Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup ayant un pouvoir et vivant sur des terres séparées entre deux clans.Le mal y rode de part la présence du dieu Akui, mais les clans sont résistants. Arriveront-ils néanmoins à battre le dieu et ses adeptes ?<br>Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Noir et Blanc [Ft. Milenko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Todoroki

avatar

RPG
PROFILMessages : 21
Date d'inscription : 06/10/2017

Points : 49

MessageSujet: Noir et Blanc [Ft. Milenko]   18/10/2017, 14:52

RP effectué à la forêt des Rêves Bleus

Naeth, rentrant de mission et épuisé par la journée qui venait de s’achever, avançait d’un pas lent, le long du sentier dessiné par l’alignement des arbres de la forêt. Le fait d’imaginer les longues heures restantes à passer sur le chemin du retour ne l’enchantait guère. Bienheureusement, le tableau qui se présentait à lui pouvait le consoler: le scintillement bleu des multitudes de feuilles induit par le reflet de la lune sur leurs surfaces offrait un spectacle magnifique qui n’était pas pour déplaire aux yeux du loup solitaire, il se devait donc d’en profiter.
C’est alors qu’il vit apparaître, quelques mètres plus loin, un être recouvert d’une épaisse fourrure blanche, à l’allure distinguée, qui zigzaguait entre les souches. L’individu tentait tant bien que mal de rattraper une proie bien plus véloce qu’il ne l’était. Naeth stoppa alors sa marche afin d’observer cette drôle de scène: en effet, voir ce loup en telle difficulté face à la ridicule bête qu’il pourchassait faisait secrètement jubiler le loup sombre, d’autant plus qu’une telle distraction semblait improbable au beau milieu de ce coin habituellement isolé. Ce ne fut qu’au bout de quelques minutes que le canidé blanc perdit de vue le petit animal qu’il traquait.
Pris d’un léger élan de bonté, mais surtout en échange de ce divertissement dont il a pu profiter pendant ce court instant, Naeth usa de ses capacités de perception surdéveloppées pour retrouver la proie qu’il avait peu de temps avant abandonnée. Oubliant comme par enchantement toute la fatigue accumulée au cours de son long périple, il bondit rapidement sur le gibier qu’il n’avait eu aucun mal à repérer, et l'attrapa entre ses puissantes mâchoires, ne lui laissant aucune chance de fuir. Une fois redressé, le jeune assassin s’avançait vers l’étranger qui n’avait semble-t-il pas encore remarqué sa présence.

“Eh bien, qu’ai-je donc croisé sur ma route?” lança-t-il par surprise, lui présentant fièrement ce qu’il venait tout juste de chasser.


Dernière édition par Todoroki le 20/10/2017, 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ahramis

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 5
Personnages:
PROFILMessages : 413
Age : 20
Date d'inscription : 29/09/2017

Points : 798

MessageSujet: Re: Noir et Blanc [Ft. Milenko]   19/10/2017, 10:09

Il était là. Devant toi. Innocent. Un petit rongeur frêle et fragile, grignotant avec inconscience les quelques graines qu'il avait trouvé. Absorbé par son maigre repas, il ne se doutait pas du danger qui le guettait, immobile. Pauvre petite créature sans défense.

Les entraînements respectifs de tes deux mentors t'avais épuisé mais c'était toujours trop peu. Ce n'était pas suffisant, tu ne progressais pas. Tu te devais de poursuivre ces entraînements seuls pendant ton temps libre, ton manque évident de contrôle ne pouvait plus durer. Platalya t'avais clairement expliquer que si ton corps acceptait ton pouvoir, ton esprit ferait de même. Tu devais être capable de la maîtriser et pour se faire tu devais t'habituer à elle. Cette puissance qui t'enivre lorsque le sceau se consume. Elle t'appartient alors tu dois en devenir le maître.

Encore une fois.

Une légère douleur se ressentit sur ton épaule gauche, elle traversa ton échine et tes antérieurs puis se tût. Les ailes de la marque brûlaient lentement. Bien. Comme une ombre, tu te levas afin de chasser l'innocent rongeur. Tu avais faim, mais tu ne devais pas y penser. Seule la chasse était importante. Tu devais contrôler le moindre de tes mouvements afin de ne pas sentir le sol se fissurer sous tes pattes et de ne pas voir les branches se briser sur ton passage. Contrôles tes mouvements. Doucement. Comme un chat jouant avec une souris, tu t'amusais avec la petite créature. Tu étais si près d'elle et pourtant tu ne parvenais pas à l'attraper. L'important était de ne pas tout réduire en poussière autour de toi et tu le savais. Tu y arrivais.
Pourtant, tu étais affamé. Tu avais juste envie de le saisir entre tes crocs et de le briser sous tes puissantes mâchoires. Un seul coup de dent serait suffisant pour broyer ses petits os.

Une immense flaque d'eau te barra la route et tu t'immobilisas à la vue de ton reflet, laissant le rongeur s'échapper. Peu importe. Tu inclinais la tête sans comprendre. Pourquoi tes yeux avaient-ils cette couleur là? Tu sais pourtant que tes yeux sont bleu d'habitude.
Mais pas cette fois. L'un avait la couleur du sang et l'autre s'en rapprochait timidement avec une teinte orange corail.
Ton regard descendit lentement sur le reste de ton corps. Ta soyeuse fourrure blanche était propre et il semblerait qu'aucune échardes ne s'y soit fiché cette fois-ci. Sur ton épaule, les ailes avaient presque totalement disparue. Il ne restait que peu de temps.

« Eh bien, qu’ai-je donc croisé sur ma route? »

Ton corps tressaillit à l'entente de ces paroles et tu désactivas immédiatement la marque, revenant brutalement à la réalité. Le monde semblait tourner autour de toi, quelques secondes. Tu secouas la tête pour chasser cet effet et porta ton regard en direction de l'inconnu. Tu n'avais pas envie d'avoir de la compagnie, tu n'étais pas d'humeur. Mais, il était trop tard: Tu avais manqué d'attention en te concentrant uniquement sur tes propres mouvements et tu devais désormais l'assumer.

Tu décidas alors de lui faire face et t'assis face à lui, enroulant avec soin ta queue autour de tes membres tandis que tes oreilles s'inclinaient en arrière, témoins silencieuses de ton déplaisir. Tu l'observais muettement, le jaugeant du regard. Tu n'avais pas envie de lui répondre. C'était un loup du feu, tu n'avais rien à craindre de sa part. Pourtant, Rohemween t'avais bien éduqué et tu te devais d'être poli. Soit.
Un détail marqua alors ton attention: Il tenait dans sa gueule le rongeur que tu avais laisser fuir un peu plus tôt. Ne gronde pas. Ignore sa question. Plus vite les courtoisies auront été échangés, plus vite tu seras libéré de sa présence.

« Il est inhabituel de voir des loups de ton clan s'amuser à traverser le désert. Les proies seraient-elles devenue si rares par chez vous ? »

Ta voix était sarcastique et témoignait de ta fatigue et de ta désapprobation quant à cette compagnie inattendue et inespérée. Tu savais pertinemment qu'il n'existe aucun chasseur prêt à parcourir le désert pour venir chercher de si maigres proies, mais tu n'étais pas d'humeur à bavasser et si il était un tant soit peu malin, il le comprendrait rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
https://mistiie.deviantart.com/
Todoroki

avatar

RPG
PROFILMessages : 21
Date d'inscription : 06/10/2017

Points : 49

MessageSujet: Re: Noir et Blanc [Ft. Milenko]   20/10/2017, 12:41

Naeth analysa pendant un bref instant le loup étonné, comme il avait coutume de faire avec tous ceux qui croisaient sa route. Fort, soigné, hautain. Tels étaient les mots qui semblaient qualifier le mieux l’être qui faisait face à lui, du moins au premier abord.

“Il est inhabituel de voir des loups de ton clan s’amuser à traverser le désert. Les proies seraient-elles devenues si rares par chez vous?”

Naeth s’attendait à une réponse bien plus amicale, voire même à un semblant de remerciement pour avoir pris la peine de faire l’effort, certes moindre, de capturer à sa place ce qui était probablement destiné à devenir le futur repas de l’étranger. Une chose était sûre, c’est que son analyse quant au caractère arrogant de l’individu se révélait bel et bien valide.
Évidemment, il n’allait pas fournir les vraies raisons de sa présence en ces lieux, son activité en tant qu'assassin devait bien entendu rester secrète et l’obligeait à conserver une transparence à toute épreuve.
Le loup sombre entreposa alors avec soin l’animal inerte entre ses pattes robustes, rétorquant vivement d’un ton moqueur:

“Tout comme il est inhabituel de voir un loup de ta trempe se faire malmener par un si petit rongeur.”

Il n’avait pas pour habitude d’accorder quelconque importance aux inconnus, excepté dans le cadre d’une mission. Cependant, l’épuisement se faisant ressentir de plus en plus, une pause n’était pas de refus. Un peu de compagnie, qu’elle soit bonne ou mauvaise, ne pouvait pas le déranger, et puis il comptait bien narguer à sa manière son interlocuteur. Naeth trempa ses pattes dans un point d’eau se trouvant à quelques mètres de lui, les débarrassant ainsi de toute la boue qui s’y était accumulée, puis revint s’asseoir auprès de ce qu’il décida comme étant désormais son dû. Il n’eut pas à se faire prier pour le déguster, bien en évidence sous les yeux du canidé clair, tout en adoptant une posture quasi similaire à celle de ce dernier.

“Appétissant!” envoya-t-il, provocateur.
Revenir en haut Aller en bas
Ahramis

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 5
Personnages:
PROFILMessages : 413
Age : 20
Date d'inscription : 29/09/2017

Points : 798

MessageSujet: Re: Noir et Blanc [Ft. Milenko]   20/10/2017, 19:40

Si il n'avait pas encore passé sa route, cela signifiait que tu allais devoir tolérer sa présence jusqu'à ce qu'il se lasse. Tu étais trop fatigué pour argumenter et désireux d'au moins connaître son identité avant de lui tourner le dos.
Silencieux, tu l'observais de bas en haut avec un peu plus d'attention cette fois. Son corps était svelte et élancé et sa fine musculature pouvait aisément s'apparenter à la tienne, bien que celle-ci soit facilement masquée par ton épaisse fourrure d'ivoire. Relevant tes yeux d'azur sur son visage sombre, tu notas qu'il semblait quelque peu dérouté par ta réaction et te réjouis qu'il en soit ainsi.

« Tout comme il est inhabituel de voir un loup de ta trempe se faire malmener par un si petit rongeur. »

Malheureusement, les réjouissances furent courtes. A ces paroles, tu sentis tes oreilles se plaquer contre ta nuque sous l'effet de ses remarques acerbes.
Tu étais vexé, n'est-ce pas? Pourtant tu devais l'ignorer, ne pas laisser la fatigue t'irriter d'avantages.. Tu sais ce qu'il pourrait se passer dans le cas contraire, Milenko. Tu ne l'avais pas entièrement consumée. Elle aurait le temps de s'emparer de toi, quelques secondes seraient suffisantes..

Assez.


Ton épaule brûlait de nouveau, la douleur te lançait du plus bas des coussinets de ton antérieur gauche jusqu'à la base de ta nuque et il t'était difficile de rester immobile afin de feindre que tout allait bien. Ta tête te faisait mal et ta gorge te brûlait quelque peu, chaque bouffée d'air frais s'apparentait à d'ardentes flammes consumant tes poumons. Tu étais habitué à ces sensations et le mal restait supportable mais il n'en était pas moins déplaisant.
Un léger grondement monta dans ta gorge et se tût rapidement. Il ne lui était pas spécifiquement adressé mais la manière dont tu l'observais pouvait laisser penser le contraire. Ignorant tes menaces, le loup sombre s'approcha de l'eau de pluie afin d'enlever la terre séchée s'étant collée sur le bout de ses pattes. Son attitude t'arracha un léger sourire. Tu devais t'avouer que tu aurais fais de même en d'autres circonstances mais la fatigue te permettait d'ignorer les résidus de poussière que transportait ton soyeux pelage. Sans surprises, l'étranger reprit ensuite sa position initiale et s'assit face à toi. Désireux de te narguer, le mâle sombre dévora ton ancien jouet de quelques coups de crocs, prenant soin de mettre en évidence le fruit de son succès.

« Appétissant! »

« Ravis que le repas te convienne. Au plaisir. » Répliquas-tu d'une voix glaciale.

Malheureusement pour lui, tu n'attendis pas qu'il termine son repas avant de tourner les talons. Tes oreilles étaient inclinées en arrières et tu prêtais attention à ses gestes afin de ne pas te faire surprendre par une éventuelle attaque surprise mais il semblerait que l'inconnu ne soit pas disposé à te suivre. Parfait. Le feu était certes votre allié, mais depuis l'arrivée de Zal tu restait un minimum méfiant. Ton point de vu sur sa prise de pouvoir était neutre, ce n'était pas tes affaires. Mais les gens parlent et tu avais entendu ce que tes supérieurs pensaient de Zal..
Ainsi, tu t'éloignais lentement d'un pas calme et poser, essayant tant bien que mal de ne pas boiter malgré la douleur insoutenable de ton épaule. Surement mécontente du fait d'avoir été sollicitée à plusieurs reprises sans avoir eut le temps de se recharger totalement, ta marque était disposée à te rendre le trajet infect.

La douleur de ta tête s'intensifia et tu fus pris de soudains vertiges, te forçant à t'immobiliser. Tu avais l'impression que ta tête s'apprêtait à exploser tandis que ta vision se troublait. Les bruits qui t'entouraient prirent une sonorités différentes: Alors que certains devenaient lointain voir même absents, d'autres s'intensifiaient lourdement.
Paniqué, tu te retournas soudainement et ton corps vacilla, manquant de perdre l'équilibre. Tu secouas la tête, les yeux écarquillés.

Personne ?

Tu pris quelques secondes pour reprendre ton souffle et tes esprits et tout redevint normal peu à peu, la douleur s'estompa. Tes oreilles se dressèrent alors à l'entente d'un grondement sourd en provenance de ton lieu de rencontre avec le loup du feu. Un ours..

Tu fis quelques pas en avant puis ralentit avant de t'immobiliser de nouveau.

Tu ne le connais pas, il n'est personne pour toi. Tu ne lui dois rien. Et puis.. Un ours adulte contre deux jeunes loups, quelle était la probabilité que tu survives seul ? Dans ton état, qui plus est.. Tu es incapable de l'aider. A moins que.. Tu l'actives de nouveau.. Tu savais que tu pourrais t'en servir encore un peu. Juste un peu. Tu en étais capable. Peut-être. Une vie étrangère en valait-elle vraiment la peine?
Revenir en haut Aller en bas
https://mistiie.deviantart.com/
Todoroki

avatar

RPG
PROFILMessages : 21
Date d'inscription : 06/10/2017

Points : 49

MessageSujet: Re: Noir et Blanc [Ft. Milenko]   21/10/2017, 10:05

“Ravi que le repas te convienne. Au plaisir.”

C’est sur ces mots que l’inconnu mit un terme à leur brève confrontation. Intriguant: voilà un autre qualificatif que Naeth pouvait ajouter à la liste des termes décrivant le loup qui venait tout juste de s'éclipser. Il ne prit même pas la peine de poser un oeil sur lui au moment de son départ, tant il était insoucieux. Il finit alors de déguster son maigre repas comme si de rien n’était, et prenait soin de savourer chacune des bouchées.
Le son d’un grognement vint cependant interrompre cet instant de répit. Le jeune assassin se redressa subitement puis se tourna vers la source du bruit inquiétant: un animal imposant se tenait là, face à lui. Il s’agissait d’un ours brun, au regard féroce, qui laissait couler un filet de bave, prêt à lui asséner un puissant coup de patte qui lui serait fatal. Naeth l’esquiva d’un bond sur le côté, frôlant de peu son flanc gauche. Tenter un affront direct avec cette immense bête serait un acte suicidaire, il n’aurait pas l’ombre d’une chance de s’en sortir. Dans le meilleur des cas, il garderait de lourdes séquelles des suites d’un combat contre un ours de cette taille. C’est donc sans hésiter que le loup sombre se mit à détaler, malgré son état de complète exténuation. Il ne regardait pas où sa course le menait, tout ce qui importait était de parvenir à semer ce monstre, vraisemblablement bien déterminé à le pourchasser jusqu’au bout du monde.
Si seulement il n’avait pas eu ce moment d’inattention: il se le reprochait sans cesse intérieurement. En aucun cas il se serait retrouvé dans ce genre de situation s’il n’avait pas daigné croiser le regard de cet étranger et poursuivi son chemin en direction du clan. Il se ressaisit tout de même, l’heure n’était pas aux regrets. Il tourna la tête tout en continuant à cavaler: la bête ne semblait pas vouloir lâcher prise. Ses muscles commençaient peu à peu à lui infliger une douleur lancinante, mais il ne pouvait se permettre de ralentir.
Naeth s’engouffrait aveuglément dans un cul-de-sac. Prenant conscience au bout de quelques enjambées que la route se refermait devant lui, le loup dut, malgré lui, terminer sa course.

“Argh! Une impasse…”
Revenir en haut Aller en bas
Ahramis

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 5
Personnages:
PROFILMessages : 413
Age : 20
Date d'inscription : 29/09/2017

Points : 798

MessageSujet: Re: Noir et Blanc [Ft. Milenko]   22/10/2017, 18:27

Maudissant intérieurement ton état actuel, tu t'élanças dans les bois à pleine vitesse, esquivant avec peine les branchages et buissons épineux qui parsemaient ta route. Tu avais pris ta décision.
Les grondements de la bête se faisaient plus intense et plus féroce à chaque foulée. D'un bond gracieux, tu passas par-dessus d'épais buissons et atterris en plein dans l'immense flaque à côté de laquelle vous discutiez tout à l'heure. Ignorant totalement la giclée d'eau sur tout le bas de ton corps, tu balayas rapidement du regard la place puis reprit ta course en suivant le chemin tout tracé que le monstre avait façonner à son passage.
Tandis que tu avançais, tu remarquas que deux falaise semblait te prendre au piège de part et d'autre de tes flancs et l'étau se resserrait peu à peu, continuant de te prendre de hauteur. Néanmoins, le chemin était de plus en plus praticable et dégager, la terre molle laissait place à une roche dure et froide. Malgré la distance te séparant de l'ours et de sa proie, tu pouvais aisément deviner la situation à la vue de leurs silhouettes respectives: La bête s'approchait dangereusement du loup qui n'avait nul part où fuir: Une paroi rocheuse se dressait devant lui. Il était acculé.

Tu inspiras profondément. Tu étais prêt.
A l'activation de ta marque, tu sentis fatigue et douleur s'évanouir et accéléras la cadence de ta course, laissant la roche se fissurer sous chacun de tes pas de par ta volonté d'accélérer. L'ours semblait concentrer sur sa chasse; il se tenait debout sur ses postérieurs, prêt à asséner à l'inconnu un terrible coup de patte. Ton cœur battait vite. Malgré toi, tu avais peur. Peur d'arriver trop tard.

Ta vison devint trouble. Tout paraissait si lointain. Tu devenais témoin de tes mouvements. Impuissant. La raison t'abandonna, laissant place à la folie.

Alors qu'il refermait sa puissante mâchoire sur le postérieur droit de l'ours, ses iris prirent une teinte rouge écarlate, parfait écho au liquide chaud qui dégoulinait au coin de ses lèvres. D'un ample mouvement, le possédé projeta la bête contre la paroi rocheuse, ses griffes crissèrent sur le sol mais elle ne put lutter contre la force incroyable de Milenko. S'écrasant contre la pierre dans un bruit sourd, l'ours fut rapidement ensevelis sous les débris tombant suite au choc. La créature fut sonner quelques instants mais elle n'était pas morte, loin de là. La bête peinait à se sortir des décombres, hurlant de douleur et de rage.
Lentement, le loup maudit porta son regard vermeil en direction de l'étranger, ses pupilles rétractées accentuant la folie de son expression tandis qu'il fixait l'inconnu avec une insistance dérangeante. Un sourire carnassier étira doucement la commissure de ses lèvres, dévoilant ses crocs encore emprunt du sang de la bête. Ses muscles était crispés et chacun de ses mouvements était d'une lenteur contrôlée, comme si son esprit luttait pour retenir les pulsions meurtrières de son corps. Avec cette même impatience déguisée, il avança lentement son antérieur afin de faire un pas en avant. Puis un deux..

Ne le laisse pas fuir. C'est ta proie maintenant.

Le loup sombre eut un tressaillement de crainte et son semblant de départ sonna l'heure de la chasse pour Milenko qui d'un grondement sauvage se jeta sur lui. Malgré la vitesse dont fut preuve le loup maudit, l'inconnu réussit à l'éviter. Lorsque ses antérieurs touchèrent le sol, ses coussinets dérapèrent sur la pierre lisse et il vint se fracasser sur un rocher, brisant celui-ci à son contact. Le caillou se fendit en plusieurs morceaux et tandis que ceux-ci tombèrent de part et d'autres, une entrée se dévoila dans la grotte. Quant à l'ours, il ne tarderait pas à se libérer, bien décidé à prendre sa revanche.


Tu ne voyais rien, tout était flou autour de toi. Tu avais mal. Tu ne savais plus où tu étais. Les grondements de la roche, les hurlements de l'ours.. Tu ne comprenais pas ce qu'il se passait. En essayant de te mouvoir, tu brisas l'équilibre précaire sur lequel tu t'étais maintenu jusqu'à présent et vacilla quelques instants avant de te reprendre. Tu n'arrivais pas à réfléchir, ton esprit était au bord de l'inconscience.

Revenir en haut Aller en bas
https://mistiie.deviantart.com/
Todoroki

avatar

RPG
PROFILMessages : 21
Date d'inscription : 06/10/2017

Points : 49

MessageSujet: Re: Noir et Blanc [Ft. Milenko]   24/10/2017, 13:57

Noir et Blanc

Naeth


Naeth était sans nul doute condamné: malgré tous ses efforts, il ne put trouver de solution qui lui donnerait une chance, même infime, de s’en sortir indemne. Il n’avait finalement pas d’autres choix que d’affronter la bête de face pour inévitablement y laisser la vie.
C’est quand tout espoir de survie s’envolait de l’esprit du jeune loup voué à une mort certaine qu’une créature pâle vint s’interposer au duel à peine entamé. Dotée d’une force impressionnante, elle propulsa l’ours contre le mur de pierre en une fraction de seconde. Spectateur de cette scène inattendue, Naeth restait immobile, comme pétrifié par l’aura qui émanait du corps de ce monstre. Il se remit de ses émotions, voyant l’ours mis hors d’état de nuire, du moins pour un certain temps, enseveli par les débris du choc contre la paroi rocheuse.
L’heure n’était cependant pas encore aux réjouissances, étant donné que ce dernier trouvait encore les forces de se débattre. Il pourrait à tout moment se dépêtrer tant il parut déterminé à vouloir en découdre, il fallait donc profiter de cet instant inespéré pour s’en aller. A peine eut-il le temps de détourner le regard que Naeth fut interrompu dans sa course par l’être qui venait tout juste de le sortir de cette situation désavantageuse. En le regardant de plus près, il reconnut l’étranger dont il avait croisé la route quelques temps plus tôt, mais quelque chose avait étrangement changé chez lui. La froideur de son regard ainsi que son sourire satanique lui donnaient cette impression d’être totalement dépourvu d’âme. Etait-ce un démon? Il en avait en tout cas certaines attribut.
Sans prévenir, il sauta sur le loup noir, de la même manière que l’on se jèterait sur une proie. La cible parvint néanmoins à l’esquiver d’un vif pas de côté et le loup blanc percuta un rocher: son saut était d’une telle puissance que le choc l’éclata en plusieurs morceaux, ouvrant un nouvel accès propice à la fuite. Le voyant prêt à perdre connaissance et malgré ce qu’il venait de se passer, Naeth se précipita sans réfléchir auprès de l’animal sonné par le contrecoup, et utilisait le peu d’énergie qu’il lui restait pour le trainer le plus loin possible de cet endroit.
Après avoir parcouru une distance qu’il considérait suffisante pour semer l’ours, il pris la peine de faire une pause, épuisé par tous ces événements, et allongea son sauveur contre une roche mousseuse.

“Quoi que tu sois, je te suis redevable” marmonna-t-il.

Revenir en haut Aller en bas
Ahramis

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 5
Personnages:
PROFILMessages : 413
Age : 20
Date d'inscription : 29/09/2017

Points : 798

MessageSujet: Re: Noir et Blanc [Ft. Milenko]   28/10/2017, 11:15

Noir & Blanc

Milenko

Tu sentais quelque chose t'attraper par le cou. Un loup ? Sûrement.. Tu n'avais pas la force de résister alors tu te laissas faire, n'ouvrant les yeux que quelques secondes de temps en temps sans pour autant réussir à te situé. Tiens.. Tu sentais que vous vous étiez arrêter. Vous êtes arrivés ?

« Quoi que tu sois, je te suis redevable »

Tu secouas la tête et ta vision mis quelques instants à s'adapter bien qu'elle resta quelque peu trouble. Tu le reconnaissais, c'était le loup avec qui tu discutais avant que.. L'ours ?! Tu regardas rapidement à droite puis à gauche. Il n'était plus là. Ne pas voir ce monstre t'apaisa et tu te calmas rapidement, laissant les battements de ton cœur ralentir progressivement.. Bien que - Entre nous - De l'ours ou toi tu savais bien qui étais le véritable monstre.
Ton regard azur se posa donc sur ton interlocuteur. Il avait l'air épuisé à juste titre; bien que tu sois léger, tu restais un loup de plus d'un mètre au garrot et te porter jusqu'ici n'avait pas dû être une mince affaire. De plus, il s'avérait que cet étrange individu avait eut la décence de t'allonger contre un pierre mousseuse, quelle délicate attention n'est-ce pas ?
Néanmoins, un simple coup d'œil te permit de juger l'endroit comme trop exposer et tu décidas qu'il valait mieux pour toi retourner dans la crevasse que tu avais ouverte avant de perdre totalement conscience; celle-ci te protégerais au moins des intempéries et des plus gros prédateurs..

« Je suis Milenko. » Dis-tu péniblement sans prendre la peine de le remercier pour autant: Vous étiez quittes à présent - de ton point de vue.

Difficilement, tu te remis debout et t'avanças à pas lents en direction de la grotte non naturelle qui te servirais d'abris. Ton épaule droite - celle qui avait endurer le choc avec le rocher que tu avais fracturer - te faisait atrocement souffrir et c'est avec peine que tu essayais de ne pas boiter malgré la douleur. Tu savais que la souffrance serait bien plus moindre une fois que tu aurais dormis, mais le choc que provoquait la désactivation de ta marque était toujours si violent que tu ne pourrais jamais totalement t'y habituer.
Lorsque tu pénétras dans l'ombre de la cavité rocheuse; tu t'effondras au sol en laissant échapper un soupire soulagé; gardant avec peine les yeux ouverts. Au loin, tu aperçus le loup du feu s'éloigner avant de te laisser emporter dans les bras de Morphée.
Revenir en haut Aller en bas
https://mistiie.deviantart.com/
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Noir et Blanc [Ft. Milenko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Noir et Blanc [Ft. Milenko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» griffon noir & feu 8 mois - adoraaable à Béthune ADOPTE
» Toupie petit caniche noir, 11 ans - ADOPTE par sa FA
» 74 - PELUCHE caniche moyen noir 9 ans
» Lequel? Racing Club Haitien ou l'Aigle Noir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres neutres :: Et l'histoire se termina-