Les élémenloups
    Bienvenue sur ce magnifique RPG !
    Venez incarner un loup vivant sur des terres séparées en plusieurs clans. Si vous possédez déjà un compte sur le forum, cliquez sur « Connexion ». Si vous souhaitez vous inscrire, cliquez sur « S'enregistrer ». Pour ne plus afficher ce pop-up, cliquez sur « Ne plus afficher ».
    Bon jeu !



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Chérubin / Kelekt / Léone / Zal / Ware
Clan/Rang: Feu-Paladin / Feu-Juge / Solitaire / Feu-alpha / Feu-Chef d'armée
Age: indéfini / 3 ans / 6 ans / 7 ans / 6 ans
PROFILMessages : 1631
Age : 19
Date d'inscription : 01/08/2015
Localisation : Normandie

MessageSujet: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   12/12/2015, 23:09

Ce RP a été effectué au Camp du clan du Feu
----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Kelekt voulait mettre un peu de distance entre elle et le Palais Lumineux. Elle avait quitté le sanctuaire aérien en début d'après-midi. Elle comptait se rendre au camp malgré l'absence d'Idryss, elle avait appris la mort de l'alpha, Irène, elle n'avait pas osé aborder le sujet en présence de son amie, de peur de voir une décharge de colère déferler sur elle. La juge devrait retourner au camp pour la première fois depuis des mois seule, sans le soutien de sa camarade, mais elle avait des problèmes bien plus urgent à s'occuper que son cas. La louve blanche se souvenait de l'emplacement du camp, elle ne voulait pas débarquer au beau milieu du camp. Kelekt contourna donc l'entrer principale et passa non-loin de la tanière des médecins. Elle arriva bientôt en vue du terrain de jeu des louveteaux. La juge observait de loin les petits qui chahutaient ensemble, elle aimait bien les louveteaux même si son caractère ne se prêtait pas vraiment au jeu avec les louveteaux. La louve blanche était assise sur une petite bute qui la rendait visible dû à son pelage couleur neige. Une des nourrices l'aperçu et lui fit un petit signe de tête amical en souriant, elles étaient gentilles les nourrices, elles faisaient attention aux petits et ne portaient pas de jugement sur elle où ce qu'elle avait fait par le passé. Elle resta là, pensive, à regarder les louveteaux jouer ensemble. Elle repensa à ce terrible jour, ce terrible malentendu dont elle voudrait s'excuser, mais elle n'avait pas revu celui qui était concerné. Est-ce qu'il l'évitait ? Qu'il avait peur d'elle, de sa réaction si il se montrait ? Kelekt se reprochait son comportement impulsif ce jour-là, si c'était à refaire ce ne serait différent. elle fixait les petits qui jouaient ensemble, faisant abstraction du reste. Ils avaient l'air si heureux alors qu'elle se sentait bien seule...



EDIT HRP : Il y a quelques mois, Kelekt a eu un accrochage assez violent avec un mâle de son âge au beau milieu du camp. Tout le monde au clan du feu en a au moins entendu parler. Les mâles le plus méfiants évitent de croiser la route de Kelekt de peur qu'elle s'en prenne à eux alors qu'elle n'en ferait rien tant elle s'en veut.

__________________________
Mes personnages :
Fiche de Chérubin (adopté, by Keranne) 0066ff
Fiche de Kelekt 0000ff
Fiche de Léone ffcc00
Fiche de Zal (repris, by Puccazaza) ff0000
Fiche de Ware (adopté, by Licorneor) 006600


Dernière édition par fracture46 le 19/12/2015, 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Brasio / Opale / Snayperskaya / Lester / Amit
Clan/Rang: Loup du Feu / Assassin [] Loup de la Terre / Gardien [] Louve de l'Air / Guerrière. [] Loup Solitaire / Médecin-Alchimiste. [] Loup de la Terre / Chaman
Age: 5 ans [] 200ans [] 3 ans [] 4 ans 1/8ème [] 3 ans
PROFILMessages : 1403
Age : 17
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   13/12/2015, 16:02

D'un pas léger, et les yeux dans le vague, Brasio voulais un peu de tranquillité après un léger différent.
Il sifflotait un air qu'il appréciait fort, il l'avais composé pendant ses longues périodes noires.
Il passa au travers d'un camp médical et contourna quelque entrées de tanières. Et quelque chose lui attira l'oeil.
Une tâche blanchâtre se dessina sur une butte non loin du parc des louveteaux.
Ces yeux durent se plierent pour ne pas être ébloui par le réflexion du Soleil sur ce pelage étincelant.
Brasio reconnu d'un coup d'oeil Kelekt.
La juge avais le regard fixé sur les louveteaux, chahutant comme à leurs habitude.
Brasio ne savais aucunement comment réagir, la voir ici étais assez inhabituel pour lui : Fallait-il lui parler, ou baisser le regard et remettre les projets au lendemain ?
Kelekt lui semblais dans une torpeur dont seul lui avais connu les tréfonds fut un temp.
Il se racla un la gorge, et pris l'ascension de la butte pour venir à sa rencontre.

Kelekt lui paru enfin plus détaillée.
Il put enfin discerné la coloration grisâtre de son museau.

Elle ne réagit point face à l'arrivé de Brasio, celui-çi entama un début de dialogue :

- Que voilà un air bien mélancolique chère amie...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brasio337.deviantart.com
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Chérubin / Kelekt / Léone / Zal / Ware
Clan/Rang: Feu-Paladin / Feu-Juge / Solitaire / Feu-alpha / Feu-Chef d'armée
Age: indéfini / 3 ans / 6 ans / 7 ans / 6 ans
PROFILMessages : 1631
Age : 19
Date d'inscription : 01/08/2015
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   13/12/2015, 16:37

Kelekt sentait qu'on l'observait, quelqu'un approchait. Elle ne tourna pas son regard bleu glacé vers l'arrivant tout de suite. L'inconnu était un mâle, elle pouvait le sentir alors qu'il approchait de la butte où la juge se trouvait, observant toujours les louveteaux qui chahutaient sous la garde des nourrices. Il se racla la gorge pour essayer d'attirer l'attention de la louve blanche, elle pria alors intérieurement pour que ce ne fusse pas un courtisan qui l'avait remarqué qui approchait. Finalement l'inconnu grimpa et arriva à son niveau. Il voulait visiblement engager la conversation car il prit la parole.

Que voilà un air bien mélancolique chère amie...

Que devait-elle penser de ça ? Devait-elle chasser ce mâle qui venait ainsi commenter son état ? Non... elle ne devait pas réagir comme ce jour-là... Elle ne voulait pas que sa recommence. Le malaise de la plupart des membres à son approche semblait avoir disparu, la juge ne voulait pas se faire à nouveau mal voir alors qu'elle remettait pour la première fois les pattes au camp depuis des mois. Elle tourna donc la tête vers l'arrivant, il avait le pelage gris et des marques rouge feu sur le visage. Elle porta son regard naturel, froid et peu amical, sur ce loup de son clan. Elle chercha comment réagir sans paraître désagréable, elle ne voulait parler d'elle aussi sec. Après être rester à le fixer pendant quelques instants, elle répondit.

« Je le suis effectivement... A qui ai-je l'honneur ? »

Elle voulait être la plus aimable possible mais sa façon de parler était froide, dû à son manque de contact avec d'autres loups pendant un long moment.

__________________________
Mes personnages :
Fiche de Chérubin (adopté, by Keranne) 0066ff
Fiche de Kelekt 0000ff
Fiche de Léone ffcc00
Fiche de Zal (repris, by Puccazaza) ff0000
Fiche de Ware (adopté, by Licorneor) 006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Brasio / Opale / Snayperskaya / Lester / Amit
Clan/Rang: Loup du Feu / Assassin [] Loup de la Terre / Gardien [] Louve de l'Air / Guerrière. [] Loup Solitaire / Médecin-Alchimiste. [] Loup de la Terre / Chaman
Age: 5 ans [] 200ans [] 3 ans [] 4 ans 1/8ème [] 3 ans
PROFILMessages : 1403
Age : 17
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   13/12/2015, 16:55

Kelekt croisa le regard de Brasio.
C'est bien se qu'il pensais, il y a avais quelque chose. Ce regard froid étais tout de la Kelekt qu'il connaissait (de loin), mais sa cachais quelque chose, il le savais...

« Je le suis effectivement... A qui ai-je l'honneur ? »

Ferme, direct, bien que froid, Brasio répond qu'après un léger instant, pendant lequel il regarda le parc. Il se voulu le plus simple possible... Rien de pire que de croire que cette entrevue ressemble à un discours de charme :

- Mon nom est Brasio, je ne pense pas que nous nous soyons rencontrer auparavant n'est-ce pas ?

Malgré la bonne volonté que Brasio à mis dans cette réponse il ne put s'empêcher de hocher la tête. Il faisais toujours ça en présence de la gente féminine. En ayant pris conscience de ce geste un peu important, il se redressa quelque peu pour être à la hauteur de son interlocuteur.
Les yeux de Kelekt étais toujours sur les siens, et sa le rendais un peu mal à l'aise, mais il savais que quelque chose n'allais pas et il voulais en avoir le coeur net : Parler l'a aider à se reconcentré sur ces objectifs, le même résultat sur la juge ne pouvais être que certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brasio337.deviantart.com
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Chérubin / Kelekt / Léone / Zal / Ware
Clan/Rang: Feu-Paladin / Feu-Juge / Solitaire / Feu-alpha / Feu-Chef d'armée
Age: indéfini / 3 ans / 6 ans / 7 ans / 6 ans
PROFILMessages : 1631
Age : 19
Date d'inscription : 01/08/2015
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   13/12/2015, 17:14

Après un instant de silence, pendant lequel le mâle regarda un peu le parc des louveteaux, il lui répondit.

Mon nom est Brasio, je ne pense pas que nous nous soyons rencontrer auparavant n'est-ce pas ? 

Il se mit à hocher étrangement la tête. Kelekt n'y connaissait pas grand chose, mais elle savais que ce geste était souvent là pour tenter de charmer. Cela n'avait aucun effet sur la juge bien sûr qui le toisait toujours de son regard froid comme la glace des Montagnes du Néant en hiver. Brasio sembla se rendre compte qu'il faisait une erreur et se redressa, cessant ainsi son comportement qui avait semblait automatique aux yeux de la louve blanche. Le regard de Kelekt semblait le mettre mal à l'aise, elle s'en fichait un peu car, malgré les apparences qu'elle donnait, la juge n'était pas si à l'aise non plus. La différence, c'est qu'elle, elle préférait faire forte impression plutôt que de paraître gênée. La louve songea alors à poursuivre ce début de conversation, elle reprit donc d'un ton toujours froid.

« Je ne l'aurai pas oublié, je n'oublie jamais... »

Elle se détourna alors, laissant sa phrase en suspens et regardant le bas de la bute herbeuse sur laquelle ils étaient assis. Elle se trouvait ridicule, comment pouvait-elle perdre ses moyens si facilement ? Brasio n'avait même pas évoqué le sujet qu'elle voulait éviter, alors pourquoi se comporter ainsi. Elle se reprit alors et regarda de nouveau le loup gris. Elle reprit d'un ton non plus froid mais presque farouche

« Je ne sympathise pas avec les mâles en général. »

Ce qu'elle venait d'affirmer était faux depuis qu'elle avait discuter un moment avec un solitaire du nom de Deenos à la Rivière de la Roche. Elle se méfiait de lui mais avait quand même appréciait leur conversation car ils avaient un point commun. La juge ignorait si Brasio aussi avait un point commun avec elle. Elle ne voulait lui demander car il lui retournerait la question, lançant le sujet à éviter.

__________________________
Mes personnages :
Fiche de Chérubin (adopté, by Keranne) 0066ff
Fiche de Kelekt 0000ff
Fiche de Léone ffcc00
Fiche de Zal (repris, by Puccazaza) ff0000
Fiche de Ware (adopté, by Licorneor) 006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Brasio / Opale / Snayperskaya / Lester / Amit
Clan/Rang: Loup du Feu / Assassin [] Loup de la Terre / Gardien [] Louve de l'Air / Guerrière. [] Loup Solitaire / Médecin-Alchimiste. [] Loup de la Terre / Chaman
Age: 5 ans [] 200ans [] 3 ans [] 4 ans 1/8ème [] 3 ans
PROFILMessages : 1403
Age : 17
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   13/12/2015, 18:06

"J'ai gaffé" se dit Brasio un peu honteux...
Ce genre de scénario ne lui avais pas traversé l'esprit et maintenant qu'il est lancé, il viens de commencer un grand quiproquo presque divin, mais ces pensés furent arraché par le ton froid de la louve :

« Je ne l'aurai pas oublié, je n'oublie jamais... »

Cette réponse étais presque prévisible et pourtant, Brasio n'y a juste pas penser. Il a vraiment peur de faire un faux pas... En aucun cas il ne doit se laisser perturbé de son objectif : Comprendre.
Mais comme venu des Limbes, une nouvelle réponse de Kelekt fut prononcée :

« Je ne sympathise pas avec les mâles en général. »

Brasio se décomposa... Il senti ses yeux gratter et sa queue fut parcourut de fourmis, comme s'il s'étais assis dessus depuis trop longtemps.
Il doit trouver un moyens de se ressaisir, qui sais ce qu'il peut se passer, il serais dommage qu'il s'enfuit en courant...
Alors plutôt que d'essayer de contrecarré la juge, il opte pour une approche plus diplomatique, il préfère rester sur une défensive qu'il à bâtis de cela des mois durant. Il ne faut en aucun brusqué l'affaire, elle est déjà mal entamée, alors plutôt que de l'achever tel un sanguinaire dans une tanière de louveteaux, il faut préféré une approche vraiment discrète et impeccable.
Après un court moment ou Brasio regarda une nouvelle fois le parc, il se mit de profil à Kelekt, face au parc, et poussa un soupir avant de répliquer :

- Je suppose que votre mal-être vient, (Légère pause), vient de quelque chose de récent ? N'est-ce pas ?

Brasio pense que sa réponse fut juste.
Elle est centrée sur se qui se passe, et en même temp, garde un certain recul pour accueillir une réponse vague : il ne faut pas brusquer l'affaire.
Chose faites, Brasio retourne la tête vers le parc après un léger crie de joie venant de celui-çi.
Il lui rappella un souvenir... Mais il ne sut comment l'interpréter... Il étais partagé entre nostalgie et désespoir...
Evitant ce sujet il repose son regard sur Kelekt.

Brasio ne pouvais plus se retenir mais teint bon pour ne pas faire crouler la juge dans des questions qui assemblées telle quelles, ne ressemblerais qu'à un amalgame incompréhensible. Il voulais comprendre ce qu'il se passe. Mais l'approche de du sujet ne fut pas enclin à se dénouement...
Bien que Brasio soit doué pour tourné autours du pot avant de planter la graine, l'attitude de Kelekt lui étais si inconnue qu'il ne voulais qu'une chose : Comprendre. Comprendre ce malaise qui lui rappelle le sien. Comprendre l'incompréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brasio337.deviantart.com
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Chérubin / Kelekt / Léone / Zal / Ware
Clan/Rang: Feu-Paladin / Feu-Juge / Solitaire / Feu-alpha / Feu-Chef d'armée
Age: indéfini / 3 ans / 6 ans / 7 ans / 6 ans
PROFILMessages : 1631
Age : 19
Date d'inscription : 01/08/2015
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   13/12/2015, 18:40

La réplique de Kelekt suscita une réaction de totale déception chez Brasio. Il sembla à la juge qu'il aurait voulu partir sur le champ, mais il se forçait à rester là, pourquoi ? Après un moment de silence, le loup gris se mit de profil devant la louve blanche pour regarder le terrain de jeu des louveteaux, il soupira avant de reprendre la parole.

Je suppose que votre mal-être vient... vient de quelque chose de récent ? N'est-ce pas ?

Il se tourna ensuite vers le parc en entendant un petit cri de joie d'un des jeunes qui jouait. La question de Brasio se voulait plus diplomate, détournée pour ne pas aborder directement un sujet qu'il semblait avoir compris comme sensible. Kelekt était content qu'il ne lui demande pas directement ce qui ne va pas, elle se serait sans doute braquée et n'aurait rien dit. Elle regarda aussi le terrain de jeux des louveteaux, ils étaient si joyeux... la juge les enviait. Elle soupira avant de répondre sur un ton toujours froid.

« Oui... quelque chose de récent... »

Elle reporta son regard bleu glace sur Brasio et plissa les yeux, maintenant à demi-clos, avant d'ajouter d'un ton presque hostile.

« Pourquoi t'y intéresse-tu ? »

Kelekt aimerait bien le savoir, elle s'était habituée à des concours de reproches et voilà que celui-là semblait juste vouloir en apprendre plus. Que cherchait-il à savoir et pourquoi surtout ?

__________________________
Mes personnages :
Fiche de Chérubin (adopté, by Keranne) 0066ff
Fiche de Kelekt 0000ff
Fiche de Léone ffcc00
Fiche de Zal (repris, by Puccazaza) ff0000
Fiche de Ware (adopté, by Licorneor) 006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Brasio / Opale / Snayperskaya / Lester / Amit
Clan/Rang: Loup du Feu / Assassin [] Loup de la Terre / Gardien [] Louve de l'Air / Guerrière. [] Loup Solitaire / Médecin-Alchimiste. [] Loup de la Terre / Chaman
Age: 5 ans [] 200ans [] 3 ans [] 4 ans 1/8ème [] 3 ans
PROFILMessages : 1403
Age : 17
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   13/12/2015, 19:16

La discussion tenais bon, et Brasio le voulait, tout se passe bien pour le moment.
Kelekt se mit à regarder le parc elle aussi. Visiblement dans le vague. sa réponse le fut tout aussi :

« Oui... quelque chose de récent... »

La réponse plus à Brasio qui ne pouvais s'empêcher de sourire un peu. Bien que se comportement serais juste déplacé envers un sujet qui à l'air sensible, il n'affiche qu'un simple rictus de contentement, non moqueur... Plus la discussion avance et plus Brasio commence à cerner le problème. Si c'est quelque chose de récent, il n'y a pas à chercher bien loin : Il y eu une interaction musclé entre un loup et une louve, mais hormis le fait que ceci s'est bien réglé, il n'en sais pas plus.
Ue idée lui traversa la tête : Si Kelekt étais sur le coup ? Ou dans le coup ? Cette dernière idée, bien que improbable, n'étais pas impossible, mais il se résigna à charger comme un bélier dans le tas et préfère laisser coulé le flux. Le besoin de parler se fait progressivement, et Brasio compte bien la dessus, mais si cela pouvais être un peu rapide se serais bonne chose car le ciel se couvre de nuages coloré d'une douce teinte orangée, la nuit tombera d'ici quelque heures.
Ce silence semblait gênant pour nos deux canidés, plus particulièrement pour Brasio, il marche sur des oeufs, et il le sais.
Kelekt rompit ce silence d'un ton qui se fait comme menaçant à l'égard de ce mâle un peu maladroit :

« Pourquoi t'y intéresse-tu ? »

Brasio ne sut que répondre et se mit à réfléchit... Devait-il déballer le sac ? La question semble bien placer pour une quelconque réponse, même flou... Mais il ne doit pas faire de bêtise : C'est Kelekt !
Il pencha mollement la tête au sol, et remua doucement la queue au sol, puis permis les yeux un instant, comme si il se préparais mentalement, sas rouvrir les yeux il entama :

- J'ai été dans une même situation il fut un temp...

Il n'acheva pas sa phrase tout de suite, il pris un temps pour rouvrir ses yeux :

- J'avais... Besoins de solitude moi aussi... Mais profondément il fallait une épaule sur qui se maintenir.

Il refermit les yeux et marque une pause... Il va trop vite, il doit calmer un peu le jeu, ses émotions ne doivent pas prendre le dessus. Kelekt pourrais en être effrayée...

- Il est vrai que ce n'est pas évident de reprendre les choses à zéro... Repenser à se qui nous fait souffrir est un dur passage...

Il rouvrit de nouveau les yeux... Mais avais une expression différente : Brasio étais l'épaule, et en cet instant, il deviens celui qui en a besoin.

- Mais, je pense que qu'inconque ce qui à bien pus se produire, personne ne mérite d'être dans cette situation...

Il va trop vite... Il commence une confession qui n'as pas lieu d'être : C'est Kelekt qui a besoin d'aide, pas lui. Brasio ne doit pas se laisser abattre par lui-même.
Conscient de son égarement, il se redressât et tourna le regard en direction de Kelekt. Il la fixait de manière déterminé, il voulais savoir, puis continuas :

- Voilà pourquoi je m'y intéresse...

Brasio se tut pour de bon, il fixa le ciel un court instant avant de reposé son regard vers le parc, il est allé trop vite, et presque honteux, il redescendit le regard au sol.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brasio337.deviantart.com
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Chérubin / Kelekt / Léone / Zal / Ware
Clan/Rang: Feu-Paladin / Feu-Juge / Solitaire / Feu-alpha / Feu-Chef d'armée
Age: indéfini / 3 ans / 6 ans / 7 ans / 6 ans
PROFILMessages : 1631
Age : 19
Date d'inscription : 01/08/2015
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   13/12/2015, 20:45

Brasio sembla hésiter face à la question moins subtile de Kelekt, elle n'aime pas qu'on s'intéresse à elle juste comme ça. Le loup gris baissa mollement la tête, le regard sur le sol et se mit à remuer nerveusement de la queue, il ferma ensuite les yeux et commença à parler.

J'ai été dans une même situation il fut un temps...

Comment cela était-il possible ? La juge se reprocha aussitôt de s'être poser la question, il était plus âgé qu'elle, il avait peut-être vécu ça avant qu'elle naisse. Elle décida de ne pas l'interrompre, le fixant toujours d'un regard froid et farouche. Brasio rouvrit les yeux et poursuivit.

J'avais... Besoins de solitude moi aussi... Mais profondément il fallait une épaule sur qui se maintenir.

C'était dur à admettre pour Kelekt mais il avait raison... Son isolement ne l'avait pas aidé à se remettre de cette mauvaise expérience. Sa conversation avec Idryss, une autre juge, l'avait pas mal aidé. Elle aurait aimé qu'elle soit là quand la juge reparaîtrait au camp, mais les récents événements ne l'ont pas permis. Brasio referma les yeux, comme si il doutait de ce qu'il disait, mais poursuivit malgré tout.

Il est vrai que ce n'est pas évident de reprendre les choses à zéro... Repenser à se qui nous fait souffrir est un dur passage...

Il avait encore raison, oublier ce qui nous fait souffrir horriblement est loin d'être chose facile, quand on est seul c'est encore pire... Le loup gris rouvrit les yeux, mais avec une expression abattu, comme si les rôles s'inversaient, et poursuit.

Mais, je pense que qu'importe ce qui à bien pus se produire, personne ne mérite d'être dans cette situation...

Qui pourrait bien mériter de souffrir en même temps... Finalement ce Brasio n'était pas malintentionné, il voulait aider la juge et elle venait de lui forcer indirectement la patte. Elle avait encore tout faux... Elle avait encore tout fait de travers... Comme si il venait de réaliser ce qu'il disait, l'intéressé se redressa et tourna son regard vers Kelekt, l'air déterminé, avant d'ajouter.

Voilà pourquoi je m'y intéresse...

Après ces mots il se tut et fixa de nouveau le parc des louveteaux, il finit par baisser le regard, honteux. Kelekt s'en voulait de l'avoir fait parler involontairement de sa propre mauvaise expérience, de l'avoir mal juger, d'être si hostile envers les mâles alors qu'ils ne sont pas tous comme son lâche de père. Elle voulait s'excuser, mais ne savait pas comment le dire sans paraître rude. Elle porta un regard moins agressif, presque compatissant sur le loup gris avant de parler.

« Désolé... Je voulais pas... »

Elle baissa la tête, honteuse elle aussi, avant d'ajouter.

« C'est à cause de mon père... »

Elle ne voulait pas en dire plus, elle voulait d'abord voir la réaction de Brasio devant ses excuses. Le plus important pour la juge c'était de ne pas rater sa réinsertion dans la vie du camp.

__________________________
Mes personnages :
Fiche de Chérubin (adopté, by Keranne) 0066ff
Fiche de Kelekt 0000ff
Fiche de Léone ffcc00
Fiche de Zal (repris, by Puccazaza) ff0000
Fiche de Ware (adopté, by Licorneor) 006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Brasio / Opale / Snayperskaya / Lester / Amit
Clan/Rang: Loup du Feu / Assassin [] Loup de la Terre / Gardien [] Louve de l'Air / Guerrière. [] Loup Solitaire / Médecin-Alchimiste. [] Loup de la Terre / Chaman
Age: 5 ans [] 200ans [] 3 ans [] 4 ans 1/8ème [] 3 ans
PROFILMessages : 1403
Age : 17
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   14/12/2015, 18:34

Brasio avais réussit à se blesser lui-même. C'est sans doute cela qui l'as plonger dans de tels états il fut un temps.
Après avoir rabaissé la tête, une voix plus douce fut prononcée :

« Désolé... Je voulais pas... »

Cette excuse sonna bizarrement dans sa tête, de ce qu'il entendait des grandes bouches, la juge n'étais pas vraiment de ce genre : Il faut croire que les rumeurs ne sont pas sûre ces temps si...
Il pouvais entendre les poils de nuque de Kelekt se frotter les uns aux autres... Il en déduit quelle avais tourné la tête.

« C'est à cause de mon père... »

Cette réponse a fait agiter l'oreille de Brasio : Son père ? Qu'at-il fait ? Un drame familial en somme, cela arrive mais au point de briser un mental tel quel le celui de Kelekt... Une mort horrible, un abandon forcé à la naissance, une dispute qui à mal tourné, un meurtre, là oui, on peut "peut-être" le comprendre...
Il bégaya un petit peu dans sa prochaine réponse :

- Votre... Votre père ?

Il laissa la phrase en suspens pour un léger moment, son esprit devais organisé les choses.

- C'est lui qui est responsable d'un tel chagrin ?

Sa réponse étais plus sur un ton d'incompréhension que de réel curiosité psychologique, il avais brusquement tourné la tête avant celle-çi et finalement fit retomber la tête et plissa ses yeux qu'il avais grand ouvert. Là, c'étais quelque chose de familial, Brasioi n'y connais non seulement rien du tout, mais en plus, c'est un sujet sensible qui peut dérapé à tout moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brasio337.deviantart.com
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Chérubin / Kelekt / Léone / Zal / Ware
Clan/Rang: Feu-Paladin / Feu-Juge / Solitaire / Feu-alpha / Feu-Chef d'armée
Age: indéfini / 3 ans / 6 ans / 7 ans / 6 ans
PROFILMessages : 1631
Age : 19
Date d'inscription : 01/08/2015
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   14/12/2015, 21:41

Brasio avait l'air un peu surpris par les excuses de Kelekt, elle ne lui en tiendrait pas rigueur... Il écoutait sans doute ceux qui se permettaient de lui reprocher son comportement sans chercher à comprendre. Quand la juge mentionna la cause de son état : son père, le loup gris agita les oreilles et il bégaya une réponse, redoutant probablement d'être trop frontal.

Votre... Votre père ? 

Il laissa retomber le silence, comme si il réfléchissait, avant de reprendre.

C'est lui qui est responsable d'un tel chagrin ?

Il avait posé sa question sur le ton de l'incompréhension et pas de manière mauvaise au cynique comme certains loups malhonnêtes auraient pu le faire. Il tourna brusquement la tête vers Kelekt, les yeux soudain grand ouverts mais la rabaissa finalement en plissant les yeux. L'expression de la juge ne trahissait pas d'émotions visibles, seul son regard semblait empreint d'une certaine peine, mais pour qui ? Juste pour elle ou aussi pour ce mâle qui avait su être si diplomate avec elle ? Elle allait devoir en parler, la louve blanche avait piqué la curiosité de Brasio et ne voulait pas le laisser sans réponse. Kelekt ferma les yeux et prit une grand inspiration avant de les rouvrir. Elle prend alors la parole sur un ton plus neutre, non plus froid et farouche comme précédemment.

« C'est à cause de lui en effet. Puisque je ne peux plus vraiment éviter le sujet, je vais te raconter. »

Elle marqua une petite pause, reportant son regard sur le terrain de jeux des louveteaux avant de poursuivre.

« Je n'ai pas connu mon père, c'est ma mère qui me l'a décrit. Elle m'a expliqué dès que je fus en âge de comprendre que mon père avait fui comme un lâche en apprenant qu'il allait avoir des petits. J'ai été éduqué par ma mère, elle m'a appris à me méfier des mâles qui pourraient tenter de me séduire pour m'abandonner ensuite. Mais ce jour-là... »

Elle s'arrêta, baissant la tête, visiblement honteuse avant de reprendre à mi-voix.

« Ce jour-là j'ai agi de manière stupide. Il ne me voulait rien de mal... et je m'en suis pris à lui comme si il m'avait agressé... »

La juge soupire profondément avant de poursuivre.

« J'aimerai m'excuser auprès de lui... mais je pense qu'il m'évite de peur que je l'attaque à nouveau. »

Elle braqua son regard redevenu farouche sur Brasio avant de continuer d'une voix où la colère résidait, mais elle n'était pas vraiment dirigée contre le loup gris.

« Le clan me regardait comme si j'étais folle, j'ai été obligé de fuir à cause de la honte qui pesait sur moi... »

Elle se calma et baissa de nouveau la tête, elle tremblait légèrement.

« Je voulais être seule... j'étais sûre que tout le monde m'en voulais pour ce qui était arrivé, ne supportant plus les regards, je me suis isolée au Palais Lumineux, demeure des juges, pour être à l'abri des regards indiscrets... »

Une larme perla à l'un de ses yeux et tomba au sol, Brasio l'avait peut-être vu, ou pas. Kelekt se sentait presque plus mal après avoir parler. Elle s'en voulait, d'avoir était si stupide, d'avoir fuit, d'être rester seule si longtemps alors que ça lui faisait plus de mal qu'autre chose.

__________________________
Mes personnages :
Fiche de Chérubin (adopté, by Keranne) 0066ff
Fiche de Kelekt 0000ff
Fiche de Léone ffcc00
Fiche de Zal (repris, by Puccazaza) ff0000
Fiche de Ware (adopté, by Licorneor) 006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Brasio / Opale / Snayperskaya / Lester / Amit
Clan/Rang: Loup du Feu / Assassin [] Loup de la Terre / Gardien [] Louve de l'Air / Guerrière. [] Loup Solitaire / Médecin-Alchimiste. [] Loup de la Terre / Chaman
Age: 5 ans [] 200ans [] 3 ans [] 4 ans 1/8ème [] 3 ans
PROFILMessages : 1403
Age : 17
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   15/12/2015, 17:59

Petit aparté avant la réponse :

Spoiler:
 

Une question en bonne et du forme : mais posée sur le mauvais ton semble t-il... Kelekt avais cessé le contact visuel et inspira longuement... A ce moment précis : il avais peur.
La réponse sonnais plus neutre, elle n'étais plus aussi farouche qu'auparavent :

« C'est à cause de lui en effet. Puisque je ne peux plus vraiment éviter le sujet, je vais te raconter. »

Brasio étais partagé pour les prochaines phrases : Partagé entre curiosité et malaise. Kelekt tient parole :

« Je n'ai pas connu mon père, c'est ma mère qui me l'a décrit. Elle m'a expliqué dès que je fus en âge de comprendre que mon père avait fui comme un lâche en apprenant qu'il allait avoir des petits. J'ai été éduqué par ma mère, elle m'a appris à me méfier des mâles qui pourraient tenter de me séduire pour m'abandonner ensuite. Mais ce jour-là... »



Dans un sens cela semblait logique : Brasio lui-même l'a compris, on est plus souvent enclin à renier ce qui nous est ignoble que de ce focalisé sur cette idée et se morfondre. Kelekt c'est forgé quelque chose d'incassable, et c'est cette détermination que Brasio recherche en Kelekt.
Celle-ci avais stoppé son récit pour baisser la tête :

« Ce jour-là j'ai agi de manière stupide. Il ne me voulait rien de mal... et je m'en suis pris à lui comme si il m'avait agressé... »


Brasio fit le rapprochement : la fameuse bagarre qu'il y a eu il y a quelque mois. Kelekt étais donc dans la combine. Mais franchement, Brasio lui-même n'étais pas une fleur et sa ne l'as pas tant pesé que maintenant avec Kelekt : il y a quelque chose d'autre... Soupir de la part de Kelekt :

« J'aimerai m'excuser auprès de lui... mais je pense qu'il m'évite de peur que je l'attaque à nouveau. »


Brasio ne fut pas d'accord sur ce point : personnellement, il lui serais incapable d'évité la personne avec qui il s'embrouille, de peur justement de passer pour un sans-coeur.
Il joue la carte de la naïveté et conçoit que toute disputes ce règle par les mots, et non par les actes.
Kelekt fixa Brasio : Celui-ci ne pouvais réagir, le bleu étincelant de ses yeux le pétrifia.
Elle continue sur le ton farouche qu'il reconnais bien... Mais dont il aurai aimé ce passé :

« Le clan me regardait comme si j'étais folle, j'ai été obligé de fuir à cause de la honte qui pesait sur moi... »


Une fuite indispensable : Brasio le comprend. Le regard des autre est le pire jugement qu'un être peut recevoir.
Kelekt rabaissa la tête, Brasio la vit trembler : Il étais de plus en plus mal à l'aise, de peur que ce mal soit quelque chose de si profond et si intense qu'il ne demande qu'à sortir sous la forme de coups de gueules et de pattes : elle continua :

«Je voulais être seule... j'étais sûre que tout le monde m'en voulais pour ce qui était arrivé, ne supportant plus les regards, je me suis isolée au Palais Lumineux, demeure des juges, pour être à l'abri des regards indiscrets... »


L'isolement est une solution il est vrai, mais pas la meilleurs en soi...
Après tout : Qu'a-t-il fait lui-même ? Pendant ces trois mois à se renfermer sur soi-même avant de re-sortir avec des amis et des vielles connaissances ?
Il n'a pût s'empêcher de porter son regard sur Kelekt, une larme perla sur sa jour pour ne finir que ligne aqueuse avant de tomber.
"Mais quel... CRETIN !" Brasio se dit à ce moment que il ne valais pas mieux que son père : lui l'a abandonner à la naissance, et Brasio à réussi à plomber Kelekt comme une bête féroce dans les genoux.
Il ne savais plus quoi dire, il étais désemparé et ne pus s'empêcher de prononcer quelque balbutiements incompréhensibles. La seul phrase qu'il pus sortir fut :

- J'ai... Enfin... J'ai moi aussi connu une période noire dans laquelle je me suis renfermer... Mais... Je... Je suis... J'ai pus tourner la page, difficilement à vrai dire... Et... (Il inspira, l'émotion lui pris la gorge un instant)... Je...

Il ne pouvais en dire d'avantage, il s'en voulais de l'avoir blessé à ce point. Son père fut un lâche et Brasio ne valais pas mieux que lui en blessant sa fille en voulant l'aider.
Rien que cette pensée lui coupa la respiration à certains moments, il voulais l'aider et le voilà qui démonte ses pattes une par une à grand coup de massue.
Il s'en voulais et voulu détaler à toute vitesse pour ne pas lui faire plus de mal.
Et... D'un coup d'un seul : on ne pus l'arrêter :

- Je suis né d'une porté de trois. Mes deux frères et moi.

Il fermit les yeux :

- Pendant la guerre de Pandore : Mes parents furent assassinés alors qu'on les avais retrouver mourant : ils sont mort entre mes pattes.

Il ravala sa salive :

- J'avais 3 ans... Puis quelque mois plus tard arriva Ultimate... Mon premier frère fut tué dans une bagarre qui à mal tournée.

Il ne pouvais contrôler un hoquet de désespoir :

- Et un mois plus tard, mon second et dernier frère meurt d'une maladie incurable...

Brasio ne se contrôlais plus, il baissa la tête :

- Pendant 3 mois durant lesquels j'ai eu mes 5 ans, je me suis renfermé encore et encore, j'avais bâti une défense que je pensais inébranlable, j'avais des pulsions meurtrières envers quiconque venaient à ma rencontre, j'ai été à deux poils de tuer un de mes amis...

Il marque une pause pendant laquelle ses yeux s'embuères de larmes, sans jamais qu'elles coules.

- Maintenant, je suis un loup fier et vaillant, prêt à rendre service à ceux qui m'on aider à sortir de cette torpeur qui me rongeait de l'intérieur.

Il releva la tête d'un mouvement sec et rapide. Ses yeux avais bizarrement changer, ses iris orange cerclés de noir furent cerclé d'un blanc sale virant sur le gris, ses marques corporelles semblais passer du jaune flamme au jaune décrépi.


- Et que un seul me dise que je suis incapable de servir le clan, je le traquerais je le trouverais, et je le...

Il s'arrêta brusquement...
Il avais les yeux en sanglot et la mâchoire serrée.
Il tourna son regard lentement vers Kelelk : dans ce laps de temp, il repris des couleurs. Puis fixa la juge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brasio337.deviantart.com
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Chérubin / Kelekt / Léone / Zal / Ware
Clan/Rang: Feu-Paladin / Feu-Juge / Solitaire / Feu-alpha / Feu-Chef d'armée
Age: indéfini / 3 ans / 6 ans / 7 ans / 6 ans
PROFILMessages : 1631
Age : 19
Date d'inscription : 01/08/2015
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   15/12/2015, 20:21

Kelekt avait les oreilles légèrement baissées, de tristesse, elle ne remarqua pas l'air de reproche de Brasio qui tentait de dire quelque chose mais bégayait trop pour y parvenir. Il finit par articuler quelque chose de compréhensible.

J'ai... Enfin... J'ai moi aussi connu une période noire dans laquelle je me suis renfermer... Mais... Je... Je suis... J'ai pus tourner la page, difficilement à vrai dire... Et... (Il inspira, l'émotion lui pris la gorge un instant)... Je...

Il allait parler de lui à présent ? Kelekt ne parvint pas à redresser la tête, trop accablée par son passé traumatisant, mais elle écoutait attentivement.

Je suis né d'une porté de trois. Mes deux frères et moi.

Il allait donc parler de sa vie à son tour, allait-il finir dans le même état que la juge ? Ou allait-il avoir plus de trempe qu'elle et ne pas se mettre dans cet état ? Toujours tête basse, la juge vit néanmoins le loup gris fermer les yeux avant de poursuivre.

Pendant la guerre de Pandore : Mes parents furent assassinés alors qu'on les avais retrouver mourant : ils sont mort entre mes pattes.

Quelle expérience traumatisante... Si il était de l'âge de Kelekt, il avait sûrement beaucoup souffert... La juge ne voulait pas penser à ce qu'elle ressentirait si elle perdait sa mère, seule parent qu'elle possédait. Brasio déglutit avant de continuer.

J'avais 3 ans... Puis quelque mois plus tard arriva Ultimate... Mon premier frère fut tué dans une bagarre qui à mal tournée.

Il avait l'âge de la louve blanche quand il avait perdu ses parents... elle avait pitié de lui qui ne devait pas être bien mieux lotis qu'elle à ce moment-là. Il perdit un frère dans une bagarre, une mort qui aurait pu être éviter... Kelekt entendit un hoquet de désespoir venant de Brasio.

Et un mois plus tard, mon second et dernier frère meurt d'une maladie incurable...

Le pauvre n'avait vraiment pas de chance... Il avait tout perdu en quelques mois. La juge avait encore sa mère mais... elle vivait parmi les loups du clan, elle n'avait rien contre sa fille mais avait refusé de partir avec elle. Ce à quoi la louve s'attendait se produisit, Brasio céda lui aussi et baissa la tête avant de poursuivre son triste récit.

Pendant 3 mois durant lesquels j'ai eu mes 5 ans, je me suis renfermé encore et encore, j'avais bâti une défense que je pensais inébranlable, j'avais des pulsions meurtrières envers quiconque venaient à ma rencontre, j'ai été à deux poils de tuer un de mes amis...

Si Kelekt avait eu des amis, il en aurait sans doute était de même, elle avait eu cette période d'isolement farouche qui avait progressivement laissé place à une profonde tristesse et un sentiment de parfaite solitude. Quand la juge entendit Brasio se redresser brutalement, elle releva la tête aussi, plus mollement cependant, comme lasse. Elle remarqua cependant que le loup avait comme pâli, ses couleurs avaient terni et son regard était non plus cerclé de noir, mais d'une couleur blanc-gris.

Et que un seul me dise que je suis incapable de servir le clan, je le traquerais je le trouverais, et je le... 

Il s'arrêta d'un coup, les larmes aux yeux tout comme la louve blanche, il se tourna alors dans sa direction. Pendant qu'il reportait le regard sur Kelekt, son pelage avait repris des couleurs normales, il fixait la juge à présent. Qu'attendait-il ? Une réaction de sa part ? Elle était aussi affligée que lui et pour la première fois, elle se sentait un peu dépassée par la situation. Elle ferma les yeux et prit une profonde inspiration, il fallait qu'elle se ressaisisse, Brasio avait souffert lui aussi elle n'était pas seule et c'est son rôle quelque part de veiller au moral. Elle rouvrit les yeux, des larmes toujours aux coins des yeux, elle répondit d'un ton qui se voulait réconfortant.

« Tu en es capable... Tu as su vaincre ces tristes événements... alors que moi... »

Elle s'interrompit, baissant un peu la tête, perdant de nouveau ses moyens. Son ton devenait plus triste.

« J'ai fui et c'est après 6 mois d'isolement que j'ose revenir ici... J'aurai dû être là plus tôt, pour aider ceux qui en ont besoin... »

Elle s'arrêta encore et reprit à mi-voix.

« Je suis bonne qu'à me lamenter... »

Elle releva le nez, se détournant de Brasio pour regarder les louveteaux qui jouaient encore alors que le soleil allait sur son déclin. Elle reprit, sa voix était si proche du murmure qu'on aurait cru qu'elle parlait pour elle-même.

« Les louveteaux ont l'air si heureux à côté de moi... »

Elle garda le regard braqué sur ces petites boules d'énergie qu'elle enviait, elle enviait leur joie de vivre, elle enviait leur insouciance. Le silence retomba, Kelekt n'avait rien de plus à dire, son moral était tombé bien bas. Est-ce que ça l'avait aidé de parler ainsi ? De voir la souffrance d'un autre lui être exposer comme si proche de la sienne ? Non, ça ne l'aidait pas à se remettre, elle avait même l'impression que ça remuait le couteau dans la plaie, mais elle voulait discuter, en parler avec des loups dignes de confiance. Oui car aussi étrange que cela puisse paraître, l'honnêteté de Brasio avait créé chez la louve un sentiment de confiance. Ils partageaient une douleur similaire, bien qu'elle soit quelque peu différente, la souffrance de la solitude avait été ressenti par eux-deux. Sans s'en rendre compte, Kelekt avait replié sa queue contre elle, sa tristesse était évidente.

__________________________
Mes personnages :
Fiche de Chérubin (adopté, by Keranne) 0066ff
Fiche de Kelekt 0000ff
Fiche de Léone ffcc00
Fiche de Zal (repris, by Puccazaza) ff0000
Fiche de Ware (adopté, by Licorneor) 006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Brasio / Opale / Snayperskaya / Lester / Amit
Clan/Rang: Loup du Feu / Assassin [] Loup de la Terre / Gardien [] Louve de l'Air / Guerrière. [] Loup Solitaire / Médecin-Alchimiste. [] Loup de la Terre / Chaman
Age: 5 ans [] 200ans [] 3 ans [] 4 ans 1/8ème [] 3 ans
PROFILMessages : 1403
Age : 17
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   16/12/2015, 15:18

Brasio... Se réveilla... Après avoir fait cet aveux, qu'il n'a osé faire qu'en présence de ces amis il y a trois mois, il regarda Kelekt.
Elle le regardais encore pendant une seconde avant de fermer les yeux et de prendre une profonde inspiration :

« Tu en es capable... Tu as su vaincre ces tristes événements... alors que moi... »

Elle s'arrêta... Baissât un peu la tête. Brasio ne vit pas grand chose en cause à ses larmes qui rendais sa vison flou... La prochaine réponse de Kelekt fut prononcé sur un ton plus triste, le loup gris buvais ses paroles :

« J'ai fui et c'est après 6 mois d'isolement que j'ose revenir ici... J'aurai dû être là plus tôt, pour aider ceux qui en ont besoin... »


Elle aurais dû être auprès de sa population... Certes... Mais Brasio ne l'entendit pas de cette oreille, lui-même aurais du être présent quand d'autre de ces connaissances avais besoin d'aide... La dispute qu'il eu avant de rencontrer Kelekt le prouve, il n'étais pas une fleur non plus. Kelekt... C'étais son devoir, mais la raison a ses raisons que la raison ignore. Elle n'est pas seule.
Elle reprit à mi-voix :

« Je suis bonne qu'à me lamenter... »

Brasio voulut hurler que non, il ne pus s'empêché de grimacer, mais par respect pour ce qu'elle a à dire, il se retint et la laissa continuer.
Quand elle commenca à parler, elle étais face au parc, Brasio du se rapprocher un tantinet pour pouvoir l'entendre correctement, elle semble parler à elle-même :

« Les louveteaux ont l'air si heureux à côté de moi... »

Brasio cessa tout contact visuel avec son interlocuteur, il sécha ses larmes qui sont resté stoïque tout le long du dialogue, ses paupières avais légèrement rougis et on pouvais voir quelque perles d'eau à sa patte avant droite.
Il n'osa répondre, il étais perdu entre ses propre pensées et le récit de Kelekt... Comment devait-il faire pour pouvoir réconforté la juge ?
A l'évidence, leur malheur sont réciproques, mais Brasio à empiré la chose. Non seulement pour lui mais aussi pour cette louve qu'il ne connais que par les récits et les rumeurs.
Il se lécha quelque fois la patte et celle-çi encore levée il ajouta :

- Si on étais bon que pour se lamenter, Pandore serais encore là...

Il posa la patte, et secoua la tête comme si quelque chose le gênais, il passa sa patte devant le museau, et gratta nerveusement, il ajouta comme pour lui-même :

- Mais aujourd'hui : elle croupis 3 cents cinquante quatre pattes et demi sous terre...

Brasio se mit au garot et s'avança légèrement vers la pente qui leur faisait face. Il se rassit, et avec un léger coup de tête il invita Kelekt à le rejoindre.

Brasio étais en pleine possession de son esprit : un léger vent s'étais levé, la descente dans laquelle Brasio s'étais mis l'accentuais de bas en haut. Il avais une idée.
Il se retourna à 90° pour mieux se faire entendre :

- Viens donc par là... Le crépuscule arrive, et j'espère avoir pus au moins faire quelque chose de sympa pour aujourd'hui.

Il se remis face au vent et ferma les yeux, afficha un sourire, et enfin respira longuement : Il ne manquais plus que Kelekt, et Brasio pourra mettre en place ce à quoi il viens tout juste de penser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brasio337.deviantart.com
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Chérubin / Kelekt / Léone / Zal / Ware
Clan/Rang: Feu-Paladin / Feu-Juge / Solitaire / Feu-alpha / Feu-Chef d'armée
Age: indéfini / 3 ans / 6 ans / 7 ans / 6 ans
PROFILMessages : 1631
Age : 19
Date d'inscription : 01/08/2015
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   16/12/2015, 18:12

Kelekt remarqua que Brasio s'était détourné, il séchait les larmes qui restaient au bord de ses yeux avec sa patte avant droite. La juge fit de même, repensant à tous ce qu'ils venaient de se dire. Certes cette conversation ne l'avait pas aidée à se sentir mieux, mais au moins elle avait permis à la louve de se sentir moins seule... Le loup gris avait souffert d'isolement et de solitude comme elle même si ses amis l'avaient aidé alors que la juge était seule, livrée à elle-même. Elle se lécha la patte partiellement recouverte de larmes et se retourna à demi en entendant Brasio rompre le silence qui s'était installé.

Si on étais bon que pour se lamenter, Pandore serais encore là...

Il n'avait pas tord mais Kelekt était trop jeune pour avoir connu le conflit, elle n'en avait eu que les récits de sa mère. Il posa la patte qu'il avait sans doute levé pour en ôté les larmes comme la juge venait de le faire. Il passa une patte sur son museau qu'il gratta nerveusement avant d'ajouter comme pour lui-même cette fois-ci.

Mais aujourd'hui : elle croupis 3 cents cinquante quatre pattes et demi sous terre...

Brasio se leva et s'avança légèrement dans la pente qui se trouvait devant eux, leur permettant d'observer les louveteaux qui chahutaient de si loin. Le loups gris se rassit un peu plus bas et d'un geste de tête il invita Kelekt à le rejoindre. Un vent frais de fin d'après-midi c'était levé, la juge réprima un frisson. Comme elle n'avait pas bougé, Brasio se tourna à 90° et prit la parole.

Viens donc par là... Le crépuscule arrive, et j'espère avoir pus au moins faire quelque chose de sympa pour aujourd'hui.

Il se tourna alors, de nouveau face à vent tout comme la louve qui se trouvait un peu au-dessus de lui, il semblait que le loup gris avait fermé les yeux. Kelekt se demanda ce qu'il avait en tête, elle se leva donc lentement, comme si leur conversation l'avait épuisé, puis se rapprocha de Brasio, se trouvant à moins d'un demi-mètre de lui. Elle se demandait où il voulait en venir en disant ''faire quelque chose de sympa pour aujourd'hui'', leur discussion avait un peu aidé la louve, au moins à se sentir moins seule, que comptait-il faire. Comme il ne bougeait pas, elle rompit le silence d'un ton neutre.

« Je suis là. Que compte-tu faire ? »

Il n'y avait pas de méfiance dans sa question, seulement de la curiosité. Que pouvait bien faire ce loup gris qui serait ''sympa''. Elle plissa les yeux, fixant Brasio, attendant de voir ce qu'il comptait faire.

__________________________
Mes personnages :
Fiche de Chérubin (adopté, by Keranne) 0066ff
Fiche de Kelekt 0000ff
Fiche de Léone ffcc00
Fiche de Zal (repris, by Puccazaza) ff0000
Fiche de Ware (adopté, by Licorneor) 006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Brasio / Opale / Snayperskaya / Lester / Amit
Clan/Rang: Loup du Feu / Assassin [] Loup de la Terre / Gardien [] Louve de l'Air / Guerrière. [] Loup Solitaire / Médecin-Alchimiste. [] Loup de la Terre / Chaman
Age: 5 ans [] 200ans [] 3 ans [] 4 ans 1/8ème [] 3 ans
PROFILMessages : 1403
Age : 17
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   16/12/2015, 19:03

Le vent traversa tout les membres de Brasio un à un, une sensation d'immense liberté l'emplit. Il avais l'idée et le plan, il ne manquais plus qu'à le mettre à exécution.
Malgré ses yeux fermés et le vent, il entendit Kelekt se rapprocher. "Parfait, tout simplement parfait". Puis le silence se rompit par la voix de la juge :

« Je suis là. Que compte-tu faire ? »

Il inspira une grande bouffé d'air avant de la soufflé tranquillement et commença :

- Posez-vous donc quelque instant... Laissez le vent venir...

Brasio avais dû faire cela des centaines de fois. Il continua avec un peu plus de sérénité dans la voix :

- Laissez les sons venir : les cris de joie, le vent dans les feuilles... Ne regardez plus seulement avec les yeux...

Il étais doué pour s'imaginé une scène, mais pas sûr que Kelekt en soit capable aussi bien que lui, alors il continua :

- Je ne vous demande pas spécialement de faire le vide voyez-vous... Mais essayez de vous imagé ce que nous avons devant nous.

Brasio entend par là "Imaginer les louveteaux joués et le vent se levé", il pensa que Kelekt la compris et poursuivit :

- Si vous les avez en tête, je vous laisse libre d'agir dessus : mais je pense qu'un peu d'aide ne vous feras pas de mal...

Brasio inspira et sembla se concentré : le vent se fit plus calme dans ses oreilles et les chamaillent plus intense. La scène lui étais fixe dans son esprit et pouvais ressentir jusqu'au souffle de la respiration des louveteaux, alors il entama un léger chant muet (Il ne fait que prononcez des "Mmmmmmh mmmmmh mmh mmmmmmmh" presque inaudible) et enclencha son pouvoir :
De très léger fils incandescents se rapprochèrent lentement vers Kelekt, Brasio se concentra plus sur son air et les sons environnant pour son pouvoir que sur la potentiel réaction de la juge. Mais aucune attention ne se voulais malveillante. Les fils se rapprochant de plus en plus de Kelekt pour finalement l'entourés sans la toucher, l'air de Brasio devais en théorie se faire entendre plus fort dans les oreilles de la juge, de même que les bruit ambiants.
Brasio voulais que Kelekt voit le monde autrement que par ses yeux afin de lui montrer que même si elle s'est embrouillé, même malgré tout ce qu'il s'est produit : Le monde suis toujours sont court et ne souhaite en aucun cas mettre à mal quelqu'un de particulier.
Kelekt se sent honteuse de ses actes, Brasio va lui montré qu'ils n'ont eu aucun impact sur la camp de manière durable. Se qu'elle a fait n'a eu aucune importance et elle doit s'en rendre compte, elle n'a pas "détruit" quelque chose, elle ne s'est pas détruite elle-même, le camp va très bien.
Elle ne doit pas s'en faire. Il interrompt le sort et laissa libre parole à la juge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brasio337.deviantart.com
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Chérubin / Kelekt / Léone / Zal / Ware
Clan/Rang: Feu-Paladin / Feu-Juge / Solitaire / Feu-alpha / Feu-Chef d'armée
Age: indéfini / 3 ans / 6 ans / 7 ans / 6 ans
PROFILMessages : 1631
Age : 19
Date d'inscription : 01/08/2015
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   16/12/2015, 21:45

Pour toute réponse à la question de Kelekt, Brasio inspira profondément et expira tranquiillement avant de répondre.

Posez-vous donc quelque instant... Laissez le vent venir...

Que voulait-il dire ? La juge s'assit malgré cette interrogation et écouta le vent. Le loup gris poursuivit, d'une voix plus sereine.

Laissez les sons venir : les cris de joie, le vent dans les feuilles... Ne regardez plus seulement avec les yeux...

Le ton qu'il employait calmait un peu Kelekt, elle ferma les yeux, suivant l'idée de son interlocuteur, elle entendait de faibles sons au loin. Brasio poursuivit.

Je ne vous demande pas spécialement de faire le vide voyez-vous... Mais essayez de vous imagé ce que nous avons devant nous.

La juge commençait à voir où il voulait en venir, ce qu'elle entendait le mieux c'était les louveteaux qui jouaient ensemble dans leur parc. Elle entendait leur exclamations joyeuses mais aussi la nature autour d'eux, le vent et les feuilles qui bruissaient. Elle entendit encore Brasio parler.

Si vous les avez en tête, je vous laisse libre d'agir dessus : mais je pense qu'un peu d'aide ne vous feras pas de mal...

Kelekt ouvrit les yeux à demi, ce qu'elle vit alors la fascina. Il lui sembla que le vent se faisait plus discret et que, étrangement, les cris joyeux des jeunes étaient plus perceptibles. La louve blanche remarqua alors que des filaments incandescents émanaient des marquages rouge du loup gris, ils se rapprochèrent lentement d'elle. Les fils eurent bientôt encerclé la juge, tout proche d'elle sans la toucher. Elle perçut alors un chant venant de Brasio qu'elle n'entendait pas avant que les filaments se retrouvent tout proche d'elle, Kelekt percevait mieux l'environnement, les louveteaux, les autres loups du clan, tout lui paraissait plus précis. La juge comprit alors ce qu'il voulait faire, elle rouvrit les yeux, l'air pensive, le loup gris voulait lui montrer que le monde ne s'était pas écroulé à cause de sa bêtise. Elle devait cesser de ruminer le passé, en somme c'était juste une erreur, elle n'a pas fait plus de dégâts que ça. Cet incident a sans doute été oublié par pas mal de monde et ceux qui continuent de lui faire de reproches seraient sans doute des amis de l'intéressé. Ce n'était qu'un mauvais pas... il ne fallait pas qu'elle ait peur d'en faire un autre sous prétexte que le premier n'avait pas été bon... Elle entendait toujours la vie du clan comme elle ne l'avait jamais entendu, calme, heureuse, paisible... Brasio ne s'en rendait pas compte, mais ce qu'il venait de faire avait beaucoup aidé Kelekt, bien plus qu'il ne pouvait l'imaginer. Elle parla à mi-voix, d'un ton étonnement apaisé.

« Merci... »

Elle ne savait pas quoi dire de plus et n'osait pas bouger, de peur d'abîmer les filaments qui semblaient émettre des sons.

__________________________
Mes personnages :
Fiche de Chérubin (adopté, by Keranne) 0066ff
Fiche de Kelekt 0000ff
Fiche de Léone ffcc00
Fiche de Zal (repris, by Puccazaza) ff0000
Fiche de Ware (adopté, by Licorneor) 006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Brasio / Opale / Snayperskaya / Lester / Amit
Clan/Rang: Loup du Feu / Assassin [] Loup de la Terre / Gardien [] Louve de l'Air / Guerrière. [] Loup Solitaire / Médecin-Alchimiste. [] Loup de la Terre / Chaman
Age: 5 ans [] 200ans [] 3 ans [] 4 ans 1/8ème [] 3 ans
PROFILMessages : 1403
Age : 17
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   17/12/2015, 19:15

Le sort finissais de s'achever, quelque résidus virevoltères encore dans l'air autour de nos deux loups.
Brasio avais entendu entre deux de ses inspirations :

« Merci... »

Kelekt le remerciait... Lui ! Il regarda la juge et lui répondu sur de lui :

- Je ne le fait pas souvent, je devrais pourtant, c'est toujours un peu d'entrainement... Les personnes sur qui j'ai fait ceci n'en ressorte que plus léger.

Il avais peur que Kelekt pense qu'il à profité d'elle pour son propre intérêt, dés lors il se rattrapa tout net après sa phrase :

- J'espère que cela vous as tout de même, même ne fusse qu'un peu aider... Je ne supporte pas de voir quelqu'un de malheureux vous savez...

Il baissa la tête presque gêné de paraître si "nounous" alors que c'est tout de même un assassin. Mais aider quelqu'un dans le besoin vaut aux yeux de Brasio toutes les vies du monde.
Il ne savais pas trop quoi faire d'autre pour Kelekt, il n'avais plus grand chose à dire ni à conseiller : Il enchaina :

- Vous avez des connaissances ? Des personnes en qui vous avez confiance ? Je ne peux que vous recommandez de leurs dire que tout vas bien... Ils doivent sans doute s'inquiétés... De plus il commence à se faire tard, les louveteaux commence déjà à rentrer... L'hiver est là, il serais idiot de resté ainsi dans le froid... Vous désirez que je vous raccompagne ? Un peu de compagnie ne vous ferais pas de mal.

"Ouais, je pense que sa va aller..." Voilà que Brasio se met au service de la louve, il ne a peut-être trop rajouté... Au moins, quitte à "trop" en faire, au moins il a pus aider Kelekt et c'est tout ce qui compte pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brasio337.deviantart.com
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Chérubin / Kelekt / Léone / Zal / Ware
Clan/Rang: Feu-Paladin / Feu-Juge / Solitaire / Feu-alpha / Feu-Chef d'armée
Age: indéfini / 3 ans / 6 ans / 7 ans / 6 ans
PROFILMessages : 1631
Age : 19
Date d'inscription : 01/08/2015
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   19/12/2015, 15:47

Ce qui devait être le pouvoir de Brasio finissait de se dissiper quand Kelekt le remercia à mi-voix. Il l'avait entendu vu sa réaction un peu surprise. Le loup gris prit la parole sur un ton sûr, ne voulant sans doute pas créer un instant de malaise.

Je ne le fait pas souvent, je devrais pourtant, c'est toujours un peu d'entrainement... Les personnes sur qui j'ai fait ceci n'en ressorte que plus léger.

Sur le coup, la juge supposa qu'il l'avait juste mis dans cet état pour exercer son pouvoir, mais elle la mit rapidement de côté, ce qu'il avait dit semblait trop vrai, trop honnête, pour être un mensonge. Brasio dû le penser lui même car il ajouta rapidement.

J'espère que cela vous as tout de même, même ne fusse qu'un peu aider... Je ne supporte pas de voir quelqu'un de malheureux vous savez...

Il voulait bien faire, la louve blanche en était sûre à présent, mais il était maladroit. Ou alors c'était parce qu'il parlait avec elle... Elle baissa un peu la tête, bien que voulant se montrer sollicitant à son égard, le loup gris n'était pas à l'aise avec la juge. Brasio baissa lui aussi la tête, mais pour d'autres raisons sans doute. Kelekt ne connaissait pas son rôle mais ça n'avait pas trop d'importance à ses yeux, le loup gris voulait aider, il ne s'y prenait simplement pas de la bonne manière et ça amusait un peu la juge. Oui ça l'amusait, aussi étrange que cela puisse paraître, elle trouvait que le comportement de Brasio était drôle. Ce dernier continua de parler, sans doute à court d'idées

Vous avez des connaissances ? Des personnes en qui vous avez confiance ? Je ne peux que vous recommandez de leurs dire que tout vas bien... Ils doivent sans doute s'inquiétés... De plus il commence à se faire tard, les louveteaux commence déjà à rentrer... L'hiver est là, il serais idiot de resté ainsi dans le froid... Vous désirez que je vous raccompagne ? Un peu de compagnie ne vous ferais pas de mal.

Keleket plissa les yeux, son expression s'était un peu durcie. Espérait-il quelque chose ? Si c'était le cas, le début de confiance que lui accordait la juge disparaîtrait aussitôt. Mais cet air dur se dissipa, faisant place à une expression neutre où naissait un sourire au coin de la gueule de la louve blanche. Elle lui répondit d'un ton où on pouvait percevoir une pointe d'amusement, pas cynique, juste... amical ?

« Je connais bien Idryss, une autre juge et je lui fait pleinement confiance. C'est avec elle que j'aurai dû venir ici... »

Elle s'arrêta un instant, son air amusé avait disparu comme il était apparu, elle reprit sur un ton neutre, légèrement attristé.

« Mais de récents événements l'ont empêché de venir. »

Elle releva la tête vers Brasio et poursuivit d'un ton plus froid, mais quelque chose clochait dans sa façon de parler, comme si elle voulait être dissuasive.

« Vous pouvez me raccompagner, mais je vais au Palais Lumineux, ce n'est pas tout près... »

Elle appréciait la compagnie de Brasio mais voulait mettre de la distance entre eux-deux. Elle ressentait un peu de compassion, de confiance, de sympathie pour lui, mais l'usage de son pouvoir avait provoqué autre chose chez elle, quelque chose qu'elle n'arrive pas à cerner. Il lui faudrait sans doute méditer dans le calme du Palais Lumineux pour y voir plus claire, elle pensait à trop de choses, elle devait faire le vide. Elle se leva et se détourna, si Brasio voulait l'accompagner malgré son ton évasif assez évident si il était un peu malin, Kelekt ne le repousserai pas.

__________________________
Mes personnages :
Fiche de Chérubin (adopté, by Keranne) 0066ff
Fiche de Kelekt 0000ff
Fiche de Léone ffcc00
Fiche de Zal (repris, by Puccazaza) ff0000
Fiche de Ware (adopté, by Licorneor) 006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Brasio / Opale / Snayperskaya / Lester / Amit
Clan/Rang: Loup du Feu / Assassin [] Loup de la Terre / Gardien [] Louve de l'Air / Guerrière. [] Loup Solitaire / Médecin-Alchimiste. [] Loup de la Terre / Chaman
Age: 5 ans [] 200ans [] 3 ans [] 4 ans 1/8ème [] 3 ans
PROFILMessages : 1403
Age : 17
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   19/12/2015, 16:45

« Je connais bien Idryss, une autre juge et je lui fait pleinement confiance. C'est avec elle que j'aurai dû venir ici... »

Idryss... Ce nom lui disais très vaguement quelque chose mais il serais incapable de dire si oui on non il l'avais ne serait-ce que rencontrer. Peut-être qu'il a entendu simplement le nom, mais de là à l'avoir rencontrer.
Il vut que l'air enjoué de Kelekt à son égard avais disparu, il préférais sans doute cela : son p'tit numéro étais surement de trop.
Elle enchaina :

« Mais de récents événements l'ont empêché de venir. »

Brasio n'avais aucune idée de ce que sa pouvais être.
Il laissa Kelekt continuer, mais son ton se fut plus froid et dissuasif :

« Vous pouvez me raccompagner, mais je vais au Palais Lumineux, ce n'est pas tout près... »

Oui, ce pourrais être une bonne idée : mais le problème c'est que Kelekt se voulais dissuasive, et là, il s'en voudrais que cela gêne la juge. En la regardant il se dit :
"Je pense que Kelekt à besoin d'un peu de réflexion, j'ai bien chambouler les choses, laissons le temp au temp de se tasser..."
Il vit Kelekt se levé et aller au lointain.
"La suivre, ne pas la suivre..."
Il détourna les yeux et ne put s'empêcher de bailler.
Le Soleil n'avais que quelques minutes devant lui, les première étoiles purent apparaissent et le parc étais désert.
"Que ferais-je une fois arrivé là-bas ?"
Il tourna le regard vers la louve qui étais déjà partie.

- Oh et puis zut...

Il se leva et accourut vers la louve qui étais déjà éloigné de quelque mètres, à son niveau, il dit :

- La marche ne me fait pas peur...

Il la regarda une dernière fois avant de tourner le regard vers les nuages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brasio337.deviantart.com
fracture46
« Paladin divin
« Paladin divin
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Chérubin / Kelekt / Léone / Zal / Ware
Clan/Rang: Feu-Paladin / Feu-Juge / Solitaire / Feu-alpha / Feu-Chef d'armée
Age: indéfini / 3 ans / 6 ans / 7 ans / 6 ans
PROFILMessages : 1631
Age : 19
Date d'inscription : 01/08/2015
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   19/12/2015, 17:32

Kelekt entendit finalement Brasio courir pour la rattraper, il ne s'était pas laissé impressionné, mais vu le temps qu'il avait mis à la rejoindre, il avait longuement hésité. La juge s'en voulait qu'il soit si hésitant, Idryss n'avait pas fait preuve de gêne envers elle et c'est ça qui faisait d'elle une bonne amie aux yeux de Kelekt. Le loup gris bloquait toujours sur ce qu'elle avait fait, et ça la décevait un peu. Arrivé à son niveau, Brasio lui dit.

La marche ne me fait pas peur...

Il lui porta un regard avant de le reporter sur le ciel nuageux. Toujours entrain de marcher vers le Palais Lumineux, la juge rompit le silence en parlant d'un ton redevenu froid.

« Pourquoi vous sentez-vous si gêné ? »

La question était directe et Brasio devrait faire attention à sa réponse. La louve blanche le soupçonnait de cacher son malaise, mais c'était aussi malhabile que sa façon de réconforter la juge, bien que ça ai marché. Le temps des confidences étant passé, sa méfiance à l'égard des mâles avait reprit et elle doutait du loup gris, pourquoi l'avait-il aidé exactement ? Par altruisme ou dans un but précis ? Elle voulait savoir et si il ne lui répondait pas, elle l’emmènerai jusqu'au Palais Lumineux pour le savoir. Elle partit vers le palais suspendu, si Brasio ne la suivait pas elle s'en fichait.

__________________________
Mes personnages :
Fiche de Chérubin (adopté, by Keranne) 0066ff
Fiche de Kelekt 0000ff
Fiche de Léone ffcc00
Fiche de Zal (repris, by Puccazaza) ff0000
Fiche de Ware (adopté, by Licorneor) 006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Brasio
« . Membre d'or
avatar

RPG
Feuille de personnage
Nom(s) : Brasio / Opale / Snayperskaya / Lester / Amit
Clan/Rang: Loup du Feu / Assassin [] Loup de la Terre / Gardien [] Louve de l'Air / Guerrière. [] Loup Solitaire / Médecin-Alchimiste. [] Loup de la Terre / Chaman
Age: 5 ans [] 200ans [] 3 ans [] 4 ans 1/8ème [] 3 ans
PROFILMessages : 1403
Age : 17
Date d'inscription : 09/12/2015
Localisation : Haute-Savoie

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   19/12/2015, 17:58

Pendant leurs marche : Kelket demanda sur son ton froid des beau jours :

« Pourquoi vous sentez-vous si gêné ? »

Il n'avais, PAS DU TOUT, penser à ça, Brasio ne doit surtout pas se défilé et doit répondre avec le même tact que Kelekt. C'étais pas gagné :

- Vous trouvez ? Eh bien...

Il marque un légère pause pour réfléchir un peu.

- Oui je sui gêné, mais ce n'est pas vraiment de votre faute, je vous rassure.

Il y a un peu de mensonge dans sa réponse, mais ce n'est pas totalement faux : ce n'est pas uniquement à cause de Kelekt que Brasio se sent gêné :

- C'est à cause du Palais enfaite... Cela fait des années que je voulais y rendre visite mais je n'ai jamais trouvé, ni le courage, ni le temps pour le faire.

On lui avais toujours raconter que c'étais un très jolie endroit ou seul des privilégiés pouvais y accéder. Il faut croire que les exceptions existent... Cette pensée lui fit rappeler que lui-même ne peut pas faire son boulot correctement.

- Ma gêne... C'est de l'excitation... Je ne suis pas plus mal à l'aise que ça vous savez...

Réponse faites : ils s'en allèrent vers le Palais Lumineux : Les rêves d'enfances de Brasio lui reviennent à lui et ne put s'empêcher de sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brasio337.deviantart.com
Contenu sponsorisé



RPG
PROFIL

MessageSujet: Re: Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les louveteaux ont l'air si heureux comparé à moi... [PV. Brasio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Wouyyyyyyy Le premier ministre Bellerive ''heureux'' de l'issue des élections
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]
» DON&JULIET Il suffit parfois d'une seule personne pour se sentir heureux
» Il suffit d'un rien pour être heureux [pour élèves]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les élémenloups :: « Zone Hors-Jeu :: Terres du Feu :: Et l'histoire se termina-