Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Une nuit agitée [PV Léone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wiosna
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués:
Personnages:
PROFILLocalisation : Gironde \o/
Emploi/loisirs : Manger et dessiner

Messages : 1053
Age : 20
Date d'inscription : 29/12/2015

Points : 1068

MessageSujet: Une nuit agitée [PV Léone]   3/4/2018, 00:20

RP effectué au Camp du Clan de la Terre


Wiosna


"Laisse... moi... tranquille"

Quelques mots s'échappaient de la bouche de Wiosna, endormi dans sa petite tanière. Le jeune renard était perdu dans ses songes, et probablement enfermé dans un cauchemar, dont il tentait de se dépêtrer. Vînt le coup fatal, celui qui le réveilla.

"BARK"

Il glapit si fort que même le clan de l'eau aurait pu l'entendre. Il s'assit, haletant de stress. Il était chaud, fatigué, et terriblement retourné.
Le temps de retrouver ses esprits, il regarda l'extérieur : Il faisait clair cette nuit là. La presque pleine-lune illuminait le camp d'un voile bleuté, assez pour le rassurer. Au loin, il pouvait voir les gardes surveiller l'entrée. Il inspira profondément. Tout le monde déteste faire des cauchemars, mais Wiosna en faisait assez régulièrement. A vrai dire, son anxiété jouait en sa défaveur.
Il décida alors de se lever. Il s'étira les pattes arrières, puis s'ébroua doucement, histoire de se donner le courage de marcher. Le renard sortit de sa tanière, guetta furtivement les alentours, et se mit en route; Il connaissait le chemin par cœur, si bien qu'il pouvait fermer les yeux sans soucis. Ses pattes gelées le menèrent à la tanière de Léone.

"..."

Il s'approcha d'elle, doucement mais sûrement.

"Léone..."

N'ayant aucune réponse, il colla sa truffe sur la sienne, espérant la réveiller. Il s'assit devant elle, affichant un visage triste, les joues pincées.



Revenir en haut Aller en bas
http://vanilleblanche.deviantart.com/
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 9
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2031
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2331

MessageSujet: Re: Une nuit agitée [PV Léone]   5/4/2018, 01:00


Léone

Une nuit agitée
Léone était en plein rêve. Elle était revenue sur un des plateaux de verdures qui se trouvaient dans les montagnes de sa région natale. L’akita courrait joyeusement, appréciant de retrouver cet endroit si cher à son cœur. Mais le rêve fut perturbé quand le ciel devint nuageux, puis que le tonnerre se fit entendre. La pluie se mit à tomber, fouettant le corps de la blonde qui se mit à courir en direction de la demeure familiale.
Lorsque Léone arriva dans la vallée où vivait sa famille ainsi que d’autres akitas, la tempête semblait avoir redoublée de puissance. Mais il n’y avait personne. Si trouver les allées désertes à cause de cette tempête n’était pas surprenant, elle découvrit que personne n’était à l’intérieur de la demeure familiale.
Léone ne comprenait pas, elle chercha donc son père et sa mère ou d’autres membres de la famille. Mais rien, personne n’était là. Alors qu’elle commençait à vraiment paniquer, elle entendit une voix, celle de sa mère.

« Nous t’aimions tellement, Léone. Tu étais notre fierté, bien que tu sois impudente. »

Une autre voix se fit entendre, celle de son père, plus profonde, plus rauque, plus puissante que dans ses souvenirs.

« Mais ton impudence nous a coûté la vie. Tout est de ta faute. »

Léone regardait autour d’elle, perdue. Les larmes lui venaient aux yeux alors que les voix répétaient sans cesse que tout était de sa faute. Elle culpabilisait. Elle s’en voulait tellement d’avoir été aussi stupide, d’avoir agi de façon aussi irréfléchie. Au désespoir que les voix cessent, elle hurla.

« Je suis désolé ! Je n’ai jamais voulu vous faire du mal ! Je n’ai jamais voulu que vous mourriez pour moi ! »

Soudainement, un bruit puissant, mais lointain, se fit entendre. Tout changea en un instant. La tempête, la maison, les voix, tout avait disparu. Elle était dans une plaine d’herbe douce, bercée par un léger vent. Une lumière fit son apparition et se dirigea dans la direction de l’akita qui sentait encore ses larmes sur ses joues. Elle entendit alors une voix qui semblait lointaine alors que la lumière se rapprochait.

« Léone... »

Léone ne parvenait pas à identifier qui parlait, mais elle avait déjà entendu cette voix. La lumière était très proche d’elle et l’akita sentit une truffe contre la sienne.
La blonde se réveilla soudainement, ses yeux s’ouvrant d’un coup. Son rêve n’avait pas laissé de traces visibles sur elle. Les larmes qu’elle avait versé en rêve n’étaient pas présentes dans la réalité. Léone réalisa que la voix qu’elle avait entendu était celle de Wiosna, son fils adoptif. Il faisait la moue, probablement réveillé d’un cauchemar un peu plus tôt. En jetant un bref coup d’œil vers l’extérieur, l’akita remarqua que c’était bien encore la nuit.
Léone se redressa un peu pour faire une lèche, autant affectueuse que rassurante, sur le museau du jeune hybride. Elle se mit sur le flanc et l’observa tout en disant sur un ton doux.

« Tu as encore fait un cauchemar. Qu’est-ce que c’était cette fois ? »

Léone ne le prenait pas de haut. Tout le monde faisait des cauchemars, elle venait elle-même d’en faire un. Elle se demandait ce qui avait pu troubler la nuit de son fils adoptif. La blonde invita le jeune loup-renard à venir se blottir contre elle en lui faisant un petit signe de tête. Un léger sourire s’affichait sur son visage. Elle appréciait que Wiosna vienne la voir sans crainte quand il était effrayé ou n’allait pas bien. C’était quelque chose qu’elle aurait reproché à d’autres, mais pas à ce jeune espion.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware 006600
Hybris d2d739
Médée 660000
Faubaru 104e12
Bélial 8b0000
Rakah eea03b
Revenir en haut Aller en bas
Wiosna
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués:
Personnages:
PROFILLocalisation : Gironde \o/
Emploi/loisirs : Manger et dessiner

Messages : 1053
Age : 20
Date d'inscription : 29/12/2015

Points : 1068

MessageSujet: Re: Une nuit agitée [PV Léone]   21/4/2018, 14:53

Wiosna



L'akita se réveilla, fixant Wiosna d'un air perdu. Elle donna quelques marques d'affections au petit renard, et lui répondit :

« Tu as encore fait un cauchemar. Qu’est-ce que c’était cette fois ? »

Wiosna se rapprocha d'elle, et répondant instinctivement à son invitation, vînt se blottir contre elle.

"je sais que ça fait des mois, mais... J'ai rêvé d'Akui, encore. Le combat, la blessure. Sauf que j'avais perdu mon postérieur blessé. J'étais handicapé, je devais marcher sur trois pattes. Et mon pouvoir avait disparu, alors j'étais bloqué, je ne pouvais pas aller où je voulais... Je n'avais plus aucun moyen de voir ma famille, mon ancien clan, ou même toi..."

Tout en racontant, il sanglotait; l'anxiété et le traumatisme étaient toujours aussi présents, malgré le temps passé. Akui avait été une très mauvaise expérience, et à vrai dire, sa seule et unique mauvaise expérience.
Il essuya ses larmes avec le dos de sa patte, puis cacha son museau dans la fourrure encore épaisse de Léone. Ce geste lui permettait de se rassurer et de se détendre.


"Léone, tu penses que le clan va s'en sortir ?"

Il inspira profondément, et continua :

"Bien que je ne sois pas sorti du clan depuis un moment, je sais ce qui se trame dehors... J'ai peur que les dégâts soient irréversibles, que personne ne s'en sorte. J'aimerais être utile, mais je n'ai pas le courage ni la carrure pour affronter la menace."

Le petit hybride lâcha un petit gémissement plaintif et fatigué, attendant la réponse de sa mère adoptive.



Revenir en haut Aller en bas
http://vanilleblanche.deviantart.com/
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 9
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2031
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2331

MessageSujet: Re: Une nuit agitée [PV Léone]   1/5/2018, 22:59


Léone

Une nuit agitée
Dès que Léone l’invita à s’approcher d’elle, Wiosna s’exécuta et vint se blottir contre son ventre. Elle appréciait étrangement ce contact avec lui. Ce n’était pas comme cette nuit où la jeune Verd avait dormi contre elle, c’était plus intime. Le jeune espion n’attendit pas longtemps avant de révéler le pourquoi de sa venue.

« je sais que ça fait des mois, mais... J'ai rêvé d'Akui, encore. Le combat, la blessure. Sauf que j'avais perdu mon postérieur blessé. J'étais handicapé, je devais marcher sur trois pattes. Et mon pouvoir avait disparu, alors j'étais bloqué, je ne pouvais pas aller où je voulais... Je n'avais plus aucun moyen de voir ma famille, mon ancien clan, ou même toi... »

Alors qu’il racontait, le loup-renard sanglotait, semblant prit de peur et d’angoisse. C’était assez fréquent ces derniers temps. Peut-être que la montée en puissance d’Akui était capable d’influencer l’existence des canins de la région ? Vu ce qu’on avait raconté à Léone à propos de ce qu’il avait fait, il était très possible qu’il puisse troubler la vie tranquille des clans par sa simple présence. L’akita écoutait son fils adoptif, frottant doucement son museau sur la tête de celui-ci, lui léchant parfois une oreille avec cette affection maternelle qu’elle ressentait pour ce petit être si fragile qu’elle voulait protéger. Mais elle voulait aussi le rendre fort, si c’était possible, le rendre courageux au moins.
Quand il eut finit, Wiosna alla plonger son museau dans la fourrure encore fournie de la blonde. Elle savait que ça le calmait, ou du moins elle l’avait observé. Elle ne répondit rien à ce qu’il avait dit, n’y voyant aucune question. Cette dernière finit cependant par arriver.

« Léone, tu penses que le clan va s'en sortir ? »

Léone se mit à réfléchir à la question. Le clan était fort et il en avait vu d’autres d’après ce qu’elle avait entendu. Il faudrait sans doute plus qu’un dieu et sa clique de fanatique pour venir à bout du Clan de la Terre. Mais elle ne répondit pas assez rapidement, aussi le jeune espion continua.

« Bien que je ne sois pas sorti du clan depuis un moment, je sais ce qui se trame dehors... J'ai peur que les dégâts soient irréversibles, que personne ne s'en sorte. J'aimerais être utile, mais je n'ai pas le courage ni la carrure pour affronter la menace. »

La bêta pressa doucement sa truffe contre l’oreille de son fils adoptif. Elle recula un peu la tête et lui répondit d’un ton doux.

« Le Clan de la Terre est bien plus fort que ça. Pour l’instant, Akui n’a encore rien fait. Mais il faudra plus qu’un dieu et sa bande de fanatiques pour venir à bout de la volonté de notre clan. Nous sommes forts et déterminés à résister. De ce que j’en sais, un groupe de loups avaient ravagé le camp pas si longtemps avant mon arrivée. Aujourd’hui, il n’y paraît plus. Le clan a pleuré les pertes, puis s’est reconstruit. Peu importe la violence de l’impact, il y aura toujours des survivants pour recommencer. »

Léone s’arrêta un instant, puis reprit.

« Tu as déjà beaucoup fait en révélant la perfidie de la Pierre. Celui-ci a été détruit par son propre créateur, mais ça n’aurait pas été possible si tu ne l’avais pas découvert et que le clan ne s’était pas lancé à sa recherche, avertissant les autres qu’une menace rodait. Tu n’as peut-être pas le gabarie d’un guerrier, mais je sais qu’il y a du courage et de la vaillance au fond de toi. Je l’ai deviné, quand je t’ai rencontré au cimetière. Même si tu avais peur, tu continuait d’avancer. C’est ça, le courage. »

L’akita se voulait réconfortante, mais ses premières paroles n’étaient pas une vérité absolue. Si Akui avait été capable d’anéantir la Pierre, qui semblait impossible à détruire complètement, il pourrait très bien anéantir un clan de la même façon. Mais au fond, la blonde doutait qu’il fasse ça. Il voulait des admirateurs, c’était évident, alors pourquoi tuer ceux qui pourraient le devenir ? Ce dieu n’avait que peu d’intérêt à les tuer de façon massive, semblant s’intéresser uniquement à ceux qui étaient provocant ou incompétent, comme la Pierre.
Léone se mit à lécher doucement les oreilles de Wiosna, un geste visant à le détendre pour qu’il retrouve le sommeil. Le jour ne se lèverait pas avant un moment, autant essayer de se rendormir. Elle restait cependant bien éveillée, dans le cas où son protégé aurait d’autres tracas.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware 006600
Hybris d2d739
Médée 660000
Faubaru 104e12
Bélial 8b0000
Rakah eea03b
Revenir en haut Aller en bas
Wiosna
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués:
Personnages:
PROFILLocalisation : Gironde \o/
Emploi/loisirs : Manger et dessiner

Messages : 1053
Age : 20
Date d'inscription : 29/12/2015

Points : 1068

MessageSujet: Re: Une nuit agitée [PV Léone]   2/5/2018, 19:57

Wiosna



Léone consolait Wiosna, lui donnant de temps à autre des coups de truffe affectifs.


« Le Clan de la Terre est bien plus fort que ça. Pour l’instant, Akui n’a encore rien fait. Mais il faudra plus qu’un dieu et sa bande de fanatiques pour venir à bout de la volonté de notre clan. Nous sommes forts et déterminés à résister. De ce que j’en sais, un groupe de loups avaient ravagé le camp pas si longtemps avant mon arrivée. Aujourd’hui, il n’y paraît plus. Le clan a pleuré les pertes, puis s’est reconstruit. Peu importe la violence de l’impact, il y aura toujours des survivants pour recommencer. »

Le petit renard vert pensa directement à Ultimate, et l'attentat des anarchistes. On lui en avait touché quelques mots à son arrivée, et il était anxieux à l'idée qu'un tel drame puisse se reproduire. Depuis le temps, il avait grandi et gagné en maturité, et il en avait appris beaucoup sur la politique extérieure de chaque clan; A part Akui, aucune menace n'était dans le radar du sien.

« Tu as déjà beaucoup fait en révélant la perfidie de la Pierre. Celui-ci a été détruit par son propre créateur, mais ça n’aurait pas été possible si tu ne l’avais pas découvert et que le clan ne s’était pas lancé à sa recherche, avertissant les autres qu’une menace rodait. Tu n’as peut-être pas le gabarie d’un guerrier, mais je sais qu’il y a du courage et de la vaillance au fond de toi. Je l’ai deviné, quand je t’ai rencontré au cimetière. Même si tu avais peur, tu continuait d’avancer. C’est ça, le courage. »

Après ces mots, l'akita lécha les oreilles de son fils, visiblement pour détendre l'atmosphère et permettre à eux deux de retrouver le sommeil.
Wiosna lui sourit, et comme à son habitude, se dandina malgré sa position couchée. C'est ainsi qu'il témoignait de sa bonne humeur. Il en avait presque oublié la raison de sa venue. 

"Merci, Léone... Tu peux compter sur moi"

Il ne dit rien de plus, confiant que ces mots suffiraient largement à Léone. Il se voulait protecteur, sachant intérieurement que Léone n'était pas qu'un mur de pierre. Elle était là pour lui, et il était là pour elle.
Ses paupières s'alourdissant de plus en plus, il remis son museau dans l'épaisse fourrure de l'akita, et ferma les yeux, espérant finir sa nuit déjà bien entamée.




Revenir en haut Aller en bas
http://vanilleblanche.deviantart.com/
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 9
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2031
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2331

MessageSujet: Re: Une nuit agitée [PV Léone]   8/5/2018, 12:21


Léone

Une nuit agitée
Quand Léone commença à lui lécher les oreilles, Wiosna sourit et se mit à se dandiner sur place. Ce geste, atypique du jeune hybride, était terriblement mignon aux yeux de l’akita. Si il agissait ainsi, c’est que ses paroles avaient porté et que les doutes du jeune espion étaient écartés, pour le moment en tout cas. Il finit par lui dire.

« Merci, Léone... Tu peux compter sur moi »

La bêta sourit, ce petit était déterminé à faire ses preuves. Il devait simplement être un peu moins anxieux et il serait capable de faire de grandes choses, elle en était certaine. Ce petit loup-renard serait là pour la soutenir au besoin, elle le savait très bien. Celui-ci ferma doucement les yeux et plongea son museau dans la fourrure encore épaisse de Léone. Cette dernière sourit avec tendresse et regarda un moment Wiosna, qui semblait s’être rendormi, avant de refermer les yeux elle aussi. Voir son fils adoptif avait écarté la crainte qu’elle avait eu alors qu’elle sortait de son cauchemar. Peut-être qu’il était pareil à ce qu’elle avait vu dans son rêve sombre : une petite lumière.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware 006600
Hybris d2d739
Médée 660000
Faubaru 104e12
Bélial 8b0000
Rakah eea03b
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Une nuit agitée [PV Léone]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit agitée [PV Léone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une Nuit Agitée [Reyson]
» Nuit Agitée Et Douloureuse | Mary, Victoria et Stan
» Nuit agitée, nuits agitées | Onisim
» Une nuit agitée (Chez l'impure du village)
» Une nuit agitée [PV Yuna][! + 16 ans] [Maison Serpentard -->Salle commune]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Clan de la Source :: Et l'histoire se termina-