Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pardon... J'ai mis du temps [PV Gaor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reymsaadryl
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 1551
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 1906

MessageSujet: Pardon... J'ai mis du temps [PV Gaor]   6/10/2017, 14:53

- RP effectué à la Steppe aux Lucioles -


Pardon... J'ai mis du temps

Hadanalith da Luna

Revenue sous cette forme nouvelle qui pouvait voir le monde qui l’entour. J’avais découvert ma nature tant aimé avec des yeux de louveteau. M’adonnant à une visite de tous les territoires don je reconnaissais l’odeur. J’étais tombée amoureuse de toutes ces couleurs auxquelles je reconnaissais les senteurs délicates ou violentes dû à ma période aveugle. J’étais heureuse de découvrir ce nouveau monde qui me semblait aussi vaste que sauvage et indomptable. J’avais aussi retrouvé la harde, mais le troupeau m’avait fuit et je n’en avais pas compris la raison. En fait je n’avais pas toute suite compris que j’avais physiquement changé. J’ignorais d’ailleurs combien de temps j’étais restée morte. Ma notion du temps était troublée par tant de nouvelles informations. Alors quand je m’étais découvert dans le reflet clair d’un étend j’avais poussé un hurlement de stupeur en me cassant la figure dans l’herbe grâce. Le vent qui joua dans mes poils sembla vouloir me communiquer quelque chose, mais je ne compris pas ces mots. Et c’est ainsi que je compris que mon pouvoir m’avais fuit. Cela me blessa et m’envoya une profonde tristesse. Oubliant Gaor, sa demande, le clan de l’eau et tout le reste, me mit à suivre ma harde la tête basse et à retourner vivre prêt d’elle en espérant qu’ils finissent par reconnaître mon attitude. Mais un matin c’est un cerf qui me chassa à coup de sabots violents. Ce qui me blessa profondément. Un peu déboussolé, je m’étais alors éloignés de chez moi avant de comprendre que l’automne avait bien avancé et que l’hiver avait croqué la saison rousse. Je pensais alors aussitôt à Gaor… J’avais oublié de revenir le voir pour lui donner ma réponse. Le pauvre, je ne sais même pas depuis combien de temps il est dans l’attente…

Je m’étais alors empressé de partir le retrouver avant de me figer en me rappelant à quel point j’avais changé. Gaor allait-il me reconnaître ? Aimera-t-il cette nouvelle apparence ? Et si il la rejetait ? Et si elle qui était aveugle ne l’aimait plus après l’avoir vu ? Le doute me fit trembler d’inquiétude. Alors que mon stresse me ronger l’âme je sentis une présence douce et rassurante prêt de moi. Redressant la tête et agitant les oreilles à la manière d’une biche, je croisais le regard sage et bienveillant de mon chef de harde. Il semblait m’avoir enfin reconnu et cela me réchauffa le cœur tout en me donnant le plus de courage possible. Lui souriant je lui fit une révérence à la manière d’un cerf avant de filer en direction de la steppe aux Lucioles.

En arrivant mon cœur battait la chamade et le vent jouait des mes plumes nouvelles. Dépliant mes ailes je les aérais un coup pour faire passer le froid dans mon organisme. Puis les replier doucement avant de balayer la surface du regard. Gaor n’était pas présent mais son odeur était là, je la reconnaissais. J’espérais alors que Gaor n’avait pas abandonné malgré mon absence, et qu’il reviendrait… Soupirant longuement j’attendis son retour avec impatience avant de me coucher en sphinx dans les hautes herbes et d’étendre mes ailes de chaque côté de mon corps. J’attendais avec impatience et angoisse que l’amour de ma vie vienne jusqu’ici même si ce n’est que pour se dégourdir les pattes et non pour me trouver.


DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1627
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 1864

MessageSujet: Re: Pardon... J'ai mis du temps [PV Gaor]   6/10/2017, 23:10

GAOR


Hada était partie depuis plus d'une semaine, lorsqu'il était venu, le jour de leur rendez-vous, la belle louve blanche n'était pas là. Le coeur d'abord brisé, il était rentré au clan et était resté dans sa tanière toute la soirée. Au petit matin, il avait pris une résolution, il refusait de penser qu'elle l'aurait laissé comme ça sans un adieu. Il irait l'attendre tous les jours après les entrainements, et si elle ne venait toujours pas une semaine après, il partirait à sa recherche, l'idée qu'il ait pu lui arriver quelque chose le rendait malade. Il avait très peu mangé, et cela se voyait sur sa carcasse, moins impressionnante que d'ordinaire.

Ce jour là, comme d'habitude, il avait donc quitté l'entraînement et s'était mis en route vers la steppe. Il savait que Nansaa l'observait d'un oeil inquiet mais il savait aussi que le loup acide comprenait la peine de coeur qui motivait le loup des cavernes. Il marchait d'un pas lourd, la date de la limite qu'il s'était imposé arrivait, et il commençait à désespérer alors qu'une angoisse appesantissait son coeur.

Alors qu'il posait la patte sur le tapis herbeux, provoquant l'envol d"une miriade de lucioles pour le moment éteintes. Il perçut assez rapidement une nouvelle odeur inconnue. Une louve vraisemblablement. Il suivit la piste. Solitaire. Mais que foutaient les sentinelles... Il grogna, après tout il n'avait qu'à s'occuper de la renvoyer chez elle, après tout il ne pouvait pas encore espérer que la louve de sa vie reviendrait un jour. Il l'avait effrayée la dernière fois, il lui avait montré un tout petit aperçu de la petite partie sombre qu'abritait son coeur. Et elle avait eu peur. Il serra les crocs pour s'empêcher de laisser couler ses larmes et repris la traque.

Il ne lui fallut pas longtemps pour tomber sur une louve ailée brune, allongée dans les hautes herbes. Elle avait des bois, comme Hada. Le regard du loup se durcit; comment osait-elle lui rappeler son amour perdu en plus des pénétrer sur des terres qui n'étaient pas siennes? Il grogna:

Veuillez quitter ces terres, les solitaires ne sont pas les bienvenus s'ils ne travaillent pas pour le clan, et je ne vous connais pas. Je ne suis pas de bonne humeur, alors si vous pouviez faire ça sans que j'ai à m'énerver ça serait bien.

__________________________
Gaor color=#0033ff Fiche
Quoltzec color=#cc6633 Fiche
Platalya color=#33cc33Fiche
Ziege color=#ff0000 Fiche
Ystrelle color=#660000 Fiche
Mya color=#ff99ccFiche
Revenir en haut Aller en bas
Reymsaadryl
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 1551
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 1906

MessageSujet: Re: Pardon... J'ai mis du temps [PV Gaor]   7/10/2017, 00:42

Pardon... J'ai mis du temps

Hadanalith da Luna

Couché dans les hautes herbes, je m’endormais à moitié. Soufflant longuement, j’appréciais les senteurs du clan de l’Eau. En plus celle de Gaor était encore fortement présente. Il devait sans doute être revenue ici il y a moins de quarante huit heures. M’attendait-il encore ? A cette pensée une larme roula sur mon visage, puis une autre, et finalement mes ailes me cachèrent, parce que j’avais honte. Ce n’était pas de moi que j’avais honte, mais de revenir maintenant alors que je l’avais surement blessé. Mes ailes trop grandes pour moi et ce petit corps étaient douloureuses au niveau de la base du dos. Sans doute était-ce là un souvenir de l’accident. Après tout mon dos avait très clairement explosé sur les rochers en contre bas de la falaise. Et Zal qui avait tenté de me torturé. M’avait-il fait brulé ? Sans doute, sinon le chef de harde aurait eut la douceur de me ramener dans la forêt. Un soupir me prit alors que mes pattes se ramener contre mon corps, je voulais être en boule, dormir, et ne plus me réveiller. Alors que je voulais être tranquille, le bruit de pas lourds se firent entendre, et une odeur douce à mon museau me sortir de ma peine. Je relevais alors la tête, et le vis enfin ! C’était la première fois que je le voyais vraiment, et mon cœur fit des claquettes dans ma poitrine tandis que mon cerveau se mettait à bouillir. Il était tellement beau. Il était massif, il avait l’air puissant, mais doux tout à la fois. Il était élégant aussi. Mais maigre, les loups de l’eau le nourrissait mal ? Non j’en doutais, j’avais déjà rencontré Nansaa et c’était quelqu’un de bien. Alors si lui était bon, son père, l’Alpha, devait l’être aussi. Mais alors, était-ce à cause de moi qu’il était maigre ? Je me redressais tandis que j’avais envie de lui sauter dessus et de me blottir contre lui. Ma queue s’était mise à battre seule dans mon dos alors que mon esprit était embrouillé entre la joie et l’inquiétude.

« Gaor… » murmurais-je

Si tout en moi avait changé, ma voix elle était restée la même, tout comme ma douceur aussi. Elles m’étaient propres, et précieuse. Je n’étais pas méchante, ni mauvaise, ni quoi que ce soit d’autre. Et j’aimais Gaor. Je me redressais alors, accueillant avec peine les mots qu’il m’annonça. Mes oreilles se baissèrent à la manière d’une biche et je me relevais comme l’une de mes congénères. Mais alors que je pensais à partir mes oreilles firent un tour et se pointèrent vers Gaor comme une biche élégante qui a entendu un danger. Dressé sur mes pattes toujours aussi fines et gracieuse, ma queue fit un mouvement lent dans mon dos et je tendis le museau vers le mâle qui me faisait face.

« Oh énerve toi si tu le désir, je t’en donnes toutes les raisons… Mais ne me fais pas partir s’il te plais… Je devais venir ici il y a une semaine. Je l’avais promis au loup que j’aime… Mais j’ai eus un accident, je suis tombée d’un ravin, l’Alpha du feu m’a achevé… J’étais malheureuse, parce que je le laissais seule, sans réponse, et sans lui avoir dit au revoir… Mais les dieux m’ont offert une deuxième chance, je sais que j’ai du retard, sans doute trop, et j’imagine bien qu’il ne m’attend plus… Mais je veux dire au loup que j’aime, que si j’avais pu venir il y a une semaine, je lui aurais sauté dessus en lui disant que je voulais faire ma vie avec lui, et que je le veux toujours. »

Je pris une pause, détourné le regard, déployais mes ailes, et lançait un regard à ce corps étranger auquel je tentais de m’habituer. Puis je relançais un regard à Gaor, tournait le museau vers lui, et baisser la tête.

« Mais mon odeur à changer, et mon corps aussi… Et j’ai peur qu’il ne m’aime pas ainsi… Mais si ce n’est pas trop tard… J’aimerais intégrer le clan de l’eau, pour vivre toute ma vie ave toi… »

J’avais baissé la tête, et je sentais les larmes coulé sur mes joues. Mes pattes arrières tremblées et ma queue tombait mollement dans mon dos. Gaor, si tu savais comme j’ai rêvé d’être à tes côtés. Mais je suis terrorisé, j’ai peur que tu me chasses maintenant que tu me détestes d’être parti comme ça et de ne pas être revenue. Ou que tu n’aimes pas ce corps. Mais peut importe ta réaction, il fallait que je revoie, et que je te dises tout cela en face… Et puis, au moins je t’ai vue, en chair et en couleur, et ça, ça a emplie mon cœur de joie ! Merci Rhéa, de m’avoir offert cette vie là !

DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1627
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 1864

MessageSujet: Re: Pardon... J'ai mis du temps [PV Gaor]   8/10/2017, 16:37

GAOR


La louve brune coucha les oreilles en arrière. Attristée plus qu'effrayée d'avoir été surprise sur les terres d'un clan, son attitude perturba le géant. Plus encore, ses attitudes rappelaient celles d'une biche. Il fronça les sourcils. La perte d'Hada avait-elle tant marqué son coeur qu'il ne pourrait plus voir une solitaire sans y voir les attitudes de la douce louve blanche? Son coeur se serra de douleur. Pourquoi n'était-elle pas revenu, si non pour accepter sa proposition au moins pour lui faire ses adieux? Entendrait-il de nouveau sa douce voix?

Oh énerve toi si tu le désir, je t’en donnes toutes les raisons… Mais ne me fais pas partir s’il te plais… Je devais venir ici il y a une semaine. Je l’avais promis au loup que j’aime… Mais j’ai eus un accident, je suis tombée d’un ravin, l’Alpha du feu m’a achevé… J’étais malheureuse, parce que je le laissais seule, sans réponse, et sans lui avoir dit au revoir… Mais les dieux m’ont offert une deuxième chance, je sais que j’ai du retard, sans doute trop, et j’imagine bien qu’il ne m’attend plus… Mais je veux dire au loup que j’aime, que si j’avais pu venir il y a une semaine, je lui aurais sauté dessus en lui disant que je voulais faire ma vie avec lui, et que je le veux toujours

Cette voix? Non c'était impossible, il avait des hallucinations. Ses oreilles papillonnèrent. Comment son histoire pouvait-elle être si proche de la leur? Zal l'avait tué? Non ce n'était pas possible, les loups ne revenaient pas d'entre les morts... Un loup du clan avait dû soudoyer la solitaire pour lui faire cette farce stupide. Son visage se fit encore plus dur, s'il mettait la patte sur le coupable, il sentirait sa douleur.

Si c'est une blague elle est loin d'être drôle... Je ne sais pas qui t'as demandé de jouer cette comédie, mais je te prierai de ne pas retourner le couteau dans la plaie. J'aime Hadanalith, plus que ...

La louve l'interrompit. Elle ouvrit ses ailes et les regarda d'un air désespéré, elle ne semblait pas très à l'aise avec. Ce qui surprit le loup des cavernes. En effet, soit les loups naissaient avec leurs ailes, soit elles leur poussaient avec un pouvoir, une solitaire devrait donc nécessairement y être habituée...

Mais mon odeur à changer, et mon corps aussi… Et j’ai peur qu’il ne m’aime pas ainsi… Mais si ce n’est pas trop tard… J’aimerais intégrer le clan de l’eau, pour vivre toute ma vie ave toi…

Il ne pouvait y croire... Etait-il possible que ce soit elle? Comment cela était-ce possible? Alors la louve blanche était morte et était revenue sous cette apparence?

Hada? c'est ... c'est toi? Tu es rentrée?

Sa voix avait perdu de sa fermeté, on y entendait l'espoir fou qu'elle soit bien venue le retrouver. Mais soudain, un bout de l'histoire qu'elle avait raconté plus tôt lui revint en mémoire. L'alpha du feu l'avait tuée? Son visage pris un air terrifiant, tordu par la colère. Un grognement sourd monta du plus profond de ses entrailles. Il avait osé lever la patte sur elle. Il ne savait encore comment, mais il lui ferait payer.

Zaaaal....

__________________________
Gaor color=#0033ff Fiche
Quoltzec color=#cc6633 Fiche
Platalya color=#33cc33Fiche
Ziege color=#ff0000 Fiche
Ystrelle color=#660000 Fiche
Mya color=#ff99ccFiche
Revenir en haut Aller en bas
Reymsaadryl
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 1551
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 1906

MessageSujet: Re: Pardon... J'ai mis du temps [PV Gaor]   8/10/2017, 17:06

Pardon... J'ai mis du temps

Hadanalith da Luna

Couchée en position soumise je lisais autant de peine que de colère dans les yeux de mon aimé. Tout cela était ma faute, si je lui avais dis oui tout de suite ça ne serait pas arrivé. Je couchais les oreilles sur mon crâne. Honteuse, je n’avais jamais voulu lui faire de mal ou de peine et j’étais détruite de l’avoir fais souffrir. Je voulais me rattraper le plus tôt possible et me faire pardonner aussi. Je retenais la tonne de larmes qui menaçaient de fuir, et également les multitudes de choses que j’avais à lui dire. Alors que je parlais il se mit à me gronder dessus en me disant que si c’était une blague elle n’était pas drôle. Ses mots me donnaient l’impression d’être la louve la plus méchante de la terre. Restant en position de soumission je reculais sur le sol terreux en mettant les oreilles en arrière.

« ça n’en ai pas une… Je suis navrée de te faire de la peine ainsi… »

Puis, enfin, il sembla me reconnaître. Je lus comme de l’espoir dans ses yeux. Je hochais alors doucement la tête avant de l’entendre grogner après Zal. Mes oreilles se mouvérent à la minière d’une biche avant que je ne m’approche timidement du loup et de lancer un regard à mon corps fin et élégant mais brun et ailé. Mes oreilles se mirent rapidement à l’horizontal avant que je ne lui lance un regard discret.

« Je suis désolé… M’habituer à ce corps n’a pas été facile…. Et je n’y suis toujours pas vraiment accommodée… Tu dois me trouver horrible comme cela… J’ai honte de me présenter à toi avec cette allure… Mais je t’aime vraiment, et je voulais te le dire… Je voulais aussi te demander pardon, mon non retour à dû te faire souffrir… »

Une de mes ailes vint rapidement caché mon visage, ce fut tout naturel quand mes larmes se mirent à couler. Un couinement m’échappa alors que mon corps était secoué d’un premier soubresaut. Un second arriva rapidement. Je m’assis alors dans la pelouse de la steppe et ramener ma queue contre mes pattes. Cachée par mon aile massive, je sanglotais doucement.

« Pardon Gaor… Tu dois sans doute m’en vouloir… Je suis tellement désolé… »

Je n’avais pas d’excuse, hormis ma mort. Une mort stupide et risible d’ailleurs. J’étais vraiment une bonne a rien. Je m’étais fais tué si facilement… Comment Gaor pourrait-il aimé une femelle aussi couard et idiote que moi ? J’étais incapable d’imaginer qu’il puisse encore m’aimer… Surtout avec ce corps…

DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1627
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 1864

MessageSujet: Re: Pardon... J'ai mis du temps [PV Gaor]   8/10/2017, 17:38

GAOR


La louve était effondrée, ça ne pouvait être qu'elle, il en était sûr à présent. Et maintenant qu'il avait reconnu son aimée dans ce nouveau corps, celui-ci lui parut tout aussi beau que l'ancien. Il lui faudrait du temps pour s'y habituer, mais il y parviendrait. Elle se mit à pleurer, la tête cachée son son aile, le corps agité de soubresauts. Le visage dur de Gaor se transforma immédiatement en masque d'amour. Il souleva les lourds rémiges du bout du museau et d'un coup de langue, il écrasa l'une de ses larmes sur sa joue.

Sa colère attendrait, il se vengerait de l'alpha du feu, mais pour le moment, l'amour de sa vie était là, elle était revenue. Alors que ses pleurs se calmaient, il observait le nouveau corps qui était le sien. Sa longue chevelure noire avait laissé place à une courte crête blanche. Ses bois étaient plus petits, il en toucha un du bout de la patte. Et ses ailes, immenses.

Il soupira, l'aida à se relever et l'entraîna vers le camp et la tanière qui serait la leur dorénavant.

__________________________
Gaor color=#0033ff Fiche
Quoltzec color=#cc6633 Fiche
Platalya color=#33cc33Fiche
Ziege color=#ff0000 Fiche
Ystrelle color=#660000 Fiche
Mya color=#ff99ccFiche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Pardon... J'ai mis du temps [PV Gaor]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pardon... J'ai mis du temps [PV Gaor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres de l'Eau :: Et l'histoire se termina-