Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans la joie et la bonne humeur, vous prie-je - PV Pléione & Noxic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Légion

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILLocalisation : Somewhere on the Mapworld
Emploi/loisirs : Troll

Messages : 118
Age : 25
Date d'inscription : 26/04/2014

Points : 162

MessageSujet: Dans la joie et la bonne humeur, vous prie-je - PV Pléione & Noxic   8/10/2017, 18:10

"Chouette ornement mural."

Ce matin là, lorsque Séraël qui se voulait d'ordinaire plutôt nocturne, ouvrit les yeux avec difficulté, il se sentit comme compressé, et pour cause...

- "Dégages. Je ne suis pas ta mère."

Ainsi ses premières paroles de la journée furent prononcées, et ses premiers mouvements non-gracieux exécutés. Il vira Djeïk qui avait eu froid durant la nuit et qui avait profité du sommeil du vampire pour venir se coucher contre son ventre ni vu ni connu pour se réchauffer. Il la vira comme une brute, sans cérémonie comme s'il s'agissait d'un vulgaire sac de pommes de terres, avec ses quatre pattes. La louve rose eut juste le temps d'entamer un grognement endormi et désapprobateur pour protester. Avant d'être méchamment expulsée de sa place à cause de quatre pattes qui étaient entrées brusquement en collision directe avec ses flancs, elle roula par terre un plus plus loin.

Le mâle sombre pesta en murmures et se leva pour s'étirer longuement. Il évoquait sans réelle complication, un sorte de gros félin, dans ses gestes d'une grâce et d'une souplesse insoupçonnables, surtout lorsqu'on tenait compte de sa rigidité au quotidien. Son squelette souligné par sa maigreur apparente devait probablement y être pour quelque chose. Sa longue chevelure sombre cascada devant ses yeux et retomba sur ses épaules lorsqu'il eut fini. Il pesta de nouveau en virant d'un savant et habitué coup de patte ses mèches les plus récidivistes. La journée commençait et elle allait être longue, c'était sans doute de là que devait venir l'expression "se lever de la patte gauche".

Il sortit donc de sa tanière, suivit de près par une Djeïk contrariée et mécontente qui n'avait même pas encore ouvert les yeux. En plus son ventre grondait, ce qui n'aidait en rien sa mauvaise humeur, par instinct elle essaya de mordre le plumeau de la queue de Séraël qui se balançait doucement de gauche à droite sous son nez étant donné qu'il ouvrait la marche. Sans un mot, celui-ci se déporta vivement de côté, trop habitué désormais aux sales habitudes de cette gamine mal élevée. Il en profita pour lui mettre un habile et sournois coup de plumeau sur la truffe.

- "Je te laisse ici, si t'as faim vas chasser au lieu de m'emmerder."

Djeïk fronça le museau à cette remarque, il n'avait toujours pas comprit que c'était lui le déjeuner potentiel à cette heure ? Néanmoins elle n'eut pas envie de s'y frotter une nouvelle fois, elle baragouina un grognement tout bas pour signifier son mécontentement, et elle changea de route.
Bien, Séraël avait quartier libre pour la journée, il en était débarrassé pour plusieurs heures et il comptait bien en profiter.

Ses pas le portèrent jusqu'au territoire du feu. Il ne connaissait personne faisant partie de ce clan, aussi prit-il soin d'esquiver les sentinelles et les rencontres en se faisant le plus discret possible. Il n'avait pas franchement envie de se prendre la tête avec des loups susceptibles de l'enquiquiner parce qu'il n'avait rien à faire là. Ainsi donc il se fraya un chemin dans les ombres en prenant soin de faire de grands détours à chaque fois, jusqu'aux cachots abandonnés. Des rumeurs for sympathiques courraient sur les lieux, mais c'était également le type d'endroit qui logiquement ne grouillait pas de vie, c'était donc l'endroit parfait.

Il y faisait drôlement sombre, des socles agrémentés de torches allumées par magie sans doute, ornaient les murs de la sinistre prison. Certaines portes de cellules étaient ouvertes, d'autres fermées... Cet endroit était visiblement peu actif en termes de vie. Mais en territoire où l'on avait rien à faire, mieux valait toujours faire montre de prudence. Le masque d'impassibilité absolue de Séraël se brisa le temps de quelques secondes, il se permit un fin sourire en coin à l'idée que cet édifice puisse potentiellement toujours être en activité, peut être à l'abri des regards indiscrets...? Après tout on ne savait jamais...


Dernière édition par Séra le 9/10/2017, 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://Sylthasion.deviantart.com
Lanaë

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 3
Personnages:
PROFILMessages : 257
Date d'inscription : 02/10/2017

Points : 425

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur, vous prie-je - PV Pléione & Noxic   8/10/2017, 20:36

Pleione sortis lentement de sa tanière alors que le soleil sortait de derrière les montagnes. Il s'étira lentement en grognant et secoua lentement sa fourrure rose pâle. Il devait aujourd'hui travailler et c'était donc coucher tôt pour pouvoir se lever à l'aube. Sa mère était toujours endormie dans la tanière et il alla lentement et en silence jusqu'au centre du camp de la meute. Peu de loup était réveiller à cette là mais des chasseurs était déjà aller chasser. L'un des chasseur s'approcha de Pleione pour lui donner un lapin qui avait était attraper et le rose pale le remercia lentement en commençant à dévorer la carcasse de lapin. Il avait la chance de pouvoir se nourrir de ce que les chasseurs ramenaient car il travaillait tout les jours et qu'ayant la capacité de voler, il était un membre reconnu des sentinelle et il pouvait être réellement un loup serviable.

Après s'être calmement nourri, il se rendit vers la rivière qui ne se trouvait pas loin et se désaltéra rapidement. Il devait rapidement faire son tour, afin de surveiller qu'aucun intrus n'entre dans les terres. Pleione considérer son travail comme étant important, il protéger les loups de sa meute et il aimait ça. Le loup pâle se rendit dans un champs, il déploya entièrement ses ailes et se mit à courir en battant des ailes pour s'envoler rapidement. Il est vrai que Pleione pouvait rapidement s'envoler même sans courir, mais le fait de courir faisait travailler ses pattes et l'aidait à se réveiller correctement.
Volant lentement dans le ciel, il regardait la Terre qui s'étendait sous lui. Il vit un troupeau de cerf pâturant dans un près, un renard qui chasser un lapin et il tourna la tête vers le camps de sa meute. Il vit que des loups et des louves s'étaient lever depuis qu'il était partis. Il accéléra ses battement pour se rendre un peu plus loin afin de regarder les autres territoires. En passant dans le ciel des cachots abandonnés, regardant rapidement. C'est alors qu'il remarqua une forme sombre qui marcher vers l'un d'eux. Il grogna brusquement, c'était un loup.

Il grogna lentement en le voyant entrer dans les cachots et le loup rose pâles descendis lentement sur terre remettant ses ailes contre lui. Grognant il entra peu après le loup noir.
Sa fourrure normalement rose pâles devint plus vif, il regarda autour de lui le temps que ses yeux s'habitue à son entourage nocturne. Il grogna lentement :

"Qui est là "
Revenir en haut Aller en bas
Légion

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILLocalisation : Somewhere on the Mapworld
Emploi/loisirs : Troll

Messages : 118
Age : 25
Date d'inscription : 26/04/2014

Points : 162

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur, vous prie-je - PV Pléione & Noxic   8/10/2017, 23:59

Dans les geôles, nul ne t'entendras crier... 8D

Les geôles étaient pour le moins fascinantes, les yeux de l'être vampirique ne tardèrent pas à s'habituer à l'obscurité, et ses dons naturels pour la nyctalopie lui étaient, il fallait l'avouer, dans ce genre d'endroit, un allié précieux. Les pupilles fendues à la manière de celles des félins, le mâle promenait son regard sur les différentes cellules, sur les toiles d'araignées qui décoraient certains pans de murs, sur les briques, le sol de pierre froide... l'humidité devait sans doute avoir élu domicile dans les cavités rocheuses situées plus loin, et les bruits de grattements suggéraient également et possiblement la présence de rats. Il prenait son temps pour mieux s'imprégner du lieu, il dégageait vraiment quelque chose de lugubre, de sombre. Il n'inspirait pas vraiment confiance, quelles horreurs avaient bien pu être perpétrées ici du temps où les lieux n'étaient pas abandonnés ? Le vampire sombre se surprit à penser que s'il y avait une salle de torture quelque part cachée dans l'un de ces tunnels, cela pourrait être intéressant à visiter. Sa curiosité n'avait rien de malsain, ni d'inconscient, nous dirons seulement pour sa défense qu'il aimait se cultiver.

L'air se modifia légèrement lorsqu'un... loup ? Fit son entrée à son tour, à peine quelques instants après Séraël. Quelque chose murmura à ce dernier dans un coin de sa tête, qu'il ne s'agissait pas d'une simple visite de courtoisie. Lorsque la voix de l'inconnu résonna en faibles échos contre la pierre qui encadrait l'endroit, le mâle sombre se retourna très lentement vers celui-ci, dans un silence de mort.

Le regard glacial de Séraël se planta directement dans celui rosé de son interlocuteur. Il s'agissait d'un loup dragon on ne peut plus atypique, tout de rose vêtu comme qui dirait, ses immenses ailes étaient logiquement repliées contre ses flancs, mais cela lui donnait un air plus imposant. Une longue chevelure blanche s'entremêlait à une crinière du même blanc qui devait sans doute longer la totalité de sa colonne vertébrale, mais le vampire n'en était pas sûr du fait qu'il se tenait face à l'individu. Il possédait une corne unique du côté droit et en soi... sa voix sonnait le doute dans l'esprit du vampire aux ailes rompues, était-ce une femelle ? Peu lui importait en vérité car il ne la ménagerait pas pour autant, si c'était le cas. Le pelage ainsi que les plumes de la créature draconique prenaient une teinte vive dans l'obscurité, presque surnaturelle.

Amusant.
Le vampire se dit qu'il serait for impoli de ne pas adresser de réponse à cette âme venue le trouver, après tout il était un intrus, il était normal de décliner son identité afin de dissiper les malentendus... Avec une agilité et une grâce propre à ceux de son espèce, Séraël se mouva dans l'ombre avec une rapidité encore une fois propre à ses attributs vampiriques, profitant de l'obscurité pour venir se glisser vraiment tout près de son interlocuteur. Si près qu'il pouvait se permettre de susurrer à voix basse et avec une douceur mesurée sans craindre de n'être pas entendu...

- "Personne." Lâcha-t-il dans un souffle, tout près de l'oreille de l'être rose.

Suite à quoi il prit la précaution de s'éloigner d'un mouvement vif, au cas où le jeune loup dragon réagirait mal. Il revint à sa position de départ, quelques pauvres mètres devant l'inconnu, tel une ombre. Il se doutait bien que les yeux du jeune rosé ne tarderaient pas à s'habituer à l'obscurité, aussi se prépara-t-il à se montrer réactif en cas de besoin, mais pour l'heure il s'amusait juste beaucoup, contrairement à ce que pouvait laisser supposer l'absence d'émotions visibles qu'il tendait bien à laisser paraître.

A l'occasion, il se permit même d'esquisser un très fin sourire carnassier, tandis qu'il se tenait immobile dans les ombres, fixant intensément le nouveau venu, impatient d'entendre la réponse que celui-ci aurait à lui donner. Normalement si tout fonctionnait comme l'avait voulu le vampire, le jeune inconnu serait légèrement déstabilisé, et avec un peu de chance il oubliera peut être l'avoir vu et fera gentiment demi-tour sans demander son reste... enfin, ça, c'était en théorie.
Revenir en haut Aller en bas
http://Sylthasion.deviantart.com
Lewy

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILMessages : 221
Age : 19
Date d'inscription : 29/09/2017

Points : 466

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur, vous prie-je - PV Pléione & Noxic   10/10/2017, 02:40

Rapide. Il se devait d'être rapide. Jetant un coup d'œil sur son flanc droit, puis sur le gauche; il pouvait observer deux jeunes loups maintenir sa vitesse et entendait un autre de ses congénères s'approcher dangereusement de lui. Il afficha un sourire arrogant et accéléra le rythme, évitant avec une aisance et une élégance propre à son espèce les nombreux arbres sur sa route. La légèreté naturelle de son ossature lui conférait un avantage indéniable et ses entraînements réguliers lui permettait une musculature assez puissante pour mener à mal ses collègues chasseurs et assassins. Lorsqu'un grand tronc couché et recouvert de mousse se dressa devant lui il sut que leur petite course habituelle touchait à sa fin. Noxic accéléra d'avantages, allant aussi vite que le décors le lui permettait afin de distancer d'avantages ses compagnons. Avec grâce, il bondit par-dessus l'arbre mort lui barrant la route et atterrit souplement de l'autre côté de celui-ci. Reprenant son souffle, il attendit patiemment que ses congénères le rejoigne, s'amusant d'en voir certains contourner le tronc de peur de se blesser.

Il fit quelques pas afin de libérer la place lui ayant servit à atterrir et marcha un peu afin de détendre en douceur sa fine musculature. Le jeune loup venimeux décida de s'éloigner un peu dans un espace où le ciel était plus dégager de par le manque d'arbres, semblable à une clairière. Les doux rayons du soleil levant baignait l'endroit d'une agréable clarté et Noxic prit plaisir à s'allonger dans un soyeux tapis d'herbe encore fraîche. Le loup venimeux appréciait ces courses matinales endiablées qu'il s'infligeait en compagnie de ses connaissances chasseurs, assassins et parfois même messagers - bien qu'il avait beaucoup plus de mal à rivaliser avec ces derniers. Un bruit singulier de battement d'aile attira alors son attention. Tandis que ses partenaires arrivaient à peine, l'Atheris se releva et observa le ciel. Il reconnut sans mal Pleione de par la singularité de sa fourrure et de sa morphologie. Celui-ci s'était arrêter et semblait fixer avec insistance un endroit non loin d'ici. La sentinelle repartie en quelques battements d'ailes et Noxic eut à peine le temps de prétexter qu'il devait faire quelque chose avant de s'élancer à sa poursuite, préférant de loin se divertir d'un potentiel étranger sur leur terres à l'entraînement habituel qui venait de perdre tout son charme aux yeux de l’adolescent malicieux.

Ce fut non sans mal qu'il retrouva la piste de Pleione. L'Atheris était certes rapide mais il lui était impossible de rivaliser avec la vitesse d'un loup ailé, d'autant plus qu'il était gêné par les arbres et qu'il eut bien du mal à garder en vision son ami draconique. Fort heureusement, l'idée de soudainement bifurqué n'effleura pas l'esprit de Pleione puisque l'air ambiant de l'entrée des cahots portait encore l'odeur familière du loup dragon, mêlée à celle d'un autre loup, comme l'avait pensé Noxic.

Tandis qu'il s'engageait dans la sombre bâtisse, ses pupilles se rétractèrent, lui conférant ainsi une parfaite vision de l'architecture des cachots abandonnés. Il entendit au loin la voix menaçante de Pleione et retrouva sans mal le néon vivant qu'était le dragon dans l'obscurité. A pas feutrés, il s'approcha de ceux-ci, veillant de ne pas voir son pelage éclairer par la lumière fluorescente - mais surtout dérangeante - de Pleione.

Tandis que les deux loups semblaient hypnotisés par la présence de l'autre, Noxic porta son attention sur l'inconnu. Il était légèrement plus petit que Pleione et le loup venimeux distinguait sans mal les os de sa colonne vertébrale ainsi que ceux de ses côtes, témoins d'une maigreur sans pareil. L'Atheris fixait avec insistance le physique étrangement familier de l'étranger. Un détail attira tout particulièrement son attention: Il semblait que l'extravagante créature possédait autrefois plusieurs paires d'ailes. Un sourire malicieux s'encra sur le visage du jeune Atheris lorsque celui-ci comprit à qui il avait affaire. Les rumeurs parlent..

Tandis que le vampire amusé de sa plaisanterie retournait à sa position initiale, le loup venimeux entreprit de le contourner, gardant néanmoins un écart respectable avec le vampire et, tandis que Noxic arrivait derrière lui, il fit un clin d'œil à Pleione et s'annonça d'une voix forte et pleine d'assurance.

« Tiens tiens, qu'avons-nous là. Séraël, me semble-t'il ? » Demanda-t'il d'un ton quelque peu moqueur. « Je ne crois pas avoir eu le plaisir d'être informé de ta venue. Que nous vaut donc l'honneur de ta charmante compagnie ? »

__________________________
« Milenko - #99ccff » « Noxic - #99ff99 »
Milenko » « Noxic




Noxic:
 

(c) Sylthasion
Revenir en haut Aller en bas
Lanaë

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 3
Personnages:
PROFILMessages : 257
Date d'inscription : 02/10/2017

Points : 425

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur, vous prie-je - PV Pléione & Noxic   10/10/2017, 18:09

Il était rare que Pleione entre aux seins des cachots, du fait qu’il ne s’attendait pas vraiment à ce que des loups osent y pénétraient. De plus il ne serait pas à son avantages dans se noir puisqu’il devrait attendre que ses yeux s’habitue à la noirceur alentours. Et puis la fourrure du loup dragon n’était pas réellement des plus discrètes dans le noir, elle brillait presque et de ce fait il ne pouvait pas passer discrètement derrière un loup. C’est pour cela qu’il n’allait pas tout les jours faire un tour dans les cachots. Mais aujourd’hui, il avait vue de ses propres yeux un solitaire entrait dans ces cachots et son physique lui était complètement étranger. Le chef de son escouade serait certainement déjà en train de jeter le solitaire en dehors des terres après l’avoir mordue mais Pleione n’était pas de ce genre là. Il aimait faire comprendre aux loups qui osaient entrer dans le territoire qu’il n’avait pas intérêt de revenir sinon ils ne repartiraient pas avec aucune blessures. Très protecteur, il était très peu clément envers les loups qui osaient venir faire des bêtises (pour être polie) et pouvait très bien leurs faire beaucoup de mal s’ils osaient faires les malins.

C’est pourquoi il était plutôt remonté quand il entra dans les cachots, il avait sincèrement l’impression que le loup se moquer des elles. De plus il semblerait que les collègues du loup rose ne l’avait pas vue. Bien qu’il soit jeune, Pleione détestait sincèrement quand ses compagnons de travail faillé à leurs taches. Il se donner à 200 % pour son travail et le fait que d’autre ne le faisait pas pouvait énormément l’énerver, surtout que cela concerner étroitement la sureté de la meute.
En attendant de s’habituer à l’obscurité, il huma l’odeur de son éternel ami Noxic et ne pus s’empêcher de sourire lentement. Est-ce qu’il avait vue dans l’air que Pleione s’était stoppé et qu’il regardait fixement les cachots. Il grogna brusquement en entendant la voie de l’inconnu murmurait à son oreille. Ses yeux s’était habituer et il pus voir le physique du loup solitaire. Un physique inédit il faut se l’avouer.

Il était maigre, voir trop maigre et son pelage était sombre. Il grogna en entendant les paroles de Noxic et fixa intensément le solitaire dans les yeux :

« Je ne sais pas qui tu est et je m’en fou. Qu’est ce que tu fais ici tas d’os ? »
Revenir en haut Aller en bas
Légion

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILLocalisation : Somewhere on the Mapworld
Emploi/loisirs : Troll

Messages : 118
Age : 25
Date d'inscription : 26/04/2014

Points : 162

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur, vous prie-je - PV Pléione & Noxic   11/10/2017, 01:33

J'en conclus que la visite sera donc pour une prochaine fois ♥️

Trop préoccupé par le loup dragon rosé, effectivement, Séarël avait commit l'erreur de ne pas suffisamment faire attention à son environnement, et ainsi donc n'avait pas sentit l'Atheris approcher.
Il ne s'était écoulé que quelques secondes en réalité entre le moment où le vampire avait fait sa tentative d'intimidation, et cet instant précis. Soit, il était fourbe d'ainsi profiter de l'obscurité temps qu'il le pouvait, mais il espérait que comme à son habitude, son comportement aurait son petit effet... ce qui malheureusement échoua.

Tandis qu'il fixait le jeune feu rosé qui semblait quelque peu en colère, une voix monta dans son dos osseux. Une voix qui se voulait pleine d'assurance, un autre feu ? Décidément, c'était plutôt amusant. Il ne s'attendait pas à voir autant de monde dans un endroit d'ordinaire réputé pour n'être pas beaucoup fréquenté, les rumeurs l'avaient trompé, ce n'était pas ici qu'il trouverait la tranquillité qu'il recherchait tant. Il eu cependant du mal à masquer son léger sursaut de surprise, sa fourrure se hérissa légèrement sur son échine après avoir entendu l'autre loup qui se trouvait donc derrière lui. Le temps d'une micro-seconde, bien que soutenant le regard du dragon, sa propre fixation sembla vaciller. Séraël orienta légèrement une oreille en arrière.

Il nota avec un certain déplaisir le léger sourire que fit son adversaire de "défi du regard" en voyant l'autre loup. Séraël, avec son détachement habituel renonça donc à mettre la pression à l'inconnu pourpre pour tourner son attention vers le détenteur de la seconde voix.
Un pelage sombre et clairsemé de blanc et d'un jaune qui indiquait sans doute comme sur certaines salamandres aux couleurs vives, "attention poison", des yeux verts et reptiliens... avec une discrétion mortelle. Le loup sombre sourit intérieurement, il avait déjà entendu parler de ce mâle. Malheureusement son soucis du détail et du pointillisme n'était pas du tout développé, ainsi donc il n'arrivait pas à remettre la patte sur le nom du deuxième inconnu. Cela le dérangeait en revanche, que ce dernier connaisse le sien, de nom. Il décida de jouer la carte de la finesse et de la légèreté... à sa manière.

- "Quel accueil, le ...plaisir... est partagé." Ce qui était sarcastique et totalement faux en soi. Ces deux petits jeunes n'étaient pas prévus au programme, et la façon dont il prononça "plaisir" le sous-entendait parfaitement malgré la douceur de son ton. "Écouter les cris muets du passé faire écho contre la pierre. Le silence est poésie si on sait tendre l'oreille." La réponse quant à savoir ce qu'il faisait ici était donnée... Mais il doutait que ces deux là n'arrivent à le suivre. Cette réponse était insensée lorsqu'on entrait sciemment en territoire où l'on avait rien à faire de base, sauf que pour le vampire elle était au contraire pleine de sens pour qui savait. Oui, il avait un sacré culot de balancer une réponse pareille en étant conscient qu'il n'était clairement pas le bienvenu. Mais ce dernier point lui faisait une belle griffe.

Dans un soucis de prudence, Séraël reporta ensuite de nouveau son regard vers l'étrange loup rose de qui émanait une phosphorescence naturelle. Il se donna à lui-même la permission de s'asseoir, après tout malgré les apparences, il n'était pas tout jeune si on comptait son âge "mortel". Amusé, il agita mollement sa queue de gauche à droite à la façon d'un balancier d'horloge, focalisé sur les grognements antipathiques du protagoniste, et sur les piques qu'il lui lançait. Il donna comme l'impression de savourer sa réponse avant de la donner.

Il ronronna avec son habituelle douceur face au comportement menaçant du jeune agressif qui ne l'intimidait pas du tout.

- "Parfait, nous sommes deux."

Cette réponse concernait le fait que s'il se moquait de l'identité du vampire, il devait savoir par mesure de politesse qu'il en était de même pour ce dernier. Ce qui intéressait maintenant Séraël était de savoir ce que eux-mêmes pouvaient bien faire ici même s'il avait déjà sa petite idée en tête... le faire partir probablement, ce qui ne le dérangeait pas en soi, on avait jamais besoin de le prier pour ce genre de choses d'ordinaire. Mais il comptait bien ne pas s'être enquiquiné à faire en vain tout ses détours et toutes ses esquives avant de parvenir jusqu'ici. Son petit jeu n'avait même pas encore commencé.
Revenir en haut Aller en bas
http://Sylthasion.deviantart.com
Lewy

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILMessages : 221
Age : 19
Date d'inscription : 29/09/2017

Points : 466

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur, vous prie-je - PV Pléione & Noxic   11/10/2017, 21:04

Un sourire amusé et satisfait éclaira le visage sombre de l'Atheris lorsqu'il remarqua le faible, mais néanmoins bien réel, sursaut du vampire. Un sourire bien plus descriptif de la situation que ses paroles sarcastiques: Le chasseur avait acculer sa proie.

Noxic fut agréablement surpris par le discours que tenait leur visiteur et nota sans mal que celui-ci ignorait apparemment son nom. La tournure soutenue de ses phrases lui était familière et pour cause, il avait grandit dans cet étrange mélange de douceur et d'acerbité: De belles paroles masquant avec aise les sentiments et volontés réelles d'une personne, un petit jeu auquel il avait été contraint d'apprendre à jouer dès sa plus tendre enfance.

Lorsque l'animal squelettique prit une certaine liberté en s'asseyant, Noxic fit de même et laissa glisser ses antérieurs sur la roche plate et froide afin de s'allonger en sphinx. Confiant vis à vis de la situation, l'Atheris se permit même de croiser ses antérieurs devant lui. Le loup venimeux avait certes entendu une rumeur parlant d'une petite sauvageonne cannibale aux côtés du vampire mais il n'en voyait pas la moindre trace. A vrai dire, son éventuelle présence de l'inquiétait en rien: Contrairement à ses entraînements, il pourrait pleinement profiter de son venin pour en venir à bout.

Tout de Noxic contrastait avec son compagnon rosâtre: Aussi bien leurs physiques que leurs comportement vis-à-vis de Séraël. L'attitude qu'il avait par rapport au mâle éternel pouvait sembler banale de la part de l'Atheris, mais un certain intérêt pour le vampire s'était éveillé en lui lorsqu'il avait prit la parole. Nietzsche et Sun Tzu avait attisé sa soif de savoir et de connaissances et il semblerait bien qu'un vampire de son âge et de son rang puisse être apte à l'étancher. Peut-être. Après tout, celui-ci n'avait pas cité le nom de sa famille qui pourtant était reconnu à travers les âges.

Lorsque l'immortel répondit aux paroles agressives de son ami avec une douceur et légèreté détachée, témoins qu'il n'était nullement impressionné par les grondements menaçants du dragon; Noxic prit les devant et s'exprima avant que Pleione ne puisse le faire:
« Allons Pleione, il serait impoli de réduire notre invité en cendres alors que c'est son premier écart. » - Ou du moins le premier dont il avait entendu parler récemment. Détachant ses yeux émeraudes du vampire décharné, il poursuivit en soutenant le regard de Pleione, un rictus malicieux figé sur son visage. « J'apprécierais que tu me laisses profiter de mon nouveau jouet avant de le chasser. »

__________________________
« Milenko - #99ccff » « Noxic - #99ff99 »
Milenko » « Noxic




Noxic:
 

(c) Sylthasion
Revenir en haut Aller en bas
Lanaë

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 3
Personnages:
PROFILMessages : 257
Date d'inscription : 02/10/2017

Points : 425

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur, vous prie-je - PV Pléione & Noxic   12/10/2017, 20:22

Pleione fit apparaitre un léger sourire quand il vit le faible sursaut du loup sombre. Noxic avait le don d’être un loup silencieux et le loup rose aimait beaucoup ce fait. Il gardait cependant ses yeux planté sur le corps de l’étranger. Pleione ne le connaissait absolument pas et ne voulais pas le connaitre, tout ce qu’il voulait était qu’il parte rapidement des Terres du Feu, loin de la meute. La priorité du loup était la sécurité de sa meute et il ne pouvait donc pas laissez un loup se baladait librement sur les terres. Bien que l’inconnu sombre ne semblait pas certainement pas dangereux, de par sa maigreur et de son air cadavérique, les gens pouvaient facilement dissimuler leurs véritables apparences. Il grogna lentement en entendant Noxic dire le prénom de l’inconnu : Séraël ? Sérieusement ? Comment se faisait-il que son ami connaisse le prénom d’un inconnu qui était en train de se balader sur les terres dont il n’était certainement pas le bienvenue.
Lorsque le loup prénommé donc Séraël, regardait son ami reptilien, Pleione en profita pour s’avancer légèrement sans bruit. Lorsque le loup sombre s’asseya et qu’il vit Noxic s’asseoir également, le loup pâle firent pareille.

Il savait très bien que son pelage devenait « brillant » dans l’obscurité, il ne pouvait absolument rien y faire. Cela était une particularité propre de sa famille maternelle. Elle lui avait dit un jour que ses ancêtres vivaient dans des grottes et afin de se voir dans l’obscurité, leurs pelages avaient pris une couleur vive quand les loups étaient dans l’obscurité.
Pleione n’était pas comme son ami reptilien. Noxic était du genre à vouloir jouer avec les intrus comme un matou avec un sourire et par moment, cela rendait le loup pâle plutôt peu patient. Parfois son ami le désespérer totalement. Il grogna légèrement en entendant les paroles de son ami. Jouait avec un intrus n’était pas du gout actuelle du dragon qui voulais rentrer rapidement au camp afin de dormir. Mais il fixa lentement le loup sombre complètement cadavérique et grogna légèrement :

« Très bien Noxic, mais ne me laisse pas de coté, je veux également jouer avec ce loup complètement maigre … »


Pleione regardait avec dédain Lenaël du fait que celui-ci était qu’un simple solitaire qui n’était donc absolument pas serviable envers ses compagnons lupin et qui semblait donc ne se concentrer que sa vie. De la fumée sortais lentement d’entre les crocs du loup rose, signe donc de son pouvoir. Pour fait cela, le loup pâle n’avait qu’à faire chauffer sa gueule. Il fixait toujours l’inconnu aussi dédaignement que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Légion

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILLocalisation : Somewhere on the Mapworld
Emploi/loisirs : Troll

Messages : 118
Age : 25
Date d'inscription : 26/04/2014

Points : 162

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur, vous prie-je - PV Pléione & Noxic   13/10/2017, 02:12

Ah ces enfants qui ne pensent qu'à jouer... Et bien, ainsi soit-il.

Les deux loups du feu semblèrent avoir remarqué le léger sursaut que le vampire avait tenté de dissimuler, cela était-peut être la raison pour laquelle ils gagnaient en assurance ? A moins qu'ils ne pensèrent probablement avoir l'avantage du nombre et l'avantage d'être sur leur propre terre ? Allez savoir, toujours est-il qu'ils avaient le sang chaud et commettaient la grave erreur de sous-estimer Séraël. Celui-ci en prit note dans un coin de sa tête avec légèreté. Cela jouerait à son avantage au moins s'ils tentaient quoi que ce soit d'insensé ou de déconseillé. Le vampire n'était certes pas spécialement fort, ni spécialement bien disposé pour entrer en rapport de force direct avec ne serait-ce que l'un de ces deux-là, mais il en fallait bien plus que cela pour l'intimider. Même Djeïk qui pourtant le suivait comme une ombre dans le but de lui tomber dessus un jour pour le tuer et le dévorer, ne l'inquiétait pas plus que cela. Alors ce ne seraient pas deux jeunes à qui la vie n'avait pas encore tout apprit qui le feraient se sentir menacé. Oh non, Séraël n'était pas de ceux qui se laissent aussi facilement intimider, et il ne se cachait pas de le montrer malgré l'absence totale d'expression dont il se parait.

Après s'être assit, il nota que l'Atheris dont le nom lui échappait toujours -du fait qu'il ne se préoccupait ni de la politique ni de la vie des autres, et encore moins des ragots ! Temps qu'on lui fichait la paix...- finit donc également par prendre une posture détendue, voire confiante. Il alla même jusqu'à se coucher en sphinx en croisant les pattes juste à côté du loup sombre. Ce dernier ne s'en offusqua pas, après tout il pouvait bien faire ce qui lui chantait temps qu'il ne tentait rien d'idiot. Cela étant dit, le vampire portait une attention toute particulière au loup ébène et neige, parce qu'il avait l'air plus malin que prévu, prudence.

Du coin de l’œil, il remarqua que le jeune loup-dragon rosé dont le pelage luisait dans la pénombre, s'approcha un peu à son tour. Il semblait s’appeler Pléione donc, d'après ce qu'avait entendu le loup cadavérique. Le deuxième dont le nom lui échappait était donc Noxic... ce nom lui évoquait effectivement quelque chose, et il n'était pas à prendre à la légère d'après les qu'en-dira-t-on. Et tous deux énoncèrent avec insouciance leur envie de jouer. Toujours impassible, ou du moins en laisser-paraître, Séraël n'avait pas bougé de sa posture et n'avait aucunement cessé les lents vas et viens de queue derrière lui, sans ciller. Il brisa son masque de neutralité en fixant de ses prunelles glaciales à tour de rôle les deux protagonistes en esquissant un fin sourire qui dévoila légèrement ses canines.

- "Charmante métaphore gamins, mais vous n'êtes pas un peu jeunes pour ça ?"

De la fumée filtra à travers les crocs du dénommé Pléione, son pouvoir résidait sans doute là. Un cracheur de feu, à la bonne heure ! Il ne semblait vraiment pas content, voire contrarié. Au moins on ne pourrait pas lui reprocher de prendre son travail avec trop peu de sérieux étant donné qu'il s'était enquiquiné à suivre le vampire jusqu'ici pour le chasser alors qu'il ne semblait pas spécialement enchanté de le faire. Le tempérament de chieur du loup sombre ressortit davantage à cette observation, s'il parvenait à embêter un loup sur son propre territoire pour lui faire sentir que ce dernier l'embêtait déjà lui-même par sa seule présence, alors il avait tout gagné.

- "Vous autres embryons, débordez tellement d'énergie... ça me donnerait presque faim."

Comme pour argumenter ses dires, il se lécha les babines pour pousser à son tour la provocation. Il n'était pas spécialement décidé à se laisser marcher sur les pattes par ces deux poussins. Sauf que quelque chose cette fois dans la douceur de son ton sous-entendait la menace. Il était parfaitement disposé à se défendre sans avoir besoin d'avoir recours à la violence, mais pas sur les deux en même temps.

- "Soit, jouons."

Le mouvement de sa queue se stoppa net, il se leva et en un bond vif, presque félin, il se propulsa de côté de manière à longer le loup-dragon pour se retrouver derrière celui-ci.

- "Mais permettez moi d'équilibrer le jeu, avant..."

Le vampire ne désirait pas combattre mais installer un malaise chez ses comparses. Le but du jeu étant très simple ; soit ils faisaient leur boulot, soit, il s'en chargerait lui-même parce qu'il estimait ne pas avoir de temps à perdre. Il était venu pour apprécier le calme après tout, la compagnie lui était pénible, la compagnie hostile avait beau être amusante, il était d'humeur massacrante, aussi le goût du jeu commençait à lui devenir amer... alors quitte à, autant le faire bien et pas à moitié, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
http://Sylthasion.deviantart.com
Lewy

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 2
Personnages:
PROFILMessages : 221
Age : 19
Date d'inscription : 29/09/2017

Points : 466

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur, vous prie-je - PV Pléione & Noxic   13/10/2017, 12:09

A la réponse menaçante de Pleione, le loup venimeux compris qu'ils n'avaient pas la même définition de jouer avec le vieux vampire. Confirmant ses pensées, il vit une fumée noirâtre s'échapper de la gueule du dragon tandis que son regard rosé jaugeait avec haine et dédain le solitaire. Celui-ci ne semblait toujours pas inquiet. Son attitude était presque aussi détendue que celle de Noxic, ce qui augmentait d'avantages l'intérêt de ce dernier pour la svelte créature noire.

Nox ne put s'empêcher de se réjouir lors de la prise de parole de son aîné. Il était depuis longtemps habitué à ce genre de dialectes habiles mais cela l'amusait grandement de pouvoir ainsi dialoguer avec un inconnu, jaugeant grâce aux piques qu'ils se lançaient, force et intelligence. Le loup venimeux redressa soudainement les oreilles lorsque Séraël agréa au désir de jouer des deux jeunes feu. Ne le quittant pas des yeux, il l'observa s'approcher du dragon rose d'un bond agile. L'Atheris hocha un sourcil interrogateur. Que pensait-il donc pouvoir faire ? S'échapper ? Amusant.

Du même silence mortel dont il avait fait preuve à son arrivée, l'héritier se leva et - tandis que Séraël regardait devant lui - le loup venimeux usa de son pouvoir afin de disparaître totalement. Noxic se rapprocha rapidement de Pleione et leurs fourrures se frôlèrent afin qu'il puisse signaler sa présence et ses intentions à l'égard de son ami rose. Le dragon était habitué à ce genre de comportement ainsi il ne risquait pas de le blesser ou du moins de le faire remarquer d'un mouvement brusque. Indiscernable et imperceptible, l'Atheris se hâta de passer devant Séraël tandis que celui-ci s'adressait à Pleione. Il ré-apparut à la seconde même ou le vampire regardait devant lui, donnant ainsi l'impression qu'il s'était téléporter d'un bout à l'autre de la pièce. Assit, se tenant droit, Noxic inclina légèrement la tête sur le côté avant de s'adresser au vampire d'un air désolé.

« Je n'ai malheureusement pas le souvenir de t'avoir autorisé à partir. Pourquoi tant de hâte, vampire ? »


__________________________
« Milenko - #99ccff » « Noxic - #99ff99 »
Milenko » « Noxic




Noxic:
 

(c) Sylthasion
Revenir en haut Aller en bas
Lanaë

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 3
Personnages:
PROFILMessages : 257
Date d'inscription : 02/10/2017

Points : 425

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur, vous prie-je - PV Pléione & Noxic   5/11/2017, 23:59

Pleione prenait son rôle de sentinelle très à cœur, il devait protéger sa meute et pour cela, il devait faire attention à tous les solitaires qui pénétraient dans le territoire. Il gardait ses yeux rose planté dans ce du solitaire, il ne devait pas le quitter des yeux. Malgré le fait qu’il soit maigre, le dragon rosé ne voulait pas s’énervais inutilement, mais il devait faire comprendre au solitaire qu’il n’était pas le bienvenue à cet endroit. Il ne put s’empêcher de sourire en entendant la parole du solitaire, c’était vraiment ambigu. Cependant il était amusé par le fait qu’il voulait également jouer avec eux. Bien entendue, Noxic et Pleione était réellement différent. Le serpent aimait beaucoup s’amuser à taquiner ou autres leurs « adversaires », le dragon rose pale préférer faire peur a ses ennemies plutôt que de leurs balancer des idioties taquines. Il n’aimait pas voir des loups ne faisant pas partis de sa meute sur leurs terres. Il y a un fait particulier qui fait qu’il est ainsi. Des louveteaux du feu pouvait très bien ce promener sur les terres du feu, et le loup rose doutait fortement que si un loup tarés leurs tombés dessus, ils y survivraient. C’est pour cela qu’il prenait soin de virer rapidement les solitaires qui venait sur leurs terres.

Il grogna lentement en sentant le loup ébène passait derrière lui alors qu’il disait qui devait rendre la situation plus équitable. Bien que cela est légèrement perturbait le dragon, son grognement se stoppa net quand il sentit sont ami reptile frôler sa fourrure alors qu’il était invisible. Il se décala rapidement afin de laisser Noxic prendre sa place, et alors qu’il se tenait derrière lui, il fixer toujours le loup solitaire. Bien qu’il est conscience qu’ainsi, il pouvait s’enfuir, Pleione avait une totale confiance en ses capacités et il pourrait certainement rattrapait le cadavre ambulant. Il regardait fixement l’inconnu et grogna doucement :

« N’essaye pas une seconde de t’enfuir cadavre ambulant. C’est nos terres, ont l’es connait par cœurs. »


Bien que Pleione était sur de lui, il devait rester prudent avec ce solitaire. Noxic et lui était de jeune mâle n’ayant pas connus tout de la vie, alors que le solitaire semblait être beaucoup plus âgé qu’il ne sentait faire. Il devait avoir beaucoup plus d’expérience qu’eux. Ce qui était logique après tout. C’est pour cela que le dragon rose pâle restait sur ses gardes tandis qu’il continuait à fixer au loup ébène de ses yeux roses, derrière son ami reptile. Après tout, lui était toujours celui qui tirer le loup rose dans les bêtises, et même encore maintenant, Noxic guidait ses pas et ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Dans la joie et la bonne humeur, vous prie-je - PV Pléione & Noxic   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans la joie et la bonne humeur, vous prie-je - PV Pléione & Noxic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Au début, j'étais de bonne humeur. ⎢ Crépuscule
» MONSIEUR L'ADMINISTRATEUR RECTIFIER JE VOUS PRIE, CES ASSERTIONS MENSONGÈRES
» Juste avant la Bibliothéque, et vous êtes arrivés
» Des rires, de la joie et de la bonne humeur dans une époque troublée ( Thomas Percy & Margaret Fleming)
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « .Zone RP :: • Territoires du Feu :: • Les cachots abandonnés-