Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une fin de journée tranquille [PV Kaporal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yamishin

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Hexx Xef - Thanatos Nansaa
Clan/Rang: Feu/Noble - Eau/Polyvalent
Age: Quatre Ans - Quatre Ans et demi
PROFILMessages : 860
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016
Localisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^

MessageSujet: Une fin de journée tranquille [PV Kaporal]   21/4/2017, 18:45

- RP effectué aux falaises haute-perchées -

Thanatos/Nansaa- Eau - Polyvalent
Il ne faisait pas encore nuit, l’aurore avançait bien, mais la lune n’avait pas encore terminé son ascension. Je venais souvent ici quand je désirais être tranquille ou que je souhaitais cacher quelque chose. Ça faisait plusieurs jours déjà que les voix ne me lâchaient. Alors j’attendrais la nuit dans l’espoir que la lune soit clémente et qu’elle m’accorde un peu de silence intérieur. Couché en sphinx, mes doigts de pattes avant tombaient dans le vide. J’avais le museau relevé et mes yeux verts acides se baladaient sur le couché de soleil que je trouvais splendide. Les teintes oranges, ocres et rosées se mêlaient les unes aux autres dans une douceur sans fin. Le vent qui caressait mon pelage était doux, la fraîcheur de la nuit commençait à s’installer mais avec l’arrivé du printemps il ne risquait pas de geler. Du haut de la falaise j’avais une vu imprenable. Parfois j’aimais venir ici, ouvrir mes ailes et m’élancer dans le vide. Mais aujourd’hui je n’étais pas d’humeur…

J’avais quitté la tanière très tôt, et c’était il y a plus de deux jours. Je n’étais pas rentré au campement depuis bientôt soixante douze heures. Et je n’avais pas en tête d’y rentrer ce soir. J’avais besoin d’être tranquille… De réfléchir… Les yeux mi-clos je poussais un long soupir dans l’espoir de me détendre mais j’en étais incapable. Je n’avais pas mangé non plus depuis prêt de soixante douze heures, mais avec l’agacement et les voix je sécrété de l’acide non stop… Manger n’était donc pas une bonne idée. Si j’avalais ma propre salive je risquais d’en avoir la gorge brulée pour plusieurs jours et cela ne me faisait pas du tout envie. La seule possible envie que j’avais été de me blottir contre le pelage blanc de Kaporal. Mais je m’étais gratté d’un peu partout et j’en avait perdu du poils sous les ailes et aux niveaux des flancs et je savais bien qu’un contact physique raviverais les démangeaisons. Je fermais donc complètement les yeux en baissant les oreilles et en soupirant. Pas facile de vivre avec du monde dans la cervelle…

Ma queue balayait lentement le sol dans un rythme pendulaire et calme. Si quelqu’un me trouvais je serais en capacité de mentir très facilement et de faire croire que je me portais bien. Il fallait juste que je ne tombe pas sur Gaor où mon père adoptif. Mais malheureusement pour moi c’est son odeur que le vent m’apporta… Je soulevais alors lentement les paupières avant de me mettre en position assise et de rabattre ma queue contre mon corps. Mon regard toujours posé sur l’horizon, mes oreilles pivotaient dans l’espoir et de localiser mon supérieur…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Gothic - Jeff - Hydromos - Kaporal - Idryss - Midéro - Cynthia
Clan/Rang: [Terre]Assassin - [Faucheur] - [Air]Alpha - [Eau]Alpha | Chef d'armée - [Feu]Juge - [Feu]Noble - [Terre]Louveteau
Age: 6 ans - Indéfini - 5 ans - 8 ans - 4 ans - 6 ans - 5mois
PROFILMessages : 2979
Age : 21
Date d'inscription : 05/12/2012
Localisation : A Narnia

MessageSujet: Re: Une fin de journée tranquille [PV Kaporal]   23/4/2017, 11:12

Kaporal - Chef d'armée - Clan de l'Eau
Cela faisait un bon moment qu'il n'était pas venu ici. Un an et demi plus exactement. Il se souvenait de ce qu'il s'y était passé comme si c'était hier.
Valentin profitant du chaos de la bataille pour attaquer Volk dans un coin isolé. Lui, arrivant in extrémiste avant que l'assassin ne tue le bêta. Volk mourant de ses blessures le lendemain. L'assassin se faisant bannir du clan. Kaporal le pistant et le tuant ici même trois jours après. Lors du jugement de Valentin, le chef d'armée avait tout fait pour que Frostbite ordonne son exécution. Au final, le nouvel alpha l'avait banni du clan. Valentin s'en sortait bien alors qu'il avait tué un bêta ! Sans doute était-ce parce que Frostbite ne savait pas comment gérer une telle situation, le titre d'alpha fraichement acquis. En tout cas, cette décision avait fait rager le russe. Pris par cette haine, il avait entamé une filature et avait retrouvé le traitre aux falaises hautes-perchées. Kaporal savait très bien que depuis le départ, Valentin souhaitait du mal à Volk et lui souhaitait aussi du mal. C'est pour cela qu'il surveillait cette vermine sans cesse. Mais dans le feu de la bataille, il avait lâché sa surveillance. Il ne pensait plus à Valentin et sa soif de sang. Quand il avait remarqué que ce serpent était absent du champ de bataille, c'était trop tard.

Ce jour-là, il avait fait les comptes. Il avait perdu Luna, celle qu'il considérait comme son ange gardien, et Volk, l'un de ses deux fils adoptifs. En contre-partie, il avait tué Valentin. De toute manière, un jour ou l'autre, ils se seraient battus à mort. Cette journée avait été une catastrophe émotionnelle. Alors qu'il se lamentait, Atamagahen était apparue. Elle aussi, elle était partie, devenant solitaire. Il l'appréciait bien. Elle n'était pas comme sa fille adoptive, car ils n'étaient pas aussi proches que lui avec Volk ou Thanatos, mais presque. C'est lui qui l'avait poussé à rejoindre le clan de l'Eau après tout et qui lui avait tout enseigné. Elle lui avait remonté le moral tant bien que mal. Il avait apprécié ses efforts. Atamagahen était l'une des seules personnes sachant ce qu'il avait fait. La seconde et dernière était Frostbite. Kaporal l'en avait informé dès son retour au campement. Heureusement qu'il avait son escadron, mais surtout Thanatos pour tenir bon.

Aujourd'hui, cela fait 1 an que Volk et Luna sont morts. Il a déjà fait un tour au cimetière pour se recueillir, quelques jours en avance, certes, mais c'est mieux que rien. En vérité, après sa rencontre avec Xef aux tanières, il n'était pas rentré. Étant à côté du cimetière, il en avait profité pour y aller. Ensuite, il avait bifurqué ici. Cela devait bien faire presque une semaine qu'il avait quitté le campement. Et aucune trace de Gaor pendant le chemin. Ses pattes l'ont mené ici, pour une raison qu'il ignore. Une certaine envie de revenir en ce lieu. Comme si c'était la suite logique au recueillement. Alors, il est là. Il finit sa marche, se poste au bord de la falaise, s'assoit et observe l'horizon. La lune se couche, le soleil se lève. Il contemple le levé du soleil qui offre une couleur orange au ciel, se remémorant la mémoire des défunts.

Instinctivement, il finit par tourner la tête et il aperçoit Nansaa couché plus loin. Il ne l'avait pas remarqué plutôt à cause de l'obscurité et son pelage gris. Nansaa ne sembla pas remarquer Kaporal. Il se redressa juste pour s’asseoir et continua de contempler l'horizon. Le chef d'armée, lui, se leva et partit à la rencontre de son fils draconique. Il s'assit à côté de lui, la différence de taille était risible.

Salut...

Il observa Nansaa et remarqua quelques poils manquants au niveau du flanc. Il en déduit rapidement que le stress l'avait envahi et qu'il avait sécrété son acide comme à chaque fois.

Pense à aller voir un médecin en rentrant.

Ensuite, Kaporal dévia le regard. Il regarda à nouveau l'horizon orangé.

Tu as vu Gaor par hasard ?


__________________________

Hydromos #66ffff - Kaporal purple - Gothic #191970 - Jeff darkred
Idryss orange - Mlle.Midéro pink - Cynthia #4e155c

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://licorneor.deviantart.com/
Yamishin

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Hexx Xef - Thanatos Nansaa
Clan/Rang: Feu/Noble - Eau/Polyvalent
Age: Quatre Ans - Quatre Ans et demi
PROFILMessages : 860
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016
Localisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^

MessageSujet: Re: Une fin de journée tranquille [PV Kaporal]   23/4/2017, 19:32

Thanatos/Nansaa- Eau - Polyvalent
J’étais troublé à l’idée que Kaporal ne se soit pas approché. Mais dans les ombres du soir sans doute ne m’avait-il pas aperçu de par mon pelage sombre. Cela n’avait pas tellement d’importance. Moi j’avais passé la nuit sous la lumière lunaire qui m’avait soulagé de bien des mots. Les yeux mis clos j’avais apprécié la présence de mon paternel même si celui-ci était resté à distance de moi. J’avais bien compris qu’il c’était fait la malle quelques jours, mais je n’avais aucun intérêt à lui poser des réelles questions à ce sujet. Je l’entendis alors s’approcher et soulevais lentement les paupières avant de couler mon regard verdit sur lui. Nous faisions presque la même taille, c’est lors de ces cours moments que je constatais à quel point j’avais grandis et comme le temps avait passé. J’agitais alors les oreilles à l’entente de sa voix et étirait un fin petit sourire qui vint éclairait mon visage l’espaces de quelques secondes.

« Lut P’pa »

Je relevais la tête et reposer convenablement mon regard sur lui. Les odeurs qui se baladaient sur son pelage me prouvaient qu’il avait fait quelques rencontres. Mais un coup d’œil me suffit pour savoir qu’il n’avait pas usé de force contre un individu étranger. Pourquoi m’intéressais-je à ce genre de chose ? C’est mon supérieur et c’est pas le genre à perdre un combat ou a se laisser faire facilement… Sans doute alors est là la parole de mon inquiétude naturelle à l’égard de mes proches.

« Ton excursion c’est bien passé ? »

Je ne lui demandais pas de détails, et s’il ne voulait pas me répondre cela ne me poserais aucun problème. J’entendis alors sa remarque et compris que lorsque j’avais détaillé du regard, lui en avait profité pour en faire de même. J’agitais alors les oreilles et me décalais un peu avant de me couché contre lui, les poiles de mon épaule se mêlant à ceux de sa patte avant.

« J’y songerais lorsque mes envies de meurtres me seront passé. Oh et puis en plus je suis déjà allé voir un médecin… Enfin bien sur si on considère Lester comme étant un médecin compétant… »

Ma première remarque était très sérieuse, si j’allais voir un médecin de la meute je risquais fort de me mettre en colère rapidement, ou de refuser que l’on me touche. A ma seconde remarque j’avais été un peu plus joueur, et ma dernière c’était faite aussi ironique que moqueuse. Je savais que mon paternel ne supportait que très peu le médecin, et moi je ne savais absolument pas quoi penser de lui. Alors si Kaporal considérait Lester comme médecin j’étais déjà allé en voir un, mais s’il ne le considérait pas comme l’étant alors on pourra dire que je n’en ai pas encore vu.

Puis j’entendis sa question et reposais mon regard sur l’horizon. Bien que je sois couché contre lui j’avais la tête bien relevée. J’appréciais le levé du soleil bien que les rayons les plus lumineux venaient directement brûler ma rétine et me forçaient à plisser légèrement les paupières. J’agitais alors les oreilles et finalement je levais le museau vers lui.

« Oui je l’ai vue, il te cherchait d’ailleurs, il a quelque chose à te dire, mais il est persuadé que ça va te mettre sur les nerfs. »

Pas besoin de lui cacher, de toute façon ils allaient bien finir par se trouver si les deux se cherchaient. Et puis j’avais bien vu que Gaor n’allait pas vraiment bien et connaissant mon paternel je savais qu’il allait lui tirer les vers du nez, la suite dépendrait alors de ce que lui dirait Gaor, mais je doutais qu’il lui en voudra vraiment. Si par exemple il a fait une gaffe avec un autre loup, le chef d’armée avait plus de chance de rager contre l’autre loup que contre mon frère de cœur. Mais bon avec Kaporal il fallait toujours se méfier. Puis je me souvenais de ce que m’avais raconter Gaor et de ce que j’avais vu et ressentis. Mes oreilles se baissèrent et mon museau s’inclina légèrement vers le bas. Ma queue se rabattant sur mon flanc, je mis à enfoncer et retirer mes griffes de la terre. Je n’avais jamais posé de questions à ce sujet, et nous n’en avions jamais parlé, mais là la question me turlupinait.

« Dis Kaporal, est ce qu’il y avait un autre loup dans les parages quand tu m’as trouvé aux Tanières de Solitaires lorsque j’étais petit ? »

J’avais d’autre question, mais celle là était la première que je voulais poser. Il y en avait deux, non peut être trois autre derrière celle là. Je levais alors le museau vers sa tête, attendant sa réponse, mes oreilles légèrement à l’horizontal.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Gothic - Jeff - Hydromos - Kaporal - Idryss - Midéro - Cynthia
Clan/Rang: [Terre]Assassin - [Faucheur] - [Air]Alpha - [Eau]Alpha | Chef d'armée - [Feu]Juge - [Feu]Noble - [Terre]Louveteau
Age: 6 ans - Indéfini - 5 ans - 8 ans - 4 ans - 6 ans - 5mois
PROFILMessages : 2979
Age : 21
Date d'inscription : 05/12/2012
Localisation : A Narnia

MessageSujet: Re: Une fin de journée tranquille [PV Kaporal]   28/4/2017, 01:36

Kaporal - Chef d'armée - Clan de l'Eau
Il lui demanda si son excursion s'était bien passée, ce à quoi il répondit un simple oui. Tout c'était bien passé. Il n'avait croisé personne mis à part cet inconnu aux tanières. Il avait marché à son rythme. Il avait eut un peu de mal à chasser, devant s'aider d'un piège. Mais ça c'était normal avec sa patte en moins : il n'était pas aussi rapide qu'un quadrupède. En somme, R.A.S. Cette pause m'a fait du bien. La vie d'un chef d'armée est rythmée chaque jour par la même mélodie. Chaque jour, les escadrons avaient droit à leur entraînement plus ou moins intense suivant le programme, une à deux fois par jour. Il en était de même pour le chef qui devait évaluer le travail de chacun et établir des restitutions quand ça n'allait pas. Une semaine à glander. J'imagine qu'ils ont dû narguer les autres escadrons et profiter du congé à ne rien foutre. Cette pensée fut ponctuée d'un rire bref. Ils allaient faire la gueule en voyant papy revenir. Il avait hâte de voir leur tête dégoutée en se rendant compte que le train-train quotidien reprenait. Mais il sera gentil, il ne leur fera que de petits exercices. Il se demanda quel accueil lui fera l'escadron. Après tout, il était parti comme ça sans prévenir personne.

- J’y songerais lorsque mes envies de meurtres me seront passées. Oh et puis en plus je suis déjà allé voir un médecin… Enfin bien sur si on considère Lester comme étant un médecin compétant…
- Ne me parle pas de lui. Dit-il d'un air accablé.

Pourquoi fallait-il que les membres du clan confient leurs blessures à Lester ? Il y a des médecins dans le clan, issus du clan. Cela ne leur suffit donc pas ? Pourquoi choisir un solitaire désagréable plutôt que quelqu'un de son entourage ? Il ne comprendra jamais cette logique d'aller consulter chez Lester et pas un autre. D'autant plus qu'il était aux tanières maintenant, alors pourquoi faire le chemin jusqu'à là-bas alors qu'il y a des médecins dans le campement ? Il soupira devant cet illogisme. Pour dévier la conversation, Kaporal partit sur le cas de Gaor.

Oui je l’ai vue, il te cherchait d’ailleurs, il a quelque chose à te dire, mais il est persuadé que ça va te mettre sur les nerfs.

Le russe tourna la tête vers lui. Dans ce cas, les deux se cherchaient mutuellement. Ils s'étaient peut-être même manqués de peu à de nombreuses reprises. L'assassin avait visiblement abandonné ces recherches, puisqu'ils ne s'étaient toujours pas croisés. Maintenant il en est sûr, quand il rentrera au camp, si Gaor y est, il lui sautera dessus. Et ça tombera bien puisqu'il devait aussi lui parler. Au moins, ils pourront enfin échanger. Kaporal avait aussi la confirmation officieuse que son assassin se portait bien. Sinon, il en était sûr, Nansaa lui aurait dis quelque chose. Le russe se demanda ce que Gaor devait avoir de si important à lui dire. Peut-être voulait-il lui parler de sa sœur et du fait qu'il l'avait retrouvé ?

Dis Kaporal, est ce qu’il y avait un autre loup dans les parages quand tu m’as trouvé aux Tanières de Solitaires lorsque j’étais petit ?

Kaporal tourna de nouveau la tête vers l'horizon. Il préféra regarder vers le vide, à cause des rayons trop éclatant du soleil. Il se mit à réfléchir sur ce jour-là. Comme d'habitude, il y avait beaucoup d'odeurs diverses et variées en ce lieu. Nansaa étant dans une tanière d'un territoire libre, il y avait aussi des odeurs différentes pouvant s'y trouver. Cependant, rien ni personne ne lui vint en mémoire. Mis à part une louve qui avait emmené le russe jusqu'à cette tanière où y avait été abandonné Nansaa.

Non. Enfin, il y avait bien cette louve solitaire, mais elle m'a affirmé qu'elle n'était pas ta mère et qu'elle n'avait vu personne. Comme j'étais un clanique, elle a voulu que je te prenne avec moi pour que tu es une chance d'avoir un clan et tout ce dont tu avais besoin.

Il essaya de se souvenir du ressentit qu'il avait dans cette tanière. Quelque chose clochait, il le savait. Une odeur particulière rodait en ce lieu. Pas que dans la tanière, tout autour également. Cette odeur, il l'avait déjà senti à de nombreuses reprises, mais dans un endroit spécifique. Il posa alors les yeux sur son fils dans l'espoir que cette chose lui revienne. Il n'en fut pas plus au russe pour débloquer sa mémoire olfactive.

Un dragon... Murmura-t-il avant de se lever brusquement et de répéter bien plus fort : Un dragon !

Il y avait une odeur bizarre. L'odeur d'un loup du Feu mélangée à celle d'un dragon. Mais c'est très rare que les dragons quittent le désert. Ce devait être un dragon domestique. Ça paraît fou, mais certains vont dans le désert et dénichent des œufs pour avoir un dragon. Mais les dragons puissants font des œufs durs et lourds, impossibles à trainer pour nous. Alors ce ne sont que des petits spécimens qui sont potentiellement volés. Sauf que les spécimens de puissances moyennes ou faibles ne sont pas les plus prisés. Alors en temps normal, le vol d’œuf se fait très peu.

Il essaya de se remémorer la scène plus en détails. Quelque chose l'ayant frappé lui revint.

Les empreintes étaient gigantesques, bien plus que les monstres du marais. Je n'y connais rien en dragon, mais vu la taille, ça devait être un adulte et une race puissante.

Il s'arrêta là de son récit du passé. Il chercha parmi les loups actuels, qui étaient connu pour avoir un dragon de compagnie. Un nom lui vient naturellement en tête.

Si tu veux plus détails sur les dragons. Y a cette religieuse des Feux qui en possède un. Mais fais attention. Paraît qu'elle est folle et qu'elle trempe dans la magie noire et l’occulte. Elle a pas l'air très nette...


__________________________

Hydromos #66ffff - Kaporal purple - Gothic #191970 - Jeff darkred
Idryss orange - Mlle.Midéro pink - Cynthia #4e155c

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://licorneor.deviantart.com/
Yamishin

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Hexx Xef - Thanatos Nansaa
Clan/Rang: Feu/Noble - Eau/Polyvalent
Age: Quatre Ans - Quatre Ans et demi
PROFILMessages : 860
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016
Localisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^

MessageSujet: Re: Une fin de journée tranquille [PV Kaporal]   28/4/2017, 11:52

Thanatos/Nansaa- Eau - Polyvalent
Restant couché à ses côtés j’observais mon père avec une certaine attention, essayant parfois même de savoir ce à quoi il pouvait bien penser ou réfléchir. Mais le comprendre simplement par l’observation n’était pas tâche facile car Kaporal n’est pas des loups les plus expressifs du campement. Ma queue caressant le sol je songeais alors à lui faire un petite topo des dernières nouvelles du camp. Ce n’était bien sur pas mon rôle, mais au moins il serait mit au jus et n’aurait pas besoin d’aller embêter un de ses supérieurs. Je secouais alors les oreilles avant de lever le museau vers lui.

« Oh fait, pas grand-chose de nouveau depuis ton départ. J’ai essayé de faire un peu bosser l’Escadron mais ils ont tout de même bien profité de ton absence. Enfin, au moins ils ont toujours été levés tôt avec un entraînement matinal. Sinon les choses n’ont pas tellement bougé à part que nous accueillons une renarde. Une ancienne solitaire si je ne me trompe pas »

Je ne savais même pas pourquoi je lui disais, ça n’était pas vraiment le plus important. Puis quand il me répondit quant à Lester je pouffais de rire en secouant la tête. Mon regard se leva alors vers lui avec un air amusé.

« Tu viens de me faire gagner un lièvre »

J’avais parié qu’il aurait cette réaction. Mon opposant lui avait parié qu’il émettrait un grognement mais ça n’était pas le cas. Conclusion j’avais gagné un repas gratos chassé par l’un des miens. Ce n’était franchement pas pour me déplaire d’ailleurs. Parfois je n’avais pour ainsi dire pas le courage de lever mon postérieur pour aller manger. Puis en pensant à cela je repensait aussi à Baelia à qui je voulais apprendre à chasser, ainsi qu’à Mya que j’appréciais déjà beaucoup trop. Je décidais de ne rien en dire à Kaporal pour le moment, il ne savait même pas qui était Mya et Gaor devait théoriquement lui en parler.

Puis je le vis se mettre à réfléchir à ma question avant d’entendre sa petite histoire. Ainsi donc c’était une solitaire qui avait demandé à mon père de s’occuper de moi. Voilà qui était intéressant. S’il ne me l’avait pas dit je n’en aurais sans doute jamais rien su. Puis je le vis me renifler et eut une mouvement sur le côté en l’observant, curieux de le voir agir comme cela. Ce ne n’était pas dans ces habitudes de faire une chose pareille et pas dans les miennes de me faire renifler ainsi. Je l’entendis alors murmurer quelque chose, puis quand il éleva la voix je sursautais avant de plaquer mes oreilles sur mon crâne en l’écoutant. J’écoutais alors son explication tout en fermant les yeux et en essayant de me souvenir.

« Arrête ! Tu vas te faire mal ! » me gronda la voix masculine.

Un grognement m’échappa, mais je ne comptais pas abandonner pour un sous. Quelques bribes d’odeurs me revinrent au museau. Mais je n’étais pas sur de leurs origines. Quand finalement quelques images flash me revinrent en mémoire. La queue entre les pattes je reculais en couinant. Je rouvris alors les yeux avant de lever mon regard vers mon supérieur et d’agiter les oreilles.

« ça n’a pas de sens… Pourquoi un dragon m’aurait transporté dans les Tanières ? »


Je secouais vigoureusement la tête. Mes blessures avaient bel et bien était faite par un autre loup. Tout les médecins avaient été d’accord pour le dire. Alors que venait faire un dragon dans tout cela ? Je ne comprenais pas vraiment et cela me troublait un peu. Je doutais qu’un loup qui m’aurait fait du mal ai prit le temps de demander à son dragon de m’emmener aux Tanières. Ça n’avait pas vraiment de logique selon moi. Puis j’entendis sa remarque si jamais je voulais des informations sur les dragons. J’agitais alors les oreilles.

« Pas sur d’avoir envie d’aller rendre visite à des Feux en ce moment… »


Je n’aimais déjà pas beaucoup les loups du feu, mais alors en cette période je doutais que leur rendre une visite de courtoisie pour des informations soit une idée très judicieuse. Je regardais alors mon père avant de me rasseoir et de poser mon regard sur l’horizon. Ma queue faisait de lent mouvement pendulaire dans mon dos.

« Gaor pense que les voix que j’entende peuvent venir d’un pouvoir, comme si mon accident avait bloqué mon pouvoir qui d’après son idée serait celui de communiquer avec les membres de ma famille. Tu en penses quoi toi ? »

Je voulais son avis à ce sujet. Moi j’avais un peu de mal à y croire. Ça me paraissait un peu gros et surtout bien étrange que ce soit mon pouvoir, surtout que j’en avais déjà un. Tout cela était un vrai casse tête pour moi. Je poussais alors un long soupir avant de me laisser tomber sur le flanc et de poser mes pattes sur mon museau en baissant les oreilles.

« Raaah mais pourquoi je me souviens de rien non d’un chat ! »

J’en avais marre, tout se mélangeait dans ma tête, et avait les commentaires de la voix j’avais l’impression que tout cela ne donnerait jamais rien. Je fermais les yeux en soufflant longuement pour me détendre évitant ainsi de recréer de l’acide. J’espérais qu’un jour je pourrais trouver une réponse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Gothic - Jeff - Hydromos - Kaporal - Idryss - Midéro - Cynthia
Clan/Rang: [Terre]Assassin - [Faucheur] - [Air]Alpha - [Eau]Alpha | Chef d'armée - [Feu]Juge - [Feu]Noble - [Terre]Louveteau
Age: 6 ans - Indéfini - 5 ans - 8 ans - 4 ans - 6 ans - 5mois
PROFILMessages : 2979
Age : 21
Date d'inscription : 05/12/2012
Localisation : A Narnia

MessageSujet: Re: Une fin de journée tranquille [PV Kaporal]   8/6/2017, 17:48

Kaporal - Chef d'armée - Clan de l'Eau
Nansaa lui annonça qu'en son absence, il avait exercé le rôle de chef d'armée à sa place. Finalement, l'escadron n'eut pas le droit à 100% de vacances : l'option grasse matinée ne fut pas inclue dans le forfait. Bien qu'ils aient bien profité de l'absence du vieux pour se la couler douce. Il lui confirma par la suite que rien d'important ne s'était passé au sein du campement, mis à part un tout petit évènement : une nouvelle arrivante. Une renarde anciennement solitaire. Cela allait un peu changer des loups. Il faut dire que les renards ne sont pas chose courante dans une meute de loups au même titre que les chiens. Souvent, chaque canidé faisait bande à part, constituant des meutes uniquement de la même espèce. Ici, on était bien plus conciliant à ce sujet, prenant ceux qui souhaitaient venir. Tout simplement. Quoiqu'il en soit, cette nouvelle ne lui fit ni chaud, ni froid. Il se souciera de cette nouvelle arrivante uniquement si elle décide de rejoindre l'armée et plus encore son escadron. Sinon, il s'en fichait éperdument.

Visiblement, Nansaa venait de gagner un repas. Comme ça, on faisait des paris sur son compte ? Remarque, cela ne l'étonnait pas trop. Après tout, il savait très bien que son escadron pariait déjà certaines fois sur les actions et réactions qu'il entreprendrait ou sur des exercices à venir. Il leur laissait faire ce petit jeu sans conséquences négatives. Ils avaient bien le droit de s'amuser un petit peu. Et puis, ce n'était pas un manque de respect.

Ça n’a pas de sens… Pourquoi un dragon m’aurait transporté dans les Tanières ?

Nansaa n'eut droit qu'à un haussement d'épaule. Lui non plus ne voyait pas pourquoi quelqu'un aurait abandonné Nansaa dans les tanières. Surtout en usant d'un dragon. Sans doute pour brouiller les pistes avec l'odeur forte de ces bestioles imposantes. Certains avaient une drôle de logique et il se disait qu'il ne valait mieux pas trop essayer de comprendre ce genre de comportement. Mais des canidés en possession de dragons, il n'y en a pas 36 000. Il lui conseilla alors de rendre visite à Idryss, une juge. Ce à quoi le loup-dragon lui répondit :

Pas sur d’avoir envie d’aller rendre visite à des Feux en ce moment…

Oui, la situation avec les Feux était toujours quelque peu tendue, bien que cela fasse maintenant 1 an et demi que Zal est au pouvoir. On ne peut pas s'empêcher d'avoir de la réticence à s'entretenir avec l'un d'eux... Nansaa avait sans doute croisé l'un d'entre eux récemment et en avait gardé un moment souvenir. Kaporal ne vit que cette explication au fait qu'il ne veuille pas s'entretenir avec l'un d'eux. Pourtant, cela pourrait faire avancer la situation désespérée dans laquelle il était. L'hybride s'assit et posa son regard sur l'horizon. Il dériva sur autre chose :

Gaor pense que les voix que j’entends peuvent venir d’un pouvoir, comme si mon accident avait bloqué mon pouvoir qui d’après son idée serait celui de communiquer avec les membres de ma famille. Tu en penses quoi toi ?

Kaporal assimila l'information et y réfléchit. Ce que Gaor avançait était loin d'être stupide. Ça pouvait se révéler être vrai. Mais Nansaa avait déjà un pouvoir. Et le chef d'armée ne voyait pas comment l'hypothèse de l'assassin pourrait se révéler être vraie en sachant cela.

C'est une hypothèse à garder. Mais tu as déjà un pouvoir. Alors, à moins que tu en possèdes deux, je ne vois pas comment ça pourrait être le cas. A moins que tu ais des facultés en plus un peu comme les religieux.

Le pirate décida à son tour de s'assoir. Il ne se mit près de son fils et l'accompagna dans l'observation de l'horizon. Une hypothèse lui trotta en tête. Il fit une légère grimace avant de l'avancer.

Je ne veux pas te faire peur, mais ça pourrait être aussi une sorte de maladie. Un peu comme la vieille Ayzer avec ses voix...

Ayzer est une louve autrefois oméga. Elle a à présent 14 ans et on ne peut pas dire qu'elle pète vraiment le feu. Elle a du mal à se déplacer et manger. À ses 6 ans, elle s'est mis à entendre des voix qui venaient lui parler de plus en plus. Lui prodiguant des conseils, des avertissements ou parlant simplement. Voyant cela comme un signe, elle a vite intégré les prêtresses. Les médecins ne surent pas d'où venaient ces voix et elle non plus d'ailleurs. Une voix plus malfaisante est un jour apparue et elle s'est mis à débloquer, devenant de plus en plus méchante. Au final, les médecins mirent cette affaire sur le compte d'une maladie mentale et la traitèrent ce qui fonctionna plus ou moins, lui atténuant l'apparition des voix.

Ou alors, ce sont des souvenirs qui essayent de refaire surface.


__________________________

Hydromos #66ffff - Kaporal purple - Gothic #191970 - Jeff darkred
Idryss orange - Mlle.Midéro pink - Cynthia #4e155c

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://licorneor.deviantart.com/
Yamishin

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Hexx Xef - Thanatos Nansaa
Clan/Rang: Feu/Noble - Eau/Polyvalent
Age: Quatre Ans - Quatre Ans et demi
PROFILMessages : 860
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016
Localisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^

MessageSujet: Re: Une fin de journée tranquille [PV Kaporal]   10/6/2017, 22:11

Thanatos/Nansaa- Eau - Polyvalent
Mon père savait très bien que nous faisions des paris sur lui. Un jour ça allait finir par tomber sur moi ces paris, je le sentais à plein museau. Mais en attendant je m’amusais beaucoup à parier sur ses actions et réactions parce que je gagnais presque à chaque fois. C’était donc très plaisant et ça m’évitait certaines petites tâches sans grandes importances. Puis, à ma question sur mon abandon je le vis hausser les épaules. Soufflant alors longuement je fermais les paupières. Je me souvenais bien du jour de notre rencontre, j’étais amnésique à cette époque, et j’étais toujours amnésique de mon passé. Personne ne savait d’où je venais et par qui j’avais été abandonné. Kaporal avait été longuement très méfiant avec moi. Je m’en souviens encore, j’avais détesté cette période. Mais l’absence de réponse me faisait m’inquièter. Si je retrouvais la mémoire et que j’étais le descendant d’un de ses ennemis, qu’est ce qu’il me ferait ? Comment il réagirait ? Je détournais la tête à cette pensée.

« Dis Papa … »

C’était rare que je dise Papa au complet et non une simple abréviation. Il savait que quand je commençais une phrase comme ça c’est que la question ne me plaisait pas, et qu’elle ne lui plairait sans doute pas non plus. Il en était de même lorsque je lui annonçais quelque chose en disant Papa, il savait que ça n’allait pas lui plaire et que j’y mettais des formes pour que ça passe un tout petit peu mieux.

« Si jamais je retrouve la mémoire… Et qu’il s’avère que tes inquiétudes de quand j’étais petit soient vraies et que je suis bien un rescapé du clan de la Mort ou que je sois finalement le descendant d’un clan actuellement opposé au clan de l’Eau, tu feras quoi ? »

Le simple fait d’être abandonné une seconde fois me faisais froid dans le dos. Ma mémoire ne se souvenait pas de l’abandon, mon corps par contre en avait de profondes séquelles comme des cicatrices sous mon poil. Je soufflais longuement avant de mettre mes oreilles à l’horizontale. En entendant sa réponse sur l’hypothèse de Gaor je hochais calmement la tête. Je pensais exactement la même chose que lui alors je n’avais absolument aucune raison de lui répondre de manière orale. Puis je le sentis se couché à côté de moi, ce qui me fit redresser un peu les oreilles. J’aimais le contact de Kaporal et j’appréciais sa présence. Pendant très longtemps il avait été la seule personne capable de me faire manger et de me rassurer. Aujourd’hui il était le seul être vivant qui sache vraiment comment me faire obéir et qui sache faire partir mes craintes les plus profondes. Il n’était pas mon père biologique, mais pour moi c’était tout comme.

Puis j’entendis sa remarque sur la veille Ayzer. Mes oreilles se plaquèrent sur mon crâne et je lui lançais un regard de biais. Son hypothèse n’était absolument pas rassurante. Mais je la trouvais rapidement absurde. Je secouais alors la tête et reposais mes yeux d’acide sur l’horizon, pointant mes oreilles vers l’étendu en face de moi.

« Je ne crois pas que ce soit une maladie. Pour être sincère j’ai l’impression que l’une des deux voix cherche à m’aider ou a me rappeler des choses, et que l’autre est celle d’une autre que je ne vois pas mais a qui je suis connecté… »


Puis il fit la proposition que ça soit des souvenirs. Je redressais la tête et croisais mes pattes avant. Je coulais alors un regard vers lui et fourré mon museau dans son court pelage. C’était le premier pelage et la première odeur don je me souvenais après mon abandon. C’était peut être pour cela que j’y tenais tant. Ma queue fit un mouvement vif en signe d’affection envers mon aïeul.

« Des fois il y a des images avec les voix. Ce sont des flash douloureux qui m’ont déjà fait perdre connaissance. Si mon passé est violent je crois que je n’aime autant pas m’en souvenir »


Soit il était important d’avoir la mémoire de son enfance, ça pouvait aider à comprendre certaine choses. Mais une grande par de mon enfance avait été dans le clan de l’Eau, et je n’avais pas envie de découvrir que j’étais leur ennemi sinon je me sentirais sans nul doute aussi mal que perdu et triste.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Gothic - Jeff - Hydromos - Kaporal - Idryss - Midéro - Cynthia
Clan/Rang: [Terre]Assassin - [Faucheur] - [Air]Alpha - [Eau]Alpha | Chef d'armée - [Feu]Juge - [Feu]Noble - [Terre]Louveteau
Age: 6 ans - Indéfini - 5 ans - 8 ans - 4 ans - 6 ans - 5mois
PROFILMessages : 2979
Age : 21
Date d'inscription : 05/12/2012
Localisation : A Narnia

MessageSujet: Re: Une fin de journée tranquille [PV Kaporal]   19/6/2017, 16:32

Kaporal - Chef d'armée - Clan de l'Eau
Nansaa réagit très vite à sa remarqua sur Ayzer. Il adopta une attitude de stress, de quelqu'un qui n'est pas assuré. Kaporal pouvait aisément comprendre cette soudaine attitude. Après tout, ce n'était absolument pas rassurant de se dire que l'on pouvait virer comme la vieille Ayzer. Cela faisait même froid dans le dos quand on sait qu'elle a parfois des crises de démences. Même lui réagirait comme cela.

Je ne crois pas que ce soit une maladie. Pour être sincère j’ai l’impression que l’une des deux voix cherche à m’aider ou a me rappeler des choses, et que l’autre est celle d’une autre que je ne vois pas mais à qui je suis connecté…

Face à cette réponse, Kaporal enchaîna en disant qu'il s'agissait peut-être de souvenirs voulant refaire surface. C'était une chose assez commune chez les amnésiques. Une situation, un lieu, une parole ou un visage pouvaient déclencher des brides de souvenirs. Parfois de façon violentes. Le simple fait de penser à ces souvenirs perdus, devait sans doute déclencher ces voix et donc des morceaux de souvenirs. C'était une hypothèse à garder tout comme celle de Gaor.

Puis, Nansaa l'interpella d'une façon pas très commune. Cette façon de l'interpeller, c'était sa façon à lui d'introduire quelque chose le tracassant, quelque chose qui n'allait pas. Kaporal fut d'autant plus attentif à ce qui allait suivre. Il fut un peu suspicieux et attendit patiemment que son fils trouve le courage de révéler cette chose emplissant ses pensées. Ce n'était jamais très bon quand Nansaa commençait comme cela. Kaporal s'attendait à tout à cet instant. Il se douta néanmoins que cela avait un rapport avec sa mémoire et/ou son étrange "pouvoir". Après tout, Nansaa n'allait pas changer de conversation d'un coup. Remarque, il lui avait déjà fait le coup à quelques reprises.

Si jamais je retrouve la mémoire… Et qu’il s’avère que tes inquiétudes de quand j’étais petit soient vraies et que je suis bien un rescapé du clan de la Mort ou que je sois finalement le descendant d’un clan actuellement opposé au clan de l’Eau, tu feras quoi ?

Kaporal le regarda de son air habituel, ne laissant rien transparaître. Il comprenait les inquiétudes de son fils, mais en cet instant, le russe ne put s'empêcher de penser ironiquement qu'elles étaient stupides. Un léger ricanement franchit ses babines avant de lui répondre.

Tu es mon fils et tu es un membre de l'Eau. Peu importe tes souvenirs et ce que tu aurais pu être, tu seras toujours un Eau. Et puis, retrouver ta mémoire ne te fera pas devenir un monstre. Ça ne te détournera pas non plus de nous pour devenir le méchant que tu aurais pu être, si ?

Il lui adressa un sourire et vient frotter sa tête contre la sienne. Il y avait peu de moments de tendresse, de câlins comme celui-ci. Jamais en publique du moins. Souvent, c'était même Nansaa qui venait se blottir contre lui. Mais quand la situation l'exigeait, c'était le père qui prenait les devant.

Et puis si jamais ça arrive, je viendrai te botter le cul moi-même. T'auras intérêt à voler vite. Lança-t-il d'une façon moqueuse.

Il essayait de se montrer rassurant face à cette inquiétude qui semblait ronger son fils. Il espérait qu'avec ça, Nansaa ne s'inquiétera plus ou du moins plus autant. C'est vrai, Kaporal ne se voyait pas abandonner son fils juste parce qu'en retrouvant ses souvenirs, celui-ci lui apprend qu'il vient du clan de la Mort ou d'une famille ennemie au clan de l'Eau. Après tout, Nansaa n'avait que 6 mois à cette époque, son éducation n'avait pas été très poussée. Du moins, pas suffisamment pour qu'un louveteau fasse allégeance à son clan et soit un parfait soldat. De plus, avec sa perte de mémoire, tout était revenue à zéro. Le pseudo-lavage de cerveau qu'il aurait pu subir, s'était envolé. La pseudo-propagande qu'il aurait pu subir, envolée également. Il avait été recueilli et éduqué par un Eau. Même si sa mémoire revenait, Kaporal en était certain, Nansaa resterait un Eau.

Des fois, il y a des images avec les voix. Ce sont des flashs douloureux qui m’ont déjà fait perdre connaissance. Si mon passé est violent, je crois que je n’aime autant pas m’en souvenir.

C'était une raison valable pour ne pas vouloir connaître son passé. Mais si ces flashs lui étaient douloureux, c'était aussi une raison pour connaître son passé. Ce retour de mémoire évitera au moins ces flashs et donc ces douleurs et ces évanouissements.

Tu sais, retrouver la mémoire te fera sans doute beaucoup de bien au niveau des douleurs. Car en l'ayant retrouvé, celle-ci arrêtera de te faire souffrir pour remonter à la surface. Après, il ne tiendra qu'à toi de décider ce que tu en fais...


__________________________

Hydromos #66ffff - Kaporal purple - Gothic #191970 - Jeff darkred
Idryss orange - Mlle.Midéro pink - Cynthia #4e155c

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://licorneor.deviantart.com/
Yamishin

avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Hexx Xef - Thanatos Nansaa
Clan/Rang: Feu/Noble - Eau/Polyvalent
Age: Quatre Ans - Quatre Ans et demi
PROFILMessages : 860
Age : 20
Date d'inscription : 30/12/2016
Localisation : Sur le Territoire neutre en bonne compagnie. ^^

MessageSujet: Re: Une fin de journée tranquille [PV Kaporal]   24/6/2017, 12:20

Thanatos/Nansaa- Eau - Polyvalent
J’étais un peu inquiet à l’idée d’être atteint d’un mal semblable à celui de notre vieille folle du clan. Je fermais les paupières et soupirais longuement. Soit, dans ce cas j’irais voir cette fameuse Idryss assez rapidement pour m’assurer de ne pas devenir fou. Enfin, si je ne l’étais pas déjà. Plongé dans mes réflexions je ne vis pas vraiment le regard de mon père, mais quand un rire lui échappa je soulevais les paupières et lui lançais un regard de biais. Je penchais la tête avant d’entendre ses réflexions et remarques.

Il avait raison, retrouver la mémoire ne me détournerais pas de ce que je suis. Je suis un loup de l’Eau, le fils de Kaporal, et un jour je deviendrais Lieutenant et mon père me dira qu’il est fier de moi. En le sentant se frotter un peu contre moi un sourire éclaira mes babines tandis que ma queue se mettait à frapper joyeusement le sol. J’aimais quand il me montrait de l’affection. J’avais grandi, et en grandissant mon père s’était de moins en moins montré affectif envers moi. Cela me manquait grandement, j’aimais particulièrement Kaporal. Alors parfois j’avais besoin de sentir qu’il tenait vraiment à moi. Je le savais bien sur, mais dans ma tête je suis parfois encore un peu un louveteau.

« De toute façon quoi que je découvre je resterais ton fils… »


Je ne comptais pas tourner le dos à Kaporal. Je lui devais la vie, mon existence même, ma famille, mon clan, mon rang. Kaporal était l’origine de tout car c’était lui qui avait accepté de m’éduquer et de faire de moi un loup de l’eau. Il m’avait apprit à me battre, à tenir tête aux autres quand je n’étais réellement pas d’accord avec eux, à me faire respecter. Il m’avait aussi enseigné à être doux quand il le fallait même si lui ne savait pas toujours quand l’être. Un sourire effleura mes babines tandis que j’appuyais ma tête à son épaule.

« Si je deviens méchant je compte sur toi pour me remettre les idées en place… »


Puis je l’entendis me dire que c’était peut être bien que je retrouve la mémoire. Je me redressais, observant le paysage tout en réfléchissant à sa remarque. Après quoi je me levais doucement et étirait mon corps endoloris par mon inertie. Commençant par tendre mes pattes avant. Puis par m’en servir comme appuie pour détendre mes pattes arrière. Un long baillement m’échappa avant que je ne donne un coup de museau affectif à Kaporal.

« Merci de m’avoir écouté et rassuré. Je vais rentrer, tu viens ? »


Je me retournais et commençait à faire quelques pas. N’allant pas trop vite pour laisser à mon père le temps de s’étirer et de me rejoindre, enfin s’il le voulait. Ma queue battait un peu plus joyeusement l’air. J’étais rassuré par ce que m’avait dit Kaporal même si j’étais un peu inquiet à l’idée d’être atteint du même soucis que la vieille.




- RP terminé -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Triske1ion
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Une fin de journée tranquille [PV Kaporal]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une fin de journée tranquille [PV Kaporal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La chasse à la couronne ou comment une journée tranquille peut se transphormer en panique totale [PV Crémalia Sarwen, Eden Wills, Molly Penderwick]
» Une journée tranquille ? Ou pas... [Pv : Ray Gin - Kirito Kirigaya]
» Une journée tranquille... Ou presque!
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres de l'Eau :: Et l'histoire se termina-