Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Réflexions sous la cascade [PV. Gothic]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 9
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2031
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2331

MessageSujet: Réflexions sous la cascade [PV. Gothic]   20/8/2017, 16:17

- RP Effectué à la cascade à l'envers -


https://www.youtube.com/watch?v=KQd0ifv1yqc J'ai pensé à ça en l'écrivant


Léone

Réflexions sous la cascade
Léone s'était levée assez tôt ce jour-là. Elle avait été officiellement admise chez les Terres par Karara seulement quelques jours auparavant. La chose qui a été le plus retenu dans l'arrivée de Léone au sein du clan était son rang. La grise l'avait faite Bêta, ce qui avait suscité beaucoup de questionnement chez les membres ayant assisté à l'annonce. Personne n'osa bien entendu contester la décision de l'Alpha, pour autant ils ne l'acceptaient pas aussi facilement. Si le clan avait un respect, et peut-être une certain crainte, pour Karara, ce n'était pas le cas envers l'akita. Elle était une voyageuse, venue de loin et qui, subitement, était arrivée dans la vie du clan. Son entrée avait déjà été assez spectaculaire : deux gardes mis hors d'état de combattre et une irruption dans le camp. Cela avait marqué les esprits, mais pas vraiment dans le bon sens. La mission d'admission qu'elle avait dû effectué avait, au final, été très simple. Il lui avait suffit d'un peu de diplomatie et de connaître déjà Platalya pour que tout se passe sans problèmes. La Pierre avait d'ailleurs était scellé dans un sarcophage et personne n'avait le droit de l'ouvrir.
C'est donc assez facilement que Léone entra dans le clan de la Terre. Admise et postée en tant que Bêta, ce n'était pas du goût de tout le monde. On la regardait de travers, on l'observait, on jugeait son aspect différent de la normale. Beaucoup se méfiaient ouvertement d'elle, et pas que de jeunes pousses. Le climat était oppressant pour l'akita, des paires d'yeux l'observant presque constamment. Elle ne craignait pas pour sa vie, au contraire, mais elle avait du mal à supporter de ne pas être acceptée. Pourtant, la blonde avait tout fait dans les règles, son rang était la décision de Karara, pourquoi le clan semblait ne pas être d'accord ? Elle était bien résolue à faire part de ses doutes à son amie si cette ambiance pesante persistait.
Léone avait donc quitté le camp après que les premiers se soient levés. Elle avait besoin d'air, de tranquillité. Elle avait besoin de réfléchir. Elle avait besoin de peser le pour et le contre. Peut-être qu'elle ferait mieux de partir ? Le clan ne semblait pas vouloir d'elle. Pourtant, l'akita se refusait à laisser Karara. Elle lui avait promis de l'épauler dans son clan et elle ne trahirait pas cette promesse, peu importait les difficultés. Mais comment régler tout ça ? Comment faire en sorte que le clan la respecte au moins un minimum ? Comment faire pour que, le jour où elle donnera un ordre, on l'écoute ? Avoir un pouvoir se serait un début. Mais le sien ne s'était pas encore montré. Comment savoir ce que ça pourrait bien être ? Devait-elle y songer pour qu'il se manifeste ? Elle n'en savait rien et ne voulait pas poser la question, risquant alors de se ridiculiser.
Léone traversa les Plantes Mouvantes, tranchant furieusement certains obstacles végétaux qui se dressaient devant elle. Elle ne craignait pas ses plantes vivantes, elles n'étaient pas difficiles à mettre en pièce. Tant qu'elle continuait de bouger, rien ne pouvait l'arrêter ou la mettre en danger dans cette forêt de lianes et de plantes carnivores. L'akita finit par en sortir, se retrouvant en haut d'une petite cuvette. Elle y descendit machinalement, se retrouvant sur une surface rocheuse partiellement entourée d'eau. C'est en s'approchant de ce qu'elle avait pris pour une cascade ordinaire que la blonde se rendit compte d'une chose déroutante : l'eau remontait la cascade, elle n'en descendait pas. Elle regarda un moment le courant d'eau, la gueule entrouverte de surprise, puis baissa la tête en repensant à sa situation.
Plus elle restait ici, plus Léone se rappelait de sa terre natale. Cette cascade... elle en trouvait du même genre chez elle. C'était si loin, ses parents lui manquaient tellement. Elle ignorait ce qu'ils étaient devenus. Elle se souvint alors de ce que le Faucheur lui avait dit : un loup dans ce clan était capable de voir à travers le temps. Il pourrait peut-être lui dire ce qu'il était advenu de ses parents ? Mais ce n'était pas la priorité. Pour l'heure, ce qui la préoccupait le plus était son intégration. Qu'est-ce qui clochait chez elle ? Elle n'avait pourtant rien fait de mal, mais la moitié du clan ne semblait même pas vouloir lui adresser la parole.
Léone entendit un bruit de pas provenant du chemin qu'elle avait pris pour descendre. Qu'est-ce que c'était ? Ou plutôt qui ? Elle soupira longuement en l'entendant approcher. Est-ce que c'était un membre du clan qui venait la critiquer, ou la menacer peut-être ? Si c'était le cas, il tombait bien mal car la nouvelle Bêta de la Terre n'était pas d'humeur à encaisser ça sans broncher. C'est en tournant à demi la tête qu'un de ses yeux couleur doré capta un physique qu'elle avait déjà vu. Il s'agissait de Gothic, l'assassin le plus redouté du clan à ce qu'elle avait entendu. C'était aussi celui qui avait « fait équipe » avec elle lors de sa mission d'admission. Elle avait probablement un air à moitié déprimé, n'étant pas forte pour cacher ses sentiments. Ses oreilles étaient légèrement tombantes et son regard portait une légère empreinte de tristesse mêlé à l'incompréhension. Ce n'était pas dirigé contre Gothic, mais c'était sans doute ce qu'il vit alors qu'elle lui adressa.

« Qu'est-ce que tu veux, Gothic ? »

Léone était pas d'humeur très causante, très prise par ses propres réflexions et celles qu'elle a dû prendre depuis quelques jours maintenant. Cependant, elle était un peu curieuse de ce que le mâle noir pouvait bien lui vouloir pour qu'il l'ait suivi jusqu'ici si tôt dans la journée.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware 006600
Hybris d2d739
Médée 660000
Faubaru 104e12
Bélial 8b0000
Rakah eea03b
Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3900
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3352

MessageSujet: Re: Réflexions sous la cascade [PV. Gothic]   23/8/2017, 00:22

Gothic - Assassin - Clan de la Terre
Opale était à présent hors d'état de nuire : quelque part dans les plantes mouvantes, en pièces, enfermé dans un cercueil enchaîné et bien gardé par des équipes se relayant et les plantes accessoirement. Personne, mis à part les gardes et les haut-gradés, n'avaient le droit de s'approcher. D'ailleurs, personnes à part eux ne connaissaient l'endroit où se trouvait Opale. Même Gothic ne savait pas où il était. Bien qu'Amit ait insisté pour connaître l'emplacement de cette cellule, les gardes n'avaient pas lâché le morceau. Un minimum de personnes au courant pour éviter des éventuelles représailles, libérations ou interrogatoires personnels.

Maintenant que ce fauteur de troubles est sous verrou, Gothic n'a plus rien à faire. Il est libre. Libre de mener sa vie de parent et de flemmarder. Il en profita pour passer du temps avec Verd. La pauvre petite ne pouvait avoir autant d'attention de sa part. Entre Rahawk et cette mission importante. Mais maintenant, son papa était là pour elle ! Jusqu'à nouvel ordre du moins. Rahawk était assez grand et fort pour gambader tout seul. Gothic avait aussi passé le plus clair de son temps à l'entraîner. Par conséquent, le monstre avait de l'avance et pouvait se débrouiller aisément. De quoi les éloigner tout les deux ce qui fera le plus grand bien à son fils qui en avait marre de cette routine d'entraînement avec son père.
-----
En ce moment, Gothic n'était pas avec Verd. Celle-ci était partie à la plage avec ses amies, sous la tutelle de nourrices. Elle devait bien s'amuser avec ce magnifique soleil. L'eau devait y être agréable. Le crêteux avait décidé de partir à la rencontre de Léone. Il ne lui avait pas souhaité la bienvenue. En temps normal, ce n'est pas une chose qu'il fait, mais comme ils avaient fais équipe et qu'il l'appréciait, il s'est dit que c'était la moindre des choses. Il partit donc à sa recherche, un cadeau à la clé emprisonné entre ses crocs. Son pistage le mena aux cascades à l'envers.

Il vit Léone non loin du bord, observant cette eau défiant sans cesse la gravité. Il la regarda un moment avant de soupirer et d'emboîter le pas vers elle. Celle-ci finit par le remarquer. Elle tourna la tête en sa direction. Le crêteux remarqua tout de suite son air déprimé. Visiblement, il tombait mal. Elle aurait sans doute préféré que personne ne vienne à sa rencontre. Seulement, maintenant qu'il était là, à se diriger vers elle avec un énorme repas dans la gueule, il ne pouvait pas faire demi-tour.

Il s'arrêta non loin d'elle. Elle lui demanda ce qu'il voulait. Il la regarda un instant puis, il ouvrit simplement la gueule, lâchant ainsi l'énorme cuisse recouverte de viande. Celle-ci était fraîche : les chasseurs venaient tout juste de revenir. Il les avait trouvé sur le chemin. Gothic en avait profité pour prendre ce qu'il jugeait être la meilleure partie. La viande y est moelleuse et les fémurs sont parfaits pour faire passer le temps en rongeant. Il s'était épris de la plus grosse bestiole ramenée dès qu'il l'avait vu. Non seulement le morceau est des plus énormes, mais en plus de ça, ce bovidé redoutable et puissant dépassant aisément un loup comme lui de deux têtes, est succulent. Seulement, ce n'était pas pour lui. Il se lécha les babines puis lui adressa la parole.

Salut Léone.

Il ne la vouvoya pas, il ne l’appela pas non plus par son rang fraîchement acquis. Pour lui, Léone devait faire ses preuves et elle devait être en mesure de lui prouver qu'elle méritait son titre de bêta. Cela ne veut pas dire pour autant qu'il n'a pas de respect pour elle, mais pour qu'il la considère comme sa dirigeante et donc sa dominante, elle devait passer un cap. Karara l'avait tout de suite charmé en tant qu'alpha et ce fut naturellement qu'il s'était plié à ses ordres. Aurë était bêta aux côtés de Lunéria, les deux avaient accepté sa venue au clan de la Terre. Donc, les concernant, il avait appris à répondre aux ordres bien qu'il ne fût pas totalement convaincu, les trouvant trop gentilles pour ce clan. Même si Aurë semblait plus dans l'esprit du clan.

On a pas bien eut le temps de se connaître avec... Platalya ? qui a fait éruption et le reste qui a suivi. Mais, je venais te souhaiter la bienvenu. Et considère ça comme un cadeau...

Il fit allusion à l'énorme butin qu'il avait laissé tombé sans précaution. Il le poussa à l'aide de son museau aux pattes de l'akita. Il se lécha ensuite la truffe. Et dire que c'était sa viande et son morceau préféré. Pour le coup, elle ne pouvait pas dire qu'il ne faisait pas un effort. Il avait envie de croquer dans cette viande juteuse. Il s'était retenu pendant tout le trajet. Il détourna les yeux de ce met. La blonde aurait put finir avec un cadeau entamé.

Léone ne semblait pas dans son assiette. Il y avait de quoi : un nouveau rang, très haut placé, et un clan n'acceptant pas trop cette décision. Peut-être que ce présent lui remontera un peu le moral ? Du moins, Léone n'était pas seule. Elle avait Karara et Aurë pour la soutenir. Et en cas de besoin, elle pourrait compter sur Gothic. S'il n'était pas occupé. Et aussi si leur relation reste positive.

Dommage que la guerrière soit arrivée. J'aurai aimé qu'on botte le cul d'Opale nous-même. Je suis sûr qu'on aurait fait une bonne équipe. Et puis j'imagine que tu es doublement déçu : Tu n'as pas pu valider ta mission d'intégration, même si Karara est passé au-dessus.

Il avait essayé de lui apporter son soutient. Ce jour-là, il avait bien vu la déception dans le regard de Léone quand Platalya avait fait irruption devant eux, leur mission dans la gueule. Pour Gothic, remplir une mission est important. Si l'akita est pareille, il pouvait aisément comprendre sa déception. Même sa double déception puisque pour le coup, Léone avait deux objectifs à remplir. Fort heureusement pour elle, Karara avait décidé de l'intégrer tout de même au clan. Bien que la nouvelle bêta aurait sans doute préféré y rentrer en remplissant une nouvelle mission.


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52


Dessins par Noktelys à gauche et Camomille1777 à droite
Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 9
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2031
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2331

MessageSujet: Re: Réflexions sous la cascade [PV. Gothic]   23/8/2017, 16:42


Léone

Réflexions sous la cascade
Léone n'avait pas tout de suite remarqué une chose pourtant évidente : Gothic avait quelque chose entre les crocs. Ce n'était pas n'importe quoi. Il s'agissait de la patte d'un bovidé quelconque, probablement le fruit d'une chasse récente, on sentait encore l'odeur du sang frais. Bien que ceci sembla très appétissant, le morceau était intacte, hormis bien sûr le fait qu'il ait été arraché au cadavre de la proie. Ce constat surprit un peu Léone, qu'est-ce que le loup noir faisait avec ceci ? Est-ce que ça lui était destiné ? Si c'était le cas, elle ne pourra jamais l'avaler tout entier. Mais elle aura sans doute très tôt la réponse à cette question. L'assassin lâcha nonchalamment le morceau de viande imposant et se lécha les babines, ayant visiblement du mal à cacher son attrait pour la viande qu'il se trimballait. Il prit ensuite la parole sans répondre tout de suite à la question de la blonde.

Salut Léone.

Au moins, ça avait le mérite d'être simple. Il n'y avait pas de grade, pas de moquerie ou de méchanceté, même pas une marque d'animosité dans la voix de Gothic. Son ton était relativement mesuré, comme Léone aimerait que celui de tous le soit. Après un bref silence, le mâle noir poursuivit.

On a pas bien eut le temps de se connaître avec... Platalya ? qui a fait éruption et le reste qui a suivi. Mais, je venais te souhaiter la bienvenu. Et considère ça comme un cadeau...

C'est vrai que leur première rencontre fut trop remplie pour qu'ils aient bien le loisir de faire connaissance. Peut-être que c'était un meilleur moment ? Au moins, Léone penserait un peu moins à sa situation actuelle en parlant d'elle-même et en entendant parler l'assassin, quoique ça pourrait avoir l'effet inverse. L'akita était trop fière pour céder, si la conversation devait devenir personnel, même un peu, il ne fallait pas qu'elle laisse trop paraître son état actuel, bien que son corps l'exprimait déjà bien.
Gothic était donc venu lui souhaiter la bienvenu ? Avec un cadeau ? C'était bien le premier à faire preuve de tant de politesse avec elle, mise à part Karara mais c'était différent. Ceci lui fit redresser les oreilles et afficher un air légèrement étonné. Elle était tellement expressive, beaucoup trop à son goût. Ça lui avait déjà fait défaut à sa seconde entrevue avec Hydromos, elle ne voulait pas tout rater une seconde fois. Il s'agissait d'un membre assez ancien du clan, plutôt puissant part ailleurs. Léone entendait parler de lui comme un assassin redoutable et très redouté par une partie du clan. Il valait mieux l'avoir en ami qu'en ennemi et elle était prête à croire ses bruits qui parcourraient le camp en voyant la stature et l'aspect général de Gothic. Qu'il fasse preuve d'autant de gentillesse semblait cacher quelque chose, ou alors c'est une habitude ? La blonde doutait que ce soit ça ; il était sûrement juste un peu curieux de la connaître. Si c'était le cas, cette curiosité était partagée. Léone avait été surprise à plusieurs reprises durant leur très brève mission. Elle pensait que cet individu ferait un excellent ami, si le courant passait entre eux.
L'akita avait baissé un instant les yeux vers la patte appétissante et se lécha brièvement les babines. Elle n'avait pas mangé avant de partir, autant dire qu'elle avait une faim de loup, mais pas assez pour manger une pièce aussi immense. Les paroles de Gothic firent revenir son attention sur lui.

Dommage que la guerrière soit arrivée. J'aurai aimé qu'on botte le cul d'Opale nous-même. Je suis sûr qu'on aurait fait une bonne équipe. Et puis j'imagine que tu es doublement déçu : Tu n'as pas pu valider ta mission d'intégration, même si Karara est passé au-dessus.

Gothic semblait plus compréhensif que la moyenne des loups de ce clan. Il pensait qu'ils feraient une bonne équipe en plus ! Il se pourrait qu'ils deviennent bons amis au final. Elle devait commencer à répondre maintenant au lieu de réfléchir beaucoup trop. Léone hocha légèrement la tête, la mine toujours un peu triste, bien que ses yeux ambrés brillaient un peu plus et que ses oreilles s'étaient redressées.

C'est vrai que j'aurai aimé réduire la Pierre en pièces moi-même. Il a fait du mal à Wiosna. Quelque chose en moi me poussait à le venger.

Elle mit un coup de patte puissant sur le sol rocheux, creusant de légers sillons dans la pierre avant de poursuivre.

J'aurai aimé faire plus forte impression c'est vrai. Elle baissa les oreilles. J'aurai préféré devoir faire autre chose qui me permette de montrer ce que je vaux. Je n'en veux pas à Karara, elle m'a offert un but qui est de l'aider comme je peux. Mais si je ne gagne pas le respect du clan, je ne serai jamais utile. Je réfléchis depuis quelques jours à comment prouver à tout le monde que je mérite le poste que Karara m'a donné.

Elle s'arrêta un moment et baissa le regard vers le « cadeau de bienvenue » que Gothic avait apporté. Léone en prit un bon morceau avant de relever le museau vers le mâle noir. Ses pattes avant de son museau étaient à présent tâchés de sang, chose assez visible sur son pelage gris-blanc. Elle adressa un léger sourire à l'assassin.

J'apprécie ton geste, vraiment. Je ne pensais pas que quelqu'un du clan, surtout toi, ferait ça pour une nouvelle venue mal vue comme moi. D'ailleurs, j'ai bien vu que tu mourrais d'envie de mordre dans cette patte. Tu peux en prendre, je ne pourrai jamais manger tout ça seule. Son sourire s'élargit un peu. Ce serait dommage de gaspiller une si bonne nourriture.

Léone commença ensuite à manger, appréciant beaucoup le goût du sang couplé à celui de la chair tendre de la proie. C'était définitivement l'un des meilleur morceaux de la bête en question. Il paraissait difficile de faire mieux aux yeux de l'akita. Après avoir mangé un moment sans rien dire, elle releva la tête pour relancer la discussion.

J'entends beaucoup de chose à ton sujet, Gothic. Certains te disent terrifiant au possible, d'autres te disent tortionnaire. Tous sont d'accords sur le faite qu'il vaut mieux ne pas t'avoir sur le dos. C'est une sacré réputation, j'admets que tu en impose naturellement.

Léone n'était pas du genre lèche-bottes ou hypocrite. Elle disait ça en toute sincérité. La blonde n'aimerait pas avoir à faire face à Gothic en combat, d'autant qu'elle n'avait pas encore de pouvoir. Elle se remit à manger, gardant son regard vers l'assassin pour voir sa réaction. Son expression était devenue plus détendue, son intérêt avait été capté par ce loup noir assez impressionnant, lui faisant oublié ses états d'âmes un moment.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware 006600
Hybris d2d739
Médée 660000
Faubaru 104e12
Bélial 8b0000
Rakah eea03b
Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3900
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3352

MessageSujet: Re: Réflexions sous la cascade [PV. Gothic]   25/8/2017, 00:59

Gothic - Assassin - Clan de la Terre
L'akita fut étonnée de ce soudain geste positif en sa faveur. Surtout provenant de Gothic. Il se douta que pour elle, il était bien la dernière personne à effectuer un tel geste. Il se doutait aussi qu'elle eût déjà ouïe de sa réputation au sein du clan. Après quelques instants à se regarder silencieusement, elle baissa les yeux sur le présent. Elle se lécha les babines, montrant son intérêt pour ce plat. Son cadeau était donc appréciait pour l'instant. Elle sembla juger la cuisse. Hésitant peut-être à la manger. Elle devait se demander si ce geste cachait quelque chose.
Elle laissa Gothic parler de nouveau. Elle était plongée dans ses pensées entre ces paroles se demandant sans doute pourquoi il se donnait la peine de venir la voir. L'akita brisa à son tour le silence.

C'est vrai que j'aurai aimé réduire la Pierre en pièces moi-même. Il a fait du mal à Wiosna. Quelque chose en moi me poussait à le venger.

Le petit Wiosna. Elle avait eut vent de cette histoire. Si elle avait souhaité le venger, cela voulait donc dire qu'elle le connaissait et qu'elle l'appréciait. C'est vrai qu'il est attachant. La blonde frappa le sol rageusement et poursuivit sa réponse. Comme il s'en était douté, Léone aurait aimé montrer à Karara sa valeur en remplissant une autre mission. Bien entendu, elle n'approuvait pas totalement le choix de Karara concernant son rang. Elle n'y connaissait rien après tout. De ce qu'il savait, Léone était une solitaire. Était-elle solitaire depuis sa naissance ? Ça, il ne le savait pas. Mais elle n'était pas native d'ici, c'était sûr.

Finalement, elle croqua dans la cuisse, en mangeant un morceau avant de poursuivre. Elle le remercia pour le cadeau et enchaîna sur le fait qu'elle fut surprise qu'il soit le premier à venir vers elle. Gothic n'en dit rien, la regardant de son air neutre. Les coups d'œil de l'assassin sur la viande ne lui avaient pas échappé et elle lui fit d'ailleurs remarquer. Sur le coup, il fit une légère moue. Elle lui accorda son approbation pour qu'il mange avec elle. En entendant ceci, ses oreilles se dressèrent, il sourit et il ne put s'empêcher de remuer un peu la queue. Il se précipita déçu et croqua dedans, arrachant un morceau. Il finit par s'asseoir, mâchant la viande. Ils mangèrent un peu ensemble avant de reprendre leur discussion. Ce fut Léone qui s'engagea, alors que Gothic réfléchissait à quelque chose.

Elle lui parla de sa réputation au sein du clan. Terrifiant et tortionnaire furent ses mots employés. Il est vrai qu'il l'était. Moins qu’auparavant pour le côté tortionnaire du moins. Il est vrai qu'il ne fallait pas avoir le crêteux comme ennemi. Si vous êtes de son clan et qu'il vous a dans sa ligne de mire ou qu'il ne vous aime pas, il vous en fera baver. Même un titre de noble ne pouvait rivaliser contre ça. Dastel en est un exemple parfait. Suite au compliment de Léone sur son physique. À la manière d'un noble dont l'ego est flatté, Gothic prit un air hautain, se redressa et plaça une patte sur son poitrail. Il lâcha un "Merci" d'une voix noble et afficha un large sourire ainsi qu'un regard enjôleur. Cette imitation contrastée avec son museau, ses dents de sabre et sa patte tachés de sang. Il reprit ensuite son air habituel, ayant gardé cet air noble seulement le laps de temps nécessaire à sa réponse brève. Il se lécha les babines et les canines avant de répondre plus sérieusement :

Ma réputation a changé, mais quand je suis rentré dans le clan, elle était mauvaise. J'ai fait parti, pendant un temps, d'un clan qui a fais beaucoup de tort au pays. Ma réputation garde les mêmes traits, mais je me suis adouci depuis. Et entre nous... J'adore cette réputation ! Ça me plaît bien que certains aient peur de moi ou qu'ils soient jaloux. Au moins, on me fait pas chier et ça éloigne les petits jeunes qui se croient tout permit.

Il lui fit un petit clin d’œil. Son intégration et ses débuts furent difficiles à cause de son caractère de cochon. Il avait vite pris le rythme des entraînements et avait suscité l'intérêt, mais aussi la peur au sein de son escadron. Ayant une facilité à mettre au tapis ses adversaires de son groupe. Peu à peu, il a pris l’instinct de meute et s'est intéressait à la vie du clan.

Il faut dire aussi qu'en ce temps-là j'étais bien plus égoïste, hargneux et colérique que maintenant. Si j'ai changé les mœurs me concernant, tu y arriveras toi aussi.

Le clan de la Terre lui avait fait beaucoup de bien concernant son caractère. Être entouré d'individus forts, mais posés, solidaires et se respectant les uns les autres, cela avait fini par calmer ses ardeurs de jeune loup sortant de cette période Pandore. Sans oublier qu'il avait été pourchassé par ce même clan et emprisonné. C'était aussi pour cela que ce caractère détestable l'habitait en ce temps-là. Être sur ses gardes et se méfier des gens sans cesse vous rend instable, détestable et parfois même méchant. À présent, il n'avait plus à être ainsi. Même si l’égoïsme faisait toujours partit de lui, c'était bien moins important à présent. Il avait toujours un côté détestable et sadique. On ne refait pas totalement quelqu'un. Ces traits de caractère font partit de lui, mais ils sont atténués par cet environnement. En résumé, il était devenu plus doux. Par la suite, il lui fit part de ce qu'il avait songé auparavant, lorsqu'ils mangeaient.

Peut-être pourrais-tu demander à Karara de suivre quelques entraînements d'escadron ? Et de remplir quelques petites missions ? Ça te permettra de te rapprocher de nous et faire meilleure connaissance. Lors des entraînements, on a des exercices en duo ou trio notamment.

Quand on a un physique comme Léone, se mêler aux escadrons est un bon moyen de connaître beaucoup de monde. Surtout dans leur clan. Léone souhaitait s'intégrer rapidement en faisant bonne impression. Si elle était aussi forte que l'impression qu'elle dégageait, le clan l'aurait plus facilement en estime. Ils verront ainsi qu'elle peut être une bonne guerrière ou autre, qu'elle n'est pas faible et elle suscitera l’intérêt. Du moins, c'est comme cela que Gothic le concevait.


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52


Dessins par Noktelys à gauche et Camomille1777 à droite
Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 9
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2031
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2331

MessageSujet: Re: Réflexions sous la cascade [PV. Gothic]   27/8/2017, 12:48


Léone

Réflexions sous la cascade
Quand Léone avait autorisé Gothic à manger lui aussi, ayant remarquer son intérêt pour cette énorme cuisse qu'il lui avait apporté, le loup noir redressa les oreilles et remua la queue, sans doute un peu contre sa volonté. Il se jeta ensuite sur la viande et en prit un morceau. Après que Léone ait complimenté son physique, il prit un air hautain qui semblait caricaturer une sorte de noblesse pour la remercier. C'était sans doute d'avantage pour se moquer des nobles, dont l'akita avait appris l'existence peu après son intégration, que pour tenter de lui faire du charme. D'ailleurs, la posture que l'assassin avait prise n'allait pas du tout avec son physique de tueur. Ses deux dents qui dépassaient et cette drôle de tâche verte sur sa truffe que la blonde remarqua à ce moment cassaient un peu cet air faussement noble. Le mâle noir se lécha les babines avant de répondre de façon plus sérieuse à ce que la chienne venait de dire de sa réputation.

Ma réputation a changé, mais quand je suis rentré dans le clan, elle était mauvaise. J'ai fait parti, pendant un temps, d'un clan qui a fais beaucoup de tort au pays. Ma réputation garde les mêmes traits, mais je me suis adouci depuis. Et entre nous... J'adore cette réputation ! Ça me plaît bien que certains aient peur de moi ou qu'ils soient jaloux. Au moins, on me fait pas chier et ça éloigne les petits jeunes qui se croient tout permit.

Le clin d'oeil qui suivit fit sourire Léone. Comme elle le comprenait sur ce point. C'était insupportable que des jeunes se croyaient plus malins que vous alors qu'ils ne savaient pas la moitié de ce que vous saviez. Une réputation de tortionnaire devait à coup sûr faire peur aux plus jeunes et calmer les plus hardis du lot. Mais cette réputation pouvait avoir des désavantages, bien que ce ne fusses sans doute pas un problème pour le créteux. Ce dernier ajouta.

Il faut dire aussi qu'en ce temps-là j'étais bien plus égoïste, hargneux et colérique que maintenant. Si j'ai changé les mœurs me concernant, tu y arriveras toi aussi.

C'était vrai que Gothic semblait bien plus emprunt de calme et de mesure que ce qu'on disait de lui. Après, Léone ne l'avait pas encore vu sur un mauvais jour. Il ne fallait sans doute pas embêter l'assassin un jour où il serait de mauvais poils. L'évocation au fait qu'elle pourrait elle aussi changer ramena Léone à sa situation. Elle baissa un peu le museau et recommença à se demander comment elle allait faire. L'akita ne s'attendait pas à ce que se soit à nouveau le loup noir qui lui apporta la réponse.

Peut-être pourrais-tu demander à Karara de suivre quelques entraînements d'escadron ? Et de remplir quelques petites missions ? Ça te permettra de te rapprocher de nous et faire meilleure connaissance. Lors des entraînements, on a des exercices en duo ou trio notamment.

C'était une bonne idée ! Elle connaissait mal les uses et coutumes des clans. Se mêler à un groupe d’entraînement serait un bon moyen de montrer son habilité, elle avait passé tellement de temps à se perfectionner au combat que faire une démonstration en surprendrait plus d'un. Faire de petites missions ? Pour le coup Léone comprenait moins bien à quoi Gothic faisait allusion. En quoi cela consisterait ? Karara saurait le lui dire, elle ne voulait pas passer pour une imbécile aux yeux de l'assassin.
Jusqu'à maintenant, Léone n'avait pas beaucoup répondu, ayant juste écouté le mâle noir tout en mangeant. Elle prit un second morceau de la cuisse bovine avant de se lécher les babines et de prendre la parole.

Ton idée est sûrement la meilleure. Je ne connais pas bien le fonctionnement des clans pour l'instant. Si je peux montrer mes capacités sur des entraînements au combat, je ferai sans doute bonne impression, bien que je ne sache pas à quel point les individus sont forts ici.

C'était un peu ce qu'elle craignait au fond, être trop dépassée par les autres. Dans son pays, se battre et être le meilleur était l'objectif de chacun. Elle était arrivée presque au sommet avant cette fameuse nuit... Cette nuit à laquelle elle n'aimait pas repenser. Une tristesse fugace passa dans son regard, ainsi qu'un air pensif bref, avant qu'elle poursuive.

D'après ce que tu dis, être dans un clan est une chose positive. Pour l'instant, j'ai pas ce point de vue. Mais c'est sûrement une question de temps. Le temps que je me mêle aux autres et que je me fasse une place, j'imagine.

Léone n'avait pas grand chose de plus à en dire. Elle devrait essayer de se mêler à la vie quotidienne du clan, participer aux entraînements, aux chasses, à toute ces activités qui lui permettront de montrer ses forces aux autres membres. Ça changerait par rapport à son comportement un peu distant de ses premiers jours au clan. Peut-être que c'était pour ça qu'une grosse partie du clan la voyait d'un mauvais œil. Elle devait agir pour que ça change et le plus tôt sera le mieux. L'akita décida de dévier la conversation, cherchant à assouvir sa curiosité en ce qui concernait Gothic.

Je me pose pas mal de questions sur toi à vrai dire. Déjà, je me demande pourquoi tu gardes ce boulet attaché à la patte. C'est pas un peu gênant ? Pourquoi ne pas avoir cherché à t'en débarrasser ?

C'était pas vraiment une question épineuse, juste que ça avait un peu dérouté Léone de voir ce loup trimballait un boulet attaché à sa patte. Elle pensait qu'il serait largement capable de s'en défaire si il le voulait, ou alors qu'un pouvoir lui permettrait de le faire au sein du clan. Elle recommença à manger, gardant son regard sur Gothic. L'akita gardait une attitude ouverte. Le crêteux avait sans doute pas mal de questions à lui poser et elle comptait bien y répondre. Le loup noir avait été le plus agréable et un minimum attentionné avec elle depuis son arrivée, elle commençait à lui faire confiance.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware 006600
Hybris d2d739
Médée 660000
Faubaru 104e12
Bélial 8b0000
Rakah eea03b
Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3900
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3352

MessageSujet: Re: Réflexions sous la cascade [PV. Gothic]   2/9/2017, 18:03

Gothic - Assassin - Clan de la Terre
Leur discussion était calme, rythmée par les bruits de leur repas et l'odeur du sang. Dis comme ça, le tableau ne faisait pas rêver. Mais c'était une situation tout à fait normale. Il y avait toujours quelques petites secondes de flottement entre eux, quand ils se répondaient, traduisant un bien être. L'idée de Gothic pour s'intégrer, plut à Léone. Il pouvait clairement le voir. D'ailleurs, elle le lui dit. Elle avoua ne pas connaître le fonctionnement des clans. Est-elle solitaire depuis son enfance ? Surement. Mais peut-être aussi que son ancien clan n'avait pas le même fonctionnement que chez eux. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne comprenne leur fonctionnement. Si elle suit cette idée, elle ne tardera pas non plus à connaître la force de leurs escadrons. Gothic n'en dit rien. Elle le découvrira toute seule. Il n'avait pas envie de vanter la force du clan au risque de lui faire peur ou de paraître trop fanfaron.

Le cendré voyait bien que Léone n'était pas encore à l'aise avec le clan. Faire parti d'un clan était tout nouveau pour elle, apparemment. Elle devait se sentir perdue, bien plus qu'elle ne le montrait. Il se souvient de son entrée au clan de la Mort. Il fit face à une nouvelle situation, beaucoup d'individus, un nouveau mode de vie, des règles et des ordres à respecter. Il avait eu du mal à s'adapter à tout cela et ça devait être la même chose pour elle. Bien que la situation initiale ne soit guère la même, les problèmes d'adaptation restaient à peu près semblables.

Léone choisit de dévier la conversation sur autre chose. Elle partit sur la voie de la connaissance d’autrui. D'un air curieux, elle posa les yeux sur le boulet attaché inlassablement au loup cendré. Elle avoua se poser bon nombre de questions sur lui. Puis, elle posa sa question sur cet étrange accessoire, reposant le regard sur l'assassin entre temps. Le mâle cendré posa les yeux sur cet objet sphérique et posa sa patte avant dessus, pour le faire un peu rouler vers l'avant. Il le mit, ainsi, un peu plus en évidence. Le boulet de forçat est à peu près le même que pour un humain, soit environ vingt centimètres de diamètre pour huit kilogrammes. La chaîne est assez longue, un mètre ou un peu moins. Tandis que la blonde se remit à manger, le cendré laissa sa patte sur le boulet et tout en le regardant, il lui répondit.

Erf, j'ai essayé, mais on ne peut pas. J'ai été emprisonné pendant une courte période, il m'a été mis à ce moment là, mais il est comme scellé. On ne peut pas l'ouvrir. J'ai appris à me déplacer avec. Quand on a l'habitude, ce n'est plus vraiment gênant...

Il trainait ce boulet depuis maintenant presque quatre ans. Il avait eu le temps de s'habituer à sa lourdeur. A force de le tirer en marchant, sa patte était devenue assez puissante pour le trainer avec aisance, même en courant ou le soulever en sautant. A vrai dire, cela pouvait même se révéler être une arme. Il lui ait déjà arrivé de donner un coup de boulet à quelqu'un. Enfin, il avait aussi son pouvoir afin de soulever le boulet, à l'aide d'une création, pour courir plus facilement ou autre. Certes, il lui arrivait quelques petits désagréments comme se le coincer à une racine, des herbes hautes ou des lianes, ce genre de conneries. Mais ces petits désagréments n'étaient pas insurmontables. C'était juste chiant quand ça arrivait. Il reposa les yeux sur Léone avant de poursuivre.

Il me semble quand même que le pouvoir l'ayant scellé se soit affaiblit : il est moins serré que quand je l'ai eu. Peut-être qu'un jour, il me lâchera.

À force de ne pas faire attention, le cognant sans ménagement, la brutalité aura peut-être raison de cet acier scellé. De plus, le loup scelleur était sans doute mort avec Pandore. Ou n'avait plus son pouvoir. Cela étonnerait grandement l'assassin qu'il soit intégré à un clan, vu l'attachement qu'il portait à Pandore. Son frère et lui avaient bien réussi à être libérés d'autres enchaînements du loup scelleur. Alors, Gothic gardait au fond de lui un espoir que le boulet lâche l'affaire un jour ou l'autre. Si ce jour arrive, ça lui manquera un peu, puisque le boulet faisait parti de lui à présent, mais il sera soulagé d'un poids.

Et toi, tu viens d'où ? Tu sembles venir d'un peuple guerrier en tout cas.

Il en savait très peu sur Léone, même absolument rien. Mis à part le fait qu'elle était une solitaire et qu'elle connaisse bien Karara et visiblement Wiosna également. En même temps, si on ne lui demande pas, elle ne risque pas de parler d'elle. L'akita avait une attitude ouverte, encline à la discussion. Alors, il en profita pour connaître son origine. Tout en écoutant sa réponse, il arracha un nouveau morceau de viande.



__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52


Dessins par Noktelys à gauche et Camomille1777 à droite
Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 9
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2031
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2331

MessageSujet: Re: Réflexions sous la cascade [PV. Gothic]   2/9/2017, 18:54


Léone

Réflexions sous la cascade
A l'évocation du boulet que Gothic traînait, celui-ci tourna la tête vers l'objet qu'il était accroché à l'une de ses postérieures. Léone se remit à manger tout en gardant son attention sur l'assassin. Ce dernier avança un peu le boulet à l'aide d'une patte antérieure. Il devait peser un peu moins d'une dizaine de kilos à vue de nez, mais il était difficile de déterminer si c'était gênant, d'où la question que l'akita avait posé. Tout en gardant un œil sur la sphère massive, le loup noir lui répondit.

Erf, j'ai essayé, mais on ne peut pas. J'ai été emprisonné pendant une courte période, il m'a été mis à ce moment là, mais il est comme scellé. On ne peut pas l'ouvrir. J'ai appris à me déplacer avec. Quand on a l'habitude, ce n'est plus vraiment gênant...

C'était donc une marque d'un emprisonnement passé. Vu comme il en parlait, ça devait dater d'un moment. Léone était encore loin de tout savoir sur l'histoire de la région. Elle demandera peut-être l'origine de cet emprisonnement si l'occasion se présentait. Gothic avait donc déjà essayé de s'en défaire, sans succès. Il fallait croire que boulet, ou plutôt son attache, était particulièrement solide. Il serait scellé ? Sûrement l’œuvre d'un pouvoir, c'était la réponse logique qui venait à la blonde. Elle découvrait un peu plus chaque jour à quel point les individus de cette région gagnaient en puissance grâce à ces dons qu'ils disaient venir de leur panthéon divin. C'était peut-être vrai, à en juger par ce qu'elle avait entendu sur un certain Akui qui serait l'un des dieux de cette région. Gothic reporta son regard sur Léone avant d'ajouter.

Il me semble quand même que le pouvoir l'ayant scellé se soit affaiblit : il est moins serré que quand je l'ai eu. Peut-être qu'un jour, il me lâchera.

Peut-être que c'était vrai. Ou alors il s'était tout simplement habitué à cette sensation d'enchaînement ? Quoiqu'il n'était pas impossible que ce soit le cas, en admettant que ça soit bien l’œuvre du pouvoir d'un loup. Si ce dernier mourrait, il y avait fort à parié que ses créations disparaîtraient plus ou moins rapidement. Peut-être que le mâle noir se trouvera un jour allégé de ce poids, même si ça ne semblait effectivement pas le gêner plus que ça. Vint ensuite une question que Léone attendait.

Et toi, tu viens d'où ? Tu sembles venir d'un peuple guerrier en tout cas.

Au moins, il avait deviné ça tout seul, même si c'était plutôt évident. L'akita repensa à ses terres d'origine, ses particularités, ses plaines et montagnes, des espaces autant restreints qu'immenses et dégagés. Elle avait eu le regard dans le vague un moment, puis cligna des yeux en s'en rendant compte. Léone répondit alors à Gothic sur un ton où perçait une pointe de nostalgie.

Je viens de loin à l'Est. J'ai voyagé trois ans pour venir ici alors autant dire que je ne ferai pas le chemin inverse. Là d'où je viens, les choses sont bien différentes. L'important, c'est d'être le meilleur. Dès notre naissance, on nous apprend qu'être le plus fort permet d'être en bonne position. On nous apprend le respect des anciens qu'on doit toujours considérer comme plus sage que nous-même. On nous apprend à nous battre, plus ou moins bien selon la famille dans laquelle on se trouve. Oui, les clans n'existent pas dans ma région natale, on se regroupe par famille. Il y a une sorte de conflit permanent pour devenir le plus influent. Les luttes commencent dès la jeunesse. J'ai fait beaucoup d'erreurs... trop d'erreurs...

Léone baissa un peu le museau, l'air maussade, avant de continuer.

J'ai été arrogante. J'ai défié des jeunes plus forts que moi. Mon père, il était le meilleur dans le domaine du combat, il m'a tout appris. Mais je manquais cruellement de... discernement. Je me suis fais beaucoup d'ennemis et presque aucun allié. Si bien que... J'ai été obligé de fuir... En laissant mes parents qui ont voulu couvrir ma fuite...

Léone tremblait, pas de tristesse ou de peur, mais de fureur. Elle s'en voulait tellement. Elle se sentait si incapable de ne pas avoir pu les aider, d'avoir dû fuir vers l'Ouest pendant trois ans pour avoir une occasion de recommencer, mais jamais de se racheter. Elle se leva, ses yeux se mettant à luire de façon surnaturelle, ses griffes ainsi que ses coussinets firent de même. La blonde frappa rageusement de l'antérieure droite, la roche se fissurant sur un demi-mètre autour de l'impact. Elle ajouta sur un ton qui trahissait largement à quel point elle s'en voulait.

Comment j'ai pu être aussi idiote !? Aussi faible ?! Mes parents sont peut-être morts à cause de moi !

L'aspect luisant de certaines parties de son corps disparut comme il était apparut, sans que l'akita semble s'en rendre compte. Elle se laissa retomber au sol et posa la tête sur ses pattes, les yeux un peu humides, tant de colère que de tristesse, et continua.

Mon père, ma mère, ils étaient tout pour moi... Des mentors, des modèles, mon père était même une sorte d'idole pour moi... Je rêvais d'être comme lui, voir meilleure... Mais je ne pourrai jamais me mesurer à lui... Même s'ils sont encore en vie, je ne les reverrai sans doute jamais...

Léone se fit ensuite silencieuse, regardant dans le vague. Elle ne s'était pas rendue compte de la présence de fissures autour d'elle, trop prise dans une sorte d'extériorisation de ses remords pour y prêter attention. Elle aurait voulu ne pas faire ça devant quelqu'un. Elle aurait préféré être seule dans son coin pour exploser comme ça, mais ces remords était toujours présents, bien que sa décision de se faire une nouvelle vie avait été prise.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware 006600
Hybris d2d739
Médée 660000
Faubaru 104e12
Bélial 8b0000
Rakah eea03b
Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3900
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3352

MessageSujet: Re: Réflexions sous la cascade [PV. Gothic]   7/9/2017, 18:29

Gothic - Assassin - Clan de la Terre
Face à sa question, Léone se mit à réfléchir. Ou plutôt, elle partit dans ses pensées. Elle afficha un air absent, se remémorant sans doute des choses. Pendant ce temps, le mâle cendré s'empiffra de quelques autres morceaux de viande. L'akita se reprit finalement et entama sa réponse. Elle lui dit venir de l'est. De très loin d'ailleurs, puisqu'il lui avait fallu trois ans pour venir jusqu'ici. Rien que ça. C'était un long voyage. Elle avait dû en voir des paysages différents et en rencontrer des personnes de diverses origines. Pas étonnant qu'il n'ait jamais entendu cet accent par ici. Et encore, en trois ans, elle avait eu le temps de le perdre un peu. Peut-être même, parlent-ils une langue particulière là d'où elle vient. Elle lui apprit ensuite que dès la naissance, ils sont façonnés pour être forts, car c'est un moyen de survie chez eux. Est-ce un endroit hostile ? Après lui avoir passé un mot sur les anciens, elle vient à la partie qui l’intéressa le plus. Comme il s'y attendait, savoir se battre était bien sûr une chose essentielle dans sa contrée. Elle parla ensuite de familles, précisant qu'il n'y avait pas de clans. Le territoire du pays était divisé entre plusieurs familles. Il devait y en avoir beaucoup, forcément, dont des puissantes écrasant plus ou moins les autres. De ce fait, elle précisa qu'il y avait pas mal de conflits. Ce dont Gothic s'était douté. En quelques phrases, il en avait appris beaucoup sur Léone et sur cette contrée inconnue pour lui. Elle finit sa présentation par une note moins joyeuse, laissant quelque chose en suspens. Après une légère pause, elle poursuivit en parlant d'elle-même.

J'ai été arrogante. J'ai défié des jeunes plus forts que moi. Mon père, il était le meilleur dans le domaine du combat, il m'a tout appris. Mais je manquais cruellement de... discernement. Je me suis fais beaucoup d'ennemis et presque aucun allié. Si bien que... J'ai été obligé de fuir... En laissant mes parents qui ont voulu couvrir ma fuite...

Il la vit trembler. Le museau bas, sa chevelure cachant ses yeux, il ne put distinguer clairement l'expression de son visage. S'apprêtait-elle à pleurer ? Elle avait mal agi et elle s'en rendait compte. Elle le regrettait. Elle se leva d'un coup, relevant le museau vers lui. Le visage de Léone s'était déformé sous l'effet de la colère. Elle le fixait à présent de ses yeux dorés qui s'étaient mis à luire. Le grand mâle cendré se leva également et fit un pas en arrière. Il ne connaissait pas suffisamment la chienne pour savoir comment elle réagira. Peut-être que sous cette colère soudaine, prise d'une impulsivité, elle se jettera sur lui. Il se tient prêt, juste au cas où. Elle détourna le regard et frappa d'un grand coup de patte le sol. Des fissures apparurent autour de sa patte, et ce, sur plusieurs centimètres. C'est en voyant cela qu'il constata que ses griffes et le dessous de sa patte luisaient également. Pas de doute là-dessus, elle commençait à développer un pouvoir. Vu comment elle avait fissuré le sol, sans aucun doute que celui-ci avait un rapport avec la force. Ou alors, un rapport avec la terre comme un tremblement de terre ou la capacité de faire lever celle-ci.

Comment j'ai pu être aussi idiote !? Aussi faible ?! Mes parents sont peut-être morts à cause de moi !

La femelle se laissa tomber au sol. Elle oscillait entre la tristesse et la colère. Elle était en colère contre elle-même. Elle regrettait d'être partie sans rien faire. D'avoir eu ce comportement envers autrui. C'est ce qui l'avait poussé à devoir abandonner ses parents et ces terres. Désormais, elle n'avait plus de chez elle, car elle ne pouvait plus y retourner. Ou plutôt, elle ne voulait pas, au risque d'être encore chassé. Gothic se dit alors qu'il n'avait rien à craindre, en théorie, s'il ne faisait pas de gaffe du moins. Il se détendit.

Mon père, ma mère, ils étaient tout pour moi... Des mentors, des modèles, mon père était même une sorte d'idole pour moi... Je rêvais d'être comme lui, voir meilleure... Mais je ne pourrai jamais me mesurer à lui... Même s'ils sont encore en vie, je ne les reverrai sans doute jamais...

Après ça, l'akita resta muette. L'assassin était dans une position délicate. Il ne savait absolument pas quoi faire. Il n'était pas une personne apte à consoler les gens. Devait-il partir ? Devait-il rester silencieux ? Ou au contraire, devait-il dire quelque chose ? Il ne savait pas comment gérer une situation pareille.

Si tu veux de la consolation, ce n'est pas moi qu'il faut...

Il préférait lui dire, plutôt qu'elle attende un réconfort quelconque de sa part. Il pouvait écouter, mais réagir pour consoler, ce n'était vraiment pas son fort. Gothic n'agissait que comme présence. Il n'allait pas lui dire de tenter l'expérience de repartir là-bas, car elle avait très clairement signifié qu'elle ne le ferait pas. S'il lui fallait trois ans de voyage pour se prendre un vent monumental et revenir de nouveau ici, ce n'était pas la peine. Et puis, merci les six ans aller-retour dans les pattes.

Mais, maintenant que tu es dans le clan de la Terre... Tu devrais voir ça comme une seconde chance.

Elle s'était arrêtée ici. En tant que solitaire, elle connaissait déjà Karara, ce qui lui avait permis d'intégrer le clan de la Terre avec facilité. Elle s'entendait également bien avec Aurë, de ce qu'il avait pu voir. Elle passait aussi du temps avec le petit Wiosna. Elle avait déjà une place au sein du clan, qu'elle devait conserver et faire adopter par les autres. Mais c'était une question de temps et avec l'idée précédente de Gothic, sans aucun doute qu'elle ferait sensation vu ce qu'elle lui avait dis sur son passé.

Et en plus tu commences à développer un pouvoir.


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52


Dessins par Noktelys à gauche et Camomille1777 à droite
Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 9
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2031
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2331

MessageSujet: Re: Réflexions sous la cascade [PV. Gothic]   11/9/2017, 21:43


Léone

Réflexions sous la cascade
Léone ne réalisa pas dans quelle posture se trouvait Gothic. Elle n’avait pas non plus eu beaucoup conscience de ce qui venait de se passer, trop emportée par ses émotions et ses remords. Encore ces fichues émotions. Ces choses que l’akita étaient incapables de contrôler. Au moindre petit dérapage, elle perdait presque le contrôle d’elle-même. La blonde se sentit nulle, de même pas être fichue de se tenir en présence d’un individu qu’elle ne connaissait que depuis peu et qui n’avait pas vraiment besoin de voir ça.
Léone ne bougeait pas de sa posture, ses cheveux retombés sur son visage, cachant ses yeux et une partie de son museau. Un silence s’installa, le mâle noir ne semblant pas bouger non plus. A quoi pensait-il ? Il était sans doute désemparé. L’assassin ne semblait pas être de ceux qui écoutaient les autres et les aidaient à aller mieux. Pourquoi elle avait fait ça devant lui ? Ce n’était pas approprié tant vu la situation que l’individu. Ce dernier finit par briser le silence.

Si tu veux de la consolation, ce n'est pas moi qu'il faut...

Au moins c’était claire. Mais Léone n’attendait pas vraiment du réconfort de la part de Gothic. C’était clair pour elle qu’il n’était pas de ce genre-là, comme beaucoup au Clan de la Terre il semblerait. Mais lui le disait honnêtement au moins, elle savait à quoi s’attendre. L’akita ne bougea que légèrement la tête d’un air entendu, histoire de montrer qu’elle le savait déjà. Le crêteux poursuivit.

Mais, maintenant que tu es dans le clan de la Terre... Tu devrais voir ça comme une seconde chance.

A la mention de ‘seconde chance’, Léone repensa à ce vieux sage qui lui avait dit qu’une nouvelle vie l’attendrait quelque part, loin de chez elle. C’était il y a plus d’un an déjà, mais ça avait servi et la blonde le remercierait si jamais elle le croisait de nouveau. Cette seconde vie, au Clan de la Terre, ne devrait pas être gaspillée à avoir des remords. Elle ne devrait pas ruminer ses échecs. Elle ne devrait pas penser à ses parents perdus. Elle ne devrait pas penser au passé. Elle devrait s’orienter vers le nouveau futur que lui offrait cette seconde vie. Elle devrait tirer des leçons du passé, et s’en servir pour façonner son avenir.
Alors que la Bêta réfléchissait à ça, ce qu’ajouta Gothic lui fit relever la tête avec un air déroutée.

Et en plus tu commences à développer un pouvoir.

Léone ne comprit pas sur le coup, son regard ambré perçant à travers ses cheveux tombant. Puis ele baissa la tête à ses pattes et remarqua les fissures qui partait de l’endroit où elle avait frappé peu auparavant. L’akita leva la patte et la regarda, comme si quelque chose devrait être visible. Mais il n’y avait rien, sa patte ne portait ni blessures, ni traces de ce choc pourtant assez puissant pour fendre la roche. Elle dit alors à mi-voix, comme pour elle-même.

C’est moi qui ait fait ça ?

La blonde se posait à présent des questions sur ce don qui commençait à apparaître. Comment faire pour y faire appel ? Comment l’utiliser ? Jusqu’où pouvait-il aller ? Pouvait-il se développer d’avantage ? Toute ces questions n’avaient peut-être pas de réponses précises, mais elle se dit qu’elle en poserait peut-être une ou deux à Gothic. Elle secoua la tête pour ramener ses cheveux dans une position plus habituelle, puis soupira longuement. L’akita avait l’air emprunte d’une nouvelle énergie.

Tu as raison, comme ce sage qui m’a dit la même chose. Je ne dois pas rester bloquée dans mon passé et plutôt profiter de ce que j’ai eu la chance de trouver. Mes sentiments changent si rapidement ces derniers temps, ça en devient troublant, même pour moi.

Léone s’assit et se passa une patte dans les cheveux pour mieux les arranger. Quand elle releva la tête, la blonde avait visiblement reprit du poil de la bête. Elle ajouta alors.

Ces dons… Comment on les utilise ? Il a l’air de s’être manifesté sur le coup de… la colère. Mais comment je peux mieux contrôler ses apparitions ?

La question était assez simple, la réponse le serait sans doute moins. Léone avait de nouveau son attention toute tournée vers Gothic. Elle espérait ne pas mettre l’assassin mal à l’aise avec son revirement d’humeur.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware 006600
Hybris d2d739
Médée 660000
Faubaru 104e12
Bélial 8b0000
Rakah eea03b
Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3900
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3352

MessageSujet: Re: Réflexions sous la cascade [PV. Gothic]   1/10/2017, 23:09

Gothic - Assassin - Clan de la Terre
Gothic était impressionné de lui-même. Il faut dire qu'il y a quelques années, il aurait passé son chemin en voyant la détresse de l'akita. Jugeant bon qu'elle s'en sortirait bien toute seule, et qu'il n'avait pas besoin de l'aider un tant soit peu. En ayant fait le choix de venir à elle, maintenant, il en connaissait plus sur l'akita. Cela avait également permis à celle-ci d'activer son pouvoir, sous le coup de la colère. Une fois qu'il lui fit remarquer ceci. La chienne japonaise posa les yeux sur le sol et constata les fissures. Elle leva la patte et observa le point d'impact se situant sous celle-ci. Gothic ne dit rien et la laissa observer le sol et sa patte. Il devait lui laisser le temps d'assimiler l'information ainsi que les preuves. Elle devait aussi se poser pas mal de questions, surtout si dans sa contrée d'origine, il n'y avait pas de pouvoir. Ça parait saugrenu, mais il existe bien certaines contrées où les canins n'ont pas de capacité physique comme eux. Léone ne lui en avait pas parlé, alors il rangea sa contrée dans la catégorie de ceux qui n'étaient pas possesseurs de dons. Après plusieurs secondes de contemplation, elle soupira et parla de nouveau.

Tu as raison, comme ce sage qui m’a dit la même chose. Je ne dois pas rester bloquée dans mon passé et plutôt profiter de ce que j’ai eu la chance de trouver. Mes sentiments changent si rapidement ces derniers temps, ça en devient troublant, même pour moi.

Gothic n'était donc pas le seul à lui avoir dit qu'elle devait refaire sa vie. En quelque sorte. La colère et la tristesse de Léone semblèrent s'être envolées pour laisser place à de la détermination. Elle s'assit, replaça un peu ses cheveux et poursuivit :

Ces dons… Comment on les utilise ? Il a l’air de s’être manifesté sur le coup de… la colère. Mais comment je peux mieux contrôler ses apparitions ?

Le mâle cendré ne put s'empêcher de retenir un petit sourire. Être en face de Léone et entamer une discussion sur le pouvoir et la maîtrise, ça lui rappela le jour où il prit Bloodtears comme élève. Ça lui rappela les journées d'entraînements au maniement de son pouvoir ainsi que les entraînements physiques qu'il lui avait demandé en plus. Bloodtears avait pris du muscle, avait gagné en force et rapidité, il maîtrisait l'essentiel de son pouvoir et n'en avait plus peur. Il avait pu se sortir du rang d'oméga pour intégrer un escadron et poursuivre ses efforts.* À présent, c'est Rahawk principalement, ainsi que Cynthia qu'il entraîne. Bientôt, il devra leur apprendre à user de leur pouvoir. Ça allait encore être quelque chose de sportif avec ce cher monstre de Rahawk... C'était le revers de la médaille pour avoir été un gamin aussi teigneux étant petit. Rahawk avait bien pris son caractère de sanglier... Gothic prit soin de s'asseoir également.

Eh bien, puisque c'est la colère qui t'a permis de le déclencher, il faudra dans un premier temps que tu uses de ce sentiment pour l'activer. Ça sera plus facile comme ça. Devoir utiliser sa colère peut être éprouvant, mais c'est le mieux à faire pour le début.

Il ne savait pas s'il était très clair dans ses propos. Il avait un peu de mal à expliquer ce genre de chose. Malgré tout, Bloodtears comprenait bien ce qu'il disait, et même si Rahawk faisait sa tête de mule, la preuve en est qu'il applique maintenant les choses apprises de son père. Au cas où, il ajouta :

En étant en colère, tu as frappé de la patte, sans doute pour te défouler ? Alors malgré toi, tu as concentré ta puissance dans ta patte pour atteindre ce but. Tu vois, quand on est en colère et qu'on veut casser quelque chose ? On devient plus fort sur le coup ! Eh bien, c'est dans ce sens-là que tu dois te concentrer. Après, ça viendra sans devoir user de ce sentiment. L'important, c'est le ressentit. Comme tout à l'heure.

S'il n'était toujours pas clair, il pourrait essayer une approche différente, mais pour l'instant, il ne voyait pas trop comment lui en parler.
* Il va de soit que je l'invente puisque Kerry n'est plus là, mais c'était l'objectif, donc la suite logique. Depuis le temps, je suppose que Bloodtears est dans un escadron et a acquis un nouveau rang.


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52


Dessins par Noktelys à gauche et Camomille1777 à droite
Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 9
Personnages:
PROFILLocalisation : Normandie
Emploi/loisirs : Etudiant

Messages : 2031
Age : 20
Date d'inscription : 01/08/2015

Points : 2331

MessageSujet: Re: Réflexions sous la cascade [PV. Gothic]   2/10/2017, 00:02


Léone

Réflexion sous la cascade
Gothic l’écouta simplement, observant sûrement que les sentiments de Léone avait changé assez rapidement, passant de la déprime à la détermination en à peine quelques instants. Quand elle posa des questions concernant le don dont elle venait de faire usage et les moyens de s’en servir de façon plus contrôlée, l’assassin eut un léger sourire qui ne lui échappa pas. Ça ne semblait pas moqueur, plutôt nostalgique enfaîte. Ça ne semblait pas être le genre du loup cendré de sourire, c’était assez évident aux yeux de l’akita depuis le départ. Peut-être qu’il avait déjà donné ce genre d’indication à un autre individu. Elle enquêterai sur la question si l’occasion se présentait. Pour l’heure, elle tendit l’oreille lorsque le mâle à la crête s’assit et commença à expliquer.

Eh bien, puisque c'est la colère qui t'a permis de le déclencher, il faudra dans un premier temps que tu uses de ce sentiment pour l'activer. Ça sera plus facile comme ça. Devoir utiliser sa colère peut être éprouvant, mais c'est le mieux à faire pour le début.

Léone devrait donc se remettre dans le même état de fureur que plus tôt pour faire venir son don ? Pour mieux comprendre comment il se déclenchait peut-être ? Gothic n’était visiblement pas très pédagogue, mais le principal de l’explication était compréhensible. C’était pas faux que tant que la blonde ne contrôlait pas son pouvoir, elle devrait y faire appel comme elle pourrait. L’assassin ajouta après un moment de silence où il avait paru réfléchir à son explication.

En étant en colère, tu as frappé de la patte, sans doute pour te défouler ? Alors malgré toi, tu as concentré ta puissance dans ta patte pour atteindre ce but. Tu vois, quand on est en colère et qu'on veut casser quelque chose ? On devient plus fort sur le coup ! Eh bien, c'est dans ce sens-là que tu dois te concentrer. Après, ça viendra sans devoir user de ce sentiment. L'important, c'est le ressentit. Comme tout à l'heure.

C’était déjà plus explicite. C’est vrai que Léone s’était figurée qu’elle pouvait fendre la pierre sur le coup de la colère. En temps normal, elle se serait juste fait mal à la patte, ce qui aurait fait passer sa colère, mais cette fois c’était la roche qui avait cédé sous l’impact de cette force additionnelle qu’était son pouvoir. L’akita hocha la tête et entreprit de mettre cette idée en pratique. Elle observa alentour et trouva un rocher qui lui arrivait au menton. Ce serait suffisant pour tester la théorie de Gothic.
Sans rien dire, la nouvellement bêta se leva et approcha du rocher. Le mâle dû se douter de ce qu’elle avait en tête, mais elle ne l’écouta pas si il tenta de l’en dissuader. La blonde ferma les yeux et se laissa envahir par son passé, son sentiment d’impuissance, son incapacité à préserver ses parents. Elle rouvrit les yeux et pivota en assénant un coup de patte arrière au rocher… qui ne fit que la projeter en avant sous l’impulsion, la faisant s’étaler au sol pas loin de Gothic. Léone se releva et s’ébroua avant de dire sur un ton neutre.

C’était pas suffisant, je dois attendre d’avantage pour que quelque chose se produise.

Même si il était possible de voir qu’elle boitait très légèrement, faute du choc sur son arrière droite contre la roche, elle y retourna sans broncher plus que ça. L’akita ferma de nouveau les yeux, se concentrant sur sa frustration, sur le fait qu’elle avait été incapable de réparer ses tords, de corriger ses erreurs. Elle commença à serrer les mâchoires alors que ses griffes et ses crocs ainsi que ses coussinets se mirent à luire comme auparavant. La blonde sentit la puissance de son pouvoir se mettre en place. Elle sentait sa force grandir, la rendant plus puissante physiquement, mais aussi en terme d’agilité. Elle se sentait presque capable d’ébranler un rocher qui fait deux fois sa taille. Elle ouvrit les yeux et pivota de nouveau. Cette fois-ci, le rocher se brisa en deux sous l’impact, quelques petits morceaux furent projetés dans l’eau.
Léone se retrouva face à Gothic et tourna la tête pour constater que le rocher était bien fendu. Elle sourit alors et regarda en direction du cendré. Elle ne s’était pas rendue compte que sa vision s’était troublée et que la tête lui tournait. Elle n’avait pas remarqué que ses forces avaient été sapé par son pouvoir. C’est ainsi que Léone s’écroula après avoir prononcé ces quelques mots.

Ça a marché…

L’akita perdit connaissance peu après, sombrant dans le noir.
code réalisé par fracture46

__________________________
Mes personnages :
Chérubin 0066ff
Kelekt 0000ff
Léone ffcc00
Ware 006600
Hybris d2d739
Médée 660000
Faubaru 104e12
Bélial 8b0000
Rakah eea03b
Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3900
Age : 22
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3352

MessageSujet: Re: Réflexions sous la cascade [PV. Gothic]   8/10/2017, 23:08

Gothic - Assassin - Clan de la Terre
Gothic vit bien au mutisme de la femelle, que sa première explication n'avait rien eu de compréhensible pour elle. Ou plutôt, pas d'une grande aide. Il est vrai que dit comme ça, ça ne faisait pas avancer les choses. User de sa colère, d'accord, mais sinon ? Heureusement, il s'était rattrapé en voyant l'air désemparée de l'akita. Une fois sa seconde explication terminée, Léone sembla bien mieux comprendre ce qu'il disait. D'ailleurs, elle hocha la tête pour le lui signifier. Elle regarda ensuite les alentours, cherchant quelque chose. Allait-elle essayer maintenant ? Quoique, ce n'était pas plus mal. Son pouvoir venait de se déclencher et sa colère à peine disparue, pouvait facilement être ranimée dans les instants qui viennent. Gothic, un peu dubitatif, la laissa faire sans rien dire, se contentant de la regarder.

Léone finit par se lever et s'approcha d'un rocher un peu plus petit qu'elle. Il la suivit du regard et observa ses faits et gestes. Comme il s'en doutait, elle comptait bien essayer de déclencher à nouveau son pouvoir dans l'immédiat. L'akita n'avait surement pas envie d'attendre un autre jour, ni même quelques minutes de plus. Gothic resta où il était et attendit qu'elle se lance. Il commençait à trouver le temps long quand soudain, elle tourna rapidement pour donner un coup de patte arrière à sa cible. Seulement, ce n'est pas le rocher qui prit l'attaque, mais Léone qui se retrouva projetée sous l'effet de l'impulsion. Elle s'étala à quelques mètres de lui. Il n'avait pas loupé une miette de ce spectacle. En revanche, il n'avait pas vu si sa patte s'était mise à briller lors du choc. Il resta quelques instants interdit, avant de pouffer discrètement face à ce retournement de situation. Ce coup-ci, le rocher avait gagné. Peut-être s'était-elle fait mal, mais savoir si elle allait bien ne fut pas sa réaction première, la preuve. Visiblement, la femelle n'avait rien, puisqu'elle se releva assez vite, sans se plaindre d'une douleur quelconque, et s'ébroua.

C’était pas suffisant, je dois attendre d’avantage pour que quelque chose se produise.

La blonde ne se retourna pas vers le cendré et y retourna. On pouvait constater qu'elle boitait un peu. Finalement, son atterrissage ne s'était pas effectué sans dommage. Mais apprendre à utiliser un pouvoir n'est pas toujours chose aisée et se solde parfois par des coups et blessures. Elle se posta de nouveau face à ce rocher. Et Gothic attendit, plus longtemps cette fois-ci. Peut-être le double de temps. Pendant ce laps de temps, il bâilla. Il commençait à s'ennuyer. Il détourna le regard pour le poser sur son présent apporté. La viande avait bien été entamée. Il ne restait plus que l'os, entouré d'une couche de viande plus ou moins épaisse suivant l'endroit. Un bruit de roche que se brise attira de nouveau son attention sur Léone. Il n'avait pas vu l'attaque, mais il supposa qu'elle avait effectué le même mouvement. Cependant, il vit le rocher fendu en deux et des morceaux de pierre voler. Certains plongèrent dans l'eau. Il faut bien avouer, que Gothic fut impressionné par sa réussite, bien que son visage ne le laisser pas paraître. Cela prouvait qu'elle avait véritablement compris ce qu'il lui avait dit.

Léone constata les dégâts. Pour le second round, se fut bien elle qui gagna. Le cendré se leva et s'approcha d'elle. Il voulait voir de plus prêt. Elle se tourna vers lui, le sourire aux babines. Elle affichait tout de même un état fatigué, mais le cendré ne s'en inquiétait pas. Après tout, rien de plus normal. Elle annonça, triomphante, qu'elle avait réussi avant de plonger dans l’inconscience. Et tandis qu'il observait le rocher et qu'il allait lui répondre, il la vit tomber au sol du coin de l’œil.
Gothic l'appela et la secoua un peu, dans l'espoir de la réveiller, mais rien n'y fait. Au moins, elle respirait, c'était déjà ça. Elle n'avait pas de plaies quelconque, ce qui était un bon signe. Elle s'était juste évanouie, rien de plus. Seulement, il n'allait pas rester là avec elle. Et il n'allait pas non plus partir en la laissant ici. Il soupira. Il fallait qu'il la ramène au camp et pour cela, il devait la prendre sur son dos. Il n'allait tout de même pas la trainer au sol. Dans la mesure où il ne l'apprécierait pas, pourquoi pas, mais là, ce n'était pas le cas. Alors, il s'accroupit et tant bien que mal, il se la hissa sur son dos. Heureusement qu'il était un géant musclé, sinon, il aurait du mal à la transporter. C'est qu'elle était lourde aussi. Il réussit à positionner l'akita en long sur son dos, les pattes pendantes de chaque côté de son corps, comme on porte une peau de bête par exemple. Avant de partir, il récupéra le gigantesque os, pas question de le laisser là lui aussi. Il le ramènera à ses petits monstres.

Quand il traversa les plantes mouvantes, certaines d'entre elles le titillèrent un peu, ne reconnaissant pas encore Léone comme une clanique de la Terre. Néanmoins, il régla vite le problème en usant de son pouvoir. Les plantes seront occupées avec les créations plutôt que lui. Arrivé au camp, il se dirigea simplement vers la tanière d'un médecin. Il n'avait pas croisé de garde sur sa route et tant mieux, il aurait eu droit à la fameuse question "Qu'es-ce qu'il s'est passé ?" et il n'avait pas envie d'y répondre. Une fois Léone déposée, son os dans la gueule, il partit en direction de sa tanière pour y déposer son butin. Les gosses étaient sans doute en train de jouer avec d'autres et Ystrelle n'était pas là non plus, peut-être en chasse ou en visite chez quelqu'un. Ne souhaitant pas voir les gens et être tranquille dans sa sieste digestive, il s'allongea et dormit.
- FIN -


__________________________

Hydromos #66ffff | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c | Widys #682e52


Dessins par Noktelys à gauche et Camomille1777 à droite
Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Réflexions sous la cascade [PV. Gothic]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réflexions sous la cascade [PV. Gothic]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Un temple sous terre [PV Kusari]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Clan de la Source :: Et l'histoire se termina-