Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu m'en diras tant, collègue... - PV Milenko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Légion

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILLocalisation : Somewhere on the Mapworld
Emploi/loisirs : Troll

Messages : 118
Age : 25
Date d'inscription : 26/04/2014

Points : 162

MessageSujet: Tu m'en diras tant, collègue... - PV Milenko   7/11/2017, 18:52


  • L'aube pointait à peine le bout de son museau, s'extirpant avec une lenteur calculée de sa froide nuit de torpeur, comme elle le faisait chaque matin depuis des milliers d'années.
    Très précisément à ce moment où la nuit se mêlait au jour, où les dégradés célestes créés par la lumière orangée du soleil levant commençaient à grignoter la noirceur d'un ciel paré de son manteau de nuit étoilée, Evae ne dormait pas. Insomniaque depuis quelques jours déjà, maintenu en forme par une énergie surnaturelle et anormalement nerveuse, il était venu à la Prairie du Monde pour profiter du spectacle. Ainsi donc il fut témoin de la formation des perles de rosée sur la végétation alentour, celle-ci se mit à briller lorsque les premiers rayons du soleil vinrent se réfléchir dessus.

    Cela était sans conteste un spectacle de toute beauté... Le jeune chien avait les oreilles droites au dessus de son crâne, le popotin posé sur un carré d'herbe réchauffé par sa propre chaleur corporelle, il avait bien dû campé ici depuis plusieurs heures déjà avant le début de ce fascinant show cyclique naturel.
    Dire qu'il était assit calmement serait néanmoins mentir, parce qu'il avait la bougeotte, et sa patte avant tapotait impatiemment le sol sans même qu'il ne s'en rende spécialement compte.

    Il aimait bien venir ici, le monde était naturellement disproportionné, il se disait toujours qu'au moins ici il avait de bonnes raisons de se sentir "petit".
    Une fois l'aube totalement levée il n'y avait plus besoin de voir grand chose dans le ciel, alors l'espion s'accorda le droit de se lever pour aller gambader accompagné par la fraîcheur matinale.

    Il s'arrêta devant une fleur qui lui paraissait gigantesque, et tandis qu'il levait le nez vers les énormes pétales de celle-ci, de grosses gouttes d'eau lui tombèrent dessus, et là où certains loups auraient seulement eu le museau trempé, lui c'était tout sa tête qui l'était. Il pesta tout bas.


    « Grlmb... Bah... Naturellement... »

    Une légère grimace de mécontentement fit son apparition sur sa bouille de peluche renfrognée. Si même la nature se foutait de lui, où allait le monde ?
    Il détourna son attention de la fleur traîtresse pour la reporter sur une odeur qui vint lui chatouiller la truffe, cette odeur ne lui était pas inconnue, pourtant de mémoire il ne lui semblait pas encore y avoir eu directement affaire, la seule chose dont le chien était sûr, c'était qu'il s'agissait d'un loup de son clan...





HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://Sylthasion.deviantart.com
Lewy

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILMessages : 221
Age : 19
Date d'inscription : 29/09/2017

Points : 466

MessageSujet: Re: Tu m'en diras tant, collègue... - PV Milenko   12/11/2017, 05:55

Tu m'en diras tant, collègue..

Milenko

Les doux rayons du soleil vinrent délicatement chatouiller le bout de ton museau, te sortant de ta torpeur d'une agréable et chaude caresse. Tes yeux clignèrent à plusieurs reprise afin de s’accommoder convenablement à la lumière ambiante tandis que tu te levais péniblement avant de longuement t'étirer, laissant malgré toi échapper un bâillement fatigué en dépit de cette précieuse nuit de sommeil réparateur. Malgré l'absence de ta mère adoptive, aucun cauchemar n'était venu te hanter depuis les révélations que cette dernière t'avait faite et tu t'étais mis en tête de dialoguer avec un religieux afin d'en apprendre plus sur les souterrains où - paraîtrait-il - Akui était enfermé. Évidemment, même ces saints étaient peu enclin à dialoguer avec toi et tu continuais de ressasser les paroles de Rohemween en boucle sans arriver à en ressortir quelque chose de plausible. Secouant la tête afin de chasser ces noires idées qui déjà te troublait, tu te décidas à sortir de ta tanière dans l'espoir de chasser ces pensées.

Aujourd'hui était un jour bien rare où tu n'avais rien à faire. Hydromos était occupé et il en était de même pour Alam, Rohemween s'était absentée et tes camarades n'allaient certainement pas faire mander ta présence pour leurs diverses activités matinales. Désireux de chasser l'ennui qui s'installait déjà dans ton esprit, tu te mis en quête de partir à la prairie du monde dans l'espoir d'y trouver Platalya afin qu'elle occupe ton corps et ton esprit.

Machinalement, tes pas te guidèrent vers votre habituel lieu de rencontre mais après quelques minutes passée à la chercher dans les alentours, tu abandonnas l'idée qu'elle traîne dans les parages à l'heure actuelle. Soupirant, tu te mis alors en tête de te trouver de quoi déjeuner et commença ton errance dans la prairie du monde.
La nature semblait bien décidée à ne pas quitter sa torpeur et tu ne trouvas rien d'autres qu'une vaste étendue d'herbe quelque peu givrée parfois colorée de diverses plantes plus ou moins impressionnantes.

« Grlmb... Bah... Naturellement... »

Ton oreille tiqua à l'entente de ces paroles et ton corps s'immobilisa instantanément. Malheureusement pour toi, un léger vent soufflait dans ton dos et l'individu avait très certainement déjà été mis au courant de ta présence grâce à lui. Quant à toi, l'odeur persistante et omniprésente d'une multitude de fleurs t'empêcha de reconnaître qui allait être ton interlocuteur, bien que tu saisis néanmoins qu'il fasse parti de ton clan. Cela aurait peut-être pu te détendre mais ta relation avec les loups de l'air se dégradait d'avantages à chaque pseudo-conversations..
Tu inspectas les environs du regard pendant quelques instants avant de remarquer la présence inopiné d'un petit chien appartenant à ton clan. Un léger sentiment d'animosité t'envahis à sa vu, mêlé à une pointe d'amusement quant à sa mine ridicule.. Il faut dire que ce n'est pas tout les jours que le petit animal se donnait ainsi en spectacle: Sa tête était totalement trempée et lui donnait un léger air de serpillière.
Ne faisant rien paraître de tes moqueries intérieurs, tu te contentas de le fixer avant qu'il ne te remarque, ne sachant pas trop comment l'aborder. A vrai dire, tu aurais préférer tourner les talons et retourner à tes occupations mais, maintenant qu'il t'avait vu, il était trop tard pour faire marche arrière..

__________________________
« Milenko - #99ccff » « Noxic - #99ff99 »
Milenko » « Noxic




Noxic:
 

(c) Sylthasion
Revenir en haut Aller en bas
 

Tu m'en diras tant, collègue... - PV Milenko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» PC peu compétant ...
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» Attention faire pipi en étant ivre pour être mortel...
» Tu m'aimes ? Tant mieux. Tu ne m'aimes pas, moi non plus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « .Zone RP :: • Territoires de l'Air :: • La prairie du Monde-