Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Charmer l'indifférence [ft. Cheryl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Odyssey

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 1 seul et unique ~
Personnages:
PROFILLocalisation : Chez Homère
Emploi/loisirs : En constante sérendipité ~

Messages : 68
Date d'inscription : 19/07/2017

Points : 190

MessageSujet: Charmer l'indifférence [ft. Cheryl]   4/8/2017, 22:24

RP effectué aux plantes mouvantes

Purple Rain - Noble de l'Eau

Le titre pouvait sembler un peu prétentieux… et pourtant, c’était détaché de toute pensée de la sorte que Rain s’était engagé sur le sol des Terres. Il avait eu l’esprit aventureux comme beaucoup d’autres fois, mais il s’agissait cette fois-ci de venir voir les nouvelles têtes d’ici. Le Clan de la Terre était depuis un certain temps un bon ami de celui de l’Eau, leur plus grand allié. Et bien qu’il n’était jamais question de s’occuper des affaires importantes de sa meute, le noble se sentait l’âme d’un diplomate aujourd’hui.

C’était sans compter sur son sens inné de l’orientation, qui avait toujours le bon goût de le guider dans les endroits les plus improbables : la forêt, d’abord verte et accueillante, s’était étrangement assombrie. Mais cela n’effleura pas tant l’esprit du grand pourpre qui avait plutôt la tête ailleurs :

Il en faut… peu, pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux. Il faut se satisfaire du né-ce-ssaire ♪

Il avançait dans l’ombre de la végétation dense par de petits pas élégants et mesurés, tout à fait content à l’idée de peut-être revoir de vieilles connaissances de chez les terriens. Peut-être reconnaîtraient-ils sa merveilleuse voix douce et chantante ! Et peut-être que les autres, ceux qui ne le connaissaient pas, seraient attirés par sa prestance. Alors en dansant, il poursuivait de plus belle, et naturellement plus fort :

Un peu d’eau… fraîche et de verdure ! que nous prodigue la…

… sans savoir que, dans cette nature indomptée et mouvante, déjà une silhouette s'agitait dans l’obscurité ; et sans savoir non plus que la sombre forêt s’éveillait peu à peu à cause du bruit et l’épiait dangereusement, prête à lui bondir dessus pour le prendre au piège.


Revenir en haut Aller en bas
Reymsaadryl
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 1556
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 1914

MessageSujet: Re: Charmer l'indifférence [ft. Cheryl]   4/8/2017, 23:33


Charmer l’indifférence
Cheryl et Rain



Purple Rain – Meute de L’Eau


Naïade





Eveillé par l’odeur de la nourriture fraîche, le brun à la chevelure noire s’était longuement étiré avant de changer de position. Les muscles endoloris, Cheryl n’avait pas vu le temps s’écouler. Il avait commencé par rêvasser avant d’être emporter par la douce et charmante Morphée qui n’avait pas voulu le réveiller avant que la faim ne le réveille. Le loup était encore un peu dans les vapes, et attendait que son cerveau émerge des brumes blanches des rêves. Mais il savait déjà qu’il allait manger, et ensuite se dégourdir un peu. Il fallait qu’il fasse bouger ses muscles atrophié par son immobilité déjà largement trop longue. Son regard se baladant sur le campement, il vérifia son activité et la présence de certains individus avant de se lever. Il sentit ses os lui faire mal, et ses articulations craquer. Combien de temps avait-il sommeillé au juste ? Il n’en savait absolument rien mais cela lui fit lâcher un simple sourire de lassitude. Il savait pourtant qu’il avait des courbatures quand il ne bougeait pas pendant un lapse de temps trop allongé. Se dirigeant alors vers le tas de nourriture il balaya les proies du regard avant de songer il préférait chasser lui-même, c’était plus plaisant, et ça le ferait bouger.

Il s’éloigna alors du campement, et quand il en fut assez éloigné il sentit son masque se créer sur son visage. Il marcha encore un moment avant de percevoir des sont venant de ce qu’il appelait ; La Jungle. Les loups de la terre lui donnaient un autre nom, mais il ne s’en rappelait pas toujours. Et puis de toute façon il ne savait pas l’articuler correctement, alors autant ne pas le dire du tout. Fixant cette forêt qui ne le rassurait pas, il était pourtant certain d’entendre du bruit qui semblait sortir de son sous bois. Mais de ce qu’il savait, cette nature sauvage et austère n’était pas capable de parler. Il pencha alors sa jolie tête et agita les oreilles. Et si c’était un loup qui faisait l’imbécile en cette terre hostile ? Il soupira alors, agacé contre son propre instinct, et y pénétra. Si un individu c’était perdu dans les tréfonds de cette nature vivante, il se devait de le retrouver et de l’en sortir avant que les arbres eux même ne le tuent. Tuer par une plante, c’est quand même assez ridicule comme façon de mourir.

Il savait qu’en ce lieu son pouvoir ne lui était d’aucune utilité. Mais à défaut d’avoir un don il avait assez de connaissance pour parer les attaques de cette terre agressive. Il était déjà venu ici plusieurs fois, et savait que quand le silence revenait, la nature se rendormait. Mais pour cela fallait-il encore que le silence se fasse à nouveau. Et plus Cheryl avançait, plus il reconnaissait la voix d’un semblable. C’était un loup qui chantait à tue-tête sans ce douté du danger. Ses pairs ne lui avait donc pas apprit sue tout était un ennemi ici ? Et comme d’habitude Chëy avançait vers le danger alors qu’il le sentait grandir. Parfois il maudissait son instinct protecteur autant qu’il maudissait les quelques inconscients qui le poussait à se mettre lui-même en danger. Mais lutter contre sa propre nature lui était impossible. Soit il avait aussi des envies sadiques, et parfois le désir de sang l’aveuglait complètement, mais depuis sa mère plus jamais il n’avait tué un loup.

S’enfonçant dans les ombres de la mangrove le mâle finit par apercevoir l’individu bruyant. C’était un loup de l’Eau à en croire son odeur. Donc il ne s’agissait pas d’un ennemi. C’était déjà ça. S’il sauvait un ennemi il allait encore se faire gronder et ne comprendrait pas ce qu’on luit en lui cassant les oreilles. Détaillant le mâle du regard, Cheryl aperçu rapidement la nature qui se mouvait en direction du loup et leva les yeux vers le ciel. Pitié qu’il se taise rapidement, surtout qu’il ne comprend pas un traitre mot à son chant étrange. Chant indéchiffrable pour lui, mais guère désagréable pour autant. Enfin, les plantes ne sont pas de cet avis semble-t-il. Le mâle brun s’avança vers Rain, essayant de trouver comment lui faire comprendre qu’il devait se taire. Mais en voyant que le loup ne captait pas les mouvements des arbres, et que ces derniers se rapprochaient dangereusement, le canidé chercha un moyen de se protéger du bois. Son regard sauta d’un petit coin à l’autre avant de trouver un trou au dessus duquel était en train de passer un arbre. Si la nature devenait trop hostile, il faudra trouver un moyen d’y faire entrer Rain. Mais pour l’heure, le loup silencieux fit son apparition dans le chant de vision de Rain, ce qui troubla également la nature qui s’arrêta pour le moment. Le loup noir et brun secoua la tête, l’air de lui dire de s’arrêter, bien qu’il ne sache pas si le loup en face le comprendrait. Et encore fallait-il que celui-ci ne l’attaque pas.

.

A-Delta ©
Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
Odyssey

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 1 seul et unique ~
Personnages:
PROFILLocalisation : Chez Homère
Emploi/loisirs : En constante sérendipité ~

Messages : 68
Date d'inscription : 19/07/2017

Points : 190

MessageSujet: Re: Charmer l'indifférence [ft. Cheryl]   5/8/2017, 15:48


Purple Rain - Noble de l'Eau

Le noble au pelage irisé avançait toujours tranquillement sans vraiment se soucier des alentours. Non seulement il avait la tête ailleurs, mais en plus il ne faisait jamais l'effort de se soucier du danger lors d'une promenade. Il avait plutôt tendance à le laisser venir à lui et à improviser le moment venu. Une grande partie de sa vie n'était que spontanéité et improvisation : c'était là ce qui lui plaisait. Il se dandinait encore gracieusement dans l'ombre des arbres en accompagnant avec entrain ses agiles pas de danse de sa voix mélodieuse :

... nature, quelques rayons de miel et de soleil ♪

Soudain, un craquement retentit dans la forêt. Le grand pourpre stoppa ses gesticulations en relevant la tête, les oreilles dressées, afin de pouvoir zyeuter ses arrières. Mais il n'y avait personne, évidemment - quoi qu'un merveilleux arbre était gentiment venu se poser au milieu du chemin... Cela ne sembla même pas l'effleurer : il avait très bien pu passer à côté sans le voir. Il haussa les épaules en reportant paisiblement son attention devant lui. Une épine s'était prise dans son poitrail pour une raison obscure, alors il prit soin de la retirer d'un délicat mouvement de la patte sans même accorder un regard au buisson d'aubépine qui avait pris place tout juste à côté de lui. Ce qui lui parut plus suspect fut plutôt quand il releva les yeux. Il voyait qu'une silhouette était apparue juste sur le sentier à quelques pas de lui.

Le noble de l'Eau bascula légèrement sa tête sur le côté. Taille moyenne, courbes fines, posture droite, longs cheveux et petits accessoires. Féminin tout ça. Un petit sourire se dessina lentement sur son fin museau. Il avait enfin à faire à un membre de la Terre, et on ne lui avait pas envoyé le plus vilain ! Il nota qu'une étrange expression habitait le visage de la belle - mais il ne s'y attarda pas longtemps, car bien vite ses yeux poursuivirent leur analyse globale. Elle avait quelque chose de ravissant cette louve aux allures d'indienne. Une fougue sauvage semblait habiter ce corps léger orné de peintures ancestrales et de longues plumes soyeuses. Pour autant, elle était d'un calme implacable, et sans attendre qu'il ait fini de la dévisager ou qu'ils s'adressent le moindre mot, elle secoua sa tête pour toute salutation. Le mâle redressa son encolure, les sourcils dignement haussés avec une pointe de surprise à ce geste - car il n'avait pas remarqué que les plantes avaient un temps cessé leur mouvement, tout comme le buisson d'épine blanche qui, immobilisé planait à présent au dessus de lui.

Suffit-il de chantonner pour s'attirer les merveilles de la forêt dans votre pays ? lui lança-t-il, taquin.

Il ne parlait bien sûr pas des plantes mouvantes... Mais il n'attendait pas de réponse : il ne lui laissa pas le temps de répartir et s'avança doucement dans sa direction pour lever le mystère sur l'identité et le geste de cette nouvelle rencontre. Il s'enquit malicieusement :

Quelle prestance, mais quelle calme - on reconnaît bien là les louves de la Terre. Aurais-je troublé la dame des bois dans son sommeil ou dans sa chasse ?


Revenir en haut Aller en bas
Reymsaadryl
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 1556
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 1914

MessageSujet: Re: Charmer l'indifférence [ft. Cheryl]   5/8/2017, 16:38


Charmer l’indifférence
Cheryl et Rain



Purple Rain – Meute de L’Eau


Naïade





Cheryl c’était arrêté devant ce mâle qui le dépassait de quelques bons centimètres. Mais la différence de taille ne dérangeait pas le brun. Il savait montrer son caractère quand il le fallait, et son masque faisait ressortir sa froideur. Son visage caché par celui-ci, le loup violacé lui posa une longue question qu’il ne comprit pas après l’avoir analysé du regard. A en voir l’éclat de ses yeux, le pourpre était sans doute convaincu qu’il s’agissait d’une femelle. Le loup indien était habitué à être confondu avec la gente féminine. Et cela ne le dérangeait point. A l’origine il était une femelle, c’était un sort qui l’avait transformé en mâle. Mais il avait encore la grâce et la légèreté féminine. Son corps était svelte et élégant et ça ne changerait jamais. Le mâle en face de lui n’était pas désagréable à regarder non plus. Il était soit plus massif que l’indien, mais il avait des couleurs qui le mettait en valeur et un pelage impeccable qui prouvait un rang social assez élevé.

Bien que Cheryl n’est pas comprit la première question du pourpre, il avait comprit attirer et chanter. Et c’était effectivement le chant du mâle qui l’avait guidé ici. Mais parce qu’il chantait bien. Simplement parce qu’il voulait s’assurer de sa survie. Le reste il s’en fichait complètement, de toute façon il comprenait à peine ce que le loup en face lui disait. Mais il se devait de lui répondre, c’était un minimum. C’était une preuve d’irrespect que de ne pas répondre. C’était Karara qui le lui avait dit un jour où il ne lui avait pas répondu parce qu’il n’avait guère trouvé les mots. Sa queue battant lentement l’air dans son dos. Son regard dissimulé sous son masque, il vérifié régulièrement le mouvement de la nature qui semblait se calmer peu à peu car le silence se faisait à nouveau. Sachant que c’était le bruit qui réveillé le bois, Cheryl n’avait jamais eus de problème ici. Mais pour le loup en face c’était une autre histoire, il était bruyant, et il parlait fort. Cheryl lui avait d’ailleurs fait un signe de la patte, lui faisant comprendre qu’il devait parler moins fort. Ayant enfin trouvé sa réponse à la première remarque, le brun leva les yeux au ciel.

« Non… Juste l’instinct »

Il l’avait également laissé se rapproché. Dressé sur ses quatre pattes dans sa position semblable à celle d’un veilleur ou d’un soldat paré au combat. L’indien le suivit du regard, calculant ses mouvements, et surveillant les arbres autour. Mais ils ne bougeaient plus. Et l’un des buissons avaient même rangé ses épines. Le mâle se détendit un peu bien qu’il ne relâchait pas encore la pression qu’il exerçait sur ses muscles. Quand la deuxième remarque arriva il comprit calme et prestance et étira un fin sourire amusé. Oui, il était beau, et oui, il aimait qu’on le flatte. Il comprit aussi qu’il parlait de la terre, mais ne comprit pas les mots qui précédaient le terme. Il ne comprit pas non plus la question. Enfin si, il reconnu les sons de sommeil. Mais pas la suite. Le brun s’assit alors calmement sur la terre meuble et brune qui se mêlait à son pelage brun. Comment faire comprendre à ce naïf que la nature était sur le point de le bouffer tout cru ? Il secoua la tête, comme désespéré. C’était tellement compliqué pour lui. Sa queue se mit à battre le sol dans un mouvement agacé. Il releva alors la tête vers le loup en face et lui fit un mouvement de tête en direction de la nature. N’avait-il pas remarqué que des arbres venaient de reculer ?


« Je chasse pas ici… Trop dangereux »

Oui, une phrase correcte ! Maintenant reste à ce que ce gros naïf comprenne que le danger c’est la nature, et que là, actuellement, ils sont tout deux guettés par le danger. Mais il n’avait aucune preuve que le pourpre était capable de réflexion et qu’il réaliserait enfin que la nature se mouvait seul. Peut être était-il juste stupide et naïf ? Oui juste naïf et pas observateur ? Il mâle brun espérait juste qu’il parlerait moins fort. Au moins ça, ça suffirait peut être à finir de calmer la nature. Mais il n’en avait aucune preuve, et pour l’instant le loup semblait vouloir taper la discuter dans une forêt mouvante qui attaque quand il y a trop de bruit. Cheryl ne parlait pas fort, ses paroles étaient sorties dans des chuchotements. Le mâle était assez prêt pour l’entendre, et au moins il serait certain qu’il ne dérangerait pas le bois et que celui-ci pourrait se rendormir.

Après réflexion, Cheryl se mit à réfléchir aux paroles de mâle. En fait si, il avait bien troublé le sommeil de quelqu’un. Mais il ne s’agissait pas du sien, il s’agissait de celui de la mangrove. Et il avait par contre perturbé sa chasse. Puisque le mâle était parti pour chasser, et qu’il était entré dans cette forêt maudite pour être sur que le pourpre ne soit pas abattu par la nature. En quelques sortes ce dernier avait troublé sa chasse. Il soupira alors, attendant la suite des paroles du mâle tout en rêvant qu’il parle moins fort s’il lui répond.


.

A-Delta ©
Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
Odyssey

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 1 seul et unique ~
Personnages:
PROFILLocalisation : Chez Homère
Emploi/loisirs : En constante sérendipité ~

Messages : 68
Date d'inscription : 19/07/2017

Points : 190

MessageSujet: Re: Charmer l'indifférence [ft. Cheryl]   6/8/2017, 22:01


Purple Rain - Noble de l'Eau

Le grand pourpre recula la tête à voir le petit geste de la patte que fit la belle des bois. Quoi ? Sans doute n'était-ce pas le signe de salutation qu'il avait attendu auparavant, c'était trop tard. Un peu d'indignation le traversa un instant quand il crut comprendre que la dame souhaitait qu'il s'éloigne des lieux ou retourne gambader vers la plage Naïgma. Mais bien vite, il comprit sa mauvaise interprétation : sans aucun doute était-elle juste très délicate de l'ouïe, et les perçants sons aigus qui pouvaient parfois monter dans la voix mélodieuse du noble blessait ses longues oreilles rayées. Ce devait être cela. Un doux sourire d'empathie se dessina un instant sur ses traits fins. A force de vivre dans les forêts calmes, on en devient sensible aux plus pointus des sons.

Elle était bien peu bavarde mais lui lâcha enfin quelques mots discrets. Et ce serait donc l'instinct, et non la curiosité et l'enchantement, qui aurait conduit la petite brune à lui ? Il ne pouvait se résoudre à y croire. Sauf si... Elle est curieuse par instinct ! Cela ne le surprit guère : les loups de la Terre devaient avoir le sens du mystère et de l'intrigue, poursuivant ce qui est nouveau et surprenant, ce qui avait des allures de merveilleux. Lui adressant une brève révérence, il dit d'une voix suave et basse pour ne pas troubler ses fines oreilles :

Il est honorable, cet instinct curieux... Il vous a mené dans la bonne direction.

Il releva la tête, s'adonnant de nouveau un instant à la vue de la louve sauvage. Elle avait quelque chose de fougueux dans sa posture, toujours droite et aux aguets. Une vraie petite indienne, songea le grand mâle aux yeux d'or. Elle restait tendue. Craignait-elle quelque chose ? Le grand loup n'était pourtant pas bien menaçant, même s'il était impressionnant du haut de ses 1m30. Peut-être que la louve des bois était d'une nature timide ? Pourtant, sous le masque sans expression qu'elle portait au visage, il crut entrevoir un mouvement de sa mâchoire semblable à celui que font ceux qui sourient. Ah-ha ! Elle ne restait pas indifférente à ses mots. Elle s'était assise et secouait la tête - rougissait-elle aussi sous son voile blanc ? Car elle détournait le regard. Le noble de l'Eau fut un instant surpris à ce qu'elle ajouta peu de temps après lui. Il y avait donc un risque à ses yeux ? Elle avait chuchoté ses mots comme si le danger était véritable...

Un instant il remarqua qu'elle avait tourné franchement son nez, comme si elle ne rougissait pas mais désirait lui montrer quelque chose... Elle avait regardé en direction de l'arbre qu'il y avait au milieu du chemin, en plus des autres qu'il y avait plus près autour. Il suivit le mouvement de museau de sa camarade et soudainement, il sursauta devant le buisson d'aubépine qui le frôlait tout à fait depuis déjà une minute.

Non de non ! lâcha-t-il bruyamment dans son indignation en faisant un écart. Mais il baissa bien vite d'un ton pour s'accoutumer aux manières discrètes de l'indienne, il murmura : Le seul danger que je constate ici, ce sont ces affreuses plantes, si nombreuses au décor qu'elles s'y fondent jusqu'à qu'on ait le bon goût de rentrer dedans !

De quelques habiles mouvements, le noble retira les épines qui avaient atteint son pelage soyeux. Puis il reposa son regard sur la louve brune, faisant disparaître de ses yeux tout air courroucé pour y laisser une lueur amusée. Il chuchota toujours :

Je comprends mieux votre crainte, mais n'ayez pas d'inquiétude : je veillerai à l'avenir à me préserver de ces pièges qu'on dirait tendus par la nature elle-même ! Ahah, les plantes bougeraient-elles donc sur votre splendide terre ?

Sa question était bien sûr une plaisanterie.


Revenir en haut Aller en bas
Reymsaadryl
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8 personnages
Personnages:
PROFILLocalisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^
Emploi/loisirs : Dessin, écriture, travail...

Messages : 1556
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016

Points : 1914

MessageSujet: Re: Charmer l'indifférence [ft. Cheryl]   17/8/2017, 22:50


Charmer l’indifférence
Cheryl et Rain



Purple Rain – Meute de L’Eau


Naïade





Cheryl avait observé le loup reculer. Il avait été comme désappointé et ne comprenait guère cette réaction. Mais le mâle auquel il faisait face sembla se reprendre. Ou saisir le sens de ses gestes et de ses mots. Après, peut être se trompait-il. En attendant il continuait de surveiller la nature qui avait cessé de se mouvoir comme si elle les écoutait avant de leur sauter dessus pour les achever. Elle pouvait être vicieuse cette nature vivante. Il en savait quelque chose, il était parfois revenu de ce territoire avec quelques bonnes blessures. Le mâle entendit alors l’autre lui dire que son instinct était un bon instinct de… curiosité ? Mais ce n’est pas de la curiosité… En fait ce loup est complètement idiot, ou alors il se pense être le plus intéressant du monde ? A voir… Cheryl secoua désespérément la tête en se laissant tomber sur le train arrière. Il posa même une patte sur son museau en le secoua, il n’arrivait pas à croire qu’un individu aussi ignorant puisse venir ici avec l’insouciance d’un louveteau…

Cheryl se releva et observa le mâle avant de s’avancer vers lui en tendant le museau. Il le détailla du regard, penchant la tête et agitant les oreilles. Puis il le renifla. Non il ne sentait pas l’alcool comme Snay ou Kaporal qu’il avait déjà croisé. Dommage, l’alcool aurait pu expliquer sa bêtise et son côté un peu à l’ouest. Le mâle se recula alors et se redressa, levant une patte, dans une position toujours aussi élégante que souveraine.

« Non… L’instinct de protection ! »

Et de survie éventuellement. Mais il n’avait pas du tout envie de lui faire un cours sur son caractère. Surtout pas ici, en ce lieu stressant et changeant. Il est tellement simple de se perdre ici, c’est comme dans un labyrinthe. Un labyrinthe don les murs bougent. La forêt se prend pour le Dédale. Le mâle vit alors l’autre réagir à son mouvement de museau. Puis il entendit ses paroles, ne comprit pas tout, mais comprit au moins l’essentiel. Sauf que l’autre en face n’avait pas encore comprit la réalité du danger. Il s’apprêtait à chercher une réponse pour lui faire comprendre le risque omniprésent, puis il entendit alors le mâle ajoutait une suite. Une suite sur un ton humoristique qui ne le fit pas rire du tout. Il hocha alors très sérieusement la tête.

« Effectivement… La nature peut se mouvoir… Ici »

Elle peut se mouvoir, elle est carnivore, et son plat favori c’est… Toi et moi cru… Alors si tu pouvais éviter de nous faire tuer… Pensa le mâle complètement désabusé par le loup en face. Il n’arrivait pas à comprendre comment il était possible qu’un adulte soit aussi peut observateur… Ou alors il avait été élevé dans un petit nid douillé sans jamais rien apprendre du danger. Il ne savait peut être rien des terres hostiles qui se trouvait en dehors de son camp.

Il se demanda alors comment un individu aussi peu conscient des dangers extérieurs avaient fait pour survivre jusque là. A moins qu’il n’ai pas eus a protéger sa vie lui-même jusqu’ici ? Mais ça il n’y croyait pas trop à moins qu’il soit très haut gradé ou noble et qu’il ai toujours été escorté. Le mâle avait tout de même un peu de mal à comprendre l’ignorance flagrante et dangereuse de Rain.
.

A-Delta ©
Revenir en haut Aller en bas
https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
Odyssey

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 1 seul et unique ~
Personnages:
PROFILLocalisation : Chez Homère
Emploi/loisirs : En constante sérendipité ~

Messages : 68
Date d'inscription : 19/07/2017

Points : 190

MessageSujet: Re: Charmer l'indifférence [ft. Cheryl]   20/8/2017, 14:30


Purple Rain - Noble de l'Eau

Certes, le noble de l'Eau n'était pas d'une très grande clairvoyance en ce moment même. Pour autant, réussit à interpréter le geste de la louve. Patte dans la tête, tête qui se secoue négativement : exaspération. Mais comme tout bourgeois qui se respecte, le loup ne comptait pas laisser ce genre de pensées l'atteindre. Il préférait de loin voir en Cheryl la belle indienne farouche plutôt que l'assassin désabusé qu'il était réellement. Et quelle petite timide elle faisait, cette indienne ! C'était mignon tout plein ce petit air rebelle qu'elle arborait. Il s'assit, et un sourire amusé s'esquissa sur ses babines alors qu'il ramenait sa queue torsadée contre son flanc.

Cependant, la louve avait reposé son attention sur lui et le dévisageait. Elle vint jusqu'à renifler le bout de son nez. Toujours assis, le grand pourpre recula la tête en basculant ses épaules en arrière, surpris et indigné. Mais qu'est-ce qui lui prend ? Il portait encore sur lui les divines odeurs marines de Naïgma, mais de là à ce que cela attire la belle des bois aux allures si discrètes... c'était imprévu. Le grand loup s'ébroua gracieusement pour reprendre ses moyens. Mais ce qu'elle lui répondit le rendit d'autant plus perplexe. L'instinct de protection ? C'était l'instinct de protection qui l'avait guidée jusqu'à lui... ? Il haussa les sourcils en ouvrant un peu plus ses yeux dorés. Comme ça, elle voulait le protéger ? Incroyable. Je n'ai même pas sorti le grand jeu, et voilà que je charme non pas une louve, mais une garde du corps...

Mais quand bien même la louve avait eu raison de venir, et quand bien même Rain appréciait cet intérêt qu'elle lui accordait, le grand pourpre n'aimait pas être sous estimé. Il ferma à moitié les yeux. C'était lui le gentleman défenseur, et non les demoiselles. Comme elle s'était avancée vers lui pour le renifler avant de reprendre une petite distance, il vint poser l'une de ses fines et délicates pattes sur l'épaule de la chasseuse et approcha son museau pour lui confier à voix basse :

J'admire votre gentillesse... mais n'ayez crainte, pour ma part je sais me défendre.

Il ajouta à ses mots un élégant clin d'œil pour lui faire comprendre qu'il avait de la ressource. Puis il se redressa, toujours assis, ramenant sa patte sous son poitrail vermeil. Le majestueux noble n'avait peut-être pas l'air bien brillant, et pourtant il était très démerde sous ses airs d'inconscient. Sinon il ne serait jamais parvenu jusqu'ici seul.

Il remarqua que l'indienne ne fit pas un rire ni un seul son à sa plaisanterie. C'était pourtant drôle... songea-t-il. Mais à la place, elle lui répondit que la nature bougeait effectivement. Ah. Ah-ha. Si c'avait été une autre blague, c'aurait été pas mal, mais... elle avait dit ça avec un sérieux implacable. Il pencha un peu la tête en arquant un sourcil tandis que la machinerie cérébrale tentait de déceler une quelconque issue drôle. Mais cette fois-ci, il ne parvint pas à trouver de déviation. C'était vraiment ça qu'elle qualifiait de "dangereux".

Allons, tant de sérieux ! fit-il d'une voix magistrale. Vous, si brave, si franche que vous êtes, vous n'allez tout de même pas me faire croire que ceci vous effraie ?

Il dit ses mots en donnant une pichenette sur l'aubépine à sa droite.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Charmer l'indifférence [ft. Cheryl]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Charmer l'indifférence [ft. Cheryl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Martelly profite de l'accalmie pour charmer un ''jeune'' journaliste canadien.
» you're full of crap ▲ Cheryl
» Laurent Lamothe connexion
» Kieran A. Whitaker, pour vous charmer ft. Ben Barnes
» [TERMINE] Leçons de magie - Adelia, Cheryl et Patrick

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres de la Terre :: Cependant, pas pour tous-