qu'il termine le travail et tue le dernier membre de sa famille.

__________________________
Keiss Amélia Verd Zachary Kyu
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.deviantart.com/enyrite
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau   

Revenir en haut Aller en bas
 

Personne ne peut stopper la Guerre [Attaque de Cavalier] RP ouvert aux loups de l'Eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De l'amour? Non impossible , personne ne peut m'aimer...
» « Personne ne peut m'empêcher de faire ce qui est bon pour mon pays »
» [V6][Bad Moon] Waaagh Crom (1k5 pts)
» La vie est une énigme que personne ne peut résoudre. (Swann)
» Personne ne peut fuir son coeur... (Maëlys)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Clan de la Source :: Et l'histoire se termina-