Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 1971
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2193

MessageSujet: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   8/3/2018, 21:53

RP se déroulant aux plantes mouvantes


Kelekt

Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?!
Beaucoup de choses s’étaient produites ces dernières semaines.
Kelekt avait rencontré son père aux Tanières. Il s’agissait donc de Gothic, un assassin très connu du Clan de la Terre. La blanche avait mal agi avec lui, l’attaquant en se basant uniquement sur la haine que sa mère lui avait transmise. Se rendant compte de son erreur et après que le loup cendré l’ai mis à terre, elle s’en voulu terriblement. Elle fut incapable de lui demander autre chose que son nom. La juge s’était alors rendue compte que toute la base de son éducation n’était que le ressentiment de sa mère, alors qu’elle avait elle-même donné son accord lors de sa rencontre avec Gothic.
Légèrement blessée et surtout perdue, Kelekt s’était rendue au Palais Lumineux. Elle y avait retrouvé Idryss, sa seule amie et la seule en qui elle avait encore confiance. La louve n’eut pas peur de parler ouvertement de ce qu’elle venait de vivre à la cornue. Celle-ci ne prit pas la fuite en voyant son état, bien que son malaise fut perceptible. Elle était restée et avait remonté le moral de la blanche comme elle avait pu. Kelekt n’aurait pu rêver meilleure amie. Elle était reconnaissante à sa consœur de l’avoir aidée à se remettre de ce qu’elle avait vécu. Après avoir pu extérioriser ce qu’elle ressentait auprès d’Idryss, la juge savait ce qu’elle devait faire : confronter sa mère, attendre que Zal soit tué, puis essayer de revoir son père en se rendant au Clan de la Terre pour un motif religieux.
Kelekt était resté quelques jours au Palais Lumineux, attendant que la marque des crocs de son père sur son museau ait disparu, qu’elle soit remise physiquement et soit dans une meilleur condition psychologique avant d’aller trouver sa mère. La juge alla donc trouver Katrina, tel était le nom de sa mère. Elle demanda à lui parler en privée, ce que sa mère ne comprit pas bien, mais elle accepta tout de même. Une fois à l’écart, la blanche avait raconté qu’elle avait retrouvé son père et que ce qu’elle avait dit sur lui depuis le départ n’était que mensonge. La mine de sa mère s’était alors décomposée, comme si elle savait qu’elle avait perdu quelque chose. Elle tenta de justifier son geste, mais Kelekt n’avait pas envie d’entendre ses explications car elle savait que ce n’était qu’un prétexte. Katrina avait donné son accord le jour où Gothic et elle s’étaient accouplés. Le mâle avait bien dit qu’il se désistait de toute responsabilité si des louveteaux devaient en résulter. La juge croyait son père car il avait été des plus surpris en comprenant qu’elle était sa fille. C’est suite à ça qu’il lui avait révélé cet accord dont sa mère n’avait jamais parlé. De la gueule de Katrina, Gothic aurait dû rester pour s’occuper d’elle, mais ce n’était pas l’accord convenu. Il n’y avait donc aucune excuse au mensonge que sa mère avait monté, omettant volontairement une partie de l’histoire pour faire passer son père pour un lâche et un monstre qui abandonnait les louves qu’il engrossait.
Suite à cette conversation houleuse, Kelekt repartit du camp et rejoignit le Palais Lumineux. Elle reniait sa mère pour avoir abusé de sa confiance aveugle. La blanche était toute jeune, elle avait toujours cru que sa mère lui disait la stricte vérité. Mais ça, c’était avant qu’elle connaisse l’histoire entière, de la gueule de son père. Plusieurs jours s’écoulèrent sans que les choses bougent d’avantage.
C’est il y a une semaine à présent qu’un événement inattendu survint : quelqu’un avait défié Zal. Il s’agissait de Ware, l’illustre Prédateur, qui avait défié le pyromane. Kelekt était arrivée après la bataille si on peut dire, tombant sur Idryss qui escortait un groupe de prisonniers avec des gardes et guerriers du clan. Elle avait raconté brièvement ce qu’il s’était passé à la blanche qui n’en revenait pas. Ware avait donc vaincu Zal ? Il avait été aidé par des loups de l’Air dont l’un était capable de brider les pouvoirs. Les pro-Zal avaient tenté de se rebeller suite à la victoire du Chef d’Armée, à présent devenu Alpha. Ware comptait se rendre au Clan de l’Air avec l’un des deux loups venus l’aider à réussir son entreprise risquée. Kelekt n’eut pas d’avantage de détails avant que les pro-Zal furent tous enfermés dans les Cachots Abandonnés, lieu sinistre qui ne portait plus si bien son nom. Elle eut droit à un récit plus précis de l’histoire, apprenant que Ware avait instauré la règle de ne pas utiliser de pouvoir pendant son duel contre Zal. Ceci expliquait la présence d’un loup pouvant inhiber les pouvoirs. C’était une assurance que le pyromane ne pourrait pas tricher. Il tenta d’ailleurs de le faire, preuve que Ware avait eu raison. Elle apprit aussi qu’un paladin, Darios, avait provoqué pas mal de bordel. Noxic, l’hérité des Atheris Viperae, avait aussi fait sa petite impression. L’ensemble de son peuple fut lui aussi mis derrière les barreaux selon les ordres de Ware car ils représentaient tous un danger potentiel, étant donné que Najah, le chef de ce peuple, était un pro-Zal. C’était une mesure que la juge ne pouvait contester. Idryss ne manqua pas de souligner le petit massacre que Fralëth avait fait parmi les pro-Zal, tuant quelques uns d’entre-eux à titre d’exemple pour faire revenir le calme. La blanche avait grincé des crocs intérieurement, n’aimant pas trop ce genre de démonstration de force. Mais c’était probablement nécessaire.
Kelekt était heureuse de savoir ce fou mort. Elle était heureuse pour Idryss qui voyait enfin l’assassinat de sa cousine, Iren, vengé. Pour autant, elle risquait de ne pas être impartiale quand il s’agirait de juger les pro-Zal afin de savoir qui en était ou non et estimer la juste sentence. Jamais les juges n’avaient été à ce point mobilisées. Ware semblait vouloir faire les choses dans les règles. Les juges avaient été occupées pendant une semaine, plus ou moins obligées de dégrossir le nombre de loups détenus dans les Cachots. Ce n’était pas encore terminé, certains avaient été déclaré innocents, les autres eurent le choix entre partir sans se retourner ou se repentir devant Éléonore. Certains le firent, d’autres non. Ceux qui refusèrent furent bannis à jamais du Clan du Feu. Ils seraient tués à vue si ils étaient de nouveau présents sur leurs territoires.
Une semaine était passée depuis la prise de pouvoir de Ware. Les traces de Zal n’avaient pas encore disparues totalement car il restait encore des loups à juger. Mais les louves chargées de cette tâche demandèrent à ce qu’on les laisse en paix quelques jours, ce que l’Alpha accepta après les avoir félicité de ce qu’elles avaient fait jusqu’ici. Idryss n’avait pas toujours était très impartiale, souhaitant presque voir tout pro-Zal mourir de sa patte. Il fallut la retenir une fois ou deux pour qu’elle n’en réduisit pas un en charpie. Et encore, Noxic n’avait pas été jugé, ni aucun haut dignitaire des Atheris Viperae d’ailleurs.
Nous en arrivons à maintenant. Kelekt avait fait ce qu’elle s’était promise de faire : retourner voir son père pour en apprendre plus sur lui et sur sa famille. Les clans étaient à présent tous au courant que Zal était mort, Ware ayant prit sa place. Bien que la Terre restait méfiant vis-à-vis du Feu, ils n’attaqueraient pas une religieuse qui venait seule pour se rendre à un lieu de culte. La juge c’était mise en route au petit matin, mangeant le nécessaire pour ne pas avoir besoin de chasser dans la journée, du moins en principe. Elle longea la frontière entre la Rivière de la Roche et le Désert, puis passa la frontière avec l’Air au niveau du Puits aux Vœux avant d’arriver dans la Forêt des Rêves Bleus. La blanche était vigilante, sachant que les terres solitaires n’étaient plus aussi sûres qu’avant à présent qu’Akui avait commencé à recruter des partisans. Mais sa traversée des terres neutres se fit sans encombre.
Kelekt approchait de la frontière avec le Clan de la Terre. Elle avait suivi un cours d’eau afin d’éviter d’entrer dans la dense jungle que formait les Plantes Mouvantes. C’était un lieu où l’on se perdait facilement et où les arbres eux-mêmes étaient des gardes. La juge n’eut pas à subir longtemps la présence quelque peu oppressante d’un tas de végétaux potentiellement agressifs autour d’elle car elle remarque que l’autre rive semblait plus tranquille. Elle traversa le cours d’eau sans difficulté et s’ébroua une fois de l’autre côté. L’eau était quand même froide, l’hiver n’étant pas encore fini, mais il en faudrait plus pour la rendre malade.
Kelekt s’avança vers le cœur du territoire de la Terre. Par chance, elle ne croisa ni gardes, ni chasseurs. Longeant toujours la rivière, elle entendait le bruit de cascades au loin. Un mouvement de fourrée l’alerta et elle tourna la tête dans cette direction. La juge vit alors une louve verte avec une chevelure foncée et des marques couleurs argent. Ce qui était plus surprenant était le nombre de louveteaux qui gambadaient autour d’elle. La blanche en compta six. Ils étaient nombreux pour un seul adulte, peut-être qu’elle était nourrice ? Kelekt aurait pu passer son chemin, mais elle doutait de pouvoir tomber par hasard sur son père, les territoires de la Terre allant de la jungle aux vallées en passant par la plaine où vivaient toute sorte d’insectes géants. Demander son chemin serait plus simple, mais comment faire pour approcher cette louve sans risquer de lui faire peur. La blanche savait qu’elle était du Feu et que la Terre était toujours sur la défensive face à son clan. Prenant son courage à deux pattes, elle traversa de nouveau la rivière, ne cherchant pas à se cacher ou se faire discrète. Elle s’ébroua de nouveau avant de reporter son regard sur la louve de la Terre qui semblait l’avoir remarqué. Les deux adultes étaient séparés d’environ 6 mètres, les louveteaux étant restés assez près de celle qui s’occupait d’eux. Kelekt préféra ne pas laisser le silence s’installer trop longtemps et lança à l’intention de la femelle de la Terre, sur un ton qui se voulait amical.

« Bonjour, je suis Kelekt, du Clan du Feu. Je suis à la recherche de Gothic. Vous sauriez où je peux le trouver ? »

La juge n’était pas certaine que cette louve soit très coopérative. Elle redoutait une escalade qui pourrait la mettre dans le pétrin. La blanche espérait ne pas causer d’ennuis à son clan à cause de son désir de revoir son père.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1996
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2631

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   9/3/2018, 22:33

YSTRELLE


Enfin les petits pouvaient marcher, pas très longtemps et ils se tombaient souvent les uns sur les autres mais au moins elle pouvait enfin sortir du campement. La grossesse l'avait beaucoup affaiblie, l'enfermement dans la tanière avait achevé de faire fondre sa musculature. Elle savait qu'elle prenait un risque en quittant le campement, mais si elle voyait encore un regard de travers sur sa portée, elle risquait de faire un massacre. Les loups du clan avaient tous le souvenir de la petite enfance turbulente de Cynthia et Rahawk, et regardaient les petites boules de poils pataudes avec des regards anxieux et désapprobateurs. Pensaient-ils que Gothic et elle avaient prévus qu'ils soient aussi nombreux? Elle était déjà bien assez inquiète elle-même sans avoir besoin de supporter leur opinion. Elle était donc partie, sa petite meute autour d'elle. Ils avaient traversé le court passage de plantes mouvantes qui séparaient le camp de la rivière, les petits pourraient jouer avec l'eau et explorer sans danger, la rivière n'était pas haute à cette saison.

Les plantes aimaient les loups de la terre, et cet amour était réciproque. On voyait souvent des loups venir partager un moment à leurs pieds. Ystrelle, quand elle chassait le raton volant, ne le faisait jamais sans elles. Elle se dissimulait dans leurs feuilles qu'elles baissaient pour elle. Si on savait lire leurs mouvements, elles chassaient presque pour nous. Aujourd'hui les plantes aidaient ses petits à marcher parmi elles, les redressaient avec douceur quand ils perdaient l'équilibre. Elle adorait cet endroit, il n'y avait pas meilleur lieu pour chasser en solitaire. Enfin, les plantes s'écartèrent, dévoilant une large berge face à la rivière. La louve inspira profondément, qu'il était bon de retourner parcourir son territoire.

Les petits s'ébattaient joyeusement autour d'elle. Ellana et Nils jouaient ensemble tandis qu'Akila, le petit dernier, se battait contre une plante derrière elle, celle-ci le repoussait avec beaucoup de douceur; Ystrelle pouvait presque sentir les végétaux rire. Un peu plus loin Lotiah explorait les abords de la rivière, suivie de près par Ruby. Et Faubaru restait près d'elle, quoi qu'il arrive, il était toujours le plus calme. Mais il fallait qu'il explore, c'était nécessaire à son développement. Elle le poussa avec douceur du bout du museau pour qu'il aille découvrir l'eau de la rivière.

Va jouer Faubaru, je reste là, je vais bien et tes frères et soeurs s'amusent.

Elle se coucha en sphynx pour surveiller sa progéniture. A cet age, c'était encore facile, leurs pattes étaient trop courtes pour qu'ils aillent bien loin, et ils se fatiguaient vite. Elle les laisserai probablement faire une sieste ici, un peu plus tard avant de rentrer. Elle adorait se moment, ils se ruaient tous vers elle pour téter avant de se coucher autour d'elle, le ventre rond, l'air satisfait du louveteau contenté. Soudain, les plantes se mirent à bruisser autour d'elle. Elle fit un aboiement bref, il signifiait "derrière, tout de suite". Elle dressa les oreilles et vit en face d'elle, sur l'autre rive, une louve blanche. Elle huma l'air alors que la louve s'apprêtait à traverser, le feu.

Elle gronda, certes Zal avait été vaincu, et la nouvelle s'était très vite répandue. Mais les pro-Zal n'avaient pas tous été exécutés. Et Gothic était un membre important du clan, s'attaquer à ses petits seraient un hommage tout trouvé à l'ancien alpha du feu. La chasseuse se maudit encore une fois d'être incapable de se cantonner au clan, elle mettait de nouveau ses petits en danger... Certes, elle s'était assurée de rester près des plantes mouvantes, pour qu'elles les protègent. Elle était trop faible pour se battre, elle avait juste la force pour marcher avec ses petits. Elle grogna de frustration. Soit, elle verrai ce que voulait la louve, elle n'avait pas l'air agressive. Mais si elle faisait mine de toucher à un seul des poils de ses petits, elle découvrirait de quelle fureur était capable une louve de la Terre. Elle sorti de l'eau sur leur berge.

Bonjour, je suis Kelekt, du Clan du Feu. Je suis à la recherche de Gothic. Vous sauriez où je peux le trouver ?

Ystrelle fronça les sourcils à la mention du nom de son mâle. Qu'est-ce qu'une louve du feu pouvait bien lui vouloir? Au moins, il n'y avait aucune trace d'agressivité chez elle, et si elle était un assassin, dévoiler sa cible à un membre du clan de la dite cible n'était pas très malin. La chasseuse se détendit un peu, après tout cette louve était trop frêle pour faire quoi que ce soit au loup à dent de sabre. Les petits durent sentir qu'elle était moins sur la défensive car il commencèrent à s'égayer autour d'elle. Elle les regarda durement, ce qui ralentit leur élan, avant de revenir à la question saugrenue de la louve du feu. Pour quelle raison une louve d'un autre clan pouvait vouloir chercher l'assassin... Un éclair de lucidité la frappa. Elle gronda.

Oh non il n'a pas fait ça...

La louve était mince, et si elle pouvait venir aussi loin de chez elle seule, c'était que ses louveteaux étaient assez grands, plus que les siens, donc que leurs ébats remontaient à avant qu'ils ne se donnent l'un à l'autre officiellement. Si bien qu'elle n'avait pas le droit de lui en vouloir à mort, mais une feu! Franchement ! Elle releva la tête vers la louve blanche.

Je ne sais pas ce qu'il vous à fait croire, ou ce que vous avez compris, mais ces petits sont les nôtres, je ne vous laisserai pas penser une seule seconde que vous pourrez leur enlever leur père.




__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 1971
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2193

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   10/3/2018, 00:10


Kelekt

Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?!
Comme Kelekt s’y était attendue, l’accueil ne fut guère chaleureux. La louve Terre qui lui faisait face avait lâché un bref aboiement pour rassembler les louveteaux derrière elle. La blanche ne lui en voulait pas, ce genre d’attitudes face à ceux de son clan ne l’étonnant pas. Elle ne s’estimait pourtant pas menaçante, mais celle qui lui faisait face semblait bien faible. Était-elle nourrice ? Ou est-ce qu’il s’agissait… de ses propres petits ? Tant de louveteaux pour une louve qui semblait plus jeune que la juge, donc moins de 4 ans, ça avait le mérite d’être exceptionnel si c’était sa première portée. Elle comprenait mieux son attitude alors, les mères étant connues pour leur méfiance et leur instinct de protection farouche quand il s’agissait de leurs petits. Kelekt allait devoir faire attention à la moindre de ses actions. Elle ne voulait pas se faire attaquer, d’autant qu’elle n’aurait pas vraiment le droit de se défendre car elle serait considérée comme l’attaquante puisqu’elle était en terre étrangère.
La louve de la Terre grognait, affichant bien cet air farouche d’une mère protégeant ses petits d’un danger. Quand Kelekt posa sa question, la femelle sembla encore plus méfiante, fronçant les sourcils à la mention du nom « Gothic ». Elle le connaissait, c’était certain. Un loup aussi connu dans la région ne pouvait être inconnu d’un loup de la Terre qui soit natif de ladite région. Malgré sa méfiance manifeste, la femelle verte et argent sembla se détendre légèrement. Peut-être parce qu’elle s’était rendue compte que la juge ne représentait pas une menace ? La femelle Terre jeta un regard aux louveteaux derrière qui avaient recommencer à s’agiter, semblant vouloir les garder près d’elle, chose compréhensible. Le regard de la louve sembla soudainement dérouté, comme si elle avait réalisé quelque chose. Elle gronda avant de dire.

« Oh non il n'a pas fait ça... »

A quoi pensait-elle ? Difficile de le dire avec si peu de paroles. Mais Kelekt se doutait qu’elle avait plus à dire. Cela ne tarda pas car la femelle Terre releva la tête vers la blanche et lança.

« Je ne sais pas ce qu'il vous à fait croire, ou ce que vous avez compris, mais ces petits sont les nôtres, je ne vous laisserai pas penser une seule seconde que vous pourrez leur enlever leur père. »

La juge ouvrit grand les yeux et dû s’asseoir. Elle avait besoin de quelques instants pour bien assimiler les informations. La chose qui l’avait le plus frappé était que ces petits étaient ceux de cette louve et de Gothic. Mais… elle était encore plus jeune qu’elle ?! Kelekt n’avait pas de jugement à faire la-dessus, mais c’était troublant tout de même. Cela signifiait que les louveteaux qui étaient derrière cette femelle de la Terre étaient ses demi-frères et sœurs. Elle s’était longtemps cru isolée au niveau familiale, n’ayant que sa mère et personne d’autre. Mais, en vérité, sa famille était peut-être bien plus grande qu’elle ne l’avait imaginé.
La blanche avait la tête penchée en avant, les yeux écarquillés et la gueule entrouverte. Elle devait se reprendre, mais elle n’avait pas encore tout assimilé. Qu’est-ce que cette louve avait voulu dire par « leur enlever leur père » ? Elle n’avait jamais compté interféré dans la vie de son géniteur, estimant qu’ils avaient fait ses choix en ignorant son existence et qu’il n’y avait pas lieu de les remettre en question. Ce serait égoïste d’essayer de l’amener à rejoindre le Feu, en plus d’être relativement infaisable. Ou alors… cette louve est la compagne de Gothic et elle a cru qu’elle venait revendiquer une portée qu’elle aurait eu avec lui ! C’était sûrement ça et c’était beaucoup plus logique. Sa mère aurait pu faire ça, mais ça aurait été mal pour elle si ça avait été le cas car elle avait accepté l’accord de Gothic concernant son absence de responsabilités en cas d’éventuels petits. Mais Kelekt, elle, n’était pas là pour ça. Elle voulait juste en apprendre plus sur son père, des informations plus proches de la réalité que ce que les légendes racontent à son sujet, le décrivant comme un monstre qu’il n’était probablement pas. Cette louve, sa compagne, était probablement la meilleure personne pour lui en apprendre plus sur lui, à défaut de réussir à le voir.
Kelekt secoua vigoureusement la tête pour retrouver ses esprits, son expression étant redevenue relativement neutre. Elle leva le regard vers la louve de la Terre et lui dit sur un ton moyennement assuré.

« Je… Ce n’est pas ce que vous pensez. Je… J’ai rencontré Gothic il y a quelques semaines déjà et… »

La juge alla fixer son regard azur dans celui vert de celle qui était, théoriquement parlant, sa belle-mère. Elle ajouta alors, un ton plus bas.

« … C’est mon père. »

Ce n’était pas une petite information pour cette louve dont elle ignorait encore le nom. Si elle était sa belle-mère, elle était trop jeune pour que Kelekt puisse la considérer ainsi. Elle aimerait pouvoir approcher et voir à quoi ressemblaient la fratrie qui était liée à elle pour moitié de par sa parenté avec Gothic. Mais la juge resta assise là où elle était, se doutant qu’une approche de sa part serait vu comme une potentielle agression par la femelle Terre. Elle se contenta d’attendre de voir comment la jeune mère allait réagir face à l’information qu’elle venait de dévoiler.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1996
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2631

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   10/3/2018, 10:19

YSTRELLE


La louve blanche écarquilla les yeux avant de s'asseoir lourdement sur le sol. La chasseuse reconnut qu'elle aurait eu plus ou moins la même réaction, si elle avait rencontré une autre mère ayant les petits de Gothic. Aujourd'hui, elle savait qu'il était sien, elle acceptait donc ce qu'il avait pu faire avant, et elle savait qu'à partir de maintenant, il ne ferai plus rien qui pourrait la blesser, et puis il avait déjà largement à faire avec cette petite tribu. Elle jeta un oeil aux petits qui commençaient de nouveau à s'éparpiller autour d'elle, un regard à Faubaru suffit pour qu'il les réunisse plus prêt des plantes, c'était vraiment un bon petit. Ellana et Nils, fatigués d'être attentifs, avaient recommencé à se battre. Elle les entendait grogner. Akila s'était rapproché de son frère ainé et semblait plus calme. Lotiah et Ruby regardaient la louve avec curiosité, tout en restant prudemment derrière elle. Finalement il ne semblait y avoir que trois petites terreurs sur cette portée, dont une qui pouvait être raisonnable si tant est que Faubaru soit dans le coin.

La louve du feu secoua vivement la tête, Ystrelle se tendit, si elle décidait de s'en prendre aux petits pour récupérer les faveurs de Gothic...

Je… Ce n’est pas ce que vous pensez. Je… J’ai rencontré Gothic il y a quelques semaines déjà et… C’est mon père.

Ce fut au tour d'Ystrelle d'ouvrir des yeux ronds. Elle s'assit lourdement à son tour. Elle n'aurait jamais pu imaginer une telle chose, contrairement à ses petits, elle n'avait aucune marque de son père visible. Elle était aussi blanche que neige, ne portait pas de croix, n'avait pas de crocs anormalement longs... Elle était plus agée qu'elle, et elle savait que Gothic avait été très actif pendant ses plus jeunes années, ce n'était pas forcément incohérent. Et à l'époque, le mâle cendré n'était pas du clan de la Terre, donc qu'il ait frayé avec une louve du feu n'était pas si aberrant.

Oh.

Néanmoins, si elle ne l'avait rencontré que quelques semaines plus tôt c'est qu'il n'avait pas été au courant de son existence. Certes Gothic n'avait pas voulu s'engager, très probablement, mais le connaissant, il n'aurait pu s'empêcher de prendre soin d'elle s'il avait su. La louve blanche venait sûrement au clan de la Terre en quête de vérité sur ses origines. Une bouffée d'affection la submergea. Voilà pourquoi elle regardait les petits avec tant de curiosité. Ils étaient sa famille, famille qu'elle n'avait sûrement jamais vraiment eu. Les mères ayant des petits d'un solitaire étaient très mal vues dans les clans, surtout si le compagnon n'intégrait pas le clan. Elle se racla la gorge.

Je... Je suis Ystrelle, sa compagne depuis un peu plus d'un an. Hem... J'imagine que vous aimeriez en savoir un peu plus sur votre famille? Vous êtes du feu... Mais vous êtes sa fille alors...
Alors vous pouvez les approcher, faites juste attention à Nils, il mord.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 1971
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2193

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   10/3/2018, 11:30


Kelekt

Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?!
La révélation de Kelekt sembla dépiter la femelle Terre autant que la blanche l’avait été en apprenant qu’elle était la compagne de Gothic. Elle s’assit à son tour, les yeux ronds. C’était sans doute très inattendu car la juge était une fille de Gothic qui avait été conçu pendant la fin de la période de Pandore. Sa mère lui racontait souvent comment les loups sous ses ordres étaient vils et cruels. Pourtant elle avait fricoté avec l’un d’eux, sûrement sous le coup des chaleurs. La louve du Feu ne bougea pas, se remettant à observer les louveteaux. Deux d’entre-eux se battaient, sans doute ceux avec le plus fort caractère. Deux autres étaient derrière leur mère et l’observait avec la curiosité naturel des nouveaux nés. Les deux derniers étaient dans une sorte d’entre-deux. Le plus grand semblait avoir une influence sur le plus petit. En tout cas, c’était une famille soudée, c’était évident. Il ne manquait que Gothic pour compléter le tableau, mais si il n’était pas déjà apparu, c’est qu’il n’était pas dans les parages. Finalement, l’attention de la blanche se recentra sur la louve de la Terre quand elle se racla la gorge.

« Je... Je suis Ystrelle, sa compagne depuis un peu plus d'un an. Hem... J'imagine que vous aimeriez en savoir un peu plus sur votre famille? Vous êtes du feu... Mais vous êtes sa fille alors...
Alors vous pouvez les approcher, faites juste attention à Nils, il mord. »


Son nom était donc Ystrelle et elle était liée à Gothic depuis un an. C’était logique vu la taille des petits. Ou alors ils n’avaient pas perdu leur temps. La jeune mère comprit toute seule pourquoi Kelekt était ici, elle hocha la tête pour signifier que c’était bien le but de sa venue. Elle accepta que la blanche s’approche des petits, mais il était facile de deviner sa réticence. La juge ne le prenait pas mal, comprenant son appréhension. Les jeunes louves qui avaient des petits étaient généralement très nerveuse dès que leur progéniture était approchée par quelqu’un qui n’était pas du cercle familiale.
Kelekt se leva et approcha tranquillement, sans se précipiter. Elle s’arrêta et se rassit à un mètre environ des petits, Ystrelle étant aussi assez proche d’elle, ce qui pourrait être rassurant. Si jamais la juge faisait quelque chose qui dépassait les limites selon la femelle de la Terre, alors elle pourrait l’arrêter facilement. La blanche observa plus en détail chaque petits. Ils portaient tous un signe de leur père. Que ce soit sa crête, ses crocs atypiques, ses motifs de croix ou alors sa couleur cendrée. Ce constat refila presque un vente de déprime à la juge. Elle n’avait rien de son père. A moins que, par un concours de circonstance, elle se soit retrouver blanche avec des motifs en croix de la même couleur, si bien qu’on ne les voyait pas. Kelekt savait qu’elle était de la famille, mais c’était dur de s’y associer sans aucune accroche. Continuer d’observer les louveteaux qui s’agitaient un peu, les deux curieux s’étant approchés d’elle pour la sentir en se posant sûrement des questions sur son odeur. Les deux qui se battaient ne semblaient pas avoir envie de cesser leur jeu de suite. Quand aux deux restants, ils s’étaient approchés avec méfiance. Le plus grand des deux semblait effectivement mener l’autre, il sera sûrement un loup raisonnable et vigilent par la suite.
La blanche finit par rompre le silence en disant d’un air où un élan de tristesse était perceptible.

« J’aurai aimé le connaître plus tôt. Je ne lui ressemble absolument pas, contrairement à ces petits qui ont tous quelque chose de lui, et de vous aussi. Ma mère m’a élevé dans le mensonge, prétendant que Gothic avait abusé d’elle avant de partir. Mais j’ai appris de lui-même que c’était faux et qu’elle avait accepté ses conditions. »

Elle baissa un peu la tête avant de continuer.

« Maintenant, je ne sais plus où est ma place. Je suis toujours Juge et Éléonore me guide parfois. Mais cette fois, je dois choisir moi-même entre clan et famille. Je ne souhaite pas quitter le Feu, d’autant que Karara ne voudrait sans doute pas que je rejoigne son clan, craignant qu’il s’agisse d’un complot quelconque. »

Kelekt soupira et tourna la tête vers Ystrelle.

« J’ai renié ma mère pour m’avoir menti toute ses années. Elle avait trop d’orgueil pour me dire la vérité, c’est moi qui ait dû la découvrir toute seule. J’aurai préféré qu’elle me le dise elle-même. Pour moi, ça veut dire qu’elle ne me faisait pas confiance, alors pourquoi je devrai me fier à elle ? Maintenant, je dois revoir tout ce que j’ai appris d’elle, pour voir ce qui était bon et ce qui ne l’était pas... »

La juge se rendit compte qu’elle ne faisait qu’étaler sa situation. Ce n’était pas une conduite à avoir avec un loup d’un autre clan, même si il y avait une curieuse parenté entre les deux louves. Kelekt secoua un peu la tête avant d’ajouter.

« Je ne parle que de moi… Désolé. Est-ce que… j’ai d’autres frères et sœurs que vous connaissez ? »

Elle avait beaucoup parlé, peut-être trop. Elle souhaiterait avoir la sympathie d’Ystrelle, ce qui rendrait d’éventuelles rencontres moins tendues à l’avenir. En s’exposant ainsi, Kelekt avait l’avantage de se rendre moins menaçante. Parler d’elle-même ainsi soulignerait qu’elle n’avait pas d’intentions agressive vis-à-vis des petits de la louve Terre.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1996
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2631

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   10/3/2018, 12:55

YSTRELLE


La blanche hocha la tête, signe qu'elle était bien venue pour en savoir plus sur sa famille. Elle avança avec beaucoup de précautions, s'asseyant à un mètre d'elle. La chasseuse lui fut reconnaissante, elle faisait énormément d'efforts pour ne pas grogner face à cette étrangère qui approchaient ses petits. Mais Gothic n'aurait pas apprécié qu'elle la repousse, après tout c'était leur soeur ainée. Lotiah et Ruby s'approchèrent pour la renifler, elle n'avait pas l'odeur de la Terre, la seule qu'elles aient encore connue. Faubaru regardait sa mère, il semblait chercher à savoir comment elle se sentait face à cette louve. Elle même ne le savait pas vraiment. Elle avait de la peine pour elle, car elle avait grandi sans père, alors qu'elle-même avait eu le vieux Rawleht quand son père avait été tué. La louve blanche observait les petits avec une forme d'avidité, comme si elle enviait leur ressemblance avec leur père, ressemblance qu'elle ne partageait pas avec eux.

La chasseuse se coucha, il n'y avait aucune animosité dans l'air, et la tension qu'elle avait supporté quelques minutes plus tôt l'avait épuisée. Elle avait besoin de se reposer. Derrière elle, Nils et Ellana jugeairent qu'il était temps de s'intéresser à leur grande soeur, tout en jouant, le petit mâle en profita pour mordre profondément une des queues de sa mère. Ystrelle glapit de douleur et jeta un regard furibond à son fils, celui-ci la regardait avec son sourire d'ange et elle fondit. Ce petit lui en ferait voir de toutes les couleurs... Il s'élança ensuite à la suite de ses soeurs pour inspecter la nouvelle venue.

Quand la louve blanche reprit la parole, elle sentit toutes la tristesse qui s'écoulait d'elle comme du sang d'une plaie ouverte. Elle avait visiblement beaucoup souffert de l'absence de Gothic dans sa vie, mais depuis combien de temps était-elle au courant ?

J’aurai aimé le connaître plus tôt. Je ne lui ressemble absolument pas, contrairement à ces petits qui ont tous quelque chose de lui, et de vous aussi. Ma mère m’a élevé dans le mensonge, prétendant que Gothic avait abusé d’elle avant de partir. Mais j’ai appris de lui-même que c’était faux et qu’elle avait accepté ses conditions.

Ainsi donc elle ne savait qui il était que depuis ce jour où elle l'avait rencontré, moins d'un mois plus tôt. Elle eut de la peine pour elle. Et effectivement, elle enviait les petits qui ressemblait à l'assassin. Mais plus que leur apparence, c'était leur caractère, si difficile, qu'ils tenaient souvent de leur père. Quand elle dit ce qu'avait fait sa mère, la chasseuse eut un grondement offusqué, puis elle se souvint qu'elle aussi avait menti à ses petits, jamais elle ne leur avait parlé de Weix avant récemment. Certes les circonstances étaient différentes, mais elle pouvait comprendre qu'une mère mente pour se protéger. Par contre dire que Gothic l'avait abandonnée alors qu'il lui avait dit qu'il ne s'engageait pas, une vague de colère s'empara d'elle. Le cendré aimait chacun de ses petits, que ce soit de leur première portée, pour laquelle ils n'étaient pas en couple, ou celle-ci. Il avait même élevé et entraîné Bloodtears qui n'était pas un de ses enfants.

J’ai renié ma mère pour m’avoir menti toute ses années. Elle avait trop d’orgueil pour me dire la vérité, c’est moi qui ait dû la découvrir toute seule. J’aurai préféré qu’elle me le dise elle-même. Pour moi, ça veut dire qu’elle ne me faisait pas confiance, alors pourquoi je devrai me fier à elle ? Maintenant, je dois revoir tout ce que j’ai appris d’elle, pour voir ce qui était bon et ce qui ne l’était pas...

La chasseuse pinça les lèvres, elle avait le sentiment de se retrouver face à Verd. L'orgueil était cause de beaucoup de disputes, mais nulle bétise d'un parent ou d'un enfant ne justifiait qu'on le renie. Aujourd'hui elle souffrait beaucoup de cette relation perdue avec sa fille, elle imaginait sans peine la douleur que sa mère avait dû ressentir. Elle avait hait se mâle pour lequel elle s'était probablement cru différente. Elle avait dû être persuadée que pour elle, il resterait, mais ça n'avait pas été le cas. Elle avait dû concevoir une haine profonde pour lui, et aujourd'hui il lui "volait" sa fille, tout ce qui lui restait à aimer. La louve verte secoua la tête.

Pardonnez votre mère. Ce n'est pas un rôle facile, surtout si on est seule et mal vue par le clan pour le mener à bien. Je conçois que vous lui en vouliez, et si je la tenait entre mes pattes,
je lui ferai ravaler chaque insulte que ses mensonges ont été pour le vrai Gothic... Mais elle n'en reste pas moins votre mère, et elle doit beaucoup souffrir de cette situation, tout comme vous.


Le pardon n'était pas chose facile. Mais si elle ne se réconciliait pas avec elle, la chasseuse était sûre qu'elle s'en voudrait un jour. Elle même ne manquait pas de s'en vouloir à chaque seconde où elle pensait à Verd, chacun de ses regards mauvais étaient comme des griffes lacérant son coeur, elle ne souhaitait ça à personne.

Je ne parle que de moi… Désolé. Est-ce que… j’ai d’autres frères et sœurs que vous connaissez ?

Ystrelle sourit, oui elle en avait d'autres, et sûrement encore un ou deux dans la nature qui n'avait pas conscience de qui était leur géniteur. Il se pouvait aussi qu'ils soient de Bélial, après tout, les deux mâles se ressemblaient. Ce qui les différenciait c'était le boulet que Gothic portait à la patte, on n'avait toujours pas trouvé comment l'en défaire. Elle hocha la tête avant de répondre avec une pointe de fierté dans la voix.

Au moins trois, mes deux filles ainées, que vous croiserez peut-être si vous restez quelques jours et ...

Elle eut une hésitation, son fils, Rahawk... Allait-il bien, souffrait-il au service du dieu des éléments? Elle soupira, elle ne pouvait rien pour lui pour le moment.

Et mon fils ainé, Rahawk... Il, il n'est plus au clan.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 1971
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2193

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   10/3/2018, 14:57


Kelekt

Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?!
Ystrelle s’était couchée, sans doute fatiguée par sa propre attitude méfiante. Les louves qui allaitaient encore leurs petits manquaient souvent d’énergie. Il fallait dire que gérer ces six louveteaux devait être une sacrée affaire si elle était seule. Heureusement, ils ne semblaient pas tous aussi agités, certains semblant faire preuve de calme. Pendant que Kelekt avait observé les petits, l’un d’eux, sûrement Nils contre lequel la louve Terre l’avait mise en garde, mordit vigoureusement une queue de sa mère. Celle-ci avait lâché un glapissement avant de jeter un regard furieux à sa progéniture qui afficha une petite mine angélique. La mère ne put résister longtemps et ne le réprimanda pas. Celui-là serait sans doute du genre à s’attirer des ennuis dans le futur.
Alors que Kelekt parlait, Ystrelle réagissait à certains moments, sans toutefois l’interrompre. Elle avait lâché un grognement offusqué quand elle avait parlé du mensonge dans lequel sa mère l’avait élevé. Quand la blanche mentionna qu’elle avait renié sa mère pour ne jamais lui avoir dit la vérité, l’attitude de la jeune mère avait changé. Ce n’était pas vraiment claire, mais elle semblait se rappeler de quelque chose. Est-ce qu’elle s’était aussi retrouvée dans cette situation ? La femelle Terre avait secoué la tête avant de lui dire.

« Pardonnez votre mère. Ce n'est pas un rôle facile, surtout si on est seule et mal vue par le clan pour le mener à bien. Je conçois que vous lui en vouliez, et si je la tenait entre mes pattes, je lui ferai ravaler chaque insulte que ses mensonges ont été pour le vrai Gothic... Mais elle n'en reste pas moins votre mère, et elle doit beaucoup souffrir de cette situation, tout comme vous. »

C’était plus facile à dire qu’à faire. Kelekt n’avait pas encore digéré que sa mère lui ait menti aussi longtemps, montant une fausse image de son père. Mais Ystrelle avait aussi raison. Elle s’était retrouvée seule à s’occuper d’un louveteau qu’elle avait eu avec un solitaire. Si Katrina n’avait pas dit son nom à sa fille, il était plus que probable que personne ne savait qui était le père. Elle ne s’en était jamais rendue compte étant petite, mais c’est vrai qu’elles étaient souvent toute les deux, surtout après cet incident… Ce jour-là, sa mère avait été là. Certes, elle l’avait monté contre la gente masculine, mais elle l’avait aidé à se sentir mieux, un peu comme Idryss l’avait fait. Peut-être… qu’elle était allée trop loin ? Si elle lui avait menti, jamais elle ne lui avait fait de mal gratuitement. Ses entraînements au combat étaient rudes, ils n’avaient d’ailleurs pas été d’une grande aide contre son père, mais ils étaient justes. Sa mère lui avait appris des choses au fond. Elle lui avait simplement donné un avis biaisé sur les mâles. Avait-elle fait des erreurs autre part ? Peut-être, mais elle n’était pas parfaite. Peut-être avait-elle cru que Gothic resterait pour elle ? Qu’il passerait outre ses conditions et aurait rejoint le Feu ? Si Kelekt l’aurait souhaité, c’était par pur égoïsme. Car si il avait rejoint le Feu, il n’aurait jamais connu Ystrelle qui semblait vivre une vie fabuleuse avec lui pour compagnon. Elle devrait retourner voir sa mère. Aucun parent, même si il a fait de grosses erreurs, ne méritait de voir sa progéniture se retournait contre lui. Sa mère avait été aimante, elle ne pouvait dire le contraire. La juge devrait retourner la voir dans les prochains jours. Pardonner était une chose dont les juges devaient se montrer capable, c’était une occasion de le prouver.
L’attention de Kelekt revint sur la conversation quand Ystrelle lui sourit avant de hocher la tête et de répondre à sa question concernant d’autres descendant de Gothic qu’elle connaîtrait. Une pointe de fierté était clairement perceptible.

« Au moins trois, mes deux filles ainées, que vous croiserez peut-être si vous restez quelques jours et ... »

Une seconde… Trois autres qui étaient d’Ystrelle ?! Elle avait donc eut neuf louveteaux avec Gothic. Kelekt se retint d’afficher sa réaction tout de suite. Il y avait donc deux autres femelles qu’elle pourrait croiser si elle restait. Cela dit, la blanche ne comptait séjourner ici, cela pourrait attirer des ennuis à sa famille, ce qu’elle ne souhaitait pas. Mais il y en avait un troisième qui semblait plus difficile à aborder. La juge restait attentive à ce que la femelle Terre allait ajouter. Cette dernière soupira avant de finir.

« Et mon fils ainé, Rahawk... Il, il n'est plus au clan. »

Kelekt pencha légèrement la tête de côté. Ce Rahawk, un mâle sans doute, avait quitté son clan ? Peut-être qu’il avait été intéressé par Akui. Pauvre de lui, il allait sans doute regretter son choix. La juge était curieuse quand à son petit frère, elle risquait de poser des questions qui n’auraient pas de réponses, mais elle était curieuse.


« Pourquoi est-il parti ? Il a suivi la cause d’Akui ? Si c’est le cas, je ne lui en veux pas. Le dieu des éléments a des atouts qu’il n’hésite pas à mettre en avant. Il préfère cibler les plus jeunes qui sont souvent plus faciles à influencer car ils n’ont encore qu’un faible recul sur les conséquences que cela implique. Je me demande ce qu’il se passera quand il viendra au Clan du Feu. J’ai déjà eu vent de son passage chez vous et chez les Eaux. Il n’y a pas eux de victimes j’espère. »

Le Clan de la Terre était en froid avec celui du Feu. Aussi, peu d’informations étaient parvenus jusqu’à eux, étant donné qu’avec la présence de Zal, toute entretiens avec des membres d’un autre clan devenait complexe. Mais à présent que Ware était Alpha, il était trop tard pour que ce genre d’informations leur soient transmises. Si la juge pouvait en savoir un peu plus sur cet événement, ce serait toujours ça de prit. Mais ce qui l’intéressait avant tout, c’était Rahawk. Elle ajouta après un temps de silence.

« A quoi ressemble Rahawk ? Que je puisse l’identifier facilement si jamais je le croise. »
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1996
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2631

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   10/3/2018, 22:30

YSTRELLE


Quand elle parla de ses aînés, la louve la dévisagea avec de gros yeux. Ystrelle fronça le museau, ce regard elle le voyait souvent au clan. Certes, ici, il n'était pas associé à l'angoisse des bétises que ses petits feraient plus tard, mais il était quand même ahuris. Qu'avaient ils tous à la regarder comme ça?! Sa première portée avait été parfaitement normale, quatre petits, elle n'avait pas choisi d'avoir une seconde portée aussi importante... Elle aurait pu en mourir! Quand Rahawk fut mentionné, la louve blanche pencha la tête sur le coté, ses émotions était aussi visible qu'une truffe au milieu de la figure. Elle était bourrée de curiosité de pour son demi-frère. C'était mauvais, les curieux attiraient l'attention, et surtout ils éventaient les secrets. Elle ne laisserait pas cette louve rendre le sacrifice de son fils inutile.

Pourquoi est-il parti ? Il a suivi la cause d’Akui ? Si c’est le cas, je ne lui en veux pas. Le dieu des éléments a des atouts qu’il n’hésite pas à mettre en avant. Il préfère cibler les plus jeunes qui sont souvent plus faciles à influencer car ils n’ont encore qu’un faible recul sur les conséquences que cela implique. Je me demande ce qu’il se passera quand il viendra au Clan du Feu. J’ai déjà eu vent de son passage chez vous et chez les Eaux. Il n’y a pas eux de victimes j’espère.

Un grondement féroce s'échappa de la gueule de la chasseuse alors qu'elle se redressait pour faire face à la louve du feu. Ruby battit en retraite derrière elle et la fourrure de Faubaru se hérissa légèrement. Ses oreilles s'agitèrent en tout sens, cherchant à capter le moindre bruissement indiquant qu'un loup du clan pourrait trainer dans les environs et avoir les oreilles qui capteraient quelque chose de compromettant. Personne au clan ne savait encore que Rahawk avait rejoint le dieu, et surtout, personne ne connaissait la cause réelle de son départ. Sa voix se fit très froide alors que ses poils d'argent se hérissaient.

Ne parlez pas de ce dont vous ne savez rien...

Elle jetait des regards autour d'elle, terrorisée à l'idée qu'un loup du clan n'entende cette conversation. Rahawk serait en danger, encore plus qu'il ne l'était déjà, Verd et Cynthia aussi. Le seul moyen d'expliquer le départ de son fils sa qu'il passe pour un fanatique était d'avouer le meurtre de Yorg, le seul moyen de protéger ses filles et lui, était qu'il obéisse à Akui... Des larmes montèrent dans ses yeux.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3695
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3060

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   15/3/2018, 13:22

Gothic - Assassin - Clan de la Terre
Ystrelle était partie faire un tour. Seulement, elle avait embarqué les petits avec elle. Cette idée lui plaisait moyennement. Il n'allait pas l'empêcher d'aller se balader avec ses petits, mais elle était encore faible et elle ne pourrait sans doute pas protéger tous les gosses si un félin décide de s'attaquer à eux. Fort heureusement, il savait qu'elle ne partirait pas très loin, qu'elle resterait dans un rayon permettant de croiser pas mal de personnes du clan. Il ne savait pas pour combien de temps elle partit, peut-être toute l’après-midi ? Si elle décide de leur faire faire la sieste là-bas, sans doute. Ça l'inquiétait tout de même. Alors, quand sa famille fit quelques mètres dans les plantes mouvantes, il fit apparaître une créature d'ombre de la forme d'une des plantes mouvantes. La plante en question déjà présente dans cette jungle était naturellement noire, ce qui n'éveillera pas les soupçons de la chasseuse. C'est ainsi qu'Ystrelle et les louveteaux se firent suivre par une plante à bonne distance. Ystrelle était une excellente chasseuse, son instinct finira par la titiller, lui donnant l'impression d'être suivie. Alors la fausse plante prendra souvent un chemin différent, zigzagant entre les autres végétaux et s'arrêtant si jamais la chasseuse se retourne. Pendant ce temps, Cynthia l'occupa en voulant se battre avec lui et comme à son habitude, elle essaya de le plaquer par terre, sur le dos. Un jour, elle réussirait cet exploit sans aucun doute, vu sa force qui ne demandait qu'à s'accroître. Si elle voulait être une chasseuse de gros gibier, alors sa mission première était de mettre à terre son père.

Ils finissaient de se battre, quand son pouvoir lui envoya un signal. Quelque chose se passait. Ystrelle avait rencontré un félin, un ours ou un individu ne faisant pas partie du clan. À moins que les plantes ait décidé d'être taquines et d'éparpiller la petite famille... C'était aussi envisageable. Quoiqu'il en soit, il partit au trot en grandes foulées, laissant Cynthia en plan qui le regarda partir sans rien comprendre. Il savait exactement où il devait aller de part l'odeur d'Ystrelle, mais aussi grâce à son ombre matérialisée.

Il arriva dans la zone et ralentie le pas pour se faire discret. Entre les feuilles, il aperçut une fourrure blanche. Il sentit l'odeur du clan du Feu. Que fait l'un de leur membre ici ? Un autre messager ? Avec la mort de Zal et le nouvel alpha, ce ne serait pas étonnant de voir des messagers aller et venir. Néanmoins, l'odeur propre à la personne lui disait quelque chose. Il s'avança encore, aussi discret que possible, caché par plusieurs plantes.

Kelekt. C'était elle. Et elle parlait à Ystrelle. Bordel, comment Ystrelle réagira si elle vient à savoir que cette louve est sa fille ? Certes, elle est plus âgée que la chasseuse et ils étaient loin d'être ensemble et de se connaître quand ça c'est produit, mais elle pourrait le prendre mal malgré tout. Allait-elle lui faire une scène ? Gothic fit la moue. Il n'avait pas envie qu'elle lui en veuille pour ça. De toute manière, elle ne pourrait pas dire grand chose. Ça c'était fait depuis plusieurs années et si elle n'appréciait pas l'idée qu'il ait des gosses à travers le pays, ça ne changerait rien. D'ailleurs, il ne valait mieux pas se demander combien il en avait engendré quand on sait qu'Ystrelle en a expulsé six récemment...

Pourquoi est-il parti ? Il a suivi la cause d’Akui ? Si c’est le cas, je ne lui en veux pas. Le dieu des éléments a des atouts qu’il n’hésite pas à mettre en avant. Il préfère cibler les plus jeunes qui sont souvent plus faciles à influencer car ils n’ont encore qu’un faible recul sur les conséquences que cela implique. Je me demande ce qu’il se passera quand il viendra au clan du Feu. J’ai déjà eu vent de son passage chez vous et chez les Eaux. Il n’y a pas eux de victimes j’espère.

Ses oreilles se dressèrent et il fronça des sourcils. Ça ne lui plaisait pas du tout. Visiblement, la discussion était partie sur Rahawk pour une raison lui étant forcément inconnue. La louve blanche aurait du s'arrêter à sa seconde question. Son hypothèse était déplacée et n'avait pas lieu d'être. Rahawk était loin d'être un jeune naïf qui s'était fait hypnotiser par les belles paroles du dieu. Il était là-bas par obligation et il ne devait pas s'y sentir bien...

Ne parlez pas de ce dont vous ne savez rien...

Ystrelle s'agitait. Ça n'allait pas, il pouvait le sentir. Kelekt avait appuyé là où il ne fallait pas. Il était tant de sortir de sa cachette. Il passa dans la végétation qui le cachait. Les plantes s'écartèrent un peu en sentant le crêteux passait au milieu d'elles. Il avançait de sa posture habituellement détendue et droite, devant baisser le regard pour observer les deux femelles. Son regard était dur envers sa fille blanche. Quand Ystrelle tourna la tête vers lui, il vit ses yeux embués de larmes. Il passa un instant son regard sur Kelekt, et se retient de grogner. Ses babines se gonflèrent un instant, montrant d'ailleurs sa retenue. Il essaya de rester neutre dans sa façon de parler, bien que le ton fut un peu sec.

Il est parti faire sa vie de son côté. Nous ne savons pas où il est parti. De toute façon, il a l'âge de quitter la tanière et sa famille s'il le veut.

Il s'arrêta tout près de sa belle d'argent, se collant presque à elle. Être tout prêt d'elle, suffirait peut-être à la rassurer. Kelekt pouvait aisément voir la différence de taille de soixante centimètres entre eux qui saute tout de suite aux yeux quand ils sont côte à côte comme ici. D'autant plus qu'Ystrelle faisait plus chétive et lui encore plus imposant depuis qu'elle a mis bas. Le développement des petits l'avait empêché de faire des réserves de gras, devant même pomper sur ses réserves auparavant existantes. La mise au monde l'avait affaiblit. C'était le constat de Jeys quand elle avait vu la maigreur de la mère. Ystrelle devait se reposer et manger pour reprendre son poids de forme. L'assassin savait que si elle ne sortait pas de temps en temps du campement, elle deviendrait folle, mais son état le préoccupait quand elle partait. Surtout quand elle partait avec les petits.

Piqué d'une envie soudaine, Nils arrêta de se battre momentanément pour venir lui mordre l'une des pattes avant. Seulement, ses petites dents très pointues de louveteau n'atteignirent pas la peau, se heurtant à la mitaine de cuir que portait le géant cendré. Gothic s'était fait avoir une fois, pas deux. Depuis, il prenait soin de porter une paire de mitaines pour parer les petites morsures perforantes de son fils. Gothic grogna, gonflant son poitrail et frappa de sa patte, faisant lâcher Nils qui, sous le grognement et le regard foudroyant de son grizzly de père, battit en retraite en suivant pour retrouver Ellana. Nils ne devait pas prendre cette mauvaise habitude. Il ne devait pas le laisser faire, même s'il ne sentait rien.

Il fixa Kelekt, l'intimant de ne pas continuer sur ce terrain-là. C'était un sujet sensible qui attristait fortement sa louve et il ne voulait pas qu'elle souffre d'avantage. Son esprit ne devait pas être emplie par de l'inquiétude pour Rahawk. Elle se demanderait sans cesse s'il va bien, s'il est bien traité, s'il est vivant ou mort. Gothic ne voulait pas qu'Ystrelle ait une raison de plus pour aller mal.

Il lui adressa un : Salut Kelekt. d'un ton plutôt neutre. Il ne voulait pas que l’ambiance soit glaciale entre eux.

Maintenant, il fallait savoir pourquoi elle était là. Un message à délivrer ? Et naturellement, elle s'était perdue dans les plantes mouvantes en cherchant leur campement. Ce ne serait pas étonnant. Elle avait eu de la chance de tomber sur Ystrelle et que les plantes l'aient emmené aux cascades plutôt que de la perdre à l'intérieur. Après, les plantes étaient plutôt sympathiques avec les personnes n'ayant pas de mauvaises intentions. Bien qu'il soit possible que certains soient à l'état de cadavre ou de squelette à l'heure actuelle...

Tu es là pour le travail ? Un message à délivrer ?

Ou peut-être était-elle ici dans le but de le voir lui. Avec Zal mort, le clan du Feu était bien plus libre de ses mouvements, bien que la confiance mettra un peu de temps à revenir vis-à-vis des autres clans.


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52

Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 1971
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2193

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   15/3/2018, 19:45


Kelekt

Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?!
Kelekt avait réalisé trop tard ce qu’elle venait de dire. Si elle s’était trompé ? Si Rahawk n’avait pas rejoint Akui, mais était simplement parti faire sa vie en solitaire ? Ce n’était pas une petite décision, mais il arrivait que de jeunes loups décident de quitter les clans pour vivre seuls. Elle comprit de suite son erreur en entendant un grondement féroce provenir d’Ystrelle. La blanche bondit sur ses pattes, gardant la tête et la queue relativement basses pour ne pas montrer d’hostilité. Elle avait commis une terrible erreur et risquait de le payer cher, quoique la louve Terre n’était pas en grande forme, s’éloigner suffirait à lui épargner un combat inutile. Pourtant, elle ne fit qu’un pas en arrière alors que la compagne de Gothic se relevait avec une certaine peine. Les oreilles de la femelle verte et argentée tournèrent alors en tout sens, semblant chercher une quelconque trace de présence dans les environs proches. Kelekt supposa alors que c’était quelque chose de bien plus compliqué qu’une influence d’Akui ou un départ bien réfléchit. Il y avait quelque chose de plus grave, que personne ne devait entendre. Ystrelle s’adressa à la juge sur un ton glacial.

« Ne parlez pas de ce dont vous ne savez rien... »

Ca elle allait le comprendre à ses dépends. La situation était passée de relativement calme à électrique à cause de trop grande franchise. Kelekt avait eu besoin d’exposer ses raisonnements à de nombreuses reprises ces derniers temps, avec tout ces procès à l’encontre des pro-Zal. Elle n’avait pas su se retenir de dire à voix haute ce qu’elle pensait. Dans d’autres circonstances, elle n’aurait pas été aussi loin sans en savoir d’avantage sur cette histoire. La blanche avait commis une erreur et ça risquait de lui coûter beaucoup, à commencer par une relation amicale avec la compagne de son père. Cette dernière regardait dans tout les sens, semblant craindre qu’un loup approche. Kelekt vu les larmes monter aux yeux de la louve verte. Ce qu’elle avait dit la faisait souffrir horriblement et l’apeurait. Elle regrettait d’en avoir trop dit, mais ne savait pas comment l’exprimer. Le moindre mot de sa part pourrait causer une attaque de la part d’Ystrelle.
Alors que la juge reculait un peu plus pour avoir un écart significatif entre elle et la femelle Terre, elle perçut de l’agitation dans les plantes géantes qui s’étendaient en jungle dense derrière la compagne de son père. Ce fut ledit père qui en sortit, à la grande surprise de Kelekt. Mais ce n’était pas vraiment une bonne nouvelle. Même si elle doutait qu’il l’attaque pour son erreur, elle perçut très largement sa désapprobation. C’était logique au fond. Alors qu’il approchait d’une démarche pourtant calme, baissant la tête pour être au même niveau que les deux louves, il planta un regard dur sur le juge. Cette dernière s’abaissa complètement, la fourrure de son ventre frôlant le sol, d’avantage par honte que par peur. Elle connaissait son père depuis peu, elle le décevait déjà. Ou du moins elle provoquait des émotions négatives chez lui et ça la rendait honteuse. La juge remarqua aussi la retenue dont Gothic faisait preuve, ses babines se gonflant, comme pour lui grogner dessus, mais rien ne se passa. Il s’adressa alors à elle sur un ton sec, mais qui se voulait le moins agressif possible sans doute.

« Il est parti faire sa vie de son côté. Nous ne savons pas où il est parti. De toute façon, il a l'âge de quitter la tanière et sa famille s'il le veut. »

Kelekt était repliée sur elle-même, se faisant la plus petite possible tant elle s’en voulait d’avoir agi de façon aussi stupide. C’était le propre des juges de réfléchir avant d’agir et pour la seconde fois, elle avait fait sans réfléchir aux conséquences de ses actes. Elle ne répondit que par un hochement de tête rapide, n’osant ni bouger, ni parler pour l’instant. La blanche craignit un instant que Gothic vint jusqu’à elle, mais il s’arrêta près d’Ystrelle, leurs fourrures se mêlant légèrement. Elle fut d’autant plus frappé par la différence de taille entre les deux individus. Son père était presque deux fois plus grand que sa compagne. C’était une différence assez rare et elle ne put s’empêcher de se demander comment un accouplement entre ces deux-là avait pu se faire sans dégâts.
L’attention de Kelekt fut attiré par un louveteau, Nils, qui vint sauter sur la patte de son géniteur pour essayer de la mordre. Elle remarqua qu’un mitaine était placé autour de la patte du cendré, sûrement une protection contre ce louveteau qui aimait beaucoup mordre. Son père grogna et tapa de la patte au sol. Sous le regard très intimidant de Gothic, le louveteau fila vers sa fratrie.
L’attention du géant revint alors sur Kelekt qui mit les oreilles en arrière en percevant le sens caché du regard qu’il lui faisait. Elle avait déjà compris qu’elle devait arrêter. Vu la réaction d’Ystrelle, la juge n’aurait sûrement pas insisté. Elle aurait tenté de s’excuser, mais l’arriver de son père avait un peu perturbé la louve. Elle ne savait pas quoi dire ou faire. Gothic finit par rompre le silence en lançant à son intention.

« Salut Kelekt. »

Le ton était vraiment neutre cette fois. Il essayait de détendre l’atmosphère visiblement. La blanche se redressa un peu, tremblant légèrement sous l’effort. Ce n’était pas son truc de rester dans cette position. Elle était prête à éviter une attaque et à fuir si nécessaire, mais elle doutait de plus en plus qu’Ystrelle ou Gothic ne l’attaque. La première était trop embrumé par sa souffrance et sa faiblesse dû à une mise bas récente et l’autre ne semblait pas vouloir la punir physiquement pour son erreur. La juge finit par se convaincre qu’elle ne risquait pas grand-chose et quitta sa position défensive, se redressant complètement. Elle dit alors presque à mi-voix.

« Salut… Gothic. »

Elle n’arriverait pas à l’appeler papa ou père. Déjà car les circonstance ne l’aidaient pas à se détendre et parce qu’il ne semblait pas être le genre de loup à apprécier ce genre de façon de l’appeler. Kelekt ne savait pas trop quoi faire, son antérieure gauche grattant légèrement le sol à cause de son état de gêne et d’incapacité relative à agir. Mais Gothic finit par pauser des questions.

« Tu es là pour le travail ? Un message à délivrer ? »

La question était justifiée. Vu le contexte actuel, de nombreux messagers circulaient un peu partout à travers les clans. La mort de Zal avait provoqué un grand chamboulement diplomatique. Ware cherchait à renouer avec des clans qui étaient en froid avec le sien, notamment la Terre. Mais ce n’était pas dans le cadre de ce vaste plan diplomatique qu’elle était venue si près du camp du clan de son père. Kelekt secoua donc la tête avant de répondre sur un ton plus neutre, bien qu’une pointe de remords pouvait être perceptible.

« Non… J’étais venue en espérant te croiser. La dernière fois, je n’ai pas vraiment eut le temps de discuter avec toi. J’ai tellement de questions à te poser… »

Elle adressa un regard plein d’espoir à Gothic. La juge ne savait pas si il accepterait après ce qu’il venait de se passer. Il pourrait aussi bien lui ordonner de partir qu’elle le ferait sans résister. La blanche tourna son regard vers Ystrelle et baissa la tête et les oreilles, essayant de lui transmettre par sa posture et son regard qu’elle était désolée de l’avoir blessée. Après quelques instants, elle reporta son attention sur son père, attendant sa réponse.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1996
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2631

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   15/3/2018, 21:46

YSTRELLE


La louve blanche reculait doucement, la queue basse. A son expression, Ystrelle voyait bien qu'elle regrettait ses mots, mais la douleur était trop forte. Rahawk avait fait une erreur, due à la puissance de son pouvoir, il n'avait pas su le contrôler et s'y était abandonné. Aujourd'hui il en payait le prix en étant l'esclave d'un dieu malfaisant, pour sa famille, pour protéger ses soeurs. Rahawk était une brute, elle ne pouvait le nier, mais ce n'était pas un écervelé, et il n'était pas mauvais... Quand le clan découvrirait où il était, il le jugeraient tous à l'encontre de sa nature profonde, et c'était ça qui lui déchirait le coeur, elle qui le connaissait vraiment. Soudain, derrière elle, les plantes bruissèrent. Elle se retourna vivement, les yeux encore pleins de larmes pour voir Gothic s'y frayer un chemin. Sa voix était tranchante et ne souffrait aucune discussion quand il répondit à son tour à la louve du feu.

Il est parti faire sa vie de son côté. Nous ne savons pas où il est parti. De toute façon, il a l'âge de quitter la tanière et sa famille s'il le veut.

Il s'approcha d'elle, très calme, il ne voulait pas envenimer la situation. Elle vit les yeux de Kelekt s'agrandir quand ils furent cote à cote, Gothic était un géant, elle était de taille normale, elle aurait pu se cacher entre ses pattes comme un louveteau si elle l'avait voulu. Sa présence la rassura, le sujet de discussion allait changer, il ne laisserait pas sa fille parler en mal de leur fils de nouveau. La fourrure de son dos se plaqua en douceur, ses pics d'argent redevinrent de simples poils. Elle s'assit, épuisée, et enfouis sa tête dans la fourrure épaisse de l'épaule de son compagnon. Il était là, elle et ses petits étaient en sécurité. Nils profita d'ailleurs de l'arrivée de son père pour tenter une attaque, mais le mâle portait maintenant des mitaines en cuir épais pour se protéger de ses petites dents pointues. Un regard dur et un coup sur le sol suffirent à renvoyer le jeune louveteau vers sa soeur grise. D'une voix plus neutre, il salua la blanche.

Celle-ci s'était plaquée au sol, la queue entre les pattes. Son géniteur était impressionnant quand il était en colère, même pour elle qui le côtoyait tous les jours. Elle se releva avec beaucoup de prudence, on pouvait sentir la peur que la situation ne dégénère, mais Gothic n'attaquerait jamais sa descendance, Ystrelle le savait, même s'il ne la connaissait que depuis quelques jours. Elle lui répondit à mi-voix, l'appelant par son prénom, pas papa, ou père. la chasseuse posa un regard peiné sur elle. Elle avait manqué tant de choses avec son père. Elle n'osait même pas l'appeler ainsi, quand ses frères et soeurs ne se gênaient pas pour le mordre ou lui grimper dessus à la moindre occasion.

Tu es là pour le travail ? Un message à délivrer ?

La tête contre son épaule, elle entendait sa voix comme dans un coffre. Elle était profonde, chaude, apaisante. Elle s'appuya contre lui, le laissant apaiser toutes ses craintes. Il était là. Kelekt secoua la tête négativement avant de répondre sur le même ton neutre que Gothic. Et elle disait ne pas lui ressembler...

Non… J’étais venue en espérant te croiser. La dernière fois, je n’ai pas vraiment eut le temps de discuter avec toi. J’ai tellement de questions à te poser…

Son regard s'était fait plein d'espoir. Elle avait une chance rare, presque toute sa famille était réunie devant elle, elle n'aurait sûrement pas beaucoup d'autres occasions de ce genre. Ystrelle ne savait pas vraiment quelle décision prendrait Karara vis à vis du clan du feu. Si elle décidait qu'elle ne souhaitait toujours pas renégocier des termes de paix, Kelekt ne pourrait plus le revoir, à moins qu'ils n'arrivent à se retrouver en terres neutres. Mais elle ne reverrait pas ses frères et soeurs...



__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3695
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3060

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   24/3/2018, 15:18

Gothic - Assassin - Clan de la Terre
L'apparition de Gothic fit de l'effet à Kelekt. Il la vit se décomposer et se ratatiner au fur et à mesure. Il mentirait s'il disait que cette réaction ne lui plaisait pas. Il aime être craint, même s'il s'agit de ses enfants. Ils devaient savoir et apprendre que malgré qu'il soit leur père, ils pourraient très bien leur mettre une rouste monumentale si la situation l'exige. Ils avaient le sang chaud dans la famille et un potentiel de rébellion parfois élevé. Combien de fois son frère et lui s'étaient battus contre leur père ? Souvent. Tel l'alpha d'une meute, Gothic devait garder sa place au sein de la famille. Il devait être prêt en tout temps contre un éventuel combat. Il devait rester le dominant. Ça ne l'étonnerait même pas qu'un jour, l'un de ses enfants décide de le combattre pour la place de dominant au sein de la famille. C'était comme ça chez eux. Si un jour ça arrivait et que Gothic viendrait à perdre, il devrait combattre à nouveau pour reprendre sa place. Pas question de se laisser marcher sur les pattes. Sauf peut-être s'il est trop vieux, là il laisserait sa place. Leur père avait fait la même chose avec leur grand-père, Gothic et Bélial avaient fait de même à leur jeune âge, mais n'avaient jamais gagné. Puis l'ère de Pandore avait divisé leur famille et ils purent être indépendants. Néanmoins, les deux frères se battirent de temps à autre pour savoir qui fut le dominant des deux et renverser le "pouvoir". C'était toujours comme ça dans leur famille. Il y avait toujours cet instinct de dominant. La place de dominant dans la famille ou la fratrie est, un jour ou l'autre, une place convoitée par les plus combattifs.

La nouvelle portée était bien sûre trop petite pour ça. Il n'avait pas de quoi s'inquiéter. Néanmoins, la première portée... La forte crise d'adolescence de Verd pourrait, un jour, la conduire à vouloir se battre contre lui pour la place. Cynthia pourrait elle aussi convoiter la place un jour, elle et son frère aimant être craint dans la meute auprès de ceux de leur âge et des plus jeunes. Malgré ça, il ne s'inquiétait pas trop à leurs sujets. Rahawk aurait pu le faire. Son caractère combattif l'aurait conduit à ce jour. Maintenant, il est avec Akui. Il n'avait plus de quoi s'inquiéter à son sujet. Même s'il garde dans un coin de sa tête, qu'un jour, il reviendra peut-être pour ça.

Kelekt est l'un de ses enfants. Elle est donc une potentielle adversaire pour plus tard. Seulement, son attitude fortement dominée envers lui, l’évinçait de la course pour le titre. Il ne la connaît pas. Ce n'est que la deuxième fois qu'il la voit. Il sait qu'elle est impulsive, vu comment elle a réagi en le voyant la première fois. Un jour peut-être, elle le combattrait, si toutefois elle s'entraîne. Il n'avait vraiment pas de quoi s'inquiéter la concernant. Aujourd'hui, elle est là, devant lui, devant Ystrelle et devant ses petits frères et sœurs. Elle avait droit à une grosse part de la famille tout d'un coup. Elle n'osait rien dire et ne rien faire face aux regards de son père. Elle devait regretter ses paroles. Peut-être pensait-elle qu'il allait lui en mettre une . Elle hocha simplement la tête face à sa réponse. Il pouvait sentir sa crainte. Ses oreilles étaient plaquées en arrière et sa position était en retrait.

Ystrelle reprit son calme à sa simple présence. Son poil se lissa et ses dards d'argent disparurent. Elle s'assit alors et profita de leur étroite proximité pour enfouir sa tête dans son poitrail fournit. Ce contact arracha un fin sourire à Gothic qui remua doucement la queue deux fois avant de reprendre de son sérieux.

Ils échangèrent quelques mots. D'abord un salut plutôt neutre pour poser la tension et un retour timide de la part de Kelekt. La louve blanche devait se détendre pour que la seconde fois se passe bien. Il essaya de faire de même, arrêtant d'être sur la défensive et radoucissant son regard volcanique. La tendre présence d'Ystrelle aidait à l’apaiser. Elle s'était calmée et était toute détendue depuis son arrivée. Il n'y avait donc plus de danger.

Kelekt n'était pas là pour le travail. Elle était venue d'elle-même en territoire inconnu pour le voir. Elle avait traversé le pays dans l'espoir de le croiser. Elle aurait pu se faire interpeller et renvoyer à coups de crocs, mais il n'en était rien. Elle avait su passer sans encombre et la voilà maintenant face à lui. Après tout, les frontières étaient moins dures envers les Feux maintenant que Zal n'est plus. Renouer le contact était essentiel et accueillir les messagers, les religieux ou les médecins étaient de nouveau d'actualité. Des questions à lui poser. Forcément, qu'elle en avait. Elle l'avait rencontré de façon totalement fortuite et ils s'étaient rapidement quittés, Gothic n'ayant pas le temps et leur rencontre étant partie de la mauvaise patte. Le regard de sa fille était plein d'espoir. Elle attendait sans doute beaucoup de cette seconde rencontre. La première fois, il lui avait indirectement dit qu'elle pourrait venir le voir. Il ne pouvait pas la chasser et puis, il n'avait pas envie de la chasser. Pourquoi la chasserait-il ? Il n'en avait aucune raison. Il avait du temps aujourd'hui.

Bien. Tu as vraiment de la chance : j'ai tout mon temps aujourd'hui.

Il s'assit alors et poursuivit, un regard engageant :

Redresses-toi, tu n'as rien à craindre. Je t'aurai déjà sauté dessus si c'était le cas. Tu peux t'approcher d'eux si tu veux, mais fais attention au petit mordeur de tout à l'heure. Laisse-moi commencer quand même, si tu n'es pas messagère, alors, c'est quoi ton rang ?

Tant qu'elle était là, autant qu'elle s'approche et noue un contact, même faible, avec ces petits morveux. Néanmoins, l'instinct de protection d'Ystrelle prendra peut-être le dessus. Elle pourrait refouler Kelekt. Ou alors, elle sera étroitement surveillée par la mère des garnements. En tout cas, l'attitude de Kelekt rassurerait forcément sa belle d'argent. Pour lui, même si elle éprouve une forte jalousie, elle ne pourrait rien leur faire. Sa simple présence dissuaderait toute mauvaise action de sa part.


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52

Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 1971
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2193

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   31/3/2018, 22:43


Kelekt

Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?!
Ystrelle sembla, au fil de l’échange, s’appuyer de plus en plus contre Gothic. Sa tête était à demi cachée par la fourrure fournie du père de Kelekt. Comme elle aimerait être à sa place, même si elle n’en laissait rien paraître. Elle avait beau vouloir, il y aurait toujours une sorte de fossé entre son père et elle. La blanche n’avait jamais connu son père jusqu’à récemment. Espérer avoir une relation normale, comme si ces 4 années d’absence n’avaient jamais existé, était purement utopique aux yeux de la juge. Elle ne pourra sans doute jamais voir Gothic comme ses petits frères et sœurs le voyait. Il était son père, mais ça ne serait jamais pareil.
Alors que Kelekt regardait son père, pleine d’espoir de pouvoir avoir une vraie discussion avec lui, Gothic lui répondit.

« Bien. Tu as vraiment de la chance : j'ai tout mon temps aujourd'hui. »

Le loup cendré s’assit alors et fit un regard engageant à la blanche. Cette dernière se sentit aussitôt se détendre sous ce regard ouvert et bienveillant. Son père poursuivit.

« Redresses-toi, tu n'as rien à craindre. Je t'aurai déjà sauté dessus si c'était le cas. Tu peux t'approcher d'eux si tu veux, mais fais attention au petit mordeur de tout à l'heure. Laisse-moi commencer quand même, si tu n'es pas messagère, alors, c'est quoi ton rang ? »

Kelekt s’exécuta et se rapprocha de sa famille du Clan de la Terre. C’était la seconde fois qu’on l’autorisait à approcher. La différence était que la juge savait à présent quel sujet il fallait éviter : Rahawk. Elle entendit la question de son père alors qu’elle avait réduis de moitié la distance les séparant. La juge s’assit à environ un mètre de Gothic, devant lever la tête pour apercevoir son regard si particulier. Elle n’avait plus peur, mais n’était pas pleinement à l’aise pour autant. C’était difficile de savoir ce qu’elle pouvait et ne pouvait pas se permettre de faire. Pour l’instant, elle comptait juste répondre à la question de son père et lui en poser une en retour.

« Je suis juge. Avec ce qu’il s’est passé récemment, on a jamais été autant sollicitée, moi et mes consœurs. Ware, notre nouvel alpha, a tenu à ce que ceux qui étaient du côté de Zal soient jugés afin de séparer les fous de ceux qui ont agi sous la contrainte. Si je suis là, c’est parce que les juges ont demandé une journée de tranquillité. »

Kelekt secoua un peu la tête avant de poursuivre.

« Mais c’est pas pour raconter ça que je suis là. »

La blanche devait réfléchir à ce qu’elle allait demander à son père à présent. Elle allait commencer par essayer d’en savoir plus sur sa famille. Après un silence, Kelekt demanda à Gothic, toujours sur un ton assez égal, ayant du mal à laisser libre court à ses émotions.

« Ystrelle m’a parlé de vous deux et de vos petits. Est-ce qu’il y a d’autres loups dans la famille ? »

En parlant des petits, ils semblaient s’agiter de nouveau. Comprenant qu’il n’y avait plus de danger car leurs parents étaient tout les deux calmes, ils se rapprochèrent de nouveau de Kelekt. Elle n’osait pas trop les approcher, craignant que l’instinct de mère d’Ystrelle ne la pousse à l’attaquer car elle aurait compris l’un des gestes de la blanche comme une attaque contre ses petits. Si Gothic était capable de l’apaiser par sa simple présence, elle ne voulait pas tenter le diable et préféra laisser les louveteaux venir à elle. Nils, le petit téméraire qui avait déjà fait du zèle précédemment, s’approcha de sa grande-sœur et lui lança un regard d’ange qui la fit légèrement sourire. Suite à ça, il se jeta sur son antérieure gauche qu’il commença à mordiller. Ses crocs, bien qu’encore très petits, étaient pointus, ce qui fit émettre un léger couinement de douleur à l’adulte. Elle se retint de faire un mouvement brusque et leva juste un peu la patte avant de l’agiter légèrement pour que le louveteau lâche prise. C’est qu’il était bien accroché le bougre et Kelekt préféra ne pas tenter de le saisir par la peau du cou, redoutant une réaction agressive d’Ystrelle. Il paraissait alors évident que la juge était un peu bloquée, ne sachant quoi faire et ne voulant pas mal faire comme elle l’avait déjà fait avant.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1996
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2631

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   5/4/2018, 21:50

YSTRELLE


La chasseuse était presque entièrement enfoncée dans la fourrure de son compagnon, maintenant entièrement rassurée par sa présence, elle se laissa glisser au sol pour se coucher. Malgré elle, elle devait reconnaître qu'elle était encore trop faible pour ce genre d'excursions, rien que de rester debout l'épuisait. Ruby profita que son ventre soit libre d'accès pour venir téter, contrairement à ses frères et soeurs, qui lui donnaient souvent de grands coups pour que le lait coule plus vite, elle était très douce. La mère soupira doucement. Gothic était plus détendu lui aussi, il se montra même complètement ouvert à la conversation avec la blanche.

Ils apprirent donc qu'elle était juge pour le clan du feu. Avec l'ascension au pouvoir de leur ancien chef d'armée, ils devaient avoir beaucoup de travail. Elle supposa que c'était également dangereux. Certains pro Zal ne devaient pas se laisser faire comme ça. La fille de Gothic recentra néanmoins le propos sur autre chose, elle n'était pas venue parler de son travail. Elle reposa la question sur sa famille, Ystrelle se tendit légèrement, mais elle doutait qu'elle soit assez stupide pour reparler de Rahawk.

Les petits voyant que leurs parents s'étaient détendus, étaient retournés observer leur grande soeur de plus prêt. Faubaru s'était assis face à elle, l'air digne, Akila à coté de lui semblait peu intéressé, son combat avec la plante devait lui trotter dans la tête. Ellana lui tournait joyeusement autour et Nils s'apprêtait à planter ses petits crocs pointus dans sa patte. Ystrelle ouvrit la bouche pour la prévenir, mais c'était déjà trop tard. Elle eut du mal à garder son sérieux devant l'air déconfit de la blanche, elle ne savait absolument pas comment réagir, et elle regardait le petit, les crocs bien plantés dans sa patte d'où il pendait mollement. Elle sourit.

Ne te laisse pas faire, où il recommencera plus fort sur une zone encore plus douloureuse.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3695
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3060

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   7/4/2018, 23:28

Gothic - Assassin - Clan de la Terre
Il sentit sa douce louve s'enfoncer un peu plus contre lui, cherchant toujours plus de contact. Si elle continuait comme ça, elle finirait par disparaître. Elle se mit ensuite à fondre, se couchant contre lui. Il la regarda s'affaisser. Ruby, calme comme à son habitude, avait observé sa mère. Elle se précipita à son ventre, voyant les mamelles découvertes. La petite fut ainsi la première et la seule à boire. Au moins, elle ne se fera pas pousser par ses frères et sœurs et aura tout le loisir de se restaurer. Dans leur famille, il fallait savoir profiter des opportunités.

Kelekt s'était approchée de sa famille dès que Gothic le lui en avait donné l'autorisation. Elle s'arrêta et s'assit juste devant eux. La distance était bien plus raisonnable pour parler. Elle répondit ensuite à sa question. Ainsi donc, elle est juge. Ce type de rang ne lui faisait ni chaud, ni froid. Akui était bien réel, alors les autres dieux le sont peut-être aussi ? La déesse Éléonore était celle de la justice, incarnant l'impartialité et l'autorité, punissant ceux le méritant et récompensant les justes. Du moins, d'après sa fille Verd. Ils apprirent que Ware avait enfermé tous les pros-Zal, occupant ainsi pas mal les juges. Kelekt avait un rôle important pour le clan du Feu, c'était une excellente chose.

Mais c’est pas pour raconter ça que je suis là.

Oui, c'est vrai. Kelekt n'était pas venu pour raconter sa vie professionnelle, ni pour donner des nouvelles du clan du Feu. Elle était venue pour un tout autre motif, pour avoir des réponses. Elle recentra la conversation :

Ystrelle m’a parlé de vous deux et de vos petits. Est-ce qu’il y a d’autres loups dans la famille ?

Oh ça, oui. Il y en avait d'autres. Ils sont quatorze en tout, en comptant Bélial, Dynastie et Rockaille. Quatorze, pour les membres officiels de la famille. Quand il avait rencontré Kelekt, ça lui avait rappelé qu'un jour, n'importe quel mioche potentiellement engendré pouvait se pointer devant lui. Il ne put retenir un rire nerveux en y repensant. Pourvu que ça n'arrive plus jamais. Si ça devait arriver, tant pis, il reportera la faute sur son frère jumeau...

Alors qu'il s'apprêtait à répondre, Nils, qui s'était lui aussi approché de Kelekt avec d'autres, lui attrapa la patte. Il vit la douleur s'installer sur le visage de sa fille. Elle se releva en suivant et leva même sa patte d'où Nils fut encore accroché. C'est qu'il est tenace le morveux ! Kelekt était dans l'embarras et posa le regard sur Gothic puis Ystrelle, ne sachant que faire.

Ne te laisse pas faire, où il recommencera plus fort sur une zone encore plus douloureuse.

Gothic acquiesça par le biais de mouvements de tête. Si Kelekt n'arrivait pas à s'en débarrasser, alors il irait le chercher. Le cas contraire l'arrangerait. Il ne fallait pas non plus que Nils se fasse réprimander uniquement par ses parents pour ce genre de chose. Si des personnes annexes le faisaient aussi, c'était tout aussi bien. D'ailleurs, que Kelekt le gronde, sera sans doute assez surprenant pour qu'il la lâche. Une fois qu'elle réussit à se débarrasser de Nils, il répondit à sa question.

Nous sommes quatorze en tout, en comptant ton oncle, ta nièce et ton neveu. Pour ce qui est de nous deux, nous avons trois autres enfants, plus âgés. Ils ont plus d'un an maintenant.

L'information était... Énorme. Il s'en rendait compte en le disant à haute voix. Kelekt allait être sur le cul.


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52

Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 1971
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2193

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   8/4/2018, 00:25


Kelekt

Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?!
Après avoir regardé Gothic, ne sachant que faire de Nils qui pendait à sa patte, Kelekt porta son regard sur Ystrelle. Cette dernière était visiblement détendue et calme à présent, l’un des louveteaux tétait tranquillement. La jeune mère lui dit alors, un sourire sur le visage.

« Ne te laisse pas faire, où il recommencera plus fort sur une zone encore plus douloureuse. »

Gothic approuva d’un hochement de tête. Alors elle pouvait se retire ce petit mordeur de Nils de sa patte. Kelekt grogna alors en regardant fixement le garnement. Celui-ci ne lâcha pas prise, son regard de petit ange pointé sur elle. Il pensait lui faire du charme ? Pas alors qu’il était en train de la mordre. Elle lui adressa alors.

« Tu ferais mieux de me lâcher tout de suite, Nils. »

La juge avait insisté sur le « tout de suite ». Le louveteau cligna des yeux pour signifier qu’il l’avait comprit, mais ne lâcha pas prise pour autant. Elle fronça alors les yeux et lui lança sur un ton autoritaire.

« Très bien, tu l’auras voulu. »

Kelekt fit usage de son pouvoir, qui passait par le contact visuel, sur le jeune Nils. Ce dernier fut parcouru d’un frisson si soudaine que, prit par surprise, il lâcha la patte de la blanche et alla se caler contre le ventre de sa mère car il avait froid. Bien entendu, dès qu’il prit la fuite, la sensation de froid s’estompa rapidement. La juge recentra alors son attention sur son père qui avait semblé attendre qu’elle se débarrasse de son tenace petit frère avant de lui répondre.

« Nous sommes quatorze en tout, en comptant ton oncle, ta nièce et ton neveu. Pour ce qui est de nous deux, nous avons trois autres enfants, plus âgés. Ils ont plus d'un an maintenant. »

Alors Gothic avait un frère que Kelekt ne connaissait pas. Ce dernier avait eu deux enfants. C’était la conclusion de la blanche. Ainsi donc, plus de la moitié de la famille était ici. Elle regarda un peu plus longuement chacun des louveteaux, commençant à bien les différencier. Il était peu probable qu’elle se souvienne de leurs noms ou de leurs apparences en les voyant seulement occasionnellement. Elle espérait qu’ils n’auraient rien contre elle quand ils seront plus âgés. Avoir un lien avec ceux qui étaient pour moitié ses frères et sœurs avait une certaine importance pour elle. Même si cette relation serait moins importante que sa fidélité au clan du Feu, la juge y tenait tout de même. Elle reporta son attention sur Gothic et rompit le silence qui s’était installé.

« Je doute de croiser la route de ton frère ou de ses enfants. J’imagine qu’ils ne sont pas au clan de la Terre. »

Kelekt marqua une brève pause avant de poser une autre question.

« On raconte bien des histoires à ton sujet. Qu’à l’époque de Pandore, tu étais un monstre. Même que tu l’es toujours un peu aujourd’hui. J’ai peine à le croire. Les récits sont exagérés ? »

La juge ne se méfiait pas sur ce coup. Elle se disait qu’il n’y avait pas de raisons que son père prenne mal cette question. Peut-être qu’il aimait cette réputation ? Elle ajouta alors.

« A moins que tu apprécies être craint à cause de ces récits ? »

Kelekt observait son père à présent, cherchant à déceler une émotion, une réaction, dans sa posture, son expression, ou son regard. Elle avait ce petit côté perçant et inquisiteur des juges. C’était une façon d’observer assez précise, qui faisait qu’elle n’était concentrée que sur Gothic, et sur rien d’autre.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1996
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2631

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   13/4/2018, 20:34

YSTRELLE


Gothic hocha la tête pour confirmer ce qu'elle avait dit à propos de leur fils, parmi leur progéniture, la majorité était assez difficile. L'ascendance du cendré ne faisait aucun doute mais elle s'épuisait à les surveiller, et ils ne se déplaçaient encore difficilement. Que ferait-elle quand ils auraient trois mois? Six? Le loup à dent de sabre ne pourrait pas toujours être là, il avait un rôle à remplir pour le clan, et les nourrices fuyaient quand elle leur demandait leur aide. Elle espérait que Cynthia et Verd seraient là pour leurs frères et soeurs.

La blanche prévint deux fois avant que ses yeux ne luisent et que son poil se gonfle légèrement. Le petit lâcha immédiatement et courut se réfugier contre sa mère. Il était froid, mais se réchauffa vite contre elle. Elle avait utilisé son pouvoir sur un louveteau. Le poil d'Ystrelle se hérissa et elle gronda. Elle lui avait dit de ne pas le laisser faire, pas d'utiliser son pouvoir sur lui! Un regard aux autres petit suffit pour qu'ils reviennent près d'elle, s'il lui fallait utiliser ses pouvoirs pour faire obéir un petit d'à peine un mois et demi, elle préférait ne pas lui en laisser plusieurs.

Alors qu'elle discutait avec son père, la chasseuse se leva avec difficulté. Cette histoire l'avait suffisamment mise en colère. Elle en avait assez, de toute façon elle était là pour faire connaissance avec le cendré et n'avait visiblement aucune affinité avec les petits. Il était temps pour elle de les ramener à la tanière, de les nourrir et de les laver. Elle enfouit sa tête dans la fourrure de l'épaule de son compagnon et fit un signe de tête à la blanche.

Je suis fatiguée, je ramène les petits à la maison, reste donc avec ta fille, tu nous retrouveras plus tard.

Elle pris la direction des plantes mouvantes. Sa voix avait été froide. Gothic n'y était pour rien, et la juge n'avait probablement jamais été en contact avec des petits. Elle s'arrêta net avant de pénétrer dans le rideau de verdure. Elle ne voulait pas être grossière avec la fille du mâle qu'elle aimait. Elle tourna la tête vers elle et sa voix se fit plus douce.

Je ne sais pas comment vous vous êtes rencontrés. Je ne sais pas qui est votre mère. Mais vous avez aujourd'hui une nouvelle famille sur laquelle vous pourrez compter. Mais ne vous avisez plus d'utiliser de nouveau votre pouvoir pour corriger vos frères et soeurs, ce n'est pas ainsi qu'il faut faire.

Sa voix s'était durcie sur la fin, mais elle l'avait ponctuée d'un sourire qui signifiait qu'elle ne lui fermait pas la porte de son coeur ni de celle de ses frères et soeurs. Puis elle se fondit dans la végétation, ses petits sur les talons.


__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3695
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3060

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   16/4/2018, 17:51

Gothic - Assassin - Clan de la Terre
La blanche prévient deux fois Nils. D'abord en grognant, puis verbalement. Le petit ne bougea pas et resta pendu à sa patte. Après une autre phrase qui annonça la sentence, Nils lâcha soudainement Kelekt et partit se réfugier contre le ventre d'Ystrelle. Gothic avait suivi Nils du regard, intrigué. Ystrelle prit un air mécontent. Le poil de son échine se hérissa et elle lâcha un grognement. Kelekt venait de faire quelque chose qui n'avait absolument pas plut à sa belle d'argent. Elle rappela ses petits qui accoururent vers elle.

Gothic reporta son attention sur Kelekt et lui annonça le nombre d'individus de la famille. Cela ne sembla pas étonner la juge. Certes, plusieurs familles étaient nombreuses, mais là il y avait quand même neuf louveteaux issu d'une louve de trois ans. Même Gothic savait que ce n'était pas courant.

Je doute de croiser la route de ton frère ou de ses enfants. J’imagine qu’ils ne sont pas au clan de la Terre.

Il hocha la tête négativement. En effet, ils ne sont pas de la Terre. Seulement, si la juge blanche s’aventure dans la forêt et les souterrains situés en dessous, à force, elle les rencontrera probablement.

On raconte bien des histoires à ton sujet. Qu’à l’époque de Pandore, tu étais un monstre. Même que tu l’es toujours un peu aujourd’hui. J’ai peine à le croire. Les récits sont exagérés ? A moins que tu apprécies être craint à cause de ces récits ?

À ces paroles, Gothic se redressa fièrement et un sourire satisfait étira ses babines, dévoilant à peine ses crocs. Il n'appréciait pas être craint, il adorait ça ! Bien qu'il ne soit plus un monstre d'égoïsme et de sadisme comme il a pu l'être autrefois, il gardait tout de même cette part de lui et ne rechignait pas quand il devait torturer quelqu'un. Comme l'oméga des Anarchistes dont il avait complètement oublié le nom.

Il sentit Ystrelle se relever. Il posa le regard sur elle. Elle se leva avec difficulté, mais y arriva tout de même toute seule. Elle était énervée à cause de ce qu'avait fais Kelekt à Nils. La chasseuse enfouit sa tête dans son épaule, s'y frottant un peu. D'une voix froide, tranchant avec son geste doux, elle annonça :

Je suis fatiguée, je ramène les petits à la maison, reste donc avec ta fille, tu nous retrouveras plus tard.

Il hocha la tête pour simple réponse. Elle tourna le dos et commença à s'approcher des plantes, les petits sur ses talons. Elle s'arrêta néanmoins et adressa à Kelekt, d'un ton un peu plus doux :

Je ne sais pas comment vous vous êtes rencontrés. Je ne sais pas qui est votre mère. Mais vous avez aujourd'hui une nouvelle famille sur laquelle vous pourrez compter. Mais ne vous avisez plus d'utiliser de nouveau votre pouvoir pour corriger vos frères et sœurs, ce n'est pas ainsi qu'il faut faire.

Il ne valait mieux pas savoir comment ils se sont rencontrés... C'était assurément une mauvaise expérience pour Kelekt et lui, il avait été énervé de se faire attaquer par une louve inconnue croyant pouvoir le battre l'espace d'un instant. Il avait pris un malin plaisir à voir son air déconfit quand elle s'était retrouvée par terre. Après, ils avaient parlé en haussant chacun le ton jusqu'à ce que Gothic accepte qu'elle fut peut-être bien sa fille. Puis, il s'était cassé à la confirmation de ceci.
Malgré son énervement, Ystrelle acceptait Kelekt dans leur famille. Cela fit plaisir à Gothic qui cependant ne le montra pas. Enfin, ce n'était pas visible. Le coin droit de ses babines s'était légèrement relevé.
Kelekt avait utilisé son pouvoir, Gothic l'avait deviné. Elle n'avait pas bougé d'un poil et Nils l'avait lâché d'un coup. Il ne pouvait s'agir que de ça. Seulement, étant une juge, le cendré doutait que le pouvoir soit dangereux ou du moins, elle l'a régulé suffisamment juste pour faire lâcher Nils. Il comprenait l'énervement de sa louve, elle était très protectrice avec ses petits, mais pour lui, ce n'était pas grave. Enfin, ce que Kelekt avait fait. Un autre pouvoir aurait pu réviser son jugement.
Ystrelle partit ensuite, pour de bon, avec les petits. Il la regarda s'enfoncer dans la végétation, puis quand elle disparut, il reporta toute son attention sur sa fille.

Je ne connais pas toutes les histoires, mais une chose est sûre, certaines sont bien vraies. Je suis assassin depuis Pandore après tout. Mon appartenance au clan de la Mort est une chose assez compliquée par contre. Étant jeune, j'y étais avec mon frère, car on voulait continuer de vivre avec nos parents. Mais, on ne supporte pas les ordres, surtout quand nous n'estimons pas la personne. On était des jeunes rebelles, arrogants et hargneux, difficile à mettre au pas. On s'est lassé de cet environnement, de ces loups se croyants supérieurs à nous et on s'est cassé. Enfin, se casser de ce clan n'était pas aussi simple. Pandore n'acceptait pas la traîtrise, alors on a opté pour le double-jeu en exerçant nos rangs aux frontières et terres neutres pour ne pas tomber sur les hauts-gradés. Ça a fonctionné... Jusqu'à ce qu'un groupe de lèches-cul découvre le pot aux roses et nous dénonce...

Il ne raconta pas la suite. Il omit alors son emprisonnement et ce boulet hérité qu'il ne peut se débarrasser. D'ailleurs, cet accessoire de prisonnier commençait à lui faire mal à la patte de temps en temps. Son genou souffrait parfois tout comme sa partie emprisonnée par la large menotte, mais c'était surtout quand il faisait trop humide. Il lui semblait qu'en période de forte humidité comme l'hiver, la menotte devenait plus lâche, bougeant légèrement, frottant alors sa patte et le contraignant à exercer un mouvement de patte plus contraignant en marchant pour atténuer le frottement. Peut-être pourra-t-il s'en débarrasser avec un pouvoir de glace, en gelant la menotte qui se brisera sous l'effet du froid. Ce n'était qu'une hypothèse, mais il avait l'espoir que ça fonctionne. Il y avait aussi l'acide. Zee, un loup de son clan, possède d'ailleurs ce pouvoir. Zee a déjà utilisé son pouvoir sur la menotte et la chaîne, et l'utilise encore. La substance gluante verte fluorescente arrive à ronger le métal imprégné de magie, mais celle-ci protégeant l'objet, ils sont loin de pouvoir le faire céder... Cependant, la chaîne et la menotte se font ronger peu à peu au fil des séances, cela se voyait. Depuis la première rencontre avec Kelekt, c'était un peu abimé. La magie scellante s'était atténuée sous le coup de ces agressions. Pour l'instant, la meilleure solution restait celle-ci, même si le slime de Zee lui faisait mal lors des séances tout comme la menotte lâche en période d'humidité. Gothic aurait pu s'en débarrasser depuis un moment, s'il avait eu l'idée d'utiliser le pouvoir de Zee bien avant... Seulement, ce n'est qu'au début de cet hiver qu'il y a pensé... Quand en entraînement, Zee lui cracha sa substance et qu'elle atterrit sur sa chaîne qui sous le coup de cette agression, fit crépiter le métal pendant quelques secondes.

De fils en aiguilles, j'ai fais partie du groupe de résistance contre Pandore, j'ai été mercenaire pour la Terre. Elle est morte et j'ai intégré le clan.

Il se souvint alors des questions de Kelekt. Il avait divagué, n'y répondant qu'indirectement en racontant son histoire. Il confirma alors :

Oui, certaines sont exagérées. J'aime être craint, j'en joue et ils ont bien intérêt à avoir peur de moi ou du moins, d'appréhender mes actions. Je me suis beaucoup posé par rapport à mon caractère de jeunesse, mais je reste dangereux et redoutable. Je n’hésite pas à faire du mal ou tuer quelqu'un s'il le faut. Après tout, je suis toujours assassin.

Sa dernière phrase en disait long. Si tout ceci était faux, il ne serait plus assassin et aurait choisi un autre rang. Il restait un monstre sauvage. Bien que le monstre se soit adouci, la bête restait toujours active et n’hésitait pas à bondir au moindre ordre.


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52

Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 1971
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2193

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   5/5/2018, 21:13


Kelekt

Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?!
Gothic confirma la supposition de Kelekt concernant l’appartenance son frère au Clan de la Terre d’un signe négatif de la tête. Il était donc solitaire, lui et sa possible descendance. Sa famille pouvait être bien plus grande qu’on ne pouvait l’imaginer.
Quand la juge évoqua les histoires qu’on racontait à son sujet et questionna la véracité des propos, son père sourit et se redressa fièrement. Même si elle n’avait pas encore la réponse, elle devina qu’être craint lui plaisait. Le cendré ne répondit pas tout de suite car Ystrelle se mit en mouvement. Elle adressa un signe de tête à la blanche avant d’annoncer d’une voix glaciale.

« Je suis fatiguée, je ramène les petits à la maison, reste donc avec ta fille, tu nous retrouveras plus tard. »

Kelekt se doutait que son ton était causé par ce qu’elle avait fait pour que le petit Nils lâcha sa patte. Elle ne lui avait pas fait de mal, contrôlant très bien son pouvoir quand elle l’utilisait consciemment. La blanche n’avait envoyé qu’une légère impression de froid, assez importante pour surprendre le petit et le faire lâcher prise, mais pas assez pour lui faire du mal. La mère ne l’entendait pas de cette oreille visiblement car elle s’arrêta net et tourna la tête pour lui adresser sur un ton plus doux, mais où des reproches étaient clairement perceptibles.

« Je ne sais pas comment vous vous êtes rencontrés. Je ne sais pas qui est votre mère. Mais vous avez aujourd'hui une nouvelle famille sur laquelle vous pourrez compter. Mais ne vous avisez plus d'utiliser de nouveau votre pouvoir pour corriger vos frères et soeurs, ce n'est pas ainsi qu'il faut faire. »

Kelekt ne montra aucune réaction, pourtant l’envie de répondre qu’elle n’avait pas voulu risquer de lui faire mal en le saisissant par la peau du cou la démangeait vraiment. Les petits étaient encore très frêles et la juge n’était guère habituée à interagir avec des louveteaux de cet âge. Elle aura pu le saisir d’une mauvaise façon et lui faire mal. La blanche avait donc préféré le faire lâcher prise en le surprenant avec son pouvoir. Cette fois, ça a fonctionné, mais le petit mordeur s’y attendra la prochaine fois… si il y a une prochaine fois. En dépit de ce qu’Ystrelle avait dit avant de disparaître, Kelekt n’était pas convaincu de pouvoir vivre se lien familial. Il faudrait qu’elle quitte son clan et rejoigne la Terre pour ça, mais elle ne saurait s’y résoudre. Elle tenait beaucoup à son rôle de juge. Et puis, sa mère avait besoin d’elle.
L’attention de Kelekt revint sur Gothic quand elle sentit le regard de celui-ci sur elle. Même si il était son père, elle avait toujours cette impression de ne pas être en sécurité. Le cendré en imposait énormément et elle n’arrivait pas à se sentir à l’aise avec lui. Peut-être parce qu’ils n’avaient été que formels jusqu’à présent ? C’était très probable. Il était sûrement plus aimant qu’il en avait l’air, Kelekt doutait de le voir un jour dans cet état. Elle releva les oreilles quand il répondit finalement à sa question précédente.

« Je ne connais pas toutes les histoires, mais une chose est sûre, certaines sont bien vraies. Je suis assassin depuis Pandore après tout. Mon appartenance au clan de la Mort est une chose assez compliquée par contre. Étant jeune, j'y étais avec mon frère, car on voulait continuer de vivre avec nos parents. Mais, on ne supporte pas les ordres, surtout quand nous n'estimons pas la personne. On était des jeunes rebelles, arrogants et hargneux, difficile à mettre au pas. On s'est lassé de cet environnement, de ces loups se croyants supérieurs à nous et on s'est cassé. Enfin, se casser de ce clan n'était pas aussi simple. Pandore n'acceptait pas la traîtrise, alors on a opté pour le double-jeu en exerçant nos rangs aux frontières et terres neutres pour ne pas tomber sur les hauts-gradés. Ça a fonctionné... Jusqu'à ce qu'un groupe de lèches-cul découvre le pot aux roses et nous dénonce... »

Il avait fait partie du Clan de la Mort à l’époque où il existait, mais ce n’était apparemment pas par choix personnel. Étrangement, Kelekt voyait très bien quel genre de jeune loup arrogant et rebelle son père avait pu être. Elle n’avait pas été éduquée par lui, mais peut-être que certains de ses choix ont été fait à cause du caractère « à contre courant » qu’elle a hérité du cendré. Sa mère voulait faire d’elle une guerrière, mais elle avait refusé et avait préféré devenir juge. Était-ce à cause de sa manie de rester le plus propre possible ? Ou parce qu’elle avait voulu déplaire à sa mère inconsciemment ? Peut-être un peu les deux.
Gothic avait vécu dans le Clan de la Mort et en avait exécuté les ordres, mais aucune évocation de ce qu’on racontait de terrible à son sujet n’était révélé.

« De fils en aiguilles, j'ai fais partie du groupe de résistance contre Pandore, j'ai été mercenaire pour la Terre. Elle est morte et j'ai intégré le clan. »

Ca aussi, Kelekt le savait plus ou moins. Il faisait partie de ceux qui s’étaient retournés contre la nécromancienne, Pandore, sans se faire découvrir. Cet acte a valu une sorte de pardon à tout ceux qui étaient concernés. La blanche n’était encore qu’un louveteau à l’époque, mais elle se souvenait vaguement de cette vague de désaccord qu’il y avait eu au sujet de Midéro, une ex-mort qui avait intégré le Clan du Feu. Elle n’était qu’une manipulatrice, alors qu’est-ce qu’un colosse de puissance comme Gothic avait pu causer comme controverse au sein du Clan de la Terre ? La juge ne pouvait que l’imaginer.
Gothic se recentra finalement sur la question, il est vrai qu’il avait pas mal divagué avec toute cette histoire, en continuant.

« Oui, certaines sont exagérées. J'aime être craint, j'en joue et ils ont bien intérêt à avoir peur de moi ou du moins, d'appréhender mes actions. Je me suis beaucoup posé par rapport à mon caractère de jeunesse, mais je reste dangereux et redoutable. Je n’hésite pas à faire du mal ou tuer quelqu'un s'il le faut. Après tout, je suis toujours assassin. »

Kelekt hocha la tête à ses paroles. Si il n’était plus capable de remplir son rôle, il ne serait pas assassin. La blanche n’avait rien de particulier contre ses exécuteurs que pouvaient être les assassins. La plupart sont impassibles et n’ont aucune pitié pour leurs victimes et la juge se doutait que son père était de ceux-là. Elle lui répondit d’ailleurs.

« Tu arrives à intimider naturellement. Je ne suis pas franchement à l’aise, seule avec toi. Pourtant, je suis ta fille et je devrai me sentir en sécurité en ta présence… »

Kelekt savait très bien elle-même pourquoi elle bloquait, pourquoi elle se sentait toujours un peu mal à l’aise en la présence de Gothic. Elle dit un ton plus bas, comme pour elle-même.

« C’est peut-être à cause de la façon dont on s’est rencontré. »

La juge n’avait aucun reproche à faire à son père, c’était sa faute si ça s’était si mal passé… Comme ça s’est mal passé avec Alkar il y a quelques années… Elle n’avait jamais osé aller le voir pour s’excuser de son comportement. Elle n’avait jamais trouvé le courage de se retrouver face à lui. Elle n’avait jamais su comment il l’avait vécu. Elle ne voulait jamais que ça se reproduise… pourtant elle l’avait fait avec son propre père.
Kelekt eut alors une envie instinctive. Elle n’obéissait plus à sa logique normale. Elle se leva et alla poser sa tête contre le poitrail de son père. Elle resta ainsi quelques instants, appréciant cette odeur qu’elle n’allait peut-être pas percevoir de nouveau avant longtemps. Sa gorge se serra et quelques larmes se perdirent dans la fourrure de son père. Elle lui dit alors sur un ton fort d’émotions.

« Je suis désolée… papa. »

Le dernier mot avait eu beaucoup de mal à sortir. Elle ne voulait pas qu’un écart se créer entre elle et cette famille qu’elle avait toujours rêvé d’avoir. Elle aurait tellement voulu avoir un père, peut-être même des frères et sœurs avec lesquels elle aurait su être complice… Elle ne l’avait jamais vraiment été avec qui que ce soit avant de rencontrer Idryss. Même sa mère avait toujours eu une certaine distance avec elle. C’était sûrement pour que la blanche ne découvrit pas qu’elle lui mentait, mais c’était une chose qui lui avait manqué : la confiance. On ne lui avait jamais vraiment fait confiance et elle n’avait jamais fait confiance à quelqu’un d’autre que sa mère. Aujourd’hui, elle voulait faire confiance à son père, se sentir détendue en sa présence et ne pas être sur la défensive en permanence. Elle voulait arrêter d’être cette louve craintive qui se méfiait de tout et de tout le monde. Le simple fait de s’approcher de son père, de mettre sa tête dans la fourrure de son poitrail, de se rendre vulnérable, c’était très dur pour elle et elle souhaitait vraiment que Gothic ne la repoussa pas car cela ruinerait ce qu’elle essayait de faire depuis quelques semaines : s’ouvrir aux autres et apprendre à faire confiance.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3695
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3060

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   6/5/2018, 23:11

Gothic - Assassin - Clan de la Terre
Tu arrives à intimider naturellement. Je ne suis pas franchement à l’aise, seule avec toi. Pourtant, je suis ta fille et je devrai me sentir en sécurité en ta présence… Elle poursuivit d'un ton bien plus bas, qu'il parvint à entendre grâce à leur proximité. C’est peut-être à cause de la façon dont on s’est rencontré.

Ce n'était pas un souvenir facile pour elle, comme elle venait de le souligner. Pour Gothic, c'était tout autre chose. Au départ ce fut un souvenir banal, puis, il s'était pris un retour de sa jeunesse volage dans la face. C'était la seconde partie de la rencontre qui fut plutôt désagréable. Ça ne l'avait pas piqué au vif ni remit en question cela dit. Seulement, se prendre un retour de sa jeunesse n'était pas sympathique. Gothic comprenait qu'elle ne se sente pas à l'aise ni en sécurité. Elle avait parfaitement résumé ce que son physique renvoyé.

Tandis que le silence était retombé, Kelekt se leva. Allait-elle partir ? Il ne savait pas quoi lui dire et peut-être avait-elle suffisamment eut de réponses pour aujourd'hui. Bien que ce fut maigre. La sortie et les reproches d'Ystrelle lui avait peut-être coupé l'envie. Cependant, elle fit une chose qu'il n'avait pas vu venir. Elle se rapprocha encore de lui et vint plaquer sa tête contre son poitrail. Les oreilles du cendré se dressèrent et un air étonné s'afficha. Il ne dit rien et la laissa faire. Le temps sembla se suspendre. La surprise passée, Gothic eut un sourire doux avant de lever une patte pour venir la poser autour de Kelekt à la manière d'un câlin. Il ne pouvait pas lui refuser ce premier geste purement père-fille. Il lui fallait un bon souvenir, une bonne attention, pour rattraper leur première rencontre et les rendre un peu plus proche.

Je suis désolée… papa.

Papa. Cette appellation dont il avait hérité il y a maintenant plus de deux ans, lui fit pourtant bizarre. Avec leur drôle de première rencontre, il n'avait pas totalement intégré qu'elle est sa fille et le fait de l'entendre lui fit prendre réellement conscience. Elle s'excusait pour l'incident, mais ce n'était pas grave. Il aurait probablement réagit de la même manière à sa place. Elle n'est pas de son clan, mais elle est de sa lignée. Le cendré perdit malgré tout son sourire et prit un air plus grave et triste, se rendant compte d'une chose. Ses oreilles fut pointée vers l'arrière.

Kelekt... L'interpela-t-elle avant de continuer : Akui m'a déjà pris un fils contre son grès et le notre alors, il est hors de question qu'il me prenne un second enfant.

Il posa sa tête sur celle de la louve blanche, renforçant cette étreinte et cette proximité. Il soupira fortement avant de poursuivre, d'un ton plus bas :

Tu ne dois pas être à ton campement le jour où il viendra chez vous. Il pourrait déceler un quelconque potentiel parce que tu viens de ma lignée. Pour l'instant, tu ne sembles pas avoir eut sa visite. Ça veut dire qu'il ne te porte pas d'intérêt. Alors si jamais il te voit, son avis pourrait changer. Je ne sais pas si la rumeur selon laquelle, Éléonore a inclue une protection anti-Akui à son palais est vrai, mais cache toi le plus possible chez ta déesse.

Gothic venait de lui donner ses premiers conseils en tant que père. Rahawk était partie et personne ne pouvait savoir comment il allait. Une chose est sûre, il est en vie. Sinon, Akui serait venu chercher Cynthia ou même lui pour le remplacer. Il ferma les yeux, savourant le moment tout comme elle. Il sentait clairement son odeur sur laquelle il se concentra pour l'imprimer dans sa mémoire.


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52

Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 1971
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2193

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   8/5/2018, 12:12


Kelekt

Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?!
Alors que Kelekt avait craint, au fond d’elle-même, d’être repoussée, Gothic ne fit rien sur le coup. Il était sûrement surpris, sachant qu’il n’était pas le genre de loups desquels ont s’approcherait de cette façon. Mais, la surprise passée, la louve blanche vit une de ses antérieures bouger et la sentit passer autour d’elle. Il l’acceptait ! Elle n’aurait su être plus heureuse. Avec ce geste, la blanche savait qu’elle avait un père à présent. Jusqu’ici, elle avait toujours eu un terrible doute, se demandant si Gothic n’agissait pas ainsi pour ne pas la blesser. Ce qu’il faisait actuellement prouvait le contraire, aux yeux de la juge en tout cas.
Ils restèrent ainsi un moment, Kelekt appréciant ce premier contact affectueux qu’elle avait avec son père. Elle devrait prendre le temps de passer dans la Rivière de la Roche à son retour pour atténuer l’odeur du cendré. Dans le cas contraire, on commencerait à lui poser des questions et elle doutait qu’annoncer que son père était l’assassin le plus craint et le plus respecté du Clan de la Terre soit une bonne idée.
Gothic finit par rompre le silence qui s’était installé depuis un temps. Elle perçut de la préoccupation dans sa voix et redressa les oreilles.

« Kelekt... Akui m'a déjà pris un fils contre son grès et le notre alors, il est hors de question qu'il me prenne un second enfant. »

Alors Kelekt avait donc bien commis une grosse erreur plus tôt, quand elle était avec Ystrelle. Cette louve, plus jeune qu’elle, semblait avoir un amour inconditionnel pour ses petits. Savoir que l’un d’eux était entre les griffes du dieu le plus perfide d’EL était sans doute un grand sujet d’angoisse. Même si elle parvint à le cacher, la blanche s’en voulut de ne pas avoir deviné ça elle-même.
Son père vint poser la tête sur la sienne. Kelekt mit les oreilles un peu en arrière car elle appréciait se sentir si proche de son père, protégée et certainement aimée. Sa mère n’avait jamais vraiment su lui donner cette affection dont elle aurait eu besoin à certains moments de sa vie. Elle ne réagit pas plus que ça, consciente que le sujet de conversation ne laissait pas de place au couinement affectueux qu’elle avait eu envie d’émettre. Toujours attentive, elle écouta se que le cendré disait. Il parlait plus bas encore. Craignait-il qu’on l’entende ?

« Tu ne dois pas être à ton campement le jour où il viendra chez vous. Il pourrait déceler un quelconque potentiel parce que tu viens de ma lignée. Pour l'instant, tu ne sembles pas avoir eut sa visite. Ça veut dire qu'il ne te porte pas d'intérêt. Alors si jamais il te voit, son avis pourrait changer. Je ne sais pas si la rumeur selon laquelle, Éléonore a inclue une protection anti-Akui à son palais est vrai, mais cache toi le plus possible chez ta déesse. »

Il voulait la protéger et, d’un côté, Kelekt lui en était reconnaissante. D’un autre, elle savait bien que se frotter à Akui était une mauvaise idée. Elle bougea la tête pour que son museau ne soit plus fourré dans la fourrure de son père et qu’il puisse l’entendre.

« Je suis plus souvent au Palais qu’au Camp de toute façon. Je doute qu’Akui puisse être intéressé par moi. J’ai le sens de la justice d’Éléonore et il n’a rien d’un dieu juste. Et puis, je ne suis pas une très bonne combattante et mon pouvoir est bien faible. Son attention sera portée sur d’autres membres du Feu avant moi. »

Kelekt recula ensuite doucement, mettant fin à cette étreinte qu’elle avait beaucoup appréciée. Si le sujet n’était pas aussi important, sa queue remuerait certainement avec énergie. Elle leva la tête pour fixer le regard aux aspirations démoniaques avant de poursuivre.

« Ce fils, à quoi ressemble-t-il et comment s’appelle-t-il ? Si jamais je croise sa route, j’essaierai de l’aider. Je dois bien ça à Ystrelle après avoir dit des choses idiotes à son sujet. »

Kelekt avait une nouvelle détermination dans son regard bleu glace. Elle venait de se découvrir une famille, elle allait l’aider si elle en était capable. Qui que soit ce jeune loup, si il était auprès d’Akui contre son gré, il fallait veiller à ce qu’il ne sombra pas dans le mal. Même si Gothic avait l’air d’un démon, il veillait sur ses enfants et cherchait visiblement à les protéger et à en faire des loups à la fois fort et assez intelligent pour ne pas succomber à la tentation d’un dieu. Mais qui sait ce qu’Akui était capable de faire pour corrompre un esprit saint. La juge attendait la réponse de son père. Il pouvait ne pas être d’accord, ça ne l’empêcherait pas de tenter le coup. Peut-être que c’était ça, le caractère qu’elle avait hérité de lui ?
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3695
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3060

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   8/5/2018, 20:11

Gothic - Assassin - Clan de la Terre
Après ses paroles, il sentit la tête de Kelekt bouger. Son museau fut totalement découvert. Elle prit à son tour la parole. Elle le rassura tout de suite. C'est au palais lumineux qu'elle passe plus de temps plutôt qu'au campement. Ce fait ne l'étonna guère. Après tout, elle est juge. Les religieux passent pas mal de temps autour de leur dieu. Une bonne majorité habite même aux environs de leur statue plutôt qu'au sein de la meute. Elle avait peu de chance de croiser Akui et c'était très bien. Elle dit que son pouvoir n'est pas puissant, mais il est certainement capable de le changer. Déjà, il peut l'accroître. Ce fait est une certitude. Quoiqu'il en soit, son sens de la justice et le lien qu'elle a avec Éléonore fera d'elle une proie difficilement attrapable. Elle avait raison, Akui n'avait aucun intérêt à lui porter.

Quand elle eut fini de parler, elle recula, arrêtant ainsi ce premier vrai contact père-fille. De toute façon, ils ne pouvaient pas rester indéfiniment dans cette posture. Dans le geste de recul, le cendré avait relevé la tête. Il se contenta de rester assis et de la regarder, en silence. Elle lui demanda ensuite à quoi ressemblait son frère et quel est son nom. Gothic fut réticent à lui divulguer ces informations. Il en avait déjà beaucoup dit. Il savait que personne ne rodait dans le coin, personne ne pourrait l'entendre. Néanmoins, Kelekt chercherait sans doute à le trouver. Elle prétextait vouloir le savoir si elle venait à le croiser, mais il se méfiait. Il ne la connaissait pas assez pour savoir ce qu'elle ferait une fois cette discussion terminée. Peut-être le cherchera-t-elle. Peut-être qu'elle souhaite juste avoir ces informations dans le cas où ils se tomberaient dessus. En tout cas, il n'avait aucun moyen de connaître ses actions. Il ne pouvait se baser que sur ses paroles. Après un grognement agacé, il répondit tout de même :

C'est un grand loup, imposant. Crête verte plus haute que la mienne, dents de sabre et pelage vert grisâtre. Argenté sur les pattes. Il s'appelle Rahawk.

Ça l'ennuyait profondément de lui avoir divulgué les informations. Ce fut essentiellement le regard déterminé de sa fille qui l'avait convaincu. En tout cas, Kelekt était juge. Elle n'était donc pas dénuée de sens. Elle était sans doute prudente et elle mesurait bien tout le danger d'Akui et de la situation. Maintenant, il n'y avait plus qu'à espérer qu'elle ne cherche pas à trouver son frère.


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52

Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 1971
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2193

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   8/5/2018, 22:46


Kelekt

Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?!
Quand Kelekt s’était écartée de Gothic, il était resté assis et la regardait. Il était bien moins menaçant soudainement, après qu’elle ait pu l’approcher de si près et découvrir qu’il avait de l’affection pour elle. La juge était bien plus à l’aise en sa présence à présent. Quand elle demanda de plus ample informations sur ce fils disparu : son nom et son apparence entre autre. Elle voulait pouvoir le reconnaître si elle le croisait. Son père sembla visiblement réticent à l’idée de lui révéler ses informations. Que craignait-il ? Qu’elle aille au Château du Crépuscule exiger qu’on lui rendit son petit frère ? Ça ne risquait pas d’arriver, elle n’était pas folle. Son père laissa entendre un grognement d’agacement. Kelekt pensa alors ne pas avoir cette information, mais le cendré répondit peu après.

« C'est un grand loup, imposant. Crête verte plus haute que la mienne, dents de sabre et pelage vert grisâtre. Argenté sur les pattes. Il s'appelle Rahawk. »

La blanche était à présent certaine qu’il avait peur qu’elle se lança à la recherche de Rahawk. Elle hocha la tête et lui répondit.

« Tu ne veux pas que je me lance à sa recherche. Ne t’inquiète pas, je ne le ferai pas. Je sais bien qu’Akui ne peut être abusé ou vaincu. »

Kelekt resta silencieuse un moment et ferma les yeux, fixant la description de son petit frère dans sa tête pour imaginer sa silhouette. De toute façon, il ne devait y avoir beaucoup de loups à la crête verte avec un pelage mêlant vert et gris. Elle rouvrit les yeux et se recentra sur son père.

« Merci pour ses réponses… et pour ce câlin. On se croisera sûrement de nouveau. Je passerai peut-être quand la situation sera plus stable dans mon clan et si Akui ne se met pas en action. »

Kelekt se leva et commença à partir, entreprenant de traverser le petit cours d’eau dans le sens inverse pour se retrouver à l’orée de la Forêt des Rêves Bleus. Elle en avait appris beaucoup sur sa famille et sur son père. La juge était heureuse d’avoir un père et une famille qui semblait l’accepter.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin (by Keranne) 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware (by Licorneor) 006600
Hybris (by Puccazaza) d2d739
Médée (by Puccazaza) 660000
Faubaru 104e12
Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3695
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3060

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   14/5/2018, 19:35

Gothic - Assassin - Clan de la Terre
Kelekt tenta de le rassurer : elle ne comptait pas chercher son frère. De toute façon, c'était une chose dangereuse et ça aurait été stupide. Non seulement, elle pourrait tomber sur des adeptes du dieu, mais en plus, il devait sans doute les surveiller. Surtout Rahawk. Elle le remercia pour les réponses et ce geste affectif qu'il lui avait accordé. Leur prochaine rencontre était indéterminée. Avec la menace du dieu, ça pouvait empirer n'importe quand. Si elle n'était pas du clan du Feu, ils pourraient se voir plus souvent, en se rejoignant à la plage ou la forêt des Rêves Bleus. Enfin, avec les passages souterrains, ça peut toujours se faire, encore faut-il qu'elle sache les utiliser jusqu'à ces territoires.

Kelekt se leva ensuite. Tandis qu'elle commençait à partir, il la salua avant de tourner lui aussi des talons et de s'enfoncer dans les plantes mouvantes. Il devait s'assurer qu'Ystrelle était bien rentrée se reposer. Cette journée ne fut pas inutile. Il avait put confirmer sa fille au sein de sa famille et la blanche avait pu en rencontrer un bon morceau. Maintenant, puisse-t-elle survivre si elle tombe sur Rahawk.
- FIN -


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52

Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Neuf louveteaux et elle est plus jeune que moi ?! [PV. Ystrelle, Gothic][FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elle s'ennuyait. [ pv. Alexei ]
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres de la Terre :: Et l'histoire se termina-