Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Apprend-moi à être le meilleur, comme toi [PV. Ystrelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2017
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2316

MessageSujet: Apprend-moi à être le meilleur, comme toi [PV. Ystrelle]   30/6/2018, 16:25


Faubaru

Apprend-moi à être le meilleur, comme toi
Faubaru avait bien grandi en comparaison avec ce qu’il était à la naissance. Les adultes disaient que c’était normal et qu’il n’avait pas fini de grandir. Il se trouvait déjà très grand pourtant ! Le jeune crêteux commençait à pouvoir sortir de la tanière familiale pour explorer le camp du Clan de la Terre. C’était assez impressionnant, tellement d’autres individus allaient et venaient. Pourtant, tout semblait avoir un ordre, les choses ne semblaient pas se passer de façon anarchique. Cet ordre était encore assez abstrait aux yeux du louveteau qui n’avait pas encore reçu toute l’éducation associée au fonctionnement du clan. Il était pourtant toujours attentif quand Maman leur parlait des activités des autres loups dans le clan, mais il était loin de tout savoir.
Faubaru savait déjà ce qu’il voulait être dans le clan : un chasseur ! Il voulait être comme Maman, être le meilleur chasseur du clan ! C’était son ambition à lui, ses frères et sœurs semblant tous prendre d’autres voies. Il ne leur en voulait pas, il les aimait tellement. Sa famille, c’était tout pour lui et pour rien au monde il n’aurait voulu s’en éloigner. Il avait toujours été le louveteau sage, avec Ruby. Tout l’opposé de Nils, son petit frère qui cherchait toujours à faire des bêtises et à ne pas respecter les règles ! Même si il n’aimait pas son côté rebelle, le jeune crêteux aimait son petit mordeur de frère. Tout les opposaient, mais Faubaru était sûr qu’au fond Nils l’aimait beaucoup aussi, c’était juste qu’ils étaient trop différents pour se le dire.
Faubaru avait dans l’idée de demander à Maman de lui apprendre à chasser. Maintenant qu’il était plus grand, il pensait qu’elle serait d’accord. Pourquoi refuser de toute façon ?! Il savait que sa mère était la meilleure, mais elle était tellement prise par sa fratrie et lui qu’elle ne sortait presque pas chasser. Le jeune crêteux ne l’avait jamais vu à l’œuvre, mais d’autres lui avaient raconté comment Maman elle était trop forte ! Si quelqu’un devait lui apprendre à être un chasseur, ce serait Maman, parce que c’est la meilleure !
Après l’avoir cherché un instant autour de la tanière familiale, Faubaru trouva Maman, qui semblait profiter du soleil et de la temporelle absence de ses petits, dont il faisait partie, qui étaient sortis dans le camp. Ils étaient assez grands pour pouvoir se déplacer seuls dans le camp sans trop de danger maintenant. Le jeune crêteux se dirigea vers Maman en remuant doucement la queue. Il s’assit près d’elle et attira son attention en frottant son petit museau contre l’une de ses antérieures. Une fois que Maman eut tournée la tête vers lui, il demanda.

« Maintenant que je suis plus grand, tu veux bien m’apprendre à chasser ? »

Après un bref silence, Faubaru ajouta, se rendant compte qu’il avait oublié quelque chose d’important.

« S’il te plaît. »
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2131
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2940

MessageSujet: Re: Apprend-moi à être le meilleur, comme toi [PV. Ystrelle]   1/7/2018, 20:23

YSTRELLE


Ystrelle était allongée devant la tanière, malgré ses efforts, elle ne parvenait pas à reconstituer la masse musculaire qu'elle avait perdue pendant sa grossesse et les mois qui avaient suivi. Elle se sentait constamment fatiguée et profitait que ses petits étaient enfin assez grands pour se débrouiller à peu près tout seuls dans le camp pour se reposer. La chasse lui manquait mais elle ne se sentait plus capable. Elle avait bien formé Cynthia, aussi la famille ne manquait-elle de rien, surtout que Gothic l'aidait quand il le pouvait. Mais la verte se sentait inutile, le vent dans sa fourrure, le frisson de l'adrénaline, l'attente insoutenable de la chasse en meute lui manquait comme une dose d'oxygène.

Elle sentit une caresse sur l'un de ses antérieurs et ouvrit les yeux. Son fils se tenait devant elle. Son Faubaru, ils avaient une relation particulière tous les deux. Quand elle avait mis bas, il était resté coincé et elle l'avait supplié de se retourner, les médecins n'étaient pas arrivés, et elle savait qu'ils n'arriveraient pas à temps. Il l'avait entendue, s'il n'avait pas bougé, il l'aurait condamnée elle et toute sa fratrie, mais il l'avait fait. Elle l'avait senti se battre, se débattre pour se remettre dans le bon sens pour venir au monde. Elle avait un amour inconditionnel pour lui. Certes, elle aimait tous ses petits de cette façon, mais entre le jeune loup et elle, elle ne pouvait nier qu'il y avait quelque chose de très fort.

Maintenant que je suis plus grand, tu veux bien m’apprendre à chasser ?

Son coeur se serra, elle voulait lui apprendre, mais en serait-elle seulement capable? Acceptait-elle de descendre de ce piedestal sur lequel il l'avait hissé? Elle savait que le vieux Rawleht n'avait pas été avare de compliments à son sujet face à ses petits, elle craignait de ne plus être à la hauteur des espérances de son fils.

S'il te plait

Et voilà... Son coeur avait fondu. Elle essayerait, peut-être qu'elle n'attraperait rien, peut-être qu'elle le décevrait, mais elle ferait tout pour qu'il passe un bon moment, et pour qu'il retienne quelque chose. Elle lui sourit et lui fit une léchouille sur le bout de la truffe avant de se lever et de lui répondre sur un ton enthousiaste.

Demandé si gentiment, comment pourrais-je dire non ? Que veux-tu chasser ? Tu voudrais qu'on rapporte du lapin au vieux Rawhlet ?

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2017
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2316

MessageSujet: Re: Apprend-moi à être le meilleur, comme toi [PV. Ystrelle]   1/7/2018, 22:13


Faubaru

Apprend-moi à être le meilleur, comme toi
Quand Maman posa son regard vert sur Faubaru, le jeune loup cru y voir de l’inquiétude traverser ses yeux. C’était étrange, Maman était pourtant une grande chasseuse. Ou alors elle craignait pour sa sécurité ? Ho il ne demandait pas de savoir approcher de grosses proies, des rongeurs lui suffisant bien pour s’essayer à la chasse. Ce n’était pas si nourrissant, mais c’était le genre de proies qu’il pourrait essayer d’attraper seul.
L’inquiétude disparu du regard de Maman quand elle lui sourit et lui fit une léchouille sur le museau. Le crêteux ferma les yeux au moment du contact, appréciant toujours l’affection de sa maman. Cette dernière se leva ensuite et lui répondit sur un ton enthousiaste.

« Demandé si gentiment, comment pourrais-je dire non ? Que veux-tu chasser ? Tu voudrais qu'on rapporte du lapin au vieux Rawhlet ? »

Faubaru remua davantage la queue pendant quelques secondes avant de se calmer un peu. Si il devait chasser, il allait devoir se montrer réfléchi et ne pas céder face à l’excitation qui l’habitait à l’idée de recevoir sa première leçon de chasse de Maman. Il se leva à son tour, prêt à la suivre, et lui répondit sur un ton enjoué.

« Ho oui ! Il sera sûrement content de te voir. Il parle de toi tout le temps quand on lui rend visite. »

C’était bien vrai. Rawhlet, un vieux loup qui avait beaucoup vécu, aimait vanter les capacités de chasseuse de Maman. Dès que l’un de ses petits venait le voir, il n’hésitait pas à raconter les meilleurs chasses qu’elle avait fait. Faubaru admirait beaucoup Maman et il voulait en faire autant qu’elle à l’âge adulte, du moins si il y arrivait.
Il se tenait prêt à suivre, n’ayant que rarement quitter le camp car on lui avait fait promettre de ne pas s’en éloigner avant qu’il ait un an. Ses parents lui avaient promettre beaucoup quand ils ont compris que le jeune crêteux ne trahissait pas ses promesses. C’est ainsi qu’il a cessé de venir prendre un peu de nourriture dans la réserve de nuit. C’était tellement plus fort que lui. Faubaru aimait tellement manger. Mais comme il l’avait promis, il se tenait tranquille maintenant, ou, du moins, il n’allait plus prendre dans la réserve pendant la nuit.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2131
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2940

MessageSujet: Re: Apprend-moi à être le meilleur, comme toi [PV. Ystrelle]   7/7/2018, 18:54

YSTRELLE


Le visage de son fils s'illumina et ses queues s'agitèrent. Et... le coeur de sa mère fondit de nouveau. Ce louveteau était une vrai crème, toujours obéissant, heureux d'apprendre, et si gentil! Elle lui fit un sourire tendre. Finalement, il n'avait qu'un seul défaut, sa gourmandise débordante. Avec son père, ils avaient été obligés de lui faire promettre de ne pas aller prendre de la nourriture dans le garde manger du clan. En effet, ils avaient découvert que le petit crêteux vert se levait la nuit pour aller chaparder et se gaver. Ils le retrouvaient le lendemain, endormis devant l'entrée de la tanière, de la graisse partout sur les babines et en général, le reste de son repas un peu plus loin. Mais aurait-il été aussi attachant s'il avait été parfait? Chacun de ses petits avaient ce petit défaut qui les rendaient uniques.

Ho oui ! Il sera sûrement content de te voir. Il parle de toi tout le temps quand on lui rend visite.

Une petite pointe de remord vrilla le coeur de la louve. Depuis la fin de sa grossesse, elle n'était pas passé voir le vieux loup une seule fois. Il lui manquait, lui qu'elle allait voir tous les jours pour lui raconter ses sorties de chasse. Il avait su bien avant elle ce qu'elle ressentait pour Gothic, il avait su bien avant elle qu'il la rendrait heureuse. Il avait su bien avant elle déceler le caractère futur de ses petits. L'assassin avait bien entendu pris son relais pour le nourrir et lui emmener les louveteaux, il n'avait pas été abandonné, mais elle s'en voulait quand même de ne pas avoir pris le temps de passer le voir. Si elle parvenait à attraper quelque chose, ça serait une occasion pour enfin le revoir. Elle sourit à son fils et se mit en route.

Alors lapin ça sera! Pas besoin d'aller bien loin, ils pullulent aux abords du clan.

En effet, l'été, comme les grosses proies étaient plus présentes, les chasseurs les favorisaient et laissaient donc les lagomorphe se reproduire. Seuls les autres membres du clan ou les jeunes en apprentissage les chassaient. Etant donné leur vitesse de reproduction, il y en avait toujours. La chasseuse s'éloigna des tanières pendant environ une dizaine de minutes. Elle sentait ses muscles qui la tiraillaient. Même une aussi courte distance était devenu une lutte pour elle. Elle serra les crocs et conserva une expression bienveillante.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2017
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2316

MessageSujet: Re: Apprend-moi à être le meilleur, comme toi [PV. Ystrelle]   12/7/2018, 14:24


Faubaru

Apprend-moi à être le meilleur, comme toi
Maman répondit à l’excitation de Faubaru avec un sourire tendre. Il aimait la voir sourire. Le jeune loup dû attendre un petit moment de plus avant que Maman se lève, lui souriant toujours, avant de dire.

« Alors lapin ça sera! Pas besoin d'aller bien loin, ils pullulent aux abords du clan. »

Faubaru hocha simplement la tête et suivit sa mère. Ils s’éloignèrent un peu des tanières. Même les lapins n’étaient pas assez idiots pour venir à côté de celles-ci. Après une dizaine de minutes, le jeune crêteux suivant la vitesse de Maman, ils étaient sûrement assez loin. Aussitôt, il se fit moins agité, ses queues cessant de remuer de façon anarchique et un peu bruyante. Il regardait partout autour, les yeux grands ouverts et tentant de sentir quelque chose. Mais il ne pourrait pas y arriver aussi facilement. Les odeurs étaient encore très confuses et le jeune loup n’était pas en mesure de bien localiser la provenance de celles-ci. Il sentait autant le lapin que Maman qui était près de lui. Il s’était arrêté au niveau de l’antérieure gauche de Maman. Après un temps, il leva le museau vers elle, attendant de savoir quoi faire, ou qu’elle fasse quelque chose. Le jeune loup ne dit rien, ayant déjà songé que parler risquait d’effrayer les proies les plus proches.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2131
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2940

MessageSujet: Re: Apprend-moi à être le meilleur, comme toi [PV. Ystrelle]   13/7/2018, 22:13

YSTRELLE


Elle entendait Faubaru se calmer derrière elle à mesure qu'ils s'éloignaient du camp. Comme chaque fois qu'il avait une tâche à accomplir, son fils délaissait le louveteau qu'il était pour se dédier entièrement à celle-ci. Elle n'entendait plus le petit vent déplacé par le mouvement agité de ses queues. Elle sourit. Quelle mère ne serait pas fière d'un fils tel que le petit crêteux? Etait-elle impartiale avec ce petit? Elle lui jeta un regard par dessus son épaule, il observait les alentours, levait la truffe au vent pour déceler l'odeur des lapins. Il avait déjà les bons réflexes mais il ne savait pas comment utiliser ses sens, néanmoins, il ne faisait presque pas de bruit. Elle avait appris à se déplacer de manière tout à fait inaudible, cela lui viendrait également avec l'expérience. A moins qu'il ne devienne aussi grand que sa soeur aînée. Dans ce second cas, il serait plutôt orienté vers le gros gibier et n'aurait donc pas besoin d'une aussi grande furtivité. C'était une autre paire de manche quand votre proie de prédilection était le raton volant. Ystrelle doutait d'être de nouveau capable d'en attraper un un jour. Elle était triste pour Gothic qui adorait ces proies, mais Cynthia n'était pas faite pour ce genre de chasse et la louve verte ne le lui avait jamais enseigné.

Aujourd'hui, elle doutait même de pouvoir attraper un simple lapin... Elle repéra néanmoins ce qu'elle cherchait : des petit tas de déjections rondes et dures. Sa truffe ne lui était d'aucune utilité ici, elle savait déjà où étaient les proies, dans quels environs. C'était à cela que servait l'odorat, définir la localisation approximative de la proie, ensuite on cherchait les indices qu'elle laissait de sa présence; déjections, fourrure prise dans les branches, terrier ou reste de repas... Elle s'arrêta, et en profita pour reprendre discrètement un peu de souffle, elle était épuisée. Elle indiqua l'indice à son fils du bout de la patte avant de lui chuchotter à l'oreille :

Les lapins marquent leur territoire avec des petits tas de crottes. Si tu n'es pas pressé tu peux simplement te mettre en planque et attendre qu'ils reviennent marquer. Mais nous allons chercher leur terrier.

Elle espérait qu'elle était parvenue à dissimuler le trémollo de l'épuisement dans sa voix. Elle aurait voulu rester en planque, elle aurait pu se reposer. Mais elle ne pouvait pas laisser son fils se rendre compte de l'état d'épuisement dans lequel elle était, c'était impossible. Il ne devait pas la voir comme une faible. Elle s'était battu pour les mettre au monde, tous autant qu'ils étaient et elle se battrait jusqu'à la mort pour eux. Heureusement pour elle, son fils était concentré sur ce qu'elle lui apprenait, il ne sembla rien remarquer.

Elle s'aplatit au sol pour contourner les fourrés, les terriers étaient juste derrière. Dieux que ses muscles bandés la faisaient souffrir. Broutant devant, des lapins remuaient leurs longues oreilles duveteuses. Les petits adoraient machouiller les oreilles de lapin, c'était excellent pour leurs petites dents. Elle se mit en position, c'était maintenant l'instant de vérité, où elle parvenait à l'attraper, où elle échouait lamentablement. S'assurant que le vent lissait sa fourrure, signifiant que les proies ne pouvaient la sentir, elle contourna le buisson à pattes feutrées. Elle s'élança, mais à la seconde même où elle posa la patte sur le sol, elle sut qu'elle n'atteindrait jamais sa proie. Elle n'avait pas pu mettre assez de puissance dans son bond pour avaler la distance entre eux. Les lapins n'étaient pas les proies les plus intelligentes, mais ils étaient vifs et près de leurs terriers. La femelle qu'elle avait en ligne de mire disparut dans l'un d'eux alors qu'elle s'affalait sur le sol.

Elle se redressa d'un bond, mais toutes les proies étaient cachées... Avant, elle n'aurait jamais manqué une telle occasion. Tous ses muscles lui hurlaient de se coucher sur le champ mais elle ne le pouvait pas. Elle n'osait même pas regarder en arrière vers son fils. Elle était submergée par la honte.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2017
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2316

MessageSujet: Re: Apprend-moi à être le meilleur, comme toi [PV. Ystrelle]   13/7/2018, 23:00


Faubaru

Apprend-moi à être le melleur, comme toi
Maman finit par tourner la tête vers Faubaru. Elle semblait fière du point de vue du jeune loup qui se retint de s’agiter de joie. Il aimait générer des sentiments positifs auprès de ses parents, surtout auprès de Maman. Il aimait beaucoup Papa aussi, mais il était plus souvent avec Cynthia et ne faisait pas grand-chose avec sa fratrie et lui. Mais il ne lui en voulait pas.
Faubaru suivit Maman jusqu’à un drôle de petit tas de minuscules boules. Cela semblait important car elle s’était arrêtée près de celui-ci. Elle lui adressa à l’oreille après quelques instants.

« Les lapins marquent leur territoire avec des petits tas de crottes. Si tu n'es pas pressé tu peux simplement te mettre en planque et attendre qu'ils reviennent marquer. Mais nous allons chercher leur terrier. »

Faubaru entendit la voix de Maman comme si elle avait hurlé sur quelqu’un tout près de lui, mais sans le ton méchant. C’était étrange, il se demandait si les autres entendaient aussi fort quand on leur chuchoter quelque chose à l’oreille. Le jeune crêteux se résolu à demander à ses frères et sœurs quand il en aurait l’occasion, quoique Nils pourrait faire exprès de lui crier dans les oreilles après ça…
Maman s’aplatit ensuite au sol. S’était pour être plus discret ? Probablement. Faubaru essaya de faire de même, mais il était encore pataud et avait du mal à se déplacer correctement dans cette position. Il avait l’impression de faire plus de bruit que si il était debout. C’était terriblement compliqué de suivre Maman tout en évitant de faire du bruit avec les feuilles et les brindilles partout.
Faubaru sentit que l’odeur de lapin devenait plus forte. Il finit par en voir un qui semblait ne pas les avoir remarqué. Heureusement, cela signifiait que le crêteux n’était pas si indiscret que ça. Il se focalisa sur Maman, cherchant à voir comment elle allait sauter pour attraper ce lapin. Elle finit par sauter en avant, en direction de la proie… mais le saut était trop court et elle s’étala sur le sol. Les proies alentours émirent de petits bruits et des bruissements se firent entendre quelques instants, puis plus rien.
Maman s’était relevée d’un bond, mais toute les proies des environs semblaient être allé se cacher. Faubaru se releva et s’approcha d’elle. Elle était restée immobile après s’être relevée. Il l’observa plus longuement, mais rien ne semblait anormal. Elle avait sûrement pas eu de chance, il était sûr que même les meilleurs, comme Maman, avait des mauvais jours.
Faubaru passa sur le flanc gauche de Maman et vint se placer devant elle, ses queues remuant doucement. Ces dernières s’immobilisèrent soudainement quand il réalisa. Maman semblait à bout de souffle, ses pattes tremblant légèrement. Elle n’avait pas manqué de chance, elle n’était simplement pas dans un état qui lui permettait de chasser… comme avant… avant eux…
Faubaru laissa retomber ses queues et se coucha sur le ventre, se ratatinant sur lui-même alors que ses oreilles tombaient en arrières. Il lâcha un couinement triste avant de dire sur un ton trop véritablement désolé pour un si jeune loup.

« Je suis désolé Maman… A cause de nous… tu n’es plus celle que tu étais… »

Le jeune crêteux renifla avant de continuer.

« On voulait pas… On voulait pas te faire du mal… »

Il avait baissé les yeux, couinant pitoyablement devant Maman. Il l’avait rendu incapable de faire ce qu’elle faisait le mieux. Il s’en voulait sincèrement. Il s’en voulait d’être venu au monde.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2131
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2940

MessageSujet: Re: Apprend-moi à être le meilleur, comme toi [PV. Ystrelle]   14/7/2018, 09:39

YSTRELLE


Elle tremblait, à bout de souffle. Elle entendit Faubaru qui approchait. Non! il fallait qu'elle se reprenne avant qu'il ne la voit dans cet état, il fallait qu'il pense que ce n'était que de la malchance, ou une erreur d'estimation de sa part. Il ne fallait pas qu'il pense qu'elle était affaiblie. Contrôler les tremblements, inspirer profondément pour reprendre plus vite son souffle! Allez ! Il fallait qu'elle se reprenne tout de suite! Mais elle n'y parvint pas, et elle vit le visage joyeux de son fils se décomposer sous ses yeux.

Je suis désolé Maman… A cause de nous… tu n’es plus celle que tu étais…
On voulait pas… On voulait pas te faire du mal…


Il s'était couché sur le ventre, ratatiné sur lui même, gémissant à l'idée d'avoir pu causer le moindre tort à sa mère. Le coeur de la louve se serra, elle n'avait jamais voulu qu'il s'imagine de telles choses. Elle l'enveloppa dans ses queues et de sa gueule le poussa pour l'entraîner loin de la zone de chasse, il ne fallait pas perturber les autres loups qui pourraient y venir. Quand ils furent assez loin, elle se coucha contre son petit, l'enveloppant entièrement dans ses sept queues et contre son ventre. Elle haletait, épuisée, et pris donc son temps pour reprendre son souffle. Quand ce fut fait elle lécha les oreilles de son fils exactement de la même manière que lorsqu'il était bébé. Elle aimait ses enfants plus que tout au monde, elle aurait même été heureuse d'y laisser sa vie si ça avait permis qu'eux voient le jour.

Faubaru, je vous aime tous les six plus que tout au monde. Je cède volontiers mes capacités de chasseuse si en échange je peux vous avoir vous, vous chérir, vous voir grandir et vous épanouir.

Elle lui fit un sourire tendre. Et puis pour l"instant elle n'avait pas pu reconstituer sa masse musculaire parce qu'elle avait dû s'occuper d'eux à chaque instant. Maintenant qu'ils étaient plus grand, elle pourrait reprendre les bases et peut-être redevenir la chasseuse qu'elle était. Elle ne serait probablement plus jamais aussi efficace qu'avant, mais elle devrait au moins être capable d'attraper un lapin. La flamme de la détermination grandissait en elle. Elle ferait ce qu'il faut pour que son fils, son Faubaru, ne se sente plus désespéré d'être né.

On va travailler dur tous les deux d'accord ? Toi pour apprendre et devenir encore meilleur que moi, et moi je vais me refaire une santé, et nous irons chasser ensemble.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2017
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2316

MessageSujet: Re: Apprend-moi à être le meilleur, comme toi [PV. Ystrelle]   14/7/2018, 11:03


Faubaru

Apprend-moi à être le meilleur, comme toi
Faubaru s’en voulait énormément. Il s’en voulait d’avoir privé Maman de son excellence à la chasse, de l’avoir tellement diminué qu’un simple lapin était une épreuve pour elle alors que lui-même savait que c’était une petite proie ordinaire. Le crêteux entendit Maman bouger, puis sentit la caresse de ses queues avant que son museau ne vienne l’inciter à bouger. C’est vrai, ils étaient près d’une zone de chasse. Il ne faudrait pas déranger les autres chasseurs. Le jeune loup se leva mollement et suivit Maman jusqu’à être assez loin.
Quand Maman s’arrêta, Faubaru se remit en boule, toujours aussi atterré de ce qu’il avait infligé à Maman en venant au monde. Elle n’était plus que l’ombre de ce qu’elle était, voir moins. Il la sentit venir se coucher contre lui et fut enveloppé dans ses nombreuses queues. A défaut de moins s’en vouloir, il se sentait protégé. Même si Maman n’était plus capable de chasser, le jeune loup savait qu’elle le protégerait de tout. Elle mit beaucoup de temps à reprendre son souffle, de plus en plus visiblement épuisée par cette simple marche suivit d’une brève séance de chasse.
Quand le souffle de Maman s’était stabilisé, elle se mit à lécher les oreilles de Faubaru, ce qui lui fit émettre un petit couinement de contentement. Il aimait beaucoup l’affection de sa mère, que ça soit pour lui ou pour les autres. Elle finit par lui dire.

« Faubaru, je vous aime tous les six plus que tout au monde. Je cède volontiers mes capacités de chasseuse si en échange je peux vous avoir vous, vous chérir, vous voir grandir et vous épanouir. »

Le jeune crêteux s’en voulait moins. Maman savait déjà qu’elle allait perdre de sa force en les portant. Elle avait accepté de sacrifier ses capacités pour qu’ils puissent vivre et grandir. Ce n’était pas juste de s’apitoyer comme il le faisait car c’était ruiner le sacrifice de Maman. Elle voulait le voir être heureux, pas être triste pour quelque chose qui serait arrivé de toute façon même si lui n’était pas né et que les autres l’avaient été. Il ne répondit rien cependant, Maman continuant après un temps.

« On va travailler dur tous les deux d'accord ? Toi pour apprendre et devenir encore meilleur que moi, et moi je vais me refaire une santé, et nous irons chasser ensemble. »

Travailler ensemble ? Devenir encore meilleur que Maman ? Faubaru leva un regard brillant vers le visage de Maman, y trouvant un de ses sourires tendres qu’elle leur faisait si souvent à sa fratrie et lui. Elle avait comme une flamme dans le regard. Maman semblait déterminée à redevenir chasseuse. Il releva les oreilles et ses queues remuèrent doucement alors qu’il répondit.

« Je serai toujours là ! Je te le promets. Quand je serai le meilleur, tu pourras être fière de moi. »

Il n’y avait pas de prétention dans la phrase de Faubaru. A ses yeux, être le meilleur signifiait être au moins l’égal de ce que sa mère avait été. Mais pour autant il n’en deviendrait pas vaniteux. Le jeune crêteux n’avait pas ce genre de tempérament, à moins que l’avenir le fasse changer. Tant que Maman sera là, il savait qu’il apprendrait de la meilleure chasseuse que le clan ait connu de mémoire de loup. Qu’elle ne soit plus capable de chasser pour l’instant ne l’empêchait pas d’apprendre comment faire au jeune loup et il serait toujours très attentif.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2131
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2940

MessageSujet: Re: Apprend-moi à être le meilleur, comme toi [PV. Ystrelle]   22/7/2018, 15:24

YSTRELLE


A ces tendres calins, elle sentit son fils se détendre légèrement. Il s'en voulait encore, mais il appréciait tant ces moments d'affection qu'il ne pouvait se défendre de l'effet qu'ils avaient sur lui. Mais ce furent ses paroles qui eurent le plus d'effet sur le petit loup à dents de sabre. Il s'était peu à peu redressé, et elle avait pu voir son poitrail se gonfler de fierté. Puis son regard se mettre à briller d'envie devant sa promesse. Il était temps que la chasseuse se reprenne en pattes, qu'elle se remette à se joindre aux groupes de chasse avec sa fille.

Je serai toujours là ! Je te le promets. Quand je serai le meilleur, tu pourras être fière de moi.

Et son coeur fondit de nouveau. Il était le seul de ses enfants à parvenir à lui faire ressentir cette douce chaleur qui enlaçait comme un doux amant, son coeur blessé. Comment pouvais-t-il douter une seule seconde de la fierté qu'elle éprouvait à la moindre de ses inspirations? Au moindre de ses mots? Elle s'émerveillait chaque jour des miracles qui étaient nés en ses enfants. Comment chaque petit doigt fonctionnait à merveille, chaque oeil voyait une myriade de couleurs, chaque queue s'agitait agilement comme un parfait petit balancier. Elle louait le miracle de la vie et éprouvait une fierté immense à en avoir été l'instrument pas moins de huit fois au cours de sa jeune vie. Elle savait qu'elle n'aurait probablement plus jamais de petit après eux, mais cela lui convenait ainsi. Quand ils seraient assez grand pour mener leur propres vies, elle se retrouverai enfin avec son mâle, son Gothic. Ils pourraient de nouveau partager une grande tendresse dans l'intimité chaleureuse de leur tanière, tout en voyant, le jour, s'épanouir leur descendance dans le clan.

Mon fils, je suis déjà fière de toi. Je n'ai aucun doute sur ta capacité à me surpasser, tout comme ta soeur.

Elle lui sourit et lui donna un léger coup de museau dans le cou. Ils devaient rentrer, mais l'idée de se lever lui était insupportable pour le moment. Aussi, après avoir poussé un léger soupir, elle enfouis la tête entre les pattes de son fils pour qu'ils s'accordent un moment de câlins.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2017
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2316

MessageSujet: Re: Apprend-moi à être le meilleur, comme toi [PV. Ystrelle]   28/7/2018, 11:48


Faubaru

Apprend-moi à être le meilleur, comme toi
Faubaru avait oublié sa culpabilité et sa tristesse. Maintenant, tout ce qui comptait était de faire aussi bien que Maman en son temps, pour qu’elle soit fière et qu’elle n’ait pas la sensation d’être un manque pour le clan. Faubaru n’aimait pas voir Maman triste alors il faisait, et ferait, tout pour qu’elle soit heureuse et qu’elle sourit. Ses queues s’étaient mises à onduler doucement alors qu’il était toujours contre Maman. Il l’aimait plus que tout, comme la plupart des louveteaux sûrement, et rien n’importait plus à ses yeux que voir Maman heureuse. Ce qu’elle lui dit ensuite le rendit encore plus gai.

« Mon fils, je suis déjà fière de toi. Je n'ai aucun doute sur ta capacité à me surpasser, tout comme ta sœur. »

Elle parlait sûrement de Cynthia, sa grande sœur. Elle était déjà chasseuse quand lui parvenait tout juste à être silencieux. Quand il vit Maman sourire, ses petits queues s’agitèrent un peu plus. Quand Maman lui toucha le cou du museau, Faubaru lui fit quelques léchouilles affectueuses en retour avant de se blottir simplement contre elle. Quand Maman posa sa tête entre les pattes du louveteau, celui-ci plongea sa tête dans la fourrure de son cou, lâchant un petit jappement heureux, ses queues continuant de s’agiter un moment avant de se calmer. Elles finirent par s’immobiliser complètement, signe que le jeune Faubaru s’était endormi.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Apprend-moi à être le meilleur, comme toi [PV. Ystrelle]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Apprend-moi à être le meilleur, comme toi [PV. Ystrelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment ça, apprend-moi à me battre ?! [PV Raph]
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres de la Terre :: Et l'histoire se termina-