Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Enfin toi et moi [PV Angelis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2131
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2940

MessageSujet: Enfin toi et moi [PV Angelis]   5/5/2018, 11:50

Ce RP se déroule 3 jours avant la venue d'Akui, au camp du clan de l'air

QUOLTZEC


Enfin, enfin la douce louve blanche qui faisait battre son coeur depuis tant de temps allait enfin être libérée du secret concernant les filles qu'elle élevait. Posté au sommet de la montagne, au dessus du clan, il observait les allées et venues des loups du clan. Mais s'il était monté jusque là, lui qui ne pouvait voler, c'était pour une toute autre raison que l'observation des siens. Non, il était là pour quelque chose de très précis. Une fleur en fait. La seule fleur qui a son goût reflétait la beauté de la douce et dévouée Angelis.

Malheureusement pour lui l'edelweiss qu'il souhaitait cueillir était sur une corniche inaccessible et il ruminait un plan depuis une bonne heure pour l'atteindre. Il ne tenait pas à se rompre bêtement le cou en se montrant trop téméraire, mais la louve méritait cette beauté florale. Il finit par se décider par l'une des solutions qu'il avait envisagé, même si ça serait risqué. Au dessus de la corniche, une petite entaille dans la roche. S'il parvenait à y coincer un de ses postérieurs, il pourrait se balancer jusqu'à la fleur et à la prendre entre ses crocs, le problème serait ensuite de remonter. Et surtout de ne pas rester coincer.

Il s'avança prudemment près du bord, s'accrochant de toutes ses forces au sommet de la montagne, cherchant l'entaille du postérieur. A tâtons, il parvint à la trouver et y glissa ses doigts. Il dût forcer pour y insérer suffisamment sa patte pour qu'elle soutienne son poids. Il se laissa ensuite glisser très lentement contre la paroi. Sa patte allait être tordue, ça serait douloureux, il fallait qu'il évite au maximum de lâcher tout son poids dessus ou il la briserai. Il lui manquait un minuscule centimètre. Il tira un peu sur sa patte pour se donner le mou nécessaire. La pression de la pierre sembla se relacher d'un coup et son coeur se serra de terreur, il se voyait déjà écrasé au bas de la falaise. Mais il ne tomba pas et il avait tout juste la longueur nécessaire pour cueillir la fleur aux pétales blancs. Il parvint ensuite à se redresser et, grâce aux aspérités de la roche, à remonter au sommet. Il libéra son postérieur et s'affala, haletant.

Après avoir un peu repris son souffle et massé son postérieur longuement, il repris la route du clan. Angelis était revenue s'y installer, pour l'instant un peu en marge, le temps qu'elle se réhabitue à vivre avec autant de loups autour d'elle. Il s'approcha de la tanière de la louve.

Angelis? Es-tu là?

__________________________
Mes personnages:
 



Dernière édition par liquid poulpi le 29/7/2018, 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
keranne
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : chez moi, devant mon ordi :)
Emploi/loisirs : lecture, lecture et écriture

Messages : 2280
Age : 23
Date d'inscription : 12/02/2013

Points : 2434

MessageSujet: Re: Enfin toi et moi [PV Angelis]   5/5/2018, 13:36

La louve noble se reposait dans la nouvelle tanière qui lui avait été attribuée, non loin du campement. L'agitation constante des loups qui fourmillaient à leurs occupations la fatiguaient, mais elle ne devrait plus tarder à s'y habituer. il lui faudrait probablement une semaine, comme lorsqu'elles s'étaient installées sous la ruche, pour avoir la protection des abeilles.
En venant, elle ne pensait pas que les conversations, les bavardages incessants la fatiguerait à ce point. Mais celà ne faisait que deux jours qu'elle était ici, et elle était fatiguée moralement. Devoir laisser ses enfants à leur sort l'avait éprouvée. Les adieux avec Aethelsan avaient été déchirants.
Mais à présent, elle était là où elle devait être. Elle leva un oeil et vérifia que l'écureuil qu'elle avait récupéré dormait toujours. Elle lui avait conçu une attelle pour sa patte cassée, et sa provision de noisettes étaient encore à moitié pleine. Tout allait bien.
Elle essaya de ne pas penser à Aethelsan, perdue dans une meute dans elle ne connaissait aucun individu, et non plus à Achlyss.
En fermant les yeux, elle écouta le brouhaha qui se dégageait du camp. En se concentrant bien, elle pouvait presque penser qu'il s'agissaient de ses chères amies abeilles. Elle se croyait presque à la maison. Non, sa maison, c'était ici, à présent. Elle allait enfin pouvoir rencontrer les membres de son clan, découvrir de nouvelles têtes, les portées qui se sont déroulées alors qu'elle n'était pas là, parler avec les "adoptés", c'est à dire ceux s'étant faits intégrés au clan. Sous l’excitation, sa longue queue touffue s'agita. De justesse, elle se stoppa avant de réveiller l'écureuil. Elle décida alors de se lever, et d'aller au campement, parler un peu. Il allait falloir qu'elle s’entraîne dès maintenant à parler avec de nombreuses personnes en même temps si elle voulait s'habituer à sa nouvelle vie.
Elle se posta devant la flaque, ou plutôt le trou d'eau peu profond qui lui servait à la fois de miroir et de réserve d'eau, et s'y examina. Elle rectifia la place des quelques mèches qui s'étaient emmêlées durant son sommeil, rallongea avec ses crocs les plumes de ses épaules, et remit sa mèche de côté pour mieux voire ses interlocuteurs. Elle ouvrit même un parfum d'essence de tubéreuse, pour donner une meilleure impression d'elle-même aux loups qu'elle croiserait.
Puis elle sortit de sa tanière à pas rapide, fermant les yeux pour mieux savourer les odeurs du camp non loin. Ce ne fut que grâce à ses oreilles qu'elle s'arrêta, et juste à temps.
Quelqu'un venait de l'appeler, et il était tout prêt. Elle rouvrit les yeux, et se trouva museau à museau, ou plutôt, museau à oreille, avec le bêta Quoltzec. Elle baissa la tête, pour se retrouver à sa hauteur et s'excuser, et cette fois-ci se retrouva réellement museau à museau avec lui. Ses yeux croisèrent le regard bleu clair du mâle ailé. Elle ne put s'empêcher de rougir, ses joues rosissant derrière ses poils, et elle recula d'un pas, reprenant une distance respectueuse.

"Veuillez m'excuser Bêta Quoltzec, je ne vous avais pas entendu venir. "

Ses oreilles ne cessèrent de s'agiter, trahissant sa gêne, tout comme sa queue, qui battait doucement de gauche à droite, balayant involontairement le sol.
Elle remit en place sa longue mèche blanche d'une patte adroite, celle-ci ayant tombé lors de leur rencontre... un peu abrupte.

"Que me vaut le plaisir de votre visite ?" demanda-t-elle avec un sourire sincère. Oui, elle était vraiment heureuse qu'il soit ici. c'était la seule personne avec Hydromos avec laquelle elle avait parlé, et se sentait vraiment en confiance. C'était une chance qu'il soit là, alors qu'elle était sur le point de sortir.
Elle releva à nouveau les yeux, et remarqua cette fois-ci la fleur qu'il portait à la gueule, perturbée qu'elle avait été par le regard de ses yeux bleus.

"C'est une edelweiss ? Mais comment... ? Je pensais que vos ailes ne vous permettaient pas de voler ? "
Elle se tut, et attendit la réponse, ses oreilles ayant enfin terminées de papillonner, se concentrant sur le mâle noir, blanc et or., son regard bleu-blanc ancré dans celui de Quoltzec.
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2131
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2940

MessageSujet: Re: Enfin toi et moi [PV Angelis]   6/5/2018, 10:20

QUOLTZEC


La louve était en fait juste à l'entrée, yeux fermés, elle humait le parfum de la vie du clan. Le coeur du bêta s'emballa, c'était une vision divine. Elle était, certes, beaucoup plus grande que lui, mais qu'étais la différence de taille lorsque l'on se trouvait face à si délicieuse créature? L'edelweiss se tenait fièrement au coin de sa gueule. Et soudain il regretta son geste; mais enfin, nulle fleur ne pouvait rendre justice à la beauté magnifique de la noble qui se tenait devant lui. Il était comme paralysé par sa simple vision.

En l'entendant, elle avait ouvert les yeux et baissé la tête, les mettant maintenant truffe à truffe. Leur proximité lui coupa le souffle. Son regard presque blanc laiteux semblait sonder l'âme de quiconque s'y plongeait. Ses yeux avaient la douceurs des perles. Peut-être qu'il valait mieux qu'il se mette en quête de ces coquillages nacrés? Lui siéraient-ils mieux? Elle recula d'un pas, et il se senti désespéré qu'elle ne s'éloigne ne serait-ce que d'une griffe de lui.

Veuillez m'excuser Bêta Quoltzec, je ne vous avais pas entendu venir.

Ses oreilles s'agitaient en tout sens, marquant son trouble. Lui avait-il fait peur, attendait-elle la visite de quelqu'un d'autre? Mais ces oreilles, ces oreilles, qu'elles étaient élégantes, qu'elles semblaient douces. Il avait envie d'y frotter son museau pour en apprécier pleinement la douceur duveteuse. Elle se recoiffa d'une patte experte.

Que me vaut le plaisir de votre visite ?

Il ne pouvait répondre, totalement subjugué par la louve. Elle avait souri, elle avait souri parce qu'il était là. Il se sentait presque s'envoler de joie. S'il pouvait passer ne serait-ce que quelques secondes en sa compagnie chaque jour, son bonheur serait fait. Il était dévoué au clan, mais si elle lui donnait son amour, il ne serait jamais autant dévoué à personne qu'à elle. Il pouvait ne vivre qu'à travers le souffle de la noble.

C'est une edelweiss ? Mais comment... ? Je pensais que vos ailes ne vous permettaient pas de voler ?

Il se perdait dans la contemplation de ses plumes. Elles lui faisaient un manteau qui éveillait la noblesse de sa silhouette. Il réalisa que cette fois elle attendait une réponse. Il secoua la tête pour reprendre ses esprits. Il espérait qu'il n'avait pas eu l'air idiot avec son probable regard de merlan frit. Il lui tendit la fleur.

Elle n'égale en rien votre beauté, mais je ne voyais aucune autre fleur digne de vous. Je suis allé la cueillir au sommet de la montagne, je me suis fait quelques frayeurs, mais vous en valez la peine ma dame.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
keranne
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : chez moi, devant mon ordi :)
Emploi/loisirs : lecture, lecture et écriture

Messages : 2280
Age : 23
Date d'inscription : 12/02/2013

Points : 2434

MessageSujet: Re: Enfin toi et moi [PV Angelis]   9/5/2018, 18:39

Il la contempla avec des yeux béats. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas vu un regard pareil. Oui, bien sûr, les yeux de Quoltzec étaient exceptionnels, mais cette façon de la regarder. Un petit frisson lui vint qui fit remonter légèrement les poils et les plumes de sa fourrure.
Il l'aimait.
Jamais encore on ne l'avait regardé comme cela. Et ce n'était pas non plus le regard qu'avaient certains mâles à l'égard des femelles, un regard de conquérant ou de chasseurs. Non, ce regard-là était dénué du moindre égoïsme, il l'aimait sans condition, pour ce qu'elle était, sans arrières-pensées.
Tout doucement, elle activa son pouvoir, alors que Quoltzec lui répondait enfin, sortant de sa contemplation.
Et ce qu'elle vit lui fit mal aux yeux. Cela faisait très longtemps qu'elle n'avait pas utilisé son pouvoir, pas depuis que deux petites boules de poils noires et rouges étaient venues à elle. Et même alors, son pouvoir était très limité, comme s l'éloignement de la meute l'avait fait diminué.
Mais là, elle était véritable de retour, quasiment au cœur de la meute. Ainsi, son pouvoir était revenu avec l'intensité qu'il avait auparavant. Et le cœur de Quoltzec était d'une blancheur... Elle dut cligner des paupières pour pouvoir s'y habituer. Et même alors, ses yeux étaeint plissés. elle renonça à son pouvoir, avec un soulagement presque palpable.

"Votre cœur est d'une grande pureté... Je suis désolée, je n'ai pas pu m'empêcher de vérifier... Certains mâles seraient prêts à tout pour satisfaire leurs exigences charnelles. Mais pas vous. Vous n'êtes là que pour le plaisir de ma compagnie, et je vous en remercie grandement. "
Elle inclina la tête, faisant retomber sa mèche blanche sur son œil. Puis elle demanda, avec un sourire anticipé :

"Me feriez-vous l'honneur de me présenter notre camp ? Cela fait bien longtemps que je ne l'ai pas arpenté, et je ne pourrais le faire en meilleure compagnie. "

Elle se rendit compte peu après l'avoir dit que sa phrase n'était pas une formule de politesse, mais était sincère. Elle serait ravie de marcher en sa compagnie, et avec lui plus qu'un autre. Et pas seulement parce qu'il l'aimait. Elle devait avouer qu'elle aimait énormément son physique - une pensée terre-à-terre lui fit songer qu'il avait les couleurs parfaites pour perpétuer la lignée des Llandorois - . Elle réussit de justesse à ne pas rougir à cette pensée, mais faillit rater un pas. Comme si de rien n'était, elle se rapprocha de lui jusqu'à ce que leurs fourrures se touchent, calquant son pas sur le sien.
Oui, Quoltzec était vraiment beau, c'était un mâle intelligent, bien placé. il était attentionné, romantique et élégant - comme en attestait cette fleur d'edelweiss. Elle en profita pour s’accroupir, et lui présenta le côté droit de sa tête pour qu'il puisse glisser la fleur dans sa mèche.
Elle savait pertinemment qu'en le faisant dans le camp, il y aurait des rumeurs. Et les rumeurs seraient fondées. Oui, elle voulait qu'il y ait quelque chose entre eux deux. Elle voulait ne plus se sentir seule. Elle voulait aimer, et être aimée.
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2131
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2940

MessageSujet: Re: Enfin toi et moi [PV Angelis]   11/5/2018, 14:14

QUOLTZEC


Elle le regarda alors avec un oeil nouveau. Il n'aurait su dire si c'était à cause de la fleur, ou pour une autre raison, mais sa pupille sembla faire le point un moment sur ses yeux. Elle les cligna plusieurs fois, puis les garda plissés. Elle remis finalement sa mèche en place par dessus ses yeux. Il jeta un oeil à ses ailes pour vérifier si un reflet du soleil ne venait pas dans ses yeux, mais non.

Votre cœur est d'une grande pureté... Je suis désolée, je n'ai pas pu m'empêcher de vérifier... Certains mâles seraient prêts à tout pour satisfaire leurs exigences charnelles. Mais pas vous. Vous n'êtes là que pour le plaisir de ma compagnie, et je vous en remercie grandement.

Il resta interdit un moment. Elle avait utilisé son pouvoir sur lui? Il était un peu vexé, mais il comprenait. Il lui arrivait aussi d'user de son pouvoir pour apaiser des nobles un peu trop emportés au conseil. Mais il était difficile d'accepter l'idée qu'on ait pu penser, surtout qu'elle ait pu penser, qu'il avait de mauvaises intentions. Elle baissa la tête, et, oubliant tout de suite son acte, il lui glissa l'Edelweiss derrière l'oreille. Il le regarda d'un oeil critique. Non définitivement ce n'était pas assez. Il eut envie de lui donner une de ses plumes d'or, mais elle était une louve d'argent, l'or ne lui irait pas.

Me feriez-vous l'honneur de me présenter notre camp ? Cela fait bien longtemps que je ne l'ai pas arpenté, et je ne pourrais le faire en meilleure compagnie.

Sans que rien ne le laisse présager, elle s'approcha si près de lui que leurs fourrures se mêlèrent. Son coeur s'emballa, ne lui permettant pas de dire un seul mot. En temps normal il lui aurait répondu que c'était elle qui lui ferait honneur en acceptant de se promener à ses cotés. Mais son coeur était si gonflé de joie qu'il ne pouvait tout juste plus rien laisser échapper, sinon il hurlerait de bonheur. Et il s'était suffisamment ridiculisé devant elle. Il se mit en marche à travers le clan, le poitrail bombé. Nul loup n'aurait pu être plus fier que lui à cet instant. Il marchait en compagnie de la plus belle louve du clan et elle était si proche qu'il pouvait en humer le parfum en respirant simplement.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
keranne
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : chez moi, devant mon ordi :)
Emploi/loisirs : lecture, lecture et écriture

Messages : 2280
Age : 23
Date d'inscription : 12/02/2013

Points : 2434

MessageSujet: Re: Enfin toi et moi [PV Angelis]   15/5/2018, 21:33

Angélis sut qu'elle l'avait vexé. Cela se voyait à son expression, ses yeux s'étaient baissés quelques instants. Cela était pourtant le seul petit tic qu'il eut, mais Angélis le reconnut. Et elle s'en voulut terriblement. Elle espérait de tout son coeur que cela ne gâcherait pas leur relation. Il fallait absolument qu'elle se attrape, qu'il ne lui en veuilles, si elle voulait partir sur de bonnes bases. Elle devait lui dire la vérité. La vérité qu'elle avait omise volontairement lors de son exil.
Elle inspira profondément, pour se donner du courage. Elle ne l'avait jamais raconter à qui que ce soit. A vrai dire, elle l'avait quasiment oublié, ce passage de sa vie.

" Lorsque j'étais adolescente, peu avant que Alfres..." Elle sentit les larmes lui monter aux yeux au souvenir de cette affreuse soirée, mais elle parvient tout de même à terminer sa phrase, avec un effort. "... ne tue toute ma famille, j'ai rencontré un loup. Il était beau, courageux, le loup parfait. Il commença à me faire la cour, et je tombais tout de suite sous son charme.
Mais deux jours avant... le tournant de ma vie, il entra chez nous. J'avais activé mon pouvoir pour pouvoir admirer ma mère étinceler de lumière, si vous saviez comme ce spectacle était magnifique ! Je tournais la tête, le vit, et là... Je découvris que son coeur était ténébreux, plein de méchanceté et d'égoïsme. Ce qu'il souhaitait réellement de moi, c'est m'épouser pour le titre d'Alpha que j'aurais après mes parents. C'est la deuxième véritable raison qui m'a poussé à m'exiler. Personne ne le sait, à part vous.
"
Elle releva les yeux, et le regarda. Elle se rendit compte alors seulement qu'au fur et à mesure de ses paroles, son pas avait ralenti et elle s'était finalement assise.
Il était face à elle. Elle eut soudain envie de se coller à lui et de lui lécher la joue, mais cela n'aurait pas été convenable. La noble reprit alors la parole, pour s'empêcher de s'approcher de lui et de le serrer entre ses pattes pour se rassurer. Elle regarda derrière lui, n'osant le regarder de peur que ses sentiments soient trop évidents, ou que la louve aux dégradés de blanc et de noir ne craque.

" C'est donc aussi en partie pour ça que je suis partie. J'étais tellement dévastée que je ne voulais plus voire personne. Et puis Alfres est arrivé. A nouveau. Sauf que cette fois, son coeur était pur. Il y avait tellement de lumière qui se dégageait de lui ! Peut-être pas autant que toi, mais cela m'avait tellement impressionnée ! Mais lorsqu'ils ont tués Alfres devant mes yeux... J'étais sûre alors de ne plus jamais retourner au campement. Et tout d'un coup, Aethelsan est apparue dans ma vie, et je me suis enfin dit que je ne serais plus capable de rester seule. Et à présent que je vous connais..." Elle tourna le regard vers lui, et du bout des lèvres, termina : "Je ne veux plus jamais être seule."
Angélis détourna à nouveau la tête, sa peau rougissant derrière ses poils blancs. Ca y est, elle était à deux doigts de lui avouer son amour pour lui. Et s'il ne faisait pas le premier pas vers elle, ce serait elle qui le fera. Bien qu'on lui avait toujours appris qu c'était au mâle de faire le premier pas, pour Quoltzec, elle le ferait. Elle romprait tout ce qu'on lui avait inculquer pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2131
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2940

MessageSujet: Re: Enfin toi et moi [PV Angelis]   26/5/2018, 11:16

QUOLTZEC


Quoltzec était plus fier qu'un coq, quelques loups les regardaient, lui et sa compagne, et il ne pouvait nier que montrer ouvertement l'affection qu'il avait si longtemps réprimé lui faisait un bien fou. Mais elle avait visiblement vu qu'il avait été un peu vexé qu'elle ait besoin d'utiliser son pouvoir sur lui et elle s'en voulait. Elle prit une profonde inspiration.

Lorsque j'étais adolescente, peu avant que Alfres... ne tue toute ma famille, j'ai rencontré un loup. Il était beau, courageux, le loup parfait. Il commença à me faire la cour, et je tombais tout de suite sous son charme.
Mais deux jours avant... le tournant de ma vie, il entra chez nous. J'avais activé mon pouvoir pour pouvoir admirer ma mère étinceler de lumière, si vous saviez comme ce spectacle était magnifique ! Je tournais la tête, le vit, et là... Je découvris que son coeur était ténébreux, plein de méchanceté et d'égoïsme. Ce qu'il souhaitait réellement de moi, c'est m'épouser pour le titre d'Alpha que j'aurais après mes parents. C'est la deuxième véritable raison qui m'a poussé à m'exiler. Personne ne le sait, à part vous


Il était au courant de cette histoire, devenir bêta, c'était apprendre tous les noirs secrets du clan. Il était désolé qu'elle ait souffert ainsi. Il comprenait qu'elle ait voulu vérifier son âme avant de lui donner sa confiance. Même s'il avait été vexé, il l'avait compris. Quand on pouvait voir le coeur des gens, on devait découvrir que même le loup le plus propre sur lui pouvait avoir une part d'ombre. Elle avait ralenti et s'était arrêté, il avait fait de même, jetant un regard noir aux curieux, le moment n'était pas à pavaner, la dame de son coeur souffrait. Il pouvait voir de minuscules gouttes brillantes illuminer ses longs cils. Sa beauté était à couper le souffle. Elle était une louve que beaucoup aurait qualifiée d'agée, mais elle avait toujours la douceur et la fraîcheur d'une jeune louve. A ses yeux elle était la plus belle créature du clan.

C'est donc aussi en partie pour ça que je suis partie. J'étais tellement dévastée que je ne voulais plus voire personne. Et puis Alfres est arrivé. A nouveau. Sauf que cette fois, son coeur était pur. Il y avait tellement de lumière qui se dégageait de lui ! Peut-être pas autant que toi, mais cela m'avait tellement impressionnée ! Mais lorsqu'ils ont tués Alfres devant mes yeux... J'étais sûre alors de ne plus jamais retourner au campement. Et tout d'un coup, Aethelsan est apparue dans ma vie, et je me suis enfin dit que je ne serais plus capable de rester seule. Et à présent que je vous connais...Je ne veux plus jamais être seule.

Elle s'était assise, cette histoire pesait encore lourd sur son coeur. Il avait envie de la serrer entre ses pattes, mais c'étaient des choses qui ne se faisaient pas dans la noblesse. Une chose était sûre, il ne la laisserait plus jamais seule, jamais. Il s'approcha d'elle autant que le lui permettait la bienséance. Du bout de la patte, il effleura ses griffes. Il était prêt à lui embrasser les pattes chaque matin que les dieux feraient.

Angelis, me permettrez vous d'être cavalier? Je ne peux imaginer une seule minute du reste de ma vie sans avoir la chance de pouvoir vous voir et vous rendre heureuse. Je pourrais rougir des envies qui envahissent mon coeur à chaque fois que je pose le regard sur vous. Vous êtes la plus belle chose que les dieux aient mis sur cette terre.

Il caressa sa joue de la patte encore une fois, il aurait tant voulu y apposer sa truffe, mais ça ne lui était pas encore permis, et surtout, ça ne le lui serait jamais en public. Il voulait la voir sourire, heureuse. Elle avait été heureuse en tant que mère d'adoption, elle pouvait l'être en tant que vrai mère, il n'était peut-être pas trop tard pour qu'ils fondent une famille?

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
keranne
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : chez moi, devant mon ordi :)
Emploi/loisirs : lecture, lecture et écriture

Messages : 2280
Age : 23
Date d'inscription : 12/02/2013

Points : 2434

MessageSujet: Re: Enfin toi et moi [PV Angelis]   5/6/2018, 20:08

A ses dernières paroles, Quoltzec se rapprocha d'elle. Une vague de chaleur s'empara d'elle, rougissant ses joues. Étais-ce normal qu'elle ait aussi chaud seulement parce qu'il il était proche d'elle ? Elle n'avait jamais eu le temps de parler de ce genre de choses avec sa mère...
Ses griffes effleurèrent les siennes, ce qui fit se hérisser ses poils. Des loups s'arrêtaient de temps à autre sur le couple qu'ils formaient.
Angélis n'osait bouger, de peur de gâcher ce moment, ou de le raccourcir ne serais-ce que de quelques secondes.

"Angelis, me permettrez vous d'être cavalier?"
Sa tête se hocha sans qu'elle ne se rende vraiment compte. Seul le mouvement de sa mèche sur son museau lui fit constater qu'elle hochait la tête.
"Je ne peux imaginer une seule minute du reste de ma vie sans avoir la chance de pouvoir vous voir et vous rendre heureuse. Je pourrais rougir des envies qui envahissent mon cœur à chaque fois que je pose le regard sur vous. Vous êtes la plus belle chose que les dieux aient mis sur cette terre. "

Ces mots lui firent tourner la tête. Littéralement. Les émotions étaient trop fortes autour d'elle. Elle chancela légèrement sur place, puis reposa de manière ferme ses deux pattes avant, pour être sûr de ne pas tomber devant l'élu de son cœur. Son coeur s'était mis à battre atrocement vite aux mots de Quoltzec. Et elle avait chaud, beaucoup trop chaud. Elle baissa la tête, sa mèche lui recouvrant entièrement le museau.

" Je me sens mal.. Mais je me sens bien aussi. A vrai dire je ne me suis jamais sentie aussi bien. Car j'ai la confirmation que j'attendais : Tu m'aimes, tout comme moi je t'aime."

Elle releva la tête, une lueur dans les yeux. Une lueur d'amour et de béatitude. Tout doucement, aussi doucement qu'il l'avait fait, elle posa sa patte contre la sienne, de façon ce que leurs fourrures s'effleurent. Son cœur battait toujours aussi vite, au point qu'elle sentait le flux sanguin battre dans ses pattes. Elle tremblait toujours légèrement, mais elle n'aurait su dire si c'était d'excitation, ou de peur devant ce déferlement qui se déroulait en elle. Son museau se rapprocha sensiblement de celui du bêta, ses yeux ne quittant pas les siens. La vague d'amour qui déferlait en elle lui fit oublier jusqu'au sacro-saint protocole.

"Montres-moi la tanière des louveteaux. " lui susurra-t-elle à l'oreille, avec le sous-entendu que cela impliquait. Où seront donc logés nos louveteaux ? Et oui, bien sûr que nous aurons une famille.

Elle se leva, et il l'accompagna, les deux loups marchant côte à côte, leur différence de taille ne faisant que surligner la beauté du couple qu'ils formaient.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Enfin toi et moi [PV Angelis]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Enfin toi et moi [PV Angelis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qui veux rp avec moi ? Je ne mord pas (enfin pas toujours)
» Toi & Moi enfin réunis... [Pv Sweet Fire ♥] [{fini}
» Enfin je t'ai trouvé ...
» On se retrouve enfin [Elcolo]
» Enfin chez moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres de l'Air :: Et l'histoire se termina-