Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Jeu 11 Aoû 2016 - 16:12

RP effectué au camp de l'Eau

Vous allez me tuer?
♣ Libre ♣
Chance aurait tellement dû regarder où il allait au lieu de foncer tête baissée. Oui, il aurait dû. Pourtant il avait continué à courir, se fichant bien des larmes qui lui brouillaient la vue. Il ne pensait plus que par instinct. C'était comme si son esprit avait été réglé sur un mode "fuite" et qu'il ne pensait plus qu'à ça. Il avait mal aux pattes et au cœur mais la peur l'obligeait à continuer de courir. Quand il se sentit tomber dans un fossé, il ne sut pas vraiment ce qu'il lui arrivait. La seule chose en laquelle il était sûr, était que c'était la fin pour lui. Il dégringola en se cognant à plusieurs endroits avant de finir sa course dans le creux du fossé. Sa dernière pensée avant de s'évanouir fût qu'il allait mourir bien bas et que personne ne le retrouverait. Inconscient, il ne remarqua pas les yeux qui le fixaient.


La première chose que c'était dit Chancelier en reprenant vaguement connaissance était: "Au mon dieu... J'ai l'impression d'avoir été écrasé par un troupeau de cerfs." La douleur à la tête qu'il ressentait depuis un moment lui faisait atrocement mal et celle présente au niveau de sa cache thoracique lui donnait le sentiment qu'elle avait été broyé, ce qui n'était pas totalement faux. Il se souvenait d'avoir beaucoup couru avant de tomber dans ce stupide fossé où il avait surement dû se cogner la tête. Une chose était sûr, il avait changé d'endroit ou plutôt on l'avait déplacé d'endroit. La chose presque moelleuse, sur laquelle il reposait, était bien trop confortable pour être le sol d'une forêt. Il essaya d'ouvrir les yeux mais ses paupières restaient désespérément closes. Il ressaya une deuxième fois en se concentrant au maximum mais il récolta juste une affreuse migraine. Il tenta également de bouger ses pattes mais rien n'y faisait, son corps ne lui répondait plus. Un frisson d'angoisse le secoua. Il était allongé là sans défense avec un corps qui refusait de lui répondre. Même un louveteau n'aurait sans doute eu aucun mal à le le tuer.


Il se tendit immédiatement quand il entendit des bruits de pas se rapprocher. Il essaya de contrôler sa respiration qui devenait de plus en plus difficile mais il était trop tard. Une vague de panique le submergeait et il ne pouvait déjà plus contrôler les tremblements incessants de son corps. "Qu'est qui se passe? J'ai peur! Qui sont-ils? Que font-ils me faire? Je n'ai pas envie de mourir..." Tout devenait encore plus flou dans son esprit déjà embrumé par la fatigue. Il fallait à tout pris qu'il essaye de se contenir pour ne pas tomber dans une vrai crise d'angoisse. Si il n'y arrivait pas... Il n'osait même pas imaginer ce qu'il se passerait sachant ce qui était arrivé la dernière fois. Il entendit comme le son d'une voix mais il ne pouvait pas la reconnaître, n'y savoir si il y en avait plusieurs. Il essaya de parler également mais ne réussit qu'à sortir un gémissement particulièrement pitoyable.



Dernière édition par Pic-Vert le Mar 30 Aoû 2016 - 18:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 4
Personnages:
PROFILLocalisation : Haute-Savoie
Emploi/loisirs : Geek à temp partiel

Messages : 1441
Age : 18
Date d'inscription : 09/12/2015

Points : 1478

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Jeu 11 Aoû 2016 - 17:29

Mal en point, c'est tout c'que peux dire.
On m'a ramener un pauvre loup blanc à la gueule de cendre, et les yeux brun, je ne le connaissait pas du tout. Pourtant il est du clan !
Il était tombé dans un fossé le pauvre. Les cailloux, tout ça... Sa pète des os. Faut faire gaffe.
Le pire c'est qu'il était en plein délire, c'est un grand névrosé ! Je vais quand même lui parler on sait jamais :

Eh gamin. Sa va ?

Je vais lui donner un truc qui va le calmer. Au moins pour qu'il ressente un peu moins la douleur qui lui tiraille le bide.
Il doit avoir quelque côtes cassé avec sa chute. Et une p'tite bosse sur le crâne.
Je vais lui posé une serviette d'eau froide sur la tête.
Revenir en haut Aller en bas
http://brasio337.deviantart.com
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1627
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 1864

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Jeu 11 Aoû 2016 - 18:52






GAOR

Gaor venait de quitter la tanière d'Orakel, avant de se diriger vers le garde manger, il pris finalement la décision de refaire un détour par la tanière de Lester, des fois qu'il aurait laissé un peu de son truc qui redonne de l'énergie. Il avançait d'un pas lourd, son estomac grondait. Il commençait à regretter sa décision quand il entendit la voix du médecin.

Eh gamin. Sa va ?

Lester ne l'avait jamais appelé gamin, mais plutôt mon grand ou mon gros, donc c'est qu'il y avait quelqu'un d'autre. Peut-être était-ce pour ça qu'il était parti? pour aller le chercher. Il salua le loup blanc en entrant.

Salut Lester, t'as de la compagnie?

En effet il vit un autre loup, blanc et gris allongé sur la litière. Il avait quelques ecchymoses et du sang couvrait une partie de son pelage. Il avait cependant l'air d'aller relativement bien si on oubliait ses tremblement compulsifs. Gaor ne l'avait jamais vu, mais il avait l'odeur d'un oméga. Un guerrier un peu nerveux lui était-il tombé dessus pour se défouler? Il se retourna vers Lester pour revenir au sujet qui l'avait amené.

C'est qui? Au fait tu aurais encore ton truc qui donne un coup de boost? faut que je trouve un messager et ils sont tous en vadrouille à cette heure de la journée. Seulement ça fait 3 jours que j'ai pas mangé et deux que je cours sans dormir, j'en peux plus... Ah et si tu pouvais jeter un oeil à ma cicatrice aussi, ça tiraille.

Il s'assit tranquillement pour attendre son tour.







__________________________
Gaor color=#0033ff Fiche
Quoltzec color=#cc6633 Fiche
Platalya color=#33cc33Fiche
Ziege color=#ff0000 Fiche
Ystrelle color=#660000 Fiche
Mya color=#ff99ccFiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Ven 12 Aoû 2016 - 11:29

Vous allez me tuer?
♣ Libre ♣
Chancelier sentit quelque chose de froid se poser sur son front douloureux. Cela ne lui enlevait pas le quart des douleurs qu'il ressentait à l'instant mais cela l'avait au moins légèrement apaisé. Il devait essayer de retrouver un souffle normal. "Inspire, bloque, 1.2.3, relâche... Inspire, bloque, 1.2.3, relâche... Il reproduit ce schéma plusieurs fois pour retrouver une respiration à peu près normale. La peur lui tiraillait toujours l'estomac mais au moins, la crise de panique avait été évité, pour le moment en tout cas. Pour ses tremblements, il n'y avait plus rien à faire. Ils étaient là et le resteraient un long moment. Il essaya de se relâcher un minimum pour détendre ses muscles endoloris mais ce n'avait jamais été une chose aisée pour le loup de nature angoissée.

Même les yeux fermés, il sentit que quelque chose changea dans l'environnement. Comme si quelqu'un venait d'arriver. Quand une voix s'éleva de nouveau, il sut qu'il avait raison. Il ne comprenait pas ce qu'elle disait mais il savait par son ton que ce n'était pas la même que tout à l'heure. Cela voulait dire qu'ils étaient au moins deux avec lui et que si ils voulaient l'attaquer, il n'aurait aucune chance de se défendre. Des spasmes nerveux, plus forts que les autres, secouèrent son corps. La situation lui déplaisait de plus en plus. Il fallait qu'il ouvre les yeux et vite! C'est dans un effort presque titanesque qu'il réussit enfin à soulever ses paupières. Tout était flou autour de lui. C'était surement du à la fatigue enfin il l'espérait. Et si il était dans un état beaucoup plus grave qu'il ne l'imaginait? Et si il avait pris un choc sur la tête qui avait atteint sa vision? Paniqué, il bougea ses yeux dans tout les sens, essayant de trouver un point de repaire. Même si il ne voyait pas discernement ce qui l'entouraient, il savait qu'il ne connaissait pas cet endroit. A première vu c'était une sorte de grotte et il n'en connaissait pas, du moins pas dans laquelle des petits objets étranges étaient posés ici et là. Il mit plusieurs secondes avant de voir le loup blanc qui se trouvait pourtant juste à côté de lui. Horreur! Il lui paraissait énorme dans la position dans laquelle il se trouvait!

- V...ous all...ez me tu-tu...tuez? questionna-t-il faiblement en tremblant.

Il n'avait pas regardé une seule fois l'autre loup dans les yeux. Son regard apeuré fixait un point invisible dans le décor flou qui l'entourait. C'est toujours comme cela qu'il procédait quand il avait peur. Son attention se braquait sur quelque chose et il ne parlait jamais aux autres en les regardant dans les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 4
Personnages:
PROFILLocalisation : Haute-Savoie
Emploi/loisirs : Geek à temp partiel

Messages : 1441
Age : 18
Date d'inscription : 09/12/2015

Points : 1478

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Ven 12 Aoû 2016 - 14:35

J'ai de quoi calmer ce pauvre loup paniqué, des plantes et autre sécrétion d'animales et d'insectes. C'est fou le nombre d'espèce au propriété anesthésiques.

C'est donc au travail que Gaor débarque dans la tanière :

Salut Lester, t'as de la compagnie ?

Oh t'sais... J'en ai pas souvent. Pis vu que j'sort beaucoup.

Ouaip... Un pauvre gosse que j'ai ressortis d'la mouise...

C'est qui ?

Aucune idée rookie...

Au fait tu aurais encore ton truc qui donne un coup de boost ? Faut que je trouve un messager et ils sont tous en vadrouille à cette heure de la journée. Seulement ça fait 3 jours que j'ai pas mangé et deux que je cours sans dormir, j'en peux plus... Ah et si tu pouvais jeter un oeil à ma cicatrice aussi, ça tiraille.

L'enfoiré... J'lui est dit de ce calmer, de pas trop bouger histoire que le tout cicatrice bien... HEIN ! Et ce crétin des oies viens comme une fleur me demander de quoi lui faire tenir la journée, alors que j'ai un blessé sur les pattes !

Ah bah bien joué Gaor ! Sa tiraille... T'm'étonne que sa tiraille si tu cours comme un ch'tarbé... *Long soupir* Décidément... Bon ! T'peux choper la boîte en haut de l'étagère... Fait gaffe à pas renverser les fioles, sinon j'te les fout sur l'visage c'est cl...

- V...ous all...ez me tu-tu...tuez ?

Ah sa y est ? Il a repris connaissance le nerveux ?
Je lui éponge un peu le front, regardant si il n'a pas de gros blessures que je n'aurais pas vu à la tête.

Ben écoute gamin, si tu veux crever j'ai de quoi faire, du plus douloureux au plus calme. Mais je doute que tu te soit vautré dehors pour un suicide, et que donc mon suicide médicalement assisté ne sera pas la bienvenu...

Je lui tapote un peu la truffe, marque d'affection. Il a du avoir la peur de sa vie quand même...

Si tu m'disais ton nom... Comment t'es tombé... Comment tu veux mouri...

M'arrêtant en plein milieu je lui bourre un peu la couenne :

J'plaisaaaaaaaaante ! *Rire machiavèle*

Moi et mon humour décidément... Sa m'rappelle mes différentes session de tortures tiens.
Revenir en haut Aller en bas
http://brasio337.deviantart.com
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1627
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 1864

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Dim 14 Aoû 2016 - 9:20






GAOR

Ah bah bien joué Gaor ! Sa tiraille... T'm'étonne que sa tiraille si tu cours comme un ch'tarbé... *Long soupir* Décidément... Bon ! T'peux choper la boîte en haut de l'étagère... Fait gaffe à pas renverser les fioles, sinon j'te les fout sur l'visage c'est cl...

Gaor grogna, ce n'était pas par plaisir qu'il avait autant forcé, s'il n'avait pas croisé Amit et que celui-ci ne s'était pas mis dans cet état, il aurait continué sa promenade jusqu'au clan de la terre à un pas plus que tranquille. Il ne dit rien néanmoins et s'étira pour attraper la dite boîte en haut de l'étagère quand le loup blessé gémit.

- V...ous all...ez me tu-tu...tuez ?


Ce à quoi le médecin ne manqua pas de répondre de son humour douteux. Gaor s'interrogea, il était rare qu'on tue d'autres loups sur les Terres d'EL, même les intrus étaient en général chassés en dehors du territoire plutôt que mis à mort. A moins d'avoir été chez les feux ou chez les terres. Zal ne se serait pas privé d'une misérable victime comme ce loup blanc. Et le clan de la terre devait tellement être sous tension qu'il aurait probablement été soumis à la question. Mais Gaor ne sentait ni l'odeur du feu, ni celle de la terre.

L'assassin s'approcha de la paillasse et se coucha à côté pour paraître moins imposant, ce qui était en général assez difficile pour lui. Il jeta un regard noir à Lester, son humour n'aiderait pas ce jeune loup à se calmer, il croirait sûrement qu'il était tombé chez des sadiques. Il prit une voix douce.

Ecoute moi, ici tu es en sécurité, les loups du clan de l'eau ne sont pas du genre à exécuter froidement une bête blessée. Je m'appelle Gaor.

Il s'interrompit, il était déjà complètement flippé, il n'allait pas lui dire qu'il était un assassin, ça n'aurait pas aidé.

Et le vieux qui se croit drôle là, c'est Lester, notre médecin. Bon il va peut-être te barber avec ses histoires de Yorsena et ses blagues douteuses, mais il va te remettre sur pied... Et après il t'engueulera parce que au lieu de te reposer t'as dû ramener un ami qui s'était endormi dans la forêt des rêves bleus, et ça fait loin.

La dernière partie de sa tirade était plus pour le médecin que pour le jeune loup couché. Gaor n'aimait pas qu'on l'enguirlande quand tout n'était pas de sa propre responsabilité, et puis surtout il avait faim et ça le rendait grognon. Il avala le contenu de la boîte et se releva en s'approchant de Lester pour qu'il puisse jeter un oeil sur son épaule.

Ça tiraille.








__________________________
Gaor color=#0033ff Fiche
Quoltzec color=#cc6633 Fiche
Platalya color=#33cc33Fiche
Ziege color=#ff0000 Fiche
Ystrelle color=#660000 Fiche
Mya color=#ff99ccFiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Lun 15 Aoû 2016 - 11:48

Vous allez me tuer?
♣ Libre ♣
Plus les secondes s'écoulaient, plus Chancelier discernait un peu mieux ce qui l'entourait. Le loup blanc en face de lui, le seul d’ailleurs qu'il avait remarqué pour l'instant, n'était pas si imposant qu'il se l'imaginait. On pouvait même dire que Chance était un peu plus grand que lui, surement plus maigre mais plus grand de quelques centimètres. Néanmoins, vu l'état dans lequel il était, sa taille n'allait pas vraiment pouvoir l'aider. Il s'autorisa tout de même à fermer les yeux en sentant l'humidité apaisante sur son front.

- Ben écoute gamin, si tu veux crever j'ai de quoi faire, du plus douloureux au plus calme. Mais je doute que tu te sois vautré dehors pour un suicide, et que donc mon suicide médicalement assisté ne sera pas la bienvenu...

Chance ne comprit pas entièrement les paroles du loup blanc. Bien-sûr que non, il ne voulait pas crever! Il ne demandait que ça qu'on le laisse vivre! Il sut que l'autre n'aller pas lui faire de mal quand il le sentit lui tapoter le bout de la truffe, signe d'affection qui était courent dans son ancienne meute pour rassurer les louveteaux. Il n'était plus considéré comme en étant un puisqu'il pouvait se défendre seul vu son gabarit mais il aimait tout de même ce genre de gestes de tendresse.

- Si tu m'disais ton nom... Comment t'es tombé... Comment tu veux mouri...

Il sursauta et son cœur commença à s'affoler quand il comprit la fin de la phrase mais avant qu'il ne puisse prendre ses jambes à son cou, chose de toute façon impossible dans son état, le loup blanc s'exclama qu'il plaisantait avant de partir dans un fou rire qui fit froid dans le dos au pauvre malade. Si c'était vraiment de l'humour, il ne le comprenait et en aucun cas ne l'appréciait. Il avait un cœur fragile lui! Lui faire des peurs pareilles c'est vouloir sa mort! L'infime sentiment de confiance qui s'était installé entre eux venait tout simplement de partir en fumée.

C'est à ce moment là, que c'était décidé de s'approcher le second loup dont il avait entendu la voix tout à l'heure. Chance écarquilla les yeux quand il le vit. Ce n'était pas tant sa carrure, pourtant très imposante, qui le surpris mais plutôt la couleur de son pelage. A plusieurs endroit sur son corps, il y avait des tâches ou des lignes bleues électriques et il possédait qui une étrange crête de la même couleur. C'est sûr, jamais il n'en avait vu de semblable! Il se demandait de plus en plus où il avait bien pu atterrir. Le loup au pelage étrange s'allongea à côté de la paillasse et le rassura d'une voix douce.

- Ecoute moi, ici tu es en sécurité, les loups du clan de l'eau ne sont pas du genre à exécuter froidement une bête blessée. Je m'appelle Gaor.

Il s'interrompit comme si il se demandait si il devait dire quelque chose ou non puis reprit:

- Et le vieux qui se croit drôle là, c'est Lester, notre médecin. Bon il va peut-être te barber avec ses histoires de Yorsena et ses blagues douteuses, mais il va te remettre sur pied... Et après il t'engueulera parce que au lieu de te reposer t'as dû ramener un ami qui s'était endormi dans la forêt des rêves bleus, et ça fait loin.

Les dires du dénommé Gaor rassurèrent Chancelier. Même si il avait bien pu lui mentir, il paraissait déjà plus digne de confiance que l'autre taré! Le remettre sur pied qu'il disait? Valait-il encore que Chance le laisse le toucher! Pendant que les deux autres loups s'étaient rapprochés pour se dire quelque chose que Chance n'écouta pas, après tout c'était pas ses affaires, il essaya de se relever. Ses pattes lui faisaient un mal de chien mais il devait se faire souffrance s'il voulait partir d'ici au plus vite.

- Je vous re...merci mais... Je dois m'en... aller. déclara-t-il d'une voix aussi tremblante que ses pattes.

Aller où? Lui même ne le savait pas mais sans attendre de protestation, il descendit de la paillasse. Au premier pas qu'il essaya de faire, il sentit la tête lui tourner. Il essaya de se rattraper mais il tomba lourdement sur le sol dans un bruit mat.

- Merde...



Revenir en haut Aller en bas
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 4
Personnages:
PROFILLocalisation : Haute-Savoie
Emploi/loisirs : Geek à temp partiel

Messages : 1441
Age : 18
Date d'inscription : 09/12/2015

Points : 1478

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Lun 15 Aoû 2016 - 13:07

Gaor n'était clairement pas apte à la rigolade... Et réceptif aux soins.
Il attrape la boîte, puis s'allonge près du peureux.

Ecoute moi, ici tu es en sécurité, les loups du clan de l'eau ne sont pas du genre à exécuter froidement une bête blessée. Je m'appelle Gaor.

J'pourrais l'faire ça... Mais sous le volontariat. Les gens qui sont clairement pas en état et qui veulent faire taire leurs souffran...

Et le vieux qui se croit drôle là, c'est Lester, notre médecin. Bon il va peut-être te barber avec ses histoires de Yorsena et ses blagues douteuses, mais il va te remettre sur pied... Et après il t'engueulera parce que au lieu de te reposer t'as dû ramener un ami qui s'était endormi dans la forêt des rêves bleus, et ça fait loin.

Okééééééééé ! Je comprends mieux, c'est vrai que sa fait une trotte. Mais quand même. T'aurais juste pus le sortir de la forêt et basta ! Tu l'prend et tu marche pépère. La forêt est pas si dangereuse que ça. Tu t'casse, et tu l'laisse reprend tes esprit à ton pote.
Bref...
Ah et non Gaor, Yorsenia reste entre vous et moi d'accord ? L'autre... Il croit que j'vais l'dire à tout l'monde : "Eh les gens ! Y'a une grosse maladie super mortelle qui s'développe ! Mais j'suis PAS DU TOUT infecté hein ! J'suis votre coupaing ! "

Ça tiraille.

*Soupir* Pose-toi dans l'coin, j'arrive...

Faut juste que je pose des bandages et des attelles à notre maladroit après il pourra rentrer tranquillement chez lui. Il est des Eaux, sa se sent, il aura pas à marcher longtemps.

Je vous re...merci mais... Je dois m'en... aller.

Pour Wiosna, pauvre lou-loup des Terres, je peux le piger. Mais pour toi jeunot, j'vais surement pas te laisser t'en aller comme ça.
Le temps de prendre les attelles, je l'entend se vautrer par terre.

Merde...

Je ne peux m'empêché d'avoir pitié de lui là.

Ecoute gamin j'veux pas aller par quatre chemins avec toi.

Je le chope par la nuque, le remettant sur le lit de paille.

Tu me fera le plaisir de ne pas trop bouger ok ? T'a pas mal d'ecchymoses qui vont tranquillement disparaitre. Mais pour les fracture va falloir un p'tit moment.

Je le bande tranquillement, lui demandant de se soulevé par moment pour passer la bande derrière lui.

Tu va pas trop galèré pour marcher t'inquiète, les pattes sont pas trop défoncées. Par contre tu fera gaffe en t'allongeant. Tu t'appelle comment d'ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
http://brasio337.deviantart.com
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1627
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 1864

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Mer 17 Aoû 2016 - 21:55






GAOR

Le médecin jeta à l'assassin un regard noir à la mention de la Yorsenia, il ne releva pas, il l'entendait souvent marmonner au sujet de cette maladie sans en savoir plus sur sa gravité ou sur le fait que le loup blanc l'avait contractée. Il soupira avant de lui demander d'attendre son tour dans un coin de la tanière. Docilement, il trottina vers l'entrée et s'assit. Le soleil lui chauffait le dos et il pouvait observer le travail de Lester.

L'adolescent blanc était toujours aussi tremblant. Ses spasmes musculaires devaient être douloureux à la longue. Le loup à crête pencha la tête. Etait-il malade? ou exténué? Il avait déjà vu certains chasseurs s'écrouler secoués de tremblement après une chasse particulièrement éprouvante. Il était probable qu'il ait peur, mais s'il était du clan, comme les expressions de Lester le laissaient à penser, il aurait dû être en confiance dans cette tanière. Gaor ne le connaissait pas, il ne l'avait jamais vu avant ce jour là et n'arrivait pas à sentir l'odeur du clan sur lui. Son comportement l'intriguait. Il tenta de se lever mais les spasmes le remirent à terre, Lester le recoucha sur la paillasse.

Le médecin réprimandait son patient, l'assassin se désintéressa de la situation. Il attendit son tour en laissant son esprit vagabonder vers ses deux filles. Toutes deux avaient été trouvées en dehors du camp. Il pensa à sa soeur, Mya, il se demanda si elle était toujours au sein du clan de la terre et si son pouvoir avait fini par se révéler. Quand il revint à lui, Lester finissait se nouer les attelles aux pattes de son protégé. Il allait bientôt l'examiner.







__________________________
Gaor color=#0033ff Fiche
Quoltzec color=#cc6633 Fiche
Platalya color=#33cc33Fiche
Ziege color=#ff0000 Fiche
Ystrelle color=#660000 Fiche
Mya color=#ff99ccFiche
Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3223
Age : 21
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3339

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Jeu 18 Aoû 2016 - 16:30

Kaporal - Chef d'armée - Clan de l'Eau
Il cherchait Gaor. Il avait besoin de le voir, ou au moins de le croiser, pour lui annoncer un entraînement nocturne. La lune allait être des plus favorable à cet entraînement, elle éclairera les alentours de sa douce lumière. De plus, cela faisait trois jours qu'il ne l'avait pas vus. Jusqu'à preuve du contraire, il n'était pas en mission. Et avec les temps qui courent, on pouvait supposer que l'assassin était tombé dans de beaux draps. En passant près des tanières des médecins et nourrices, Kaporal l’aperçut. Il entreprit de le suivre. Il vit Gaor bifurquer vers la tanière de Lester. Le loup russe émit un "tsk" tout en poursuivant sa route.

Lester. Plus ça allait et moins il pouvait piffer ce solitaire. Cela faisait plusieurs semaines que Lester squattait une tanière de leur campement. Il était peut-être au service de leur clan, mais il était avant tout un solitaire et il commençait à en savoir beaucoup sur eux. C'était intolérable. C'était également surprenant que Frostbite ne l'ait pas viré plus tôt. Si Luna était encore au pouvoir, Kaporal aurait parié que ce médecin aurait déjà foutu le camp. S'il voulait continuer à exercer chez eux, soit, il n'avait cas les rejoindre officiellement. Ou il dégagerait non sans quelques menaces. Bien entendu, Kaporal n'était pas le seul à qui sa présence commençait à déranger. Il avait entendu des médecins pestaient. Il savait aussi que des gardes le surveillaient sans cesse. Que des sentinelles le scrutaient du regard à chaque fois qu'il s'approchait d'une frontière. Au moindre faux pas, certains n’hésiteront pas à lui tomber dessus.

Le chef d'armée rentra dans cette dite tanière. Il vit bien vite trois personnes : Gaor et Lester, quoi de plus normal, et un inconnu. Celui-ci n'était assurément pas des Eaux. Kaporal fronça les sourcils et s'avança davantage. Il ne salua même pas son assassin ou ce solitaire médecin. Il s'approcha de l'individu au sol et huma son pelage. Bien vite, le pirate russe émit un grognement et releva la tête en direction de Lester. Son regard et sa voix se firent menaçant.

C'est quoi ça ? Tu soignes des solitaires chez nous maint'nant ?! T'as intérêt à avoir une bonne raison sinon je ne donnes pas chère de ta peau !

Il se tourna complètement vers le squatteur du campement et fit un pas vers lui.

Il serait p't'être tant de rejoindre officiellement notre clan tu n'crois pas ? Tu commences à en savoir beaucoup sur nous.

Kaporal n'avait prêté aucune attention au blessé, mis à part vite fait pour savoir d'où il venait. Il n'avait pas non plus prêté la moindre attention envers Gaor. En cet instant, il ne voyait qu'une seule personne et c'était Lester. Il l'avait dans le collimateur.


__________________________

Hydromos #66ffff | Kaporal purple | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c

Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Jeu 18 Aoû 2016 - 18:22

Vous allez me tuer?
♣ Libre ♣
- Ecoute gamin j'veux pas aller par quatre chemins avec toi.

Avant qu'il ne puisse protester, Chancelier se retrouva attrapé par le nuque puis recouché de force sur la paillasse. Si il y avait une chose qui était à présent sûr c'était que le médecin n'allait pas le laisser déguerpir si vite.

- Tu me fera le plaisir de ne pas trop bouger ok ? T'a pas mal d'ecchymoses qui vont tranquillement disparaître. Mais pour les fracture va falloir un p'tit moment.

Comprenant qu'il n'avait pas trop le choix, Chance se laissa soigner, non sans une certaine crainte, par le loup blanc. Il le regardait d'un œil inquiet pendant qu'il se laissait poser des bandes sur son corps. Il n'avait jamais eu affaire avec une telle médecine mais l'autre loup avait l'air de savoir ce qu'il faisait. Du moment qu'on ne lui faisait pas de mal, il n'allait pas faire le difficile. Une chose le chiffonnait tout de même. D'après les dires de Lester, il faudrait un moment avant que ses multiples fractures soient guéris. Combien de temps cela allait-il prendre? Le jeune loup n'avait pas vraiment l'envie de rester trop longtemps dans les parages.

- Tu vas pas trop galéré pour marcher t'inquiète, les pattes sont pas trop défoncées. Par contre tu fera gaffe en t'allongeant. Tu t'appelle comment d'ailleurs ?

Ah oui c'est vrai son nom! Il connaissait celui des deux autres loups mais il n'avait pas donné le sien. Le médecin lui avait déjà demandé tout à l'heure mais il était tellement paniqué qu'il avait oublié d'y répondre. Il se racla la gorge et répondit d'une voix peu assurée:

- Je m'appelle Chance enfin heu... Non Chancelier c'est mon nom mais je... On m'appelle tout le temps Chance. Je crois que c'est parce que c'est plus court ou heu... moins prétentieux. Je sais pas. Donc heu... appelez moi comme vous voulez.

Il avait parlé d'une façon si rapide que ça ne l'étonnerait pas le moins du monde qu'il ait perdu son interlocuteur pendant son "discours". Il n'avait jamais été doué pour parler et surtout pas devant des inconnus. Souvent les loups de son ancienne meute soupiraient et lui demandaient d'articuler plus ou moins gentiment. Certains ils étaient compréhensifs, d'autres pas du tout. Heureusement, les personnes, sur qui il était tombé, semblaient faire partit du premier cas.

Si Chance pensait n'être pas trop mal tomber finalement, il allait vite déchanter. Dès qu'il vit entrer dans la pièce un nouveau loup, il sut qu'il allait passer un sale quart d'heure. Même si le nouveau venu était pas mal amoché même très amoché on pourrait dire, il n'y avait rien qui faisait penser qu'il était faible, c'était même le contraire. Toutes ses blessures ne pouvaient venir que de combats féroces! Chancelier s'arrêta de respirer quand il le vit se rapprocher dangereusement de lui. Sans dire un mot, il renifla son pelage et émit un grognement qui accentuèrent les tremblements incessants du jeune loup terrifié. Ce dernier avait fermé les yeux pour ne pas croiser ne serait-se qu'une seconde les siens.

- C'est quoi ça ? Tu soignes des solitaires chez nous maint'nant ?! T'as intérêt à avoir une bonne raison sinon je ne donnes pas chère de ta peau !

La voix était très menaçante. Même si il ne le connaissait pas, Chance sut qu'il s'agissait surement d'un chef. Qu'allait-t-on faire de lui? Le tuer? Gaor lui avait dit que les membres de sa meute n'abattaient pas les loups blessés mais pouvait-il vraiment le croire?

La même peur qu'il avait ressentit juste avant la fuite de ses terres refit surface. Il sentit son corps être secoué de forts spasmes incontrôlables. Il gardait les paupières fermement closes, se faisant presque mal à la tête. Il entendit à côté de lui la voix colérique du loup. Il ne sut pas contre qui sa colère était tournée. Il était bien trop occupé à essayé de contrôler son corps. Respirer, il fallait qu'il trouve un moyen de respirer convenablement mais il n'y avait rien à faire! C'était comme si on appuyait fortement sur sa gorge pour l'étouffer. Merde, il allait crever! Il aurait voulu crier pour appeler à l'aide mais aucun son ne sortit de sa bouche. On aurait dit qu'il était déconnecté de la réalité. Il n'y avait plus conscience de ce qui l'entouraient comme si il était enfermé dans son esprit tourmenté.


Revenir en haut Aller en bas
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 4
Personnages:
PROFILLocalisation : Haute-Savoie
Emploi/loisirs : Geek à temp partiel

Messages : 1441
Age : 18
Date d'inscription : 09/12/2015

Points : 1478

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Jeu 18 Aoû 2016 - 23:12

Gaor attend, le blessé panique... Super la journée... Le petit des Terres au moins est resté zen ! Pfeu !
Et comme pour couronner le tout... Môseigneur Kaporal arrive en trombe renifle mon patient et me lance avec son accent complètement classe :

C'est quoi ça ? Tu soignes des solitaires chez nous maint'nant ?! T'as intérêt à avoir une bonne raison sinon je ne donnes pas chère de ta peau !

C'est dingue comment j'en ai rien à carrer... Tu m'fait même pas peur c'est ça le pire. Tu ne m'impressionne même pas "camarade". Et même si tu me frappe, j'en aurait rien à cirer, c'est un peu l'avantage d'avoir une pathologie-ultra-infectieuse-capable-de-tuer-de-manière-très-glauque-et-que-je-ne-montre-pas-et-que-personne-n'est-au-courant-que-je-l'ai : Je suis insensible à l'intimidation.

Il serait p't'être tant de rejoindre officiellement notre clan tu n'crois pas ? Tu commences à en savoir beaucoup sur nous.

HA ! Et me coltiné vos affaires et autres histoires de clan dont j'en ai clairement rien à foutre ?
PFEU ! Tu rêve éveillé mon pauvre Kaporal !

*étouffe un ricanement* Kaporal... Je ne prend pas mon matos médical comme ça à chaque expéditions... J'suis intelligent : j'voyage léger, je me devais de le ramener au plumard pour le requinquer.

En posant ma patte sur le lou-loup. Je sentais des tremblements, il y a des séismes ici ? Ce loup nous fait des spasmes de compèt' là... Il est... Complètement... Paniqué...

Est-ce que je peux au moins le garder en vie "Chef" ? Parce que je suis dans le regret de vous annoncer qu'il s'étouffe là...

Fixant Kaporal dans ses yeux... Enfin... Celui qui lui reste... Je masse sa gorge à l'aveugle, pour détendre toute la trachée, les muscle du cou, etc... Je l'ai tellement fait ce geste que je pourrais le faire dans le noir. Kaporal devrais le connaitre, il a fait la guerre l'pauvre vieux !

A moins que vous ne vouliez l'achevé peut-être ?

Je lâche mon patient, levant les pattes.

Sur l'étagère à droite juste là, j'ai des fioles d'extraits de toxine de salamandres et des décoctions d'amanites... A moins que vous ne vouliez lui briser la nuque, lui enfoncé vos crocs dans la tête, ou planté vos griffes qui vous ont servie, et sauvé, plus d'une fois dans son petit coeur fragile ?

Je recommence à masser le paniqué.
Revenir en haut Aller en bas
http://brasio337.deviantart.com
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1627
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 1864

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Ven 19 Aoû 2016 - 9:58






GAOR

Le jeune loup venait juste de donner son nom, Chancelier, quand Kaporal déboula dans la tanière visiblement de très mauvaise humeur. Il renifla le petit avant de hurler.

C'est quoi ça ? Tu soignes des solitaires chez nous maint'nant ?! T'as intérêt à avoir une bonne raison sinon je ne donnes pas chère de ta peau !

Gaor savait que son chef n'en avait pas fini, plus que le petit, c'était après le médecin qu'il en avait. Chance avait commencé à trembler d'autant plus. Il commençait à avoir du mal à respirer. Mais Kaporal continuait.

Il serait p't'être tant de rejoindre officiellement notre clan tu n'crois pas ? Tu commences à en savoir beaucoup sur nous

Gaor sentait que Lester n'allait pas se laisser marcher sur les pattes, il répondit d'ailleurs de façon très insolente au chef d'armée, tout en commençant à masser la gorge du jeune blanc pour l'apaiser. Mais Gaor sentit que traiter le symptôme était insuffisant. Le petit serait terrorisé tant que les deux autres continueraient de se crier dessus. Gaor grogna. Il repoussa Lester de l'épaule. Il pris Chance par la peau du cou, comme l'aurait fait sa mère, il l'éloigna des deux autres loups qui ne cessaient pas de s'engueuler. Lester lui jeta un regard mauvais quand il lui eut soustrait son patient mais il n'impressionnait pas le loup des cavernes.

A l'entrée de la tanière, il coucha le petit contre ses postérieurs et fit un pont de son corps par dessus lui pour lui rappeler l'apaisement de l'allaitement. De plus, son épaisse fourrure étouffait un peu les sons de la discussion violente.

Gaor comprenait le point de vue de son chef. Les solitaires étaient rarement autant tolérés sur des terres claniques. Mais Lester était utile au clan et à ses alliés. Aussi Frostbite le tolérait-il. L'assassin se demanda si il s'était seulement posé la question de l'inclure ou de le chasser. Wakaru sans aucun doute aurait eu le même point de vue que Kaporal.

Le petit respirait déjà mieux après quelques minutes. L'assassin choisit donc d'intervenir. Il se fit le plus imposant possible. Il savait qu'il avait le respect de son chef, il l'écouterait. Lester c'était une autre histoire. Il jeta un dernier regard à ce petit qu'il avait décidé de prendre sous son aile et rentra de nouveau dans la tanière. D'une voix pleine d'autorité, le loup des cavernes dit:

Ça suffit! Il y a dehors un petit qui a besoin de soins, c'est un jeune, je me fous que ce soit un solitaire, paumé comme il est c'est un louveteau pour moi. Le clan aide les petits, ça serait pas le premier qu'on accueillerait Kaporal, pense à mes filles. Lester, tu seras gentil de montrer plus de respect envers le clan qui t'accueille. Peu importe que tu sois utile, tu n'es pas indispensable et je pense que tu apprécies la protection du clan. Alors vous allez me faire le plaisir de vous entretuer quand ce petit sera remis sur pied et quand vous ne serez pas à portée de ses oreilles.

Il reprit sa respiration. Kaporal était choqué, Gaor ne lui avait jamais parlé comme ça avant. Mais ce petit, et bien c'était un petit, et le loup de Caverne avait une âme de papa poule. Il s'adoucit.

Kaporal, je t'en prie. Il est terrorisé, je ne sais pas ce qui lui est arrivé, mais ça n'est pas normal qu'il tremble de peur comme ça. Laisse moi prendre soin de lui, je l'emmènerai voir un médecin du clan si tu préfères, mais ne laisse pas votre conflit lui porter préjudice.

Il donna un léger coup de tête affectueux à son chef. Kaporal n'était pas un tendre, mais il n'était pas un monstre non plus. Lester ne serait pas content, mais au clan, il n'avait pas son mot à dire, il était un invité tout au plus.








__________________________
Gaor color=#0033ff Fiche
Quoltzec color=#cc6633 Fiche
Platalya color=#33cc33Fiche
Ziege color=#ff0000 Fiche
Ystrelle color=#660000 Fiche
Mya color=#ff99ccFiche
Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3223
Age : 21
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3339

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Ven 19 Aoû 2016 - 14:46

Kaporal - Chef d'armée - Clan de l'Eau
Kaporal... Je ne prend pas mon matos médical comme ça à chaque expéditions... J'suis intelligent : j'voyage léger, je me devais de le ramener au plumard pour le requinquer. Est-ce que je peux au moins le garder en vie "Chef" ? Parce que je suis dans le regret de vous annoncer qu'il s'étouffe là...

Pendant ses dires, Lester avait posé une patte sur son patient qu'il bougea. Ce n'est que maintenant que le pirate remarqua Chancelier recroquevillé. Il tremblait de tout son être, du museau à la queue, adoptant une posture de soumission. Le geste de Lester le fit tiquer. Quel imbécile ! Ce n'est pas en bougeant une patte sur la gorge de cet être paralysé par la peur, que celui-ci se calmera. Cela produira même l'effet inverse. Et ça se dit médecin ? Tsk, pathétique.

A moins que vous ne vouliez l'achevé peut-être ? Sur l'étagère à droite juste là, j'ai des fioles d'extraits de toxine de salamandres et des décoctions d'amanites... A moins que vous ne vouliez lui briser la nuque, lui enfoncé vos crocs dans la tête, ou planté vos griffes qui vous ont servie, et sauvé, plus d'une fois dans son petit cœur fragile ?

Kaporal grogna face à ceci, façon de l'envoyer chier et de lui faire comprendre d'éviter de lui parler comme ça. C'est plutôt ta nuque que j'vais briser pensa-t-il, une envie de meurtre clairement visible dans son seul œil valide. Le chef n'aimait vraiment pas ce personnage. Il avait envie de lui en coller une. Il avait envie de l'attraper et l'envoyer valdinguer contre l'une des parois. Il avait envie de le jeter hors de la tanière et de le trainer jusqu'aux abords du campement, tout son "matos" avec.

Écoute-moi bien solitaire, tu n'as aucun droit ici. Aucun. Et tu f'rais bien de repartir d'où tu viens. Notre patience à des limites. Tu n'fais pas partie des nôtres. À ce titre, tu n'as pas le droit de loger ici. Tu n'as pas le droit d'exercer ici. Et encore moins le droit de profiter de notre campement, notre tanière, notre protection, notre nourriture et nos autres services. Tu n'es rien pour nous. Si tu veux continuer à aider notre clan, tu deviens un Eau ou alors tu le fais comme les autres mercenaires, c'est-à-dire : sans squatter nos terres du matin au soir, tous les jours, encore moins notre campement et ses abords. Si tu n'veux pas nous rejoindre, alors tu dégages.

Son regard était noir, dur, glacial, à faire passer l'envie à quiconque de lui répondre, sauf s'il voulait envenimer les choses. Ce loup ne faisait aucunement peur au russe. Pire, sa désinvolture l’insupportait au plus haut point ce qui n'annonçait rien de bon pour la suite des évènements. Ce solitaire se croyait supérieur à lui. Lui, Kaporal, un chef d'armée. C'était intolérable et incroyable. Il n'avait jamais vu une personne manquer autant de respect à quelqu'un. Surtout un solitaire envers un clanique haut placé. S'il prenait de haut un chef d'armée, bien plus fort et puissant hiérarchiquement parlant, alors ce n'est même pas la peine d'imaginer la façon dont il respecte les autres. Il n'a clairement aucun respect, pour personne. Cela n'étonnerait même pas Kaporal que ce sale solitaire opportuniste crache sur la gueule de Frostbite, Wakaru ou un noble.

Le chef d'armée n'avait même pas remarqué que Gaor avait sorti le blessé hors de la tanière. Après tout, toute son attention était dirigée vers Lester, il ne faisait définitivement attention à rien d'autre. Soudain, il vit l'assassin débouler juste à côté d'eux et s'exclamer à son tour :

- Ça suffit ! Il y a dehors un petit qui a besoin de soins. C'est un jeune, je me fous que ce soit un solitaire. Paumé comme il est, c'est un louveteau pour moi. Le clan aide les petits, ça serait pas le premier qu'on accueillerait. Kaporal, pense à mes filles. Lester, tu seras gentil de montrer plus de respect envers le clan qui t'accueille. Peu importe que tu sois utile, tu n'es pas indispensable et je pense que tu apprécies la protection du clan. Alors vous allez me faire le plaisir de vous entretuer quand ce petit sera remis sur pied et quand vous ne serez pas à portée de ses oreilles.
- Je n'ai rien contre ce solitaire Gaor. Je sais pertinemment que parfois nos médecins ramènent et soignent des solitaires s'étant blessés sur nos terres. Si je fais une histoire ce n'est pas pour ça et tu as parfaitement compris où est le problème.
- Kaporal, je t'en prie. Il est terrorisé, je ne sais pas ce qui lui est arrivé, mais ça n'est pas normal qu'il tremble de peur comme ça. Laisse moi prendre soin de lui, je l'emmènerai voir un médecin du clan si tu préfères, mais ne laisse pas votre conflit lui porter préjudice.

Gaor donna ensuite un coup de tête affectueux à son chef. Kaporal comprenait le point de vue de Gaor. Il était aussi d'accord sur ce qu'il avait dit. Cela aurait été très différent si c'était la tanière d'un médecin du clan. Il serait juste venu annoncer l'entraînement à Gaor et serait reparti en suivant. Il tourna de nouveau la tête vers Lester, qu'il avait précédemment quitté du regard pour donner de l'attention à son assassin. Son ton était sec, brutal, mais il criait déjà moins qu’auparavant.

Fait c'que tu as à faire avec lui. Mais la prochaine fois que j'te vois ou qu'j'ai ouïe dire, qu'un certain squatteur ramène un autre solitaire ici, pour le soigner lui-même : j'te trainerai moi-même hors du campement. Si tu veux exercer sur tes amis solitaires, les tanières au nord sont faites pour toi ! Pourquoi tu n'y vas pas d'ailleurs ? Les mercenaires ne sont pas des claniques. Mais toi ça dans le crâne une bonne fois pour toute. Arrête de te croire plus important et haut placé qu'un chef, qu'un noble, Wakaru ou Frostbite. Tu dois l'respect au clan, même à un oméga. Tu te dis "scientifique" et très intelligent, mais ton langage et ton respect ne le montre clairement pas !

Il tourna les talons et s'avança vers la sortie. Il n'attendit même pas une seule réponse de la part de Lester. Une fois dehors, il s'assit à l'écart du blessé. Il observa Chancelier qui semblait s'être calmé. Lester avait intérêt à tourner sa langue trois fois avant de lâcher ce qu'il avait à dire. S'il est si intelligent que ça, il répondra de façon correcte et sans provocation. Ou ne répondra pas du tout d'ailleurs.

Gaor. Interpella-t-il de son même ton rude, mais sans lever la voix cette fois-ci. A la tombée d'la nuit : entraînement nocturne. On se rejoint à l'entrée. Si tu vois les autres, tu leur passeras la commission. Je n'accepterai aucuns retards et encore moins, aucunes absences.

Pour la bonne impression envers Chancelier, on repassera. Pour l'entraînement dans la bonne humeur, on repassera également. Merci Lester.

Kaporal détailla plus en détail le patient. Blanc taché de noir, il n'avait pas une musculature particulièrement développée. Ce qui était tout à fait logique venant d'un jeune solitaire. Gaor disait qu'il allait s'occuper de lui. Cet inconnu allait sans doute faire partit du clan d'ici quelques jours. Cela n'étonnerait même pas le chef. Il avait déjà adopté deux petites, ce jeune loup ne fera peut-être pas exception à la règle.


__________________________

Hydromos #66ffff | Kaporal purple | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c

Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Dim 21 Aoû 2016 - 12:16

Vous allez me tuer?
♣ Libre ♣

Une douce chaleur enveloppa Chancelier. Il ne savait pas exactement ce qu'il se passait mais il se sentait bien dans cette bulle qui s'était formée autour de lui. Cela lui remémorait étrangement les moments d'allaitement avec sa mère. Elle était toujours douce et protectrice envers lui. Au moment présent, il avait le même sentiment de protection qu'avec elle. C'est dans cette pensée que rien ne pouvait lui arriver qu'il réussit peu à peu à se calmer.

Il ne sut pas combien de temps ce moment dura, surement pas assez, mais il ne dit rien quand cela s'arrêta. Il était bien trop fatigué pour ne serrait ce que former une phrase. Il ouvrit tout de même paresseusement les yeux et fut surpris quand il vit la silhouette imposante de Gaor rentrait de nouveau dans la tanière du médecin. Même si ce loup semblait d'une nature très calme, jamais il n'aurait pensé qu'il pouvait aussi se montrer très doux. Chance entendit des exclamations de voix notamment celle de Gaor et du loup dont il ne connaissait pas le nom mais elles étaient déjà moins bruyantes qu'auparavant. Il aurait bien aimé savoir ce qu'ils se disaient mais il ne réussit pas à comprendre clairement leur discussion. A ce qu'il avait compris, il y avait un problème avec Lester mais lequel il n'en savait rien.

Quelque instants passèrent pendant lequel Chance retrouva pleinement ses esprits. Il sursauta quand il vit le loup au multiple blessures sortir le premier de la tanière mais heureusement celui-ci s'installa à l'écart de lui. Il sembla détaillé Chance, qui gardait les yeux baissés, pendant quelque instants avant d'appeler Gaor.

- A la tombée d'la nuit : entraînement nocturne. On se rejoint à l'entrée. Si tu vois les autres, tu leur passeras la commission. Je n'accepterai aucuns retards et encore moins, aucunes absences.

Chancelier ne s'était donc pas trompé, ce loup était belle et bien un chef. Avec une telle prestance, cela n'était pas tellement surprenant. Le jeune loup en étant même envieux. Il ne pouvait s'empêcher de l'admirer un peu même si il lui faisait peur. Lui aussi aurait aimé être un peu plus fort et courageux mais cela semblait totalement impossible. Pour déjà essayer de faire bonne impression, il tenta de se lever. Ses pattes lui faisaient toujours atrocement mal mais il serra les crocs et réussit à peu près à se stabiliser. Il fit quelque pas pour se trouver en face du grand loup blanc. Il aurait aimé pouvoir dire quelque chose mais sa bouche restait désespérément close. Son regard était rivé sur le sol et son corps tremblait d'appréhension. Il devait avoir l'air bien pathétique comme ça. Dans élan de courage, il réussit tout de même à prononcer ces quelques mots:

- Je... Heu... Chancelier. C'est... Mon nom est Chancelier.



Revenir en haut Aller en bas
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 4
Personnages:
PROFILLocalisation : Haute-Savoie
Emploi/loisirs : Geek à temp partiel

Messages : 1441
Age : 18
Date d'inscription : 09/12/2015

Points : 1478

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Dim 21 Aoû 2016 - 13:10

Gaor me bourra à l'épaule, il en avait assez de cette dispute... C'que je peux le comprendre. Le pauvre Kaporal pourrait agonisé sur le parvis d'ma grotte.
Il prit le blanc et le met à l'écart... LE MET A L'ECART ! Rend-moi mon patient tout de suite !

Ça suffit ! Il y a dehors un petit qui a besoin de soins. C'est un jeune, je me fous que ce soit un solitaire. Paumé comme il est, c'est un louveteau pour moi. Le clan aide les petits, ça serait pas le premier qu'on accueillerait. Kaporal, pense à mes filles.

Il a des enfants ? Oooooh Le grand Gaor deviens papa !

Lester, tu seras gentil de montrer plus de respect envers le clan qui t'accueille. Peu importe que tu sois utile, tu n'es pas indispensable et je pense que tu apprécies la protection du clan. Alors vous allez me faire le plaisir de vous entretuer quand ce petit sera remis sur pied et quand vous ne serez pas à portée de ses oreilles.

Le combat va être rapide... Et puis même si Kaporal gagne, il sera condamné. Vu comment il est balèze, Yorsenia prendra un p'tit moment pour s'caler...

Kaporal, je t'en prie. Il est terrorisé, je ne sais pas ce qui lui est arrivé, mais ça n'est pas normal qu'il tremble de peur comme ça. Laisse moi prendre soin de lui, je l'emmènerai voir un médecin du clan si tu préfères, mais ne laisse pas votre conflit lui porter préjudice.

Je n'ai rien contre ce solitaire Gaor. Je sais pertinemment que parfois nos médecins ramènent et soignent des solitaires s'étant blessés sur nos terres. Si je fais une histoire ce n'est pas pour ça et tu as parfaitement compris où est le problème.

Sauf que moi je suis efficace.

Fait c'que tu as à faire avec lui. Mais la prochaine fois que j'te vois ou qu'j'ai ouïe dire, qu'un certain squatteur ramène un autre solitaire ici, pour le soigner lui-même : j'te trainerai moi-même hors du campement.[/b][/center]

Essaye juste...

Si tu veux exercer sur tes amis solitaires, les tanières au nord sont faites pour toi ! Pourquoi tu n'y vas pas d'ailleurs ? Les mercenaires ne sont pas des claniques. Mais toi ça dans le crâne une bonne fois pour toute. Arrête de te croire plus important et haut placé qu'un chef, qu'un noble, Wakaru ou Frostbite. Tu dois l'respect au clan, même à un oméga. Tu te dis "scientifique" et très intelligent, mais ton langage et ton respect ne le montre clairement pas ![/b][/center]

Les tanières. Meh... J'ai tué trop de gens là-bas. J'ai pas enterré tout l'monde d'ailleurs...
Il finit "enfin" par ce casser. J'vais même pas lui répondre à c'glandu. Un noble, un oméga, un chef : tout l'monde est égaux face au poisons Kaporal. Et comme un heureux zazard : il se trouve que j'en développe des balèzes.
Je roule les yeux au ciel. Mais quel bande de crétins. J'étais prêt à retourner à mes occupations quand le petit gars viens aborder le chef.

Je... Heu... Chancelier. C'est... Mon nom est Chancelier.

Je lui fait face, un peu déconfit.
Revenir en haut Aller en bas
http://brasio337.deviantart.com
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1627
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 1864

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Mar 23 Aoû 2016 - 13:36






GAOR

Le chef d'armée donna un dernier avertissement au médecin, Gaor se tendit. Lester ne dit rien mais il voyait tout le mépris qu'il ressentait s'afficher sur sa face. L'assassin le bourra pour qu'il garde le silence. Kaporal lui avait tourné le dos pour sortir de la tanière et si jamais le médecin disait un mot, ça finirait en combat dans la tanière. Son chef renifla le petit et l'observa. Puis il se tourna vers son subordonné.

Gaor. A la tombée d'la nuit : entraînement nocturne. On se rejoint à l'entrée. Si tu vois les autres, tu leur passeras la commission. Je n'accepterai aucuns retards et encore moins, aucunes absences.

L'assassin frissonna, il n'avait pas élevé la voix mais son ton froid n'indiquait qu'une seule chose: l'entraînement serait particulièrement rude ce soir. Merci Lester... Il acquiesça. Il fut très étonné de voir son nouveau fils - car pour lui c'était fait, Chance serait son troisième enfant, qu'il le veuille ou non - se redresser avec difficulté, il serrait les dents de douleur. Il s'approcha du chef d'armée et baissa la tête avant de se présenter. Gaor sentit son coeur se gonfler de fierté. Il sortit au pas de course pour soutenir son petit protégé.

Kaporal ayant accepté que Lester finisse de le soigner, Gaor le reconduisit à l'intérieur de la tanière. Se promettant néanmoins que lui même y viendrait moins, en respect pour la volonté de son supérieur. Il coucha le jeune loup blanc sur la paillasse et lui frotta affectueusement la tête de la patte et lui fit un sourire. Il chuchota ensuite pour que lui seul puisse l'entendre.

Tu seras bien parmi nous. Je serai ta nouvelle famille, et tu vas te découvrir deux adorables, quoiqu'un peu turbulentes petites soeurs.








__________________________
Gaor color=#0033ff Fiche
Quoltzec color=#cc6633 Fiche
Platalya color=#33cc33Fiche
Ziege color=#ff0000 Fiche
Ystrelle color=#660000 Fiche
Mya color=#ff99ccFiche
Revenir en haut Aller en bas
Licorneor
« Licorne d'Or Démoniaque
« Licorne d'Or Démoniaque
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILLocalisation : A Narnia
Emploi/loisirs : Dresseuse de personnages

Messages : 3223
Age : 21
Date d'inscription : 05/12/2012

Points : 3339

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Mer 24 Aoû 2016 - 22:32

Kaporal - Chef d'armée - Clan de l'Eau
Lester ne pipa mot. Kaporal resta dehors et ne lui dit rien de plus. Il lui avait tout dit, ce n'était pas la peine d'en rajouter. Surtout que si jamais les deux mâles continuaient sur cette voie, le combat sera inévitable. L'un comme l'autre le savait, ils se sauteront dessus. De plus, la présence de Gaor n'aura aucun avantage pour le solitaire. Et le combat ruinera le calme naissant qui habite à présent Chancelier.

Kaporal regarda les alentours. Certains avaient les yeux rivés en direction de la tanière ainsi que sur les individus à l'entrée. Les hurlements du loup russe ont rameuté des passants ce qui est normal. Un coup d’œil en leur direction et ils reprennent leur chemin. Bientôt, l'altercation entre Kaporal et Lester se propagera. Une information pareille ne pouvait rester muette. Certains s'en ficheront, d'autres donneront leur avis, comme toujours.

Je... Heu... Chancelier. C'est... Mon nom est Chancelier.

Le chef d'armée tourna le museau vers lui. Malgré sa peur avérée pour ce nouvel environnement et l'individu face à lui, le jeune loup a su prendre son courage à deux pattes et tenter une approche. Il laissa de côté son énervement envers Lester pour répondre de façon la plus neutre possible, afin que Chancelier ne se sente pas agressé. Après tout, il n'avait rien contre lui.

Mon nom est Kaporal. Tu es mal en point alors, ne te fatigue pas en restant debout.

Gaor sortit à ce moment de la tanière et vint se placer à côté du solitaire, l'aidant au mieux à rester debout. L'assassin le ramena d'ailleurs à l'intérieur sous les yeux du russe. Chancelier se fit de nouveau installer sur la paillasse. Il devait surement en avoir marre de tout cela. Gaor resta à ses côtés et lui dit quelque chose. Néanmoins, cela fut trop bas pour que Kaporal puisse entendre. Il avait cependant une petite idée : Gaor était très attentionné envers lui et il l'avait protégé tout à l'heure en l'éloignant de la dispute.

Si Gaor compte d'adopter, alors tu vas rejoindre le clan. Dans c'cas, repose toi bien : tu auras une entrevue avec l'alpha et le bêta pour ça.

Sur ces mots, Kaporal détourna le regard. Il se leva et partit pour de bon, sans un mot ou un regard de plus. A présent, il fallait qu'il fasse le vide afin de se calmer pour de bon.


__________________________

Hydromos #66ffff | Kaporal purple | Gothic #191970 | Jeff darkred | Adrian #c5c7d6
Idryss orange | Mlle.Midéro pink | Cynthia #4e155c

Revenir en haut Aller en bas
http://licorneor.deviantart.com/
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Ven 26 Aoû 2016 - 16:23

Vous allez me tuer?
♣ Libre ♣

Le grand loup blanc tourna son regard vers Chancelier. Ce dernier nota d'ailleurs qu'il semblait être aveugle du côté droit. Cela n'avait pas de grande importance pour le moment mais on ne sait jamais, cela pouvait toujours servir à un moment ou un à autre.

- Mon nom est Kaporal. Tu es mal en point alors, ne te fatigue pas en restant debout.

"Kaporal". Chance savait qu'il devait bien retenir ce prénom. Il allait sans aucun doute encore le croiser et il fallait surement mieux qu'il se rappelle de qui il était. Il n'avait eu aucune animosité dans la voix du grand loup démontrant que sa colère n'était que contre Lester. Chancelier hocha la tête signifiant qu'il avait compris se qu'il avait dit. Gaor sortit rapidement de la tanière pour aider le jeune loup qui commençait à chanceler sur ses pattes encore fragiles. Il se laissa guider jusqu'à la paillasse où on l'allongea. Il était de toute façon trop épuisé pour refuser cette aide. Il avait besoin qu'on le guide, qu'on s'occupe de lui et ça Gaor semblait l'avoir très vite compris. Après l'avoir caressé affectueusement la tête de sa patte, il lui chuchota:

- Tu seras bien parmi nous. Je serai ta nouvelle famille, et tu vas te découvrir deux adorables, quoiqu'un peu turbulentes petites sœurs.

Ces mots résonnèrent comme un murmure apaisant dans la tête de Chancelier. Il allait pouvoir retrouver ces moments de bonheur qu'il avait partagé avec sa mère quand il était plus jeune et qu'elle pouvait encore s'occuper de lui. Il ne savait pas trop si on le prenait juste en pitié mais au moment même il s'en fichait. Pitié ou pas, il sentait qu'il n'avait rien à craindre ici et puis, il pourra peut-être montrer sa valeur à un jour ou un autre.

- Si Gaor compte d'adopter, alors tu vas rejoindre le clan. Dans c'cas, repose toi bien : tu auras une entrevue avec l'alpha et le bêta pour ça.

Il leva des yeux interrogateurs vers Kaporal mais il était déjà entrain de repartir. Rejoindre le clan? Était-ce vraiment possible et surtout qu'est-ce que cela impliquait? Tant des questions se posaient dans son esprit déjà bien fatigué. Il voulait de cette famille qui lui ouvrait les bras mais les contreparties, qu'il ne connaissait pas encore d'ailleurs, lui faisaient peur. Il craignait de ne pas être à la hauteur. Malgré ses craintes et ses doutes, il laissa la fatigue le submerger. Demain sera un autre jour, une nouvelle histoire qui s'écrira. Fermant les yeux, il laissa son corps s’alourdir sur la confortable paillasse. Se coupant totalement de ce qu'il l'entourait, il sombra peu à peu dans un sommeil bien mérité.
Revenir en haut Aller en bas
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 4
Personnages:
PROFILLocalisation : Haute-Savoie
Emploi/loisirs : Geek à temp partiel

Messages : 1441
Age : 18
Date d'inscription : 09/12/2015

Points : 1478

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Sam 27 Aoû 2016 - 17:43

Il remette Chancelier sur la paillasse, j'vais pouvoir resserrer les bandages. D'une oreille distraite, je les entend parler d'adoption, de rejoindre le clan.
Franchement, sa fait réfléchir tout ça. Est-ce que je prend prendre le risque de rejoindre le clan, et ainsi être tranquille pour mon activité, mais au péril de développer quelque chose à cause de ça, et signé mon arrêt de mort. Ou alors me casser, retourner au tanières, et probablement recommencer mes test sur les loups un peu trop violents à mon égard.

Meh... C'est compliqué tout ça...
Finalement, Kaporal s'en alla à ses occupations de chef d'armée.
Je pense qu'il est temps de faire un choix oui. Rattraper Kaporal, lui dire que c'est d'accord. Ou bien m'la fermer et m'attendre à voir mes caisses dehors. Prêtes à partir. Dan les jours qui viennent.
je tourne la tête vers des bruits graves, Chancelier venait de s'endormir, Gaor à côté de lui.
J'avais sauvé quelqu'un, j'me sens bien. Reste plus qu'à me sauvé moi... Bon c'est pas demain la veille, mais j'y travaille, le temps que l'autre se réveille.
Il est temps de bosser la dessus, le vaccin ne va pas se distiller tout seul. Des médecins m'ont filer des feuilles de plante issu du marais. On va voir ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://brasio337.deviantart.com
liquid poulpi
« Eleveuse de poulpes
« Eleveuse de poulpes
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nb de personnages joués: 8
Personnages:
PROFILEmploi/loisirs : Etudiante Master 2 Audit

Messages : 1627
Age : 24
Date d'inscription : 23/05/2016

Points : 1864

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Sam 27 Aoû 2016 - 22:05






GAOR

Voyant que son nouveau fils s'endormait, apaisé, l'assassin se tourna vers Lester. Le médecin avait l'air troublé. Comme si les paroles de Kaporal avait finalement fait leur chemin à travers lui. Gaor lui adressa un sourire confiant et un signe de tête qui lui signifiait qu'il lui confiait son nouvel enfant.

Cette discussion avait mis son chef d'armée de mauvaise humeur, et maintenant que Chance dormait, le loup des cavernes ne prendrait pas le risque d'arriver avec une seule seconde de retard, surtout qu'il lui avait demandé d'aller chercher les autres. Il soupira et parti en trottinant de la tanière du médecin, il reviendrai prendre des nouvelles du patient après l'entrainement.







__________________________
Gaor color=#0033ff Fiche
Quoltzec color=#cc6633 Fiche
Platalya color=#33cc33Fiche
Ziege color=#ff0000 Fiche
Ystrelle color=#660000 Fiche
Mya color=#ff99ccFiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   Mar 30 Aoû 2016 - 18:52

Bon bah je pense qu'on a terminé. Un grand merci à vous d'avoir participé à ce rp. =)
A archiver!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vous allez me tuer ? [Lester, Gaor, Kaporal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mars] Vous allez être punis, n''est-ce pas ? [PV]
» vous allez devoir vous passer de moi quelques temps :p
» Vous allez me manquer ♥
» Vous allez être grand-mère
» Moi folle dangereuse ? Arrêter vous allez me faire rougir ~ Harley/Harleen link's

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres de l'Eau :: Et l'histoire se termina-