Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Etre brisé - Akui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
puccazaza
« Princesse crystalline
« Princesse crystalline
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : étudiante

Messages : 3178
Age : 22
Date d'inscription : 20/03/2013

Points : 3447

MessageSujet: Etre brisé - Akui    30/12/2017, 22:56

- Rp effectué à la plage Naïgma -
- Akui est joué par Licorneor -

Keiss avançait mollement. Au lieu d'avoir un pas rapide et précis, il était hésitant. Il ne savait plus où aller. Il n'avait plus d'objectif. Il n'avait plus rien. Il n'était plus rien. Tant de combats, de rages, de colère... Tout ça pour rien. Le loup était brisé. Lui si combatif, n'avait plus aucune force pour se battre. Il était faible et minable.

La mère de Keiss était ce qui avait déclenché la séparation de leur famille. Son départ avait provoqué leur mort. Ilse souvenait encore de la fois où il avait parlé avec sa soeur de son départ. Célia l'avait encouragé, lui évoquant un signe des Dieux. Mais les Dieux s'étaient joués de lui et l'avaient trahi. Tout comme Darek et Noam.

Toutes les personnes importantes dans sa vie étaient mortes. Elles étaient mortes seules, sans qu'il ne puisse rien faire. Le loup était brisé. Et s'il ne pleurait plus, le désespoir se lisait sur son visage. Sa queue reptiliennes trainait dans le sable. Le loup n'avait plus rien de sa prestance de prince. Il était trop maigre et trop désespéré. Son charisme avait disparu.

Il finit par se coucher à même le sable. Dans une autre vie, il aurait apprécier les lieux... Mais là tout lui semblait morne et vide. Il n'y avait plus rien qui valait le coup d'être vécu. Sa vie n'était plus qu'un gouffre sans fonds de désespoir.

Couché sur la plage de Naïgma, le loup allait se laisser mourir.

__________________________
Pyrrha Keiss Amélia Verd Zachary
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://ask.fm/account/questions
Akui

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués:
Personnages:
PROFILLocalisation : Derrière vous
Emploi/loisirs : Dieu à temps plein - Ancien compte d'Ultimate

Messages : 165
Date d'inscription : 10/03/2013

Points : 251

MessageSujet: Re: Etre brisé - Akui    31/12/2017, 00:08

- Joué par Licorneor -
Posté sur la falaise, Akui était assis au bord, droit et fier comme à son habitude, contemplant la plage et la mer s'y écrasant. Une chose attira bien vite son attention. Une forme, un animal marchant difficilement dans le sable. Il posa les yeux sur cet animal et ne mit pas longtemps savoir de qui il s'agissait : Keiss, un ancien noble du clan de l'Eau. Il aurait pu prétendre au titre d'alpha, s'il n'avait pas quitté son clan. Les enfants de Darkness avaient admirablement bien joué leur coup ce jour-là, en le faisant déserter son clan pour s'en servir comme ils l'entendaient ensuite. Il devrait d'ailleurs rendre une petite visite à la famille, pour voir comment elle se porte, mais surtout, pour leur proposer une offre qu'ils ne refuseront sans doute pas. Il eut un sourire mauvais.

Il reporta son attention sur Keiss qui était à présent écroulé sur le sable. Un cercle de fumée apparut et lui montra le mortel comme s'il était à côté de lui. Voyant son air pitoyable, Akui rigola. Ce mortel était tellement faible que s'en était risible. C'était affreusement tentant de le tuer et de le servir ensuite aux animaux marins. Remarque, il était tellement sans saveur, que même les poissons n'en voudraient pas. En tout cas, on peut dire qu'il avait un peu de chance : ni Djëik ni aucun autre cannibale ou prédateur n'étaient après lui. Il allait mourir ici : seul face à la mer, face contre terre, à moins qu'il ne se relève. Ou que quelqu'un lui insuffle cette idée de vivre encore un dernier rêve vengeur.

Le dieu des éléments choisit une entrée des plus remarquables. Il avait envie de quelque chose de grandiose. Le regard de Keiss était rivé sur la mer et bientôt, ce sera le grand Akui qui s'immiscera à ce tableau. L'eau salée se retira dans son mouvement habituel, mais au lieu de repartir, elle resta en retrait, formant une vague en suspens. En face de Keiss, se produit un étrange phénomène. De façon mystique, l'eau se sépara en deux, formant au final un cercle parfait d'une dizaine de mètres de diamètre. En son centre se tenait Akui. Il regarda le prince déchu, affichant un sourire hautain qu'il ne pourrait encore percevoir. Il s'avança vers lui, le cercle suivant son déplacement pour faire en sorte qu'il soit toujours en son centre. Lorsqu'il arriva à une distance où le cercle ne s'afficha plus et qu'il fut suffisamment loin de la portée de la vague, celle-ci se fracassa sur le sable comme à son habitude. La mer reprit normalement son cycle. D'un pas royal, le grand loup blanc se posta devant le mortel. Il continua de lui servir son sourire et son air hautain avant de prononcer ces mots :

Eh bien qu'avons nous là. Un petit prince déchu, déjà prosterné.

Il regarda plus attentivement le loup en question. En le voyant directement, il était encore plus pitoyable que par le biais de son "miroir".

La Mort a emporté toute ta famille. C'est si... Triste. Est-ce que ça justifie néanmoins ton état cadavérique ?

Bien entendu, il connaissait déjà la réponse. Keiss était dans cet état à cause des révélations de Kaporal. Seulement, il voulait voir ce que la victime avait à lui dire. Allait-il avoir un semblant de répondant ou allait-il piteusement sangloter ?


Dernière édition par Akui le 4/2/2018, 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
puccazaza
« Princesse crystalline
« Princesse crystalline
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : étudiante

Messages : 3178
Age : 22
Date d'inscription : 20/03/2013

Points : 3447

MessageSujet: Re: Etre brisé - Akui    2/1/2018, 13:57

Keiss avait le regard posé sur l'eau. Les yeux concentrés sur les vagues, il vit l'eau se retiré de façon étrange. Le phénomène laissa le loup perplexe et ne pu s’empêcher de suivre le mouvement de l'eau. Il y avait un cercle de vide au milieu de l'océan. Et au centre, il y avait un énorme loup blanc.

Akui.

Keiss posa son regard sur le Dieu. Est-ce c'était vrai ? Est-ce que loup Dieu venait récupérer son âme ? Ses pensées se rédigèrent vers sa sœur. Celia lui avait dit que les Dieux avaient prévus un grand destin pour lui, Akui venait-il pour ça ? Son coeur était en miette en pensant à sa soeur. Il n'y avait plus de grands destins, tout était terminé. Sa famille était morte.

Le présence du Dieu maléfique n'était qu'un signe de plus. Il n'y avait plus d'espoir en ce monde. Tout était terminé.

Le Dieu avait une prestance écrasante. Il avait brisé le flot du temps, gelant les vagues autour de lui. Puis il s'avança. Keiss ne s'était pas relevé et c'était même un peu recroquevillé sur lui même. Sa volonté de se battre avait disparu. Kiess n'était plus que l'ombre de lui même. Dans une autre vie, il ne serait jamais laissé dans un aussi piteux état devant le Dieu.

Le loup n'était pas n'importe qui, il était le fils de Kario et de Luna. Deux grands alphas du clan de l'eau. Enfin, c'était avant que toute famille disparaisse dans le néant. Keiss n'était plus rien.

Akui avançait de façon tranquille, confiant... Puissant. Son charisme et tout se pouvoir étaient sans limite par rapport au loup. Le loup blanc avait un sourire de carnassier.

Eh bien qu'avons nous là. Un petit prince déchu, déjà prosterné.

Le loup blanc lui jeta un regard de dédain, puis continua sur sa lancé.

La Mort a emporté toute ta famille. C'est si... Triste. Est-ce que ça justifie néanmoins ton état cadavérique ?

Si Keiss était brisé, il n'était pas devenu un louveteau pleurnichard. C'était par l’agressivité qu'il avait réussi à s'en sortir. C'était en étant méchant avec les autre solitaires qu'il avait réussi à leur voler leur proies et à s'alimenter. Faire pleurer les autres, c'était le moyen de ne pas pleurer. Mais surtout, un sentiment de colère contre le monde était en train de naitre. Le Dieu se jouait de lui. Akui était de ceux qui s'amusent à provoquer la peur, la violence et la mort pour s'amuser. Ils n'étaient que des pantins que lesquels le Dieu coupait les fils.

Sa famille avait pu mourir pour le bon plaisir du Dieu. C'était peut-être ce qu'il s'était passé.

Keiss se releva difficilement sur ses pattes. Akui pouvait le balayer. Keiss n'était qu'un insecte insignifiant devant le Dieu. Akui était tout puissant. C'était le Maître absolu sur ces terres.

Toute cette douleur avait laissé un énorme vide dans le coeur de Keiss. Il ne se sentait plus vivre... Et quelque part, le Keiss qui disait "trop cool" était définitivement mort aujourd'hui. La douleur transforme les loups et les rende aussi monstrueuse qu'elle. Le vide n'était qu'une poudre prête à s'embraser sous la colère. Et Akui était la mèche. Un frêle sentiment de colère était en train de naître dans le cœur du loup.

Il ouvrit la gueule mais sa voix était cassée. Il eut un bruit rauque de ceux qui ont perdu leur respiration, puis il reprit la parole. Sa voix était tremblante :

-Je sais que ça vous amuse..

Keiss n'allait pas tutoyer le Dieu. C'était Akui. Debout devant lui, le loup se rendit compte qu'Akui restait plus grand. Il aurait voulu reculer, mais n'en fut pas capable. Keiss avait relevé la tête juste au moment où il lui avait parlé, sinon il gardait le regard tourné vers le sol. Il ne pouvait pas croiser le regard du Dieu.

Il ajouta, beaucoup plus bas, parlant presque pour lui même.

-Et je ne me prosterne pas.


__________________________
Pyrrha Keiss Amélia Verd Zachary
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://ask.fm/account/questions
Akui

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués:
Personnages:
PROFILLocalisation : Derrière vous
Emploi/loisirs : Dieu à temps plein - Ancien compte d'Ultimate

Messages : 165
Date d'inscription : 10/03/2013

Points : 251

MessageSujet: Re: Etre brisé - Akui    4/1/2018, 22:41

Keiss avait faiblement levé la tête pour contempler son apparition mystique et sa venue à lui. Il ne se dégageait rien dans le regard du loup maigre, si ce n'est un vide profond. Mais cela importait peu à Akui. Il avait admirablement bien réussi son entrée, il en était fier. Si ce solitaire meurt, alors la scène pourra être vue par Jeff, sa mère et Éléonore. S'il reste en vie, alors le souvenir de sa prestance restera probablement ancré dans ses souvenirs. Après tout, on n'oublie pas sa rencontre avec Akui !

Une chose étonnante se produisit. Keiss leva son avant-main, appuyé sur ses pattes tremblantes à cause de l’épuisement et du manque de nourriture. Il plaça ses postérieurs et commença à pousser son corps. Comptait-il se lever ? Eh bien, voyons ça. Voyons si l'exploit allait être relevé. Akui ne dit rien et l'observa simplement. Il s'attendait à ce qu'il s'écroule à tout instant. Ce ne serait même pas étonnant. Son corps, bien qu'amaigri, pesait tout de même son poids et il était difficile de se relever avec les conséquences de la fatigue et de la faim. Néanmoins, une lueur s'était allumée dans les orbes noires de Keiss. Auparavant éteintes de tout sentiment, quelque chose commençait à y pointer le bout de sa truffe : la combattivité.

Je sais que ça vous amuse.

Oh oh, oui, ça, c'est sûr. Voir le fier petit Keiss dans cet état, c'était amusant. La chute avait été longue et douloureuse. Il s'était fait mener en bateau d'une manière grandiose. Sa décision de suivre les rejetons de Darkness, fut le point de départ de sa déchéance qui le mena jusqu'à ce mode de dépression intense. Au final, il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même pour avoir été si aveugle face à ces démons.

Finalement, Keiss était debout. Ses membres tremblaient encore un peu, rien de plus normal. Seulement, pas sûr que ses pattes puissent tenir son corps longtemps. Akui l'observa encore un peu, toujours autant intrigué par cet effort, s'attendant toujours à ce qu'il s'écroule, mais il tient bon. Il devait bien reconnaître qu'il n'était pas si pitoyable que ça après tout. Il nota l'effort. Il entendit ensuite Keiss dire qu'il ne se prosternait pas. l n'était pas devenu une coquille totalement vide. Il lui restait assez d'audace pour répondre une telle chose.

Comme c'est étonnant. Il reste une lueur de combativité là-dedans. J'étais pourtant sûr qu'il n'y avait plus rien.

Il mit une patte sous le museau de l'ex-noble et la souleva un peu, histoire de lui faire lever la tête. En même temps, il se pencha vers Keiss, ancrant leurs yeux noirs. Il lâcha un autre sourire, plutôt sournois avant de lui dire d'une voix basse, comme s'il ne fallait pas que quelqu'un d'autre l'entende :

Tu veux que je te dise un petit secret concernant ta famille ?

Il laissa l'instant planer. Juste assez pour que ce ne soit pas trop long, mais que Keiss puisse imaginer une ou deux choses. Il se pencha à son oreille et prononça ses mots :

C'est Frostbite qui a tué Kario. Ensuite, il s'écarta et continua de nouveau d'une voix normale : Avec l'aide d'autres membres commandés par Kaporal bien sûr. Ça ne t'étonne pas que Frostbite ait choisi Kaporal pour lui succéder ? C'est sa récompense pour avoir suivit le complot.

Il posa sa patte, et se mit à entamer un cercle autour de lui de façon lente, sans le quitter un seul instant des yeux, souhaitant se délecter de la moindre réaction. Il poursuivit, lorsqu'il passa derrière lui :

Kario est partie pour le désert, parce qu'il a senti sa mort arriver. Seulement, il avait oublié une chose : l'escadron de Kaporal est tenace, bien entraîné autant au corps à corps qu'en usant de pouvoir. Et puis, il n'y avait que l'oasis Doushite comme lui de résidence pour lui. C'est sans mal qu'ils l'ont trouvé là-bas.

Il se retrouva de nouveau devant lui et finit :

Kaporal connaissait la façon de combattre de ton père. Il connaissait aussi sa puissance. Après tout, Kario était un garde de son escadron avant de devenir alpha ! Kario n'a rien vu venir, pensant à une visite amicale de ses camarades...

Maintenant, il se tut. Du moins, pour l'instant. Il y avait le cas de Célia et Stella à aborder. Il y avait aussi les questions à venir auxquelles répondre. Du moins, s'il y en a. Si Keiss ne s'enfuit pas ou ne s'écroule pas de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
puccazaza
« Princesse crystalline
« Princesse crystalline
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : étudiante

Messages : 3178
Age : 22
Date d'inscription : 20/03/2013

Points : 3447

MessageSujet: Re: Etre brisé - Akui    5/1/2018, 14:35

Le dieu était là, juste à côté. Keiss sentait sa présence, son aura. Il y avait quelque chose d'écrasant. Rien que la présence du Dieu semblait remuer des blessures profondes. Il y avait quelque chose de profondément malsain et violent. Le solitaire sentait le vide à l'intérieur lui-même, était-il seulement une coquille vide ? Non il restait un sentiment de colère enfuit. Un sentiment retournait contre lui-même contre ses échecs, contre ses choix... Mais aussi envers ce monde qui lui avait tout arraché.

Comme c'est étonnant. Il reste une lueur de combativité là-dedans. J'étais pourtant sûr qu'il n'y avait plus rien.


Keiss avait le regard fixé sur le sable et les pattes tremblantes. Il ne lui restait que l'amertume, le désespoir et quelque chose comme de la fierté. Cette certitude de ne pas être rien, c'était le moyen de conserver les traces d'une identité. Il n'y avait pas de volonté de vivre mais il y avait le besoin de haïr.

Le Dieu posa la patte sur la gorge, forçant à lever le regard. Keiss était dégouté par ce contact. Akui avait une aura perverse. Il avait une sourire manipulateur au visage et des yeux noire d'encre. Dans les yeux du Dieu, il n'y avait pas de reflet mais plutôt la promesse du chute sans fin.

Tu veux que je te dise un petit secret concernant ta famille ?



Keiss sera les dents. Sa famille ? Sous l'angoisse et la colère, les pupille du loup s'étaient légèrement agrandit. Le silence était pesant, lourd.. Et pervers.

Le solitaire savait que sa famille n'était pas parfaite. Son père avait été un guerrier de Pandore, un de ses plus proches... Mais qu'il s'était retourné contre elle la fin. Kario avait eut un rôle trouble et il avait tué. Peut-être même plus, peut-être beaucoup plus. Il y avait des noirceurs que même le louveteau avait pu percevoir. Des non-dits, des regards et parfois quelques mots.

Quand à sa mère... Luna avait été une grande guerrière mais aussi une banni. Elle avait tué un membre sa famille de sang froid. En tant qu'alpha, elle avait pu se montrer cruel... Il y avait quelque chose de terrible en elle.

Oui, l'histoire familiale était pavé de sang et de larmes.

Alors Akui baissa lentement la tête, chuchotant à l'oreille de Keiss.

C'est Frostbite qui a tué Kario.

La tête tournée vers Akui et incapable de bouger, Keiss se senti déstabiliser. Sa famille n'avait pas pu être trahi par son propre clan ! Frosbite n'avait pas pu faire ça ! Bien sûre que le loup avait imaginé cette hypothèse sous la coup des émotions... Mais cela lui semblait impossible. Sa famille était crainte et respectée, le clan n'aurait jamais pu se retourner contre eux !

Le Dieu finit par lâcher prise puis commença très lentement à lui tourner autour en lui parlant. Keiss se sentait emprisonné par les mots.

Avec l'aide d'autres membres commandés par Kaporal bien sûr. Ça ne t'étonne pas que Frostbite ait choisi Kaporal pour lui succéder ? C'est sa récompense pour avoir suivit le complot.

Il aurait fallu un escadron entier pour battre son père. Kario était un loup puissant, un des plus puissants de ces terres... Et Keiss en avait hérité la carrure. Seul un complot aurait pu faire tomber le gardien de l'Oasis. Tout prenait sens dans la bouche d'Akui. Mais le loup ne pouvait pas encore croire à ses belles paroles... Kaporal était un loup de confiance de Volk et même si Keiss détestait celui-ci, il devait reconnaître qu'il avait été droit et juste. Le vieux loup de mer avait-il pu tremper dans un tel complot ? Keiss avait aussi de vagues souvenirs que sa mère était proche de Kaporal. Mais où s’arrêtaient la réalité et le mensonge ?

Mais la vérité d'Akui était bien plus séduisante... Grace à ça, Keiss avait un but. Une vengeance à accomplir. Tout était expliqué. Il n'y avait plus de zones d'ombre.

Le Dieu passa dans le dos de Keiss, continuant de marteler.

Kario est partie pour le désert, parce qu'il a senti sa mort arriver. Seulement, il avait oublié une chose : l'escadron de Kaporal est tenace, bien entraîné autant au corps à corps qu'en usant de pouvoir. Et puis, il n'y avait que l'oasis Doushite comme lui de résidence pour lui. C'est sans mal qu'ils l'ont trouvé là-bas.


Keiss ne pouvait pas imaginé que cela s'était produit. Kario était immortel et terriblement puissant. L'oasis était son territoire, personnes n'aurait pu le vaincre là, même une armée, même les quatre clans... Il aurait fallu la présence d'un Dieu.

Akui était désormais, le fixant avec ses yeux sombres.

Kaporal connaissait la façon de combattre de ton père. Il connaissait aussi sa puissance. Après tout, Kario était un garde de son escadron avant de devenir alpha ! Kario n'a rien vu venir, pensant à une visite amicale de ses camarades...


Cela ne se pouvait pas... Kario ne pouvait pas être vaincu. Sa mort... L'idée continuait de brisé ce qu'il restait du loup. Les mâchoires tellement serrées qu'elles tremblaient, Keiss se sentait basculer. La rage était en train de remonter. Il avait une envie irrépressible de tuer. Si sa famille était morte, alors les autres devaient payés. Qu'ils soient des claniques ou des solitaires, des mortels ou des Dieux.

Le silence était déchirant de colère et de douleur.

Keiss releva la tête vers le Dieu. Posant son regard sur Akui. Le loup avait gagné une énergie nouvelle. Ses yeux étaient vrillant de haine envers le monde... Et envers le monde. Keiss avait gagné en stabilité. Il était prêt à se battre et à mourir. Plus rien ne le retenait ici.

-Je ne peux pas y croire.

Si la voix de Keiss était forte, elle était aussi incertaine et perdu. Enfonçant ses pattes dans le sable, il se stabilisa, puisant dans ses dernières réserves d'énergie. Quelque soit la fin de cette discussion, la vie de Keiss ne serait plus la même.

-Kaporal n'aurait pas pu faire ça. Il était proche de Luna, il n'aurait pu participer à un tel acte.


La voix vrillante de haine, Keiss était à la limite du compréhensible. Il continua sur sa lancé. Il était proche d'Akui et ne recula pas. Ses pattes tremblaient un peu, non pas de faiblesses, mais de sentiments ne pouvant plus être concentré. Il posa son regard sur les yeux d'Akui. Keiss n'avait plu peur de la chute. Il avait déjà tout perdu.

-Kario était un élu de la déesse mère Rhéa. Il était le gardien de l'oasis. Il ne pouvait pas mourir de pattes de solitaires, ni de clanique... Il aurait fallu tout un clan ou


Laissant sa phrase en suspend, montrant les crocs, il fit un pas vers Akui. Diminuant encore l'espace qui les séparait. Keiss était à la limité de son équilibre. Il prononça la fin de sa phrase beaucoup plus bas, plus nettement, comme si c'était un certitude.

-Un dieu


__________________________
Pyrrha Keiss Amélia Verd Zachary
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://ask.fm/account/questions
Akui

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués:
Personnages:
PROFILLocalisation : Derrière vous
Emploi/loisirs : Dieu à temps plein - Ancien compte d'Ultimate

Messages : 165
Date d'inscription : 10/03/2013

Points : 251

MessageSujet: Re: Etre brisé - Akui    5/1/2018, 16:45

Les doutes s'installèrent et la colère s’immisça de nouveau en lui. Au fur et à mesure des paroles du dieu, Keiss se prenait cette nouvelle version des faits en pleine face. Tout comme se fut le cas lorsque Kaporal lui avait raconté sa version. La seule différence c'est que bien entendue, celle d'Akui était absolument infondée, mensongère, inventée de toutes pièces à l'instant. Il avait l'intention de faire naitre une haine en Keiss, une haine contre son ancien clan. Il voulait que Keiss se retourne contre Kaporal, Nansaa, Frostbite et bien d'autres, ceux ayant participé à ce complot imaginaire. Il y avait matière à faire avec cet être. Il était remplie de rancœur et de colère contre lui-même, mais aussi contre ses précédents manipulateurs. Il fallait exploiter ça. Ne pas le faire serait un gâchis ! Il avait l'opportunité de briser des relations, d'établir la discorde entre les individus. Il devait absolument y parvenir. L'esprit de Keiss était encore manipulable. Il pouvait le lui faire croire.

Je ne peux pas y croire.

Il disait ça, mais il était perdu entre deux "vérités". Une part de lui voulait croire à cette version et c'est celle-ci qu'il devait faire grandir.

Kaporal n'aurait pas pu faire ça. Il était proche de Luna, il n'aurait pu participer à un tel acte.

Ainsi donc il connaissait suffisamment Kaporal pour savoir ça... Seulement, il ne s'agissait que de Luna dans cette phrase, pas des autres. Il pouvait encore jouer sur la relation que le pirate russe avait avec Kario.

Kario était un élu de la déesse mère Rhéa. Il était le gardien de l'oasis. Il ne pouvait pas mourir de pattes de solitaires, ni de clanique... Il aurait fallu tout un clan ou

La phrase resta en suspens, mais le regard insistant et accusateur de Keiss en disait long sur la fin. Il l'accusait lui. Bien évidemment. Ses réflexions l'avait mené au tueur suprême, capable d’éradiquer n'importe quoi, même un fantôme. Qui d'autre que certains dieux étaient capables de tuer toute chose ? Personne.

Un dieu

Il se mit à rire face à cette accusation. Dans un sens, oui, il aurait pu le faire, mais ce n'était pas le cas et il n'avait aucune raison de prétendre le contraire :

Es-tu stupide ? J'étais incapable d'agir de moi-même. Je n'étais encore qu'une statue quand c'est arrivé ! Et de toute façon, Kario était un élu de père et mère... Je ne suis pas stupide au point de me mettre à dos mère et père en tuant un serviteur précieux. Ton accusation est infondée et non valable.

Keiss était un personnage intéressant. Alors qu'il se laissait mourir, le simple fait qu'Akui lui ait adressé la parole avait rallumé en lui sa colère. Après leur entrevue, peut-être qu'il arrêtera de se laisser mourir et qu'il agira enfin. En tout cas, si Keiss était buté au point de continuer de croire qu'Akui était le coupable du drame de sa famille, eh bien, soit. Le dieu des éléments aura un petit ennemi pour pimenter sa vie. Dans une autre circonstance, l'attitude de Keiss lui déplairait sans doute, il lui aurait donné une correction, mais là, il trouvait ça fort amusant. Et il trouvera ce désir de vengeance envers lui tout aussi divertissant si le solitaire continue dans cette idée.

L'immortalité n'est rien si l'immortel a envie de mourir. Penses-tu qu'il aurait voulu continuer de vivre alors que son amour a été tué, que son fils a déserté, que Stella a essayé de se suicider, que la famille est brisée ? Non. De plus, l'immortalité de ton père n'agissait que sur le temps. Comme celle des vampires. Il était juste plus puissant que la moyenne et pouvait guérir plus vite, ce qui lui permettait de se battre en mettant sa vie en jeu. En fait, il jouait avec le feu, oubliant qu'il pouvait mourir, oubliant qu'avec les années, il devenait de moins en moins puissant. Il restait plus puissant que la normale, mais cela ne veut pas dire invincible !

Kario n'avait été qu'un élu parmi d'autres, d'un temps révolu où des gardiens habitaient et veillaient sur le territoire assigné pour maintenir l'équilibre, éviter les intrusions étrangères et les catastrophes naturelles hasardeuses. Il fut le dernier et maintenant, il n'y en avait plus aucun. Les dieux n'avaient plus besoin d'élus pour garder cette création. Cela faisait bien longtemps. Kario avait souhaité resté, gardant son illusion de gardien à travers les années. Maintenant, la nature se suffisait à elle-même. L'équilibre était stable, elle se régulait toute seule, ayant trouvé son rythme sur chaque territoire depuis des lustres maintenant. Cela fait bien des années que la nature de la création n'avait plus besoin de soutien et d'aide. De ce fait, les pouvoirs de Kario s'amenuisaient avec l'âge, et même s'il restait un loup plus puissant que la normale, à plusieurs, il n'aurait pas fait le poids.

Kaporal n'aurait pas pu faire de mal à Luna, certes, mais ce n'est pas de son meurtre dont il est sujet. Il s'agit de Kario et je vais t'apprendre une chose : Kaporal et Kario ne s'entendaient guère. Il prit une voix théâtrale et continua : Kario se croyait au-dessus de tous, car il était immortel et tellement vieux. Il avait tellement de connaissances dû à son âge. Il n'avait pas besoin d'entraînements. Ça non et encore moins : il n'avait pas besoin de recevoir des ordres. Il se fichait éperdument de ce que Kaporal pouvait bien lui dire. L'insubordination dont faisait preuve ton père, ce Russe détestait ça ! Alors, une fois Luna morte et Kario en dépression, crois-tu vraiment que "Kaporal n'aurait pas pu faire ça" ?
Revenir en haut Aller en bas
puccazaza
« Princesse crystalline
« Princesse crystalline
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : étudiante

Messages : 3178
Age : 22
Date d'inscription : 20/03/2013

Points : 3447

MessageSujet: Re: Etre brisé - Akui    6/1/2018, 15:22

Le Dieu se mit à rire. Il y avait quelque chose de terrible dans ces échos de voix... Mais le Dieu riait, Keiss voyait bien que ses idées étaient réalistes. Akui aurait pu tuer pour s'amuser, c'était ce qu'il faisait depuis le début !

Es-tu stupide ? J'étais incapable d'agir de moi-même. Je n'étais encore qu'une statue quand c'est arrivé ! Et de toute façon, Kario était un élu de père et mère... Je ne suis pas stupide au point de me mettre à dos mère et père en tuant un serviteur précieux. Ton accusation est infondée et non valable.

Ce discours se tenait... Mais Keiss était persuadé que Akui n'hésiterait pas à s'opposer aux autres Dieux, qu'ils soient de famille ou non. Le solitaire était debout et regardait désormais le Dieu dans les yeux part sa propre volonté. Si Keiss était maigre comme un clou, le pelage sal... Il avait retrouvé du charisme. La présence d'Akui était écrasante mais le fossé qui les séparait avait diminué.

L'immortalité n'est rien si l'immortel a envie de mourir. Penses-tu qu'il aurait voulu continuer de vivre alors que son amour a été tué, que son fils a déserté, que Stella a essayé de se suicider, que la famille est brisée ? Non. De plus, l'immortalité de ton père n'agissait que sur le temps. Comme celle des vampires. Il était juste plus puissant que la moyenne et pouvait guérir plus vite, ce qui lui permettait de se battre en mettant sa vie en jeu. En fait, il jouait avec le feu, oubliant qu'il pouvait mourir, oubliant qu'avec les années, il devenait de moins en moins puissant. Il restait plus puissant que la normale, mais cela ne veut pas dire invincible !

Keiss avait la mâchoire serrée. Il était un responsable directe de la mort de son père. C'était de sa faute Si Keiss n'avait pas fait tout ses choix, sa famille ne serait pas morte. Son père ne serait pas laissé mourir. A quel moment Keiss était devenu si décevant pour son père ? A quel moment il avait basculé pour le pousser à la mort ? Le solitaire baissa lentement la tête vers le sable. Il n'y avait rien de beau ici, la plage était terne et la lumière disparu.

Stelle avait été une soeur forte. Keiss ne s'était pas toujours bien entendu avec elle... Il y avait dans son esprit quelque chose de mauvais. Mais le loup aimait sa soeur. Elle était une parente, une personne qu'il appréciait. Elle si fière, comment avait-elle pu essayer de se suicider ? Comment ? On avait dû la pousser dans les abysses du désespoir... Et Keiss en était aussi une des raisons. S'il avait été là, il aurait pu être un rempart. Il aurait pu la protéger et l'aimer. Il aurait pu...

Mais aujourd'hui Stelle était morte. Comme luna. Comme Celia. Comme Kario. Les prénoms de sa famille n'était que le glas funestre de sa propre fin. Keiss avait échoué au point de provoquer la mort de sa famille. Son absence les avait fait tomber dans les abysses du désespoir et de la douleur. C'était lui le principal responsable.

Keiss pouvait encore faire une chose pour honorer leur mémoire. Il pouvait les venger et faire couler le sang de leur assassin. Le solitaire avait cette haine farouche gravée dans le coeur. Il avait le besoin de tuer...

Mais il restait du bien dans le cœur de Keiss. Un petit quelque chose de rien du tout. Mais quelque chose qui le raccrochait profondément à ses principes. Il n'était pas un tueur psychopathe sanguinaire, il était un individu à qui on avait tout arraché... Et que Akui poussait lentement dans le voie de la vengeance.

Kaporal n'aurait pas pu faire de mal à Luna, certes, mais ce n'est pas de son meurtre dont il est sujet. Il s'agit de Kario et je vais t'apprendre une chose : Kaporal et Kario ne s'entendaient guère.

Oui, ça Keiss le savait. Le solitaire avait le souvenir des tensions. Kario n'avait jamais été un alpha très apprécié. Il avait eut un trop grand rôle dans la guerre de Pandore. Il était trop puissant trop charismatique... Et Kaporal un loup aigrie par les blessures et la douleur.

Kario se croyait au-dessus de tous, car il était immortel et tellement vieux. Il avait tellement de connaissances dû à son âge. Il n'avait pas besoin d'entraînements. Ça non et encore moins : il n'avait pas besoin de recevoir des ordres. Il se fichait éperdument de ce que Kaporal pouvait bien lui dire. L'insubordination dont faisait preuve ton père, ce Russe détestait ça ! Alors, une fois Luna morte et Kario en dépression, crois-tu vraiment que "Kaporal n'aurait pas pu faire ça" ?

Oui, son père était un immortel. Et Keiss avait hérité de ses gènes. Lui aussi avait la pouvoir de ne pas vieillir à la même vitesses que les autres loups... Et oui Kario était un formidable guerrier, bien plus que ne pourra jamais être Kaporal. Oui Kario n'écoutait pas. Mais Kaporal pouvait-il arriver jusqu'à là ?

Peut-être...

Après tout, Volk était de la même veine et il était d'une violence sans pareil envers ceux qui ne respectaient pas les règles. Mais cela semblait disproportionnée. De tels conséquences ? Comment ils avaient pu en arriver là ? Non il y avait forcément autre chose... Mais Keiss avait envie d'y croire. Tout serait plus simple.

Partagé, Keiss resta un moment dans le silence, immobile. IL était perdu. Keiss avait besoin d'une boussole morale, de quelqu'un pour l'aider à savoir ce qui était le bien ou le mal. La vengeance ? Mais cela voulait dire se retourner contre un clan entier. Contre le clan qu'il avait aimé et choyé. Contre tout ceux avec qui il avait pu partager sa vie un jour. C'était un chemin de non retour... Mais Keiss n'avait plus besoin de vivre. Il avait juste besoin de se venger.

Les illusions que Keiss entretenaient étaient en train de se fissurer. Toute son identité, toutes les informations sur lesquelles il s'étaient basé étaient en train de mourir. Son clan aurait sciemment assassiner sa famille ? Ils auraient tuer Kario ? Mais aussi deux jeunes louves qui avaient le malheur d'être là ? Pourquoi ? A quel moment avaient-ils pu tomber aussi bas ?

La voix rauque et basse, le loup répondit lentement. Il y avait un combat à l'intérieur de son être, un combat entre la vengeance et le désespoir, entre la lumière et l'ombre. Brisé, le loup était en train de glisser lentement vers les limbes de la folie. Et sa méfiance envers le loup blanc était en train de s’étioler.

-Pourquoi en arrivait à de telles extrémités ? Mon père n'était pas saint... Mais Kaporal n'aurait pas tuer quelqu'un pour ça !

Et pourtant, en disant ça, Keiss était en train de réaliser que oui. Le vieux loup de mer aurait pu accepter. Après tout c'était le moyen le plus rapide pour arriver au poste d'alpha. C'était le meilleur moyen de monter ce qu'il en coutait de se rebeller contre Kaporal et donner un message fort que l’escadron de Kaporal était terriblement puissant.

La tête de Keiss commençait à lui tourner face à toutes possibilités. La vérité était brulante, terrible et insupportable. Il secoua la tête violemment avec un grognement sourd. La douleur lui cassée l'esprit. IL repensa à la douceur de Snowball. Son frère n'aurait pas pu faire ça... Ou peut-être bien. Ils pouvait touts être dans le complot. Les idées se mélangeaient dans l'esprit du solitaire.

-Et Frosbite ? Pourquoi avoir ça ? Pourquoi lui ?

Dans sa fureur, le loup sauta en avant et hurla :

-Comment tout un clan a pu trahir ma famille ?

Comment Celia et Stella avaient-elles été assassiner ? Et pour quelles raisons ? Comment Snowball, Pyrrha et bien d'autres avaient-ils pu laisser ces événements de produire ? Le clan de l'eau était-il seulement constitués d'assassin et de traitre ? Si oui, alors ils méritaient tous la mort.



__________________________
Pyrrha Keiss Amélia Verd Zachary
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://ask.fm/account/questions
Akui

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués:
Personnages:
PROFILLocalisation : Derrière vous
Emploi/loisirs : Dieu à temps plein - Ancien compte d'Ultimate

Messages : 165
Date d'inscription : 10/03/2013

Points : 251

MessageSujet: Re: Etre brisé - Akui    4/2/2018, 13:00

Pourquoi en arrivait à de telles extrémités ? Mon père n'était pas saint... Mais Kaporal n'aurait pas tuer quelqu'un pour ça !

Ignorant. S'il savait ce que Kaporal était prêt à faire, il ne douterait plus sur ce point. Akui avait de nouveau envie de rire. S'il connaissait le pouvoir du loup russe, le doute ne serait absolument pas permis. Seulement, pas question de révéler ce secret à Keiss, il gardait la surprise pour le Russe et son clan. En revanche, il pourrait lui révéler la petite anecdote sur Valentin et Lester. Oui, parfait, ça devrait suffire à installer un peu plus le doute. Il ne devait pas lâcher, c'était la dernière ligne droite. Le doute bien ancré, il pourrait partir et laisser Keiss à ses réflexions.

Et Frosbite ? Pourquoi avoir ça ? Pourquoi lui ? Comment tout un clan a pu trahir ma famille ?

Keiss commençait à le fatiguer avec toutes ses questions ! Akui soupira bruyamment, montrant sans gêne son agacement. Un peu irrité, il répondit du tac au tac :

Pourquoi est-ce que tu cherches plus loin ? Ton père dérangeait, c'était l'opportunité parfaite ! Kaporal ne l'aimait pas et pour Frostbite, car Snowball est malade à cause de ton père ! Sa maladie s'aggrave de jour en jour. Elle est faible, elle ne tardera pas à mourir.

Voilà, maintenant, il ne laisserait plus Keiss dire un mot de plus ! Il ne voulait plus de questions ! L'entêtement de Keiss avec tout ses pourquoi commençait à être chiant. Ne pouvait-il pas simplement écouter le dieu et éviter de poser des questions qui lui faisait répéter des informations ? Akui ferma un instant les yeux et prit une inspiration. Bon, il ne fallait pas s'énerver. Keiss était dans le flou total et il voulait comprendre, savoir qui de Kaporal ou Akui mentait dans cette histoire. Néanmoins, il détestait qu'on lui pose tout un tas de questions... D'un ton bien plus calme, il poursuivit :

Les ennemis du russe disparaissent toujours de sa patte ou non ! Valentin, ce nom te dit-il quelque chose ? Il a été tué pour le russe lui-même ! Il l'a balancé dans le vide qu'offre la falaise. Lester, ça t'évoque quelqu'un ? C'était un solitaire assez connu aux tanières pour avoir fait des expérimentations, visiblement... Eh bien, lui aussi a été tué. Pas de sa propre patte cette fois-ci, mais il est mort à cause de Kaporal. Pour tes sœurs, ça n'a rien avoir avec lui, mais toi... Ce n'est qu'une question de temps. Il me semble que tu as donné mauvaise impression à l'alpha borgne.

Akui passa à côté de lui et marcha sur trois-quatre mètres après lui. Il s'arrêta, mais sans le regarder, gardant le dos tourné, il prononça cette dernière phrase :

Kaporal a beaucoup de contacts parmi les mercenaires et maintenant, il a aussi un clan sous ses ordres.

Son visage s'étira en un grand sourire que Keiss ne pourrait voir, ayant la tête complètement tournée vers la forêt des rêves bleus. Sur ces mots, le dieu des éléments se remit en marche. Des brises de vent se firent ressentir, tournant autour d'Akui. Sa silhouette disparut d'un coup, le dieu s'était transformé en air. C'était à Keiss de réfléchir maintenant. Le dieu des éléments était retourné au sommet de la falaise, couché, il observait Keiss. Il souhaitait voir ce qu'il allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
puccazaza
« Princesse crystalline
« Princesse crystalline
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : étudiante

Messages : 3178
Age : 22
Date d'inscription : 20/03/2013

Points : 3447

MessageSujet: Re: Etre brisé - Akui    4/4/2018, 11:26

Akui répondit point par point. Il était implacable, cassant par moment. Le Dieu était cruel et avait frappé là où cela faisait mal. Tout était devenu logique.

Kaporal avait créé un règne de terreur. Il avait tué tout ses ennemis. Le pire était qu'il n'avait plus un escadron sous ses ordres mais tout un clan. Il n'y avait plus besoin de théoris, les faits étaient là. Tout les ennemis de Kaporal étaient mort. Le loups les avaient tous amenés dans la tombe de façon plus où moins direct.

Mais s'attaquer à l'alpha du clan de l'eau, c'était se mettre en danger de mort. Keiss était un loup puissant par sa taille et sa force. Mais il était affaibli, seul et sans pouvoir. Et puis Kaporal avait réussi à assassiner Kario, Celia et Stella. Il était improbable que Keiss puisse y arriver dans cet état.

Néanmoins, il avait désormais des réponses. Il savait qui avait provoqué la déchéance et l’anéantissement de sa famille. Il savait pourquoi il souffrait tant et qui était le coupable. Si sa famille était détruite, il pouvait encore honorer leur mémoire. Keiss n'était plus que l'ombre de lui même, mais au moins il avait un but. Il avait un objectif. Sa vie où ce qui en restait ne se terminerait plus dans le néant.

Cette rage profonde était la seule chose qui le faisait tenir de bout. Et lorsque le Dieu le laissa seule, elle ne disparu pas. Akui avait allumé un brasier dans l'esprit de Keiss. Quelque chose qui était littéralement en train de le consumer. Quel que soit le futur, le loup ne sortirait pas indemne de cette épreuve. Son corps était marqué par la famine, mais son esprit serait définitivement brûlé par cette folie.

Il resta quelques instants sans bouger, puis se mit en route. Avant de faire quoi que ce soit, Keiss avait besoin de retrouver des forces. Il allait reprendre du poids, s'entrainer et le tuer. Kaporal ne verrait pas une année de temps. Le temps était compté.

- FIN -
Revenir en haut Aller en bas
http://ask.fm/account/questions
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Etre brisé - Akui    

Revenir en haut Aller en bas
 

Etre brisé - Akui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres neutres :: Et l'histoire se termina-