Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/   1/2/2013, 00:25

Ce rp a été fait à la Prairie du Monde

Le soleil étais a son plus brillant. Peut-être pas très chaud, mais il pouvais donner mal au yeux. Bref, je l’aimais bien... tout paraissais encore plus merveilleux. Les couleurs ressortaient encore plus et tout semblais joyeux autour de moi. Je souriais en regardant cette nature si belle. Je me mis a marcher et je passa a côté d’une flaque d’eau... sûrement qu’elle a été provoquer par la pluie de la veille. Je me vis alors. Le soleil plombait sur mon pelage roue et brun. Sa faisais un drôle de mélange, mais tellement beau. Je me mis tout droite fière de mon pelage et je gambadais a travers mon territoire. Puis je pensais... Je pourrais bien aller faire un tour a mon endroit préférer... la prairie du monde. Ave se soleil les couleur anormal devais être comme un spectacle. Je me mis a courir fessant entendre mes grelot.

Enfin arriver, je reconnue le gazon mauve et les arbre complémentaire au ciel... Orange. J’eu un grand sourire... ‘’ J’aimerais toujours cette endroit !! ‘’ Pensais-je.  Je me mis à courir un peu partout avant d’arrêter ou il y avait quelque fleur. Je les humaient se qui ma donner le goût de .... DASER! Je fis apparaître deux clones de moi grâce à la poussière qui se trouvais sur le sol et de l’aire. Je les regardais toujours aussi satisfaite de se que je fessais et je les plaçais chaque côté de moi pour qu’elle me suivent dans chaque mouvement. Moi et mes clones fient comme une chorégraphie. C’était amusant.  

Je rais comme une enfant qui s’amusait avec ses amis. Comme a chue fois que je dansais quoi...  Puis une je vis du coins de l’œil quelque chose bouger. Je m’arrêtai en oubliant d’enlever mes clones de poussière et j’avançais vers l’endroit, mes oreilles bien hautes sur ma tête.


-Il y a quelqu’un. Demandais-je tout en fixant l’endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/   1/2/2013, 19:15

D'habitude, les espions ne se baladent pas et n'espionne pas par plaisir, seulement sur commande spéciale de leur alpha. Car espionner, c'était loin d'être agréable, on se risque à chaque instant, et ausi discret qu'on puisse être, si l'on se fait repérer par une patrouille ennemie, on est seul contre la mort. D'un autre coté, face à un loup, ce n'est pas trop dur, mais on n'as pas été formé pour se battre, et on n'as pas de grosse carrure. Mais moi, j'aime espionner, ce sentiment de prendre des risque pour en échane obtenir des félicitations si vous obtenez les bonnes infos, et ce risque de vie et de mort chaque jour, j'aime ce risque à prendre à chaque fois, c'est ce qui e motive, ... Mais c'est aussi ce qui me fait sombrer lorsque je me fait repérer, je ne sais pas vraiment me battre, alors je me débat et frappe n'importe ou, en esperant atteindre ma cible, mais a chaque fois que je me fais sauter dessu je me rappelle... Cette louve noire. Oui, celle qui m'as fait vivre l'enfer. Et a chaque fois, j'obtiens encore plus de puissance en m'imaginant que c'est elle, que je peux la tuer enfin, me venger... Mais lorsque je reviens à moi, ce n'est qu'une innocente victime qui avait fièrement défendu son territoire que je vois. Et je suis pleine de regrets par la suite. Pourquoi je regrette, ce sont mes ennemis, mais voilà, je suis comme ça.

Un jour que je n'eus pas de mission, l'ennui se plaça en moi. Je me lassait de ces journées à rien foutre, à s'allonger par terre et à attendre, attendre que le temps passe. Mais ces jour,ées là, je m'éclipse discrètement, et espère que mon alpha ne me verra jamais, ne remarquera jamais que je m'enfui du camps pour espionner en secret. Je sais que ça va mal se termiiner, je sais que je n'ai pas le droit, mais voilà, c'est mon instinc qui me pousse à ça, et j'en suis dominé. Il me faudrait pourtant arreter, il faudrait que qunlequn m'aide à m'arreter, c'est comme vital, et si je ne m'arrete jamais, je vais finir par me faire reperer, et je risquerait de finir morte bien assez tôt, ou solitaire pour ne pas avoir respecter la volonté de mon alpha. Quoi que ce soit, le doute est toujours là, mais pour le moment, je n'en suis pas la. Je pense diminuer lorsqu'il me reperera pour la première fois, mais bien sur je dis ça comme ça, car si ça se trouve il m'as déjà remarqué. Je sais beaucoup de choses à force d'espionner. Un vent mauvais flottait dans l'air, et 'avait un mauvais présage, mais mon esprit, lui, était déjà ailleurs. Sur les terres de la meute de l'air. Poussée et guidée par mon instinc, je me lançai à sa poursuite. Je courrais rapidement, car j'avais l'habitude, je m'en entrainais tous les jours, et puis je n'avait pas beaucoup de charge, et mon agilitée était fort dévelopée, ce qui me procurrait une vitesse à tout épreuve.

Je courrais longtemp, je ne savait pas ou j'allais. J'allait vers la prairie du monde, sans m'en rendre compte, et mon corps virait bien souvent d'autre direction, mais je le remettait droitement, car je voulais aller tout droit, et je n'était pas plus rassurée car maintenant tout me faisait reculer, sauf ma curiosité, qui m'obligait à avançer, mais mon instinc ralentissait ma course, ma peur l'alourdissait, et mon esprit essayait en vain de me faire reculer. Mais tout ça n'était que vains efforts, car rien ne me ferait reculer, j'étais fière de pouvoir rapporter d'autres information à mon alpha. Je remarquai après longtemps que j'avais courru que derrière moi, et autour d'ailleur ♪, le ciel était magnifique. Il me serrait impossible de trouvert le bon mot, mais, je ressentait une étrange émotion, elle me faisait trembler, je crois que je n'avait jamais rien vu d'aussi beau, mais elle me faisait aussi presque pleurer, car je me rememorrais de bien tristes souvenir, le jour ou je l'ai rencontré, non, un peu avant, ma course contre le monde. Je les cherchais, mes parents, ou alors, je fuyait, naïvement, en croyant que ce n'était qu'un cauchemard. Je me repris car j'entendis des grelots, et puis je me rendits compte que j'était arrivée ou mon instinc, non, ou le hasard m'avait guidé, et je m'était échouée ici, et maintenant j'entendais des grelots, trois louves danser. Je les observais, puis elle sembla me remarquer, car une feuille tomba et je sursauta, et elle avait repéré mon mouvement.

-Il y a quelqu’un?

Repérée, face à trois louves, je devais me rendre. Elles se ressemblaient vachement, tiens donc. Elle étaient aussi jolies, mais je ne suis pas... Enfin pas amoureuse, je disait juste que ils étaient plutôt jolies. Mais je dus sortir de ma cachette.

-Tss...'Me suis fait r'péré...

Hein? Vous ne trouvez pas normal qu'une vaillante espionne comme moi, sage malgré mon jeune age, et experimenté dans ma fonction, je parle comme une adolescante, ou une enfant en train de grandir? Pff, je n'expose pas tous mes secret, et voyez-vous, je n'ai jamais vraiment grandi qu'en actes, mais en parole je me suis arreter de devenir plus mature à l'adolescence. Je crois que je ne parlerais que correctement que lorsque les pigeons nous chasseront. Mais qu'ils essayent, ces stupides volatiles, et je leur trancherait la gorge d'un coup de machoire enflamée moi même du premier au dernier, croyez-moi... Mais je parle a peine correctement aux personnes haut placés dans la hierarchie. Bah oui, et j'espère ne jamais changer, je me sens bien ainsi. Mais je ne dirait pas non à un changement d'histoire, ça oui!

(Hrp: Pour le combat je voudrais que tu gagne. D'acc? Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/   3/2/2013, 01:19

Ha! Je le savais qu’il y avait quelque, je n’étais pas folle ... Bah... juste un peu, mais c’est un léger détail. J’eu un petite rire a cette penser puis je repris mes esprits. Je restais la a fixer la louve qui venais de sortir de sa cachette. Pourquoi se cachait elle? Sûrement parce que c’est un loup ennemie, comme d’habitude quoi. J’ai le don de tomber sur les loups du clan adverse, même si je reste sur mes terres. Je soupira et je la regardais elle qui se dressais devant moi. Encore un fois l’ennemi face a moi étais plus grand quoi que un peu moins que tout les autres, mais bon je semblais rikiki a côté, moi simple renard. Elle tais rouge et blanche. Avec le soleil qui plombait son rouge reflétait encore plus que mon pelage. Il semblait tout lisse. Je regardais son pelage avec de grand yeux, je ne savais pas pourquoi, mais j’avais une passion pour les pelage qui relui au soleil. Bizarre non? Bah c’est pour sa que je suis un peu folle. Pas juste pour sa, mais s’en en fait partit. Bref....

-Tss...'Me suis fait r'péré...

J’arqua le sourcil. Drôle de façon de parler, je trouve que c’est un façon paresseuse en prenant tout sorte de recousis. Comme a place de dire ‘’ Je me suis ‘’ elle dit ‘Me suis..’. Par contre ses drôle, mais jamais je parlerais comme sa... c’est vulgaire dans un cense. Moi et mes deux clones que j’avais oubliée l’existence se tenais assis face à la louve bien droite. Je ne la quittais pas des yeux et j’essayer de reconnaître son odeur... je respirais quelque bon coup avant de sentir l’odeur du clan de feu. Je n’avais encore jamais rencontrer un loup de se clan, je trouvais sa bien d’en rencontrer un.

J’entendit un petit bruit a ma droite, sûrement du gibier, mais je tournais quand même la tête pour en être sur et c’est a se moment que je me rendit compte que mes clones étaient encore la. Oupss. Elle tombèrent comme une couverture et s’envolaient comme de la poussière.... bah c’est de la poussière. Je me leva et approcha d’un pas la louve en la fixant.

-Que me vont la visite d’une louve du feu? Demandais-je d’une vois un peu sérieuse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/   3/2/2013, 09:20

La louve tourna la tête et sembla surprise. Moi je fixait les deux autres louves, une à une, puis elles tombèrent sur le sol, comme si elles se déchiraient et disparaissaient dans un éclat... de poussière. La louve, du moins une d'entre elles se leva et approcha d’un pas vers moi est me fixa. Et moi, toujours aussi bête, je la fixait méchammant. Elle n'as pas le droit de me regarder de haut. Enfin, je dis ça, mais moi je suis plus grande qu'elle, je veux dire que pour une renarde, je trouve son regard bien trop imposant. Alors, moi, je me redresse et me tient le plus droit possible, et je crois que j'ai fait tout ça pou parraitre plus grande qu'elle et voir enfin son satané regard se baisser. Mais cela ne fit rien. En échange même, j'avais une impression de ridicule, mais vous inquietaient pas, une louve qui aime risquer sa vie, qui risque sa vie sur les terres sennemis et qui aime ça, et bien son cervau, ça tourne dans un sens étrange. Il n'y a aucune logique là dedans, je suis juste comme ça. J'irais pas à dire que je suis folle, car je suis normalement constituée, mais voilà, je suis légèrement, je dis bien légèrement différente des autres. Mais sinon, je suis bien normale, je me rends bien compte qu'aujourd'hui j'avait pas affaire à une louve vraiment puissante, mais je ne me sentais pas à fuir.

Je toussa. Encore.Je crois qu'elle aurait beaucoup de chances de gagner, je suis malade.. Oui, je ne sais pas vraiment ce que j'ai, mais je suis malade. Je sui très affaiblie au niveau combat, mais sinon je cours rapidement. Depuis le lever du soleil du jour d'avant celui d'hier, je me suis levée ainsi, et je n'en ait parlé à personne. J'avais presque oublié, jusqu'à ce que je ressente ça. Ouai, ce malaise, cette nausée. Je me sentait mal, j'avait besoin de me coucher, de me reposer, de manger, et même de dormir un peu. Mais j'était sur le territoire ennemi, et je n'avait aucune chance. Qui plus est, face à une louve. Même peu puissante, elle pouvait, de ce que j'en ait vu, faire des clones. Et ça revient me battre contre trois louves. En mon état normal, j'aurais eu une chance de gagner. Mais ainsi, toutes mes chances s'envolent au loin... Et me voilà incapable de gagner un combat inévitable. J'aurais du rester a ne rien faire, et aujourd'hui je me rappelait enfin ce sentiment, le même que celui avec la louve noire, je sens que je vais y passer... Non, je dois me reprendre. Je fut sortie de mes pensées car la louve enneme commença à parler. Je décida de masquer mes craintes en la provoquant même, mais ou avais-je la tête, je suis quand même assez intelligente pour faire la pauvre louve perdue, ou pour faire l'espionne débutante, mais voila, tout à pris le dessu sur moi, ce n'est pas vraiment de ma faute.

-Que me vont la visite d’une louve du feu?

-Ah! Parce que tu crois que nous, fiers guerriers, on observerait des minables loups sans informations importantes? Ce n'est qu'un hasard, je ne viens pas te voir toi, mais ton territoire. Et oui, je suis une espionne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/   4/2/2013, 23:47

Elle semblais malade la pauvre. Je trouvais ça bizarre d’aller sur les terres ennemies alors qu’on est malade et plus faible pour combattre ou se protéger face un ennemie. Moi personnellement je serais rester sagement sur mes terre a être coucher dans ma tanière ou a me promener pour me dégager les sinus, mais on est pas tous pareille. Yen a qui a du sens... alors que d’autre... Par contre malgré qu’elle n’avait pas l’aire d’aller très bien elle gardais son aire fière en se mettant droite devant moi. Elle voulais peut-être me prouver qu’elle .tais plus grane que moi ... alors plus imposante pour me faire peur, mais depuis le temps que je vis avec les loups... les être plus grand que moi... alors même si elle se met sur un rocher... bah elle ne me paraîtrais pas plus imposante. Même je devais l’avouer que j’avais fait face a des plus grand et plus gros loup qu’elle. Je restais la devant elle le dos aussi droit qu’elle a la fixer.

-Ah! Parce que tu crois que nous, fiers guerriers, on observerait des minables loups sans informations importantes? Ce n'est qu'un hasard, je ne viens pas te voir toi, mais ton territoire. Et oui, je suis une espionne.


J’arqua le sourcil. Minable loup! Bah la... je n’aimais vraiment pas sa... malgré qu’elle venais d’un autre clan je ne l’aurais pas attaquer... ce n’est pas dans ma nature... et en plus j’y vais moi aussi sur les autre terres. Je lui aurais sûrement poser de multiple question comme a l’habitude, mais la j’éprouvais un peu de rage en vers elle se qui me fit grogner... rare sont ceux qui y parviennent, mais moi me faire insulter sur mon territoire est quelque chose que je ne digère pas très bien. En plus elle a avouer qu’elle étais une espionne alors... je ne pouvais pas la laisser se promener sur mes territoire comme si de rien étais... Je ferais de moi une traître!

Tout en gardant mon calme je lui dit.

-Alors je vous demanderais, ma chère, de quitter mes terres et je souhaite de ne plus jamais vous faire face... Ou sinon, je vais avoir l’immense horreur de vous montrez par ou se trouve votre territoire.

Je soupirais n’aimant pas menacer les autre. J’aimais leur mettre un sourire dans leur visage et les aider alors que leur cœur est au bord du désespoir.

J’avançais vers elle lentement en la regardant... Je voulais la faire reculer pour qu’elle parte.


(( je suis d'accord pour gagner ahahah .... ))
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/   5/2/2013, 16:51

-Alors je vous demanderais, ma chère, de quitter mes terres et je souhaite de ne plus jamais vous faire face... Ou sinon, je vais avoir l’immense horreur de vous montrez par ou se trouve votre territoire.

Je ne me sentais pas très bien. Pas du tout bien. Je refusais bien de l'avouer, à jouer les gros durs, mais au fond de moi même je le savait très bien: affablie par la maladie, je ne serais jamais gagnante du combat que j'allait certainement déclancher. Mais bon, aussi conciante sois-je du grand danger, je ne pouvais pas me permettre de refuser de faire face à la renarde. Je ne pouvais pas faillir, sinon toute la fièrté de mon cher clan que j'aimais tant serait perdue, et je ne pouvais en aucun cas faillir devant aussi peu de cause, aussi dure à vivre soit-elle. Je devais absolument affronter cette fière renarde. Je me permettait d'affirmer fière, car je le ressentait mieux que quiquonque, aussi passifique soit-elle, elle ne faillirait pas à son clan, et simplement elle ne préfère pas faire de blesser, et je crois qu'elle peut en être fière, de garder son sang-froid ainsi, et de ne pas abbandonner même face à plus grand qu'elle, malgré qu'elle avait du remarquer ma maladie. Lorsqu'elle s'approchait de moi, je toussait à nouveau, malheureuse de dévoiler une nouvelle faiblesse, je recula brusquement et j'avais du mal à tenir debout, si bien que je tomba sur le sol, tellement aiffaiblit que je me sentait quasiment évanouie.

Je sentait que je n'allait pas du tout tenir, et c'était arrivé tellement brusquement, d'un coup, il n'y a même pas cinq minutes j'allais très bien, je gambadais même au pas de course, et la toute mon énergie s'envolait au loin, je ne savais pas très bien ce qui c'était passé, ni quelle maladie c'était. Je n'en parlait jamais a personnes, ni de mes craintes, aussi terribles puissent-t-elles être, ni de mes blessures, morales ou physique, aussi grave puissent-elle subsister; et la c'était le coté blessure physique qui se réveillait, et qui provoquait douleur et souffrance, et j'attendais que ça sortait, que ça se voie et que les autres devine pour qu'on me soigne enfin, je remettais tout cela toujours à plus tard de jour en jour, toujours plus tard, et m'en voilà également punie. La douleur était sans aucun doute la plus vive de toute mon existance, insuportable, et m'arracha même un gémissement plutôt puissant , plaintif. Quelle posture et quelle expression ridicule, j'était certainement à ses yeux une petite louve vantarde qui ne vaut rien.

Je tenta de me relever, en vain. Je retomba sur le sol aussitôt. Je montrait les crocs, grognait de toutes mes forces, mais toutes mes marques de frustrations et de menaces disparaissaient dès leur arrivées pour laisser place à des gémissement, et alors je mis toutes mes forces à un ultime assaut, le premier et certainement le dernier que je lançerait contre cette renarde, je frémissait de douleur, je n'allait pas tenir longtemps, et très rapidement, plus vite qu'un éclair je bondit sur elle, babines retrousées, je plantas mes crocs, que j'avais soignesement enflamées grace à mon pouvoir que je maîtrisaias parfaitement dans son épaule, mais à peine quelques secondes passèrent avec mes crocs dans sa chair que je dessera déjà mon étreinte, prise d'une furieuse et insuportable douleur, je ne savait pas si c'était une morsure ou la maladie, mais mon corps s'arreta de bouger et ne m'obéit plus du tout, tous mes muscles se déserrèrent, et ma respiration devint dure, presque inexistante, je cherchais faiblement de quoi mordre et respirer, et je m'écrasa à nouveau.



Désolé: J'ai décidé de faire un mini-combat!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/   13/2/2013, 00:39

Je restais a la regarder sans la quitter des yeux, espérant encore qu’elle s’en aille d’elle-même sur ses terres et me laisse tranquille pour danser avec mes clone en ne me préoccupant plus d’elle. Par contre... elle me fessais un peu pitié vue son état. Elle semblait malade. Je n’allais certainement pas l’attaquer alors qu’elle était... un peu...comment dire... Sans défense. Se serais pas très juste de l’attaquer... quoi que moi je n’aime pas vraiment attaquer les autre lorsqu’ils sont dans cette état et même que je hais le faire qu’ils soi malade ou non.

Je la vis s’effondrer sur le sol. Se sursauta me demanda si elle étais correcte. Je n’osais pas vraiment m’approcher d’elle étant un peu sur mes gardes. Si elle continue comme sa... je vais aller la porter sur ses terres ... bien qu’elle soie ennemie... je ne pouvais pas laisser un loup dans cette état. J’avançai d’un pas pour m’approcher d’elle mais elle me montra ses crocs d’une façon menaçante. Je me mis à reculer ... ne voulant pas vraiment avoir de problème. Quoi que avec les grognements qu’elle fessait ... je pense pas m’en sortir sans problème. Elle avais l’aire d’une louve entêter. J’arqua le sourcil... les bruits de menace se transforma subitement en couinement de douleur. Je baissa mes oreilles contre ma tête et m’avança d’un autre pas et sans prévenir elle se redressa et me sauta dessus. Je n’eu aucune chance ... j’ai pas eu le temps de bougera part d’activer mon pouvoir en appelant mes clones a moi, mais une douleur se fis sentir... je ne pouvais pas dire si c’étais une morsure ou une brûlure, car c’étais pire que sa...

Je poussa un gros couinement sentant mes patte me laisser tomber Je tenta de la mordre, mais je ne me rendais pas. A mon plus grand soulagement elle me lâcha et tomba sur le sol la voyant chercher son souffle comme si sa fessais quelque heur qu’on se battais. Je me reculais du mieux que je pouvais regardant ma blessure. Sa fessais mal, j’étais tout a coup enrager fac e a cette louve.

-Non, mais ça va pas la tête. Grognais-je.

Je la regardais d’un aire menaçant en montra mes crocs a mon tour. Je voulais juste la mordre à mon tour, mais je ne dit rien et je me coucha sur le sol. Quelque chose de désagréable coulais sur mon pelage... mon sang. Je frissonnais ... sa fessais tellement mal. J’avais mis quelque clone de moi face a la louve la surveillant pour ses moindre geste. Je n’avais pas vraiment vue combien...peut-être 5 ou 6. Bref, je restais la à me calmer. On voyais immédiatement que j’étais loin d’une louve combattante... une seul morsure m’avais mis a plat... j’endure pas la douleur!

J’essayais de me lever et m’approcha d’elle la fixant...


(( dsl pour le retard... c'est dernier temps j'ai pas eu vraiment le temps pour les RP :S ... je ne suis pas aussi lente a l'habitude))
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/   13/2/2013, 11:05

Pourquoi tout d'un coup, cela se déclanchait ainsi? Pourquoi pas avant d'espionner? Je sentait même plus mes muscles, ils étaient douloureux, je ne pouvait plus bouger. Et cette louve ennemi, quelle poisse! La douleur était insuportable. Comment allais-je m'en tirer? Je cherchait toujorus mon air, incapable de respirer qu'avec mon nez, je dus ouvrir ma bouche pour avoir plus d'air, je sentait la mort arriver. J'ai vraiment cru qu'à ce moment la, j'allait mourir. Je ne pouvais même plus combbatre. Incapable de bouger le moindre muscle. Que m'arrivais-il, bon sang? Jamais pareille douleur n'avait été la. J'était au bord de toutes les douleurs possibles, même elle ne m'avait pas fait aussi mal. Elle, la louve noire. Je serra les crocs et parvint à griffer le sol, à m'enfonçer la patte dans la terre et dans un effort ultime je me releva, mais retomba lourdement sur mon poitrail. J'était impuissante, et quoi que je fasse, je savait qu'il ny avait rien à faire. Elle allait me tuer, ou me torturer, je n'en sait rien, mais j'était certaine qu'elle allait me faire du mal.

Je balaya du regard les alentours: beaucoup de clones. Elle, la louve principale, du moin ce que j'eut cru voir, avait une terrible entaille à l'épaule et une brulure violente qui l'entourait, j'avait carbonisé une bonne partie de son pelage autour de la zone, et cendré pas mal de poils dans un certin rayon. J'était fière de moi, elle aurait un souvenir de moi, au cas ou je décederais par sa faute. Non, c'était impossible. J'avait tant de choses à faire! Me venger d'Elle, réaliser mon rêve, trouver peut-être un compagnon et avoir une descendance! Mais je ne pouvais pas finir ainsi! Je lui lança un regard plein de haine. Elle allait m'ôter la vie avec tant de regret sur le coeur que j'avais... Et c'était une renarde plus petite que moi. Je craignait pour le premier de mes espionnages pour ma vie. Tout me semblait dangereux, même les feuilles. Je ne voulait pas l'avouer, mais j'avait peur.

-Non, mais ça va pas la tête?!
-Mais au contraire, je vais très biiieeennn...

Au "bien" que j'avait si durement prononcé, je sentit tout d'un coup la douleur s'apaiser, mes forces elles me laissaient seule, je ne pouvait plus parler, même plus cligner des yeux, qui d'ailleur se fermères doucement. Je savait que je m'évanouissait devant cette fichue renarde.. Je craignait plus que tout autre moment, oh qu'allait-elle me faire? J'aurais pu savoir qu'elle n'était que conteuse, j'aurais même pu m'en aller sans demander mon restz, mais non, je suis bien trop stupide. Et maintenant, c'est trop tard! Bon sang. Tout cela n'était que de ma faute! J'aurait pu faire un petit effort, il vaut mieux vivre que mourir, tout le monde le sait, et moi, j'ai ignorer la plus importante des lois, et j'était trop avare de victoire, et c'était l'amertume de la défaite qui me poussait à aller toujours plus loin. Mais comme qui dirait, j'ai mes limites. Et je n'ai pas su les reconaître. Je suis entrièrement fautive. Si je crève, c'est seulement de ma faute.

Et quelque part, ce sera bien fait pour moi. Ces derniers temps, je n'était plus ce que j'était, mon profil timide m'apportait beacoup de bonheur finalement. La solitude a beau $être le pire des chatîments, lorsqu'on ignore le bonheur de la vie d'un loup avec des amis, des amours, on ne demande pas plus, et les choses sont bien omme ça après tout. Et ces derniers temps, j'était bien trop directe, et trop sure de moi, et c'est ce qui m'as perdu. Que faire? Reconaitre mes erreurs, et rendre l'âme dignement. Mes rêves s'envoleraient en fumée, ma vie disparaiterait. Je devait faire face. Je devait me relever, et l'affro^nter, elle était fragile, pas puissante et franchement, c'était qu'une renarde après tout. Et, pourtant, j'était désarmée. Impossible de me relever. Je devait mourir. Et je m'évanoui silencieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/   27/2/2013, 00:16

-Mais au contraire, je vais très biiieeennn...

J’arquais le sourcil incrédule...Elle dit qu’elle va bien alors qu’elle ma sauter dessus sans motif valable. Sa se voix bien que je n’étais pas un très grande menace pour elle, mais non madame aimais mieux me faire un belle cicatrice...Pfff. En plus sa se voix physiquement qu’elle n’allais pas. Cette louve était malade et al en point. Je ne l’avais pas attaqué qu’elle était déjà par terre pratiquement morte.

Je restais debout face a elle sentant le sang couleur sous mon poile se qui me donnais des frison de dégoût et bien sur puisque je me vide peu a peu de mon sang bien je perd de force, une chance qu’elle n’étais pas en pleine forme j’aurais sûrement manger la poussière! Bref pour l’instant c’est moi qui a le dessus sur l’intruse qui a mit ses misérables pattes sur mon territoire. Ouin... Je dis ça, mais je ne lui ferrais rien. Je suis loin d’être de se genre... Dommage elle aurait besoin d’une bonne correction.

Je la regardais toujours d’un air fière. Elle avais les yeux fermer, mais elle respirais toujours se qui... me rassura tout de même...Elle étais quand même un louve... pas un extraterrese... une louve casse pied, mais quand même. C’étais sur qu’elle ne dormais pas... Elle devait être dans les vapes... qu’est-ce que je devrais faire la...

Je fit disparaître encore une fois mes clone et m’approcha d’elle approcha une patte en grimaçant de douleur, car bien sur cette blessure me fessait terriblement souffrir. Je posa ma patte tranquillement contre la fourrure de cette louve et bougea tranquillement. Je ne voulais quand même pas une autre attaque...

-Réveillez-vous. Emmm... Madame...

Je ne savais pas son nom... comment devais-je l’interpeller alors? Je continua à la secouer en allant de plus en plus fort. Puis je décida d’arrêter un peu décourager je recula de quelque pas et j’eu une idée! Je me retourna et coura au point d’eau le plus proche et j’en pris une grande gorger sans l’envaler et je me dirigeai vers la louve étendu par terre qui a mon soulagement étais encore la. Je m’approcha lentement avant de lui verser l’eau dans la figure... un peu dégoûtant je devais l’avouer, mais bon... Je recula aussitôt pour ne pas me faire frapper si elle se réveillerais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/   27/2/2013, 10:15

Je sentit du liquide, de l'eau certainement, puis je se réveilla doucement. Je vit la jeune renarde, méfiante certainment, s'écarter d'un coup. Je dois avouer que ne connaisait pas son nom, mais je savait déjà quelque part qui elle était. Elle n'était pas fort fidèle à son clan, normalement elle aurait du me livrer à son Alpha ou lme tuer, ce serait dans l'ordre des choses. Si elle n'était pas fidèle, elle restait tout de même une renarde avec beaucoup l'honneur: ne s'en prenant pas à une louve qui ne peut pas se défendre. Qu'en penser? Je ne put que l'admirer, car plus d'un aurait cédé à la rage, voyant quelle entaille j'avais infligé à la pauvre renarde, qui plus est, sans motif. C'était loin d'être de l'auto défense, c'étit pas jusifié, c'était stupide, fallait l'avouer. Me rendant compte de ma stupide erreur, je ne dis rien et je trouva mieux de ne pas bouger. Malgré tout, mes gémissements s'étaient stoppés.

Je bougea la patte, mes membres étaient encore douloureux, mais toujours moins qu'avant. Faudra que je me guerrise. Je ne sait pas trop comment, mais voilà. Je demanderait discretement a l'Alpha. Ou a un autre membre. Mais j'pense plus à l'Alpha quand même. Je pris appui sur mes pattes tremblottantes, et tout mon corps tremblait également. Pourtant, je tint bon et je me leva. Pleine de rage néamoins. Je ne put m'enpêcher d'être dominée par un sentiment négatif tel que la rage, car je n'était pas fière de moi, mais à ce moment-ci, je me disait que j'aurait du mieux faire, et tout ce qui nous arrivait étais de MA faute, et entièrement de ma faute. Elle n'avait rien fait, elle n'avai que peu été menaçante, et encore toutes ses mauvaise paroles étaient en l'air, elle n'avait pas du faire ça pour se vanter.

Et je n'eut pas saisit ma chance. Je regardait mes pattes, déçu et de mauvaise humeur. Je me retourna vers la louve. J'allait pas lui dire mon vrai nom. Voyons, voyons, un joli nom... Shïndra. (HRP: J'ai cherché looonngtemps) Ça m'allait bien. Je ne me souvienne pas lui avoir dit mon nom, et si je lui disait que mon nom c'était Othama, on ne sait jamais ça pourrait me nuire. Je ne répondrait plus à ce nom en sa précense. Je devait partir. On allait remarquer mo, absence si on avait besoin de moi.

-Merci... Je me nomme Shïndra de la meute du feu. Et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/   11/3/2013, 22:49

Ça avait marché. Et elle ne m’avait pas attaqué pour cela, par chance. Elle se réveilla même tranquillement comme si je ne lui avais pas lancé l’eau en pleine figure. Par contre je restais éloigner d’elle si elle étais capable de m’attaquer une fois sans raison... Pourquoi pas deux fois.

Elle étais encore immobile coucher sur le sol quand sa patte bougea et elle commençait a bouger le reste de son corps avant de se lever peu a peu. On dirait que j’ai tout vue sa au ralentie. L’expression que baignait son visage n’avait pas l’air très heureux... Pourtant c’est moi qui devais être enrager... Avec le trou insupportable que j’ai... Je retenais mes grimace de douleur... je ne voulais pas qu’elle le vois que cette blessure m’affaiblissais peur a peu. Elle me regardait et je la regardais... sans laisser tomber mon regard.

-Merci... Je me nomme Shïndra de la meute du feu. Et toi?


Je ne pu m’empêcher de la regarder... avec de grand yeux et pratiquement la bouche grande ouverte. Elle m’attaque, tombe dans les pommes et maintenant elle fait du social avec moi... Je ne répondis pas toute suite sous le choc... moi qui pensais qu’elle allais grommeler au fait que je lui avais cracher de l’eau au visage...

-emmm... bon...bonjours...

Je arqua le sourcil... et cherchais mon nom. Et oui sous le choc je ne me souvenais plus de mon nom ... C’est bête... mais je ne pouvais plus réfléchir...

-Je suis.... Esméralda...Renarde du...de l’air.

Je m’avança de quelque pas... très lentement. Je gardais mon air inoffensif pour lui montrer que je ne voulais pas l’attaquer... puis je m’assis devant elle le dos et la tête droite... ainsi que la poitrine gonfler... l’aire fière.

Je secoua la tête pour enlever une mèche de cheveux qui me gênais la vue se qui fit trembler les grelot. Elles firent un peu de bruit. Ce bruit que j’adorais... elle m’accompagnait dans mes danses.


-Tu a de la chance.... Shïndra d’être tomber sur moi... Lui dis-je avec un petit sourire en coins et d’un ton amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/   17/3/2013, 12:46

-Emmm... Bon...Bonjour...

Pourquoi est-ce qu'elle me dit bonjour? On s'est déjà vu non? Mon esprit ne se trompe pas, j'en suis certaine. Peut-être qu'elle ne comprend pas pourquoi avant j'était très méfiante, violente même et que maintenant je sois sociable. Après qu'elle m'ai craché de l'eau sur le visage. En temps normal, j'aurai sauté sur elle et je l'aurait torturé jusqu'à ce que son museau ne puisse plus rien faire, mais là c'était diffrent, elle ne l'avait pas fait pour m'enerver, juste pour mon bien, alors je n'allait pas la mordre pour ça. C'était un acte de gentillesse, e vais pas la punir pour ça quand même. Ce serait d'une stupidité... Je préfère même pas me l'imaginer. Mais bon, heureusement que c'était elle. Tout guerrier m'aurait chopé par la peau du cou et m'aurait trainé jusqu'à son alpha. Mais elle, non. Même pas après avoir vu l'entaille que je lui ait faite. Rien, que dalle. Un calme sans faille. Une pureté d'âme et une gentillesse qui n'a rien à envier à celle du plus gentil de tous.

-Je suis.... Esméralda...Renarde du...de l’air
.

Esméralda... J'avais déjà entendu ce nom quele part, mais mince, je ne parvient plus à me souvenir d'ou exactement. Même vaguement, remaquez. Ou un nom peut-être semblable. Ou alors je me fait des idées. Ouais, c'est surement ça. Quand au reste de ses informations, je les detenait déjà pour être franche. Elle était sur le territoire de l'air, avec l'odeur de la meute de l'air. Renarde, franchement, ça se voyait. Pas besoin de me dire tout cela. C'est bien trop de formalités, alors que j'avais juste demandé son nom.Je pouvais pas envisager qu'elle me mentait comme moi je faisait. Elle était asser bonne pour me sauver après tout, alors me mentir sur son nom, ce serait stupide. Moi je l'ai fait, mais j'avait jamais rien fait de bon pour elle. J'avait pénétré son territoire, je l'avait ridiculiser en la traitant de minable renarde, ou un truc dans le genre, je l'avait mordu et brulé, et je crois que c'est tout.

-Tu a de la chance.... Shïndra d’être tombée sur moi...
-Et bien je crois qu'une renarde geeennnntille comme toi me laisera partir sans plus de détails alors je me retire. A la prochaine fois. Si il y a une prochaine fois...

Et sur ce, je m'executa, ne tentant même pas d'entendre une quelconque réponse. Je repartit sur mes terres, abandonnant toute cette histoire, chassant de mon esprit tout. Je suis sure qu'un jour on se reverrait. Mais dans de différentes circonstances...
Revenir en haut Aller en bas
Akui

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués:
Personnages:
PROFILLocalisation : Derrière vous
Messages : 134
Date d'inscription : 10/03/2013

Points : 160

MessageSujet: Re: Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/   29/3/2013, 18:02

Je me permet de venir faire une réponse rapide. J'attendrai qu'Esmé réponde, pour qu'elle finisse de son côté, avant d'archiver.

Elle avait tout entendu, tout vus. Oui, la renarde de l'air et la louve du feu n'étaient pas seules et ça depuis le départ. En effet: une louve d'un pelage vert, se fondant parfaitement au buisson où elle était cachée, était présente depuis le début. Récoltant quelques informations dont une fausse, mais ça elle ne le savait pas. Elle était resté dans l'ombre et avait écouté et regardé avec attention depuis son arrivé. Au départ elle avait prévu d'aller à la rencontre de la renarde, mais la louve bicolore était arrivé alors elle était restée à sa place.

Quand les deux femelles se séparèrent, elle recula doucement et sans bruit, pour ne pas que la renarde la vois quand elle partira. A la suite de cette manœuvre, elle se mis à courir à toute vitesse. Elle disparut dans les herbes hautes qui la cachaient grâce à sa couleur. Elle disparut au loin, sans se retourner, en continuant de courir à font la caisse. Elle savait que les informations récoltées n'était peut-être pas vrai, mais c'était déjà ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre innatendue ( PV Othama et Esmé) /FINIT/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Esméralde de l'Epine
» Messe du 4 novembre 1652: sainte Esmée patronne des chasseurs
» Daemon , le petit démon :D [non finit]
» Veillée tardive [PV Esméralde]
» On finit par s'habituer à tout ☆ Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres de l'Air :: Et l'histoire se termina-