Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Où étais-tu ? Ft. Nansaa & Zelvect [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nyx

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 3
Personnages:
PROFILLocalisation : Québec.
Emploi/loisirs : Étudiante Analyse Biomédicale

Messages : 415
Age : 19
Date d'inscription : 06/07/2017

Points : 479

MessageSujet: Où étais-tu ? Ft. Nansaa & Zelvect [Terminé]   14/4/2018, 19:41

Où étais-tu?

Ft. Saladem, Nansaa & Zelvect

.Saladem, depuis son integration au clan n'avait pas revu son frangin. Elle avait croisé sa soeur quelques fois, mais n'étant pas souvent a la même place la noire ne la voyait pas tellement. Or, depuis elles avaient parlé et aucune des deux n'avaient vu Zelvect depuis... Bien que leur frère soit quelque peut distant, ce n'était pas de sa nature de partir aussi longtemps sans même avertir Nephtys ou bien leur cousine. Car il semblait plus proche de ses deux femelles... Or personne ne savait où il était passé.

La jeune femelle avait donc décidé de partir faire un petit tour aérien... Elle se trouvait d'ailleurs plusieurs raisons de partir voler au dessus de son nouveau territoire. D'ailleurs elle se demande quand elle pourra retourner voir sa mère. Elle n'était pas tellement proche d'elle en vue de son indépendance qu'elle a développé plus tôt mais elle restait sa mère... Elle savait que la louve des caverne l'aimait et elle elle voulait que sa mère soit fière... Mais elles sont si loin l'une de l'autre...

En survolant une partie de la forêt, la louve ailée remarque une tâche grise et verte qui marche lentement. Son père. La noire reste a le suivre un peu mais après seulement deux minutes le mâle lève la tête au ciel pour fixer sa fille. Cette dernière décide alors de se poser près de son paternel. Elle replis alors ses ailes et le suit dans sa marche sans dire un mot au départ. Il est... Toujours aussi étrange que depuis la venu du dieu blanc. Mais après tout son père qui doit mourir bientot.... Et sa compagne. Il ne l'a pas revu depuis. Et lui. Lui il n'est plus rien. C'était cru comme pensée mais Nansaa n'était plus le mâle fort et respecté d'avant da naissance... Il n'était qu'à présent l'ombre de lui-même.

— Père... Tu es retourné voir mère et Mijaw?

Son frère importait peu.. Mais l'idée que son père meurt a petit feu ici et que sa mère soit inquiète seule dans sa tanière la rendait plutôt triste. Car il faut être réaliste... Sa famille n'est plus et ne sera plus jamais la même que durant leur jeune enfance. Et avec cette règle pour protéger le clan.. Tout était rendu si compliqué.

Elle secoue ensuite sa tête suite a la réponse de son père et regarde au loin. Elle a encore du chemin a faire avant d'avoir survoler tout le territoire. Elle doit savoir ou son idiot de frangin c'est fourré le nez depuis quelques jours. Elle reste cependant près du loup dragon un moment puis sans avertir prend son envole.

— En attendant Zelvect manque à l'appel depuis quelque jours. Si tu vois ton fils essaye d'avertir la famille qu'il est encore en vie...

Sur ce elle part pour de bon et continue de chercher le frangin manquant. Zelvect est un grand garçon mais au contraire de la louve il ne partait jamais dans des aventures bien longtemps. Il se tannait bien trop rapidement. Un jour ou deux et il etait deja de retour. Et son père... Peut-être qu'en continuant de faire le zombie dans le clan il allait finir par le croiser ?
(c) Madouce sur Epicode


Dernière édition par Nyx le 20/4/2018, 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shahantis
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 7 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 2102
Age : 21
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 2930

MessageSujet: Re: Où étais-tu ? Ft. Nansaa & Zelvect [Terminé]   14/4/2018, 20:17

Nansaa

M’étant engueulé trois jours plus tôt avec Zelvect, j’étais resté loin de lui pour lui laissé le temps de digérer. Il voulait revoir sa mère mais nous ne pouvions pas faire le voyage comme ça sans en avertir Gaor. Et moi je n’avais pas le droit de sortir du clan avant quelques jours. J’étais encore en convalescence et la violence de père se faisait de plus en plus sourde dans mon esprit. Il se riait de moi et me tuais à petit feu. J’étais un fantôme et je le savais. J’avais même finis pas réaliser, par comprendre que ce n’étais pas juste Melkulavim qui me parlait, mais bien qu’il y avait quelqu’un d’autre en moi. Le dragon. Mon autre moi, celui qui attaque, qui détruit et qui n’a d’yeux que pour la puissance et la violence. Sa force de caractère et son impulsivité me dévore et un jour je ne serais plus qu’un dragon…

Secouant mon pelage gris, j’avais commencé à m’inquiété du non retour de Zelvect au troisième jour de son absence. J’avais peur qu’il se soit enfuit vers chez sa mère. Mais avec son sens de l’orientation déplorable, il risquait de se perdre et de se blesser. C’était encore bien compliqué pour moi de m’occuper de mes enfants. Ils avaient neuf mois et j’avais commencé à m’en occupé à leur six mois. Ils avaient déjà tous commencé à développé leur personnalité, et ils avaient tous des aprioris sur moi. Il était très compliqué pour moi de les éduquer comme il fallait alors que leur mère leur avait enseigné l’indépendance et la vie de solitaire. Saladem, Nephtys, Zelvect, ils ne comptaient jamais sur personne, ils se débrouillaient et me cachaient des choses. Et c’était infernal pour moi. Mais personne ne comprenais ma détresse et tout le monde me blâmait.

Zelvect était un véritable petit démon avec moi, il me faisait souffrir dès qu’il pouvait. Le pire c’est qu’il semblait que ses sœurs l’encourageaient. Encore une fois il me poussait à bout en ne rentrant pas. Je m’étais mis à sa recherche mais je n’avais aucune idée de l’endroit où il pouvait être. Alors que je cherchais mon bébé à qui je ne pouvais jamais en vouloir, je sentis une odeur forte de cendre et de suit et levée la tête en reconnaissant ma fille bien aimée. Je la laissais vagabonder, elle connaissait les règles, interdiction de sortir du territoire de l’Eau sans moi, et elle devait au moins rentré au camps une fois dans la journée pour que je m’assure qu’elle aille bien. Et elle respectait cela, ce pour quoi je la remerciais sincèrement. Moi qui avais d’abord eus du mal avec le caractère de Saladem, je commençais à voir en elle une louve digne et sage bien qu’un peu hautaine et fière.

Elle me suivit quelques instants en silence avant de me poser une question qui me poignarda le cœur. Mya me manquait énormément. Je déprimais sec sans elle. J’avais besoin de la revoir au plus vite. Mais je ne me le permettais pas pour le moment, et la distance entre nous me faisait beaucoup de mal. Je lançais un regard à ma fille à qui je fis une petite lèche sur la joue.

« Non, mais nous irons bientôt les voir. »

Puis elle se remit à marcher avant de s’envoler en déclarant que Zelvect avait disparu. Cela me fit comme un coup de masse. Je savais qu’il avait disparu et c’est ce qui m’inquiétait au plus au point. Je m’envolais à la suite de ma fille avant de planer vers elle.

« Je sais que Zelvect à disparu, je le cherche d’ailleurs, on c’est encore engueulé à cause de ta mère… Tu m’aides à le trouver ? »


Alors que je planais une odeur de sang m’arracha un grognement. Mon regard balaya la forêt avant que je ne vois une tâche beige dans la forêt prêt d’un ruisseau. La bête en face m’était inconnu sans doute une bête qui c’était cachée l’hiver durant mais qui ressortait pour chasser au printemps. Elle fonçait droit vers l’être bleu et beige que je reconnu finalement comme étant Zelvect. Ouvrant lentement la gueule un grognement sourd et puissant m’échappa alors que mes ailes s’ouvraient en grands et que je fonçais vers la créature. Mes pattes arrières d’abord, je repoussais la bête qui s’en était prise à mon fils avant de plaquer cette créature au sol en grondant de colère.

« Saladem occupe toi de ton frère ! »

Je ne comptais pas laisser cette chose faire du mal à mon fils. C’était hors de question. Plutôt crever que de perdre mon bébé. Mya ne me le pardonnerait pas, et moi je ne pourrais pas vivre avec sa mort sur la conscience !



Zelvect

Après une violente dispute avec père, j'avais eus besoin de m'évader et j'étais allé m'exercé à la chasse, prévenant le mentor que père m'avais choisi. La femelle m'avait laissé tranquille pour l'après midi, et le jour suivant je n'étais pas rentrer à la tanière, mais j'avais suivit mon entraînement. Je voulais revoir ma mère, et je m'étais levée à l'aube pour aller à sa recherche. Mais je ne connaissais rien à mon nouveau territoire et je m'étais perdu avant de tomber nez à nez avec un large trou bruyant. J'avais penché la tête, observé cet étrange phénomène avant d'entrer dans ce qui était en fait une tanière de léopard. La créature qui avait, selon les dire de père, tuer un loup, et manqué de tuer Gaor...

D'après père c'était une créature immense, mais celui ci était assez petit. Enfin, il était un peu plus grand que père, mais plus petit que ce que j'avais imaginé. Peut être était-ce un jeune ? En tout cas mon intrusion dans sa tanière ne lui avait pas plus et il m'avait chassé, mais il n'avait pas été question pour moi de fuir comme un lâche. Cependant, pas assez expérimenté pour me défendre correctement, j'avais pris les coups avant de devoir fuir... mais voilà, la bête m'avait blessé plus que je ne l'avais cru. Et après un vol plané phénoménale et un choque violent, je m'attendais à la mort... Cependant un grondement sourd me sorti de ma transe et je vis la silhouette de mon père arriver et envoyer rouler cette chose qui voulait ma mort.

Je l'entendis parler de Saladem, mon regard flou m'apporta la silhouette de ma grand soeur. Père me protégeait ? Pourquoi ? J'étais un sale garnement qui ne méritais pas qu'il m'aide... Mais putain qu'est ce qu'il avait la classe comme ça... Alors que je regardais la silhouette flou de père attaquer ce monstre, une douleur me remonta dans le dos et me fit couiner...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
Nyx

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 3
Personnages:
PROFILLocalisation : Québec.
Emploi/loisirs : Étudiante Analyse Biomédicale

Messages : 415
Age : 19
Date d'inscription : 06/07/2017

Points : 479

MessageSujet: Re: Où étais-tu ? Ft. Nansaa & Zelvect [Terminé]   15/4/2018, 04:30

Où étais-tu?

Ft. Saladem, Nansaa & Zelvect

Saladem avait posé la question fatal a son père. Elle avait parlé de Mya. Elle se doutait que le mâle prenait mal le fait de devoir rester ici le temps que les choses se places. Mais la petite dragonne comprenait cela. Malgré son petit caractère la louve n'était pas une rebelle. Elle en faisait a sa tête évidemment mais tout en restant dans les règles imposé non seulement par son père mais par son oncle alias l'Alpha. Qui serait-elle si elle désobéissait? Elle veut être vu par le mâle des cavernes! Elle veut qu'il soit fière d'elle, fier d'être son oncle.

Alors que la petite marchait aux côtés du gris, il lui donna un peu d'affection. Elle failli lancer une phrase moqueuse mais se retient en apprécient le fait qu'il semble vouloir démontrer qu'il était là. C'est déjà bon a savoir quelle a toujours un père qui l'aime au minimum!

— Non, mais nous irons bientôt les voir.

Cette phrase, malgré quelle ne le montra pas, redonna un peu d'espoir a la jeune loupiote. Sa mère devait être folle a présent sans le 3/4 de ses petites depuis plusieurs jours! Et Mijaw.. Eh bien c'est Mijaw quoi. Ce n'était pas celui qu'on préférait. Enfin pour Saladem mais elle aimait a croire qu'il n'était pas non plus le préférer de la famille.

Trêve de plaisanterie! Elle fini par s'envoler pour partir chercher son frère. Mais quelle ne fut pas sa surprise en entendant le battement d'aile puissant de son père la rattraper. Il fini par voler a ses côtés et la noire commençait a se dire quelle n'avait pas fait cela depuis un bon moment déjà. C'était lui qui lui avait fait survoler le clan de l'eau quelques semaines plus tôt... Il lui avait donné les repères les plus importants et ainsi elle était maintenant capable de se retrouver parfaitement en vue aérienne au clan.

— Je sais que Zelvect à disparu, je le cherche d’ailleurs, on c’est encore engueulé à cause de ta mère… Tu m’aides à le trouver ?

La petite femelle ne savait d'abord pas comment réagir puis elle décide de ne pas en vouloir a son père. Elle aurait pu.. Elle a failli. Mais elle sait que son frère est une vraie tête de mule et puis la relation entre père et fils était parfois assez... Rude. Sa elle le savait parfaitement. Alors bon... Zelvect a eu une réaction normal en vu de son caractère.

— Allons par là! J'ai déjà fait une bonne parti de ce côté...

Saladem avait presque envie de gronder son propre père. C'était tout de même stupide de partir a sa recherche que trois jours plus tard... Zelvect ne pars jamais longtemps. Il est bien trop mauvais pour se repérer! C'était a lui de venir avec elle lorsque le gris et vert donnait des repères a sa fille.

Soudain elle sent une tension de son côté gauche. Son père a vu quelques ... Elle s'arrête et manque de tomber en chute libre car elle a arrêter tout mouvement. Ce grognement était sûrement la chose à laquelle elle s'attendait le moins de son père. Et d'ailleurs c'était réussi... Elle a eu peur même s'il ne lui était pas dirigé du tout.

Une fois ses esprits revenu, elle voit le grand mâle fondre dans la foret a une vitesse folle, elle ne prend pas le temps de réfléchir et le suit comme elle peut. Arrivé au sol, aux cotes de Nansaa, elle aperçoit enfin son frère puis cette... Chose.

— Saladem occupe toi de ton frère !

Tout ce passa si vite mais la petite louve ne se fait pas prier. Son frère est part terre et il semble si... Aie. Il est horrible, tout simplement horrible. La femelle se dirige vers lui et le regarde de long en large. Mais elle ne sait pas quoi faire pour l'aider! Elle entend son père qui se bat... Mais ne se retourne pas. Le frangin en priorité!

— Zelvect! Regarde moi! Tu peux te lever? Bon sang ce que tu es affreux comme ça frangin...

Malgré la situation elle ne pouvait pas s'empêcher de lancer quelques phrases au petit mâle dragon. Peut-être essayait-elle de le faire rire un peu? Bon cest peine perdu il ne rie jamais. M'enfin. La louve fait le tout de son frère pour observer les dégâts. Il devait pouvoir se lever. Quant a ses réussite pour s'envoler ou marcher jusqu'au camp... Elle ravala sa salive et était prête a aider Zelvect a tout moment.
(c) Madouce sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Shahantis
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 7 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 2102
Age : 21
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 2930

MessageSujet: Re: Où étais-tu ? Ft. Nansaa & Zelvect [Terminé]   15/4/2018, 14:20

Nansaa

J’étais mort d’inquiétude pour mon fils mais surtout fou de rage de la réaction de Saladem. A croire qu’elle pensait que je ne surveillais pas son frère. Soit celui-ci n’était pas retourné à la tanière où il dormait mais il était passé au camp pour manger et avait suivit son entraînement. Mais ce matin il n’y était pas allé et son mentor m’avait alerté de son absence en pensant qu’il était avec moi. Enfin je n’avais pas à m’expliquer auprès de Saladem.

Au prise avec cette étrange panthère, je me fit renvoyer par un violent coup de pattes arrières dans les flancs. Un coup d’ailes pour me réceptionner et me voilà toujours debout, le pelage hérissé, la queue s’agitant violement et les crocs couverts d’acide alors qu’un grognement sourd et intimidant m’échappait. Mon flanc légèrement douloureux, je n’y prenais pas garde, je devais protéger mes petits et terrasser ce montre. Ouvrant la gueule un hurlement draconnique m’échappa avant que je ne lui saute à la gorge. Le retournant pour le plaquer violemment au sol, la créature hurla de douleur. Retirant mes crocs de sa chair je laissais mon acide couler sur son cou et ronger sa sœur alors que le bourdonnement de mon crâne me rendait sourd à la douleur de l’acide que je créais.

Redonnant un coup, je lui déchirais la peau du buste d’un coup de crocs et lui infligé une importante morsure au n niveau du visage. Le rendant borgne, la douleur fut cuisante en vu du hurlement de l’animal. Mais la douleur et la peur de la mort dû sans doute lui redonner de la force car la panthère parvint à inverser nos rôle et à me labourer le ventre de ses larges griffes acérées. Un grondement de douleur m’échappa alors que je voulais renversée la situation pour tuer cette bête.

Je devais absolument vaincre cette chose, en débarrasser nos terres et sauver mes enfants. Mes petits que Mya m’avait confié… Je n’étais sans doute pas un bon père, mais jamais je n’abandonnerais ma descendance… La douleur était violente et je n’avais pas encore d’idée pour retourner la situation. Mais je trouverais, en attendant, le fait que cette bête était occupée à m’attaquer et à se défendre permettait à mes petits de partir, ou de se remettre et de commencer à fuir. Saladem connaissait le territoire, elle était tout à fait capable de guider son frère et de rentrer sans moi.




Zelvect

La voix de Saladem me sorti de mon observation. Papa avait la classe, mais je ne comprenais pas pourquoi il se mettait en danger pour moi. J’étais un sale égoïste indépendant qui lui faisait plus de mal que n’importe qui… Et pourtant il me protégeait au péril de sa vie ? Je n’arrivais pas à comprendre pour quoi mais cela me fit monter les larmes aux yeux. Je ne voulais pas que mon père soit blessé par ma faute, ni même qu’il se tue au combat. Je voulais qu’il vive et qu’il continue de me gronder et de m’indiquer le chemin à suivre.

Je tournais mon regard vers ma sœur. Mes yeux ternes et vides de vie la détaillant du regard. Pour la première fois de ma vie je fus contraint de reconnaître sa beauté et sa force. Je la regardais, mais je n’étais pas sûr de pouvoir me relever. Le coup que je m’étais pris dans hanche me l’avait sans doute déplacé, ce qui provoquait cette perte de sensation dans mes pattes arrières. Puis je l’entendis parler de ma beauté et mis les oreilles à l’horizontal.

« Tu crois franchement que c’est le moment pour faire une critique de mon charme ? »

Je lui fis un sourire avant de tousser, baissant la tête je recrachais une quantité importante de sang. Ma tête tournée et je voyais de plus en plus floue. J’allais sans doute finir par perdre connaissance même si je ne le voulais pas. Je ne voulais pas tomber dans les pommes avant d’être sur que père était vainqueur de son combat. Mais mes côtes enfoncées me rendaient la respiration difficile. Ma voix était d’ailleurs très faibles, presque éteinte et articuler m’avait demandé de grands efforts. Ma gorge était douloureuse et sèche, et j’avais la sensation que je prenais feu de l’intérieur…

Je me souvenais avoir faiblement secoué la tête à sa question. Mais là je n’avais même plus la force de la tenir loin du sol. Je reposais alors lentement ma joue sur la pelouse en poussant un soupir qui me fit couiner. Si Saladem s’arrêtais de me parler j’allais sans doute finir par sombrer, je le sentais. Mais alors que j’étais sur que j’allais perdre connaissance j’entendis le hurlement de douleur de mon père. Ma tête se releva d’elle-même comme poussée par une force extérieure. Mon regard se posa sur la scène. Mon père était coincé sous la créature et cela me fit couiner d’inquiétude…

« Papa… »


Ce fut la seule chose que je parvins à dire en l’observant. Je reposais mollement ma tête sur le sol. Fermant les yeux, je ne voulais pas être témoins de la mort de mon père par faute… Je n’y connaissais pas encore grand-chose en combat mais là il n’était pas en bonne position … Et c’était ma faute. Et oui, j’étais lâche de ne pas regarder et de vouloir sombrer pour oublier.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
Nyx

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 3
Personnages:
PROFILLocalisation : Québec.
Emploi/loisirs : Étudiante Analyse Biomédicale

Messages : 415
Age : 19
Date d'inscription : 06/07/2017

Points : 479

MessageSujet: Re: Où étais-tu ? Ft. Nansaa & Zelvect [Terminé]   15/4/2018, 16:05

Où étais-tu?

Ft. Saladem, Nansaa & Zelvect

Saladem écoutait attentivement la bataille qui se déroulait derrière elle. Dans son fort intérieur elle se battait pour ne pas simplement se retourner et regarder son père. Son père qui malgré les derniers évènements n'avait pas hésité à sauter sur la bête.

La noire avait cependant un devoir... Celui de sortir son frères d'ici! En ce moment elle savait être celle qui était le moins en danger et aucunement blessé. Elle devait donc ramener Zelvect au clan sans tarder. C'est ce que son père veut elle en est certaine. Mais alors qu'elle espérait que le petit mâle puisse au moins se relever, il secoue la tête si péniblement que la louve en eu mal au coeur. Mais il trouva le moyen de sourire après la connerie qu'elle lui a sorti. C'était déjà bien non?

Puis le mâle se mit a tousser et cacher du sang... La loupiote baisse les oreilles a voir son frangin dans cette situation. Il semblait... Pas si pire? Or là, la louve commence a paniqué. Elle ne le montre pas réellement mais dans son intérieur elle se demande quoi faire, comment faire... Elle eu la mauvaise idée de se retourner et a cet instant elle vu son père se prendre un coup de griffe de la bête. Elle baisse la tête puis revient a son frère l'espace de quelques instants.

— Zelv...

Le petit loup la coupa cependant en murmurant "papa". Elle comprenait alors que quelque chose n'allait pas et en se retournant elle vu son père en infériorité, complètement a la merci du felin. Les pattes de la jeune femelle se mettent alors a trembler... Un mélange de peur et d'envie de se battre. Envie daller aider son père... Mais la gamine retrouva la raison. Son frère!

Elle se retourne pour voir le beige complètement a morphe, par terre, allongé... On dirait presque qu'il agonisait. Un grognement s'échappe de la gueule de la grande soeur qui me sait déjà plus où donner de la tête entre son frère qui tombe dans les pommes et son paternel qui semble perdre contre la bête. Elle décide de s'occuper de son frère. Choix difficile mais facile en même temps. C'est déjà plus simple... Et son père c'est ce qu'il aurait voulu.

— Zelvect! Reste avec moi! Je t'interdis de ... Non! Ne ferme pas les yeux espèce d'idiot. Je vais salir mon pelage si j'ai a te porter jusqu'au camp! Sans parler de ton poids bon sang tu dois peser une tonne. Alors debout ! Tu restes avec moi.

Elle ne pouvait s'empêcher de penser a s'il tombait dans les pommes alors que son père perdait. Elle serait seule, avec deux inconscient et une bête affamé de sang. Saladem n'est pas entraîné encore... Pas encore cela dit elle le deviendra mais pour le moment elle est impuissante. Voyant qu'elle ne peut rien faire de son frère.. Elle se retourne vers le grand loup dragon.

— Père... Aller... Sois celui dont je rêve, celui que j'avais envie de devenir plus jeune... Et que je veux toujours être...

Elle ne parlait pas très fort. Peut-être son père était trop occupé et ne l'entendrait pas. C'était sûrement plus une sorte de prière qu'autre chose... Elle le regardait intensément en espérant qu'il prenne le dessus. Elle croyait en lui.
(c) Madouce sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Shahantis
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 7 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 2102
Age : 21
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 2930

MessageSujet: Re: Où étais-tu ? Ft. Nansaa & Zelvect [Terminé]   15/4/2018, 16:41

Nansaa

Bien sûr qu’il allait prendre le dessus, il fallait juste qu’il réfléchisse et qu’il chasse la voix de son aïeul pour éviter de devenir dingue. Il entendit la voix faible de Zelvect et l’idée que son fils meurt pendant qu’il se bat le rendit fou de rage. La bête sur lui poussa un énorme rugissement au dessus de son museau et le mâle gris plissa le sien en grondant un « tu peux de la gueule mon vieux » . Mais alors que la bête avait la gueule ouverte au dessus de lui le mâle eut une lumière de lucidité. Il rassembla l’acide qu’il avait dans la gueule et cracha le tout dans celle de la bête. L’acide brûlant lui fit fondre le palais et la langue et la créature hurla de douleur en reculant et en agitant la tête. Nansaa en profita donc pour se relever et redressa les oreilles.

Il lança un coup d’œil inquiet à ses petits, Saladem était toujours là debout et en forme, prêt d’elle gisait son fils don il voyait les côtes se lever faiblement. Son petit était en vie, un soulagement immense s’empara de lui. Mais le louveteau était blessé à cause de la bête qui reculait en hurlant sa douleur. Nansaa ouvrit ses ailes, se rendant impressionna il fit hérisser sa crinière sur le coup et le dos se donnant des airs de dragon avant d’ouvrir la gueule et de lâcher un puisse grondement qui figea le félin dans sa torpeur. Le hurlement était si fort qu’il avait sans doute dû faire trembler ses enfants. Le mâle était énervé et ce comme jamais. Il planta ses griffes dans la terre et donna un grand coup d’aile, fonça vers le félin il l’attrapa à la gorge et planté ses griffes dans son ventre en s’envolant avec lui. Il prit soin de faire de manière à ce que le félin se frappe aux branches d’arbres dans son ascension à la verticale. Puis, une fois bien en hauteur il lâcha le corps de l’animal et fonça dessus. Passant en dessous en lui donnant un coup de crocs, puis repassant pour un coup de griffes, puis recommençant pour un coup d’ailes qui envoya le félin s’écraser contre un rocher.

Nansaa se posa lourdement devant l’animal qui relevait péniblement la tête et lâchait une plainte de douleur. Un gémissement misérable qui eut tôt fait de satisfaire le sadisme du canidé. Le mâle remua la queue dans un mouvement violent qui créa un bruit de claquement à cause de la vibration de l’air. Tendant le cou et alignant sa tête à sa colonne et ses omoplates, il avança vers le félin qui tentait de se relever en gémissant sa peur. Ouvrant sa gueule dégoulinante d’acide le mâle avait les oreilles plaquées sur son crâne et les ailes ouvertes de chaque côté de son dos.

« On ne touche pas à mes enfants » grogna-t-il
.

La bête comprit que ce serait la dernière chose qu’elle entendrait, et elle avait raison. Le loup gris ouvrit largement la gueule et planta ses crocs dans le crâne du félin. Enfonçant ses crocs jusqu’à ce qu’un craquement ne se fasse entendre et que du sang ne s’échappe du museau et des oreilles du félin. Le loup relâcha sa prise, observant le cadavre avant de se redresser en repliant ses ailes et de se retourner vers ses petits. Accourant vers eux il donna un coup de museau à Saladem

« Tu n’es pas blessée ma puce ? »


Il était aussi inquiet pour elle que pour Zelvect vers qui il se tourna avant de frôler l’abdomen de son petit du bout du museau. Alors lui donner un petit coup de museau sur la joue, son regard plein d’inquiétude.

« Tiens bon Zelvect, je te ramène camp… »

Il lui donna un coup de langue encourageant entre les oreilles avant de se coucher prêt de lui et de commencer à le hisser sur son aile déployée. En refermant son aile cela plaça le louveteau sur son dos. Le museau de Zelvect se trouvant alors dans sa chevelure, le mâle se releva et lança un regard à sa fille.

« On va devoir rentrer à pieds, tu veux bien faire des allés retours dans les airs pour assurer qu’il n’y ai pas d’autre danger ? »


Il avait confiance en la louve et savait qu’elle avait une très bonne vue. Il comptait se servir de sa capacité à voler et de sa vue de dragon pour pouvoir s’assurer que le chemin était sans danger. Il ne pouvait pas se permettre de perdre plus de temps et de risquer la vie de son louveteau. Il avait cependant bien entendu ses paroles qui lui avait réchauffé le cœur. Mais il était sûr que Saladem n’avait rien entendu vu que ça avait été un souffle entre ses oreilles. Il se fichait bien de ses blessures il s’en occupera une fois rentré, sa priorité étant son fils et la sécurité de sa fille.




Zelvect

Je me sentais complètement partir, mais la voix de Saladem me sorti de mon désir de sombrer. Je rouvris vivement les yeux avant de lui lancer un regard et de grogner faiblement. Lui signifiant que je n’appréciais pas qu’elle me traite de la sorte. J’étais peut être un sale caractère je n’en restais pas moins son petit frère et je l’aimais malgré tout. Mais alors que je cherchais à me maintenir éveillé un hurlement de la part de mon père fit bondir mon cœur dans ma poitrine. La surprise fut si grande que je m’étais redresser et j’avais même user de mes pattes avant pour redresser mon buste. J’avais dévisagé mon père… je ne l’avais jamais vu aussi puissant et aussi énervé…

Un sourire effleura mes babines, il avait renversé la situation, il allait être vainqueur. Je me rallongeais en souriant. Comprenant que je ne savais rien de mon père. Qu’il n’était pas un loup faible et idiot. Qu’il était peut être peu présent mais qu’il n’était pas moins courageux et qu’il nous aimait. Cela me fit plaisir, et je me sentis également coupable car je sentais l’odeur de son sang, et c’était pas ma faute qu’il coulait.

Recommençant à sombrer j’entendis des pas avant de sentir le museau de père dans mon pelage ce qui me fit faiblement agiter les oreilles. Pourquoi il s’inquiète pour moi alors que je lui ai encore désobéis ? Il ne m’en voulait pas ? Il me pardonnait d’être un fils aussi indigne et insupportable. Quand il me hissa sur son dos et que je me retrouvais dans son pelage chaud, je sentais qu’il transpirait à cause du combat et qu’il avait également du sang un peu partout. Mais il était vivant, il avait gagné, et tout ça seulement pour me protéger.

« T’es trop cool… papa »


Oui, en fait il était trop cool. Gentil et naïf, pas très responsable et un peu idiot des fois. Mais quand il voulait il avait la classe et savait défendre les autres. Fermant les yeux et enfonçant mon museau dans son pelage, je voulais vraiment dormir, même si ma conscience risquait de partir loin, très loin, si je sombrais…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
Nyx

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 3
Personnages:
PROFILLocalisation : Québec.
Emploi/loisirs : Étudiante Analyse Biomédicale

Messages : 415
Age : 19
Date d'inscription : 06/07/2017

Points : 479

MessageSujet: Re: Où étais-tu ? Ft. Nansaa & Zelvect [Terminé]   16/4/2018, 00:04

Où étais-tu?

Ft. Saladem, Nansaa & Zelvect

Saladem ne savait plus trop où donner de la tête. Son frère avait donner signe d'espoir mais finalement il était retombé. Elle essayait de suivre les deux côtés mais n'y arrivait pas tellement.. Son père, par contre avait finalement réussit a reprendre le deavoir Elle a un peu plus d'espoir en ce moment. Son père semblait avoir une poussé d'adrénaline ou elle ne saurait dire mais il était maintenait en mesure de battre la bête.

Son frère devant elle semblait en très mauvaise posture. Il avait refermer les yeux et la femelle se met a grogner. Il ne doit pas! Mais les choses venait de se finir pour son paternel. Elle avait suivit des bribes de combat et entendu un craquement. Elle se retourne pour voir Nansaa tuer le félin dun coup de mâchoire. Ça c'était son père ! Il devient finale ment vers eux suite a la victoires et elle le regarde avec l'envie d'être comme lui. Il a plein de sang partout mais ça... Il y a moyen d'éviter non? Enfin elle aimerait être aussi forte que lui. Voir même plus...

— Tu n’es pas blessée ma puce ?

Saladem fait signe que non mais repose son regard directement sur le petit mâle gisant au sol. La femelle les regarde tout deux, voyant qur son frère est si faible elle voudrait partir tout de suite. Mais il doit être bien en sécurité sur le dos de son père.. Elle observe Zelvect qui ferme les yeux une fois bien installé.. Elle baisse aussitôt les oreilles puis en montant ses pattes sur le dos de son père, elle donne un coup de museau a son frangin.

— Tiens bon.. Tu es fort je le sais.

Elle commence ensuite a marcher en se dirigeant vers le camp puis elle ouvre ses ailes. Cest la voix de son père qui la stop dans son élan. Elle se retourne et le regarde droit dans les yeux.

— On va devoir rentrer à pieds, tu veux bien faire des allés retours dans les airs pour assurer qu’il n’y ai pas d’autre danger ?

Il venait de lui donner une tache. Saladem hoche la tête puis s'envole sans dire un mot de plus. Elle remplira sa tâche. Elle suivra son père de haut en allant bien sur voir un peu avant. Même qu'une fois près du camp elle ira chercher les guérisseurs pour être sur qu'ils soient prêt a l'arrivée de son frère.

(c) Madouce sur Epicode





Revenir en haut Aller en bas
Shahantis
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 7 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 2102
Age : 21
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 2930

MessageSujet: Re: Où étais-tu ? Ft. Nansaa & Zelvect [Terminé]   17/4/2018, 23:21

Nansaa

Zelvect avait finit par sombrer et je le comprenais, ça devait être épuisant pour lui, mais j’étais rassuré, il était vivant et n’avais pas perdu beaucoup de sang. A part quelques griffures il n’avait pas de blessures graves. Il avait dû se déplacer la hanche et se casser une cote dans sa chute, mais tout cela était facile à soigner. Enfin, j’espérais que ça n’était pas plus grave, un choque à la tête pouvait être grave et il pouvait avoir une hémorragie que je ne voyais pas. Je me hâtais donc à rentrer, laissant ma fille faire la surveillance. Je ne pouvais pas surveiller mes arrières et mes avants depuis le sol, surtout sur une aussi longue distance.

Mais à mon grand soulagement il ne nous avait pas fallu longtemps pour arriver au campement. J’avais ordonné à ma fille d’aller prendre soin d’elle, et j’avais mené son frère aux guérisseurs. Ça avait été la panique à notre arrivé, en même temps si mon bébé était blessé je n’étais pas en reste non plus. Je laissais alors mon petit au guérisseur, grognant de rage dès que je l’entendais couiner. Il était complexe de me calmer car j’avais en moi un instinct protecteur assez poussé qui me faisait tout oublier de ce qui m’entourait.

Mon petit avait reprit conscience pendant ses soins et j’avais pu m’approcher. Zelvect me détaillait avec un regard que je ne lui avais jamais vu. On aurait dit de l’inquiétude, si tant est que mon fils puisse être inquiet pour moi. J’avais tenté de le rassurer en souriant et en disant que j’allais bien, mais j’étais épuisé. Mon fils lui me demanda de dire à sa mère qu’il pensait à elle. Je lui avais alors soufflé que je savais tout ça… Puis il s’était rendormit et on m’avait dit de le laisser tranquille. Mais j’étais inquiet et j’étais resté là.

A la fin de la journée on m’avait affirmé qu’il n’était plus en danger, qu’il dormait, et ne se réveillerait pas avant un moment. Un moment ? Les guérisseurs entendaient quoi par là ? Combien de temps mon fils allait-il dormir ? Un jour ? Deux ? Trois ? Plus ? L’inquiétude m’avait submergé mais je faisais confiance au jugement des guérisseurs. Je m’étais donc couché prêt de lui, attendant son réveille comme une statue de pierre attendrais la saison prochaine. Saladem reviendra sans doute pour prendre des nouvelles de son frère, mais moi je ne bougerais pas de là, pas avant que mon petit ne se soit réveillé !

Fin
Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Où étais-tu ? Ft. Nansaa & Zelvect [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Où étais-tu ? Ft. Nansaa & Zelvect [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'étais pourtant persuadée de déjà l'avoir fait...
» Ce que j'étais hier, je le serai demain. 05/10 - 9h17
» europe ❖ je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» • Raphaël - Avant j'étais gentil, mais ça c'était avant.
» Si j'étais ... je serais ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Clan de la Source :: Et l'histoire se termina-