Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Je vous demande pardon [PV Gaor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shahantis
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 2047
Age : 21
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 2812

MessageSujet: Je vous demande pardon [PV Gaor]   13/5/2018, 23:10





Tuer l'ennui tout en restant digne et bon

Je vous demande pardonRP Privé Gaor/Zelvect



J’étais encore fatigué, épuisé, et pas forcément très en forme. Mon corps souffrait encore de multiples douleurs, et mes semaines d’inerties avaient fait fondre mes muscles. En plus je mangeais encore très peu. En même temps on m’avait conseillé de ne pas manger de trop grosses quantité au risque que mon corps rejette ce que j’avale. Et comme je ne tenais pas à régurgiter car je souffrais suffisamment ainsi, et bien je suivais le conseil des médecins. Père avait été comme soulagé de mon réveil. Moi, j’aurais aimé ne pas me réveiller du tout, parce que je réalisé tout ce que je lui avais fais, et j’en souffrais tellement que je m’étais mis à pleurer à l’abri des regards.

Ma rééducation qui avait commencé depuis deux jours m’empêchais d’aller plus loin que la pelouse autour du lac qui couvrait notre clan. Hier j’y avais retrouvé mon père. En réalité je m’étais levé tôt et j’étais allé la bas pour l’attendre. Un oracle du nom de Sheatan m’avait conseillé de rentrer, mais j’avais refusé et au final il m’avait amené à manger et avait passé sa journée prêt de moi, sans parler. Il n’avait pas dit un seul mot, pas ouvert la gueule, il n’avait même pas bougé, j’avais été troublé par cet individu. Mais quand mon père était arrivé il était parti sans rien demander… Face à père je m’étais effondré dans les larmes. Je m’en voulais tellement… j’avais compris maintenant. Je m’étais excusé, et père n’avait pas bouger avant de m’ordonner durement de relever la tête et de ne plus jamais me mettre dans une position aussi soumise.

J’avais d’abord cru qu’il m’en voulait, et qu’il m’en voudrait pour toujours, et que jamais je ne serais son petit louveteau comme avant… Mais il m’avait ensuite sourit en secouant sa crinière blanche, et m’avait demandé si je voulais venir dormir dans sa tanière. J’avais alors compris qu’il ne m’en avait jamais voulu, et qu’il n’avait eut aucune réponse à donné à mes excuses. Je m’étais sentis tellement touché que j’avais encore pleuré, mais de joie cette fois.

Aujourd’hui j’avais une autre tâche à accomplir. Après mon réveil qui avait eut lieu il y a cinq jours, je devais aller voir mon oncle pour lui parler. Pour lui demander pardon à lui aussi, et lui dire que j’étais prêt à suivre n’importe quel entraînement, et que je ne voulais plus m’écarter du droit chemin. Oh j’allais sans doute me faire recevoir, mais qu’à cela ne tienne, il allait bien se faire gronder et apprendre de ses erreurs maintenant. Ce n’était pas quand je serais vieux et grisonnant qu’il faudra que je pense à comment vivre ma vie pour faire honneur à mon clan et ma famille… Sortant de ma tanière, je laissais un regard à mes ailes qui me lançaient encore quand je les bougeais. Un soupir m’échappa avant que je ne me mette en quête de mon Alpha.

Je dû finalement sortir d’en dessous du lac pour le trouver en ces bords. Je m’approchais alors doucement, de toute façon je n’étais pas une flèche dans mon état. J’étais encore très amaigris et franchement, j’avais mauvaise mine. Mais je faisais avec, m’avançant vers lui je me raclais la gorge pour éclaircir ma voix cassé par le temps où elle n’avait pas servit.

« Oncle Gaor… Puis-je vous parler ? »


Ah ouai j’avais vraiment la voix éreinté en fait… Même en y mettant toute ma puissance vocale il semblait que je parlais doucement, d’une voix un peu étouffé. J’étais pourtant bien réveillé et je ne chuchotais pas du tout. Du moins je ne voulais pas me faire discret. J’observais mon Alpha, bien droit sur mes quatre longues pattes frêles, attendant qu’il me porte de l’intérêt et m’autorise à parler.


Jawilsia sur Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2085
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2824

MessageSujet: Re: Je vous demande pardon [PV Gaor]   27/5/2018, 19:17

GAOR


Kaporal était mort. La vie serait bien différente à présent, lui-même serait différent. Il l'était déjà à vrai dire. Il avait peu parlé depuis ce jours là. Il n'avait pas versé une seule larme. Comme il l'avait pensé après son entrevue avec Nephtys, quand il avait trouvé l'outre vide, il avait pleuré pour la dernière fois. Lagherta le vivait mal; elle n'arrivait toujours pas à maîtriser ses pouvoirs et elle ressentait ses émotions. Elle souffrait également de son absence d'affection visible pour elle. Il l'aimait, il ne voulait que son bien et sa sécurité, mais il était incapable de le lui montrer par des calins comme avant. Il ne pouvait plus lui sourire, plus se montrer tendre... Il soupira.

Valkaa lui avait annoncé le matin même qu'elle voulait lui montrer les progrès des petits en camouflage, elle devait également lui faire part des potentiels emplacements qu'elle avait identifié pour en faire des caches pour eux en cas d'attaque. Deux trois lieux lui avaient paru intéressant, mais il leur faudrait les aménager pour qu'il y ait suffisamment de place et surtout pour que rien ne laisse soupçonner leur usage. Il était donc assis, à la sortie du clan, et regardait les nourrices organiser les louveteaux sous la supervision de leurs instructeurs espions et assassins.

Oncle Gaor… Puis-je vous parler ?

La voix cassée détourna son attention. Le petit corps frêle de Zelvect se tenait derrière lui. Les médecins lui avaient dit qu'il avait fini par se réveiller définitivement mais qu'il était encore faible. En effet, on lui voyait les côtes. Il ressemblait si peu à ses parents, contrairement à Nephtys qui était le portrait craché de Mya... Dieux que sa petite soeur lui manquait. Il avait tout gâché avec elle, tout le monde avait tout gâché avec la louve. Mais elle lui manquait tout de même, il avait beau respecter son voeux de ne plus voir aucun membre de sa famille, il avait quand même transmis un message à sa mère. Il espérait que Kantua avait pu le transmettre. Il reposa le regard sur les louveteaux. Il y avait encore tant de travail pour qu'ils soient prêts... L'étape d'évacuation était encore trop désordonnée...

Je t'écoute Zelvect. Content que tu sois réveillé.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
Shahantis
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 2047
Age : 21
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 2812

MessageSujet: Re: Je vous demande pardon [PV Gaor]   5/7/2018, 15:45





Tuer l'ennui tout en restant digne et bon

Je vous demande pardonRP Privé Gaor/Zelvect



J’avais le regard porté sur le loup, mais mes oreilles s’agitaient au moindre bruit qui m’entourait. Ma queue se mouvant doucement dans mon dos pour me permettre de garder l’équilibre, oncle Gaor semblait très troublé par certaines choses. Et mon long sommeil m’avait empêché de suivre tout les évènements, j’étais d’ailleurs convaincu qu’ils m’en manquaient mais je n’en avais pas encore parlé et je n’en voyais pas l’intérêt. Quand le loup me porta de n’intérêt je penchais une oreille face à son regard. J’avais l’impression qu’il pensait à plein d’autres loups en me regardant. Mes plumes bien coller à ma peau, mes grandes ailes toujours aussi propre, j’étais le petit étranger de la famille avec mon physique atypique. Mais ça ne me dérangeait pas ça me rendait encore plus unique.

En entendant sa voix j’agiais les oreilles ça faisait longtemps que je ne l’avais pas entendu. J’avais oublié ce timbre roque venu d’une caverne vide avec un petit son dur dedans. Mais je n’aimais bien quand même. En entendant qu’il était content que je sois réveillé j’en étais presque étonné. Vu la tare que j’étais au par avant d’après ce que j’entendais, alors ma mort aurait peut être était d’avantage bénéfique à la meute que mon retour. Mais bon comme il me manquait pas mal d’information et que ce que j’entendais sur moi-même m’horrifiais, ce don je me souvenais été pire. J’avais honte de moi-même, je me sentais aussi médiocre que misérable et je me demandais comme la meute avait fait pour accepter un individu dans mon genre. Néanmoins ses paroles m’avaient fait légèrement sourire et une étincelle de joie s’était allumée dans mes yeux. C’était la première personne a affirmer d’office qu’il était content de mon réveille et je m’en étais senti touché et sans doute un peu rassuré.

Cependant mes oreilles se baissèrent rapidement avec mon fin museau et je me mis à gratter nerveusement le sol en détournant légèrement la tête parce que je me sentais mal et m’en voulais d’avoir était aussi désagréable. Je secouais doucement la tête avant de la blesser complètement.

« Tout d’abord je tenais à m’excuser pour le comportement impardonnable que j’ai eus avant mon accident.. Je suis allé m’excusé auprès de mon père, mais je voulais le faire auprès de vous aussi »

Mon malaise passant, je reposais mes yeux bicolores sur mon oncle, agitant lentement et timidement la queue, les oreilles à l’horizontal. J’avais légèrement peur de sa réaction même si je savais qu’oncle Gaor nous aimait et qu’il n’avait absolument rien de méchant. Mes oreilles firent alors un léger mouvement.

« Je voulais aussi savoir si il m’était possible de suivre les entraînements déjà en cours « ? »

Hésitant toujours entre messager et espion, je pensais d’abord à parfaire mes aptitudes de bases. J’étais sans doute incapable de faire quelque chose correctement dans mon état actuel, et je voulais donc me servir des entraînements que mon oncle avait rendu obligatoire pour reprendre du poils de la bête. Cependant j’étais encore dans un état fragile et je ne savais pas si je devais reprendre les entraînements du début, ou si je pouvais m’incérer dans ceux déjà en cours. Ensuite, il fallait que je lui demande l’autorisation d’aller voir mère à condition d’être surveillé même si l’idée ne me plaisait pas plus que ça.

Jawilsia sur Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2085
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2824

MessageSujet: Re: Je vous demande pardon [PV Gaor]   8/7/2018, 16:14

GAOR


Il sentait le regard du jeune loup sur sa nuque mais il continuait d'observer attentivement les mouvements des nourrices et des louveteaux. Non, ça n'allait pas du tout, ça n'était pas assez coordonné, les plus jeunes étaient trop patauds et ne parvenaient pas à suivre le rythme. Il posa un regard furieux sur Valkaa. Il fallait qu'elle trouve une solution pour ça, les plus jeunes ne pouvaient pas se permettre de ralentir les autres, et on ne pouvait non plus se permettre de les laisser en arrière. La louve rascasse baissa légèrement les oreilles, elle voyait bien elle aussi qu'elle ne pouvait tirer aucune fierté de cette présentation.

Il entendit gratter derrière lui. Zelvect, oreille et truffes baissée, grattait le sol des griffes de ses antérieurs, visiblement mal à l'aise. Qu'avait-il donc de si important à lui dire. Gaor acceptait qu'on l'interrompe dans son travail uniquement si la raison en était réellement importante. Il gronda de frustration. Après la discussion qu'il avait eu avec Pyrrha, il savait que les jours, si ce n'était les heures leur étaient comptées. Il avait lui même pris part à l'agrandissement d'une des caches. Les entraînements n'étaient pas assez intenses, ils n'étaient pas préparés.

Tout d’abord je tenais à m’excuser pour le comportement impardonnable que j’ai eus avant mon accident.. Je suis allé m’excusé auprès de mon père, mais je voulais le faire auprès de vous aussi

Le géant reposa le regard sur lui, c'était pour ça qu'il le dérangeait dans son travail?! Il soupira. Tout ça n'avait aucune importance! Se rendait-il compte de ce qui se passait autour de lui? Que le clan était en pleine préparation pour la guerre?! Qu'il ait été excécrable avant son accident était le dernier des problèmes de Gaor. A vrai dire, ce n'était le problème que de son père, or ses excuses avait déjà été présentées au loup dragon. Il préféra ne pas répondre que de se montrer brut une nouvelle fois. Il n'avait pas été tendre avec Nephtys quand elle avait voulu devenir sa garde rapprochée.

Je voulais aussi savoir si il m’était possible de suivre les entraînements déjà en cours ?

L'alpha l'observa des pattes à la tête, il était encore bien trop faible pour s'entrainer. Il ne ferait que ralentir le groupe. Il reposa le regard sur l'exercice d'évacuation. Sa fourrure se hérissa un peu à cause de la colère. Il refusait de perdre un seul louveteau dans une potentielle attaque ennemie. Si ça ne tenait qu'à lui, il les ferait même emmener en dehors du territoire, mais les parents avaient montré les crocs dans le dernier conseil où il avait proposé l'idée. On ne savait pas combien de temps il faudrait pour vaincre Akui, ni même comment. Il ne pouvait pas séparer les familles pour une durée indéterminée qui promettait d'être longue. Seulement... Seulement... On serait au moins certain qu'ils soient en sécurité... Il reposa son oeil valide sur le jeune loup.

C'est à Valkaa de définir si tu es apte ou non. Pour moi, tu es encore trop fragile Zelvect, mais tu peux aider à l'évacuation des petits et à la préparation des caches.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Je vous demande pardon [PV Gaor]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je vous demande pardon [PV Gaor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J’te demande pardon, pardon, excuse moi. Je voulais pas te faire de mal, je voulais pas.
» Fraise Tagada et Mister.Joachim vous demande d'applaudire ♥ /SBAF/
» [RP]Le Roi Conquérant vous demande !!
» blew out their loyalty ▬ Monty
» [PV Lise] Objet: Demande de rendez-vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « .Zone RP :: • Territoires de l'Eau :: • Camp du clan-