Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilRechercherConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Ce qui sépare l'éternité de la divinité... - With Akui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Légion

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILLocalisation : Partie droite est dans son labo secret, Partie gauche génère l'électricité en faisant le hamster.
Emploi/loisirs : Nous sommes Légion.

Messages : 212
Age : 25
Date d'inscription : 26/04/2014

Points : 222

MessageSujet: Ce qui sépare l'éternité de la divinité... - With Akui   21/10/2017, 19:50

- Rp effectué aux passages souterrains -
- Akui est joué par Fracture46 -

Silencieuses confessions...

D'humeur taciturne, Séraël avait erré sans but pendant une bonne demi-journée sur le territoire... L'automne se faisait un peu plus sentir dans l'air, l'été lui cédait progressivement sa place... seul le désert, lui, ne changeait pas. Le vampire avait eu envie d'explorer de nouveaux horizons, toujours en quête désespéré de ce calme qu'il ne parvenait jamais à trouver où qu'il aille. Sans doute était-il un peu fou, voir complètement cinglé d'être venu s'aventurer dans cette fournaise sans avoir bu ni mangé au préalable.
Pourtant ce choix était totalement délibéré ; il savait où était l'Oasis Doushite et cela tombait plutôt bien parce que c'était là bas qu'il se rendait.

Repousser sans cesse ses propres limites pour en ressortir plus fort, c'était ça son état d'esprit. Il était accoutumé à la faim et à la soif depuis de longues années, il savait puiser sur ses ressources "mentales" cachées pour forcer sa carcasse à avancer et à lui obéir malgré l'épuisement et la faiblesse. Parce qu'il s'interdisait d'être faible. Comme à son habitude, la louve au pelage rosé répondant au nom de Djeïk avait choisit de l'accompagner dans son périple du jour, la langue pendante en travers de sa gueule. Le regard vitreux, Séraël ne se fiait qu'à la sensation du sol sous ses pattes pour avancer, il gardait son énergie pour plus tard, sans doute, il s'économisait. Et ainsi donc il économisait les mots... La louve semblait souffrir de la chaleur, mais elle était en bien meilleure forme, elle posait sur leur environnement un regard alerte, animée par la fougue de la jeunesse.

Ils atteignirent l'Oasis au bout d'une longue et pénible heure de marche dans l'étendu désertique et sablonneux. Djeïk se rua sur l'étendue d'eau pour se désaltérer en arrosant copieusement le vampire de grains de sable dans son élan de sauvageonne. Celui-ci soupira, blasé.
Il se dirigea à son tour vers l'étang pour se réhydrater en lapant tranquillement la surface de l'eau. Djeïk s'affala à l'ombre d'un palmier, déterminée à ne pas en bouger pour le moment. S'abreuvant toujours, le mâle leva les yeux vers la silhouette de celle-ci et arqua un sourcil.
Lorsqu'il eut étanché sa soif, il se redressa et fit une drôle de moue à l'adresse de la cannibale.

- "Tu n'as qu'à m'attendre là."

La louve le fixait d'un regard neutre, sans doute sa manière d'acquiescer. Suite à cet échange on ne peut plus banal pour nos deux protagonistes, le vampire se détourna de la louve et prit la direction de l'entrée souterraine, il n'avait encore jamais réellement emprunté celle-ci à partir de l'Oasis, nous dirons qu'il n'était motivé que par son habituelle curiosité malsaine.

Une fois engagée dans la galerie souterraine, il suivit tout simplement le chemin en se dirigeant toujours droit devant lui, probablement pour voir ce qu'il trouverait un peu plus loin. Il savait naturellement que quelque part dans les profondeurs de ces tunnels se tenait une salle, et dans cette salle la statue d'Akui veillait. Le sombre canidé n'était pas du tout du bord religieux, et il était encore moins superstitieux, il considérait simplement s'adapter aux évènements au fur et à mesure. Aussi si on lui avait dit que ce jour là il ne trouverait peut être pas la statue à l'emplacement qui lui était normalement attribué, il nous aurait très probablement cyniquement ricané à la face en pestant qu'il n'avait pas de temps à perdre avec nos conneries.

Pourtant après quelques minutes, ou bien peut être des heures -la notion du temps lui échappait un peu plus chaque jour passant- de marche tranquille, lorsqu'il entra dans la pièce où l'édifice de pierre représentant la divinité était sensée se trouver... Eh bien...

Intrigué mais non inquiété par quoi que ce soit, le vampire toussota.
Il y avait des tas de créatures qui peuplaient EL ; des loups ailés, des cannibales, des tueurs en série, des dragons, des loups à cornes, des vampires... alors pourquoi pas des voleurs de statues ? Si tant est que ce soit bien le cas naturellement, hors devant le vide gênant se situant dans la pièce, Séraël n'avait pas trouvé de meilleure hypothèse.

Ses oreilles se redressèrent faiblement mais il ne bougea pas de sa position. Un fin sourire étira ses babines, dévoilant quelques unes de ses canines ce faisant. Qui donc était là ? Le grand méchant loup déguisé en brebis, ou l'innocente brebis déguisée sous une peau de loup ?...


Dernière édition par Légion le 24/10/2017, 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://DameSylphee.deviantart.com
Akui

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués:
Personnages:
PROFILLocalisation : Derrière vous
Emploi/loisirs : Dieu à temps plein - Ancien compte d'Ultimate

Messages : 154
Date d'inscription : 10/03/2013

Points : 218

MessageSujet: Re: Ce qui sépare l'éternité de la divinité... - With Akui   21/10/2017, 23:49

Akui était toujours là, immuable, attendant son heure. Il savait son avènement proche. Il savait que bientôt, la barrière qui le retenait dans ces maudits souterrains allait s’affaiblir et qu’il pourrait s’en échapper. Ainsi ses frères ne pourraient plus le retenir et le Dieu des Éléments pourrait faire ce qu’il voudrait des peuples de ces terres. Ces créations de sa famille, elles étaient si malléables et influençables. Elles étaient si faibles qu’il était aisé pour lui de s’en débarrasser ou de les monter les une contre les autres. Quel beau manège il ferait en poussant les loups les uns contre les autres. Le Dieu blanc savait que son principal acolyte, Zal, était toujours en vie. Mais il avait faiblit et sa folie meurtrière avait laissé place à une forme de paranoïa. Mais il n’était pas trop tard pour faire revenir son pantin sur le chemin de la destruction et du chaos.
Pour cela, Akui devrait encore patienter. Mais il en avait l’habitude à présent. Il n’y avait rien de bien gênant à attendre quelques jours quand on était immortel et invincible. Aucun loup n’avait encore essayé de l’affronter. Ceux qui étaient venus à lui étaient soit devenus des sbires, soit des émissaires de son retour parmi les mortels. Mais son influence sur le monde ce limitait à ça pour l’instant, les barrières magiques de ses frères l’empêchant de quitter les sombres souterrains qui étaient devenus son domaine. Le grand Dieu en connaissait chaque recoin, chaque parcelle. Il pourrait s’y promener les yeux fermés sans jamais heurter un mur. Quoique sa capacité à avoir tout les pouvoirs qu’il souhaitait l’aidait un peu à réussir ce prodige.
En parlant de choses exceptionnelles, Akui perçut des pas dans les galeries. Tout était plongé dans l’ombre, le visiteur approchait. Le Dieu des Éléments avait envie de s’amuser un peu, aussi il disparut tel un nuage de fumée, devenant invisible aux yeux des mortels. Lorsque l’âme égarée apparut, il reconnu un vampire. Ces loups se faisaient rares aujourd’hui, leur espèce étant sur le déclin car leurs gênes n’étaient pas héréditaires. Ils n’était pas vraiment des mortels, mais c’est tout de même ce qu’ils étaient aux yeux du Dieu blanc, rien de plus que des loups qui ne vieillissaient pas, mais qui pouvaient tout autant être tués ou vaincus d’une autre manière.
Akui forma une ombre dans le dos du vampire et lança un sinistre :

Bonjour, pauvre mortel.

Il disparut avant que le visiteur ait eu le temps de se retourner et se matérialisa sur son socle, assit comme à son habitude. Toute les torches de la pièces s’allumèrent au même instant. Le Dieu des Éléments planta son regard noir comme la nuit sur le vampire, un léger sourire amusé au coin des babines.

Qu’est-ce qu’un vampire vient faire ici ?

C’était une bonne question. Un vampire était autrement plus rare qu’un simple loup alors autant le préciser. Akui attendit la réponse du visiteur.

- Joué par Fracture46 -


Dernière édition par Akui le 31/12/2017, 00:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Légion

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILLocalisation : Partie droite est dans son labo secret, Partie gauche génère l'électricité en faisant le hamster.
Emploi/loisirs : Nous sommes Légion.

Messages : 212
Age : 25
Date d'inscription : 26/04/2014

Points : 222

MessageSujet: Re: Ce qui sépare l'éternité de la divinité... - With Akui   25/10/2017, 01:28

Maman n'est malheureusement plus de ce monde, sinon elle m'aurait sûrement dit que c'est mal, d'importuner un Dieu... Mais je n'importune personne, n'est-ce pas ? ♥️

Que peut-il se passer en quelques micro-secondes ? Une multitude de choses. Si le temps était un jambonneau et que le balancier de l'Horloge Temporelle était un couperet tout particulièrement affûté, découpant impitoyablement le quartier de viande représentant ce que l'on appelle le temps en fines lamelles, chacune aussi fine que la largeur de la tranche d'une feuille divisée par mille...
Imaginez... en une micro-seconde, la poussée de dioxyde de carbone un peu avant l'expiration totale de l'air des poumons, visionnez en zoom exagéré toutes les molécules qui s'entre-choquent à la naissance du souffle, pour se diriger dans une seule et même direction... une langue de grenouille à quelques millimètres d'une mouche qui ne comprend malheureusement que trop tard qu'elle doit fuir... un tiers de battement de paupière tandis que le malheureux qui cligne des yeux n'a pas encore vu que sa patte avant gauche est sur le point de se poser dans le fond d'un trou... Des tas de choses se produisent donc dans ce court laps de "temps". Ainsi donc un phénomène similaire se produisit dans les souterrains, à cet instant I, à cette seconde S.

La divinité réputée "malveillante" selon les rumeurs qui était supposée vivre en ces lieux s'était matérialisée telle une ombre, juste dans le dos à la colonne vertébrale saillante du vampire. Le Dieu eut juste le temps d'adresser ses salutations avant de s'éclipser de nouveau tandis que le lugubre "mortel" avait tout juste entamé un bref mouvement de rotation de son oreille en direction du bruit. Et dans les micro-secondes qui suivirent, la divinité prit la place de sa statue, sur son socle, assit majestueusement tandis que les torches magiques s'embrasaient au même moment dans la salle, faisant luire ses yeux noirs d'un feu inquiétant.

La divinité prit une nouvelle fois la parole pour demander au vampire ce qu'il faisait séant.

L'intéressé redressa doucement la tête à cette question, posant son regard affamé et épuisé sur l'être divin lui faisant face et de qui, accessoirement, se dégageait une sorte d'aura surnaturelle... comme imbibée d'une lumière noire, décrire ce qu'en ressentait Séraël est compliqué, mais ces mots le font le mieux.

- "Salutations Akui, c'est un honneur de vous rencontrer... en chair et en os."

Entonna-t-il du grave et mélodieux timbre de sa voix, avec sa douceur habituelle qui pouvait aisément paraître inhabituelle pour quiconque n'y était pas accoutumé. Mais les voies divines étaient impénétrables, le vampire savait pertinemment que jouer avec son interlocuteur lui coûterait sans doute très cher ; on ne joue pas à cache-cache avec un être qui voit tout. A moins d'être tout particulièrement crétin.
Il se retint in-extremis d'ajouter qu'il lui trouvait une bien meilleure mine en vrai que sur la statue qui lui donnait, sans vulgarité et en toute sincérité, un air vaguement troublé niveau transit. Les sculpteurs semblaient tous avoir une lubie avec ça, c'en était affligeant.

- "Pardonnez moi de vous avoir importuné, là n'était pas mon but. Je suis seulement venu apprécier ce calme dont vous jouissez ici. Le silence de cet endroit résonne en échos chantants contre les parois des souterrains, je n'ai pas résisté à l'appel de cette mélodie qui se fait si rare, à la surface. Et j'en ai profité pour venir humblement vous saluer."

Allons vampire, nous savons pertinemment que tu n'es pas venu jusqu'ici sans but... Dévoiles donc à ce Seigneur emprisonné le fond de tes pensés...
Séraël s'était vêtu de son masque forgé par le temps de neutralité détachée, de ceux qu'il arborait toujours en général dans ce genre de circonstances. A dire vrai il n'aurait pas pensé un seul instant en venant à la rencontre d'Akui, qu'il pourrait avoir la chance de le croiser réellement. Ainsi n'avait-il pas de beau-discours tout prêt à susurrer d'un ton mielleux pour tenter d'entrer dans les bonnes grâces du Dieu, comme le faisaient les lâches et hypocrites mortels qui venaient sans doute généralement ici poussés par le désir et rongés par la cupidité.
Aussi le vampire opta-il pour l’honnêteté et le naturel.

- "C'est assez ironique au final..." Pensa-t-il à haute voix. "Tu nais Terre, et tu retournes à la Terre... Outre cette histoire de statue, les mortels sont totalement dénués de poésie. Cet endroit ne sied guère à un être né des cieux, qu'en pensez-vous ?"

Cela ne se voulait pas provocateur, seulement... sincère. Combien de mortels avaient posés la patte en cet endroit pour rendre visite au Dieu pour autre-chose que simple désir personnel ? En toute franchise ? Aucun... cela tombait bien, parce que Séraël ne changerait pas ce chiffre. Il attendait d'entendre la réponse d'Akui avant de parler de choses un peu plus taboues, après tout, il était bien élevé et il avait pour ainsi dire, l'éternité devant lui...
Revenir en haut Aller en bas
http://DameSylphee.deviantart.com
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 6
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 1868
Age : 19
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 1929

MessageSujet: Re: Ce qui sépare l'éternité de la divinité... - With Akui   27/11/2017, 20:23

J'annonce la fermeture de ce RP, il n'est plus en accord avec le statut actuel d'Akui alors autant ne pas le continuer. On fera comme si il n'avait jamais eu lieu si tu veux en relancer un autre quand tu seras dispo.

__________________________
Mes personnages :
Fiche de Chérubin (adopté, by Keranne) 0066ff
Fiche de Kelekt0000ff
Fiche de Léone ffcc00
Fiche de Zal (repris, by Puccazaza) ff0000
Fiche de Ware (adopté, by Licorneor) 006600
Fiche d'Alistair lightgrey
Fiche d'Hybris (adoptée, by Puccazaza) d2d739
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Ce qui sépare l'éternité de la divinité... - With Akui   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce qui sépare l'éternité de la divinité... - With Akui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» caillou dans pare-brise
» HAITI PARE ! PARE POU TOUT ELEKSYON SOF POU RANMASE MORT POTE SEKOU !
» [Vend] Pare-pierre Ufo Reactor V2 spécial Leatt-brace
» [Terminé] Ce que vous faites dans la vie résonne dans l’éternité - PV Livia
» Il n'y a qu'une frontière qui nous sépare ♣ avec James Stuart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres neutres :: Cependant, pas pour tous-