Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Au début de l'hivers [Ft. Platalya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ahramis

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 3
Personnages:
PROFILMessages : 305
Age : 19
Date d'inscription : 29/09/2017

Points : 617

MessageSujet: Au début de l'hivers [Ft. Platalya]   21/12/2017, 16:44

- RP Effectué à la Prairie du Monde -


Au début de l'hivers

Milenko
Doucement la neige venait terminer sa course céleste sur les immenses feuilles et pétales qui s’élevait haut dans le ciel de la prairie du monde. Une forme d'une couleur tout aussi immaculé se mouvait rapidement entre les tiges géantes des diverses plantes, profitant de l'abris de fortune que la végétation offrait. Le jeune loup ne craignait pas tellement ni le froid, ni la neige; son épaisse fourrure l'en protégeait agréablement mais autant profiter du parapluie naturel que lui offrait la nature.
Aux endroits où le ciel était plus dégagé et que les flocons pouvaient terminer leur chute en embrassant la terre glaciale s'était déjà formé une fine pellicule de neige haute de déjà quelques centimètres, bien que cette taille se trouvait être relativement ridicule lorsque l'ont se trouve dans la prairie du monde.

Milenko était revenu voir la dogue de combat à plusieurs reprises déjà et ce dans le plus grand des secrets. Fort heureusement pour lui, sa mère adoptive semblait être bien trop occupé ces derniers temps pour remarquer à quel point il était épuisé de devoir courir de partout pour que ses absences ne soient pas remarquées. L'hivers s'installait lentement et le loup maudit se doutait que cela ne ferait qu'empirer son état de fatigue. Néanmoins, il ne comptait pas lâcher prise pour autant. Tout cela avait assez duré; il était temps que ce soit lui qui contrôle sa marque et non plus elle qui en fasse sa marionnette à sa guise.
Le jeune mâle entendit alors un bourdonnement non loin de lui. Après un rapide regard en arrière, il se coucha contre le sol en plaquant ses oreilles contre sa nuque et fut survoler par un insecte peu alerte de ce qui l'entourait. L'animal frôla le loup blanc avant de continuer sa route; amenant avec lui une fraîche bourrasque hivernale. Milenko attendit que le puissant vent se calme avant de se redresser et de se secouer pour vaguement remettre sa fourrure en place et reprendre sa course.

Sa randonnée se poursuivit pendant une quinzaine de minutes encore avant qu'il n'arrive à ce qui semblait être sa destination. Il s'agissait d'un endroit bien plus dégagé non loin d'une rivière qui était sans le moindre doute d'un froid glacial. L'élève balaya rapidement l'endroit du regard afin de voir si Platalya était déjà arrivée, sans succès. Peut-être était-il arrivé trop tôt ?
Afin de rendre l'attente plus agréable, il décida de se mettre à l'abris de la poudreuse et du vent. Son dévolu se jeta sur une immense fleur solitaire qui se dressait à quelques mètres de l'eau. D'un trot rapide, l'assassin vint se placer au pied de celle-ci et s'assit à un endroit dénué de neige, attendant sagement que la dogue arrive à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
https://mistiie.deviantart.com/
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1969
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2583

MessageSujet: Re: Au début de l'hivers [Ft. Platalya]   24/12/2017, 17:58

PLATALYA


La dogue avait horreur de l'hiver, elle avait un pelage très court, et était faite pour les températures chaudes et douces. La neige la frigorifiait, rendait ses gestes plus raides, lents et incertains. Et surtout, la neige la rendait maussade. Elle était fière du blanc immaculé de sa fourrure et la neige ternissait cet effet. Elle se fondait dans la nature, ce qui gâchait l'effet qu'elle donnait d'ordinaire de n'avoir peur de rien. En effet, un animal qui ne se camouflait pas survivait d'ordinaire moins longtemps.

Néanmoins, elle n'était pas dehors pour rien. C'était le jour où elle devait retrouver Milenko, il avait fait des progrès depuis qu'ils se voyaient. La marque finissait toujours par prendre le contrôle, mais elle y mettait plus de temps qu'au début. La dogue ne doutait pas qu'il finirait par y arriver. De son côté, l'isolement lui réussissait bien, du moins face au jeune loup, elle n'avait perdu le contrôle que deux fois, et heureusement assez tôt dans leur entraînement, ce qui lui avait permis de fuir. La dogue doutait de ce qui aurait pu arriver si tout deux avaient perdu le contrôle. Il ne faisait aucun doute que l'un d'eux y aurait laissé la vie.

Elle atteint le point de rendez-vous. Le loup gris était sagement assis sous une fleur solitaire, à l'abri de la neige, sur un sol dégagé. Elle le rejoint et s'assit à coté de lui.

Bonjour petit loup.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ahramis

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 3
Personnages:
PROFILMessages : 305
Age : 19
Date d'inscription : 29/09/2017

Points : 617

MessageSujet: Re: Au début de l'hivers [Ft. Platalya]   24/12/2017, 22:18

Au début de l'hivers

Milenko
Milenko observait sagement le paysage enneigé qui s'offrait à lui et levait par moment ses yeux vers le ciel immaculé afin de regarder la céleste chute des flocons. Alors qu'il avait le nez en l'air, il entendit soudain des bruits de pas dont l'intensité était étouffée par la couche de poudreuse qui recouvrait le sol. A la vue de sa mentor, la douceur de l'expression de son visage fut pimenté d'un léger sourire joyeux et amical. Il suivait ses mouvements d'un regard bienveillant, sans un mot, tandis qu'elle s'approchait de son abri de fortune.

« Bonjour petit loup. »

Son oreille tiqua à ses paroles et son sourire s'élargit, dévoilant quelque peu les crocs du jeune mâle. Une étincelle de malice passa dans ses yeux tandis qu'il laissa glisser ses antérieurs en avant afin de s'allonger face à la dogue argentin. Il trouvait cela amusant qu'elle le désigne comme étant « petit » alors qu'il faisait presque deux fois sa taille mais se retint toutefois de faire un quelconque commentaire. Malgré le peu de temps qu'ils avaient passés ensembles, le loup blanc avait développé une certaine forme d'affection et de respect pour elle.
Ces mêmes sentiments engendraient malgré lui d'avantages de haine encore vis-à-vis de son clan qui les rejetaient. Cet effet secondaire, Milenko ne s'en était toutefois pas rendu compte car il savait pertinemment que c'est elle qui avait décidé de vivre ainsi et que personne ne l'avait contraint à le faire - du moins pas de manière direct. Pourtant, son subconscient lui, savait. Oui. Il était facile de deviner l'atroce et terrible vérité. Ce sont tout ceux qui la rejettent qui l'ont poussé à venir ici. Peut-être que si ils avaient agit différemment, avec plus de compassion, peut-être que si ils avaient essayés de comprendre; elle n'aurait pas eut à s'isoler. Et en écho à ce raisonnement macabre venait bien sûr sa propre histoire, celle du petit loup blanc maudit et détesté de tous.
Néanmoins, là n'était pas les pensées du jeune mâle. Tout ceci était encore bien trop profondément enterré en lui pour qu'il ne s'en rende compte. Pas dans l'immédiat.
Toutefois, quelque chose le tracassait. Il n'en avait encore jamais parler car il n'avait personne à se confier. Son visage se durcit un peu et il détourna le regard de son mentor, hésitant. Il ne savait pas vraiment si il pouvait lui en parler ni si elle pourrait l'aider d'une quelconque façon. Après un court instant, il secoua légèrement la tête et se ravisa, retrouvant le sourire comme si de rien n'était.

« Qu'allons-nous faire aujourd'hui ? » Demanda-t'il sur un ton posé et léger.

Revenir en haut Aller en bas
https://mistiie.deviantart.com/
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1969
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2583

MessageSujet: Re: Au début de l'hivers [Ft. Platalya]   26/12/2017, 16:11

PLATALYA


Elle leva les yeux sur son apprenti. Il avait encore grandi. Tous les loups d'El semblaient devenir particulièrement grands. Ceux qu'elle avait connu, en argentine, et qui l'avaient réduite en esclavage, étaient plutôt de sa taille à elle. Elle se demandait si ça tenait au capacités que leur donnaient les dieux, ou aux proies particulièrement étranges qu'on trouvait ici. Probablement un peu des deux.

La dogue vit passer plusieurs expressions sur le visage du jeune loup. D'abord, un grand sourire, marqué d'affection. Au fil de leurs rendez-vous, s'ils avaient plusieurs fois perdu le contrôle et manqué de s'entre-tuer, ils avaient appris à s'aimer, d'une certaine façon. Platalya voyait presque un fils en lui. Si sa malédiction à lui pouvait être vaincue, il n'en restait pas moins qu'il comprenait ce qu'elle ressentait quand elle sentait sa conscience arrachée de son corps pour que d'autres en prennent les commandes. Il savait comment on se sentait après avoir cédé à ces pulsions. Finalement, plus que le regard des autres, c'était son propre regard sur soi-même qui vous rabaissait plus bas que terre.

Elle vit ensuite l'ombre du doute et de la colère assombrir ses yeux. S'il ne le disait pas ouvertement, la chienne savait que Milenko souffrait d'être rejeté par le clan. Il souffrait de ne pas pouvoir compter sur la force de l'union, si propre aux loups, pour l'aider à surmonter son épreuve. Platalya, elle, était une étrangère, et même si elle avait rejoint le clan et lui offrirait toujours son aide, elle savait que le danger qu'elle représentait en ferait toujours une marginale. Lui, était le fils d'une bêta, même adoptif, il aurait dû avoir droit au respect et au soutien du clan.

Il détourna le regard d'elle, puis le fixa au loin. Semblant avoir pris une décision, il secoua la tête et revint vers elle, souriant.

Qu'allons-nous faire aujourd'hui ?

Platalya grimaça. L'idée d'un entraînement dans la neige ne la réjouissait véritablement pas. L'idée de revenir trempée et glacée chez elle n'y aidait pas. Après tout, si le "petit loup" était tracassé, autant qu'ils en parlent autour d'une bonne tranche de viande. Elle avait pu faire un tour au garde manger du clan en allant faire un rapport à Alam et avait pris un énorme cuissot de chèvre des montagnes. Si elle évitait au maximum d'aller au camp, elle se devait de continuer d'informer sa hiérarchie des allées et venues à ses frontières. Où plus précisément de qui elle avait rejeté sur les terres neutres à coups de crocs.

On va chez moi, on mange, et tu parles. Trop froid pour se battre, ça me met de mauvaise humeur.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ahramis

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 3
Personnages:
PROFILMessages : 305
Age : 19
Date d'inscription : 29/09/2017

Points : 617

MessageSujet: Re: Au début de l'hivers [Ft. Platalya]   1/1/2018, 10:12

Au début de l'hivers

Milenko
Le jeune loup eut du mal à cacher son amusement lorsqu'il observa Platalya grimacer à sa question. Ses yeux océan se promenèrent avec une lueur malicieuse sur le fin pelage qu'elle possédait et le mâle ne pouvait même pas s'imaginer à quel point elle devait être sensible au froid, à défaut de lui qui était protéger par son épais manteau blanc qu'il aimait tant. Sûrement que ses terres originaires s'avéraient être bien plus clémentes et bien plus chaudes en cette période de l'année. Néanmoins il n'avait pas à lui poser de questions vis-à-vis de son passé et ne le ferait pas, par respect pour elle. Si elle avait fuit son passé, ce n'était pas pour être questionné à son sujet.

« On va chez moi, on mange, et tu parles. Trop froid pour se battre, ça me met de mauvaise humeur. »

A ses paroles, Milenko fut partagé par plusieurs sentiments. Il avait très bien compris ce qu'elle insinuait quand elle voulait qu'il parle et ne savait pas vraiment comment aborder le sujet. Hormis ceci, il trouvait cela plutôt amusant qu'elle dise que le froid la mettait de mauvaise humeur.. Après tout, la dogue semblait toujours être d'humeur ronchon et l'assassin avait apprit à s'amuser de ce trait de caractère. Par ailleurs, le jeune mâle n'avait encore rien avalé de la journée et se réjouissait d'avance de pouvoir partager un repas avec son mentor. Malgré lui, il espérait qu'elle n'aurait pas décider de lui offrir une énième part d'insecte géant.. Il ne ferait certes pas le difficile mais des viandes plus classiques lui convenaient beaucoup mieux et s'avérait être de bien meilleur goût que la chair coriace des insectes.
Le loup blanc ne contesta toutefois pas les directives de la guerrière et attendit qu'elle ouvre la voix afin de la suivre sagement. Le bise glaciale qui les frappa tout deux lorsqu'ils sortirent de l'abri que leur avait procurer la plante géante le fit frissonner malgré tout et il fut bien heureux de ne pas avoir eut à l'attendre sans bouger à la merci de ces bourrasques glacées.
Revenir en haut Aller en bas
https://mistiie.deviantart.com/
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1969
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2583

MessageSujet: Re: Au début de l'hivers [Ft. Platalya]   1/1/2018, 18:52

PLATALYA


Milenko la regardait avec son petit sourire en coin, elle grogna. C'était qu'il prenait ses aises avec elle ce jeune loup. Elle savait qu'il riait intérieurement parce qu'elle avait rarement une autre expression qu'une moue grognonne. Elle leva la tête haute. C'était facile pour lui, il avait cette fourrure épaisse et ce sous poil isolant qu'avaient tous les loups. Elle n'avait qu'une mince couche de poils courts pour affronter l'hiver rude d'El.

Elle soupira avant de quitter l'abri agréable que leur offrait l'immense fleur. Les flocons traversèrent instantanément sa fine fourrure blanche, glaçant sa peau. Elle frissonna. Heureusement sa tanière spacieuse n'était pas loin, et elle en prit immédiatement le chemin. Elle avait eu le temps de l'isoler avec de la mousse, des feuilles et les immenses tiges des fleurs de la prairie. Le froid n'y pénétrait pas, même, les rochers qui en constituaient l'entrée avaient absorbé la chaleur tout l'été et la rediffusaient maintenant agréablement à l'intérieur.

Milenko l'avait suivit et elle le laissa entrer en premier. Puis elle alla tout au fond de sa tanière et en sortit la jambe de chèvre qu'elle y avait entreposé. Elle rit en voyant le sourire de Milenko

Non pas d'insecte aujourd'hui, de la bonne viande!

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ahramis

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 3
Personnages:
PROFILMessages : 305
Age : 19
Date d'inscription : 29/09/2017

Points : 617

MessageSujet: Re: Au début de l'hivers [Ft. Platalya]   4/1/2018, 18:03

Au début de l'hivers

Milenko
A peine eurent-ils quitter l'abri prodiguer par la fleur géante que les flocons se transformèrent peu à peu en pluie violente et glaciale. La puissante averse eut vite fait de tremper le blanc manteaux du jeune loup et c'est glacé qu'il arriva à l'entrée de la tanière isolée de Platalya. Cette dernière se déporta légèrement sur le côté afin de le laisser entrer d'abord et le mâle d'ivoire se secoua brièvement avant de se faufiler dans l'antre de son mentor.
Lors de ses précédentes escales en ce lieu il n'avait jamais eut la chance d'entrer et les deux compagnons restaient quelques mètres devant la tanière afin de savourer leurs repas sous les doux soleils d'automne. Sûrement que la dogue argentine voulait tout de même garder un certain espace privé, après tout elle avait choisit d'elle-même cette vie d'ermite. Milenko avait par ailleurs songer plusieurs fois à suivre les traces de la dogue argentine mais sa mère étant bêta, ce serait sûrement mal vu de sa part. Non pas qu'il ait quelque chose à perdre mais il ne voulait pas prendre le risque que les abrutis qui s'en prennent à lui viennent lancer leurs répliques acerbes à l'égard de Platalya.. Les tuer serait une perte pour le clan en dépit de leurs stupidités. De plus, il ressentait toujours le besoin d'avoir la présence d'Hydromos et de Rohemween près de lui.

Tout en marchant dans la tanière de Platalya, il put constater avec un certain étonnement à quel point la température était agréable. Il était surprenant qu'elle ait réussit à si bien aménager sa tanière en prévision de l'hivers en si peu de temps. D'ailleurs, cette chaleur aurait presque pu le déranger si il n'était pas totalement trempé et il devait bien avouer qu'il préférait ça plutôt que de se transformer en sculpture de glace..
Tandis qu'il traînait en avançant lentement, Platalya le dépassa et il dut s'écarter quelque peu pour ne pas la gêner. Il observa chacun de cette mouvement avec curiosité et il était partager entre la faim de l'absence d'un petit déjeuner et l'animosité qu'il avait envers la viande d'insecte.. Cependant, quelle ne fut pas sa joie lorsqu'il la vit revenir avec une cuisse de chair rouge !

« Non pas d'insecte aujourd'hui, de la bonne viande! »

Il rit à ses moqueries et vint s'asseoir auprès d'elle. Haussant un sourcil provocateur, il prit la parole à son tour:

« Je me demande ce que j'ai bien pu faire pour mérité un tel festin de ta part.. »
Revenir en haut Aller en bas
https://mistiie.deviantart.com/
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1969
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2583

MessageSujet: Re: Au début de l'hivers [Ft. Platalya]   5/1/2018, 23:41

PLATALYA


Quand elle revint avec la cuisse de chèvre elle vit le regard de son apprenti s'éclairer. Elle la posa devant lui et s'assit en souriant. Elle savait combien il exécrait la chair d'un secte. Il fallait reconnaitre que c'était coriace et amer, même si la dogue de combat y avait pris goût. Selon les espèces les goûts étaient différents. Les textures aussi. Certains étaient spongieux, d'autres filandreux, certains étaient si dur qu'elle devait cisailler la viande et l'avaler en gros lambeaux... Et puis ça avait plusieurs avantages, premièrement les affronter était un excellent entrainement, avec leur épaisse carapace et leurs mandibules tranchantes, ils faisaient des adversaires particulièrement dangereux et résistants. Deuxièmement, leur chair était particulièrement riche en protéines, idéal pour entretenir une bonne musculature. Mais avec l'hiver, même eux se faisaient rares.

Je me demande ce que j'ai bien pu faire pour mérité un tel festin de ta part..

La dogue rit, effectivement, il avait aussi mérité ce festin et c'était un peu en pensant à lui qu'elle l'avait pris. Elle était fière de ses progrès. A ses cotés, son corps s'était sculptés, il n'avait plus rien d'un jeune loup aujourd'hui. Même sous sa fourrure épaisse d'hiver on pouvait les voir rouler sous la peau quand il se déplaçait. Dans un autre clan, il aurait sûrement fait fureur auprès des jeunes louves. Elle poussa la cuisse dans sa direction.

Manges, t'en auras pas tout les jours, quand les beaux jours reviendront, le régime repassera aux insectes.

Elle rit et arracha elle-même un bon lambeau de chair. Il serait temps pour lui de parler. Le regard insistant qu'elle posait sur lui l'invitait à le faire de lui-même avant qu'elle ne s'énerve et ne le lui demande brutalement. Il avait déjà pu voir ce regard, et savait qu'il valait mieux cracher le morceau que de tester sa patience.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ahramis

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 3
Personnages:
PROFILMessages : 305
Age : 19
Date d'inscription : 29/09/2017

Points : 617

MessageSujet: Re: Au début de l'hivers [Ft. Platalya]   24/1/2018, 11:54


Milenko
Milenko affichait un grand sourire tandis que la dogue riait à pleine gorge. Cela lui faisait du bien d'être en sa compagnie, loin des moqueries et des craintes de sa meute. Et puis, avec les absences de Rohemween, le jeune mâle s'était sentit particulièrement seul ces derniers temps. A peine la chienne eut-elle poussé la très probablement délicieuse cuisse auprès de lui qu'elle reprit la parole:

« Manges, t'en auras pas tout les jours, quand les beaux jours reviendront, le régime repassera aux insectes. »

C'est sans la moindre surprise que Milenko grimaça à l'entente de cette indésirable « menace » et replia légèrement ses oreilles vers l'arrière lorsqu'elle rit de plus belle, se moquant gentiment de son léger dégoût pour ces répugnantes créatures. Décidément, l'hivers était bien plus clément à son égard.. En y réfléchissant, ce pourrait bien être sa saison préféré, lui qui ne craignait que peu le froid.
Sans plus attendre, il se mit à manger à son tour, savourant avec délice la chair rouge qu'offrait la cuisse de l'animal. Alors qu'il mangeait tranquillement, il sentit le regard insistant de son mentor et releva, l'espace de quelques instants, les yeux vers elle avant de détourner la tête. Il avala sa bouchée avant de prendre à son tour la parole.

« Tu penses que Akui viendra me chercher ? » Demanda-t'il avec une pointe d'angoisse.

Milenko était tourmenté depuis que tous avaient reçut le message mental d'Akui. Il s'était rendu aux souterrains avant que celui-ci ne s'échappe de sa prison mais n'avait pu en obtenir une audience. Il avait simplement constaté la présence de ce qu'il restait de son ancienne statue. Ainsi donc, il ne savait pas ce que la divinité prévoyait de faire avec lui et il avait peur que ce dernier efface totalement qui il était pour que son pouvoir s'active de manière permanente, réduisant à néant quiconque croiserait sa route.
Le loup blanc releva la tête vers sa tutrice afin de lui expliquer plus convenablement la situation, plaquant ses oreilles contre sa nuque suite à un mélange de gêne et d'une colère toutefois maîtrisée.

« Rohem m'a expliquer que ma génitrice se rendait souvent aux souterrains avant notre naissance. C'est sûrement lui qui l'a forcée à tous les tuer. »

Milenko avait machinalement employer le terme « génitrice » plutôt que « mère » car pour lui, Rohem était sa mère. Elle était celle qui l'avait adopté et aimé depuis sa naissance, celle qui l'avait soutenu et défendu contre ce clan qui le haïssait tant. Sa mère biologique, quant à elle, n'avait été qu'une victime d'Akui, d'après ce qu'il en avait déduit des dires de la petite bêta ailée.
Toutes ces révélations étaient encore fraîche dans l'esprit du jeune loup et son cœur toujours blessé: Sa peur grandissait un peu plus chaque jours tandis qu'il craignait que le Dieu des éléments ne vienne en faire son pantin à son tour. Le pire serait de pouvoir observer, impuissant, les dégats qu'il causerait sans avoir le contrôle de son corps. Il frémit légèrement a cette idée et tourna la tête vers sa marque avant d'ajouter d'une voix bien plus sombre, presque menaçante:

« Et qui m'a infligé ça. »

Revenir en haut Aller en bas
https://mistiie.deviantart.com/
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1969
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 2583

MessageSujet: Re: Au début de l'hivers [Ft. Platalya]   8/2/2018, 23:15

PLATALYA


Comme elle s'y attendait, le jeune loup fit la grimace à la mention de la chair d'insecte. Elle s'esclafa. Elle n'avait pas très bon goût mais contenait dix fois plus de protéines que celle des proies classiques que rapportaient les chasseurs du clan... En plus de fournir un bon entraînement. Le loup blanc ne voyait-il pas que sa masse musculaire était plus impressionnante que celle de ses congénères? Mais il est vrai qu'elle-même n'avait jamais vraiment appris à s'alimenter pour le plaisir. Elle se nourrissait pour renforcer son corps, seule garantie d'un taux de survie supérieur. Il se jeta sur la viande rouge de la proie mais finit par sentir son regard sur lui.

Tu penses que Akui viendra me chercher ?

Il était angoissé, persuadé que sa "malédiction" venait d'Akui. Elle lui avait déjà expliqué que les pouvoirs n'étaient pas des malédictions. Akui nous donnait quelque chose et c'était à nous d'en faire un bien ou un mal. Elle ne saurait dire si le dieu voudrait le recruter, mais de ce qu'elle avait compris des murmures angoissés quand elle était passée au camp, le dieu des éléments laissait chacun libre de le suivre ou non.

Rohem m'a expliquer que ma génitrice se rendait souvent aux souterrains avant notre naissance. C'est sûrement lui qui l'a forcée à tous les tuer. Et qui m'a infligé ça.

La chienne secoua sa lourde tête. La bêta avait été stupide. Avant de faire ce genre de révélations à un petit, il fallait d'abord renforcer son esprit. La dogue s'y appliquait par tous les exercices qu'ils faisaient. Elle essayait de se détacher des voix quand celles-ci s'éveillaient. Si elles n'étaient pas trop nombreuses, elle arrivait maintenant à les ignorer à peu près. L'esprit du jeune loup n'était pas encore prêt, il cédait encore trop facilement à la marque. Elle posa une patte sur l'épaule de son apprentis.

Los dios n'ont que faire des mortels. Ils s'amusent de nos petits problèmes, mais ils ne poussent personne à commettre ce qu'ils commettent. Leur esprit est juste faible, alors une de leur parole, dans un sens ou dans l'autre les fait agir. Comme le corps, l'esprit doit être nourri, aimé et entraîné pour être fort, c'est pour ça que tu as besoin de mon aide.

Il était visiblement terrifié et ça n'était pas bon pour lui. Elle n'était pas vraiment douée pour les marques d'affection, la patte sur l'épaule, voilà la seule chose qu'elle savait lui donner. Elle était peinée qu'il se fasse si peu confiance. Néanmoins, s'il devait être dans cet état, mieux valait qu'il ne soit pas là quand Akui viendrait faire sa propagande... car alors ça serait un massacre... La peur faisait perdre le contrôle. Chaque fois qu'elle avait eu peur des voix, elles l'avaient submergées.

Ton pouvoir n'est pas une malédiction, petit loup. Tu n'est pas fou, tu n'es juste pas prêt pour le contrôler. Si tu as peur, reste ici. Sinon je t'accompagnerai au camp, je ne te laisserai pas seul.

S'il devait perdre le contrôle, elle serait là pour faire rempart au clan. C'était elle qui le formait, elle saurait comment limiter les dégats. Dans ses yeux, la résolution étincelait.

__________________________
Mes personnages:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ahramis

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 3
Personnages:
PROFILMessages : 305
Age : 19
Date d'inscription : 29/09/2017

Points : 617

MessageSujet: Re: Au début de l'hivers [Ft. Platalya]   10/2/2018, 02:35

Au début de l'hivers

Milenko
Milenko tourna de nouveau la tête en direction de sa protectrice. Il essayait de calmer quelques peu les battements de son cœur tourmenté. Il avait peur. Et mal. Sa marque le brûlait d'avantages chaque seconde mais cela restait supportable. Et surtout, contrôlable pour l'instant. La douleur se faisait plus vive, plus intense. Assez pour qu'il plaque ses oreilles en arrière et porte à nouveau son regard sur sa marque, crispé, la mâchoire serrée. Non. Il devait partir. Maintenant.
Platalya posa alors sa lourde patte sur son épaule d'un geste affectif et amical et il sursauta au contact de la dogue. Son regard surpris s'ancra dans celui de son mentor alors qu'il rougissait légèrement derrière son épaisse fourrure blanche, ébranlé par son geste. La marque se tût et la douleur s'évapora d'un clin d'œil.

« Los dios n'ont que faire des mortels. Ils s'amusent de nos petits problèmes, mais ils ne poussent personne à commettre ce qu'ils commettent. Leur esprit est juste faible, alors une de leur parole, dans un sens ou dans l'autre les fait agir. Comme le corps, l'esprit doit être nourri, aimé et entraîné pour être fort, c'est pour ça que tu as besoin de mon aide. »

Milenko l'écoutait attentivement tandis qu'il se ressaisissait doucement. Il baissa les yeux au sol pendant que Platalya parlait. Elle avait sûrement raison.. Les dieux n'ont que faire des mortels. Pourtant c'était la seule explication qu'il avait pu trouvé vis-à-vis de ce que lui avait dit Rohemween.. Il ne voulait pas devenir le pantin sans âme de ce Dieu du Chaos. Ni de personne et encore moins vulgaire esclave de son pouvoir. Peut-être était-il tout simplement paranoïaque. Peut-être était-il juste faible.. La folie l'aurait-elle lentement attirée dans sa toile durant ces trois années de solitude ? Aurait-il imaginer cette histoire de toute pièce ?

« Ton pouvoir n'est pas une malédiction, petit loup. Tu n'est pas fou, tu n'es juste pas prêt pour le contrôler. Si tu as peur, reste ici. Sinon je t'accompagnerai au camp, je ne te laisserai pas seul. »

Comme en écho à ses pensées, Platalya le rassura au mieux et ses paroles chaleureuses eurent pour effet d'apaiser quelque peu son esprit torturé. Il plongea timidement son regard océanique dans celui de la guerrière l'espace de quelques instants avant de détourner de nouveau les yeux.
Le déferlement de sentiments qui s'était produit en l'espace de ces dernières minutes avait eut pour effet d'entièrement le déstabiliser. Il ne savait plus si il devait avoir peur d'Akui et craindre sa marque, si il devait pleurer sa solitude et accepter sa folie illusoire ou si il devait se sentir apaisé et rassuré par les paroles chaleureuses de son mentor. Il ressentait un peu tout ça en même temps et avait l'impression de ne pouvoir contenir toute cette vague de pensées et de sentiments.
Les larmes montèrent mais il ne voulait rien en montrer en dépit de son expression totalement chamboulée. L'une d'elle perla sur sa joue, fort heureusement celle que Platalya ne pouvait observer de son point de vue. Il ne voulait plus être seul. Il voulait réussir à protéger ceux qu'il aimait.


« Merci.. » Répondit-il dans un souffle alors que sa voix trembla légèrement, incapable d'en dire d'avantages.

Revenir en haut Aller en bas
https://mistiie.deviantart.com/
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Au début de l'hivers [Ft. Platalya]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au début de l'hivers [Ft. Platalya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les papillons de l'hivers [Tahia et Alexander]
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» [RP: Premier Tour] Duel Rems vs Rheanne
» Que faire?
» Souvenirs d'hivers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres de l'Air :: Et l'histoire se termina-