Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Qui de la vie ou de la mort, sera la plus forte ? [PV Quoltzec] FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
keranne
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : chez moi, devant mon ordi :)
Emploi/loisirs : lecture, lecture et écriture

Messages : 2280
Age : 23
Date d'inscription : 12/02/2013

Points : 2434

MessageSujet: Qui de la vie ou de la mort, sera la plus forte ? [PV Quoltzec] FINI   3/8/2018, 21:32

Angélis caressa son ventre du bout du museau, il lui semblait énorme, bien plus gros que les quelques louves qu'elle avait pu voire. Mais les nourrices lui avait assurée qu'elle n'aurait qu'au maximum trois louveteaux, peut-être deux. Qu'elle n'avait pas à s'inquiéter, qu'elles avaient déjà vu des ventres bien plus gros. Elle avait été gâtée durant sa grossesse, gâtée comme jamais, autant par son ange d'or que par les nourrices. Même Hydromos était allée la voir, une fois !
Mais à présent, le terme était bientôt là. Est-ce que ça lui fera aussi mal que ce qu'elle pensait ? Sa mère lui avait dit que son accouchement s'était très bien passé, quand elle et son frère était nés. Mais sa mère était bien plus jeune qu'elle à l'époque. Le stress recommençait à former une boule au niveau de son estomac, et elle inspira doucement, comme les nourrices lui avaient dit de faire. une plume d'oie s'envola doucement sous son souffle.
Son nid en était recouvert, des plumes de toutes les couleurs, et la mousse la plus fraîche et la plus douces qu'elles avaient pu trouver. Parfois, elle avait l'impression que c'était elle le petit louveteau qui entre les pattes de ces nourrices. Mais cela lui faisait bien de pouvoir se détendre entre leurs pattes, de ne plus être celle qui protège, mais d'être la protégée. Elle avait parfois l'impression qu'Akui 'était qu'un mauvais souvenir, lorsqu'elle piaillaient gaiement autour d'elle, se demandant comment seraient ses enfants, lui promettant qu'ils seront la fierté du clan, qu'elles les gâteraient, mais as trop... Des pépiements d'oiseaux, des babillages qui lui permettaient d'oublier sa peur et son angoisse. Car elle le savait pertinemment qu'elle était vieille, bien trop vieille pour enfanter. La boule bien connue se reforma dans son estomac, et lui contracta l'abdomen, au point qu'elle en eut le souffle coupé. Elle reprit sa respiration avec un petit hoquet, puis cea recommença à nouveau. Elle poussa un petit gémissement, puis appela :
"Ca y est ! Je croies que cela commence !"
Une louve vint immédiatement à ses côtés, tâta ce ventre qui lui semblait si énorme, à elle qui n'avait quasiment jamais vue de louve enceinte, puishurla à la lune pour appeler ses consœurs. Du coin de l’œil, Angélis en vit une s'échapper à l'extérieur, sans doute pour aller chercher Quoltzec. Il lui semblait qu'il était en pleine réunion avec les nobles et Hydromos, mais elle savait qu'il viendrait tout de même. Hydromos comprendrait, et la plupart des nobles aussi. Ils comprendraient qu'elle avait besoin de lui pour l'épauler dans sa tâche difficile, et que lui avait besoin d'y assister, de voire ses enfants respirer pour la première fois, bouger pour la première fois.
Elle se mit à gémir de nouveau alors qu'une autre contraction lui venait, un peu plus forte.
"Quoltzec !" gémit-elle. "Je ne veux pas commencer sans qu'il soit là !"


Dernière édition par keranne le 25/8/2018, 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2148
Age : 25
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2970

MessageSujet: Re: Qui de la vie ou de la mort, sera la plus forte ? [PV Quoltzec] FINI   6/8/2018, 11:35

QUOLTZEC


Quoltzec était en pleine réunion du conseil. Ils n'avaient pas encore reçu de réponse de Ware, mais ils préparaient quand même leur départ. Le clan n'avait pas encore été informé, il n'avait même rien dit à Angelis, de peur que cela l'angoisse. A son age, une grossesse pouvait être dangereuse et il ne voulait pas qu'il lui arrive quoi que ce soit. Il avait usé de son influence pour qu'une nourrice soit en permanence avec elle et alerte les médecins si nécessaire. Il retournait tout de même la voir à chaque pose pour s'assurer qu'elle ne manquait de rien. Il avait tapissé leur tanière de plumes et de fleurs pour qu'elle soit toujours confortablement installée. La grossesse arrivait à son terme, les petits seraient bientôt là et il était un futur papa impatient.

Aussi, quand une nourrice déboula affolée dans la salle du conseil, il ne lui laissa même pas le temps de parler et se précipita chez lui. Hydromos comprendrait. Il arriva essouflé devant la tanière, bousculant le médecin.

Angelis!

Il ralenti et s'approchant doucement de la noble, jeta un regard à Rockbell qui entrait. Il reporta son attention sur sa louve qui gémissait et haletait. Il se coucha derrière elle. Il voulait la couvrir de ses ailes d'or pour l'apaiser, mais cela aurait gêné les médecin. Il fourra donc son museau contre la nuque de sa louve. Il murmurait pour l'apaiser.

Je suis là ma douce, tu vas nous donner de magnifiques louveteaux et nous serons les parents les plus heureux du monde. Je suis là, tout va bien se passer, je te le promet.

Suite à un autre gémissement de douleur de la grise, il fit un regard suppliant à son amie médecin pour qu'elle agisse au plus vite pour l'apaiser.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
keranne
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : chez moi, devant mon ordi :)
Emploi/loisirs : lecture, lecture et écriture

Messages : 2280
Age : 23
Date d'inscription : 12/02/2013

Points : 2434

MessageSujet: Re: Qui de la vie ou de la mort, sera la plus forte ? [PV Quoltzec] FINI   11/8/2018, 17:59

Un loup entra dans leur tanière, mais ce n'était pas Quoltzec, ce n'était qu'un médecin. Elle poussa un nouveau gémissement alors qu'une autre contraction lui venait, plus forte encore que les précédentes. Mais non, elle n'accoucherait pas tant que son ange d'or ne serait pas là ! Une nourrice lui posa la patte sur le ventre, pour la forcer à accoucher mais Angélis montra les crocs, menaçant de la mordre.
"Dame Angélis, il vous faut accoucher tout de suite ! Si vous attendez plus longtemps, les séquelles seront irréversibles ! "
Elle lui tint gréé de ne pas parler de son âge avancé. Le médecin commença à prendre la parole, allant dans le sens de la nourrice, , mais elle ne l'écouta pas. Quoltzec était là. Elle poussa un soupir de soulagement en voyant le futur père courir à sa rencontre, et se détendit légèrement en le sentant se positionner contre elle, le museau fourré dans sa nuque à la naissance de ses plumes.
"Je suis là ma douce, tu vas nous donner de magnifiques louveteaux et nous serons les parents les plus heureux du monde. Je suis là, tout va bien se passer, je te le promets."
Les paroles de Quoltzec étaient une bénédiction, elles lui redonnaient du courage et de la force. Avec un gémissement, elle poussa de toutes ses forces, alors que la nourrice s'était repositionnée, l'aidant dans sa tâche. Quelqu'un, un médecin ou une nourrice, lui donna un peu d'eau à boire, qu'elle lapa avec avidité, puis la nouvelle contraction fut là. Avec un cri de douleur, elle poussa à nouveau, de toutes ses forces.
"Le premier est là ! " s'écria avec joie une nourrice.
Angélis se sentait épuisée, mais elle continua néanmoins. Il le fallait. Une nouveau cri de douleur, et elle se sentit délivrée d'un petit poids. Mais elle sentait que quelque chose n'allait pas. Ils tardaient à lui remettre son petit. Qu'est-ce qui se passait ?
Elle entendit un couinement de tristesse de la part d'une nourrice, puis un médecin accapara son attention. Une femelle, à l'allure de léoparde, qu'Angélis connaissait pour être l'amie de Quoltzec. Elle inspira profondément, puis continua son travail, poussant un hoquet de douleur lorsqu'elle sentit le second corps commencer à sortir à l'air libre. Elle pensait toujours au premier-né. Où était-il ? Pourquoi n'était-il pas déjà là, contre son flanc, à téter ?

De là où elle était, elle ne pouvait pas voire le petit corps sans vie et froid qu'une des nourrice avait bien vite caché, décidant de le lui présenter à la fin, une fois que le travail sera terminé. La plus expérimentée des nourrices avait jugée que le trop-plein d'émotion dû à la mort du premier-né pourrait empêcher la nouvelle mère de donner la vie au nouveau louveteau qui arrivait. Pire encore, cela pourrait lui donner un coup au moral, et la traumatiser de sorte qu'elle ne veuille plus mettre au monde le suivant.
Deux nourrices discutaient, à l'abri de l’ouïe d'Angélis, qu'elles avaient eu énormément de chance. Les ailes du petit étant comme celles de son père, elles n'étaient pas accrochées à son corps, l'une d'elle aurait pu rester en Angélis et lui coûter la vie. Cela aurait pu être un beau petit, avec sa fourrure noire et blanche comme celle de sa mère, ses longues plumes au niveau des omoplates et de l'arrière-train, et ses deux plumes en traîne comme son père. Mais le destin en avait décidé autrement.

image du premier fils:
 
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2148
Age : 25
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2970

MessageSujet: Re: Qui de la vie ou de la mort, sera la plus forte ? [PV Quoltzec] FINI   13/8/2018, 14:31

QUOLTZEC



La mise bas ne se passait pas sous les meilleurs auspices. L'air préoccupé des deux médecins et des nourrices n'était pas du tout rassurant. Angelis n'était pas jeune, même s'il répugnait à l'admettre, pour lui elle était aussi belle et fraîche qu'une goutte de rosée. A son âge, une grossesse pouvait mal se terminer. Il ne laissa cependant rien paraître de son angoisse, il ne fallait pas qu'il la transmette à sa louve. Une seule chose devait l'occuper, la mise bas. Il lui murmurait des mots rassurants, espérant au fond de lui même qu'ils feraient aussi effet sur lui.

Une nourrice lui apporta de l'eau et elle but avidement. Elle gémissait à chaque contraction et le loup aztec observait le ballet des soignants avec angoisse. Après un dernier cri de douleur, une nourrice poussa un cri d'exclamation.

Le premier est là! Cria une nourrice, mais aussitôt elle poussa un couinement triste. Quoltzec n'eut pas besoin de plus pour comprendre. Mais il ne pouvait pas être triste, pas encore, Angelis devait continuer et il serait là pour elle. Il jeta un regard noire à la nourrice pour avoir laissé échapper cet indice qui allait sûrement perturber la noble pendant tout le reste de la mise bas. RockBell était resté auprès d'elle pendant que l'autre médecin et la dite nourrice s'étaient éloigner pour "s'occuper" du petit.

Continues ma douce, tu peux le faire, je reste avec toi.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
keranne
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : chez moi, devant mon ordi :)
Emploi/loisirs : lecture, lecture et écriture

Messages : 2280
Age : 23
Date d'inscription : 12/02/2013

Points : 2434

MessageSujet: Re: Qui de la vie ou de la mort, sera la plus forte ? [PV Quoltzec] FINI   15/8/2018, 11:23

La nourrice qui avait poussé un couinement triste se mit à rougir sous le regard de Quoltzec. On lui avait fait l'honneur que son premier accouchement soit celui de Dame Angélis, et elle avait tout gâché. Elle remit le petit à une autre nourrice, et partit de la tanière, morte de honte.

Angélis tenta de se concentrer sur le fait de sortir son deuxième louveteau, sa deuxième petite boule d’amour. Mais elle avait l'impression que quelque chose bloquait. Elle avait beau pousser au rythme de ses contractions, quelque chose bloquait, elle ne sentait pas le louveteau sortir à l'air libre. Elle sentit les nourrices s'agiter autour d'elle, tandis que le médecin de tout à l'heure la forçait à boire à nouveau. Elle avait l'impression de se vider de ses forces. Chaque contraction lui enlevait peu à peu son énergie, et à ce rythme, elle n'en aurait bientôt plus. Le stress commença à la gagner, mais les paroles douces de Quoltzec lui permirent de se recentrer et continuer sa tâche. Elle eut un petit mouvement d'oreille lorsque Quoltzec lui murmura : "Continues ma douce, tu peux le faire, je reste avec toi.", incapable de lui répondre pour le moment.

Les nourrices s'affolèrent en voyant que la deuxième ne sortaient pas. Ils constatèrent bientôt que la louvette était coincée dans son cordon ombilical. Après un rapide conciliabule, ils décidèrent de couper eux-même le cordon. Une fois que la nourrice avec le museau le plus fin et les gestes les plus surs eut couper le cordon, la toute petite louvette fut sortie avec brio. On lui enleva le cordon, on la lava, puis l'apporta à sa mère.

Puis ce fut la délivrance. Tout à coup, elle sentit quelque chose se rompre, et le louveteau sortit d'un seul coup. Elle poussa un soupir de soulagement, et s'accorda quelques secondes pour s'en remettre. Un petit cri lui fit tendre l'oreille, et elle remua légèrement la queue soulevant quelques plumes dans l'air. Son petit ! Elle avait entendu le premier cri de son enfant ! Elle tourna la tête, se tordant le cou pour pouvoir regarder Quoltzec dans les yeux, partager sa joie et son amour avec lui. Alors qu'elle ouvrait la gueule pour parler, une autre contraction lui vint, qu'elle n'avait pas senti venir, et elle poussa un gémissement à la place.
"Continuez Dame Angélis, il vous reste encore un autre louveteau !" entendit-elle autour d'elle. Dans sa fatigue, elle ne vit pas de qui cela venait. Elle serra les mâchoires, puis s'appliquer à pousser à nouveau. C'est à ce moment qu'on lui apporta sa petite fille, la deuxième née. Elle s'empressa de la lécher et de la ramener contre son flanc, où la petite chose ne tarderait pas à venir téter. C'était une petite louve blanche, avec quelques marques gris foncés, et une chevelure blanche abondante, qui cachait son museau et son cou. En quelques coups de langue, elle ordonna la longue chevelure et la mit d'un seul côté de la toute petite tête. C'est alors qu'elle put remarquer les plumes le long de son cou et les traces noires en forme de larme autour de ses yeux, ainsi que la marque d’œil sur son épaule. Cette petite, elle ressemblait bien plus à son père qu'à elle-même, et pourtant, elle serait sans conteste une Llanoroi. Angélis murmura, à bout de force : " C'est à toi de choisir son nom, mon amour, car c'est à toi qu'elle ressemble plus."
"Encore un dernier effort, et le dernier sera là, Dame Angélis."
Angélis prit une grande inspiration, et poussa une dernière fois. Un bruit de gazouillement d'oiseau lui vint aux oreilles. Elle sentit d'instinct que cela venait de son dernier enfant. Quand on lui apporta le louveteau, elle poussa un cri d'émerveillement. C'était le portrait craché de Grand-père Birdy, avec son plumage blanc, gris et noir ! Grand-père Birdy lui aussi pouvait parler comme un oiseau, avec les mésanges en particulier. Et il avait eu le pouvoir de se transformer en mésange. Mais les marquages, à bine y regarder, n'était pas exactement les mêmes.
Angélis lécha tendrement sa dernière-née, qui se remit à piailler comme un oiseau. Elle avait des petites marques bleues sous les yeux, ainsi que le bout des griffes bleues. Elle aussi serait une Llanoroi pur jus.
"J'aimerais la nommer Piuma, si tu l'acceptes, mon ange d'or."
Elle reposa la tête, épuisée, contemplant ses deux louveteaux. Elle eut une pensée pou son premier, et soupira en songeant qu'il n'avait pas du survivre. Même s'il y avait eu des complications, ils le lui auraient déjà amenés, à présent. Une unique larme coula le long de sa joue.
La nourrice la plus âgée d'approcha d'eux deux, s'inclina profondément, puis demanda avec déférence.
"Voulez-vous voir votre premier-né, avant de l'enterrer avec les honneurs qu'il mérite ? "
Angélis hésita. Elle voulait voire son enfant, mais elle avait peur que cette vision lui brise le coeur. Au final, elle hocha la tête. Elle préférait le voire de ses yeux, plutôt que d'avoir un fantôme sans corps au-dessus de sa tête pour le reste de ces jours.
Elle hocha doucement la tête, et attendit la réponse de Quoltzec.
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2148
Age : 25
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2970

MessageSujet: Re: Qui de la vie ou de la mort, sera la plus forte ? [PV Quoltzec] FINI   15/8/2018, 15:36

QUOLTZEC


Il semblait y avoir un problème avec le second louveteau, son estomac se serra, Angelis serait détruite si aucun de leur petit ne survivait et lui ne serait probablement pas dans un meilleur état. Dans le contexte actuel, ils avaient besoin d'une bonne nouvelle. Les médecins s'activait autour d'elle et ils pouvaient rien lui expliquer de ce qu'il se passait. Ils tinrent conciliabules pendant une minute qui lui parut une heure, puis une louve au museau fin s'approcha de la noble. Angelis était épuisée, il la sentait haleter contre lui. Pitié qu'il n'y en ait pas d'autre après celui-là. Il fallait qu'elle tienne, Il ne supporterait pas de la perdre, pas après tout ce temps qu'il avait attendu pour n'avoir ne serait-ce qu'un instant en sa compagnie.

Elle poussa un dernier gémissement, mais il sentit du soulagement dans celui-ci. Il dressa la tête pour voir. La louve reprenais son souffle, et elle était sur le point de se tourner vers lui quand une contraction la secoua de nouveau. Son coeur se serra, partagé entre joie d'être père et terreur de perdre sa louve pour un petit de plus. On déposa enfin la petite boule de poils contre sa mère qui s'empressa de la lécher et de la coller contre son ventre. Le bébé gémit, prouvant qu'il était bien vivant. Il tendit le cou pour voir par dessus sa femelle. Il eut un coup au coeur. Retenant son souffle, il regardait la minuscule chose qui battait l'air de ses pattes en têtant avidement. Cette couleur, ces larmes, ce symbole sur son épaule... Elle n'aurait pas ses plumes sur la nuque, et elle serait le clone de sa mère. Les larmes lui montèrent aux yeux. C'était sa fille, et un petit bout de sa bien aimée mère morte pour le protéger.

C'est à toi de choisir son nom, mon amour, car c'est à toi qu'elle ressemble plus.

Angelis était parvenu à prononcer ces mots entre deux contractions. Il se sentit soudain extrêmement fier de devoir donner un nom à cette petite créature. Il la contempla encore un peu pendant que la mère mettait au monde leur dernier petit. Il n'avait jamais rien vu d'aussi beau. Probablement parce que c'était le résultat de son amour avec la louve la plus belle qu'il ait jamais vue?

Neema. Ça veut dire "belle" dans la langue de ma mère.

Des pépiements attirèrent son attention. Une deuxième petite louve avait été mise au monde, deux filles. Quoltzec se sentait comblé. Elle ressemblait plus à la lignée de sa mère qu'à lui même, leur deux filles avaient les attributs des Llanoroi, elles seraient de vraies nobles, et personne ne pourrait leur dénier ce droit. Il sourit et hocha la tête à la demande de sa louve. Il frotta sa truffe contre ses oreilles.

Neema et Piuma, j'espère qu'elle tiendront de leur mère pour le caractère.

La plus agée des nourrices s'approcha d'eux, gênée d'interrompre ce moment de tendresse entre les parents. Le rappel de la mort de leur premier né fut difficile à avaler. Il hocha la tête et elle déposa avec douceur le petit corps devant eux. Il se leva et vint passer sa truffe sur lui, inspirant son odeur pour la graver à jamais dans sa mémoire. Il aurait été beau avec ses ailes d'or comme lui. Il s'écarta pour laisser Angelis faire son deuil. Quand ce fut fait, il raccompagna les nourrices et les médecins à l'extérieur. Il leur promit qu'il mettrait en oeuvre leurs conseils et qu'il les appellerait au moindre signe de défaillance de santé chez sa louve.

Il rejoignit Angelis et se coucha contre elle, abritant femelle et descendance sous son aile.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
keranne
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : chez moi, devant mon ordi :)
Emploi/loisirs : lecture, lecture et écriture

Messages : 2280
Age : 23
Date d'inscription : 12/02/2013

Points : 2434

MessageSujet: Re: Qui de la vie ou de la mort, sera la plus forte ? [PV Quoltzec] FINI   25/8/2018, 21:10

Neema. Quel beau nom cela serait !
Elle contempla les deux minuscules boules de poils. Comme elles étaient petites ! Elle ne pensait pas que les louveteaux étaient de si petites créatures à la naissance. Puis on lui présenta leur premier-né. Elle le contempla, essayant de ne pas pleurer. Comme il était beau avec ses plumes sur les épaules et la croupe ! Il avait aussi les plumes et les ailes de son père. Elle le regarda longuement, pur essayer de le graver dans son esprit. Après que tous soient partis, Quoltzec posa son aile d'or sur elle et les enfants, et elle soupira de fatigue en posant sa tête au sol. Elle lécha ses enfants, et se rendit compte de la différence de taille entre le premier et les deux filles. C'est donc pour ça qu'elles lui paraissaient minuscules, elles avaient toutes les deux la taille de leur père! La petite Piuma s'approcha de sa tête et avec un sourire, Angélis posa sa truffe contre celle de sa fille. Une sensation étrange lui vint, et elle voulut se gratter la truffe, mais se rendit compte avec surprise que certains de ses poils s'étaient transformés en plume ! Elle murmura : " Toi, tu as beau ressembler à ton arrière grand-père, tu n'aura certainement pas son pouvoir. Elle reposa à nouveau la tête et murmura, juste assez fort pour que Quoltzec entende :
"J'aimerais appeler le premier Variz, si tu le veux bien." puis elle s'endormit avant même d'entre la réponse, au chaud contre son ange d'or, les deux petites s'étant remises à téter contre son flanc.


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Qui de la vie ou de la mort, sera la plus forte ? [PV Quoltzec] FINI   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qui de la vie ou de la mort, sera la plus forte ? [PV Quoltzec] FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres de l'Air :: Et l'histoire se termina-