Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Histoires à dormir debout - Némésis [ABANDON]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Assendïr

avatar

RPG
PROFILMessages : 47
Age : 20
Date d'inscription : 01/01/2018

Points : 58

MessageSujet: Histoires à dormir debout - Némésis [ABANDON]   Ven 5 Jan - 22:17

ce rp se déroule au cimetière

C'était un jour comme un autre, tout aussi gris, tout aussi froid. Le ciel grisâtre laissait présager l'apparition de neige dans les heures à venir, et déjà un fin tapis blanc avait fait son apparition. Pour le moment, cependant, il ne neigeait plus, pour le plus grand bonheur de notre ami frileux. Aujourd'hui il s'était décidé à sortir. Avec le froid, il ne pouvait pas rester tranquillement au pied d'un arbre à attendre. Si le chef d'armée apprenait les escapades du loup noir durant son temps de travail, il se prendrait certainement un bon coup de crocs afin de lui remettre les idées en place. Mais quand Reiko avait quelque chose derrière la tête, on ne pouvait plus l'arrêter. Et aujourd'hui, ses pas l'avaient mené au cimetière. C'était la première fois qu'il voyait un tel endroit. Dans son ancienne meute, les morts étaient enterrés là où les proches du défunt le souhaitaient, voire même le défunt s'il était conscient de son départ. Alors se retrouver dans un cimetière avec tout plein de tombes, c'était vraiment bizarre.

En voyant la diversité des blocs de pierre, il voulut s'arrêter. Et mourir de froid ? Hors de question. Bien qu'il ne faisait pas un pas de plus, il trottinait sur place. Cela lui permettait de garder ses muscles chauffés et de ne pas trop souffrir du froid. Son regard parcourut l'endroit lugubre avant de se stopper. C'était très lumineux, pour une nuit. A cette heure là, le soleil était rarement haut dans le ciel, surtout quand on est en hiver. Alors pourquoi ? Il leva alors la tête et remarqua la présence d'un gros rond dans le ciel. Un rond, avec des taches grises. Reiko lâcha un rire. Avant de venir ici, il avait consommé quelques unes de ses précieuses herbes, et dans sa tête, la lune semblait s'élargir puis se rétrécir. Cependant, malgré son amusement, il détourna le regard. La brume était omniprésente, l'entourant, le dévorant ... et le loup noir sursauta. Il avait l'impression de voir des formes dans la brume, comme si les morts étaient de retour et qu'ils voulaient le hanter. Il ouvrit la gueule, stupéfait par ses visions, avant de se laisser tomber au sol sans retenue.

Vraiment chelou c't'endroit ... Reiko se mit alors à réfléchir. Si c'était des vrais fantômes, ils auraient dit quelque chose ou auraient tenté de le toucher, ptêtre même de le manger ! Bon, c'est un peu difficile pour un fantôme de manger, car ils ont pas de dents. Enfin si, mais vu qu'ils sont immatériels, bah ... Etre un fantôme, ça pue un peu en fait. T'es juste là mais tu sers à rien. Mais quelle idée d'être un fantôme aussi, faut vraiment avoir un grain. Héhé, pire que moi !

Il sentit alors des vibrations sur le sol. Il y avait une présence, pas loin, elle s'approchait ... Cela lui fit mal à la tête, et il chercha tant bien que mal cette présence à travers la brume. Il y avait quelqu'un, il en était persuadé. Avec un peu de chance, il ne profiterait pas d'un pauvre loup complètement hors service qui sèche ses heures de garde. Reiko s'imaginait qu'il s'agissait d'un loup, mais dans son état, il n'aurait pas fait la différence entre un lapin et un loup au niveau des vibrations. De ce fait, il ne prit pas la peine de se relever. Il resta au sol, allongé sur le dos, les pattes en l'air, la tête légèrement renversée en arrière afin de voir qui osait le déranger dans sa méditation sur la vie et la mort.

« Aaaa-arrête, c'pas gentil t'sais, genre d'arriver comme ça, et tout, et toouuuut ... »


Dernière édition par Sykes le Lun 14 Mai - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ahramis

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 5
Personnages:
PROFILMessages : 416
Age : 19
Date d'inscription : 29/09/2017

Points : 792

MessageSujet: Re: Histoires à dormir debout - Némésis [ABANDON]   Sam 6 Jan - 5:57

Histoires à dormir debout

Némésis
Némésis se situait dans l'immensité des plaines constituant la vallée des arcs-en-ciel. Voilà quelques heures déjà qu'il remontait paisiblement les traces fugaces d'un troupeau de cerfs sauvages malgré la légère pluie de neige qui sévissait dans la vallée. A en juger par l'impressionnante taille des empreintes que laissaient leurs sabots dans la fine pellicule de neige recouvrant les steppes; les cervidés s'avéraient être tout particulièrement imposants tout aussi en poids qu'en taille. Plus de nourriture, voilà qui convenait parfaitement à la créature reptilienne. Les marquages qu'avaient laissés les herbivores étaient cependant peu nombreux et trahissaient sans mal le faible nombre qui constituait la horde. Sûrement des retardataires qui s'étaient éloignés de leur troupeau suite à de précédentes battues de chasseurs claniques. Ainsi donc, le jeune dragon les suivait d'un trot tranquille et chaloupé sans chercher à masquer sa présence d'une quelconque façon, retombant avec une certaine légèreté dans la neige qui étouffait faiblement chacun de ses pas.

Alors qu'il s'avançait toujours de cette démarche joyeuse et cadencée; il fut obligé de contourner certaines étranges pierres taillées et s'arrêta quelques instants afin d'observer avec curiosité une ancienne bâtisse recouverte par la mousse et la glace. Si la faim ne se faisait pas si pressante, l'insatiable curiosité de l'animal l'aurait sûrement pousser à visiter et il se serait sûrement mis en tête de s'approcher un peu plus près de cet endroit atypique. Toutefois, il poursuivit sa quête comme si de rien n'était et se remit en chasse.
Au détour de l'une de ces singulières constructions, le dragon parvint enfin à avoir une certaine visibilité sur ses proies. Il s'allongea dans l'ombre de la roche et reprit tranquillement son souffle en observant l'endroit où se tenaient les grands cervidés. C'était la première fois qu'il en voyait de si gros et il n'eut aucun mal à jeter son dévolu sur le plus grassouillet d'entre eux qui s'avérait être une jeune femelle. Elle était bien plus petite que ses trois autres compagnons mais aussi bien plus gracile et sa chair n'en serait que plus tendre. Le choix était donc vite fait. De l'endroit où se trouvait Némésis il lui serait bien aisé de se mouvoir dans l'ombre des arbres et des diverses structures rocheuses afin de pouvoir se rapprocher discrètement de sa précieuse proie..

Oh, c'est vrai. Némésis n'avait jamais apprit à chasser convenablement. Vas pour les méthodes brutes alors.

Ainsi donc il bondit hors des ombres et s'élança à toute vitesse en direction de la horde. A peine s'extirpa-t'il de sa cachette que l'attention des cerfs se reporta sur le prédateur écailleux. Les cervidés semblèrent hésiter l'espace de quelques secondes avant de se décider à prendre la fuite. Les cerfs de ces terres étant réputés pour leur dangerosité et leur esprit combatif; un loup solitaire n'aurait pas fait fuir un tel groupe, bien qu'ils soient peu nombreux.. Mais un dragon ? Celui-ci ne crachait effectivement pas de feu et était dépourvu d'ailes, mais peut-être les herbivores en avaient-ils déjà croisés au cours de leur vie ? Tout cela importait peu dans l'esprit de l'hybride mais il était certain que sa chasse en serait indéniablement simplifiée puisqu'il n'aurait pas à faire face à un tel danger.
La créature draconienne se rapprocha rapidement de ce petit groupe qui se voyait ralentit par de nombreux débris mêlant roches et glace. Tantôt bondissant au-dessus de ceux-ci, tantôt évitant agilement les restes des colonnes de pierre, l'hybride eut vite fait de se retrouver à la hauteur du groupe. Ingénieusement, il profita d'un reste de mur pour séparer sa proie du reste du groupe et la força à prendre une toute autre direction. Lorsque les adultes se retournèrent pour chercher leur précieuse descendance, il était trop tard. Némésis l'avait déjà assez éloignée pour que ceux-ci la perde de vue tandis que leur triste complainte résonnait dans la nuit ténébreuse.
Du moins, c'est ce que le dragon pensait.
L'un d'eux avait été assez vif d'esprit pour ne pas tomber dans le semblant de piège que l'hybride avait mis en œuvre sur le moment et s'était donc élancé derrière lui. Alors que la puissante mâchoire de la bête s’apprêtait à se refermer sur le gracile postérieur de sa cible, il fut violemment percuté par ce qui semblait être la mère de son dîner. Némésis roula dans la poussière et sa vision fut flou l'espace d'une poignée de secondes. Secouant la tête afin de reprendre ses esprits, il put observer le jeune cervidé s'éloigner sous les ordres déchirants de sa mère. Alors que le dragon se relevait péniblement et ce non sans vaciller, la génitrice de sa proie lui barra la route et chargea de nouveau. Cette fois-ci, il était prêt.
Grondant et feulant comme un sauvage tandis que ses antennes vibraient, Némésis attendit sans bouger que le dangereux herbivore s'approche de lui. Lorsqu'il le jugea assez proche, il pivota sur lui-même et projeta sa queue à pleine puissance en direction du cervidé. Les pics tranchants habillant les écailles d'ébène de la bête transpercèrent de part et d'autre l'encolure de l'herbivore et l'un d'eux racla son œil par la même occasion. Un craquement se fit entendre suivit d'un râle de douleur: la mâchoire de l'herbivore semblait s'être déboîtée ou brisée sous l'effet de l'impact. Les pupilles rétractés, ses impressionnants crocs dévoilés, il observait la biche avec dédain et colère tandis que celle-ci se remettait difficilement en position face à lui, la gueule béante et sanglante. Déjà une petite marre de sang se formait sous ses plaies. Némésis se mit alors à tourner lentement autour de son indésirable gêneur en prenant soin de rester du côté où l'animal était désormais dépourvu de vision. Ce dernier ayant du mal à se mouvoir librement suite à la douleur, l'hybride put sans mal mordre son postérieur en prenant un soin naturel de viser la partie la plus fragile: N'ayant rien pour le gêner, il fut libre de continuer à faire pression jusqu'à ce qu'il sente ses os se briser sous la force de sa double mâchoire. Il revint ensuite auprès de l'encolure de la biche et l'attrapa lentement à la gorge comme si la mort elle-même venait déposer son dernier baiser à cette créature avant de se repaître de sa vie tandis que celle-ci l'abandonnait. D'un mouvement doux, il accompagna son déclin et la relâcha délicatement sur le sol. Il l'observa quelques secondes avant d'entamer son festin. Du corps il n'en resterait que les os. Ensuite ce serait au tour de sa fille. Némésis ne lâche jamais sa proie.

Ainsi donc dépecer de toute chair, les ossements de la biche furent abandonnés à la frontière des territoires appartenant aux Terres alors que l'hybride ne se remette à traquer cette cible qu'il avait mentalement verrouillé, laissant derrière lui quelques empreintes vermeilles tranchant avec la pureté de la blanche poudreuse. Son cou, son dos et sa queue étaient en parfait alignement tandis qu'il marchait d'un pas vif et cadencé. Ses yeux cristallins ne reflétèrent de lui que son instinct de tueur et ses pulsions primitives. Il tuerait à vue tout être se mettant entre lui et la biche qu'il traquait.
Les minutes se transformèrent en heures pendant qu'il progressait dans le cimetière des âmes damnées à la recherche du jeune cervidé. Les empreintes maladroites que la biche avait laissé dans la neige étaient encore bien présentes car le temps s'était fait plus clément et la tempête s'était arrêté.
Ce fut sans le moindre mal qu'il put observer plusieurs gouttes de sang souiller la neige plus ou moins abondamment devant lui. En relevant les yeux, il discerna au loin une masse brune autour de laquelle s'était regroupé deux coyotes. A moins que ce ne soit de jeunes et maigres loups? Peu importe.
Lorsque l'hybride s'approcha d'eux en grondant, les deux individus essayèrent tout d'abord de s'interposer devant leur repas mais ils furent rapidement dissuader par l'allure à la fois imposante et effrayante qu'avais le dragon ainsi couvert d'un sang qui n'était pas le sien. Leurs grondements se transformèrent en couinements et ils détalèrent, abandonnant le quadrupède fraîchement tué et que très peu entamer derrière eux. Par réflexe, Némésis enroula sa queue autour de son dessert - bien que celle-ci fut trop courte pour qu'il puisse en faire le tour - et poursuivit ce qu'avaient commencer les deux solitaires.
Il fallut peu de temps à Némésis avant qu'il ne se détende complètement étant donné que les alentours du cimetière lui offrait une vue relativement dégagée en dépit de l'épaisse couche de brume et qu'il n'avait repéré aucun autre individu au préalable. De nature curieuse, il se mit donc à observer ce qui l'entourait tandis qu'il avalait goulûment son repas. De part et d'autres s'élevaient des blocs de pierres bien plus étranges encore que celles qu'il avait pu apercevoir lors de sa chasse: Ceux-ci étaient, pour la plupart, recouverts d'étranges gravures et arboraient diverses sculpture. Certains mêmes étaient si grands et possédaient une ouverture si large qu'il était possible d'entrer à l'intérieur mais leurs formes singulières et le peu d'espace qu'offrait l'abri en faisait de bien drôles de grottes. C'est alors que ses yeux d'azur se posèrent sur des ossements lupins négligemment enterrés près de l'un de ces cailloux bizarre. Némésis observa tour à tour les os rongés du jeune cerf et les os à moitié enterrer du canidé avant de se relever avec entrain et de traîner sa carcasse dépourvue de chair jusqu'à un rocher - un vrai, pour le coup -.
Essayant d'imiter maladroitement les coutumes atypiques qu'avaient les habitants de ces terres, le jeune mâle entreprit de creuser un trou afin d'y déposer les ossements de son précédant repas puis les recouvrit en ramenant la terre à l'aide de sa queue. Lorsque le cervidé fut presque totalement recouvert; la créature observa sa pierre d'un côté, puis de l'autre en inclinant sa tête avant de s'essayer à la sculpture à l'aide de ses griffes. Il raya malhabilement la pierre et s'y essaya à plusieurs reprises en griffant la roche du bout de la patte avant de s'énerver car le bruit et la sensation lui déplaisait, se contentant de ces traits maladroits en guise de gravure.

Suite à ça, il se mit à vagabonder joyeusement dans le cimetière en prenant soin d'observer les détails fascinants qu'arboraient chacune de ses tombes. Les écailles de son ventre gardaient encore quelques partielles traces de sang sécher mais l'hybride avait pris soin de se nettoyer un minimum. Alors qu'il avançait distraitement en slalomant entre les édifices, heurtant parfois le bord des pierres gravées qui s'effritaient ou se fissuraient de part et d'autres ou bien écrasant maladroitement quelques ossements éparpillés, la discrétion n'était pas au rendez-vous. C'est avec cette même inattention qu'il ne remarqua même pas la présence d'un autre loup faisant office de tapis sur le sol blanc.

« Aaaa-arrête, c'pas gentil t'sais, genre d'arriver comme ça, et tout, et toouuuut ... »


A peine baissa-t'il la tête vers son interlocuteur qu'il trébucha sur celui-ci et bascula à la renverse en se ramassant maladroitement sur le dos. Fort heureusement, le loup-tapis ne fut pas écraser par le poids lourd qu'il constituait et Némésis bougea donc la tête vers lui. Il s'était retrouvé allongé perpendiculairement à ce dernier et la gueule du dragon se retrouvait au niveau des flancs de l'étranger, bien qu'il y ait un peu d'espace entre eux. Curieux, l'hybride leva les yeux vers l'inconnu sans trop comprendre ce qu'il faisait ici. Ainsi donc, ils étaient tout deux allongés sur le dos dans un cimetière en plein milieu de la nuit.. Charmant.

Hors-RP: Euh.. C'est un peu long. J'voulais qu'il mange un peu avant mais.. Désolée
Revenir en haut Aller en bas
https://mistiie.deviantart.com/
Assendïr

avatar

RPG
PROFILMessages : 47
Age : 20
Date d'inscription : 01/01/2018

Points : 58

MessageSujet: Re: Histoires à dormir debout - Némésis [ABANDON]   Sam 6 Jan - 23:26

S'il y avait bien une chose que Reiko n'avait pas imaginé, c'était qu'on lui tombe dessus. A vrai dire, il n'avait même pas conscience de n'être qu'un simple tapis noir sur un sol blanc, et qu'à travers la brume, son pelage aurait très bien pu se rapporter à un rocher. Bon, certes l'individu qui l'avait rejoint en ce lieu ne lui était pas exactement tombé dessus mais se l'était pris. Mais pour le loup noir, c'était la même chose. Soit ce loup était vraiment long à la détente car il l'avait tout de même averti, soit ... c'était lui en fait. Il ne le savait pas, et tout semblait tourner autour de lui. Le mâle laissa tomber sa tête sur le côté, la langue pendante, essayant de se remettre les idées en place. Puis, il remarqua que l'inconnu le regardait. C'est un loup ça ? C'était dur de mettre un nom sur l'espèce de cet individu peu commun. Sa queue ressemblait à celle d'un dragon, mais ses antennes ... Bon, dans tous les cas, tout ce qu'il savait, c'était qu'il n'était pas 100% loup. En le regardant, il lâcha un sourire en coin, tout en passant sa langue sur ses babines.

« Bah dis donc, tu vas vite toi, tu prends même pas l'temps d'me connaître haha »

Un léger rire accompagna ses paroles. Reiko ne savait pas si l'individu était hostile ou non, ou même s'il appartenait à une meute, car dans son état, les odeurs n'ont que peu d'importance. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il n'appartenait à la meute des cailloux. Ça, il en était sûr et certain, sinon sa gueule lui serait revenue rapidement.

« Je savais que j'faisais tomber les filles, mais les mecs ...
»

Le loup noir haussa un sourcil, amusé. C'était la première fois qu'il voyait cet individu, et celui-ci semblait être plutôt sympa. Il en avait connu des grands méchants, et il savait que ceux-ci n'auraient pas hésité à insulter le loup noir après lui être tombé dessus. Mais le loup-dragon ne lui avait fait aucune remarque, se contentant de le regarder avec ses grands yeux bleus marqués d'incompréhension. C'était assez drôle d'ailleurs de voir un loup aussi imposant allongé sur le dos en sa compagnie. Ça lui rappelait les vieux couples qui regardaient les étoiles ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Tyshell Froufrou
« Dieu peluche
« Dieu peluche
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 12
Personnages:
PROFILLocalisation : Belgique
Emploi/loisirs : chômeuse à plein temps

Messages : 1427
Age : 18
Date d'inscription : 09/11/2017

Points : 2581

MessageSujet: Re: Histoires à dormir debout - Némésis [ABANDON]   Sam 28 Avr - 12:02

UP Ahri c'est à toi Smile

__________________________

Dyslexique~
Revenir en haut Aller en bas
https://tyshellfroufrou.deviantart.com/ En ligne
Tyshell Froufrou
« Dieu peluche
« Dieu peluche
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 12
Personnages:
PROFILLocalisation : Belgique
Emploi/loisirs : chômeuse à plein temps

Messages : 1427
Age : 18
Date d'inscription : 09/11/2017

Points : 2581

MessageSujet: Re: Histoires à dormir debout - Némésis [ABANDON]   Dim 27 Mai - 17:53

absence d'arhamis, ce rp est donc abandonné, il pourra être ressorti au besoin

__________________________

Dyslexique~
Revenir en haut Aller en bas
https://tyshellfroufrou.deviantart.com/ En ligne
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Histoires à dormir debout - Némésis [ABANDON]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Histoires à dormir debout - Némésis [ABANDON]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des histoires à en dormir debout(PV avec Coeur Boiteux)Fini
» Une personne à dormir debout ... ou en rêvant [en cours]
» Histoires cochonnes ..(pour lecteur averti)
» Histoires RP
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres neutres :: Cependant, pas pour tous-