Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Vous rev'nez de loin { PV Kaporal et Gaor }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maö

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILMessages : 334
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2017

Points : 322

MessageSujet: Vous rev'nez de loin { PV Kaporal et Gaor }   Lun 5 Fév - 23:36

- RP Effectué au Camp du Clan de l'Eau -
- Il se passe 1 semaine après la venue d'Akui -



Xia ○ Médecin de l'eau
Après que Gaor ne se soit fait mettre hors jeu par Akui, la louve grise avait succombé à son angoisse, finissant par tomber dans les pommes... Lorsqu'elle avait repris connaissance, elle s'était rendue compte qu'on l'avait tirée à l'intérieur de la tanière, son frère se tenant à ses côtés, s'activant autour des deux grands loups inconscients, il avait bandé le reste de la patte de Gaor et s'occupait du dos en sang de la jeune Lagherta. Malgré qu'elle n'appréciait pas les louveteaux en général, elle tolérait la présence de la petite dans la tanière, d'une part pour ses soins mais également car elle connaissait l'attachement de la petite pour Gaor et elle ne voulait pas qu'on lui casse les pieds, surtout avec le mal de crâne qu'elle se coltinait. Elle s'était en suite relevée tant bien que mal, il le fallait. Elle se dirigea en tremblant vers les divers recipiants qui se trouvaient au fond de la tanière, en ramenant un à son frère, contenant une pâte verdâtre et mal-odorante qui était toutefois très efficace pour cicatriser, il pourrait en étaler généreusement sur les plaies de Gaor et de la petite louve. Sans échanger un seul mot, elle allait vers Kaporal afin de chercher quel mal le rongeait.




Une semaine s'était écoulée depuis la venue du Dieu des éléments, une journée qui resterait gravée dans la mémoire des loups du clan de l'Eau.
Elle ne se souvenait pas exactement de ce qu'elle avait vu, tout était flou et emmêlé dans sa tête, les images d'horreur du corps sans vie de Till ainsi que du corps mutilé de Gaor lui revenaient en mémoire sous forme de flash. Les tremblements n'avaient pas cessés mais s'étaient fait plus discrets et elle refusait de sortir de la tanière, veillant sur ses deux blessés.
Elle avait diagnostiqué une arythmie à Kaporal, tout ce qu'elle pouvait faire était de lui faire avaler une infusion médicinale qui agissait en favorisant un rythme cardiaque normal (autant prévenir, c'est plus fort que du jus de pomme), mais elle ne pouvait pas savoir ce qu'avait trafiqué Akui pour que le vieux en arrive à ce stade.
Gaor lui était revenu à lui il y a plusieurs jours, mais elle refusait de le laisser partir tant qu'il ne serait pas au moins reposé...
Elle attendait que le temps passe, que les tremblements cessent, que ces cauchemars disparaissent... Enchaînant les insomnies et les cigarettes afin de se détendre les nerfs, elle ne pouvait qu'attendre que quelque chose se passe, elle avait changé les bandages de Gaor et nettoyer à nouveau ses plaies, que pouvait-elle faire d'autre ? Elle renversa un liquide translucide à l'odeur forte dans un bol fait de bois proche du loup à crête, prétextant que ça l'aiderait à combattre la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2148
Age : 25
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2970

MessageSujet: Re: Vous rev'nez de loin { PV Kaporal et Gaor }   Mar 6 Fév - 0:39

GAOR


Gaor se réveilla en sursaut, en pleine nuit. Il était vivant. Il avait du mal à le croire, il se souvenait de la lame de glace qui avait foncé vers lui. La douleur se rappela instantanément à lui quand il revit sa patte dans une flaque de sang. Ses yeux se posèrent sur le moignon qui restait de sa patte gauche il sera les crocs, alors il n'avait pas rêvé... Sa patte droite se porta à son oeil, un épais bandage le recouvrait. Alors ça non plus ce n'était pas un rêve...

Plus loin dans la tanière, la cage thoracique de Kaporal se soulevait irrégulièrement, comme si son coeur peinait à alimenter ses poumons. Il était maintenant un reflet du vieux loup blanc. Il suivait ses traces. Akui avait dit qu'il avait un pouvoir qui noircissait la destinée de ceux qui le côtoyaient. Il serra les crocs, comment le nier aujourd'hui. Néanmoins, si Kaporal avait donné l'ordre, le loup des cavernes avait approuvé ce choix. Si c'était à refaire, il n'hésiterai pas.

Collée contre la paroi, la tête reposant sur la queue du grand mâle, Lagherta dormait profondément. Elle avait dû le veiller. Combien de temps avait-il été évanoui? Peu importait, la douleur refluait par vague. Un bol était posé à coté de lui, vide, mais son odeur acre ne laissait aucun doute sur son précédent contenu. Ses pensées étaient de plus en plus incohérentes, la douleur se faisait lointaine. Xia, c'était Xia qui l'avait drogué... Il sombra de nouveau.

------------------------------------------------------

Gaor avait envoyé Lagherta se nourrir. Il ne supportait plus le confinement ni sa prévenance excessive auprès de lui, mais soucieux de ne pas la blesser, il se contentait de l'éloigner autant que possible tout en restant discret. Il était enfermé dans la tanière puant l'alcool et la cigarette du médecin. Son humeur était de plus en plus maussade. Et surtout, il ne pouvait s'empêcher de réfléchir encore et encore. Akui préparait une guerre, il recrutait ses soldats. Et personne ne semblait se mettre sur le pied de guerre dans le campement. Pyrrha était à la barre. Modérée, comme toujours.

Xia tremblait encore chaque fois qu'elle les voyait, lui et Kaporal. C'était ridicule, un médecin aussi émotif était inutile sur un champ de bataille, ce que ne manquerait pas d'être El dans quelques semaines, quand le Dieu aurait fini de faire sa campagne. Le géant se sentait comme un lion en cage. Il fallait agir. Préparer le clan, entrainer tout le monde, sans distinction. Les armées d'Akui seraient bien plus fortes que ce qu'ils avaient pu affronter jusque là. Chacun devrait pouvoir se défendre.

Alors que la louve s'allumait une nouvelle cigarette, il tenta de se relever. Il vacilla, il avait du mal à comprendre comment placer sa patte pour qu'elle soutienne son poids. Encore une chose qui prendrait du temps, il ne pouvait plus rester ici. Veiller lui aussi sur l'alpha ne servait à rien. Il fallait qu'il entraine son escadron, et quiconque étant en age de se battre.

Laisse-moi rentrer chez moi Xia, rester immobile ne me rendra pas ma patte et mon oeil. Visiblement, Akui me voulait vivant, sinon je serai encore dans le coma. Donc je vais bien.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3851
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3289

MessageSujet: Re: Vous rev'nez de loin { PV Kaporal et Gaor }   Mar 6 Fév - 0:56

Kaporal - Alpha - Clan de l'Eau
Akui. Il revenait sans cesse. À chaque fois qu'il faisait un rêve, le dieu élémentaire s'arrangeait toujours pour le faire virer au cauchemar à un moment donné. C'était éprouvant pour sa tête, car ça l'empêchait de bien dormir. Ainsi, le corps de Kaporal se mettait à bouger parfois ou il se crispait. Ses oreilles se plaquaient et il gémissait. Akui était marqué au fer rouge dans son esprit.

Il était au milieu d'une plaine. Il faisait bon. Un léger vent vint faire danser l'herbe verte. Il se leva, s'étira et sourit en regardant le paysage. On l'appela. Il tourna la tête sur sa droite et il la vit, Lucille. Elle est à côté d'elle. Il est heureux de la revoir, ça fait longtemps. Ils se mirent à marcher, parlant. Elle lui sourit puis elle se plaça devant lui. Elle perdit soudain toute joie de vivre. Le décor se brouilla et devint sombre. Le ciel s'obscurcit d'épais nuages gris, le vent se leva, la terre se craquela et tomba, ne laissant au final qu'un morceau de terre là où ils sont. Ils étaient à la falaise Haute-Perchée. L'instant d'après, Lucille sauta dans le vide. Il cria son nom, puis quelqu'un lui sauta dessus. Il fut plaqué au sol sauvagement. Bouche-bée et n'arrivant pas à bouger, il regarda l'individu. Au-dessus de lui, se trouvait Valentin. Ce serpent à sonnette avait un sourire dément et son regard fou le transperçait.

Volk et maintenant toi vieux débris !

L'assassin plongea sur sa gorge. Kaporal se débattit dans son rêve comme dans la vraie vie où il lâcha un couinement étouffé également. Alors que dans son cauchemar, Valentin serrait sa gorge, il ne mourut pourtant pas. D'une force dont Valentin n'avait normalement pas, il souleva Kaporal, le tenant toujours par la gorge qu'il serrait avec toujours plus de puissance. Il le lança vers le précipice. Kaporal atterrit juste aux abords et il put se retourner au moment de l'impact. Seulement son corps pendait à présent dans le vide et il n'avait que sa patte avant dont les griffes étaient enfoncées dans la terre, pour le retenir de chuter. De ses pattes arrières, il essayait de prendre appuie sur le flanc de la falaise pour s'y hisser. Valentin s'approcha doucement de lui. Kaporal est terrifié. Le vent se fait plus violent, la mer déchaînée frappe la falaise avec hargne tel un monstre furieux essayant t'attraper une proie pendante au-dessus d'elle. Au fur et à mesure que Valentin s'avance, son corps change. Il devient plus grand, ses pattes se colorent puis ses yeux... Akui est à présent face à lui, le regardant d'un air hautement satisfait. Soudain, il abat sa patte sur la sienne, l'écrasant. Enfin, il fait une rotation dans laquelle il assène un coup de patte arrière puissant qui envoie le russe dans le vide. Pendant sa chute, il voit Akui rire aux éclats. Il se réveille enfin en sursautant.

Ses yeux s'ouvrent d'un coup alors qu'il prit une grande inspiration. Son rythme cardiaque était normal cette fois-ci, pas comme la dernière fois qu'il était conscient. Il voyait floue pour le moment, mais sa vision finit par se stabiliser, il fixait le sol. Sa bouche est pâteuse. Combien de temps était-il resté inconscient ? D'ailleurs, ou est-il ? Est-ce qu'il est mort ? Il arrêta de fixer le sol de la tanière d'un air absent et se concentra un peu. Il huma l'air. Ça sentait un mélange de médicaments, d'alcool et de plantes brûlées. Il leva la tête et c'est sans surprise qu'il vit Xia. Si l'au-delà ressemblait à la tanière de Xia, alors c'était complètement à chier ! À cette pensée et malgré son état, un petit sourire étira ses babines pendant quelques instants. Il se mit à bouger, se redressant. Il ouvrit la gueule, pas très sûr d'arriver à en sortir un son. Sa voix enrouée s'éleva dans la tanière de la médecin :

Tavernière... Une vodka.

Ce n'était pas qu'une phrase lancée pour l'interpeller, c'était aussi une demande. Après tout ce dont il avait cauchemardé, il avait grand besoin de boire. Son corps avait malgré tout pu se reposer quelque peu pendant les périodes de calme que son subconscient le lui avait laissé. Seulement, ses yeux étaient cernés par le manque de sommeil réparateur. Il tirait aussi une tronche pas possible, plus aigri que d'habitude. Il était en mode ours mal léché s'étant levé de la patte gauche inexistante, autant pas le faire chier ! Cependant, ses oreilles étaient à l'horizontale et son regard était vide.

Leurs regards étaient inquiets. Après tout, il avait frôlé la mort. Akui avait eut l’indulgence de ne pas le tuer sur place. Enfin, d'après le dieu, ça ne tarderait pas... Il aurait sans doute été mieux qu'il meurt sur le coup. Xia avait la clope au bec. En vue de l'odeur, ce n'était pas sa première. Quand il s'attarda sur Gaor, son physique le frappa instantanément. Le loup des cavernes avaient une patte avant et œil en moins. Surpris, il demanda :

Qu'est-ce qui s'est passé ?

Le clan allait-il bien ? Combien de victimes avait fait Akui après qu'il se soit évanouit ?


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52


Dessins par Noktelys à gauche et Camomille1777 à droite
Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/ En ligne
Maö

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILMessages : 334
Age : 28
Date d'inscription : 24/12/2017

Points : 322

MessageSujet: Re: Vous rev'nez de loin { PV Kaporal et Gaor }   Mar 6 Fév - 13:01


Xia ○ Médecin de l'eau
Elle avait l'impression d'être une faible, une moins que rien. La seule personne à s'être écroulée ce jour là pour une autre raison que des blessures graves était Xia, elle ne cessait de se remettre en question, était ce l'alcool qui lui avait fait péter les plombs? Non... Elle prit une mine plus sérieuse, son petit frère avait été beaucoup plus efficace qu'elle, il avait su prendre les devants et avait bien agit, pendant qu'elle gisait au sol.
Elle devait devenir plus forte. Son père lui avait appris beaucoup de choses et pour la première fois depuis tant d'années elle ne se sentait pas digne de ses enseignements, Koï avait su s’entraîner, devenir fort... Mais elle... Xia avait beau être courageuse, elle était faible et son esprit continuellement noyé dans ce qu'elle buvait ne l'aidait pas à aller mieux. Elle réfléchirait à suivre un entrainement plus tard, elle devait se préparer aux événements futurs.

Gaor tentait de se relever péniblement, elle ne pourrait malheureusement pas l'aider à vivre sans son membre manquant, la seule chose qu'elle pouvait faire était atténuer la douleur. Elle regrettait de ne pas pouvoir faire plus, mais même avec la grande variété de produits qu'elle avait à disposition, aucun remède miraculeux ne pourrait refaire pousser sa patte ou remplacer son œil, hélas.

Laisse-moi rentrer chez moi Xia, rester immobile ne me rendra pas ma patte et mon oeil. Visiblement, Akui me voulait vivant, sinon je serai encore dans le coma. Donc je vais bien.

Elle se tourna un instant, montrant les crocs aux pierres qui composaient les murs de la tanière, puis elle se mit à réfléchir un instant, faisant les cent pas au fond de la pièce, l'air sérieux et lâchant parfois quelques grognements. Ses plaies étaient loin d'être cicatrisées mais le loup aurait besoin de réapprendre à se mouvoir correctement avec le manque de sa patte, réapprendre à juger les espaces sans son œil.... Elle ne pourrait pas le retenir ici de toute façon et elle en était consciente, trop petite et bien trop fragile en comparaison du mâle, s'il voulait partir il en aurait largement la force. Elle se retourna vers lui après délibération avec elle même, ayant l'air plus sereine.

Soit.

Elle y était résolue, attrapa une de ses gourdes attachée à une sangle de cuir et la fit glisser en direction de Gaor.

T'as intérêt à faite attention à toi, ça c'est juste au cas ou la douleur soit trop forte, si t'en as plus assez ou qu'y a un soucis, t'as intérêt de rev'nir.

Elle soupira, s'asseillant dans un coin avant de prononcer quelques autres mots.

... C'est sans alcool et à peine moyennement mauvais... Puis si la petite se remet à saigner...

Elle ne prit pas la peine de finir sa phrase, son message était assez clair, en cas de pépin il fallait venir la chercher, point. Pas de contestation possible. Elle avait eu un petit sourire qui n'avait duré qu'un instant en parlant du gout de la boisson, un tout petit mensonge de rien, c'était bien sans alcool mais pas moyennement mauvais, plutôt carrément dégueulasse avec un gout fort et tenace.

Ils firent interrompus par des...Couinements ? Ça ne venait pas de Gaor, elle s'était tournée d'un bond vers le corps de Kaporal. Elle s'approcha inquiète de l'Alpha quand il se réveilla d'un coup, prenant une lourde inspiration. Elle n'eut pas eu le temps de lui demander comment est ce qu'il se sentait que Kaporal se relevait déjà.

Tavernière... Une vodka.

Elle était d'un coup plus soulagée, redressant ses oreilles et regagnant son petit sourire habituel et au vue de la première phrase après son réveil, Kaporal était bien vivant, un alcoolique sobre mais bien vivant.
Elle le vit fixé le corps mutilé de Gaor avant que Kaporal ne lance sa question.

Qu'est-ce qui s'est passé ?

Une nouvelle série de flashs vint interrompre les pensées de la médecin, baissant à nouveau les oreilles et effaçant son sourire. Elle alla ramasser deux bols et renversa le liquide transparent à l'intérieur, faisant simplement un signe de tête à Gaor pour lui signaler que son récipient était toujours plein s'il voulait boire un coup. Elle poussa un des deux bols près du loup blanc.
Elle ne savait pas comment expliquer les événements à Kaporal, elle ne connaissait l’état actuel du clan que par ce que lui rapportait son frère de temps à autres, n'y faisant d'ailleurs pas vraiment attention car trop plongée dans ses pensées.

Pour Gaor... On va dire que le Dieu des éléments n'aime pas qu'on touche à ses "jouets"... Sinon Till a bien crevé et de ce que j'ai compris, Akui s'est barré pas longtemps après... Pas d'autres victimes à ma connaissance.

Son attention minimes aux nouvelles qu'on leur apportait ne lui permettait pas d'en dire plus, elle se contenta de s'asseoir derrière sa coupelle, attendant de finir cette dernière clope pour en boire le liquide.
Revenir en haut Aller en bas
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2148
Age : 25
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2970

MessageSujet: Re: Vous rev'nez de loin { PV Kaporal et Gaor }   Mar 6 Fév - 21:15

GAOR


La louve grogna, elle était particulièrement protectrice avec ses patients et ne les laissait pas s'enfuir si facilement tant qu'elle n'était pas certaine qu'ils étaient remis sur pattes. Mais le géant n'était pas prêt de se laisser materner plus longtemps. C'en était trop. Oui il avait mal, mais il refusait d'occulter la douleur avec des drogues, même quand elle le réveillait la nuit et qu'il avait l'impression qu'un incendie ravageait tout le coté droit de sa tête. Ni même quand les démangeaisons dans son membre disparu le rendait fou.

Elle tournait et virait sans relâche, comme si elle avait trop de choses dans la tête pour lui répondre. Le loup des cavernes était prêt à se servir de la force si elle n'acceptait pas d'elle même. Tant que Koï n'était pas dans les parages, elle ne pourrait pas le retenir. Lagherta non plus. Mais il savait que cette dernière se satisferait parfaitement de pouvoir être son unique infirmière. Comportement auquel il comptait bien mettre fin au plus tôt. Il pouvait prendre soin de lui seul, ce n'étaient pas ses premières blessures, bien qu'elles soient plus handicapantes. Une sombre résolution s'était emparée de lui. Il pousserait les siens à se surpasser, pour non pas seulement survivre à l'épreuve d'Akui mais en ressortir plus forts. Mais pour cela, il lui fallait gagner leur respect indéfectible. Personne ne respecterait un estropié soutenu par une louvette d'à peine 10 mois. Il devait se montrer plus solide qu'un roc malgré son nouveau handicap. Kaporal avait été profondément respecté par son escadron, il voulait arriver à le surpasser.

Soit.

Le mot avait résonné dans le silence. Le loup avait du mal à en croire ses oreilles. Xia le relâchait. Sans rien ajouter? Sans le menacer de le noyer dans l'alcool s'il osait franchir le seuil? C'était louche... Elle détacha l'une de ses gourdes de cuir de sa ceinture et la lui lança dans les pattes. Il eut le réflexe de l'antérieur droit pour l'attraper, évaluant mal la distance à cause de son oeil en moins, il la manqua avant de s'écraser lourdement sur le sol. Acquérir de nouveaux réflexes et oublier les anciens prendraient du temps. Il grimaça.

T'as intérêt à faite attention à toi, ça c'est juste au cas ou la douleur soit trop forte, si t'en as plus assez ou qu'y a un soucis, t'as intérêt de rev'nir... C'est sans alcool et à peine moyennement mauvais... Puis si la petite se remet à saigner..

Quand elle mentionna le goût de son breuvage antidouleur, il haussa les sourcils. Lui, comme elle, savait à quel point ses remèdes étaient infect. Par contre, seul lui savait qu'il n'en consommerait pas une seule goutte. Il avait décidé que, puisque le pouvoir de Kaporal et la vie avaient décidé de la remettre sans cesse sur sa route, la douleur serait sa nouvelle compagne au quotidien? Autant s'y habituer dès maintenant. Quant à Lagherta, il savait s'en occuper, son dos avait été dans un état bien pire quand il l'avait adoptée.
Un gémissement résonna dans la tanière. Leurs regards se tournèrent immédiatement vers le corps de l'alpha.

Tavernière... Une vodka.

S'il demandait de l'alcool, c'est qu'il n'allait pas si mal pensa le loup des cavernes. Il s'inquiéterai plutôt qu'il demande de l'eau. Il se redressa alors que la louve s'approchait pour l'examiner. Il posa des yeux ronds sur le corps de Gaor. L'ex-assassin se souvint qu'il était déjà évanoui alors qu'il appliquait sa sentence envers Till.

Qu'est-ce qui s'est passé?

Les mots étaient coincés dans la gorge du chef d'armée. Après les révélations qu'avait fait Akui, il ne faisait aucun doute que le loup russe ajouterait ses mutilations au fardeau qui pesait déjà lourd sur ses épaules. Il ne voulait pas lui infliger ça. C'est Xia qui finit par reprendre la parole.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3851
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3289

MessageSujet: Re: Vous rev'nez de loin { PV Kaporal et Gaor }   Jeu 15 Fév - 21:51

Kaporal - Alpha - Clan de l'Eau
Un petit sourire vint soulever les babines de Xia face à cette phrase. Pas de bonjour, pas de je suis où ?. Il savait très bien où il se trouvait. Il savait très bien ce qu'il voulait sur l'instant. C'était déjà un bon signe après cette semaine d'absence. Quand il porta son attention sur Gaor et posa cette question, il vit la face de la médecin devenir sombre. Ça n’annonçait rien de bon. Le clan est-il sauf ? Combien ont péri ou sont blessés ? Le silence s'installa, ni l'un ni l'autre ne le lui répondit sur le moment. Il vit du coin de l’œil Xia bouger et lui mettre une coupelle de ce fort breuvage sous la truffe. Il porta son intérêt dessus et renifla un peu. C'était bien ce qu'il avait commandé. Malgré l'odeur que ça dégageait, il préférait vérifier. Après tout, elle serait capable de lui refiler de l'eau avec un fond de cet alcool pour donner l'illusion... Tandis qu'il se mit à laper ce liquide, ce fut elle qui prit la parole.

Pour Gaor... On va dire que le dieu des éléments n'aime pas qu'on touche à ses "jouets"... Sinon Till a bien crevé et de ce que j'ai compris, Akui s'est barré pas longtemps après... Pas d'autres victimes à ma connaissance.

Il releva le museau et reporta le regard sur Gaor. Ses oreilles, toujours à l'horizontal, pointèrent en prime vers l'arrière. C'st parce qu'il l'avait tué, qu'il était maintenant comme ça.

Je vois... Gaor, je suis désolé de ce qu'il t'est arrivé... J'aurai peut-être dû choisir quelqu'un d'autre pour le tuer.

S'il n'avait pas un pouvoir si négatif, est-ce que Gaor se serait retrouvé comme ça ? L'influence de son pouvoir agissait sur lui, c'était sûr, vu toutes les nombreuses fois qu'ils ont passé ensemble aussi bien pour les entraînements, que hors travail. Till avait défié son ordre, Kaporal avait appelé Gaor pour le tuer et maintenant, il était dans cet état. Aurait-ce était la même punition avec quelqu'un d'autre ? En choisissant quelqu'un d'autre, peut-être n'aurait-il pas eu ce dessein. Seulement, il n'aurait pu se résoudre à laisser Till allait vers Akui. Premièrement, parce que sinon cela aurait voulu dire qu'il avait prononcé des menaces en l'air et il ne prononçait jamais de menaces en l'air. Deuxième, car Akui aurait eu un manipulateur dans ses rangs et un déserteur de leur clan. Troisièmement, tout simplement parce que Till l'avait défié et qu'on ne le défie jamais concernant ses ordres, qu'importe la situation. La seule satisfaction que Kaporal tire de la situation, c'est que Till est mort.

Pyrrha et Hasuo tenaient sans doute les rênes du clan depuis la disparition d'Akui. Ils devaient faire ça très bien. Après tout, Hasuo a toujours baigné là-dedans et Pyrrha avait bien appris auprès de celui-ci et d'autres nobles pour être une bonne bêta. Ils sont aptes à gérer une situation sans alpha. D'ailleurs, depuis combien de temps est-il ici ?

Combien de temps je suis resté inconscient ? Qu'est-ce qui m'est arrivé ?

Il se souvint de la sensation qu'il avait éprouvé. Son cœur s'accélérant pour une raison inconnue. Le stress l'habitant tout d'un coup. Son malêtre, son malaise puis une douleur à la poitrine. La conscience le quittant soudainement, puis le néant. Pourquoi son cœur s'était-il aussi emballé ? Naturellement, la situation l'avait stressé, mais à ce point... Crise de panique ou surmenage ? C'était bien la première fois que son cœur lui faisait ce coup-là. Son mental est éprouvé depuis longtemps, la dépression le guettant souvent comme un prédateur fort patient. Seulement, à part des phases de déprime, il n'avait jamais sombré jusqu'à ce stade. Sa santé s'était-elle finalement trop dégradée pour que toutes ses mésaventures ne lui fassent plus rien au corps ? Quoiqu'il en soit, il ne rechignerait pas à avoir du repos. Il en avait besoin. Il ne dirait pas le contraire. Le clan était entre de bonnes pattes.


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52


Dessins par Noktelys à gauche et Camomille1777 à droite
Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/ En ligne
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2148
Age : 25
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2970

MessageSujet: Re: Vous rev'nez de loin { PV Kaporal et Gaor }   Lun 26 Fév - 21:34

HRP:
 

GAOR

Kaporal but en premier lieu le breuvage à l'odeur forte qu'avait déposé la louve devant lui. Le géant ne comprenait pas comment il faisait pour boire un truc pareil après avoir fait une attaque. Xia lui expliqua brièvement ce qui s'était passé, elle avait dû l'apprendre de son frère car de ce qu'il avait compris elle avait, elle aussi, perdu connaissance avant le départ du dieu. La réaction de son chef fut assez inattendue. Il avait l'air désolé, oreilles couchées en arrière.

Je vois... Gaor, je suis désolé de ce qu'il t'est arrivé... J'aurai peut-être dû choisir quelqu'un d'autre pour le tuer.

La louve choisit se moment pour s'excuser, elle sentait que la discussion qui allait suivre ne la concernait pas. Elle sorti, restant probablement juste à l'entrée de sa tanière, au cas où.
Le chef d'armée estropié était certain que Kaporal repensait à la révélation d'Akui sur son soi-disant pouvoir. Il refusait d'y croire, et quand bien même, le loup blanc s'était toujours montré ferme mais juste avec lui. Il l'avait accueilli dans son escadron, fait confiance pendant des mois en tant qu'assassin en l'envoyant dans des missions risquées mais qui lui avaient permis de se faire un nom et une place dans son clan d'accueil. Il avait continué de lui faire confiance en acceptant qu'il soutienne Nansaa dans son rôle de chef d'armée, avant d'endosser lui même ce poste. Certes, il n'avait pu en profiter officiellement que quelques heures, mais il l'avait été officieusement pendant des mois auparavant. Kaporal était son chef, une figure paternelle en laquelle il se retrouvait, contrairement à Yogrenn. Il lui aurait toujours obéi aveuglément, car il savait que ses décisions étaient parfois dures à prendre mais justes. Il posa son regard sur celui qu'il respectait le plus dans ce monde.

Un autre que moi n'aurait probablement pas survécu, même Nansaa, vu l'état dans lequel il est.
Mais surtout un autre que moi n'aurait pas obéi Kaporal. Ta décision était juste, fondée, logique,
Till devait mourir pour servir au clan d'exemple de ce qui arrive à ceux qui font des choix insensés,
tout comme toi et moi avons servi d'exemple à la puissance d'Akui. Néanmoins, je doute que son acte ait eu l'effet qu'il escomptait.


Malgré son enfermement, le chef d'armée avait réussi à se tenir informé des faits et gestes des loups du clan, que ce soit par l'un de ses espions, ou par Pyrrha, qui était venu s’enquérir de la santé du loup russe à plusieurs reprises. Il avait néanmoins remarqué qu'elle le regardait, mi avec inquiétude, mi avec dégoût. D'après les informations qu'il avait, personne n'avait quitté le clan depuis le départ du dieu. En partie grâce à la réaction efficace de Pyrrha qui avait pris en main les choses en réorganisant les loups et en leur donnant un but, des tâches à accomplir qui tiendrait leurs pensées loin du dieu blanc. Mais la louve saurait-elle prendre les décisions qui fâchent? Gaor en doutait, elle avait vu trop de mort et ne supportait pas d'en voir d'avantage, même si cela s'avérait nécessaire.

Combien de temps je suis resté inconscient ? Qu'est-ce qui m'est arrivé ?


Le géant regarda vers la sortie, Xia aurait été plus à même de lui donner une réponse médicale complète. Mais elle n'était pas là, et il en avait suffisamment compris pour lui expliquer. Cependant, on n'annonçait pas à quelqu'un qu'il allait mourir comme ça. S'il avait eu ses deux antérieurs, il aurait dansé de l'un sur l'autre, marquant son indécision quand à la manière de répondre. Mais aujourd'hui il ne le pouvait pas, ça rendait son apparence plus dure, plus impassible. Kaporal avait tout vécu, tourner autour du pot ne le satisferait pas. Il prit une profonde inspiration.

Akui a implanté un genre de maladie en toi, un affaiblissement du coeur... Tu vas mourir Kaporal...

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3851
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3289

MessageSujet: Re: Vous rev'nez de loin { PV Kaporal et Gaor }   Mar 27 Fév - 15:11

Kaporal - Alpha - Clan de l'Eau
Gaor avait raison. Il fut définitivement le bon choix pour exécuter Till. Ça lui avait coûté une patte et un œil, mais il ne semblait pas en vouloir à Kaporal. Ça le rassura. Servir d'exemples, c'est sûr. Mais entre Kaporal qui avait proclamé la mort des déserteurs et Akui qui avait puni durement, de qui avaient-ils le plus peur au final ? De mourir ou de se faire battre dès qu'ils diront ou feront quelque chose de travers ? Pour ça, il fallait déjà qu'ils puissent s'échapper des terres de l'Eau. D'ailleurs, y a-t-il eu des déserteurs depuis ? Il posera la question à ses bêtas quand il le pourra.

Quand il posa sa question, personne ne lui répondit sur l'instant. Xia s'était auparavant levée et s'était placée à l'entrée de la tanière, dos à eux. Elle ne pouvait sans doute plus supporter ça. Voyant qu'elle restait muette, Gaor lui répondit. Akui lui avait implanté une maladie... Il avait affecté son cœur, celui-ci s'affaiblissait... Cette phrase eut beaucoup d'impact sur Kaporal et si c'était encore possible, ses oreilles s’aplatiraient encore plus. Rien de plus ne pouvait transparaître sur son visage déjà triste et fatigué. Il allait mourir. Il n'y avait donc aucune échappatoire. Xia ne pourra pas le sauver, ni même les autres médecins. Il y avait bien des médecins au clan de l'Air qui seront sans doute capable de ce genre de prouesse, mais il ne pourrait pas y aller. De plus, à quoi bon se faire soigner. Il apportait un destin funeste à ceux qui le côtoient de près. Il était une véritable épée de Damoclès pour tous ses proches et même le clan en entier vu son statut. Même Pyrrha, Hasuo et des nobles étaient affectés par son pouvoir, les côtoyant maintenant depuis 1 an et demi environ. Sa mort sera un soulagement pour le clan, mais surtout pour lui-même. Il avait vécu assez de choses, vécu assez de drames. Maintenant qu'il savait que tout ceci était arrivé à cause de lui, mourir était la meilleure des options. Il ne supporterait pas de vivre avec un tel pouvoir.

Il se remit à laper sa vodka. Il aimait cet alcool. Sa forte odeur débouchant les sinus, son fort goût décalquant la gorge et son degré réchauffant le corps. C'était un remède efficace autant pour son esprit, son corps et contre d'éventuelles maladies. Elle ne l'avait jamais quitté et elle ne le quittera pas. Jusqu'à la fin, elle sera là, avec lui. C'était son amour, son grand amour. Il était tout à elle et elle le comblait. Il n'avait besoin de rien, rien d'autre ni personne. Mis à part Xia. Elle aussi, elle était importante. Elle le supportait toujours dans ses soirées de beuverie qui finissaient parfois, plutôt souvent, en concours et autres jeux d'alcooliques. Elle a une bonne descente et globalement, elle est la seule à rivaliser avec lui. Néanmoins, en sachant ce qu'il apporte par son pouvoir, sera-t-elle à ses côtés ou finira-t-il ses soirées seuls avec la vodka et ses autres copines boissons ? Il espérait que Xia et la vodka l'accompagneront jusqu'à son dernier souffle... Ça pouvait être dans trois, quatre ou cinq jours comme dans trois, quatre ou cinq semaines. Quand ? Quand tombera la sentence d'Akui ? Il leva le museau vers la sortie. La médecin y était assise.

Xia. Qu'est-ce qui va se passer avec mon cœur ? Quand ?

La sensation éprouvée à ce moment, la révélation de Gaor, ça ne pouvait signifier que ça. Son cœur allait sans doute s'affaiblir de jour en jour, jusqu'à s'arrêter. Il avait posé la question, mais il était sûr de la réponse. Il ne pouvait pas se tromper, mais le contraire serait étonnant. Avant qu'elle ou Gaor ne puisse répondre, Kaporal profita du silence pesant pour ajouter :

Xia... Je vais te léguer l'un de mes biens les plus précieux... Quand je vais mourir, tu auras tout le loisir de récupérer mon alcool. Enfin, si je n'ai pas tout bu avant ça ! En tout cas, faudra que tu le trouves toi-même dans la caverne crystaline et la forêt. Je n'vais pas te mâcher le travail non plus.

Bien qu'ayant un visage morne, il eut un sourire en coin, essayant de plaisanter malgré la lourdeur de la nouvelle.


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52


Dessins par Noktelys à gauche et Camomille1777 à droite
Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/ En ligne
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2148
Age : 25
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2970

MessageSujet: Re: Vous rev'nez de loin { PV Kaporal et Gaor }   Dim 4 Mar - 20:08

GAOR


L'alpha sembla d'abord abattu par la nouvelle. Il allait mourir, ses oreilles s'étaient couchées sur le coté de sa tête. Qui ne réagirait pas ainsi à une telle nouvelle. Mais peu à peu, l'abattement fut remplacé par l'acceptation. Il se jugeait visiblement responsables de tous les maux dont son clan et ses proches s'étaient vu les victimes, il pensait donc probablement que sa mort était un moindre mal. Le géant se demanda s'il pensait aux enfants de Nansaa. Après tout, s'il se jugeait responsable des "malheurs" de ses proches, le connaissant, il ne voudrait certainement pas influencer leur vie. Ils étaient si jeunes, bien qu'étranges par certains aspects, tout comme l'était sa petite soeur Mya.

Il recommença à laper sa vodka. L'odeur puissante du liquide alcoolisé lui piqua la truffe. La boisson forte était la plus grande compagne du loup blanc. Il n'y avait pas un jour sans qu'on le voit boire dans sa gourde, il était cependant rare de le voir ivre; du moins pendant le travail. Et pour une fois, Gaor ne lui reprocherait pas de s'y laisser aller. Ses prochaines paroles s'adressèrent d'ailleurs à Xia, sa principale compagne de beuverie. Après tout la louve prescrivait des alcools forts pour soigner tout et n'importe quoi. Elle ne répondit pas, encore, sa queue était pourtant visible, dépassant de l'entrée de sa tanière. Le chef d'armée aurait mis sa patte à couper qu'elle était sortie pour ne pas montrer son émotion au russe. Elle ne répondit pas non plus pour lui expliquer l'infection qui le tuerait. Le géant soupira.

De ce que j'ai compris tu souffres d'arythmie. Ton coeur n'arrive plus à battre de façon régulière et normale, il s'épuise dont à une vitesse anormale, couplé à ton âge, cette infection n'a qu'une seule issue. Je suis désolé. Akui t'a donné un mois... Mais tu ne seras plus capable de te déplacer avant cette échéance, les crises vont s'accentuer et être de plus en plus nombreuses...

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3851
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3289

MessageSujet: Re: Vous rev'nez de loin { PV Kaporal et Gaor }   Dim 4 Mar - 22:18

Kaporal - Alpha - Clan de l'Eau
Il allait mourir. Dans quelques semaines, à la fin du mois. C'était un coup dur. D'entendre combien de temps il lui restait, c'était un sentiment indescriptible. L'arythmie, une anomalie du cœur : des battements qui prennent tout d'un coup un rythme anormal, trop lent ou trop rapide et ce, sans crier garde. Il n'y a pas de solution. C'est une maladie tout à fait ordinaire pour un vieux loup et les médecins ne peuvent la guérir. Enfin, mis à part ces quelques individus capables de ce genre de prouesse, mais c'était inutile de leur demander de l'aide. Quand on passe la dizaine d'année, il y a des chances pour que son cœur se mette à dérailler. Certains vieillissent et meurent sans jamais la contracter, d'autres la choppent. Kaporal n'avait pas encore passé la dizaine, mais il l'avait déjà. Il l'avait à cause d'Akui. Est-ce que sans Akui, il l'aurait un jour contracté ? Peut-être pas. Seulement, il ne le saura jamais. Kaporal acceptait son sort. Du moins, pour l'instant. Sans doute plongera-t-il dans l'alcool à la suite de cette journée. Il lui restait trois semaines. Trois semaines pendant lesquels il profitera d'une courte retraite. Au diable son rôle d'alpha, Hasuo et Pyrrha le feront très bien jusqu'à ce qu'il meurt. Avec Grifflord pour les seconder, le clan s'en portera très bien et sera très bien guidé avec ces trois-là.

Il allait mourir. Dans quelques semaines, à la fin du mois. Le clan de l'Eau n'aurait alors plus d'alpha. Il pourrait laisser Hasuo, Pyrrha et le conseil se charger de trouver un nouveau dirigeant, mais avec la menace que représente Akui, ils n'auront sans doute pas le temps. Il devait choisir, élire quelqu'un. Quelqu'un pour le succéder. Il n'y avait que lui pour prendre cette décision. Qui sait quel loup pourrait se retrouver à sa place s'il part sans choisir. L'idée de partir sans n'avoir choisi quelqu'un qu'il jugeait digne de lui ne lui plaisait pas.
Hasuo serait ravi de succéder à Kaporal. Le russe n'était pas dupe, il voyait bien l'intérêt de la reine des neiges pour ce poste. Tout comme lui, il ne supporte pas l'insubordination et veut un clan fort. Il l'avait aidé à apprendre les rudiments d'alpha et l'avait conseillé à maintes reprises. Il était toujours là pour le conseiller lors de décisions importantes concernant le clan ou une personne. Seulement, Hasuo a parfois des remarques ou conseils acerbes et il ne supporte pas le rang d'oméga, car ils ne font rien pour contribuer à la vie du clan. Il trouve ces personnes inutiles et il souhaiteraient soit les chasser du clan, soit les obliger à choisir un rang. Alpha, il pourrait être tyran sur les bords. Hasuo est investi, mais il le voit plus comme un conseillé qu'un véritable alpha. Pour Kaporal, sa place est bien meilleure au rang de bêta.
Pyrrha est aussi une personne investie. Néanmoins, elle n'est bêta que depuis 6 mois, voir moins. Avec son passé : la mort de sa famille et sa dépression qui s'est terminée il y a plusieurs mois, le rôle d'alpha ne serait-il pas trop lourd à porter ? Toutes les responsabilités reviennent, au final, à l'alpha et les épaules de Pyrrha ne sont sans doute pas encore assez larges pour le supporter. Elle s'accommode tout juste à son nouveau rang, la propulser au rang d'alpha ne serait pas judicieux. De plus, il a pu observer qu'elle était parfois trop gentille et hésitait dans certaines situations. Peut-être que cela portera préjudice au clan d'avoir une alpha trop gentille en ce temps de menace.
Il restait Gaor. Il passa à la trappe tous les nobles, car il n'en avait que faire. Il voulait élire quelqu'un qu'il connaissait bien et les nobles n'étaient pas dans son cercle de connaissances proches. Il ne pensa pas à Nansaa, car il sait déjà depuis un petit moment que son fils adoptif ne pourrait endosser ce rôle avec sa famille et les voyages qu'il s'impose. Gaor est l'un de ses meilleurs éléments. Il est toujours là. Il l'a entraîné et "éduqué" à la dure de son apprentissage jusqu'à ce qu'il ne soit plus son chef d'armée. Le loup des cavernes est quelqu'un de droit et honnête. Il est fort, connaît la puissance militaire du clan par cœur venant de là-dedans et pourra faire en sorte de donner le meilleur des escadrons. Indéniablement, il est de la même trempe que Kaporal. Les valeurs de Kaporal s'étant incrustées peu à peu en son équipe à force de les répéter à chaque fin d'entraînement. Ainsi, Kaporal savait que Gaor serait un alpha tout aussi juste, sévère et osant faire ce qu'il faut, même si ça doit conduire à la mort ou l'exil de quelqu'un comme avec Till par exemple.
Il leva la tête vers Gaor et ancra son regard dans le sien. Ce qu'il avait à dire était important.

Gaor, à ma mort, je vais aussi te léguer quelque chose. Il fit une petite pause devant l'importance de la suite. Tu ne seras plus responsable de mon escadron. Tu seras bien plus que ça. Je vais te léguer le clan, mon clan. Tu seras mon successeur, en tant qu'alpha. Je veux que tu gardes Hasuo et Pyrrha comme bêtas. Hasuo m'a été de très bons conseils et il en sera de même pour toi. Pyrrha n'est bêta que depuis peu, mais elle a de l'avenir là-dedans et a été baignée dans ce domaine, étant la fille de Luna et Kario.

Il fit une nouvelle pause, laissant l'information passer, mais aussi pour reprendre son souffle. Il continua :

Pour l'instant, reste chef d'armée le temps de former un successeur. En parallèle du boulot, suit Pyrrha et Hasuo dans leur travail. En attendant que je meurs, je laisse la direction du clan à ces deux-là et le conseil. A défaut d'eux, Grifflord pourra aussi te conseiller et t'aider pour t'inculquer les valeurs et responsabilités d'alpha. Profite de ces trois semaines comme si tu étais en stage... Tu pourras partir sur d'excellentes bases quand je mourrai et quand tu pourras officiellement me succéder.

Il se tut une nouvelle fois. Après une micro-pause, il termina sur cette phrase :

Tu peux refuser si tu veux, c'est beaucoup de responsabilités, bien plus que chef d'armée. Mais ça me ferait très plaisir que tu me succèdes. Nous sommes pareils.

Kaporal faisait allusion bien évidemment à certains points de caractères semblables, mais surtout au physique du loup des cavernes qui, ironiquement, possédait à présent les mêmes handicaps que lui.
Il souffla, reprenant un doucement son souffle. Parler autant lui avait d'un coup plombé son énergie. Il fallait qu'il se repose. Il luttait pour ne pas s'endormir de nouveau. Il n'avait pas envie de s'endormir alors que Gaor était encore là et qu'ils parlaient. Il pourrait louper quelque chose ou oublier de dire quelque chose. Il lapa deux nouvelles fois sa coupe dont il ne restait presque plus rien.


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52


Dessins par Noktelys à gauche et Camomille1777 à droite
Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/ En ligne
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 10
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 2148
Age : 25
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2970

MessageSujet: Re: Vous rev'nez de loin { PV Kaporal et Gaor }   Lun 5 Mar - 23:17

GAOR


L'épaule du géant le faisait souffrir, il était assis depuis trop longtemps. Trop longtemps en appuis sur cette patte qui n'était pas prête pour cela. Ses crocs se serraient, à moitié pour endurer la douleur, à moitié de frustration d'être coincé dans un corps qu'il ne pouvait pour le moment plus maîtriser. Kaporal avait de son coté retourné la tête vers sa coupelle de Vodka. Celle-ci était déjà presque vide. Son épaule le suppliait de la soulager en se couchant, mais il s'y refusait. Il ne s'était jamais couché devant son chef, à part peut-être pendant sa phase de dépression, mais il n'était plus lui-même alors. Aujourd'hui, il se sentait plus lui qu'il ne l'avait été. Son coeur s'était endurci, son esprit concentré, ses émotions emprisonnées dans les profondeurs de son être, cadenassées par les liens de la raison.

Kaporal avait cessé de laper sa boisson, la coupelle était vide depuis longtemps. Il semblait réfléchir, dehors, le soleil teintait maintenant les parois de la tanière d'or et de rose. Il se couchait. L'alpha leva la tête vers lui. Dans son oeil, Gaor perçut la résolution. Avait-il décidé de se battre contre la maladie finalement? Non probablement pas, il avait d'autres choses à faire avant de mourir, il ne pouvait prendre le risque d'échouer à se sauver et de n'avoir pas pu faire toutes ces choses.

Gaor, à ma mort, je vais aussi te léguer quelque chose.Tu ne seras plus responsable de mon escadron. Tu seras bien plus que ça. Je vais te léguer le clan, mon clan. Tu seras mon successeur, en tant qu'alpha. Je veux que tu gardes Hasuo et Pyrrha comme bêtas. Hasuo m'a été de très bons conseils et il en sera de même pour toi. Pyrrha n'est bêta que depuis peu, mais elle a de l'avenir là-dedans et a été baignée dans ce domaine, étant la fille de Luna et Kario.

Le géant avait dressé les oreilles. Lui?! Alpha?! Mais il était un étranger... Certes, il avait vécu plus longtemps au clan de l'Eau que dans son clan de naissance, mais les nobles le verraient-ils de cet oeil? Qu'en était-il d'Hasuo, tout le monde au clan pouvait voir qu'il convoitait cette place. Pyrrha serait, elle, probablement soulagée de ne pas endosser ce fardeau.

Pour l'instant, reste chef d'armée le temps de former un successeur. En parallèle du boulot, suit Pyrrha et Hasuo dans leur travail. En attendant que je meurs, je laisse la direction du clan à ces deux-là et le conseil. A défaut d'eux, Grifflord pourra aussi te conseiller et t'aider pour t'inculquer les valeurs et responsabilités d'alpha. Profite de ces trois semaines comme si tu étais en stage... Tu pourras partir sur d'excellentes bases quand je mourrai et quand tu pourras officiellement me succéder.

Le mâle hocha la tête, l'alpha lui faisait confiance, mais il ne le catapultait pas à sa place sans lui permettre de se former un minimum à la tâche avant. En suivant les bêtas et en assistant aux conseils pendant le mois qui allait s'écouler, il pourrait non seulement apprendre ce qu'il devait savoir pour diriger le clan, mais également gagner le respect des loups qui seraient le plus susceptibles de contester le choix de Kaporal.

Tu peux refuser si tu veux, c'est beaucoup de responsabilités, bien plus que chef d'armée. Mais ça me ferait très plaisir que tu me succèdes. Nous sommes pareils.

Gaor sourit à l'ironie de cette phrase, oui, Kaporal avait laissé sa marque sur lui, ses valeurs, son amour du clan. Aujourd'hui, ils partageaient les mêmes handicaps. Il secoua la tête, non il ne refuserait pas. C'était un honneur pour lui que le loup blanc le juge digne, mais aussi, il voulait assurer la protection de Lagherta et des loups avec lesquels il avait vécu ces dernières années, il était prêt à d'autres sacrifices pour cela.

J'espère que je te ferai honneur Kaporal. Tu as plus été un père pour moi que ne l'a jamais été le mien, je ferai en sorte de protéger le clan, je te le promets.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3851
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3289

MessageSujet: Re: Vous rev'nez de loin { PV Kaporal et Gaor }   Mar 6 Mar - 21:31

Kaporal - Alpha - Clan de l'Eau
J'espère que je te ferai honneur Kaporal. Tu as plus été un père pour moi que ne l'a jamais été le mien, je ferai en sorte de protéger le clan, je te le promets.

Gaor le considérait comme un père. Cela réchauffa son cœur qui se mit à battre un peu plus vite. Ce n'était pas sa maladie qui faisait de nouveau des siennes, mais bien le message de son fils qui lui procurait cette émotion et cette réaction naturelle. Il sourit franchement. C'était la première fois qu'il l'appelait père. Il ne connaissait pas beaucoup le passé de l'assassin, n'ayant su pour sa sœur que quand Nansaa sortit avec. Il ne connaissait pas non plus le nom de ses parents. Il savait juste qu'il venait du clan de la Terre. Malgré ça, malgré son absence de curiosité envers lui, Gaor le considérait comme un père. D'ailleurs, Kaporal n'avait jamais eu besoin de connaître le passé de ses enfants pour qu'ils s'aiment et se respectent. Volk, Atamagahen, Nansaa et Gaor, furent tous ses enfants et pourtant, il ne connaissait le passé d'aucuns d'entre d'eux. Sauf Volk qui fut l'exception. Décidément, Kaporal avait su s'entourer. Il était plus sentimental qu'il ne voulait l'admettre. Quatre personnes qu'il avait recueillies et prit sous son aile comme un père à leurs yeux. Il restera ainsi une part de lui après sa mort tandis, qu'il pourrait rejoindre Volk et Atamagahen en attendant ses deux derniers fils.

Kaporal fit un léger signe de tête avant de se rallonger tout du long. Il ferma les yeux. Oui, il en était certain, Gaor lui fera honneur. Il protégera le clan et sera un bon alpha. Le russe replongea dans le sommeil, l'esprit léger d'après pu léguer quelque chose à Xia et Gaor. Mais aussi grâce à la vodka qui avait aidé à l’assommer et lui permettra un sommeil réparateur ce coup-ci.


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52


Dessins par Noktelys à gauche et Camomille1777 à droite
Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/ En ligne
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Vous rev'nez de loin { PV Kaporal et Gaor }   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vous rev'nez de loin { PV Kaporal et Gaor }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rendez-vous au fond de la forêt
» Envie de vous rejoindre mais...
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
» Simpsonisez vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres de l'Eau :: Et l'histoire se termina-